ModĂ©rateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-FidĂ©litĂ©, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistrĂ© et 32 invitĂ©s

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Naim vs Cello

Message » 24 Oct 2002 19:34

Archi a Ă©crit:Salut Roro,

Ces 2 dernières marques ont pourtant produit des appareils qui ont la prétention de rivaliser avec les autres marques : NAP500, Klimax, CD12 (excellent CD). Mais je suis persuadé que ça n'est pas leur créneau et Linn et Naim ont produit de tels appareils pour exercice de style (vitrine technologique) plus que pour les vendre en quantité.

En terme de prestige, des marques comme Mark Levinson, Krell, Jeff Rowland, Pass arrivent bien avant Naim ; et pourtant mes goûts me poussent actuellement à leur préférer Naim. Allez comprendre...



Ce que tu dis m'intéresse grandement mais justement quel est ton point de vue là dessus, pourquoi LINN et NAIM n'ont pas la même image de marque, j'aimerai bien connaitre ta position là dessus, c'est plus important que tu ne le penses :wink:

Archi
:wink: :wink:


Difficile à dire, Archi, mais je pense que c'est avant tout une question de savoir faire : Krell, Mark Levinson,... savent faire du très haut de gamme (THDG) car c'est leur créneau et ils le maîtrisent depuis longtemps.

Linn et Naim peuvent faire du THDG mais à des prix absolument délirants eu égard aux qualités proposées ; c'est un créneau sur lequel ils ne sont absolument pas concurrentiels par manque d'expérience, je pense.

La seule et unique écoute que j'ai faite du NAP 500 m'a laissé totalement indifférent. Le bébé coûte tout de même la bagatelle de 120 000 francs français et, à ce prix là, tu peux t'offrir du Spectral qui marche autrement mieux.

As-tu remarqué que plus on monte en gamme dans une marque plus on se sépare de la signature sonore de cette marque pour tendre vers une plus grande neutralité. Or, c'est souvent cette signature sonore qui nous plaît.

Pour l'instant, j'aime Naim pour ses petites "coquetteries". Si, d'aventure, j'aspire à une restitution plus neutre je me tournerai vers d'autres marques mais certainement pas non plus vers Krell ou Mark Levinson qui présentent, pour moi, une écoute insipide ; cela dit, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis - il y a un an et demi, je ne jurais que par Densen.

Les électroniques Linn sont moins typées que Naim. Mais je ne trouve pas que leur haut de gamme soit du meilleur rapport qualité/prix. Je préfère leurs "petits" modèles : en enceintes les Kan, Tukan et Ninka et le magnifique Classik qui regroupe dans une seule boîte un CD, un Tuner et un Ampli.
Dans le haut de gamme, je n'aime que leurs CD : L'Ikemi est très bon ; le CD 12 est une pure merveille qui présente une écoute très analogique, sans aucun stress mais ce lecteur ne fait pas mieux qu'une bonne platine vinyle 10 fois moins cher.

Tu demandais son avis à Haskil concernant Arcam. Je ne connais pas bien la nouvelle gamme mais j'étais allé écouter l'ampli Alpha 10 à sa sortie et j'avais été très déçu pas sa prestation comparée à mon Densen B100 : un son trop clair et un peu hystérique, rien de rédhibitoire cependant. Peut-être ont-ils fait des progrès depuis mais, à l'époque, les intégrés à 10 000 francs ça n'était pas trop leur créneau.

Voilà enfin où je veux en venir : chaque marque devrait se positionner à un certain niveau de qualités (et donc de prix).

Comment faire pour fixer ce niveau ? Facile, il suffit de prendre, pour chaque marque, l'appareil qui a eu le plus de succès. Et essayer de l'améliorer encore, régulièrement.

Pourquoi les marques n'en restent-elles pas là ? Eh bien, je suis convaincu que c'est l'appât du gain (et non pas un élan musical) qui les incite à diversifier leur production pour "attirer" un maximum de consommateurs. A ce jeu là, Monsieur Haskil, les Japonais sont imbattables qui nous proposent des produits au rapport qualité/prix inégalé mais, hélas, aujourd'hui tout neufs et demain obsolètes car déjà remplacés par la nouvelle gamme sous couvert d'un pseudo progrès technologique.

VoilĂ , il y a beaucoup plus Ă  dire mais je garde quelques cartouches !

A plus.

Roro.
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Oct 2002 19:34

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Oct 2002 19:40

LaurentD a Ă©crit:
Mr KHOI avait lancé cette " idée " dans un autre post .. mais comme il est certain que ce sont 2 philosophies et donc esthétique COMPLETEMENT différentes voir opposées.. la comparison risque de tourner court en un exposé de critères ( ou subjectivités ) qui n'apporterons surement pas grand chose.


c'est meme pire que ce que je pensais ... domage

on aurait peut etre pu commencer à parler des 2 esthétiques - des pour ou contre - des +/- .... débatre un peu KHOI !

mais :o

c'est pas grave on en reparlera peut etre en pourrissant d'autres thread

A+

LaurentD
LaurentD
 
Messages: 2115
Inscription: 27 FĂ©v 2002 2:00
Localisation: Dpt 78
  • offline

Message » 24 Oct 2002 19:46

BPhil a Ă©crit:...Goldmund, et SpectralPas de vie, trop de transparence en trichant un peut, rien a voir, avec un Cello,


Attention, tu parles de Goldmund lĂ  mais certainement pas de Spectral qui ne correspond pas du tout Ă  la description que tu en fais.

Cello, je ne connais pas mais mon ancien revendeur m'en avais parlé à peu près en ces termes : "c'est le pied intégral !"

Pour les Mark Levinson et Krell, j'ai écouté pas mal de modèles en CD comme en amplis qui m'ont tous laissé... de marbre.

Roro.
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline

Message » 25 Oct 2002 1:07

haskil a Ă©crit:
Alexandre mon ton est vif, mais rassures-toi je suis d'une humeur radieuse et n'ai rien contre toi et tes semblables adorateurs de ces marques...


Alain :wink:


Salut Haskil,

Tu as quand même sous-jacent à ton post l'idée que les possesseurs de ces électroniques sont 1° des pigeons (ils achètent chers des trucs qui marchent mal), 2° des fanatiques dont la raison est étoufée par leur attachement irrationnel à une marque.

En gros, ton propos est de dire que toute la cohorte de naimiste, regaphiles et linnistes sont une bande de niais à l'ouie défaillante, manipulés par une campagne marketing.

Je trouve ça un peu limite... On est fort proche de l'argument d'autorité : je sais ce qui est bon, vous êtes dans l'erreur, tous, mais c'est parce que vous êtes brainwashés par une espèce de complot marques-presse-revendeurs.

La fidélité n'existe pas. Je n'ai jamais entendu une reproduction de piano qui sonnait comme un piano. Alors, les marques, toutes, nous proposent des points de vue sur la musique... des couleurs. Atoll comme les autres. Admets que la proposition que peut faire Naim ou Rega n'est pas plus mauvaise qu'une autre, c'est simplement un compromis qui t'irrite toi, et enchante plein de gens par ailleurs.

J'ai possédé un pré+ampli Cairn, plutot haut de gamme. Sur pas mal de critères c'était probablement meilleurs que ce que j'ai maintenant. Le seul problème, c'est que je n'écoutais plus de musique. Plus du tout. Maintenant, après plein d'essais, je suis revenu à du matos finalement moins haut de gamme mais infiniment plus "musical" et je retrouve une (haute) fidélité à l'émotion, que j'avais perdue.

Sans rancune, amicalement :)
CalvinHobbes
 
Messages: 861
Inscription: 03 Sep 2002 12:57
Localisation: BXL
  • offline

Message » 25 Oct 2002 12:18

alexandre t a Ă©crit:Cher Haskil,
A part un Planet, qu'as tu franchement écouté chez Rega avant la tournée d'écoute sur le forum? N'as tu pas trouvé plus que convenable les Jupiter-IO de plusieurs de tes hôtes ?

Mis à part récemment chez LaurentV, qu'as tu écouté chez Naim? Un nait 3 certes. As tu écouté le Nait 5 que tu mentionnes ? Comparativement à ce Yamaha 596? Euh, et à quand remonte ton écoute du Nait 3, appareil sorti au début des 90's ? L'as tu écouté sur au moins deux systèmes différents pour avoir un tel jugement ?


Bonjour Alexandre,

sans vouloir venir en aide Ă  Haskil (il n'en n'a nul besoin), je voudrais seulement dire que le Nait3 chez Naim et le Planet chez Rega sont quand mĂŞme les "vaissaux amiraux" de ces deux marques (en terme de ventes, j'entends).
C'est quand même bien sur la base de ces deux produits phares que ces marques ont "innondé" le marché.
En conséquence, émettre un avis sur Naim et Rega ne serait-ce que sur la base des seules écoutes de ces deux produits ne me paraît pas si illégitime.
Qu'à côté, dans la gamme chez ces constructeurs respectifs il existe des produits différents, plus aboutis, je pense que personne ne le conteste(rait).

Cela dit, il pourraît apparaître tout aussi "biaisé" de ne juger un constructeur qu'à partir du résultat obtenu sur ses produits de haut de gamme, non?

JĂ©rĂ´meB
JĂ©rĂ´meB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 FĂ©v 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 25 Oct 2002 12:26

Bonjour Haskil,

Ne t'inquiète pas, je ne me suis pas senti agressé !!!

Mais je persiste à dire que ton discours est fallacieux et apologétique !

En premier lieu, tu défends une conception d'écoute musicale sans l'expliciter, comme fondement de ta condamnation de certaines marques.

En second lieu, tu appliques aux marques anglaises un raisonnement que tu condamnes contre les marques japonaises.

Sur le premier point, évaluer la "véracité" d'un système est une illusion ! Comme Calvin&Hobbes (fantastique bd anglo-saxonne), je n'ai jamais entendu de système restituer réellement un piano. Et que dire des musiques plus modernes (de Ziggy stardust remastérisé 5 fois à du reggae aux basses survitaminées) ???
Bizarrement, les appareils dits neutres, ne sont pas plus universels que des appareils colorés, comme les SACD Sony

Je te reproche surtout d'assassiner des marques au nom d'une conception de la reproduction musicale. Comme un ascèse de la HIFI, rejettant les instruments de plaisir musicaux ! De plus un système naim est également capable de dissocier clairement les timbres de 5 versions différentes des suites. Pousser la "transparence" davantage, en se satisfaisant car certains disques deviennent inécoutables relève d'une radicalité conceptuelle que l'on doit expliciter dans des condamnations de matériels aussi rigoureuse.

Etonnamment, les quelques systèmes que j'ai pu écouter timbraient presque tous trop haut, sauf par exemple celui de Laurent. Sur des systèmes qui sont présentés comme transparents, je prétends même que l'on entend cette transparence : lorsque vous faites "play", sur des plages classiques, les quelques secondes qui précèdent parfois le début de la musique permettent presque de sentir la tendance du système. C'est aussi très flatteur, très impréssionant, mais cela est-il plus "neutre", plus proche de l'émotion présente sur le disque comme le souhaite PNicolas ? Je n'entends jamais cela en live, tout comme toi, haskil, tu n'entends pas sonner des Naim ou Rega comme en live.
Bref, c'est un appel à la modération que je lance, contre les condamnations "idéologiques" de matériel

Sur le deuxième point (c'est bien Alexandre, 2 parties, 2 sous-parties), à partir de l'écoute de 2 ou 3 appareils, tu généralises très ostensiblement ton opinion d'une marque, ce que tu dénonces avec raison à l'égard des marques japonaises. Bien sur, Naim ou Rega sont bien trop cher, mais un Nait 5 ne vaut pas 2500 f !!! As tu regardé la finition, as tu remarqué, une fois l'appareil ouvert, que la plupart des composants disposent de traces manuelles de sélection ? Que certains Naim contiennent encore une chek-list pour le contrôle technique de l'appareil ? Les HP des mulidines ne valent rien non triés, cette opération leur conférant une valeur supérieure à leut coût catalogue. Tout cela, tu le sais mieux que moi, mais ne le mentionne pas, ce qui est fallacieux.

Quand à la valeur auditive des petits Nait (rassurez vous, c'est mon II, B), j'ai pu écouter des Nad, un Marantz PM17, un Technics sur batterie virutelle (intégré), un cairn 4808, et je certifie quà mes oreilles, il n'y avait rien de comparable. Et l'inclinaison des plateaux à 40hz m'amuse beaucoup (celui du Cairn est plat ! Le nait est pourtant très supérieur sur ce registre).
Je ne suis pas un "adorateur" de ses marques : j'ai simplement essayé, comparé, et choisi des apareils dans la tranche des 5000 francs (neuf et occasion), et le nait 3R était de loin supérieur.
Je sais que je n'acheterai plus de CD naim à cause de l'absence de sortie numérique ! Pour le reste, avec un système composé de naim et de Proac (!!! Résiste, Haskil, Résiste), soit je change tout, soit je reste dans cette famille sonore. Et le système d'amplification chez Naim permet des évolutions faciles, finalement peu onéreuses en occasion, et surtout pérennes !!!
Une dernière chose : <<<<<<<<balances donc le Dies Irae du Requiem de Verdi, la Scène finale du Crépuscule de Dieux, le début d'Otello avec un de ces petits amplis musicaux et hors de prix et tu les verras cafouiller... >>>>>>>>>
Là, ça m'étonne, car les naim ont précisement la réputation de ne jamais être sur les genoux (Chailly et sa 5ème de Mahler...) Le Nap 180 de Laurent n'échappe pourtant à cette réputation.

Bien cordialement,

Alexandre
alexandret
 
Messages: 1392
Inscription: 27 AoĂ» 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 25 Oct 2002 12:31

JérômeB a écrit:Cela dit, il pourraît apparaître tout aussi "biaisé" de ne juger un constructeur qu'à partir du résultat obtenu sur ses produits de haut de gamme, non?
JĂ©rĂ´meB


Bonjour JĂ©rĂ´me,

Bien sur ! mais des avis aussi tranchés (laudatifs ou assasins) sur des marques méritent tout de même une écoute plus variée de leur gamme, non ?

Alexandre
alexandret
 
Messages: 1392
Inscription: 27 AoĂ» 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 25 Oct 2002 12:34

alexandre t a écrit:Chailly et sa 5ème de Mahler


Cela n'a rien à voir avec le sujet de la discussion telle qu'elle a tourné, mais ne trouvez-vous pas que, si ce disque est impressionnant en terme de bande passante et de dynamique, il l'est beaucoup moins sur les critères de définition et de relief?
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait ĂŞtre (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 25 Oct 2002 12:35

Il ne faut pas tomber dans la parano,
haskil n'a jmais dit ou insinué que les possesseurs de ces matériels sont des imbéciles. Il condamne seulement certaines politiques commerciales de certains constructeurs et aussi et surtout la complaisance de la presse audio à l'égard de certains de ces produits.
Bien sur que ça ne fait pas plaisir de voir critiquer un appareil qu'on possède, surtout quand c'est par une personne qui est un pro de l'écoute doté d' une grande expérience. mais il faut aussi savoir relativiser et lire ce qui est réellement écrit.
Et puis c'est tout l'intérêt d'un forum comme celui-ci d'avoir des avis compétents qui différent un peu de ce que l'on peut lire ici ou là.

blounote :wink:
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 25 Oct 2002 12:41

alexandre t a Ă©crit:
JérômeB a écrit:Cela dit, il pourraît apparaître tout aussi "biaisé" de ne juger un constructeur qu'à partir du résultat obtenu sur ses produits de haut de gamme, non?
JĂ©rĂ´meB


Bonjour JĂ©rĂ´me,

Bien sur ! mais des avis aussi tranchés (laudatifs ou assasins) sur des marques méritent tout de même une écoute plus variée de leur gamme, non ?

Alexandre


100% d'accord, mais tu n'empêcheras pas que l'identité sonore de Naim et Rega soit directement liée (tributaire?) à leurs best sellers.
Et ça, c'est bien eux qui l'ont voulu ainsi.

JĂ©rĂ´meB
JĂ©rĂ´meB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 FĂ©v 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 25 Oct 2002 14:09

JérômeB a écrit:100% d'accord, mais tu n'empêcheras pas que l'identité sonore de Naim et Rega soit directement liée (tributaire?) à leurs best sellers.
Et ça, c'est bien eux qui l'ont voulu ainsi.
JĂ©rĂ´meB


C'est vrai que les petits nait ont suscité un petit engouement, encore maintenant d'occasion. Le planet est sans doute le porte drapeau de l'ère numérique chez Rega.
Je pense quand même que le produit empblématique chez Naim est le Nap 250 (depuis 1975), et que la réputation de Rega tient à ses platines analogiques (et son RB300).

Ce que je trouve peu crédible, c'est dire qu'un nait 5 est moins bon qu'un Yamaha à 3500 francs. Ou qu'un Nait 5 "vaut" 25000 francs. Je ne doute pas qu'un ampli yamaha, même à 2500 francs, ait des qualités que des amplis à 10 000 francs n'auront pas, mais il ne faut pas oublier les qualités de l'ampli à 10 000 ! Sans oublier les logiques et le rendement opposés de la production industrielle et artisanale (Et en l'occurrence, le Nait 5 a une qualité de fabrication très nettement supérieure aux yamaha d'entrée de gamme que j'ai vu : épaisseur des tôles, rigidité, ajustement de la façe avant).

Je retrouve chez Naim des qualités de matière, d'énergie et de timbres que je rencontre en concert. Un petit Yamaha aura peut être une meilleure bande passante, cet aigu subtilement souligné qui fait dire qu'il est transparent ;). On ne peut dissocier une préférence ou une critique de ses préférences esthétiques. Car la recherche de la véracité sonore, de la neutralité n'est qu'un choix esthétique, dont les critères ne peuvent pas être consensuels.

Une dernière anecdote, racontée par papy Candré, qui sévit surtout sur l'autre forum. Il avait chez lui des Proac Response 2 et un nait 3. Il essaie chez lui, sur ses enceintes un Cayin 500. Il met du classique : des timbres, une présence extraordinaires avec le Cayin. Puis du Rock. Et là plus rien. Alors que le petit Nait, favorisé par une musique Rock des 70's très medium, swinguait. Pas une seconde je tirerais la conclusion que le Nait "vaut" un ampli à 20 000 francs, mais que le mariage entre le cayin et les Proac R2 n'était pas le meilleur et que le nait 3 est très perfectible sur la musique classique, mais plus polyvalent avec des Proac R2

Bref, dans un domaine aussi subjectif que la musique et sa restitution, je trouve toujours que les opinions tranchées et générales devraient être nuancées.

A bientĂ´t,

alexandre
alexandret
 
Messages: 1392
Inscription: 27 AoĂ» 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 25 Oct 2002 14:29

Le problème est que pas mal de gens s'expriment sur du matos qu'ils n'ont pas ou peu écouté, et s'en font une opinion au regard de quelques mesures.

Donc... prenons un exemple :

Rapport signal bruit minable, diaphonie médiocre, bande passante tronquée, vitesse de rotation irrégulière...

Et oui ! Ce sont les mesures techniques du VINYL !!!!

Côté musicalité par contre... !!!!!![/b]
Dernière édition par KHOI le 25 Oct 2002 14:36, édité 1 fois.
KHOI
 
Messages: 910
Inscription: 12 Avr 2002 2:00
  • offline

Message » 25 Oct 2002 14:34

blounote a Ă©crit:Il ne faut pas tomber dans la parano,
haskil n'a jmais dit ou insinué que les possesseurs de ces matériels sont des imbéciles.
blounote :wink:


Il y a quand même un côté très "comment peut-on être assez idiot ou sourd pour acheter ces trucs-là à ces prix-là ? Alors qu'il est évident pour toute personne un peu sensée et pas fanatisée que c'est de la daube". En tout cas c'est comme ça que je le ressens... je ne veux pas faire de procès d'intention. Ni tomber dans l'agressivité delphienne ! Haskil me parait tout à fait sympa et je ne porte mes critiques que sur les arguments, absolument pas sur la personne.
CalvinHobbes
 
Messages: 861
Inscription: 03 Sep 2002 12:57
Localisation: BXL
  • offline

Message » 25 Oct 2002 14:36

KHOI a écrit:Rapport signal bruit minable, diaphonie médiocre, bande passante tronquée...

Et oui ! Ce sont les mesures techniques du VINYL !!!!

Côté musicalité par contre... !!!!!!


Excellent exemple :D !!! Ta phrase résume tout le débat...
CalvinHobbes
 
Messages: 861
Inscription: 03 Sep 2002 12:57
Localisation: BXL
  • offline

Message » 25 Oct 2002 15:07

Bonjour les amis!

Bien sur que je pousse le bouchon un peu loin, mais pas plus que vous! Tu vois PNicolas, je repique :wink:
Figurez-vous que quand j'ai commencé à poster sur ce forum, j'ai été surpris de voir comment les marques japonaises étaient descendues en hifi sans qu'aucune voix ne s'élève.
Japonais = Hifi = pas musical. Mais bon aux mesures. D'ailleurs les mesures, ça ne veut rien dire.

VoilĂ  ce que je pouvais lire...

Cependant que Anglais = musical. Pas terrible aux mesures. Car les mesures, quand elles sont bonnes ne veulent rien dire, mais quand elles sont mauvaises, d'un coup elles signent la musicalité d'un appareil.

Je lis la presse hifi depuis 1968-1969 et ai trainé dans de multiples salons et auditoriums, en France et à l'étranger. Des surprises, bonnes et mauvaises, j'en ai eu...

Le cahier des charges! Il faudrait supprimer ce mot du vocabulaire hifi... Que M. Rochet mesure les HP qu'il reçoit de focal est pure logique. Il fabrique artisanalement d'excellentes enceintes et il vérifie que les HP sont conformes aux caractéristiques. Il achète quand même des focal... Je pense même qu'il change le cache-noyau... Faudrait lui demander s'il en met beaucoup au rebus. Si c'était le cas, il aurait changé de fournisseur.

Que Mr Naim mesure certains des composants entrant dans ses électroniques, pourquoi pas. C'est parfois nécessaire. ça l'est moins quand on achète des composants de qualité militaire. Je doute cependant qu'il teste chacun des circuits intégrés qu'il utilise. Mais à ce jeu, il faudrait aussi régulièrement aller remesurer les appareils chez leurs acheteurs... Mais les mesures, suis-bête, n'indiquent en rien la qualité, la fidélité, des appareils.

Je pourrais décortiquer de nombreux articles publiés pour montrer comment des journalistes se contredisent, voire laissent parler leur inconscient, d'une génération à l'autre de matériels dans une même marque. Pourquoi certaines revues de hifi françaises ne parlent quasi jamais de ces marques... auraient-elle peur des testeurs... Ce sont toujours les revues musicales et Haute Fidélité qui en parlent...

Si j'avais acheté un ampli, un lecteur rega (j'ai écouté...) sacralisé par la presse et que j'avais lu, lors de la sortie de sa seconde mouture, combien ses qualités avaient progressées : alors je saurais quoi penser de la première mouture pourtant encensée. J'ai cependant aimé le Jupiter/IO, pas adoré, mais apprécié. Et je l'ai écrit.

Non je ne prends pas les acheteurs de ces marques pour des idiots. Je suis moi-même, dans ce domaine et dans d'autres, victime d'a priori et de préjugés.

Je vante les transistors mais j'ai un ensemble à lampes, déficient en bien des domaines, mais qui me procure du plaisir. Jamais je n'irais dire qu'un préampli Cochet P3P et un AL II A de la même marque sont de fantastiques machines : diaphonie importante, rapport signal/bruit perfectible, mais leur son me plaît. Chaque fois que j'en ai parlé, c'était avec anxiété et jamais je n'ai écrit que cette marque était le top du top. Cherchez...

Car, il y a un comportement de sectateurs parmis les possesseurs de Lin, Naim et Rega. Pas chez tous, chez certains. J'en connais un qui m'avait tancé, il y a un an sur ce sujet, qui a comparé son Rega avec un ampli de prétentions plus modestes et a revendu immédiatement son rega, ainsi qu'il me l'a écrit. Il était victime, encore une fois comme je peux l'être, de préjugés et d'apriori : il entendait ce qu'il avait lu de ces appareils... Le conditionnement ça existe!

Je sais de quels a priori je suis victime : en voici un : Sony écrase la quasi totalité des autres fabricants de platines CD et SACD... à prix égal, un THDG Sony renvoie dans leurs cordes des constructeurs bien mieux introduits que cette marque chez les revendeurs... Qui a comparé la platine de Philippe Beal, d'Ogobert avec d'autres modèles, à part la meridian? Qui? Elle vaut 28.000F, certes, mais qui a comparé? Personne car elle n'est dans aucun auditorium fréquenté par les forumeurs. Sony en est éjecté... pour être honnête, il s'en éjecte aussi. Comme Yamaha qui exigent que les revendreurs prennent toute la gamme... En tout cas, pas moi. Je n'ai pas comparé ces platines Sony avec leurs rivaes...
Tout ce que je sais, c'est que les écoutes chez Beal, chez Ogobert et aussi chez LaurentV m'ont procuré un grand plaisir. Et pourtout Laurent est full Naim... je l'ai écrit... donc pas de mauvaise foi.
Une anecdote? Un grand constructeur d'enceintes tombe en caraffe de lecteur CD avant un festival du son... le matin même. Branle-bas de combat... Pionner prête une modeste PDS O6. Un gars présent fait la moue. Pioneer, beurk... Le constructeur d'enceintes, lui accepte le prêt et a été réjoui de ce lecteur à 5000F avec lequel il a fait le salon...

Quand on dit que les Japonais sortent des machines vite supprimées. C'est vrai. Marchent-elles moins bien pour autant? Je me suis régalé quand, par miracle, des forumeurs ont sorti de leurs greniers et de ceux de leurs parents, des vieux Hitachi, Pionner, Kenwood, sansui, etc... qu'ils les ont branchés et ont été stupéfaits par la qualité du son qu'ils délivraient...
Par parenthèse : l'AX 596 existe depuis une dizaine d'années : 590, puis 591, puis 596... pas franchement différent que MK 1, MK 2, etc. Quelqu'un d'entre vous a-t-il écouté un ampli Sansui? Un haut de gamme de la marque?

Quand je lis qu'un piano ne sonne pas sur une chaîne hifi comme en vrai! Je le confirme. Et, foi de pianiste à la retraite, mais de pianiste quand même, il ne sonne pas non plus de la même façon quand on l'a sous les doigts que quand on l'écoute... Et deux personnes assises l'une à coté de l'autre n'entendent pas le même piano en fonction de ce qu'elles écoutent qui passe par le crible de leur sensibilité, de leur culture. Vécu, encore hier soir, salle Gaveau... pour la remise des diapasons d'or...

Le tout est un problème de vraisemblance. Et je vais vous rassurer : le matériel bas de gamme a fait des progrès que vous n'imaginez pas, si vous n'êtes pas proche de la cinquantaine et au dela... demandez aux vieux du forum...

Cette supériorité annoncée des Anglais en terme d'électronique sur d'autres productions, cette sorte de rapt effectué par eux, avec la complicité de revues et de réseaux commerciaux que l'on connait bien pour les pratiquer, est assez significative du caractère passionnel et donc irrationnel d'un marché sans mémoire, sans culture. J'ai bien dit d'un marché... Il y aurait des pages à écrire sur le rodage des cables et électroniques. UN concept récent et salvateur en bien des cas... Il y en a eu sur ce forum... Intéressantes.

Qui aujourd'hui parle de Quad, de Mac, de Luxman, entre autres? Qui! D'un coup, ces marques seraient nulles? Battues à plate-couture par Naim, Rega qui, comme le dit si bien Jérôme, ont construit leur réputation sur leurs intégrés plus que sur leurs vaisseaux amiraux.Non, elles sont mal distribuées ou pas du tout... personne n'en parle. Qui a entendu l'intégré Sony qui va avec la platine CD/SACD d'Ogobert et de Philippe Beal? Qui? pas moi et je le regrette car s'il est à la hauteur de la platine, pour 10.000F-15000F les autres ont intérêt à se tenir à carreau... si l'on en juge par le modèle au dessus : le préampli et l'ampli séparé vaisseau amiral de la marque...

Pour ce qui est du Nait 5 de Naim : il est vendu 8800F, je crois, prix public. Un prix qui n'est pas justifié. Marge colossale. Composants de bonne qualité, mais pas meilleure que celle d'un AX 596 Yamaha (résistances à couches métalliques, ALPS Blue, condensateurs Top niveau, barres pour la modulation dans l'étage de puissance et non piste de circuit imprimé, dans ce dernier, etc.).

A moins de considérer que Roksan vend de la daube pour le même prix... fout n'importe quel composant dans ses appareils. Que Densen fait la même chose, ainsi que d'autres constructeurs sérieux comme Atoll pour parler d'un Français... Si ce tri des composants dans des électroniques à transistors (a part l'appairage des transistors complémentaires...) avait un sens dès lors que ce sont des composants de grande qualité.
Toutes les marques qui ne le pratiquent pas sortiraient des lecteurs, des préamplis, des amplis dont chaque modèle aurait un son et une qualité différente. Une électronique n'est pas un instrument de musique fait à la main. Deux Steinway identiques sonnent effectivement différemment... Deux enceintes identiques du même constructeur sérieux sonnent déjà de façon identique... alors même que les HP sont plus difficiles à maitriser en fabrication qu'un transistor ou une résistance.

Bonne fabrication du Naim, mais concept économique sur ce qui peut coûter le plus cher : la boite (par parenthèse de voir que l'éclairage de façade sur l'ensemble en éléments séparés n'a pas la même intensité entre CD, Préampli donne une impression rustique et pas très THDG). Comme rega du reste : s'il y a un domaine dans lequel ces marques sont championnes c'est la chasse au gaspi : j'admire la rationnalité qui fait que tous les appareis ou presque d'une marque sont montés dans la même boite en alu extrudé. Chapo! Economies d'échelle colossale. Regarder combien coute un boitier assemblé de plusieurs parties et comparer avec des demi-coques... Le boitier du lecteur CD d'Ogobert, de Philippe coute plus cher que la totalité d'un lecteur Lin, naim ou rega...

la cote de certaines marques dépend trop de leur implantation sur le marché, de l'absence de certaines marques mal ou pas distribuées pour que l'on accepte, sans recul, les diktats de la mode.

Qui, sur ce forum, a vu coexister dans les mêmes auditoriums, toutes ces marques? Qui a pu comparer un ampli Sony (cf. le banc d'essai du gros modèle de la marque dans Son Magazine), Yamaha, Pioneer, Rega, Naim, Roksan (excellent!), Krell, Classé Audio, Spectral, dans le même auditorium, dans le même magasin? Le choix résulte rarement de vraies comparaisons. Chapo à Boudze, LaurentV pour leur patiente et détermination des appareils de leur rêve (pour une somme donnée!) essayés chez eux, pendant des semaines... avant choix définitif.

Désolé, mais j'ai entendu plus de matériels de ces marques villipendées quand elles ne sont pas, pire encore, niées, passées sous silence que bon nombre de possesseurs de matériels audiophiles : que la plupart d'entre vous qui, tant mieux pour eux, n'ont pas mon âge...
J'ai vécu le premier NAD (beurk!), le premier Rega (beurk!) avant que ces marques n'innondent le marché, tout petit le marché, de la hifi condensé ici sur le forum.

La cote de certaines marques répandues tient prioritairement à sa présence dans les magasins de hifi et au travail fait par les importateurs, les bancs d'essais de revue et à un bouche à oreilles qui se fonde rarement sur de vraies comparaisons...


Alain
:wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 DĂ©c 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message