Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Niveau sonore dans le Salon HF

Message » 18 Oct 2005 0:15

Vous savez j'ai pas fait attention à l'heure cependant si je suis mal tombé tant pis... j'ai préféré comme vous le dites si bien laisser ma place à un autre... Sinon il n'y avait qu'une seule personne capable de faire fonctionner l'ensemble ? J'ai cru voir 2 ou 3 personnes.
Ou y avait-il un p'tit spitch de présentation avant la mise en route de la démo ?

J'aurai de toute façon à l'avenir l'occasion de les écouter dans un local plus approprié, j'en témoignerais à ce moment là


Nous n'utilisons pas le salon comme moyen de présenter un catalogue car nous avons des points de vente pour cela. Les 800D branchées sur du Classé, cela peut s'entendre dans plusieurs magasins de France. Un salon est un lieu de rencontre qui permet au constructeur de voir le public et au public de discuter en direct avec nous. Pour les démonstrations, c'est aussi l'occasion de faire le point sur une philosophie et de de présenter les choses de manière animée, en proposant des écoutes qu'il n'est pas toujours possible de réaliser dans un magasin.

N'oubliez-pas qu'un constructeur digne de ce nom a une philosophie et que cette philosophie ne plaît pas nécessairement à tout le monde. Il existe beaucoup de marques et chacun a matière à trouver ce qu'il cherche. Pour moi, le pire serait de vouloir faire plaisir à tout le monde. Si B&W faisait cela, ma présence chez eux serait vite remise en cause. On peut développer des gammes différentes, convenant à plusieurs utilisations mais la philosophie de reproduction est l'élément fondamental d'un constructeur de matériels haute-fidélité.

La philosophie de B&W est très influencée par sa présence dans les studios, impliquant la reproduction grandeur nature de la scène sonore. On n'aime pas les miniatures ni les choses dilatées. D'autres constructeurs ont d'autres approches qui plaisent à ceux qui achètent leur matériel. Si nous avons besoin de vendre pour vivre, nous n'avons pas besoin de vendre n'importe quoi n'importe comment sous le pretexte qu'il faut enlever une vente.

J'étais le seul à m'occuper des démonstrations car pour cette présentation, B&W m'avait laissé carte blanche. J'ai choisi les équipements et les sujets. Je ne connais pas beaucoup d'autres marques aussi tolérantes et libres. A aucun moment on ne m'a imposé de décrire les matériels et de fait, je l'ai très peu fait. Nous avons parlé de reproduction et d'acoustique. Ces éléments sont d'ailleurs applicables à n'importe quelle autre marque et un grand nombre de collègues d'autres marques n'ont pas manqué de venir assister à nos démos (le responsable d'Halcro, qui est un type sympa, a même pris les références de nos enregistrements)

Il y avait donc une présentation animée de 3/4 d'heures avec très très peu de cinéma (deux extraits courts au début puis un seul à la fin). Quelques-uns n'ont pas supporté, d'autres (les plus nombreux et de très loin) ont compris que nous faisions de la vraie information, pas vraiment de la pub. Je précise que s'il m'arrivait parfois de parler un peu de la marque (ce n'est tout de même pas interdit car nous payons nos stands), j'ai surtout insisté sur le rôle de la directivité dans l'interface enceinte/pièce (pourquoi certaines enceintes marchent ici et pas ailleurs) et démontré le bénéfice du multicanal naturel (pas du home-cinéma).

La grande pièce s'imposait pour ce que nous avions à faire écouter car elle permettait de mettre assez de monde en même temps.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Annonce

Message par Google » 18 Oct 2005 0:15

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Oct 2005 0:25

LaurentV a écrit:
Sonlam a écrit:
Ben salles différentes et savoir faire des installateurs pas forcement en rapport avec la valeur intrinsèque du matériel.Regarde Naim marque que tu affectionnes (Nul n'est parfait :lol: ) comment porter le moindre commencement de jugement?
Je t'accorde qu'avec beaucoup d'expérience il est possible de deviner le potentiel positif ou négatif d'un appareil mais l'exercice à ses limites que cetrain franchissent allègrement.
J'ai plutôt tendance à être de plus en plus positif lors des salons......



Je te rejoins quant à tes affirmations sur le savoir faire des installateurs qui manquent de savoir faire ainsi que : "des associations ne sont pas toujours heureuses mais comme l'importateur veut présenter tous ses produits...... " Cependant je reste persuadé qu'on ne transforme les citrouilles en carrosse que dans les contes de fées. Ceci dit, il y a surement des magiciens des mages ou des sorciers qui sont capables de faire sonner une casserolle magnifiquement avec un traitement de salle.


Voilà pourquoi, je viens sur le Forum : lire Laurent se lacher en douceur ! sans blesser les gens : du grand art : ah si seulement t'étais un vendeur... : mais non Monsieur préfère vivre de sa passion :wink:
Bien sûr que ça n'est pas raisonnable ! Mais en HI-FI est-ce le but ? Mario RICCI.
Je ris très peu mais j'apprécie beaucoup l'humour.
yijing
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 12628
Inscription: 08 Mai 2005 23:56
Localisation: Paris 15
  • offline

Message » 18 Oct 2005 1:28

Philippe Muller a écrit:"tout ce que je peux dire c'est que leur p'tit clip de présentation de la 800D avec ce concert entrecoupé de photos et croquis d'étude leurs enceintes, tweeter, etc m'a laissé de marbre, rien d'impressionnant dans tout cet étalage d'amplis et enceintes."

Vous êtes probablement passé à l'heure du déjeuner. Je suis navré de devoir me soumettre aux exigences de la nature mais quand on reste debout de 10heures à 19heures pour expliquer notre philosophie de la reproduction, un petit encas permet de survivre mieux. Et pourtant, j'ai tout fait pour écourter cette pause.

Le bout de film du DVD n'a été projeté que pour permettre aux gens d'attendre mon retour (3/4 d'heure max. on ne pas dire que j'aie exagéré). Cela n'a pas posé de problèmes à la majorité des gens. Mais je pense qu'il est des aubaines que certains ne manquent pas. Cela aura au-moins permis à d'autres de s'assoir.


Je trouve tout à fait normal que le maître des lieux doivent faire une pause, il faudrait peut-être simplement repenser pour l'avenir, la manière qui fera que ces 3/4 d'heure de pause puissent interresser les passionnés de musique et de cinéma. Le discours technique du chef de projet de chez BW , expliquant la technologie du tweeter, est fait pour des puristes de la technique et il faut admettre que son message en anglais, donc sous-titrée n'était pas toujours facile à lire vu la position du projecteur (les chaises devant génaient un peu).

C'est vrai que pendant cette période, beaucoup de personnes arrivaient, attendaient, d'autres partaient, c'était comme le jeu de la chaise musicale. C'est la preuve de l'intêret porté à la marque BW par le public, et si vous dites Monsieur Muller, que l'entreprise B&W doit garder la ligne de conduite, (son axe stratégique?) qu'elle s'est fixée, consciente de ne pouvoir plaire à tous. A vous de juger si l'aménagement de cette plage horaire, et la satisfaction que vous apporterez aux visiteurs de votre marque, ne feront que hausser l'image de marque de votre entreprise.

A l'année prochaine.
lodrunn
 
Messages: 491
Inscription: 20 Mai 2002 15:41
Localisation: 59 Vieux-Condé

Message » 18 Oct 2005 7:56

Quand les choses sont biens, il faut le dire ! :mdr:

Bravo Mr Muller, cette démo BW m'a plu! pour moi le multicanal, c'était une machine à faire du bruit pendant que je regardais un bon DVD et j'étais content. La musique c'était la stéréo quelque soit l'enregistrement :roll:
Et bien, j'ai changé d'avis. Votre discours (honnête ou pas, commercial ou pas...) m'a convaincu, l'écoute a fait le reste...Et c'est vrai que ca vibrait un peu, mais de la (mauvaise) place ou j'étais cela semblait clairement en rapport avec la salle.

Enfin, on va pas au salon pour écouter un système que l'on peut entendre chez son revendeur! Donc oui j'ai bein aimé m'en prendre plein les oreilles avec un système qui dépasse mes capacités financières.

Donc bravo BW, bravo Mr Muller
Meilleure écoute relative (AMHA) de ce salon
djorg75
 
Messages: 76
Inscription: 25 Aoû 2005 18:15
  • offline

Message » 18 Oct 2005 8:50

Je tiens tout d'abord à féliciter Mr MULLER qui a le courage de venir défendre ses opinions sur ce forum. J'avouerai par contre que j'ai été moins convaincu par le démo (faut dire que debout pendant 1/2h en bout de salle avec 25 min d'explications...). Personnellement, j'aurais préféré plus de musique mais bon...
J'ai été très déçu de NAIM, marque que j'aimais pourtant bien mais là...ridicule cette petite pièce!et avec ce type qui ne faisait que changer les disques de temps en temps sans un mot d'explication...
Grosse déception aussi chez thiel (comme bcp d'autres je crois). J'aime pourtant bien cette marque mais là...un niveau sonore insupportable et un super tweeter agressif au possible!
Petite déception chez dynaudio : l'importateur (qui semble pourtant être un compatriote... :evil: ) se prend manifestement très au sérieux alors que sa démo, vu le budget total n'était pas des plus convaincantes (faut dire qu'écouter un concert de france gall pour une démo de cette chaîne, c'est quand même pas très bien vu...).
Sinon, proac/sim me paraissait déjà nettement mieux : niveau sonore normal, bon choix de disques...un peu de commentaires n'aurait pas fait de tort.
Les gens de chez linn sont très sympas mais la démo... :( bof bof...niveau sonore une fois de plus important pour une restitution peut-être très propre mais manquant singulièrement de vie et de chaleur...
LA démo du salon pour moi : FM ACOUSTICS : quel naturel! Et un type qui aime la musique et qui prend plaisir à parler de ses disques, c'est étonnant mais c'est rare!
Sinon, d'une façon générale, je suis quand même fort étonné de voir le nombre de gens qui ne prennent pas la peine de s'asseoir 1/2h et d'écouter une chaîne à leur aise pour se faire une idée...on rentre, on discute, on va poser des questions à l'importateur, on prend de la doc et bye...je suppose que ces gens-là comptent sur les étoiles des revues pour leur dire ce qu'il faut acheter! (et je ne peux m'empêcher de me poser des questions sur la façon dont ces étoiles sont décernées quand j'entends certaines choses...).
nemo804
 
Messages: 89
Inscription: 16 Oct 2005 16:42
Localisation: belgique
  • offline

Message » 18 Oct 2005 9:33

"Votre discours (honnête ou pas, commercial ou pas...) "

Il n'y a rien de malhonnète à parler de B&W et de Classé sur le stand B&W et Classé. C'est fou le nombre de gens qui veulent me faire parler d'autre chose. Il y en a même un ou deux qui m'ont demandé pourquoi on faisait marcher les amplis Classé ? Pour moi, la réponse est tellement logique que j'ai d'abord cru à un gag. Ce sont les magasins qui peuvent changer d'amplis, pas nous. Nous venons présenter nos productions; pas celles des autres. C'est élémentaire.

L'influence de la directivité sur le couplage enceinte/salle n'est pas nouveau mais il n'est pratiquement jamais expliqué de manière simple. Beaucoup énoncent même des contrevérités. Nous avons parlé de cela et ces principes sont généraux et s'appliquent à toutes les enceintes de toutes les marques.

Le multicanal est une préoccupation personnelle qui date de longtemps. Je suis très heureux que B&W me laisse entièrement libre de présenter le résultat de mon travail et me paie même des voyages à l'étranger ou au loin pour en faire la démonstration. Ce qui compte pour B&W, c'est qu'on puisse tirer le meilleur profit de l'installation. Ils sont parfaitement conscients que le passage de la stéréo au cinéma mérite mieux et que l'on peut faire évoluer la reproduction musicale. Malheureusement, la méconnaissance des "spécialistes" nous oblige à parler de principes technologiques communs alors que nous payons un stand pour venir parler de nous (si c'était gratuit, je comprendrais mais comme cela coûte pas mal de milliers d'euros plus le personnel, les trajets et les hôtels....)

Et pendant que nous parlions de théories générales et faisions de la démonstration illustratives et non sur B&W/Classé (la directivité et le multicanal ne s'appliquent pas qu'à B&W), je ne crois pas que nos confrères aient tenté de faire évoluer les choses. Au final, je crois que nous avons des leçons de commerce à prendre chez nos concurrents. Dans ce cas, qui fait vraiment du marketing ? Nous avons le sentiment de faire vraiment notre métier.

Comme chez tout le monde, il y avait des vibrations dues aux supports des lampes du plafond. Ceux qui ont de l'oreille n'auront pas eu de mal à reconnaître ce défaut collectif. Ce n'est pas le niveau qui provoquait ces vibrations mais une fréquence particulière. Il aurait fallu disposer de ces pièces plus tôt pour tenter de neutraliser ces supports mais le temps nous a manqué.

D'accord pour l'entracte et son programme mais, à vrai dire, la pause déjeuner n'était pas vraiment programmée. Il aurait mieux vallu passer un concert ou fermer les portes.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 18 Oct 2005 10:45

Philippe Muller a écrit:L'influence de la directivité sur le couplage enceinte/salle n'est pas nouveau mais il n'est pratiquement jamais expliqué de manière simple. Beaucoup énoncent même des contrevérités. Nous avons parlé de cela et ces principes sont généraux et s'appliquent à toutes les enceintes de toutes les marques.


Ca m'intéresse beaucoup!!! :P :P
Quelqu'un peut résumer brièvement ; pas forcément Philippe Muller, ça serait l'occasion de savoir si le message est bien passé. :wink:

Chez moi, depuis que j'ai accentué la directivité des aigus et haut-médium, j'ai beaucoup gagné en précision de la scène sonore. De plus, le trou au centre de la scène sonore n'existe plus (beaucoup de systèmes sont amha trop latéralisés, ce qui donne une impression de largeur de scène sonore accentuée). Du moment que l'on ne recherche pas un sweet spot très grand, je ne comprend pas l'intérêt d'une directivité très faible (faible directivité qui semble pourtant un critère d'importance pour de nombreux constructeurs, dont Cabasse).

A+ :wink:
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Message » 18 Oct 2005 11:37

LaurentV a écrit:Jean Luc B : Seconde plus belle écoute selon moi Impressionnant de précision de détail et de cohérence belle scène sonore belle bande passante. Par contre ca prend de la place chez soi.



C'était effectivement excellent. Rarement entendu.
Bluesman
 
Messages: 442
Inscription: 08 Sep 2005 18:05
Localisation: Hauts de Seine
  • offline

Message » 18 Oct 2005 11:38

LaurentV a écrit:Jean Luc B : Seconde plus belle écoute selon moi Impressionnant de précision de détail et de cohérence belle scène sonore belle bande passante. Par contre ca prend de la place chez soi.



C'était effectivement excellent. Rarement entendu.
Bluesman
 
Messages: 442
Inscription: 08 Sep 2005 18:05
Localisation: Hauts de Seine
  • offline

Message » 18 Oct 2005 11:39

LaurentV a écrit:Jean Luc B : Seconde plus belle écoute selon moi Impressionnant de précision de détail et de cohérence belle scène sonore belle bande passante. Par contre ca prend de la place chez soi.



C'était effectivement excellent. Rarement entendu.
Bluesman
 
Messages: 442
Inscription: 08 Sep 2005 18:05
Localisation: Hauts de Seine
  • offline

Message » 18 Oct 2005 11:41

LaurentV a écrit:Jean Luc B : Seconde plus belle écoute selon moi Impressionnant de précision de détail et de cohérence belle scène sonore belle bande passante. Par contre ca prend de la place chez soi.



C'était effectivement excellent. Rarement entendu.
Bluesman
 
Messages: 442
Inscription: 08 Sep 2005 18:05
Localisation: Hauts de Seine
  • offline

Message » 18 Oct 2005 11:42

Dernière édition par Sonlam le 18 Oct 2005 12:22, édité 1 fois.
Sonlam
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2444
Inscription: 27 Aoû 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 18 Oct 2005 11:45

- 1


et + 1 avec Laurent V sur toute la ligne...

Quelle surprise....

D'autant que si je n'y suis pas allé cette année, car j'étais loin de Paris, j'ai quand même remarqué que d'une année sur l'autre, les exposants 8 fois sur 10 gardent le même stand... pourri ou pas et généralement pas terrible.

Et bizarrement, les mêmes reussissent leurs écoutes et les mêmes les réussissent moins :lol:

On était loin de 8 exposants sur 10 dans la même salle si mes souvenirs sont bons.
Si ce sont les mêmes qui réussissent comment faire la part de leur talent concernant la mise en oeuvre de la qualité du matériel pris individuellement?De plus, Il y a eu à mon oreille des contre-exemples ex Focus audio très médiocre cette année ou DPS.
Autre exemple,j'ai été décu par le système Accustic Arts drive+dac,Halcro DM10+68,Dynaudio
Evidence Temptation +full Siltech hors,ne connaissant aucun de ces éléments auparavant que penser?
Mauvaise association de matériel? Mise en oeuvre médiocre? Une acoustique ne rendant pas justice au système?



Et d'accord aussi pour enfoncer deux clous :

Il suffit parfois de demander à l'exposant de baisser le volume pour que le résultat s'améliore considérablement... sans que la salle ait changée pour autant...

Eternel problème des salons ou l'on cherche un peu trop à en mettre plein la vue et....couvrir le raffut du voisin!

Et enfin, une excellente chaine pas présentée dans une acoustique excellente reste une excellente chaine qui sonne dans une acoustique pas excellente...

Mais je n'ai jamais dit l'inverse au contraire c'est pourquoi je parle d'attitude "positive!" Je préfère m'attarder sur les bonnes surprises et ne pas trop tirer de conclusions définitives sur les mauvaises écoutes du moment.
Et une chaine pas bonne ou déséquilibrée dans une excellente acoustique sonne cimme une chaine pas bonne ou déséquilibrée dans une excellente acoustique...

Oui et alors? ce n'était pas le cas dans ce salon où l'acoustique était médiocre.
Si une mauvaise chaîne sonne mal quel que soit la qualié de l'acoustique une bonne chaine peut également mal sonnée dans une acoustique inadaptée....



Et c'est là qu'avec un peu d'habitude, comme le dit Laurent, on sait faire la part des choses...

Je suis beaucoup moins péremptoire....à force de trop vouloir lire entre les lignes on peut se prendre les pieds dans le tapis [b]ça m'est arrivé plus d'une fois!

On commence à le connaitre ce salon : il faudrait pas que l'excuse des salles devienne le cache sexe comme le rodage des appareils quand les revues mettent sur cela les qualités un brin douteuses des matos qu'ils testent en laissant espérer que ca va s'améliorer.


L'acoustique de la piece est très importante, et personne ne l'a oublié dans son CR ici, mais faut quand même pas trop déconner : les salles du salon ne sont pas pires que 90 % des salons des gens et de ce qu'on voit sur les photos d'installations sur ce forum.

[b]Ben justement la même prudence s'impose quant au cr des installations privées amha et ce pour les mêmes raisons !sinon,les salles du salon sont tout de même différentes d'une pièce domestique meublée.[/b]
Dernière édition par Sonlam le 18 Oct 2005 11:48, édité 1 fois.
Sonlam
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2444
Inscription: 27 Aoû 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 18 Oct 2005 11:45

LaurentV a écrit:Jean Luc B : Seconde plus belle écoute selon moi Impressionnant de précision de détail et de cohérence belle scène sonore belle bande passante. Par contre ca prend de la place chez soi.



C'était effectivement excellent. Rarement entendu.
Bluesman
 
Messages: 442
Inscription: 08 Sep 2005 18:05
Localisation: Hauts de Seine
  • offline

Message » 18 Oct 2005 12:14

Bluesman a écrit:
LaurentV a écrit:Jean Luc B : Seconde plus belle écoute selon moi Impressionnant de précision de détail et de cohérence belle scène sonore belle bande passante. Par contre ca prend de la place chez soi.



C'était effectivement excellent. Rarement entendu.


Ma plus belle écoute du salon ces JLB sur KELIHORN, je ferais un CR complet sur ce système de folie, de plus les 4 paires d'enceintes en écoute étaient stupéfiantes sans oublier les électroniques JLB qui sont des fusées. Je posterais quelques photos également.

Qqch m'a marqué dans cet auditorium, c'est que ça respirait le plaisir musical, très probablement que l'approche de Jean-Luc y est pour beaucoup par son talent et sa simplicité, pas de fioriture contrairement à certains exposants. Je suis bien resté plus d'1H dans cet auditorium, c'est bien simple je suis rentré, je n'ai plus fait d'exposants par la suite, c'est surement un signe. J'ai déjà en projet de tester plusieurs Kelihorn à domicile.
La déco était signée par Joelle, une artiste qui réalise de très belles toiles de plus la table basse était superbe... bravo pour la déco qui donnait une ambiance feutrée toute particulière mais tellement agréable. C'est là qu'on sent de suite la différence d'approche des divers exposants !
Archi
 
Messages: 7171
Inscription: 08 Mar 2002 2:00
Localisation: Liège / Belgique
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message