Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

NRDS janvier: que vaut le CD?

Message » 09 Jan 2004 10:25

kifkif a écrit:PS : la saturation, ne vient-elle pas de vos systèmes ????
De mon côté j'en ai un peu, mais vu le prix de mes enceintes je ne peut pas en demander +


je pense que le close-up est hyper accentue et du coup la dynamique de la guittare notement est tres viloente sur certainne attaque et la le pas a franchire pour arriver a de la saturation doit etre tres faible ce sont de plages tres difficiles a beaucoup d'egard vraiment enfin un bon CD de tests et en plus varie
La plage avec les choeurs en eglise est assez forte aussi qu'elle belle reverberation :o
Il me reste a voir l'histoire du sax sur la plage 16 :wink:

FGO
FGO
 
Messages: 28342
Inscription: 29 Nov 2001 2:00
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Jan 2004 10:25

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Jan 2004 11:46

Perso pour le sax sur la plage 16 j'ai pas de distortion ni de saturation, juste un bruit d'anche comme le font les saxos parfois quand l'attaque est douce et progressive, c'est du à l'air humide qui crée de la condensation et le souffle est pas assez puissant pour évacuer le liquide qui s'accumule... il en résulte cette voix un peu raillée de l'anche... d'ailleurs il n'y a plus de trucs de ce genre une fois que le musicien force le jeu....
Tchou
 
Messages: 1050
Inscription: 16 Déc 2003 1:43
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 09 Jan 2004 12:03

une ptite question avec quel engin on peut lire les 3 derni :wink: ères plages ?
bornert
 
Messages: 3231
Inscription: 09 Déc 2002 22:28
Localisation: alsace
  • offline

Message » 09 Jan 2004 12:06

bornert a écrit:une ptite question avec quel engin on peut lire les 3 derni :wink: ères plages ?


S@lut Papy ! ! :lol:

Ben...........avec un lect DVD...............à tubes ! ! :P :lol: :D

@+
Avatar de l’utilisateur
OO7livier
Staff Home-Cinema & Rencontres
Staff Home-Cinema & Rencontres
 
Messages: 18175
Inscription: 21 Nov 2002 14:32
Localisation: Sept-Huit ! !
  • offline

Message » 09 Jan 2004 12:29

Pahlawan a écrit:
bornert a écrit:une ptite question avec quel engin on peut lire les 3 derni :wink: ères plages ?


S@lut Papy ! ! :lol:

Ben...........avec un lect DVD...............à tubes ! ! :P :lol: :D

@+
merci :)
bornert
 
Messages: 3231
Inscription: 09 Déc 2002 22:28
Localisation: alsace
  • offline

Message » 09 Jan 2004 12:30

François H. a écrit:Pas avec une Studer manifestement.... :lol: :lol:
jaloux :evil: quand amènes tu ton EC pou r une bonne tripotée :lol:
bornert
 
Messages: 3231
Inscription: 09 Déc 2002 22:28
Localisation: alsace
  • offline

Message » 09 Jan 2004 12:57

bornert a écrit:une ptite question avec quel engin on peut lire les 3 derni :wink: ères plages ?

avec une platine cd reliée en numérique à un ampli Home cinéma qui décode le DTS....
Ou alors une platine DVD intégrant un décodeur DTS reliée à plein d'amplis à tubes (5 mono ou 2 stéréo et un mono) si j'ai bien compris le tube c'est ton dada..
Tchou
 
Messages: 1050
Inscription: 16 Déc 2003 1:43
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 09 Jan 2004 14:25

Tchou a écrit:c'est du à l'air humide qui crée de la condensation et le souffle est pas assez puissant pour évacuer le liquide qui s'accumule... il en résulte cette voix un peu raillée


Bravo Tchou ! cela me semble la bonne explication de ce petit son "distordu" :lol: en début de prise.
Et c'est un gars avec une config modeste qui vous la donne, comme quoi :wink: revendez votre matos et passez chez Aïwa ( ok je vais sortir :oops: ).


Pour ceusse qui n'ont pas le DTS: c'est bête hein :wink:
D'autant que la piste de percussions offre des petits bruits en surrounds particulièrement définis et transparents ( bille de verre qui tourne dans un recipient, balles de ping pong rebondissant..).
Dr Fred
 
Messages: 141
Inscription: 08 Nov 2003 20:08
Localisation: Ici et maintenant
  • offline

Message » 09 Jan 2004 16:20

Dr Fred a écrit:
Tchou a écrit:c'est du à l'air humide qui crée de la condensation et le souffle est pas assez puissant pour évacuer le liquide qui s'accumule... il en résulte cette voix un peu raillée


Bravo Tchou ! cela me semble la bonne explication de ce petit son "distordu" :lol: en début de prise.
Et c'est un gars avec une config modeste qui vous la donne, comme quoi :wink: revendez votre matos et passez chez Aïwa ( ok je vais sortir :oops: ).

Ben j'ai pas trop de mérite il suffit d'avoir entendu le son en vrai et j'ai 2 ou 3 saxophonistes dans mes relations.... D'ailleurs c'est un instrument très particulier car le son du saxo ne dépend pas de la matière dont il est composé, un sax en bois sonne comme un sax métallique, le timbre du saxo provient uniquement de l'anche et de la forme conique de l'instrument....

Dr Fred a écrit:Pour ceusse qui n'ont pas le DTS: c'est bête hein :wink:
D'autant que la piste de percussions offre des petits bruits en surrounds particulièrement définis et transparents ( bille de verre qui tourne dans un recipient, balles de ping pong rebondissant..).


effectivement la spatialisation est saisissante mais relève plus d'un Mixage Home ciné pour la piste de percussions, les autres sont aussi pas mal même si c'est moins spectaulaire, on en ressent une impression d'espace qui est de bien meilleure qualité que tout ce qu'on peut avoir avec des DSP et compagnie sur 2 enceintes...
Tchou
 
Messages: 1050
Inscription: 16 Déc 2003 1:43
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 10 Jan 2004 12:51

Sonark a écrit:Vous voulez un CD de test avec des fréquences et plein de trucs utiles réalisé par un ingénieur du son ?

Facile :
http://binkster.net/extras.shtml#cd

Le téléchargement fait plus de 400Mo mais ça vaut le coup car 1- il est gratuit et 2- il est très utile (je ne le quitte pas depuis presque 2 ans)


J'arrive pas à le telecharger...leur serveur merd.e sans arret...... Sonark, tu ne peux pas le mettre en ligne en FTP ????
CD Hartley S100 - Kora 150 CSC - Enceintes DIY François H.
Avatar de l’utilisateur
echoes
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4939
Inscription: 27 Mai 2002 21:38
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 10 Jan 2004 14:42

Tchou a écrit:[...]
Ben j'ai pas trop de mérite il suffit d'avoir entendu le son en vrai et j'ai 2 ou 3 saxophonistes dans mes relations.... D'ailleurs c'est un instrument très particulier car le son du saxo ne dépend pas de la matière dont il est composé, un sax en bois sonne comme un sax métallique, le timbre du saxo provient uniquement de l'anche et de la forme conique de l'instrument....

Exact! au contraire du violon par exemple.
Ce qu'on entend c'est juste les fuites (par les trous et le pavillon) des vibrations de la colonne d'air à l'intérieur du cone. Je vous dis pas les niveaux SPL à l'intérieur! La matière du cone est donc peu importante pourvu qu'elle ne vibre pas trop justement.
Par contre matière et élasticité de l'anche sont cruciale puisque c'est le moteur qui entretient les cycles de vibration de la colonne d'air délimitée par les trous fermés.
Je rajouterais comme autres facteurs:
- la puissance et le controle du souffle
- la position et de la forme exacte des trous laissés libres lors de l'émission d'une note donné
- de la forme du larynx et de la cavité buccale du musicien
Il est frappant de constater que certains bon joueurs d'alto ont un son pas terrible au soprano!
cdlt,
GBo.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 10 Jan 2004 15:14

Et dans le meme temps va dire ca a un hautboiste ou un clarinettiste ou compare le son d'un tuyau d'orgue selon le materiau dont il est compose...

Mais il est juste in fine de dire que 99 pour cent du son revient a l'art de celui qui joue...

Et ta remarque vaut pour les violonistes qui sont aussi altistes.

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 10 Jan 2004 18:05

Vous qui avez tous le canard, vous pouvez me dire ce qu'ils testent comme biblios??? merci :wink:
icemaker
 
Messages: 1272
Inscription: 02 Aoû 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 10 Jan 2004 18:32

Salut Alain!
haskil a écrit:Et dans le meme temps va dire ca a un hautboiste ou un clarinettiste ou compare le son d'un tuyau d'orgue selon le materiau dont il est compose...

Bien que je connaisse une hautboiste de talent, je ne me riquerais pas à lui dire ça de peur de voir de quel bois elle se chauffe (elle est vraiment charmante mais sportive). :wink:
Et pourtant quand je vois toute l'attention qu'elle porte au roseau de sa anche double, je me dis que les physiciens n'ont peut-être pas tord, le point le plus sensible est au bout de l'instrument...

Je viens de relire quelques passages de ce bouquin (très clair et au fait des dernières découvertes scientifiques) que je conseille à tout amateur de musique, même non matheux:
http://images-eu.amazon.com/images/P/27 ... 8.LZZZZZZZ

Des chercheurs y expliquent le fonctionnement des intruments acoustiques sous l'éclairage des dernières découvertes scientifiques.
Dans le cas de la clarinette, à aucun moment le matériau du tube lui-même n'est évoqué comme une variable du son produit, mais uniquement sa forme EXACTE, et c'est déjà bien compliqué.
Il n'en est pas de même pour la matériau de l'anche par contre, puisqu'elle vibre, elle.
Un certain Arthur Benade a essayé de se faire une clarinette en plastique mais avec un bec de vraie clarinette (anche naturelle donc). Il décrit que le son ressemble vraiment à celui d'une clarinette qu'à partir du moment où il perce les trous de la taille/forme qu'il faut et là où il faut (outre le changement de volume de la colonne indispensable pour jouer une gamme, les trous ouverts agissent sur le son comme autant de filtres passe-haut!).
Il est probable qu'on pourrait aller encore plus loin si on fignolait la forme EXACTE du tube comme le font les facteurs d'instruments, qui n'hésitent pas à faire varier le diamètre interne de quelques dixièmes de mm à certains endroits pour affiner le son, la justesse etc...

Le problème des tuyaux d'orgues est peut-être un peu différent.
D'une part, lorsqu'il y a des tuyaux en bois sur les orgues, le timbre est effectivement très différent de leur voisins métalliques, mais ils n'ont pas non plus la même forme non plus! Certains sont mêmes fermés en haut, ce qui change tout au niveau physique.
Et si on reste dans le même métal, les tuyaux ayant une forme de cone inversé sonnent beaucoup plus doux que les tuyaux cylindriques.

Là où intervient la matière du tuyau, outre les aspects purement mécaniques de facilité de fabrication et de rigidité suffisante, c'est dans les pertes d'énergie par frottement de la colonne d'air en vibration contre la face interne du tube. Là d'accord. Donc vu la taille des tuyaux d'orgues, on peut imaginer que ça peut jouer sur le son; dans une clarinette sans doute aussi mais dans une moindre mesure il me semble, et bien après toutes les autres variables.
Si l'on en vient au bec du tuyau maintenant, qui fait jouer à un jet d'air le rôle d'une anche (l'orgue est donc de la même famille que la flûte de ce point de vue, alors que clarinette, sax et hautbois ont des anches à pression, un peu comme si le tube était fermé du coté où l'on souffle!), il est clair que sa forme exacte est aussi tout à fait cruciale pour exciter et entrenir les vibrations de la colonne d'air du tuyau. Le métal semble donc tout conseillé pour la précision et les facilités de réglage des pièces du bec (le jet d'air ne doit pas être coupé exactement en son milieu parait-il), mais rien ne doit vibrer dans le bec en question, c'est la vitesse du jet d'air qui joue, donc la matière est peu déterminante.

Les violons, le piano, la guitare, c'est le contraire, outre les cordes, on fait volontairement vibrer des pièces dont les caractéristiques physiques (élasticité notamment) et donc la matière utilisée, entre directement dans le caractère du son.

haskil a écrit:Mais il est juste in fine de dire que 99 pour cent du son revient a l'art de celui qui joue...

Et ta remarque vaut pour les violonistes qui sont aussi altistes.

Alain :wink:


100% d'accord!

cdlt,
GBo.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message