Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

LINN boycotté par DIAPASON ?

Message » 02 Avr 2002 12:43

Juste pour répondre à Scytales, car comme d'habitude on s'éloigne un peu du sujet : LINN!

>> Par contre, un bel ampli bien construit, solide, pas forcément jeune, mais conçu selon des critères sérieux, trouvé pour trois fois rien en occase, je trouve cela assez exaltant.
... et musical aussi j'espère! En fait, ça dépend parce qu'un ampli réputé bon (bonne qualité de fabrication et performant) peut garder un bon prix de vente en occasion, et qui plus est s'il reste plusieurs années au catalogue du fabriquant, parce que ses qualités sont reconnues. Bien évidemment, si un constructeur (et je ne cite pas de marque, je parle en général) sort un nouveau modèle tous les ans et qui remplace le précedent, ça rique fort de jouer sur le marché de l'occase mais en faveur de l'acheteur cette fois
.
gueri
 
Messages: 569
Inscription: 26 Juin 2001 2:00
Localisation: 94
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Avr 2002 12:43

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Avr 2002 13:54

Pour la marque Linn, et pour le cas de la RDS, dans le numéro de février, ils parlent de cette marque avec délectation, ce qui prouve qu'ils n'ont rien contre eux...
Max Pecas
 
Messages: 191
Inscription: 16 Jan 2002 2:00
  • offline

Message » 02 Avr 2002 16:26

Bonjour,

Et oui, et Diapason/RDS même combat, pas de Linn mais aussi pas d'Audiomat.
Et à moindre mesure pas de JMR non plus sur Diapason.
C'est pourquoi les meilleurs articles sur Audiomat je les trouve sur le net au Canada ou aux Etats Unis !

On résume :
Diapason / RDS à part un protocole d'écoute et de mesures différent c'est bonnet blanc/blanc bonnet.
HiFi magazine c'est pour les VIP (C'est vrai je me paye un ampli à 10 000 Euros tous les matins !)
Prestige AV c'est pour les VIP++ / Bouffons
(moins de 10 000 Euros en base de la fiche de paie c'est pas la peine et pas besoin d'oreille, c'est juste pour la déco !)

Il me reste qu'une seule revue française qui ne se la joue pas c'est SVM ! En définitive après avoir laissé pas mal de fric dans les autres revues c'est bien celle où on ne nous prend pas trop pour des cons .Même si le choix des marques est assez limité.

Je suis un peu rude mais j'ai eu l'occasion de lire des revues ou une merde était une merde. Et le consensus mou franco/français (satisfaire tout le monde / blesser personne) nous donne une presse spécialisée pour attardés mentaux. (valable pour tout ce qui est technique et cher : auto, moto etc ...).

Rahh ça fait du bien, j'attendais ce post depuis bien longtemps pour me défouler.


Eric
Eric Crenn
 
Messages: 289
Inscription: 22 Aoû 2001 2:00
Localisation: Plus près des étoiles
  • offline

Message » 02 Avr 2002 16:43

Le 2002-04-02 16:26, Eric Crenn a écrit:


Rahh ça fait du bien, j'attendais ce post depuis bien longtemps pour me défouler.



Il fallait en lancer un toi-même sur le sujet...

Mais ça n'aurait pas donner grand-chose d'intéressant: trop polémique.
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 02 Avr 2002 20:03

en parlant de ca : LINN
quelqu un sait il si dans les autres pays cette marque est testee !!
et qu en est il ?????
0webi7db
 
Messages: 1847
Inscription: 01 Aoû 2001 2:00
Localisation: LESIGNY 77
  • offline

Message » 02 Avr 2002 20:30

Diapason / RDS à part un protocole d'écoute et de mesures différent c'est bonnet blanc/blanc bonnet.

Alors là, tu ne lis pas attentivement... car Diapason n'as pas du tout la même opinion que la NRDS sur certains appareils. Relis soigneusement, tu verras. De plus, Diapason ne fait aucune mesure.

Si j'ai bonne mémoire, un ampli/préampli à lampes Audiomat avait eu un compte-rendu d'écoutes pas enthousiaste, positif mais avec quelques petites réserves. Ce qui évidemment changeait des bêlements d'admiration de Hi-Fi magasine. Depuis ce banc d'essai ancien, aucun produit n'a été testé, car le constructeur ne le veut sans doute pas! Piel n'avait pas non plus été emballé par un lecteur CD Cairn ce qui visiblement n'a pas davantage plut, car il avait fallu qu'il s'en explique.

JMR a eu d'excellents bancs d'essais signés Piel, d'autres moins enthousiastes et ça, chez certains constructeurs ne peut pas passer.

J'ai un souvenir précis d'engueulades téléphoniques sans fin avec deux constructeurs français d'enceintes testées dans le monde de la musique quand j'en étais rédacteur en chef adjoint. Ce que j'ai entendu comme calomnies sur le journaliste testeur de la part des deux...
J'ai envoyé chier les deux constructeurs. Ils n'ont pas passé de pub pendant trois mois et sont revenus la queue basse... On se fichait totalement de ces pressions entre 1981 et 1988. ça je peux en témoigner. La direction de la publicité n'aurait pas osé et d'ailleurs n'y aurait même pas pensé!
Aujourd'hui, je l'ignore. Mais sachez quand même que les constructeurs sont très chatouilleux et attendent des bancs d'essais dythirambiques. Ils ne supportent pas la moindre réserve sérieuse.
Savez-vous pourquoi?
Parce qu'une critique, pas dévastatrice, une critique simple relevant des défauts sérieux fait plus de ravages pour la réputation d'un produit qu'un banc d'essai élogieux sans réserve aucune.
Les critiques négatives portent plus que les critiques positives, elles sont davantage crues...
alain
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 02 Avr 2002 20:37

Si je te lis bien, haskil, les bancs d'essais des revues ne sont pas biaisé à la base. Au contraire, il sont mené de façon assez critique et objective. Tout ce qu'on peut leur reprocher, c'est l'étendue des matériels testé. Mais il y en a tellement qu'on peut bien les excuser (300 fabriquants d'enceintes acoustiques rien qu'en France, je crois. Avec un moins deux ou trois modèles en moyenne pour chacun...).

Au juste, quel est (était...?) le protocole d'essai du MdM à l'époque?
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 02 Avr 2002 21:33

Du temps du Monde de la musique années 81-88, c'était simple. Piel en a fait et deux autres gars. Ils parlaient de ce qu'ils voulaient parler. On faisait livrer au monde de la musique ou chez eux et ils écrivaient ce qu'ils voulaient.
Et ils ont dit du mal de matériel, sans que personne, pas plus moi qu'un autre, ne leur ai jamais fait le moindre reproche. J'ai même du en faire moi-même à une époque. Plutot d'ailleurs des conseils de base que des compte-rendus d'écoute. Le temps de trouver un remplaçant à JMP.
Il n'y avait aucune protocole particulier. Il s'agissait de comptes-rendus d'écoute. Je me souviens jusque que l'un des testeurs, Jean Pierre Moerkerken (qui travaillait à Jussieu au labo d'acoustique musicale et a conçu quelques modèles d'enceintes à base d'Audax splendides dont des petits monitors qui étaient soufflants) m'appelait de temps en temps pour que je fasse les trente mètres qui séparaient mon bureau du salon d'écoute pour me faire entendre un matériel qu'il prisait fort ou trouvait dégueulasse... Une fois, c'était une JM Lab qui était mauvaise, boursouflée dans le grave, bouchée. Il me prenait à témoin, en fait.
Il a écrit ce qu'il a voulu, JM Lab a hurlé pendant une demie-heure au téléphone,juste un peu moins fort que moi! je n'ai jamais admis que l'on 'appelle pour dire du mal d'un journaliste sous ma responsabilité. Jamais. Pas plus hier qu'aujourd'hui! Les lettres c'est pareil : je réponds invariablement que je ne transmettrais jamais la lettre à celui auquel elle aurait dû être attribuée.
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 02 Avr 2002 21:54

Ce genre de témoignage est assez édifiant pour ceux qui sont amenés à lire avec plus ou moins d'intérêts les bancs d'essais des revues. On n'est très loin de soupçonner des relations aussi conflictuelles entre journalistes et professionnels du son.

Quelque part, c'est très rassurant. Pour l'objectivité, comme je l'ai déjà dit. Mais il est vrai que le manque de remise en cause de la part des concepteurs est plus navrante. Toutefois, peut-être sont-ils eux aussi saisis de suspicions sur l'objectivité des essayeurs... Et de supputer l'existence de manoeuvres ou d'ententes occultes entre leur concurrents et les journalistes.

Décidément, sur ce sujet, il n'y aura définitivement pas de juste milieux. Et d'ailleurs, comment en attendre de la part de concepteur, d'utilisateur et de critique d'unematériel qui s'adresse à la singularité de la perception subjective du phénomène physique qu'est le son? S'il ne s'agissait que de mesurer des grandeurs physiques, le dilemme se poserait avec moins s'acuité. Mais dès que l'on fait intervenir un jugement sur une échelle esthétique, on s'éloigne de toute possibilité d'objectivisation.
Il ne resterais finalement que l'approche statistique pour évaluer la portée de la qualité d'un matériel de façon un tant soi peu scientifique. Mais on risque alors de tomber dans une sorte de dictature de la majorité, à l'image du contrat social de Rousseau. Ce qui voudrait dire que l'on risquerait, par le jeu du marché, que la signature sonore des matériels tendent à s'uniformiser pour plaire au plus grand nombre (c'est à dire au plus grand marché), au détriment des "niches" que représenteraient les groupes d'amateurs de restitution non conformes à la loi du plus grand nombre.

Tout compte fait, mieux vaut la situation actuelle, et lire les bancs d'essais comme on lirait une lettre de flatterie, ne s'intéressant qu'à ceux qui critiquent bien son matériel à soi, et dédaigner les autres. Encore un exercice égoïste, mais l'écoute en solitaire chez soi ne l'est-elle pas déjà?

Et si on veut du Linn, on voit voir à l'étranger sur le net. Vive les logiciels de traduction!
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 02 Avr 2002 22:02

> haskil
Je crois que les choses ont changé chez Diapason, J'ai eu d'autres échos via un journaliste de cette honorable publication.
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 02 Avr 2002 22:11

Je ne sais pas comment c'est maintenant...
Le pire? Les bancs d'essais de piano! ça j'en ai fait un paquet avec des commentaires du genre :
ça ressemble à un piano, ça a un clavier et ça s'appelle Hellas! Justement hélas! ce n'est pas un piano...
Alors là, les importateurs et distributeurs se déchainaient en hurlant. Ce dont on se foutait, car j'avais eu l'idée de demander à des grands pianistes (Engerer, Dalberto, et d'autres) de tester les pianos. Qui pouvaient contester sérieusement ce qu'ils en disaient...
Alors, ils gueulaient les marchands de piano, dans le vide...
Mais j'ai remarqué qu'ensuite, les bancs d'essais sont devenus beaucoup plus cool... avec les marques... que nous avions régulièrement descendues en flamme...
Normal, nous on débarquait dans les magasins sans rien dire avant et on testait ce qui état en vente. Après, ils sont prévenu, voire fait livrer les pianos salle Gaveau (chacun sait que tout le monde a un salon de cette taille et e cette qualité) et ont essayé des pianos bichonnés... ce qu'ils ne sont jamais par leurs vendeurs même quand il valent 150.000F... faut savoir et demander... J'ai fait ainsi arranger un piano de grande marque complètement éteint par l'accordeur d'un ami qui a du débourser 3000F de réglages sur un piano neuf...
Les mieux réglés à la base? Les Japonais. Les techniciens de Yamaha se feraient harakiri plutot que d'envoyer un piano à queue mal dégrossi en fin de chaine, quand des grandes marques allemandes (Ibach, Grotrian, schimmel, Bechstein et même Steinway!) expédient des instruments accordés mais harmonisés à la va comme je te pousse...
Alors, la hi-fi, c'est autre chose bien sur, et je pense qu'aujourd'hui où la pub ne tombe pas seule, les critiques sont plus molles dans l'ensemble et les défauts rhédibitoires pas dévoilés...
la seule qui ait des couilles, c'est son vidéo le petit truc mal mis en page. Eux descendent en flammes.
alain
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 02 Avr 2002 22:50

Moi j'aime bien la NRDS!
Suis-je normal docteur?
philouxboy
 
Messages: 657
Inscription: 20 Fév 2001 2:00
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 02 Avr 2002 22:53

Philouboy,
Peux tu nous dire pourquoi ?
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 03 Avr 2002 10:27

Une conversation il y a deux ou trois ans avec un vendeur d'audiosynthèse avait été intéressante (si si).
Il expliquait que l'importateur Linn (eux-même) présumait une sorte de politique de dénigrement menée par diapason contre Linn.
Les rares matériels testés il y a quelques années étaient peu appréciés : le Majik, très mal noté (le plus mal d'un comparatif de 6 amplis, dont les vainqueurs étaient le Nait 3 et le Rega Elex, ça devait pas faire plaisir à AS, étant donné le mal qu'ils disent de Rega !), le tuner Kudos mitigé dans un autre large comparatif...

La rupture aurait été consommée après une erreur dans le descriptif technique du CD 12 en 1998 ou 1999 dans diapason (non testé, mais annoncé). Diapason parlait d'une Mécanique Philips, au lieu d'une mécanique Linn maison. Un procès aurait été engagé, ou sur le point de l'être selon le vendeur.

Maintenant, cela ne me suprendrait pas d'apprendre que l'importateur Linn ne supporte pas les critiques, losque l'on constate la foi "aveugle" en Linn des "soldats-revendeurs" chez AS. Je ne veux pas dire que Linn est mauvais, mais toutes les démonstrations chez AS sont menées pour mettre en valeur les produits Linn. Oui, on peut aimer un autre produit, mais le Linn est le plus neutre ("je suis ingénieur du son"...Qui n'a pas eu droit à cette réplique chez AS?). La contradiction s'y transforme en présomption d'incompétence du visiteur, et en un cours général sur la hifi (Ah le beau parallèle entre HIFI et automobile...)

Une autre réaction d'orgeuil d'un constructeur m'avait un peu effrayé : celle de Gilles Bellot, qui dirige maintenant Cairn. Je l'avais croisé dans un magasin, et lui avais dis qu'il devait étre content des excellentes critiques parues dans le MdM le même mois. Réponse: "c'est normal"...

alexandre
alexandret
 
Messages: 1392
Inscription: 27 Aoû 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 03 Avr 2002 13:42

Alexandre,
Tu as tout résumé...
En plus, je ne vois pas comment Lin aurait pu faire un procès pour une erreur de descriptif! Suffit de publier un rectificatif! D'autre part, mécanique 100% Lin, je n'y crois guère, à moins qu'ils aient aussi une unité de production de lentille et de faisceau laser...
Cela dit, les mécaniques Lin sont assez réputées et pour de bonnes raisons.
La remarque de M'sieur Bellot ne m'étonne guère, je l'ai tant de fois entendue de la part d'autres constructeurs qu'il me semble l'entendre...
L'ancien importateur de Quad, Monitor Audio et Denon, il y a vingt ans, était de la même eau. Il ne fallait pas faire la moindre réserve sur les produits qu'il distribuait. Il les aimait tant d'ailleurs qu'il avait du mal à s'en séparer et à les vendre. Car il avait aussi un magasin et si un acheteur se pointait et tenait un discours qui ne lui plaisait pas. Il refusait de lui vendre le produit et le foutait dehors!
A cette époque la hi-fi se vendait...
alain
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message