Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

petites modifs et gros effets (cables et C2 inside)

Message » 13 Juin 2007 15:53

Il y a des moments, je suis comme un gamin, tellement surpris par les conséquences audibles de petites modifs, que je ne peux pas m’empêcher de vous relater la dernière.

Bon tout d’abord un petit rappel sur la situation.

Il y a déjà quelques temps en parcourant le forum DIY, je suis tombé sur un post de Agnostic1
vantant les mérites d’un petit câble argent de derrière les fagots.


En moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire, je me commandais quelques mètres de ce merveilleux câble. Quelques jours d’attente, un peu de bricolage , et je pu essayer ce câble argent sur mes S25.

Première écoute : bou diou la transparence , la scène sonore fait un bon en profondeur, mais, car il y a un mais, je trouve que les timbres ont perdu un peu en richesse, et en matière. Disons que le haut du spectre est un peu trop présent au détriment du médium. :(

Quelques retours en arrière et inversement, je n’arrivais pas à être totalement satisfait par la solution tout argent. Ni plus par la solution ancienne, en fait je sens que c’est entre les deux qu’il faudrait aller. Quand on a goûté à la transparence, c’est dure de revenir en arrière.

Alors en pensant au bi câblage, je me suis dit , pourquoi pas tenter de mettre le câble AG en parallèle avec mes autres câbles (CU + AG). Rien à perdre. Et là Bingo, je retrouvais le compromis des deux solutions, sans en avoir les défauts : très belle transparence et scène sonore très profonde, et conservation des timbres. :lol: :lol: :wink:

J’en reviens toujours pas que le rendu change autant entre deux types de câbles, et que la mise en parallèle puisse donner l’effet milieu des deux câbles.

Fin de la première partie. On entame le second chapitre.


Il y a un presque 15 jours, je recevais mes nouvelles et magnifiques C2 (d’occase quand même) et après avoir passé une semaine comme cela avec une mise en œuvre à la va vite, je n’obtenais pas un résultat à la hauteur de mes attendus. Bon c’était pas mauvais quand même, mais je n’étais pas totalement satisfait du résultat.

Montées sur des patins « autogliss » qui trainaient par là, câblées avec mon câble « bi métaux »,
Le grave des C2 était un peu boursouflé, le bas médium un peu inexistant, et le haut du spectre trop montant. Certes une transparence encore meilleure qu’avec les S25, un haut de spectre très clair, une scène sonore encore plus ouverte et profonde.

Mais bon pas vraiment totalement satisfait, avec en plus la pression WAF devant ces deux aulnes plantés dans mon salon, je me demandais si les C2 n’allaient pas rejoindre rapidement le chemin des p’tites annonces.:evil: :evil: :evil:

Pourtant, sans perdre courage je me suis lancé dans un petit travail d’optimisation.

je commence par mettre des cales sous les enceintes à la place des « autogliss », qui me permettent d’utiliser les pointes incluses aux pieds des C2. Réglage, orientation et ouverture, écoute,
Ah cela va mieux dans le grave, et du coup le bas médium réapparaît, bien à sa place. 8) :D

Ouf, moi qui me disait que les belles n’étaient pas faites pour ma pièce, me voilà rassuré.

Reste le haut du spectre que je trouve toujours un peu trop en avant.

Bon maintenant côté câble, que puis je faire. :idee: :idee:

Je teste, d’abord sans câble argent, ouaip pas mal, mais je perds de la transparence et çà j’en veux pas. Câble argent seul, ben là tout est en haut, plus de médium. « bi cablage » c’est meilleurs mais cela monte encore trop haut.

Avec câble AG, les applaudissement font clep clep clep, sans AG cà fait clamp clamp clamp, alors que je voudrais du clap clap clap.

Que faire ? Un peu limité dans mes possibilité d’essais, je tente autre chose. Je retire le câble argent en dissymétrique, c.a.d que sur la phase +. Bon on s’améliore, mais c’est pas encore çà tout à fait.
On perd encore trop en transparence, ce que l’on regagne en timbre.. Et je repars pour une séance de comparaison à tout va, j’enchaîne mes CD tests, compare et recompare, :roll: :roll:

Bref, après quelques connections, déconnections, je ne suis pas toujours pas totalement satisfait de l’équilibre. Et m…. je ne vais pas quand même repartir dans un recherche ampli – préampli- câble….machin et truc. Je fais un brake.

Il est 19h30, en désespoir de cause, je tente encore le câblage dissymétrique, mais cette fois ci en déconnectant le côté -. A mon avis cela va rien changé d’autant que les bloc Ice power sont dit travailler avec un fonctionnement symétrique. … en quoi d’ailleurs. Faut que je revois mes posts là !
Bon bref je branche, j’écoute. Tiens curieux.

Ah là c’est l’heure du repas… à tout à l’heure.....






Soirée tranquille, les enfants sont devant leur film.
Mon Waf surf, je vais me mettre quelque chose de calme, un petit Patricia Barber, Companion.

Je m’installe bien calé dans mon fauteuil préféré, je lance le CD dans la demi obscurité, je ferme les yeux.
La voix est très belle, à la foi un peu sombre et beaucoup de clarté dans les micro information. C’est chaud et transparent. On perçoit les mouvements de la tête de Patricia devant le micro.
La basse est bien présente, tendue. Le piano sonne juste, le Hammon est magnifique.
La batterie est précise, les cymbales sonnent clair, bien présentent dans l’espace.
Je me laisse prendre totalement par la musique.
La dimension de la scène est « parfaite » . Pas trop de reverb, mais suffisamment pour recréer l’espace.
Pas de décalage vers le haut, médium bien à sa place, riche, un naturel époustouflant.

Les morceaux se succèdent, pleins de petits bruits de salle, comme ci on y était.
Je crois que je n’ai jamais entendu une telle scène, un tel équilibre. Fabuleux.
Là je comprend certaines louanges faites sur ces enceintes, et j’apprécie le bonheur et la chance de les avoir chez moi.

Avec les S25 l’écoute est plus « monitor » et même si les instruments sont bien « aérés » on a pas ce rendu d’espace naturel, cela reste très « virtuel ».
J’appelle ma moitié pour une petite écoute à deux.
D’habitude, quand elle arrive c’est toujours trop fort. Mais là çà passe sans qu’elle me demande de baisser le niveau. On écoute…..Fin du CD.

Alors ? « C’est fou on s’y croirait ». Ouf, un point pour moi.

J’enchaîne avec Miles Davis kind of blues.
La répartition des instruments est un peu artificiel sur l’enregistrement, mais quelle beauté dans cette musique, quelle émotion !. 8) :lol: :P

Les timbres de la trompette de Miles et des sax (Coltrane + ??) sont magnifiés par les C2.
La présence des musiciens est « palpable ». Je l’aimais beaucoup ce CD , mais là c’est magique.

Dernier petit point, par curiosité, j’ai jeté un œil par le trou du tube d’accord des C2, et curieusement je n’ai pas vu de matériau amortissant sur les parois ??? Bizarre non ?

En conclusion de tout cela, je me dis quand même que l’influence du câblage est incroyable ! On a beau lire et relire cela sur le forum, c’est quelque chose de le constater vraiment chez soi.

A+
Jacques
peter.pan
 
Messages: 1778
Inscription: 01 Aoû 2003 22:46
Localisation: paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Juin 2007 15:53

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Juin 2007 16:06

J'avoue que je ne suis pas trés cables de façon générale et j'ai bien d'autres éléments à régler avant en ce moment mais je dois reconnaitre que ton enthousiasme est contagieux et me donne des envies de test. :D

PS. t'as pas mis ta signature à jour pour les C2. :wink:
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 15 Juin 2007 16:57

peter.pan a écrit:En conclusion de tout cela, je me dis quand même que l’influence du câblage est incroyable !


Je t'avoue que, à ce jour, c'est exactement ce que je me suis toujours dit :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 15 Juin 2007 18:02

Toutafé...........car sans les cables..........c'est nul .......... :o .......... :mdr:
fargo
 
Messages: 7624
Inscription: 15 Avr 2005 23:01
Localisation: Tolosa
  • offline

Message » 21 Juin 2007 10:17

Ce qui m'a paru très interressant dans l'expérience c'est la possibilité d'affiner l'équilibre très précisemment en associant différents matières de cable, et en jouant également sur la disymetrie.

A tenter absolument.

A+
Jacques
peter.pan
 
Messages: 1778
Inscription: 01 Aoû 2003 22:46
Localisation: paris
  • offline

Message » 25 Juin 2007 22:44

Bonsoir,

peter.pan a écrit:Alors en pensant au bi câblage, je me suis dit , pourquoi pas tenter de mettre le câble AG en parallèle avec mes autres câbles (CU + AG). Rien à perdre. Et là Bingo, je retrouvais le compromis des deux solutions, sans en avoir les défauts : très belle transparence et scène sonore très profonde, et conservation des timbres.


trés bonne idée ...
mais (je réfléchis à haute voix), la résistance du cable est divisée par 2, est-ce grave ?

peter.pan a écrit:Je retire le câble argent en dissymétrique, c.a.d que sur la phase +. ../..
Il est 19h30, en désespoir de cause, je tente encore le câblage dissymétrique, mais cette fois ci en déconnectant le côté -.


je ne suis pas certain de bien comprendre ...

ton cable CU relie les 2 poles de l'ampli aux 2 poles de l'enceinte, alors que le AG un seul de ces 2 'chemins' ?

Bonne soirée,

François
fblanck
 
Messages: 67
Inscription: 27 Juin 2002 18:01
Localisation: Genève
  • offline

Message » 21 Nov 2007 13:15

Désolé fblanck, Je suis totalement passé à côté de ton message.

Effecivement, le cablage est dissymétrique au sens ou le cable argent ne relie qu'un côté du signal.

Cela apporte de la clarté, et un aigu très cristallin, qui devient un peu trop "pointu" lorsque les deux cables argent sont reliés.

En espérant que tu liras ma réponse

A+
Jacques
peter.pan
 
Messages: 1778
Inscription: 01 Aoû 2003 22:46
Localisation: paris
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message