Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

[Long] Cambridge, Nad ou Micromega ? Expériences et résultat

Message » 20 Déc 2004 18:23

Bonjour

Celà fait une dizaine d'années que je possède un lecteur CD Luxman d'entrée de gamme. C'était ma première platine CD (et oui, je fais partie de la génération vinyl) et je l'avais achetée alors que j'avais encore un budget d'étudiant. Celle-ci montre des signes de faiblesse depuis environ un mois, vu le service rendu à la nation j'ai décidé de ne pas la réparer... et donc d'en acheter une neuve.

Le problème est que je n'ai pas eu le temps de dégager un budget sérieux. Je dois donc me rabattre sur une platine abordable (prix < 500 eurosous). Après avoir lu de nombreux posts sur le forum et d'articles dans la presse spécialisée, je décide décide de limiter mon choix à trois appareils :
* Cambridge Azur 640C
* Micromega Minium
* Nad C521 BEE

Après avoir été informé de trois jours de promotion dans le magasin Cobra, je me rue à Paris (à 1 heure de route de chez moi) pour acquérir un Minium à 300 eurosous (une affaire potentielle). Arrivé sur les lieux, il n'en restait plus un seul... Un peu dépité et pour "rentabiliser" mon déplacement à Paris, je décide d'aller chez leur voisin : Magma. Après avoir m'être entretenu avec un vendeur sur ma requête, il me propose d'écouter un lecteur Cambridge 640C sur l'intégré de la même gamme, le tout alimentant une paire de colonnes Kef (référence oubliée). Les conditions d'écoute sont typiques d'un magasin de ce genre : acrobatiques. Ce que j'ai pu en entendre est que l'image stéréo est large et profonde. Chaque interprête est correctement localisé. Le point faible est la justesse des timbres dans le registre médium : les voix sont un peu "grandes", cette impression que les chanteurs ont une tête d'un mètre de large... en plus de sonner un peu plus grave que d'habitude. Je me dis que cette écoute n'est pas significative (conditions, disques inconnus, enceintes inconnues) : beaucoup trop d'incertitudes pour en tirer des conclusions tranchantes.

Je décide de me tourner vers un autre magasin qui est à 3/4 h de chez moi : Berlioz Audio Conseil à Reims. C'est pour moi une vieille connaissance car j'y avais acheté mon ensemble Atoll. D'ailleurs à cette époque, le vendeur m'avait prêté du matériel pour effectuer des écoutes à domicile avec des délais confortables. Après un coup de téléphone et deux coups de volants, me voilà confortablement installé sirotant un café dans un auditorium, seul avec mes CD et mes oreilles. Quel contraste avec Paris !! L'installation est la suivante : Cambridge 640C sur Atoll IN80 alimentant une paire de Dynaudio sp25. La première impression est et reste encore l'image stéréo assez large et profonde, le médium est encore une fois pris en défaut avec des voix à tendance nasale. Les percussions sont également peu percutantes (manque d'explosion véritable) : un comble. Après une heure d'écoute avec mes propres CD (voix+piano, masse orchestrale, jazz, rock, ...) et une discussion avec le vendeur, celui-ci propose de me prêter le Cambridge. Je repars avec ce lecteur sous le bras.

Arrivé chez moi, je demande de l'aide de celui qui m'a donné le goût à la Hi-Fi : mon père. Celui-ci me propose de venir avec un lecteur que nous prendrons comme référence : California Audio Labs Tempest. Sans pour autant vouloir comparer l'incomparable (l'échelle de prix est de 1 à 7), il s'agit alors de se savoir si l'évolution des technologies et les solutions retenues permettent à des lecteurs actuels de prix abordable de rivaliser avec un lecteur "haut de gamme" d'il y a environ vingt ans. En fait, on veut vérifier si le conflit de génération est possible et vérifier si des véritables progrès ont été faits, savoir si le fossé s'est comblé. Le matériel en aval est le suivant : Atoll PR100 + AM100 + Audio Référence 126DC + Magnat Omega 380.

Je dois avouer que le constat est bien tristounet pour le Cambridge. Au bout d'une demi-heure, nous avions fait le tour de la question : ce lecteur présente plus de défauts que de qualités. L'image stéréo est encore une fois le véritable point fort de ce lecteur. Le médium et surtout la lisibilité dans ce registre est très décevant. Le manque de détourage et cet effet de halo sur les voix sont constants, l'impression que les chateurs sont enrhumés. Sur des masses orchestrales enregistrées dans des grandes salles, la sensation de "hall de gare" est très gènante. Nous sommes tombés d'accord, mon père et moi, pour qualifier le médium de "bourbeux" ou encore de donner la sensation de "coller aux godasses". De plus, sur des enregistrements rock, la caisse claire n'est pas si claire et le batteur donne la sensation de se retenir. Evidemment, toutes ces sensations se sont encore accentuées après écoute sur le Tempest. Le bilan est terrible pour le Cambrige... Le médium retrouve sa place, naturel, fluide et centré. Le grave est plus dense et compact. De conflit de génération, nous n'en aurons pas pour cette fois-ci... Ce constat est d'autant plus déroutant que la presse en général et de nombreux posts sur ce forum ne tarissent pas d'éloge sur ce lecteur. Comme quoi... La question qui se pose est : peut-on au même prix faire mieux ?

De retour au magasin Berlioz Audio Conseil et après avoir fait un rapide compte-rendu au vendeur, celui-ci me propose de repartir avec un Nad C521 BEE. Chose faite.
Vient l'essai in situ avec le même matériel en aval, les mêmes CD et les mêmes auditeurs.
Le médium est plus proche de la réalité, plus détouré sans pour autant atteindre des sommets holographiques. Les situations difficiles sont surmontées avec honnêteté. L'explosivité est au rendez-vous (les coups de cymbales sont intéressants) et l'image stéréo réaliste. L'impression générale est nettement meilleure qu'avec le Cambridge. Après écoute sur le Tempest, tout est confirmé : le médium du Nad est correctement timbré même si l'effet de halo n'a pas totalement disparu, le registre grave du Nad n'est pas aussi charpenté et concentré que celui du Tempest mais reste propre, sans baver. Le bilan est plutôt positif, les différences avec le Tempest existent, mais le Nad n'est pas ridicule. La hiérarchie n'est pas inversée mais les différences sont moins flagrantes qu'avec le Cambridge. Pourquoi parle-t-on si peu de ce lecteur Nad et beaucoup du Cambridge ? Mystère...

Chez Berlioz Audio Conseil (après 8 jours de prêt du Nad !), je fais part de mon envie d'écouter le troisième lecteur : Micromega Minium. Le vendeur m'explique qu'il ne distribue plus cette marque... déception relative de ma part. Je lui annonce mon envie d'écouter cette platine et m'annonce qu'elle est en vente dans une grande surface : Boulanger. Je m'y rends donc et annonce au vendeur mon envie d'emprunter du matériel (je passe sur son regard interloqué). En m'expliquant qu'il ne peut pas prendre ce genre de décision seul, le responsable du magasin est appelé et me demande pourquoi j'ai de telles envies (je passe sur mon regard interloqué). La réponse est négative, je repars donc bredouille avec la ferme intention d'écouter ce %!\#~& de lecteur.

Après consultation sur le ouaib, je m'aperçois que le Minium est à 380 eurosous chez Hifissimo, je téléphone donc à Roissy. Mon interlocuteur m'annonce que pour le prêt de matériel est assez exceptionnel, ne peut durer qu'un ou deux jours grand maximum et que pour ce faire il faut négocier avec le responsable du magasin qui est absent. Faute de temps, je ne recontacte pas le magasin pendant une semaine... Une nouvelle consultation sur le ouaib m'annonce que le prix est passé à 500 eurosous chez le même marchand (sic !). Toutes ces données (prêt sous conditions drastiques, variation sans raison du prix) me font jeter l'éponge. De plus, je pouvais difficilement laisser tomber Berlioz Audio Conseil après tous leurs efforts commerciaux : disponibilité, accueil, prêt du matériel,...

Finalement, j'ai décidé que le Père Noël allait m'apporter un Nad C521BEE de chez Berlioz. Comme quoi, être attentif au client potentiel fait vendre... Peut-être le Minium est-il meilleur que le Nad ? Je ne le saurais sans doute jamais... Ceci dit, toutes ces écoutes m'ont permis de casser cette image qu'avait le Cambridge avait à mes yeux (et aux oreilles de Jean Hiraga, Robert Lacrampe et beaucoup d'autres forumeurs). Ne crions pas avec l'ensemble du troupeau et faisons-nous notre propre conviction d'audiophiles avertis.

@+
Vultork
Vultork
 
Messages: 595
Inscription: 23 Sep 2004 22:19
Localisation: Aisne
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Déc 2004 18:23

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Déc 2004 19:01

J'ai eu un Minium chez moi que j'ai pu comparer pendant 3 semaines à ma platine Vincent CDS3 de l'époque, et mon Marantz CD5400 que j'ai toujours. Et bien j'ai été déçu par ce lecteur. Je l'ai trouvé très bon sur un systeme full micromega mais décevant sur toute les autres configuration. J'ai vendu mon vincent à un forumeur qui avez également un minium et il m'a fait la même remarque.

Alors pas de regret si le Nad te comble c'est le bonheur et profites en !
Nes75
 
Messages: 558
Inscription: 17 Mai 2002 17:32
Localisation: 33140 Villenave d'Ornon
  • offline

Message » 20 Déc 2004 19:30

Je viens de relire ton post 2 fois pour être sûr. Ton CR du cambridge est impitoyable, au point d'avoir trouvé le nad 521 supérieur sur tous les plans. C'est tellement étonnant que le cambridge devait être :
- dans le meilleur des cas, hors phase et/ou non rôdé
- dans le pire des cas, en panne
Il n'a pas du tout ce halo dans le medium dont tu parles...
DrBenton
 
Messages: 2089
Inscription: 14 Fév 2003 19:35
Localisation: Paris 16

Message » 20 Déc 2004 19:52

Vultork a écrit:
Cambridge 640C sur Atoll IN80 alimentant une paire de Dynaudio sp25. La première impression est et reste encore l'image stéréo assez large et profonde, le médium est encore une fois pris en défaut avec des voix à tendance nasale.

ce lecteur présente plus de défauts que de qualités. L'image stéréo est encore une fois le véritable point fort de ce lecteur. Le médium et surtout la lisibilité dans ce registre est très décevant. Le manque de détourage et cet effet de halo sur les voix sont constants, l'impression que les chateurs sont enrhumés. Sur des masses orchestrales enregistrées dans des grandes salles, la sensation de "hall de gare" est très gènante. Nous sommes tombés d'accord, mon père et moi, pour qualifier le médium de "bourbeux" ou encore de donner la sensation de "coller aux godasses".

Nad C521 BEE.

Le médium est plus proche de la réalité, plus détouré sans pour autant atteindre des sommets holographiques. Les situations difficiles sont surmontées avec honnêteté. L'explosivité est au rendez-vous (les coups de cymbales sont intéressants) et l'image stéréo réaliste. L'impression générale est nettement meilleure qu'avec le Cambridge.


Nous avons fais cet essai chez dr benton entre un nad 521 et une cambridge D500 effectivement un peu plus nerveuse que la 640 mais pas aussi raffinée et bien le pauvre nad était si mou et bouché en comparaison.

Qu'as tu utilisé comme disque ?
jeanpascalg
 
Messages: 1059
Inscription: 25 Mai 2001 2:00
Localisation: Chantilly
  • offline

Message » 20 Déc 2004 20:02

Vous avez rien compris,... c'est le Tempest qui est une grosse m... ! :wink:
fyx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1568
Inscription: 06 Fév 2004 9:32
  • offline

Message » 20 Déc 2004 20:02

DrBenton a écrit:Je viens de relire ton post 2 fois pour être sûr. Ton CR du cambridge est impitoyable, au point d'avoir trouvé le nad 521 supérieur sur tous les plans. C'est tellement étonnant que le cambridge devait être :
- dans le meilleur des cas, hors phase et/ou non rôdé
- dans le pire des cas, en panne
Il n'a pas du tout ce halo dans le medium dont tu parles...


Bonjour (re)

Concernant le rôdage, je l'ai fait moi-même durant une cinquantaine d'heures. En effet le matériel prêté était neuf et la notice indique 36 heures de rôdage. Ce point est donc à écarter. La question de la panne est aussi à évacuer vue la nouveauté du produit...
Le halo, je l'ai entendu, existe sinon il n'aurait pas pu disparaître en mettant le Tempest comme source, cqfd.
Reste le problème de la phase... ce qui me semblerait étonnant... car la mise en phase de nos appareils (à mon père et à moi) nous apparaît être une évidence et un réflexe comme beaucoup d'audiophiles.

Voili voilou
@+
Vultork
Vultork
 
Messages: 595
Inscription: 23 Sep 2004 22:19
Localisation: Aisne
  • offline

Message » 20 Déc 2004 20:28

Vultork a écrit: La question de la panne est aussi à évacuer vue la nouveauté du produit...

Pas forcément.
DrBenton
 
Messages: 2089
Inscription: 14 Fév 2003 19:35
Localisation: Paris 16

Message » 20 Déc 2004 22:59

DrBenton a écrit:
Vultork a écrit: La question de la panne est aussi à évacuer vue la nouveauté du produit...

Pas forcément.


+ 1. J'en ai fait l'expérience chez un revendeur, ce qui m'a fait opter pour le Nad C542. Pour avoir comparer le Cambridge au 521 et au 542, le 521 m'est apparu nettement en dessous des deux autres. Les points forts du Cambridge m'ont semblé être les timbres et la transparence pour un appareil de ce prix, bien sûr. A mon avis, le 542 va plus loin encore dans les timbres, la dynamique et la scène sonore. En outre, la qualité de fabrication est un ton au dessus.
Voilà mon point de vue. :wink:
vincent1
 
Messages: 349
Inscription: 18 Jan 2004 17:03
Localisation: Dijon
  • offline

Message » 20 Déc 2004 23:10

vincent1 a écrit:J'en ai fait l'expérience chez un revendeur, ce qui m'a fait opter pour le Nad C542. Pour avoir comparer le Cambridge au 521 et au 542, le 521 m'est apparu nettement en dessous des deux autres. Les points forts du Cambridge m'ont semblé être les timbres et la transparence pour un appareil de ce prix, bien sûr. A mon avis, le 542 va plus loin encore dans les timbres, la dynamique et la scène sonore. En outre, la qualité de fabrication est un ton au dessus.
Voilà mon point de vue. :wink:


Bonjour

C'est sûrement vrai que le C542 est meilleur que le C521 BEE mais... comparons des objets qui ont le même tarif (de mémoire c'est 50 % plus cher non ?). Sinon ça n'a aucun sens et on risque de glisser vers des produits qui ne rentrent plus dans la contrainte qui était la mienne (prix < 500 €). Sinon j'aurais racheté le Tempest :wink: .

@+
Vultork
Vultork
 
Messages: 595
Inscription: 23 Sep 2004 22:19
Localisation: Aisne
  • offline

Message » 20 Déc 2004 23:22

Vultork a écrit:
Bonjour

C'est sûrement vrai que le C542 est meilleur que le C521 BEE mais... comparons des objets qui ont le même tarif (de mémoire c'est 50 % plus cher non ?).



Heu... comme la comparaison du Cambridge au Tempest ? :D
vincent1
 
Messages: 349
Inscription: 18 Jan 2004 17:03
Localisation: Dijon
  • offline

Message » 20 Déc 2004 23:35

vincent1 a écrit:
Vultork a écrit:... comparons des objets qui ont le même tarif (de mémoire c'est 50 % plus cher non ?).

Heu... comme la comparaison du Cambridge au Tempest ? :D

Teu teu teu... taquin que tu es :mdr:
Tu sais très bien pourquoi on a écouté en parallèle ces trois lecteurs...

Vultork
Vultork
 
Messages: 595
Inscription: 23 Sep 2004 22:19
Localisation: Aisne
  • offline

Message » 20 Déc 2004 23:37

DrBenton a écrit:
Vultork a écrit: La question de la panne est aussi à évacuer vue la nouveauté du produit...

Pas forcément.

:o vite vite je voudrais des explications là :-?

Vultork
Vultork
 
Messages: 595
Inscription: 23 Sep 2004 22:19
Localisation: Aisne
  • offline

Message » 20 Déc 2004 23:51

Pour la taquinerie: oui et non... :roll: Je pense qu'en comparant bille en tête le Cambridge au Tempest, tu as fligué le premier bien malgré toi. Lorsque tu as ensuite comparé le Nad au Tempest, tu t'attendais à un écart tellement considérable entre les deux (à l'instar de ce qui c'était passé la fois précédente) que ton oreille a dû être agréablement surprise... L'idéal aurait été de comparer directement le Cambridge au Nad.

Sans répondre à la place de Dr Benton, j'ai posté une fois sur un problème de fiabilité d'un Cambridge 640... A chercher, je n'ai plus le courage ce soir! :wink:
vincent1
 
Messages: 349
Inscription: 18 Jan 2004 17:03
Localisation: Dijon
  • offline

Message » 22 Déc 2004 11:40

jeanpascalg a écrit:Qu'as tu utilisé comme disque ?

Bonjour

Comme d'habitude toujours les mêmes CD et toujours les mêmes extraits :
* Musorgsky . Mkrtchyan (contralto)-Talisman (piano) : Marfa's song from Khovanshchina
* Chabrier . Wiener Philharmoniker (dir. John Eliot Gardiner) : Espana
* Schumann . Piano concerto in A minor (piano : Martha Argerich) - Violin concerto in D minor (violon : Gidon Kremer) Chamber orchestra of Europe (dir. Nikolaus Harnoncourt)
* Schubert . Lieder . Dietrich Fischer-Dieskau (bariton)-Jörg Demus (piano) : Wandrers Nachtlied
* Getz/Gilberto : The girl from Ipanema
* Charlie Haden-Paul Motian-Gonzalo Rubalcaba . The Montreal tapes : Vignette
* Rebecca Pidgeon : Grand mother (cd test NRDS 10)
* Leon Redbone . Champagne Charlie . Sweet Sue (just you)
* The Rolling Stones . Beggars banquet : No expectations
* Neil Young . Harvest : Out on the weekend

@+
Vultork
Vultork
 
Messages: 595
Inscription: 23 Sep 2004 22:19
Localisation: Aisne
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message