Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 22 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Nos premiers souvenirs de hi-fi

Message » 19 Juil 2013 15:59

Meep a écrit:
Je me souviens mon premier choc sonore était sur la chaine hi-fi technics de mon père en 1982 (j'avais 11 ans).
Pour la première fois de ma vie, je ressentais l'âme du son, l'émotion à l'état pur, j'étais dedans, comme si je pouvais toucher le son et cette passion ne m'a jamais plus quittée depuis.
Fronts: Mk sound M5, Surrounds: The Box PA12, caisson: Mk Sound Sb8, Préamp: Marantz 7701, Amplis: T.Amp E400
Meep
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7780
Inscription: 13 Oct 2005 14:17
Localisation: A droite en sortant de l'ascenseur
  • offline

Annonce

Message par Google » 19 Juil 2013 15:59

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 19 Juil 2013 15:59

Eldudo a écrit:Mon grand oncle vers 19752 avait une chaine hifi Philips monobloc quadriphonique et quelques vinyls pressés en quadriphonie (avec le détail technique sur la pochette).... comme dit plus haut, j'ai ^plus souvenir du rituel que du son.
Mon premier choc hifi-iste : Cannes, 1980 environ. Salon de la Hifi au Martinez. LP 12, je ne sais plus quoi comme ampli, et des enceintes Castle. Je n'ai plus jamais regardé ma chaine Continental Edison de la même manière ensuite. 1895 mes premières enceintes, 1991 enceintes en fonte sut kit Audax amélioré (faites à la fonderie des A&M d'Aix en provence) + ampli à lampes peaufiné pendant mon année militaire :) Ensuite, je susi passé au matériel acheté (souvent d'occas).

ed
Fronts: Mk sound M5, Surrounds: The Box PA12, caisson: Mk Sound Sb8, Préamp: Marantz 7701, Amplis: T.Amp E400
Meep
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7780
Inscription: 13 Oct 2005 14:17
Localisation: A droite en sortant de l'ascenseur
  • offline

Message » 19 Juil 2013 16:00

wald a écrit:Faut appeler Robert 64 à la barre, voilà ce que je dis, avec Mickeycam, ils sont les témoins du siècle (bon, y'a haskil aussi sur la même période :oldy: ).

Sérieusement, Robert a souvent publié le lien de ce bel ampli Sony qui le faisait rêver jeune, ampli produit en 1965 justement :
http://www.thevintageknob.org/sony-TA-1120.html

Les spécifications ne font pas honte : http://www.thevintageknob.org/sony-TA-1120.html

Dans le reportage de 1965, il y a quelques appareils relevant d'une hifi ici déjà assez traditionnelle en éléments séparés, dont un Quad 22 si je ne me trompe pas et, pour les lampes, un ampli et un préampli Filson et aussi je pense une Garard.
Fronts: Mk sound M5, Surrounds: The Box PA12, caisson: Mk Sound Sb8, Préamp: Marantz 7701, Amplis: T.Amp E400
Meep
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7780
Inscription: 13 Oct 2005 14:17
Localisation: A droite en sortant de l'ascenseur
  • offline

Message » 19 Juil 2013 16:05

phil974 a écrit:En 65, j'étais tout gamin, mon vieux tonton avait une superbe chaîne Hifi à cette époque. De mes souvenirs, c'était surtout très gros... Ce qui était amusant était le rituel, surtout quand il posait ses "33tours" de l'époque. Après avoir fait chauffer l'installation, il sortait le disque de sa pochette en plastique, puis la galette proprement dite de son emballage papier avec un tissu acoustique, il essuyait le disque sans le toucher avec les mains, le posait sur la platine, posait le bras avec 10 000 précautions sur la galette, etc...

Et puis le son arrivait. A vrai dire, j'étais plus impressionné par le rituel que par le son lui même!
Fronts: Mk sound M5, Surrounds: The Box PA12, caisson: Mk Sound Sb8, Préamp: Marantz 7701, Amplis: T.Amp E400
Meep
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7780
Inscription: 13 Oct 2005 14:17
Localisation: A droite en sortant de l'ascenseur
  • offline

Message » 19 Juil 2013 16:06

MickeyCam a écrit:Bonjour,

c'est l'époque où j'ai commencé à bosser dans la Hi-Fi
j'ai livré beaucoup de meubles radio-phono, ce n'était pas encore la mode des éléments séparés
mais mon patron habitant au Cap d'Antibes avait su attirer les clients pas fauchés !
j'ai installé une sono dans un night club de Juan les Pins (La Maison des Pécheurs) , mille personnes par soirée en moyenne entre mi-juin et mi-septembre
deux pistes de danse, quatre grosses enceintes mais deux fois 50 W Philips pour chaque piste !
donc 200 W en tout, mais c'était plus que suffisant
maintenant, s'il n'y a pas quatre kilowatts au minimum, ça ne va pas !

Michel...
Fronts: Mk sound M5, Surrounds: The Box PA12, caisson: Mk Sound Sb8, Préamp: Marantz 7701, Amplis: T.Amp E400
Meep
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7780
Inscription: 13 Oct 2005 14:17
Localisation: A droite en sortant de l'ascenseur
  • offline

Message » 19 Juil 2013 16:42

Je commence alors....

Mes premiers souvenir datent de 1975. J'avais depuis quelques années un mauvais électrophone avec 2 haut-parleurs qu'on pouvait détacher quand ils ne formaient pas capot. Marque oubliée.

Des amis de mes parents avaient une chaîne Braun qui était à l'époque, avec Bang & Olufsen, le comble du design épuré, dans deux directions différentes, Braun utilisant les matières plastiques et des codes couleurs spécifiques (quelques touches orange, verte, ou bleu dans un environnement noir ou blanc-crème) ; BO ne mettant que le métal brossé, le verre et le bois dans un design profondément scandinave. Le premier tendait vers la modernité (Apple lui doit vraiment beaucoup), le second vers quelque chose de plus classieux mais moins bling-bling qu'aujourd'hui (Apple lui doit aussi !). La philosophie générale n'était pas celle de la hi-fi en éléments séparés toutefois.

Ni l'un ni l'autre n'étant dans mes moyens. J'ai acheté un peu au hasard un ensemble ampli intégré + platine + enceintes Scott. Si ça n'était pas bien bon à l'époque déjà, c'était quand même le jour et la nuit (des graves, enfin), et je redécouvrais mes disques (qu'on appelait des 33 tours et non des vinyles...).

Je me suis intéressé à la hi-fi et j'ai changé mes éléments pendant une quinzaine d'années, puis je me suis calmé. Des rencontres impressionnantes ou glamour j'en ai eu plusieurs à l'époque, Celestion, 3A, Kef, Cabasse par exemple pour les enceintes, Sansui, Kenwood, Revox, Yamaha, Technics (hallucinant ampli + préampli), Phase linear et bien autres.

Mon intérêt pour la hi-fi est indissociable de ma découverte de la musique classique vers l'âge de 15 ans. Je jouais (très mal) de 2 instruments et je courais les concerts.

J'ai vu naître des constructeurs, j'ai ainsi écouté la première enceinte de Jacques Mahul par exemple, que j'ai été tenté d'acheter car elle était plutot jolie. Il était je crois de Saint-Étienne et c'était un ami d'enfance de ma copine de l'époque.
EDIT : Non, vérification faite, ahhh la mémoire, c'était la DB20 qui n'est pas sa première enceinte....

Je n'ai eu aucune fixation fétichiste pour le disque en vinyle. Quand on a annoncé un an ou 2 à l'avance l'arrivée des premiers lecteurs laser (sur le format CD, il y a eu d'autres tentatives auparavant), je trépignais d'impatience. Je rêvais de la disparition du bruit de fond et surtout de la fin de la dégradation inexorable du son au fur et a mesure des écoutes. Le disque qu'on mettais sur le plateau et qui se révélait plus rayé que la fois précédente, j'en avais soupé. J'ai acheté un lecteur dès la 2e génération (la première était à 10 000 Fr. !).

Qu'est-ce que j'ai pris comme plaisir plaisir durant toutes ces années-là :love:
Dernière édition par wald le 19 Juil 2013 17:07, édité 1 fois.
wald
 
Messages: 1918
Inscription: 07 Avr 2008 9:40
  • offline

Message » 19 Juil 2013 16:53

Rassure-moi tu en prends toujours :wink:
Fronts: Mk sound M5, Surrounds: The Box PA12, caisson: Mk Sound Sb8, Préamp: Marantz 7701, Amplis: T.Amp E400
Meep
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7780
Inscription: 13 Oct 2005 14:17
Localisation: A droite en sortant de l'ascenseur
  • offline

Message » 19 Juil 2013 17:01

Mouiiiii, avec de la distance :wink:
wald
 
Messages: 1918
Inscription: 07 Avr 2008 9:40
  • offline

Message » 19 Juil 2013 18:00

Mes parents avaient un meuble Grundig aussi imposant que laid : ampli, tuner, tourne-disques et haut-parleurs dans le bas, un truc en bois. Le son était celui d'une TSF améliorée.

Dans les années 80, ils sont passés à la hi-fi avec un gros (énorme dans ma mémoire d'enfant) ampli-tuner Kenwood (KR-9600 ou équivalent), la célèbre platine Technics SL-1200 avec son stroboscope hypnotisant, une platine cassettes Akai GXC-760D, une bombe à l'époque, et des enceintes Gale. Plus tard, il m'ont donné la platine Akai qui a fonctionné pendant des années... et fonctionne toujours aujourd'hui, je l'ai donnée à un passionné de vintage qui l'a restaurée avec amour, après qu'elle ait sonorisé moultes soirées d'étudiants puis de jeunes actifs enfumées (les soirées).

Dans le salon de mes parents, les enceintes étaient derrière le canapé (pour ne pas gâcher la décoration), ce qui foutait tout par terre et faisait qu'un système quasi haut de gamme n'était exploité qu'à 30% de ses capacités. On n'écoutait jamais fort, que du jazz pépère. Parfois, le week-end quand mes parents n'étaient pas là, je sortais les enceintes de derrière le canapé et j'écoutais du Pink Floyd à bon volume, c'était grandiose mais moins au goût des voisins.

Ma première chaîne était composée d'un ampli Kenwood KA-3700 (2 x 20 W tout mouillé et il ne pesait pas lourd), d'une platine disque CEC BD-3200 et de deux enceintes Mordaunt Short Carnival (les toutes premières, la marque démarrait en France). Plus tard, quand j'ai eu les sous, je me suis acheté une platine cassette Akai dont j'ai oublié la référence, une GXC d'entrée de gamme. C'était modeste mais c'était ma première chaîne. Plein de souffle, pas de graves, les tweeters des Mordaunt Short qui grillaient régulièrement et que j'ai fini par remplacer, sans même modifier les filtres, par des piezos achetés pas cher dans un magasin d'électronique type Conrad (en fait, pour ceux qui connaissent, c'était Decock, rue Colbert à Lille, racheté par Conrad depuis).

Par la suite, j'"upgradais" selon ce que me permettaient mes finances. En ampli, je suis longtemps (enfin, longtemps...) resté fidèle à Kenwood, c'est ainsi que j'ai eu le KA-??? (oublié la référence exacte) supérieur au KA-3700, puis un KA-501 (lui je m'en souviens, avec des vumètres). Par la suite, j'ai essayé du JVC, j'ai eu un Denon, puis un Luxman (que j'ai toujours trouvé un peu bouché).

Je n'ai pas eu beaucoup de platines disques, peut-être une Technics, une Denon, et j'ai "fini" avec la classique Rega Planar 3 + l'incontournable Denon DL103. En platine cassettes, je suis monté en gamme chez Akai puis suis passé chez Teac, j'ai aussi eu une Nakamishi dont j'ai oublié la référence.

En enceintes, j'ai longtemps gardé les Mordaunt Short (avec le recul, elles n'allaient vraiment pas loin) puis je suis soudainement passé à Triangle, qui alors démarrait et avait une image, sinon haut de gamme, au moins artisanale et novatrice. J'ai commencé avec les Méridien, de mémoire, puis un autre modèle et je me suis offert les Altaïr (Nemo Technologies, département haut de gamme de chez Triangle), des grosses colonnes de 40 kg chacune, hélas avec des petits HPs et une tenue en puissance déplorable, mais elles sonnaient bien et j'ai de beaux souvenirs.

Puis un jour, dans l'auditorium de mon magasin de prédilection, je suis tombé sur la façade d'un ampli qui m'a immédiatement tapé dans l'oeil, il émanait de cet appareil une impression de puissance et de solidité peu communes. Son nom : Accuphase...
disanthus
 
Messages: 470
Inscription: 13 Juil 2011 18:38
  • offline

Message » 22 Juil 2013 11:56

Dans les années 70/75, j'ai souvenir d'une chaine de magasins dont le nom était "King Musique". Le magasin de Bordeaux était près du Grand Théâtre. J'ai souvenir qu'ils vendaient cher des enceintes énormes et les mêmes à prix discount avec du matériel de qualité pour l'époque. En fait, ces enceintes étaient de grosses daubes... Mais de ces magasins, j'ai surtout souvenir de l'odeur du neuf caractéristique quand tu entrais là dedans.

J'avais acheté ma première chaine Hifi (ampli JVC VN quelques chose, platine disque Dual 1204, cellule Shure 75 machin et enceintes daubesques citées ci dessus) avec le fruit de mon travail de l'été en 74. Deux mois de travail (2 000FF de l'époque) engloutis dans cette chaine, mon père était fou furieux :oops:

Et puis à la même époque, il y avait une revue genre almanach Vermot qui s'appelait "la revue du haut parleur" si ma mémoire ne fait pas défaut. Toute une histoire...
phil974
 
Messages: 7081
Inscription: 18 Juin 2003 7:31
Localisation: Saint Gilles les Hauts (La Réunion)
  • offline

Message » 22 Juil 2013 12:08

mon premier souvenir de la hifi, c'est un des salons de la hifi avec la comparaison instantanée faite par Cabasse entre des musiciens et leurs enceintes en instantané.

ça faisait son effet leur démo
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 22 Juil 2013 13:19

Ahhh King Music, Ça fait parti aussi de mes premiers souvenirs.... Tout était moche et cheap, le magasin, l'enseigne. Les parents d'une amie y avaient acheté une chaîne plutôt jolie en apparence, Platine Thorens TD 166, ampli Kenwood d'honnête facture et ... les fameuses enceintes de chez KM dont 50 millions de Consommateurs dira que cela frisait l'escroquerie. Exactement ce que raconte Phil974. Je ne suis entré chez KM qu'après les avoir écoutées chez mon amie tant elles étaient épouvantables (et j'étais déjà passé à de (correctes) Siare, la différence était hallucinante). Je voulais comprendre. Le vendeur de KM m'a tellement raconté n'importe quoi (j'avais 17 ans mais déjà quelques lectures) que j'en suis resté sur le cul.

Evidemment les démos Quad ou Cabasse au salon du son, ça donnait une autre idée de la Hifi.
wald
 
Messages: 1918
Inscription: 07 Avr 2008 9:40
  • offline

Message » 22 Juil 2013 13:37

Un cumul de flashs entre le combiné Grundig d'ici, les enceintes Cabasse posées sur des briques elle même posées sur une chanbre à air de la, et ma première chaine achetée avec mon premier salaire de job d'été à 16 ans, platine disque Dual, ampli pioneer sa 420 et enceintes audio référence.
DD sur Freebox NAS /SMSL AD 18/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 6315
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 22 Juil 2013 13:45

L'enseigne "King Musique" qui était un genre d'aigle noir sur fond jaune était moche à ch*er, par contre le magasin de Bordeaux était plutôt correct, propre et clean. Par contre, dans le "haut de gamme" (tout est relatif) des enceintes "made in KM", ça sonnait plutôt pas mal... Sans atteindre des sommets, bien sûr.
phil974
 
Messages: 7081
Inscription: 18 Juin 2003 7:31
Localisation: Saint Gilles les Hauts (La Réunion)
  • offline

Message » 22 Juil 2013 13:55

Image
Fronts: Mk sound M5, Surrounds: The Box PA12, caisson: Mk Sound Sb8, Préamp: Marantz 7701, Amplis: T.Amp E400
Meep
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7780
Inscription: 13 Oct 2005 14:17
Localisation: A droite en sortant de l'ascenseur
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message