Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 23 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Nos bons vieux vinyles ont ils la "côte "?

Message » 11 Fév 2004 20:21

Existe t'il un Argus disques vinyle ?
Je me suis posé la question à propos d'une Assurance : comment estimer la valeur de ces disques ?
Comme le " 2ème déclic de C I / FNOUC" ?: en mauvais état :( , état normal :wink: , état exceptionnel .... :D
Ou comme des objets de collections ? :o
Voilà...
@+
bébert
bébert
 
Messages: 380
Inscription: 21 Nov 2003 18:48
Localisation: NAONED 44
  • offline

Annonce

Message par Google » 11 Fév 2004 20:21

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Fév 2004 20:28

super cote : les disques de jazz (surtout en pressage américain) les 33 de musique classique (cata pour la cote : on te les donne gratos dans notre région) irrationnel : les johnny , les presley d'époque...pour certains une cote vertigineuse..et tous les disques années 60 repertoriés dans le magazine "juke box"... :wink:
bornert
 
Messages: 3231
Inscription: 09 Déc 2002 22:28
Localisation: alsace
  • offline

Message » 13 Fév 2004 19:33

Le magasine "juke box" ? .....connais pas , c'est un mensuel ? :o
Je vais regarder çà , merci pour le tuyau ! j'ai peut être une fortune dans ma discothèque alors ...enfin , j'veux dire : une richesse musicale... :wink:
bébert
 
Messages: 380
Inscription: 21 Nov 2003 18:48
Localisation: NAONED 44
  • offline

Message » 13 Fév 2004 20:11

Tout dépend de vos disques ; certains artistes étant plus côtés que d'autres.

Pensez également à vérifier vos titres. Ont-ils été réédités sur un autre support ? Quel est leur statut (inédit ou non, promo ou non) ? etc.

Nicolas
Larsen27
 
Messages: 268
Inscription: 05 Juil 2003 10:30
  • offline

Message » 13 Fév 2004 20:36

bornert a écrit:super cote : les disques de jazz (surtout en pressage américain) les 33 de musique classique (cata pour la cote : on te les donne gratos dans notre région) irrationnel : les johnny , les presley d'époque...pour certains une cote vertigineuse..et tous les disques années 60 repertoriés dans le magazine "juke box"... :wink:


Non, pas forcément en pressage US.
Il y a de très nombreuses éditions européennes qui ont une côte phénomènale...
un seul exemple :
Le LP "Afternoon in Paris" de John Lewis (le pianiste du Modern jazz quartet), pressage français, sur le label Versailles, mono, côte entre 500 et 750 euros
La raison : tenir compte du fait que dans les années 50 et 60, de nombreux LP's de jazz ne sont sortis qu'en Europe, et quelquefois que dans un seul pays, avec des quantités pressées assez limitées, et ce pour une demande qui elle est MONDIALE. Après, c'est le principe de l'offre et de la demande qui fait le reste, comme toujours...
todd1
 
Messages: 86
Inscription: 09 Déc 2003 19:05
  • offline

Message » 13 Fév 2004 20:40

Larsen27 a écrit:
Pensez également à vérifier vos titres. Ont-ils été réédités sur un autre support ? Quel est leur statut (inédit ou non, promo ou non) ? etc.

Nicolas


Comment savoir çà...?
J'ai commencé à acheter des vinyles fin années 60 , jusqu'à fin 80 , après le CD s'est imposé , mais sur environ 400/450 vinyles je ne sais pas ce qui été réédité ....quand à inédit ou promo : si c'était marqué sur l'emballage...........je sais plus ce que j'en ai fait ! :D :D
@+
bébert
 
Messages: 380
Inscription: 21 Nov 2003 18:48
Localisation: NAONED 44
  • offline

Tu habites où ?

Message » 13 Fév 2004 22:15

Je veux bien jouer les vide-greniers de vinyles classique... Je préfere de loin bach à presley...
eric james
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1891
Inscription: 28 Avr 2002 10:23
Localisation: Nantes

Message » 15 Fév 2004 16:45

bébert a écrit:
Larsen27 a écrit:
Pensez également à vérifier vos titres. Ont-ils été réédités sur un autre support ? Quel est leur statut (inédit ou non, promo ou non) ? etc.

Nicolas


Comment savoir çà...?
J'ai commencé à acheter des vinyles fin années 60 , jusqu'à fin 80 , après le CD s'est imposé , mais sur environ 400/450 vinyles je ne sais pas ce qui été réédité ....quand à inédit ou promo : si c'était marqué sur l'emballage...........je sais plus ce que j'en ai fait ! :D :D
@+


Bien plus compliqué que cela.

En effet, il n'y a pas de relation de cause à effet directe sur la valeur marchande d'un LP en fonction de sa réédition ou non-réédition en CD. Des tonnes de daubes ont été rééditées en CD, et leurs versions vinyle se vendent au poids...
Par contre, certains LP's, même réédités X fois en CD, côtent encore très cher ( dans le cas du jazz, voir les Verve ou Blue note US, premiers tirages mono, ceci n'étant qu'un exemple. Les rééditions japonaises en LP côtent parfois aussi cher que les originaux US )

Si un disque est un exemplaire promo, cela est presque toujours indiqué, soit sur la pochette, soit sur l'étiquette centrale du LP. Pour autant, là encore, l'appellation "promo" ne veut rien dire : un LP "promo" de Daniel Guichard ne vaudra pas plus que sa version normale, c'est à dire pas grand chose, alors que la version "promo" d'un des 5 premiers LP de Frank Zappa sur Verve US vaudra 2 fois plus que la version normale, déjà fort prisée ( entre 80 et 200 dollars suivant état )
De même, il y a "promo" et "promo"
Un "promo" peut simplement être la copie conforme d'un LP dispo dans le commerce, dans ce cas "promo" siginifie qu'il ne devait pas se retrouver à la vente dans un magasin (promo only, not for (re)sale)
Pour d'autres LP, cette appellation "promo" désigne des enregistrements uniquement disponibles sous cette forme, donc qui n'ont JAMAIS été disponibles dans le commerce. C'est le cas de plusieurs centaines (milliers ?) de LP's en concert, seulement pressés à destination des radios en vue d'une diffusion. Ces LP étaient sensés être renvoyés à l'éditeur aprés diffusion ( ce qui n'était presque jamais le cas... devine pourquoi ),
et en tout cas restaient la propriété légale de l'éditeur. Ce genre de LP, ça peut valoir une petite fortune ! (Westwood one, King biscuit, BBC transcription serires, e/p/a concert series sur Columbia US, Warner Bros music show...)

Voilà, bienvenue dans le monde magnifique et insondable des collectionneurs de LP !!!

Je pourrais continuer comme ça des heures, mais je n'en ferais jamais le tour...
todd1
 
Messages: 86
Inscription: 09 Déc 2003 19:05
  • offline

Message » 16 Fév 2004 17:02

todd1 a écrit:
Voilà, bienvenue dans le monde magnifique et insondable des collectionneurs de LP !!!



Merci pour ton accueil todd1 , mais çà ne simplifie pas l'estimation de mon patrimoine vinylesque ! :wink:
Je vais déjà jeter un oeil dans "juke box" , pour commencer , histoire de me faire une idée .
@+
bébert
 
Messages: 380
Inscription: 21 Nov 2003 18:48
Localisation: NAONED 44
  • offline

Message » 16 Fév 2004 18:08

Si tu veux, envoie moi ta liste par email, je te dirai si il y a des choses qui ont une valeur particulière...
todd1
 
Messages: 86
Inscription: 09 Déc 2003 19:05
  • offline

Message » 16 Fév 2004 20:31

todd1 a écrit:Si tu veux, envoie moi ta liste par email, je te dirai si il y a des choses qui ont une valeur particulière...

C'est sympa çà ! mais je me vois mal t'envoyer 450 références en vrac...! :)
J'ai commandé le mensuel " J. B." ( ils ne l'avaient pas dans mon bled ),
je ferais ensuite une sélection....
Mais , quand même une question , quels sont les éléments qu'il te faut pour déterminer la valeur : le nom du/des interprètes , le titre , le distributeur , la référence..... :o

Par exemple , j'ai 2 disques 33 T des Beatles " Abbey Road " :
- l'un est le disque lambda de l'époque : Pathé Marconi EMI .

- l'autre : Original Master Recording ( disque qui coûtait 4 à 5 fois + cher que les autres quand je l'ai acheté :-? ).

Question : la différence de prix est elle toujours de cet ordre , présentement ?

@+
bébert
 
Messages: 380
Inscription: 21 Nov 2003 18:48
Localisation: NAONED 44
  • offline

Message » 16 Fév 2004 20:47

presentement !!! :D t'es pas un peu black toi :wink:
bornert
 
Messages: 3231
Inscription: 09 Déc 2002 22:28
Localisation: alsace
  • offline

Message » 16 Fév 2004 21:34

bébert a écrit:
- l'autre : Original Master Recording ( disque qui coûtait 4 à 5 fois + cher que les autres quand je l'ai acheté :-? ).

Question : la différence de prix est elle toujours de cet ordre , présentement ?

@+


L'autre,comme tu dis,couterait bien 50 fois plus cher maintenant,si nickel.... :wink:
gillougillou
 
Messages: 2430
Inscription: 13 Déc 2002 12:37
Localisation: Normandie Alsace
  • offline

Message » 17 Fév 2004 1:47

bébert a écrit:
todd1 a écrit:Si tu veux, envoie moi ta liste par email, je te dirai si il y a des choses qui ont une valeur particulière...

C'est sympa çà ! mais je me vois mal t'envoyer 450 références en vrac...! :)
J'ai commandé le mensuel " J. B." ( ils ne l'avaient pas dans mon bled ),
je ferais ensuite une sélection....
Mais , quand même une question , quels sont les éléments qu'il te faut pour déterminer la valeur : le nom du/des interprètes , le titre , le distributeur , la référence..... :o

Par exemple , j'ai 2 disques 33 T des Beatles " Abbey Road " :
- l'un est le disque lambda de l'époque : Pathé Marconi EMI .

- l'autre : Original Master Recording ( disque qui coûtait 4 à 5 fois + cher que les autres quand je l'ai acheté :-? ).

Question : la différence de prix est elle toujours de cet ordre , présentement ?

@+


Je pensais que tu les avais répertorié sur un logiciel...

Pour ton Abbey road, si ce dont tu parles, c'est une production de chez MFSL, c'est entre 60 et ... 150 dollars, selon l'état de la pochette, mais surtout bien sur l'état du LP lui même. Après, bien sûr, tout ceci n'est que pure théorie, sa valeur sera celle à laquelle tu trouveras un acheteur, et là c'est très variable !

Evidemment, nom de l'artiste, titre de l'album, Editeur, Edition (origine du pressage, année du pressage, mono ou stéréo...), référence, état général, dédicace éventuelle... sont les éléments de base minimum pour côter un LP

Dernière chose : la valeur pour laquelle tu trouverais un acheteur pour un LP précis n'est pas forcément la même, loin de là, pour laquelle il serait pris en compte par un assureur, même spécialisé...
todd1
 
Messages: 86
Inscription: 09 Déc 2003 19:05
  • offline

Message » 17 Fév 2004 12:24

Bonjour,


Je possède des disques vinyls en gravure directe (sheffield, Direct disc Lab, east wind).

Ce procédé supprimait la bande magnétique et permettait de loger une dynamique proche du réel sur l'enregistrement.

Quelqu'un sait il ce que cela peut valoir ?


Merci de vos conseils,



Cordialement,


Udayan
Udayan
 
Messages: 637
Inscription: 25 Sep 2003 15:14
Localisation: Centre - Loir et Cher
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message