Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Exabot [Bot], Robert64 et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Mesures sortie numérique lecteur CD

Message » 14 Jan 2013 13:25

Bonjour,

le mesureur fou a encore frappé
j'ai fait quelques mesures sur la sortie RCA d'un lecteur CD Luxman, mais c'est à peu près pareil sur d'autres
aucune comparaison d'écoute, juste des images
une sortie numérique est en impédance constante de 75 ohms, contrairement à l'analogique (bien que la plupart des prises et fiches RCA ne fassent pas 75 ohms, mais plutôt 40)
la sortie est donc en 75 ohms, à vide la tension est théoriquement de 1 V crête à crête, une fois chargée par une impédance de 75 ohms (entrée de DAC seul ou intégré), loi d'ohm oblige, cette tension chute de moitié, donc 500 mV, plus ou moins, il y a une tolérance
la bande passante d'un coax classique comme le vert de distribution vidéo ou une simple rallonge TV est de plusieurs centaines de mégas, théoriquement ce n'est pas ça qui va créer des problèmes
pour les mesures, la charge est une résistance coaxiale de 75 ohms en parallèle sur l'entrée de l'oscillo de 1 Mohm qui a une bp de 300 MHz

Image

je constate des pics de dépassement assez importants, ce qui double presque le niveau, 885 mV au lieu de 500 mV
ne pas tenir compte des affichages du temps de montée sur les images non zoomées, c'est faux


zoom de la partie centrale

Image


ici, pareil mais en bridant la bande passante à 20 MHz
c'est plus conforme à la théorie, ici 550 mV, mais ça arrondit un peu les angles

Image


zoom de la partie centrale :

Image
temps mis par le balayage pour aller de la gauche de l'écran vers la droite = 200 nS (nanosecondes)


vue du spectre produit entre zéro et 100 MHz (via l'adaptateur 75/50 ohms), analyseur Advantest R-3131 3 GHz
il y a 10 dB d'atténuation par carreau verticalement, on peut dire qu'après 20 MHz il n'y a plus grand chose (10 MHz par carreau horizontalement)

Image



la sortie mesurée en puissance est de 0 dBm en charge (1 mW), ici on voit - 5,8 dBm, c'est dû à l'adaptateur 75/50 ohms qui perd 5,8 dBm

Image

le temps de commutation est un peu plus lent lorsque la bande passante est réduite (normal), 3 nS contre 5,4 nS, mais les infos, qui sont des variations de la durée des créneaux sont toutes là, impossible d'en perdre contrairement à l'affirmation d'un gourou d'ailleurs
est ce que ça agit sur le jitter ? possible
je ne conclus rien, c'est juste pour information et réflexion...

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 3630
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Annonce

Message par Google » 14 Jan 2013 13:25

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 16 Fév 2013 10:28

Merci Michel
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 16 Fév 2013 11:07

Merci Michel

concernant le jitter j'ai l'impression qu'en ces temps de dématérialisation le jitter est devenu à l'audiophile ce que le poumon était au "Malade Imaginaire"
j_yves
 
Messages: 4200
Inscription: 18 Oct 2002 14:21
  • offline

Message » 16 Fév 2013 11:09

:lol:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 16 Fév 2013 14:08

Bonjour,

ça n'avait pas l'air d'intéresser grand monde !
0,5 V C/C, c'est costaud, beaucoup s'imaginent que c'est tout petit, fragile et que ça ne demande qu'à être perdu, perturbé !
:D :D

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 3630
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 16 Fév 2013 15:24

MickeyCam a écrit:Bonjour,

ça n'avait pas l'air d'intéresser grand monde !
0,5 V C/C, c'est costaud, beaucoup s'imaginent que c'est tout petit, fragile et que ça ne demande qu'à être perdu, perturbé !
:D :D

Michel...

Tant que tout le monde n'aura pas compris que le signal numerique ce n'est pas la suite de crenaux mais bien la suite de 0 et de 1, cette vision des choses ne va pas changer. D'ailleur j'apprecie que tu utilises le mot "sortie numerique" et non signal numerique.
lulumusique
 
Messages: 818
Inscription: 12 Mar 2012 13:16
  • offline

Message » 16 Fév 2013 15:29

lulumusique a écrit:
MickeyCam a écrit:Bonjour,

ça n'avait pas l'air d'intéresser grand monde !
0,5 V C/C, c'est costaud, beaucoup s'imaginent que c'est tout petit, fragile et que ça ne demande qu'à être perdu, perturbé !
:D :D

Michel...

Tant que tout le monde n'aura pas compris que le signal numerique ce n'est pas la suite de crenaux mais bien la suite de 0 et de 1, cette vision des choses ne va pas changer. D'ailleur j'apprecie que tu utilises le mot "sortie numerique" et non signal numerique.


Cette vision des choses explique à l'inverse l'abus de langage qui fait qualifier les amplificateurs en classe D d'amplificateurs "numériques", alors que se sont tous des amplificateurs analogiques, le signal étant, en ce qui les concerne, bien une suite de créneaux et non des 0 et des 1 !
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 16 Fév 2013 18:28

Rien compris :wtf:
(je parlais de lulu)

Michel..
Dernière édition par MickeyCam le 16 Fév 2013 21:08, édité 1 fois.
MickeyCam
 
Messages: 3630
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 16 Fév 2013 19:22

MickeyCam a écrit:Rien compris :wtf:

Michel..


Moi non plus, j'ai du mal:

- 2 V c/c et en charge on passe à environ 1 V c/c.

Pourquoi ?

La loi d'ohm par principe fait monter le I et pas baisser le U sauf si le circuit qui est débité ne peut pas donner le jus.
pheno
 
Messages: 13225
Inscription: 30 Déc 2009 0:49
Localisation: 76
  • offline

Message » 16 Fév 2013 20:46

Scytales a écrit:
lulumusique a écrit:
MickeyCam a écrit:Bonjour,

ça n'avait pas l'air d'intéresser grand monde !
0,5 V C/C, c'est costaud, beaucoup s'imaginent que c'est tout petit, fragile et que ça ne demande qu'à être perdu, perturbé !
:D :D

Michel...

Tant que tout le monde n'aura pas compris que le signal numerique ce n'est pas la suite de crenaux mais bien la suite de 0 et de 1, cette vision des choses ne va pas changer. D'ailleur j'apprecie que tu utilises le mot "sortie numerique" et non signal numerique.


Cette vision des choses explique à l'inverse l'abus de langage qui fait qualifier les amplificateurs en classe D d'amplificateurs "numériques", alors que se sont tous des amplificateurs analogiques, le signal étant, en ce qui les concerne, bien une suite de créneaux et non des 0 et des 1 !

ça pourrait être partiellement vrai. Tu peux très bien partir du signal numérique "brut" et faire toutes les opérations de traitement (tout ce que fait un préampli) en électronique digitale jusqu'à la modulation de largeur, sans jamais passer par un intermédiaire analogique. Après, est-ce qu'un étage MLI est analogique ou numérique, là on va tout droit vers la métaphysique :mdr:
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4152
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 16 Fév 2013 20:49

pheno a écrit:
MickeyCam a écrit:Rien compris :wtf:

Michel..


Moi non plus, j'ai du mal:

- 2 V c/c et en charge on passe à environ 1 V c/c.

Pourquoi ?

La loi d'ohm par principe fait monter le I et pas baisser le U sauf si le circuit qui est débité ne peut pas donner le jus.

C'est plus simple que ça . La tension de sortie chute à cause de la résistance interne de la source, en vertu...de la loi d'ohm.
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4152
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 16 Fév 2013 20:54

Toujours pas compris Robert. :(

Que je branche rien du tout ou 20 lampes de 50 watts sur le réseau, j'ai toujours 240 volts.

Michel, tu es bon prof ? :ane:
pheno
 
Messages: 13225
Inscription: 30 Déc 2009 0:49
Localisation: 76
  • offline

Message » 16 Fév 2013 21:06

Bonjour,

oui, parce que le réseau EDF n'est pas résistant ou très peu
alors que des sorties 75 ohms ont en général une résistance de 75 ohms dedans en série
donc la charge est en série avec la résistance interne
la tension chute par deux

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 3630
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 16 Fév 2013 21:10

Et sur les crénaux de l'oscillo, les 1 c'est en haut, les 0 c'est en bas !

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 3630
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 16 Fév 2013 21:36

Robert64 a écrit:
Scytales a écrit:
lulumusique a écrit:
MickeyCam a écrit:Bonjour,

ça n'avait pas l'air d'intéresser grand monde !
0,5 V C/C, c'est costaud, beaucoup s'imaginent que c'est tout petit, fragile et que ça ne demande qu'à être perdu, perturbé !
:D :D

Michel...

Tant que tout le monde n'aura pas compris que le signal numerique ce n'est pas la suite de crenaux mais bien la suite de 0 et de 1, cette vision des choses ne va pas changer. D'ailleur j'apprecie que tu utilises le mot "sortie numerique" et non signal numerique.


Cette vision des choses explique à l'inverse l'abus de langage qui fait qualifier les amplificateurs en classe D d'amplificateurs "numériques", alors que se sont tous des amplificateurs analogiques, le signal étant, en ce qui les concerne, bien une suite de créneaux et non des 0 et des 1 !

ça pourrait être partiellement vrai. Tu peux très bien partir du signal numérique "brut" et faire toutes les opérations de traitement (tout ce que fait un préampli) en électronique digitale jusqu'à la modulation de largeur, sans jamais passer par un intermédiaire analogique. Après, est-ce qu'un étage MLI est analogique ou numérique, là on va tout droit vers la métaphysique :mdr:
A+

Si on s'interesse a la variation de la grandeur physique c'est analogique, ce qui est le cas des amplis classe D. Un ampli de puissance numerique n'a pas de sens puisse qu'il faut bien amplifier une grandeur physique. Le numerique n'a pas d'unite.

Et sur les crénaux de l'oscillo, les 1 c'est en haut, les 0 c'est en bas !

Michel...

C'est ce que je voulais dire. a l'oscillo on n'observe la variation d'une grandeur physique (la tension) et il faut en extraire les 0 et les 1 pour avoir le signal numerique (visuellement dans cette exemple). On fait souvent le racourci de parler de signal numerique mais c'est faux. Si on parle de crenaux. de fronts, de depassement etc on est dans l'analogique, si on traduit ca en 0 et de 1 on est dans le numerique.
C'est ce raccourci qui fait croire que toute variation su support electrique a un a un impact sur le son en numerique. Je faisais justement remarquer que tu n'avais pas fait ce raccourci.
lulumusique
 
Messages: 818
Inscription: 12 Mar 2012 13:16
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message