Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Pd d'audition : la faute a la compression numerique

Message » 17 Jan 2008 11:23

Reportage interessant Lundi soir au journal de 20h sur France 2 concernant les troubles auditifs de plus en plus frequent chez les jeunes.

Ormis le volume d'ecoute élevé, les problemes d'audition serait dû en partie au son numerique et selon une ingenieur acousticien, a la trop forte compression numerique des sons d'aujourd'hui qui serait nuisible.

Explication : sur un tube des année 80 (Cool and the Gang dans l'exemple) il existe une vrai modulation entre les sons faibles et les sons plus forts tandis que sur un tube actuel (Mika dans l'exemple) tous les sons faibles ont été remontés, il n'y a plus de variation sonore, tout est fort et c'est ainsi que l'oreille des jeunes est éduquée.

On ne parle donc pas ici de mp3 mais belle est bien de la compression operée lors de la réalisation du master.

Interessant.

Le reportage est visible là :

http://jt.france2.fr/20h/index-fr.php?jt=2&start=1755
Flitwoodmac
 
Messages: 1361
Inscription: 01 Sep 2006 14:22
Localisation: (29) Ploudaniel
  • offline

Annonce

Message par Google » 17 Jan 2008 11:23

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Jan 2008 13:13

BRAVO Richard pour ce post peu commun.

minicos
minicos
 
Messages: 1452
Inscription: 30 Nov 2006 17:50
Localisation: sud Essonne
  • offline

Message » 17 Jan 2008 22:55

Trop peu commun peut etre, ça n'a pas l'air d'interesser grand monde :cry:
Flitwoodmac
 
Messages: 1361
Inscription: 01 Sep 2006 14:22
Localisation: (29) Ploudaniel
  • offline

Message » 17 Jan 2008 23:07

Richard29 a écrit:Trop peu commun peut etre, ça n'a pas l'air d'interesser grand monde :cry:


Si si, moi aussi j'en ai ras le bol, les producteurs font n'importe quoi, le public applaudie et la profession s'auto congratule :

http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... 6261c5e82f
MBON
 
Messages: 5444
Inscription: 30 Avr 2002 21:30
  • offline

Message » 17 Jan 2008 23:24

Ce sujet a été débattu à plusieurs reprises sur ce forum.
La NRDS avait fait un article très intéressant et documenté dans sa rubrique: les cahiers de l'audiophile, il y a maintenant quelques années.
La compression nivellant les niveaux sonores empêche l'oreille interne de se reposer et à niveau sonore moyen identique entraine un danger beaucoup plus important pour l'audition.

Tous les musiciens pros exerçant dans la musique amplifiée sont équipés de bouchons électroniques pour préserver leurs oreilles.
KurtLil
 
Messages: 2264
Inscription: 24 Oct 2000 2:00
Localisation: Compiègne ou Lille j'sais plus!
  • offline

Message » 18 Jan 2008 9:17

Merci pour le complement
Flitwoodmac
 
Messages: 1361
Inscription: 01 Sep 2006 14:22
Localisation: (29) Ploudaniel
  • offline

Message » 18 Jan 2008 9:26

C'est le même type de compression, je crois, qui est utilisé dans les plages de publicité à la Télé.

Le cahier des charges imposé aux producteurs des publicités, prévoie que le niveau sonore moyen des coupures pub soit plus ou moins identique au niveau sonore moyen des émissions qui encadrent la coupure de pub.

L'astuce est que les bandes son des pub sont compressées en réhaussant les niveaux faibles : les valeurs moyennes (en db) sont bien identiques - le cahier des charges est respecté - mais le son des pubs parait bien plus fort, voire énervant ou assomant !
syber
 
Messages: 10300
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 18 Jan 2008 13:50

L'astuce est que les bandes son des pub sont compressées en réhaussant les niveaux faibles : les valeurs moyennes (en db) sont bien identiques - le cahier des charges est respecté - mais le son des pubs parait bien plus fort, voire énervant ou assomant !


Oui, à part que ce sont je crois les valeurs (ou la valeur) maximales qui sont identiques : on respecte la règlementation en ne dépassant pas un certain niveau "sonore" maximum, mais on remonte le niveau de tous les sons faibles ou moyens.
C'est flagrant dans les coupures pub, mais c'est aussi utilisé dans une moindre mesure par les radios, pour faciliter l'écoute en voiture.
Paull
 
Messages: 8672
Inscription: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC

Message » 18 Jan 2008 20:57

Donc c'est pour cela que certains enregistrements "anciens" paraissent si bon alors ?

Cela dit le probleme de compression des master doit surtout etre frequent pour tout ce qui est Pop et Variété?

Pour le classique et le Jazz en autre les critères de qualité ne doivent pas etre les mêmes
Flitwoodmac
 
Messages: 1361
Inscription: 01 Sep 2006 14:22
Localisation: (29) Ploudaniel
  • offline

Message » 21 Jan 2008 12:52

Je suis content de voir que le grand publique est enfin sensibilisé "un peu" à ce problème de compression.
Ce qui rendra service à tout le monde, les oreilles des personnes lambda et nous à therme avec des enregistrement plus dynamique donc plus audiophile.

Enfin j'y crois encore un peu. :wink:
chris.c
 
Messages: 3424
Inscription: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Message » 21 Jan 2008 13:24

Ormis le volume d'ecoute élevé


Qui est quand même le pb principal amha

les problemes d'audition serait dû en partie au son numerique et selon une ingenieur acousticien, a la trop forte compression numerique des sons d'aujourd'hui qui serait nuisible.


Il n'y aucun rapport entre le fait que le son soit stocké en numérique et la compression qui est un choix de l'ingé son qui fait le mixage :o
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 21 Jan 2008 13:40

Si j'ai bien compris, les dangers d'une compression mal faite (mal faite, dans le sens de systèmatique, trop appuyée ou réduisant à une portion congrue l'écart entre le niveau maxi et mini d'un signal) viennent du fait que l'oreille ne dispose plus de temps de récupération lors de l'écoute de musique : elle fatique, la fatigue se cumule et finit par entrainer des dégats irréversibles.

Un peu comme un muscle trop sollicité, sans période de repos : il finit par lâcher.

Cette compression n'a rien à voir avec le fait que le signal soit numérique. En revanche, le fait que le signal soit numérique rend plus facile les traitements informatiques qui permettent la compression.

Mais doit pouvoir aussi, sans doute dans une moindre mesure, compresser un signal analogique.

Si on ajoute à celà une écoute au casque et trop forte ... :-?
syber
 
Messages: 10300
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 21 Jan 2008 13:46

Richard29 a écrit:Cela dit le probleme de compression des master doit surtout etre frequent pour tout ce qui est Pop et Variété?

Pour le classique et le Jazz en autre les critères de qualité ne doivent pas etre les mêmes

Actuellement la compression sur le master semble effectivement plus marquée sur les best sellers et il se vends plus de variété/pop.
Le formatage tient compte du mode d'écoute moderne qui se fait (grace à la musique nomade) dans des environnements de plus en plus bruyants.
La compression en soit est une chose nécessaire mais plus ou moins en fonction du mode d'écoute, elle devrait être minimale sur le CD master mais on devrait pouvoir la régler ensuite sur l'appareil de lecture, pourquoi ? Parceque :

-quelqu'un qui écoute un morceau dans le métro sur son iPod standard ne pourra en profiter que si la dynamique tient dans 10dB, dans le cas contraire les parties faibles du morceau seront noyées par le bruit ambiant, bien sûr il pourrait monter le son mais alors les parties fortes seraient insoutenables en niveau d'intensité.
-la même personne avec un casque intra auriculaire ayant une bonne isolation va gagner 20 à 30 dB de bruit ambiant, donc lui peut se permettre à niveau crête identique que l'autre d'avoir une plage dynamique de 30 à 40 dB ce qui est déjà pas mal du tout.

Idem dans la voiture, le bruit de fond élevé n'autorise pas une plage dynamique importante.

Chez soi, au calme d'un dimanche paisible on peut profiter d'une belle plage dynamique (plus de 60dB) et là un CD peu compressé est appréciable mais mais...
...uniquement à condition que le voisinage ou la famille soit d'accord pour avoir des crêtes à 105dB :D et...uniquement à condition que soi même on soit réceptif à une écoute de ce niveau.

Si on veut faire une écoute d'une belle symphonie mais sans être agressé sur les tuttis, et bien on va régler le volume d'écoute assez bas, résultat il y a dans certains passages des notes qu'on entendra même pas. Une petite compression est alors appréciable.

Ce que je tente d'illustrer c'est que le master (mp3, CD ou tout média) devrait systématiquement offrir une belle plage dynamique et c'est ensuite au lecteur de média d'offrir des réglages utilisateurs de compression. Sur un iPod on comprend immédiatement l'intérêt, un pocesseur de casque ouvert a plus de contraintes qu'un pocesseur de casque intra auriculaire.

Le public n'est pas si sensible que ça au phénomène je pense, ce serait plutôt au fabricant de lecteurs d'offrir des réglages, là les gens se poserait la question en étudiant les gammes de lecteurs.
MBON
 
Messages: 5444
Inscription: 30 Avr 2002 21:30
  • offline

Message » 21 Jan 2008 13:49

MBON a écrit:Ce que je tente d'illustrer c'est que le master (mp3, CD ou tout média) devrait systématiquement offrir une belle plage dynamique et c'est ensuite au lecteur de média d'offrir des réglages utilisateurs de compression.


Nous nous sommes fait cette réflexion avec un ami.

Effectivement, plusieurs "loi" de compression devraient être disponibles dans le hardware des appareils audio. Un peu comme le Loudness de certain ampli HiFi.
syber
 
Messages: 10300
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 21 Jan 2008 14:02

syber a écrit:
MBON a écrit:Ce que je tente d'illustrer c'est que le master (mp3, CD ou tout média) devrait systématiquement offrir une belle plage dynamique et c'est ensuite au lecteur de média d'offrir des réglages utilisateurs de compression.


Nous nous sommes fait cette réflexion avec un ami.

Effectivement, plusieurs "loi" de compression devraient être disponibles dans le hardware des appareils audio. Un peu comme le Loudness de certain ampli HiFi.
Exactement ! Ce serait génial, le réglage de loudness (je préfère un réglage de loudness façons yamaha qu'un switch ON/OFF) et le réglage de compression devraient faire parti du préampli, en fait ces réglages devrait être sur l'appareil qui a la fonction volume car c'est lié, oui le préampli serait plus logique que le lecteur pour héberger ce réglage.

Après c'est sûr que la demande audiophile a été tournée vers des appareils épurés depuis plusieurs années, mais un potard de loudness et un potard de compression ce n'est pas non plus hors de portée, l'intérêt est immense mais hélas je pense que cela n'empêchera pas certains maisons de disques peu scrupuleuses d'imposer des masters déjà compressés en sortie de chaîne :-? Et là le seul remède est le boycott mais j'ai du mal à me passer d'un artiste sous prétexte que sa maison de disque a compressé son disque.

Une loi sanitaire liée à la protection des oreilles pourrait instaurer une plage dynamique minimum ! Mais difficile à appliquer...surtout sur l'historique !
MBON
 
Messages: 5444
Inscription: 30 Avr 2002 21:30
  • offline


Retourner vers Discussions Générales