Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google Adsense [Bot] et 16 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Nous n'avons pas les mêmes valeurs !!!! ???

Message » 08 Avr 2004 16:58

bornert a écrit:viens ecouter...gamin tu m'en diras des nouvelles..... :P je précise une nouvelle fois que mes enceintes ne sont plus a l'emplacement de la photo...de longitudinales ....elles sont transversales .... :wink: une emt boostée par un lS 25....c'est la ferrari de la hi fi.... :P


Ferrari fait des diesels maintenant :o .... ou va t on !

:wink:
LaurentD
 
Messages: 2115
Inscription: 27 Fév 2002 2:00
Localisation: Dpt 78
  • offline

Annonce

Message par Google » 08 Avr 2004 16:58

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Avr 2004 17:06

Juste une petite réaction au sujet de la définition de "dynamique".
Je scinderai ce terme en deux catégories :
- macro dynamique
- micro dynamique

macro dynamique : c'est, pour moi, du bas de ma toute petite expérience audiophile (mais un peu plus dense connaissance de la musique), en gros, la différence entre le plus faible et le plus fort. Ce qui va faire, en effet qu'un explosion orchestrale scotche l'auditeur...
Au niveau musical, elle sera garante, en partie, de la bonne retranscription du tempo, des sensations musicales "physiques".

micro dynamique : c'est la capacité à retranscrire et différencier les niveaux intermédiares, même très proches. C'est, pour moi, un paramètre essentiel, parce qu'il est garant de la bonne reproduction du rhytme, du "groove" (désolé, c'est pour moi le terme le plus parlant).
Une bonne micro dynamique est aussi garante de l'implication de l'auditeur tout au long du morceau puisqu'il pourra suivre les progressions voulues par le musicien. Il ne sera pas uniquement scotché sur les forte, mais à l'affut du passage du pianissimo au piano, du meso forte au forte....

Pour moi, les deux sont importants.

Disons qu'il faut un bon équilibre des deux.

Trop de macrodynamique mais pas assez de micro donne une écoute démonstrative, trés flatteuse au premier abord mais binaire, caricayurale et fatigante à la longue : fort pas fort, un coup j'ai mal aux oreilles (je caricature...), un coup j'entends plus tout ce qui se passe et j'ai envie de monter le son.

Trop de microdynamique et pas assez de micro donnera une écoute tassée et finalement lassante. Peut être entendra-t-on très bien tous les détails, même ceux qui sont, en réalité à peine perceptibles. Les détails c'est important pour le réalisme mais ils doivent rester à leur place : des détails...

C'est un équilibre que je trouve bien respecté, par exemple par mon Cambridge D500SE, qui a, certes, sur d'autres points de vue, des défauts...
Nzo
 
Messages: 180
Inscription: 21 Mai 2003 21:13
Localisation: Paname, Paname, Paname...
  • offline

Message » 08 Avr 2004 17:10

Maverick a écrit:
bornert a écrit:tu viens de décrire mon écoute quotidienne :P .
Une limitation : seulement avec l'EMT et un trés bon vinyle ("ha tu verras de Nougaro" par ex.)



T'en as pas marre de nous dire que tout est parfait chez toi....en plus si c'était vrai ça se saurait :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
le probléme dans les dialogues "forum"..c'est que l'on passe sans transition d'analyses ou affirmations sérieuses .... a de la satire...du "grand guignol" et de la moquerie....donc avant d'écrire il faudrait se signaler...bref je ne pretends pas avoir : "la meilleure" mais pour certains paramétres je suis proche du " sommet" enfin de "mon sommet"... :P

comme l'autre jour quand on est revenu avec fh et pere d'une tournée des auditoriums de la région et bin chez moi c'etait bien meilleur que tout ce que l'on avai t entendu dans la journée...point barre :roll:
bornert
 
Messages: 3231
Inscription: 09 Déc 2002 22:28
Localisation: alsace
  • offline

Message » 08 Avr 2004 17:12

Nzo a écrit:Juste une petite réaction au sujet de la définition de "dynamique".
Je scinderai ce terme en deux catégories :
- macro dynamique
- micro dynamique

macro dynamique : c'est, pour moi, du bas de ma toute petite expérience audiophile (mais un peu plus dense connaissance de la musique), en gros, la différence entre le plus faible et le plus fort. Ce qui va faire, en effet qu'un explosion orchestrale scotche l'auditeur...
Au niveau musical, elle sera garante, en partie, de la bonne retranscription du tempo, des sensations musicales "physiques".

micro dynamique : c'est la capacité à retranscrire et différencier les niveaux intermédiares, même très proches. C'est, pour moi, un paramètre essentiel, parce qu'il est garant de la bonne reproduction du rhytme, du "groove" (désolé, c'est pour moi le terme le plus parlant).
Une bonne micro dynamique est aussi garante de l'implication de l'auditeur tout au long du morceau puisqu'il pourra suivre les progressions voulues par le musicien. Il ne sera pas uniquement scotché sur les forte, mais à l'affut du passage du pianissimo au piano, du meso forte au forte....

Pour moi, les deux sont importants.

Disons qu'il faut un bon équilibre des deux.

Trop de macrodynamique mais pas assez de micro donne une écoute démonstrative, trés flatteuse au premier abord mais binaire, caricayurale et fatigante à la longue : fort pas fort, un coup j'ai mal aux oreilles (je caricature...), un coup j'entends plus tout ce qui se passe et j'ai envie de monter le son.

Trop de microdynamique et pas assez de micro donnera une écoute tassée et finalement lassante. Peut être entendra-t-on très bien tous les détails, même ceux qui sont, en réalité à peine perceptibles. Les détails c'est important pour le réalisme mais ils doivent rester à leur place : des détails...

C'est un équilibre que je trouve bien respecté, par exemple par mon Cambridge D500SE, qui a, certes, sur d'autres points de vue, des défauts...
tres bonne analyse mzo :wink:
bornert
 
Messages: 3231
Inscription: 09 Déc 2002 22:28
Localisation: alsace
  • offline

Message » 08 Avr 2004 17:17

bornert a écrit:Le probléme dans les dialogues "forum"..c'est que l'on passe sans transition d'analyses ou affirmations sérieuses .... a de la satire...du "grand guignol" et de la moquerie....


Ah parce que tu étais sérieux :o :o

Mais non je te taquine, mais bon tu sais à force de toujours te lire dire chez moi ceci, chez moi cela.... il faut aussi que tu assumes les réactions de ce genre.
Tu m'as toujours dit aimer provoquer les gens, il faut donc que tu acceptes également la provocation.

Essaie d'ouvrir plus tes écrits aux autres personnes et moins à l'inévitable référence à "ton" système et on focalisera moins sur toi....

A+


Maverick :wink:
Maverick
 
Messages: 5417
Inscription: 04 Juil 2002 12:58
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 08 Avr 2004 17:31

bornert a écrit:
Nzo a écrit:Juste une petite réaction au sujet de la définition de "dynamique".
Je scinderai ce terme en deux catégories :
- macro dynamique
- micro dynamique

macro dynamique : c'est, pour moi, du bas de ma toute petite expérience audiophile (mais un peu plus dense connaissance de la musique), en gros, la différence entre le plus faible et le plus fort. Ce qui va faire, en effet qu'un explosion orchestrale scotche l'auditeur...
Au niveau musical, elle sera garante, en partie, de la bonne retranscription du tempo, des sensations musicales "physiques".

micro dynamique : c'est la capacité à retranscrire et différencier les niveaux intermédiares, même très proches. C'est, pour moi, un paramètre essentiel, parce qu'il est garant de la bonne reproduction du rhytme, du "groove" (désolé, c'est pour moi le terme le plus parlant).
Une bonne micro dynamique est aussi garante de l'implication de l'auditeur tout au long du morceau puisqu'il pourra suivre les progressions voulues par le musicien. Il ne sera pas uniquement scotché sur les forte, mais à l'affut du passage du pianissimo au piano, du meso forte au forte....

Pour moi, les deux sont importants.

Disons qu'il faut un bon équilibre des deux.

Trop de macrodynamique mais pas assez de micro donne une écoute démonstrative, trés flatteuse au premier abord mais binaire, caricayurale et fatigante à la longue : fort pas fort, un coup j'ai mal aux oreilles (je caricature...), un coup j'entends plus tout ce qui se passe et j'ai envie de monter le son.

Trop de microdynamique et pas assez de micro donnera une écoute tassée et finalement lassante. Peut être entendra-t-on très bien tous les détails, même ceux qui sont, en réalité à peine perceptibles. Les détails c'est important pour le réalisme mais ils doivent rester à leur place : des détails...

C'est un équilibre que je trouve bien respecté, par exemple par mon Cambridge D500SE, qui a, certes, sur d'autres points de vue, des défauts...
tres bonne analyse mzo :wink:


Oui j'ai toujours trouvé très pertinente la distinction que faisait Stereoplay entre "fein" et "gross" dynamique
Sonlam
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2444
Inscription: 27 Aoû 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Avr 2004 17:40

bornert a écrit:
LaurentD a écrit:Critère N°1 pour moi, la scène sonore !

plus de murs, d'enceintes, de pièce; la musique est là, se développe et "t'enveloppe" - de haut en bas et de droite à gauche, devant et des fois meme derrière;
Bref, si çà joue entre les enceintes, autant un bon casque ;-)
tu viens de decrire mon ecoute quotidienne :P une limitation seulement avec l'emt et un trés bon vinyle :(a tu verras de nougaro par ex.)


Oui, mais tout cela sans AUCUNE focalisation!!
BigDenis
 
Messages: 723
Inscription: 19 Jan 2002 2:00
Localisation: region du HAVRE
  • offline

Message » 08 Avr 2004 17:42

maxitrans a écrit:
bornert a écrit:
LaurentD a écrit:Critère N°1 pour moi, la scène sonore !

plus de murs, d'enceintes, de pièce; la musique est là, se développe et "t'enveloppe" - de haut en bas et de droite à gauche, devant et des fois meme derrière;
Bref, si çà joue entre les enceintes, autant un bon casque ;-)
tu viens de decrire mon ecoute quotidienne :P une limitation seulement avec l'emt et un trés bon vinyle :(a tu verras de nougaro par ex.)


Oui, mais tout cela sans AUCUNE focalisation!!
terminé tout cela....a present focalisation ultra précise....tu passes quand ? :wink:
bornert
 
Messages: 3231
Inscription: 09 Déc 2002 22:28
Localisation: alsace
  • offline

Message » 08 Avr 2004 17:45

je passe à la fin du mois JP, ne soit pas impatient !!
BigDenis
 
Messages: 723
Inscription: 19 Jan 2002 2:00
Localisation: region du HAVRE
  • offline

Message » 08 Avr 2004 20:26

Il me semble que si on ouvre un dictionnaire, la définition scientifique de la dynamique correspond à ce que Nzo appelle la "macro-dynamique". Ce qu'il appelle la micro-dynamique est plus souvent appellée "restitution des transitoires".
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 09 Avr 2004 3:23

vincent128 a écrit:Il me semble que si on ouvre un dictionnaire, la définition scientifique de la dynamique correspond à ce que Nzo appelle la "macro-dynamique". Ce qu'il appelle la micro-dynamique est plus souvent appellée "restitution des transitoires".


C'est possible...

Pour moi la restitution des transitoires est plutôt liée à la capacité à suivre le mouvement : la vitesse avec laquelle le systême sait monter d'un volume à un autre. Mais on pourrait aussi appeler ça attaque. Paramètre qui me parait aussi très important, mais là encore, dans une certaine mesure. Une attaque trop franche peut mener à une retitution encore une fois bien démonstrative mais fatigante à la longue.

Bref, finalement, ce que j'apprécie dans un systême c'est le sens de la nuance et surtout pas l'excès... Mais comme tout le monde je pense...
Nzo
 
Messages: 180
Inscription: 21 Mai 2003 21:13
Localisation: Paname, Paname, Paname...
  • offline

Message » 09 Avr 2004 8:13

on peut ajouter qu'un bon ensemble ampli/pre pousse uniformément la musique du grave à l'aigu.....
bornert
 
Messages: 3231
Inscription: 09 Déc 2002 22:28
Localisation: alsace
  • offline

Message » 09 Avr 2004 9:35

Et il est papa depuis quand le nzo (félicitations à la maman).

A+

Jérôme (papa depuis un peu plus de 8 mois)
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline

Message » 09 Avr 2004 9:41

EUVRARD a écrit:Et il est papa depuis quand le nzo (félicitations à la maman).

A+

Jérôme (papa depuis un peu plus de 8 mois)


félicitations...

Blounote, papa depuis 12 ans 8)
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 09 Avr 2004 9:49

papy papa depuis 34 ans...alors vous etes battu les gamins :lol:


he les momes vous savez qu'en alsace ce jour est férié ? 1 à 0 :P
bornert
 
Messages: 3231
Inscription: 09 Déc 2002 22:28
Localisation: alsace
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message