Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

NAIM et CABASSE

Message » 20 Juil 2010 10:07

Bonjour à toutes et tous,

Après plus d'une dizaine d'année d'attente, je vais enfin pouvoir me lancer dans la composition d'un système Hi-fi.

Pour l'instant j'ai dû me contenter de lire la presse spécialisée, mais d'ores et déjà je suis très intéressé par les CABASSE Egéa 3 et Iroise 3, dont je crois avoir lu tous les bancs d'essai. Elles me semblent en effet présenter les caractéristiques que je recherche (mag « Haute Fidélité » sur les Iroise : « les sonorités mates ou feutrées ne sont pas d'actualité », « timbres dégraissés, fluidifiés, absolument débarassés de toute trace de coloration » // mag « Stereo et Image » sur les Egéa : « très précise », « grande précision de placement des plans sonores, très haute lisibilité », etc).

Depuis la semaine dernière je suis passé à l'étape auditoriums, à la recherche de la meilleure association (pour mes oreilles, car j'ai bien compris que tout cela est subjectif et propre à chacun) autour de ces CABASSE.

Ma première écoute a porté sur : Egéa 3 + CD/ampli ELECTROCOMPANIET. Et là catastrophe : moi qui m'attendait à avoir la chair de poule sur les CD que j'avais pris soin d'apporter, et bien rien. Il ne s'est « rien passé ». Même si je sentais bien la puissance que pouvaient restituer les Egéa, le son était plat, comme englué dans les basses fréquences. Aucune des « microinformations » dont les revues disaient qu'elles étaient retranscrites à la perfection par les CABASSE.

Commencer les premières écoutes comparatives de sa vie, après tant d'années d'attente et avec une telle déception, c'est dur.

Mais dans la mesure où cette écoute était l'absolu opposé de ce que décrivaient les plus grandes revues spécialisées (plus haut j'oubliais le Diapason d'or pour les Egéa 3, avec « la définition permet de tout entendre »), je me dis que je ne peux pas incriminer les enceintes, et que le son pâteux décrit plus haut doit provenir d'une association malheureuse plus que d'un défaut des produits eux-mêmes.

Dans mes lectures passées comme très récentes, j'ai aussi lu énormément de bien des électroniques NAIM. Notamment les bancs d'essai de l'ampli NAIT XS, du lecteur de CD 5i ou encore de l'UNITI sont plus qu'élogieux. Et là aussi je crois retrouver toutes les qualités que j'attends (pour le NAIT XS : « énergie absolument époustouflante », « carré, propre, clair et net », « permet littéralement de redécouvrir certains enregistrements » // pour l'UNITI : « musicalité qui est un vrai régal de tous les instants » // pour le CD5i : « écoute terriblement agréable, ludique et entraînante, qui incite à puiser dans sa discothèque » etc). Bref, une marque qui semble me correspondre.

Alors voilà mes questions (désolé pour l'attente, mais il me fallait bien vous expliquer mes dilemmes !) :

1 – Les Egea et Iroise 3 feraient-elles un mariage heureux avec un ensemble NAIM ?

2 – Ni les auditoriums de ma région, ni Magma, ni Cobra, ne présentent ces 2 marques / connaîtriez-vous des magasins parisiens ou bretons permettant une écoute les associant ?

3 – ces CABASSE seraient-elles plus heureuses avec d'autres électroniques dont vous pourriez me conseiller l'écoute ? (Marantz par exemple, série 15 S2 ?...)

D'avance un grand merci à vous !
sebast80
 
Messages: 17
Inscription: 19 Juil 2010 22:19
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Juil 2010 10:07

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Juil 2010 16:00

Bonjour,
L'association Cabasse - Naim Audio n'est pas un grand classique parmi les naimistes, mais rien n'est impossible.
Méfies toi un peu de l'interprétation au pied de la lettre des bancs d'essai des revues, car même si leurs appréciations sur chaque marque sont vraies (bien que toujours subjectives) le mariage n'est pas pour autant garanti harmonieux. Une écoute semble impérative, idéalement dans ta pièce (mais, là, faut peut-être pas rêver ...).

Tu peux éventuellement venir poser la question dans notre repaire (Nid de naimistes) mais il y a assez peu de cabassistes parmi nous (quelques uns quand même). La réponse risque d'être "garde Naim et trouve d'autres enceintes, on a des propositions ... :mdr: "

Cordialement

8)
Naim Audio, Linn, Benz, EAR, Sonus Faber, Rudistor, Focal
filip-63
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1892
Inscription: 19 Avr 2005 20:04
Localisation: Auvergne

Message » 20 Juil 2010 17:26

Peut être poser aussi la question sur ce forum là
http://www.forumcabasse.org/forum/
stephl
 
Messages: 100
Inscription: 07 Avr 2010 11:22
  • offline

Message » 20 Juil 2010 19:57

salut sebast80

sur Paris tu peux écouter les Cabasse chez Elecson avec différentes amplifications. Naim, Rotel, Atoll, Nad (C375 excellent), Yamaha (A-S1000) Audio Analogue

il faut savoir que ces Cabasse ont besoin ,a mon humble avis , de courant pour qu'elles donnent leur meilleur.

A Brest tu peux écouter Cabasse au Comptoir Electronique

sur Vannes tu peux ecouter Cbasse chez Elecson aussi

perso j'ai écouter du Naim sur les Iroise III mais j'ai trouvé que cela manquait un peu d'ampleur et d'ouverture de scène sonore.il faut dire que les amplis Naim sont réputés pour leur qualité de timbres mais aussi pour l'étroitesse de leur scène sonore

de toute manière il faut que tu te fasse ta propre expérience en allant écouter tous ces produits. ce qui est sur c'est que ces Cabasse sont une vraie réussite.

Pierre
PETER77
 
Messages: 9114
Inscription: 18 Déc 2000 2:00
Localisation: Seine et Marne 77
  • offline

Message » 20 Juil 2010 19:58

stephl a écrit:Peut être poser aussi la question sur ce forum là
http://www.forumcabasse.org/forum/


+1
PETER77
 
Messages: 9114
Inscription: 18 Déc 2000 2:00
Localisation: Seine et Marne 77
  • offline

Message » 20 Juil 2010 20:04

PETER77 a écrit:....
il faut savoir que ces Cabasse ont besoin ,a mon humble avis , de courant pour qu'elles donnent leur meilleur.
...
Pierre


De ce coté là, rien à craindre avec Naim. Les amplis sont plutôt velus du transfo. :wink:

8)
Naim Audio, Linn, Benz, EAR, Sonus Faber, Rudistor, Focal
filip-63
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1892
Inscription: 19 Avr 2005 20:04
Localisation: Auvergne

Message » 20 Juil 2010 21:51

Je serais plus prudent en disant que ça dépend des amplis Naim : certains sont objectivement assez peu à l'aise sur charge inductive, comme l'ont établi des mesures de revues allemandes (Stereoplay, Audio) : la distorsion dans la grave de certains amplis Naim monte assez vite dès qu'ils doivent alimenter une charge provoquant un déphasage de plus de 20/25°, qui n'est pas pas inhabituelle sur une Cabasse (comme sur bon nombre d'enceintes d'autres marques, d'ailleurs). Attention, j'ai bien écrit certains amplificateurs, pas tous les amplificateurs Naim.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 20 Juil 2010 22:48

Pourquoi pas regarder du côté de Denon?
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 20 Juil 2010 23:27

Merci pour toutes ces indications !

Effectivement j'ai vu que ELECSON Vannes faisait à la fois NAIM et CABASSE, et j'ai pris RDV pour la semaine prochaine.

Bien sûr je reste ouvert à d'autres associations, mais celle-ci me trotte dans la tête...

Sinon je vais essayer de présenter mon dilemme sur les forums dont vous m'avez parlés, les réactions peuvent être intéressantes.

Et je ferai un petit CR (avec mes compétences et mes mots de néophytes) sur mes écoutes de la semaine prochaine.

En attendant, que certains connaissent-ils l'association Marantz/Cabasse que j'évoquais à titre subsidiaire dans mon post ?

Merci ;-)
sebast80
 
Messages: 17
Inscription: 19 Juil 2010 22:19
  • offline

Message » 21 Juil 2010 10:02

sur le forum Cabasse http://www.forumcabasse.org/forum/ mais içi aussi certains associent, avec réussite, Marantz et Cabasse. mais attention je le répète il faut du courant sinon l'ensemble peut donner une impression de molesse, de manque de rapidité et de dynamique

il faut écouter, essayer différents amplis. c'est l'idéal !!

Pierre
PETER77
 
Messages: 9114
Inscription: 18 Déc 2000 2:00
Localisation: Seine et Marne 77
  • offline

Message » 31 Juil 2010 17:51

Bonjour à tous ! Je viens de terminer ma semaine d'écoutes, et comme promis je reviens vous voir pour vous faire part de ce que j'en ai retiré.

PREAMBULE :

- 3 magasins visités, avec évidemment (et malheureusement pour les comparaisons) des acoustiques différentes, et surtout des positions d'écoutes différentes (trop près dans le 1er, très loin dans le 2nd, bonne distance dans le 3ème) ;

- toutes mes écoutes ont été réalisées avec ma compagne, et ce pour plusieurs raisons : la musique nous l'écoutons ensemble et avec autant de plaisir l'un que l'autre // je suis toujours surpris par son oreille qu'elle a très musicale, attentive et subtile, ce qui nous permet de longs échanges à chacune de nos écoutes (y compris sur le matériel bas de gamme dont on dispose pour l'instant) // elle n'a aucun préjugé sur telle ou telle marque, que ce soit enceintes ou électroniques, (contrairement à moi qui avant écoutes était très sensible aux charmes des Cabasses et à ce qui en était dit dans la presse) // et (last but not least), de par son caractère j'étais assuré qu'elle donnerait son avis sans détour, que ça me plaise ou non !! En gros je recherchais son objectivité et sa sincérité.

- je dois reconnaître ceci aux vendeurs : aucun n'a cherché à conditionner nos écoutes, à nous orienter ; ils ont tous attendu que l'on exprime nos propres avis et sensations, avant de donner les leurs ; et encore, ils attendaient parfois qu'on leur pose des questions pour s'exprimer ; du coup nous nous sommes sentis parfaitement libre de notre jugement, pas influencés du tout.

- mon 1er post avait porté sur ma déception du son Cabasse sur les Egéa 3 + ELECTROCOMPANIET lors de notre 1ère écoute qques jours avant, son qui nous avait paru tout plat, sans émotion. J'avais incriminé une exagération des basses fréquences, et aussi une absence de définition, des « microinformations » inaudibles. Du coup j'en avais conclu qu'il me fallait un son plutôt « clair », et non pas un son rond et chaleureux.
En réalité, je me suis aperçu au fil des écoutes que si j'aime une bonne définition pour tout entendre de l'enregistrement, je me sens néanmoins vite agressé par les sons trop cristallins et aigus, qui ont tendance à me fatiguer l'oreille. Du coup je me suis surpris à privilégier les rendus bien charpentés, étoffés dans le grave, des sonorités bien pleines, quitte à en payer le prix en terme de définition (jusqu'à un certain point bien sûr...).

Sinon en reprenant mes notes et en fouillant dans ma mémoire je m'aperçois que j'ai trop de choses à dire, et qu'il va me falloir synthétiser. Je ne vais donc pas reprendre la chronologie à chaque fois (« d'abord telle association, puis on a changé ça, puis on est revenu à ceci, etc »), et la ferai apparaître seulement quand elle apportera quelque chose à l'exposé.

ECOUTES :

CD :
- Gorillaz / plastic beach / piste 3
- Edvard Grieg / Peer Gynt / piste 5 – dans le hall du Roi de la montagne (par Neeme Järvi - 1987)
- Bach / les grandes orgues / pistes 1 et 2 – toccata (par helmut walcha)
- Brahms / un requiem allemand / piste 2 – denn alles fleisch... (par John Eliot Gardiner)
- Verdi / requiem / dies irae (par ferenc frisay - 1954)
- Lully / marche pour la cérémonie des turcs (BO « tous les matins du monde »)

Magasin 1 :
- Iroise 3 / Atohm GT2
- ensembles SUGDEN (série 21SE) / PRIMARE (série 21)/ VAN MEDEVOORT (série 350).

Pour résumer, l'ensemble SUGDEN nous a semblé avoir redonné vie au « son Cabasse », qui nous avait paru si plat et « englué » sur les ELECTROCOMPANIET. Par contre les VAN MEDEVOORT ont été éliminés à une vitesse surprenante. Ecoutés sur les Iroise après les SUGDEN, l'ensemble VM a délivré un son beaucoup plus étriqué, la scène sonore a semblé se refermer d'un coup ; cette étroitesse n'étant compensée par aucun autre registre où l'ensemble VM aurait tiré son épingle du jeu, il a été « remercié »...
Quant aux PRIMARE, un son plus dynamique et rapide, avec une définition plus poussée (en tous cas une impression) ; mais en contrepartie un côté moins charnu, moins étoffé dans les basses, et aussi, à mon sens, un gros risque d'écoute fatigante à la longue.
Au niveau des enceintes (et avec les SUGDEN donc), les GT2 se sont révélées étonnamment percutantes et bien assises dans le grave. Dit autrement, je les dirais plus explosives dans les basses que les Iroise ; mais si les Cabasse faisaient moins dans le spectaculaire à ce niveau, elles avaient cet avantage d'avoir un grave mieux défini et plus « large ». Et puis les Iroise avaient un avantage très net sur un autre plan : la scène sonore. Beaucoup plus large. Clairement probante. Elles se faisaient plus volontiers oublier que les GT2, et ce au profit de la musique elle-même. Une sensation de « grand son » avec les Iroise, et peut-être un peu fatiguant avec les GT2.

Mais énorme bémol dû à la salle d'écoute trop petite : on sentait que ni les GT2 ni les Iroise ne pouvaient donner tout leurs potentiels respectifs. En plus nous étions assis à moins de 2 mètres des enceintes...

[pause déjeuner après 2 heures d'écoutes]

Magasin 2 :
- Monitor audio GS20 (et aussi une colonne moins haut de gamme dont le nom m'échappe, mais qui n'est pas restée longtemps à l'écoute) / BW CM9 / Vienna accoustics BBG
- NAIM série XS (CD5XS et NAIT XS, sans FLATCAP) / ARCAM (la série m'échappe, mais on atteignait quasiment le prix de l'ensemble NAIM).

J'avais entendu et lu énormément de bien des CM9. Un verdict unanime et sans appel de ma chérie et de moi-même avec les ARCAM : OUT. Sans intérêt. On a arrêté les frais à la fin du 1er morceau écouté. Quelle déception ! Je n'en revenais pas de bâcher aussi vite des produits à ce point encensés.
On garde quand même les CM9 mais on passe à l'ensemble NAIM. Verdict tout aussi unanime et sans appel : un régal !! Rien à voir avec la précédente association. Comme si ces électroniques et ces enceintes partageaient la même envie de chanter et de faire de la musique. Une même philosophie du plaisir les unissait. Que ce soit sur Gorillaz ou sur les orgues de BACH, c'était un plaisir. Là je ne saurais pas trop dire ce qu'il y avait ou ce qu'il n'y avait pas, mais ça sonnait juste, c'était musical et puis c'est tout !
On garde NAIM et on passe aux Vienna BBG. Vu ce qui en était dit sur le forum, je m'attendais à du gros challenger. Le vendeur avait aussi tenu à me les faire écouter en me disant qu'elles en valaient la peine, mais sans rien me dire de plus. Juste que c'était « autre chose » que les CM9. Alors oui, certes, c'est autre chose. On gagne notamment, et très nettement, en définition. Mais on s'oriente vers quelque chose que j'ai moins apprécié : le son était devenu trop clair, trop analytique, avec un équilibre penchant plus volontiers vers les aigus que les CM9. Au final pas d'émotion. J'ai quelques scrupules à écrire ces lignes tant les BBG sont appréciées notamment sur ce forum, mais je me dois d'être honnête sur mon ressenti. Donc le son était beau, je le reconnais très volontiers, mais il ne m'a pas fait vibrer.
Quant aux GS20, belle prestation aussi, se rapprochant plus volontiers des CM9 que des BBG. Mais les CM9 étaient, à nos oreilles, supérieures.

Bilan de cette journée du mercredi = une révélation sur NAIM/CM9 !! quel plaisir d'écoute sur chaque piste écoutée ! J'avais beau avoir conscience que les Iroise n'avaient pas pu délivrer leur potentiel, il m'était impossible d'extrapoler ce que ça aurait pu être, et ne pouvais que constater que le plaisir je l'avais eu avec les CM9 sur du NAIM. Ma compagne était elle aussi aux anges !

Magasin 3 (lendemain après-midi) :
- BW CM9 / Egéa 3 / Triangle Lyrr
- NAIM série XS (idem magasin 2) / YAMAHA série 2000.

Chaque jour son lot de surprises...
On commence par l'association qui nous avait tant emballés la veille : CM9 sur NAIM. Précisions : comme la veille il n'y a pas de FLATCAP, comme la veille la connexion des NAIM entre eux se fait en DIN, et comme la veille les câbles des enceintes sont dans les 30€ le mètre. Et là... ça va. Disons que c'est très bon, que ça fait bien le boulot. Mais pas le bonheur de la veille. Hum, ça commence mal. Peut-être un début d'explication dans un recul moindre que la veille... (mais la veille on était à mon sens trop loin des enceintes). Peut-être aussi du fait que la veille les CM9 étaient bi-câblées (passif). En tous cas le résultat était clairement moins probant.
30 secondes plus tard on passe le même morceau sur les Egea 3 (Peer Gynt / hall du roi de la montagne) : Voilà qui est mieux ! Là j'ai l'orchestre devant moi, le message est délivré avec toute sa complexité et avec justesse. La grosse et lente montée en puissance de ce morceau est rendue avec toute sa majesté. Ce n'est jamais brouillon, tout est là, mais sans excès de définition qui rendrait la chose trop analytique. Et puis quelle scène sonore ! J'ai retrouvé sans difficulté le lien de parenté avec les Iroise. Enfin, et surtout, j'ai du plaisir à l'écoute.
À la fin du morceau j'ai attendu avec anxiété la réaction de ma compagne. Ayant peur de ma propre subjectivité (mon perfide cerveau a-t-il préféré les cabasses parce que esthétiquement je les préfère ?...), j'attendais en effet que ma chérie qui, a priori et esthétiquement, ne veut pas plus les Egéa que les CM9 ou autres, me délivre son impartial verdict. Et bien non, ça ne venait pas de moi. La supériorité des Cabasse lui était à elle aussi apparue de façon vraiment évidente.
Nous avons poursuivi nos écoutes en alternant, sur chaque morceau écouté, entre les Egéa et les Triangle Lyrr (toujours sur l'ensemble NAIM).
Très belles enceintes que ces Lyrr, un surcroît évident de définition par rapport aux Egéa, et un son beaucoup plus « lumineux », clair, cristallin. De façon assez surprenante, cette nette accentuation du registre des aigus ne me fatiguait pas l'oreille. Ce n'était pas agressif, et contrairement à ce que produit d'habitude une telle signature sonore sur moi, et bien là mes oreilles ne me demandait pas de baisser le volume. Cela m'a vraiment marqué.
Mais à chaque fois qu'on repassait le morceau à l'écoute sur les Cabasse, je m'apercevais (ainsi que je l'avais dit en préambule) que j'étais prêt à payer en perte de définition la scène sonore plus vaste qu'offrent les Egéa. Dit autrement, je me sens beaucoup plus « dans » la musique avec le son enveloppant des Cabasse, et je préfère cela à un son très lisible. C'était frappant. J'ai fait le test sur un morceau en fermant les yeux (sur « Marche pour la cérémonie des turcs » de Lully, sur la BO de « Tous les matins du monde ») : à l'oreille je « voyais » les Triangle, alors que sur les Cabasse j'oubliais les enceintes et j'étais plongé dans la musique. Et puis quelle force tranquille ! Les cabasses encaissent tout sans aucun début de déformation du son.
Pour finir, on a tenté les Egéa sur les YAMAHA série 2000. Première fois qu'une divergence notable est apparue avec ma compagne. Elle était aussi emballée qu'avec les NAIM. Pour moi ce n'était certes pas mauvais, mais pas du tout ce que j'attends comme son. Trop « froid » et un poil agressif pour mes oreilles (qui du coup n'osaient même pas imaginer l'association YAMAHA / Lyrr....).

BILAN FINAL

Je suis conquis par les électroniques NAIM. Vraiment. Elles sont chantantes, expressives, entraînantes. Et me dire que je pourrai améliorer mon futur ensemble par des ajouts progressifs genre FLATCAP, voire DAC, ça me plaît !

Quant à leur association avec les Egéa 3, c'est exactement ce que je voulais. Tant esthétiquement que musicalement. Par exemple, aucune des associations testées ne m'avait procuré autant de plaisir sur la « Marche pour la cérémonie des turcs » de Lully. Et sur des chansons (Gorillaz/plastic beach), les voix me sont apparues de loin plus convaincantes que sur les autres enceintes, plus présentes et crédibles.

Je suis ravi de cette association !!!!!!!!! Et l'avis conforme de ma compagne (qui, croyez-moi, n'aurait jamais hésité à me descendre en flèche l'association si elle ne l'avait pas aimée) me rassure : ce ne sont pas mes présupposés qui parlent, mais bien mes oreilles.

Je vais continuer mes écoutes pour tester Iroise + NAIM. Bien que très très proches des Egéa, j'ai un peu peur de basses plus accentuées sur les Iroises, qui risqueraient de nuire à l'équilibre que j'ai trouvé avec Egéa + Iroises.

Voilà je vous laisse là. J'espère ne pas avoir été trop pénible à lire (car je m'aperçois de la longueur de mon CR.......).

A bientôt ;-)
sebast80
 
Messages: 17
Inscription: 19 Juil 2010 22:19
  • offline

Message » 01 Aoû 2010 12:27

chapeau !!! :o :wink:
en te lisant j'avais l'impression que j'etais avec vous dans les auditos !! :D
pour ma par j'avais ecouté du naim sur mes focal 836v et j'avais trouvé le son tres tres sec !!! :-?
en gros j'avais pas du tout aimé !!! :oops:
je ne me souvient plus du model !! c'etais un ampli de la gamme de mon yam AS1000 ,dans les 1000e !! :wink:

djé :wink:
passatdjé49
 
Messages: 6727
Inscription: 09 Juil 2008 21:56
Localisation: 14
  • offline

Message » 02 Aoû 2010 20:14

tu peux également essayer : denon pma-2010 et marantz ki pearl
Avatar de l’utilisateur
chimoult
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1106
Inscription: 25 Sep 2000 2:00
Localisation: Nice
  • offline

Message » 02 Aoû 2010 21:44

Très bon CR! :wink:
Membre de l'association pour l'hégémonie du Sacd multicanal

Au moins 6 mois que je ne regarde plus les PA : aurai je enfin trouvé un système qui me satisfait?
Avatar de l’utilisateur
domin
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3289
Inscription: 11 Oct 2002 10:20
Localisation: Alsace
  • online

Message » 12 Aoû 2010 19:36

domin a écrit:Très bon CR! :wink:


Merci ;-)



chimoult a écrit:tu peux également essayer : denon pma-2010 et marantz ki pearl


OK, merci pour le conseil ! Par contre à 3 000 € pièce pour les KI Pearl, ça va peut-être faire exploser mon budget... Dommage, esthétiquement ils sont juste superbes !

Pour le Denon je ne sais pas, il m'avait semblé comprendre que la marque avait une signature sonore un peu "claire", un peu comme Yamaha. Mais là aucune certitude, juste un vague souvenir.

Merci encore et à plus tard.
sebast80
 
Messages: 17
Inscription: 19 Juil 2010 22:19
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message