Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Peut on ecouter du rock avec des platines audiophiles?

Message » 07 Avr 2003 20:05

Allez, je suis en forme cette semaine, j'ai sorti le treuil alors je sors des posts de leur tombe. :wink:

D'autres avis sur la question du rock sur du matos audiophile ?
Rasthor
 
Messages: 4687
Inscription: 08 Oct 2001 2:00
Localisation: Suisse (Montreux)

Annonce

Message par Google » 07 Avr 2003 20:05

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Avr 2003 20:16

ahhh ca fai plaisir de voir tout ce monde qui ecoute du bon rock ;)

perso j'aime tout ce qui touche au guitar heros (satch,rondat,vai,hendrix) 8) , a noter que Van Halen propose la plupart de ces Cd en HDCD :D

et quoi de plus bon qu'un bon AC/DC sur une bonne chaine :wink:
biker2
 
Messages: 215
Inscription: 14 Oct 2002 21:18
Localisation: Issy 92
  • offline

Message » 07 Avr 2003 20:47

Pas mal ce sujet.

Heureusement que je n'était pas né pour son début !

Vous ne croyez pas que la frontière est mince entre le "classique" et le rock ou tout autre forme musicale dite moderne ?

Les meilleurs musiciens de rock ont quasiment tous une formation classique à la base. Slash, The Edge, Satriani et autres guitaristes, Freddy Mercury et autres chanteurs, tous ont touché au classique.

Prenez deux mesures de Purcell, vous aurez un départ de Led Zep, trois de Bach et on dirait les Who.

Quand Pete Townshend crée Tommy c'est l'invention de l'Opéra Rock. Achetez le "Live at Leeds" des Who, il a été réédité. Ecoutez "my generation" pas le début que tout le monde connait, TOUT le morceau. C'est 13 minutes de classique. Et tant pis pour les fausses notes : il jouaient tellement fort qu'ils se couvraient les uns les autres.

Et Tim Rice ? c'est pas devenu du classique ?

Et Gershwin ? c'est du classique ou du jazz ?

Et Shostakovich ? C'est pas du jazz ?

Tout mérite d'être écouté dans de bonnes conditions. Sepultura aussi :wink:
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline

Message » 08 Avr 2003 18:28

Xa a écrit:Plus jeune j'étais assez sectaire sur les styles musicaux...du genre "y'a que moi qui écoute LA bonne musique, les autres ont rien compris..."
Heureusement ma manière de penser à changé, et la meilleure phrase entendue à ce jour et qui me restera gravée à jamais, c'est celle-ci, de Michel Petrucciani :

" Il n'y a pas de mauvaises musiques, il n'y a que de mauvaises chansons...."

Grandiose.

A+



C'est un jugement tout aussi sectaire que de décréter que telle musique est nulle ou pas...

MR
MonsieurRenne
 
Messages: 1431
Inscription: 07 Nov 2002 12:40
Localisation: Issy-les-Moulineaux (92)
  • offline

Message » 08 Avr 2003 18:48

n.d.b a écrit:Pas mal ce sujet.

Heureusement que je n'était pas né pour son début !

Tu m'étonnes :wink:

Vous ne croyez pas que la frontière est mince entre le "classique" et le rock ou tout autre forme musicale dite moderne ?

Pas réellement mince :wink:

Les meilleurs musiciens de rock ont quasiment tous une formation classique à la base. Slash, The Edge, Satriani et autres guitaristes, Freddy Mercury et autres chanteurs, tous ont touché au classique.

Sans doute pas, mais avec l'âge ils découvrent la musique classique. Ils en parlent souvent dans leurs interviews. Parfois du reste, je me demande si ce n'est pas parce qu'ils souffrent d'un complexe d'infériorité...

Prenez deux mesures de Purcell, vous aurez un départ de Led Zep, trois de Bach et on dirait les Who.

Prend Frulinghsnacht un lied de Schumann et c'est l'hymne à l'amour chanté par Piaf... les emprunts, les réminiscences, le hasard parfois, peuvent aussi s'expliquer par le fait que certains thémes, certaines mélodies sont très simples et viennent seules. Ce qui ne dit rien de leur qualité.

Quand Pete Townshend crée Tommy c'est l'invention de l'Opéra Rock. Achetez le "Live at Leeds" des Who, il a été réédité. Ecoutez "my generation" pas le début que tout le monde connait, TOUT le morceau. C'est 13 minutes de classique. Et tant pis pour les fausses notes : il jouaient tellement fort qu'ils se couvraient les uns les autres.

C'est pas vrai! T'aimes les who? L'un des seuls groupes que j'aime encore. Il leur est même arrivé de moquer les minimalistes "Baba O Riley''

Et Tim Rice ? c'est pas devenu du classique ?

Devenir un classique ne veut pas dire l'être...

Et Gershwin ? c'est du classique ou du jazz ?

Du classique sans aucune échappatoire possible avec autant de racines yiddish que d'autres prises à la musique noire nord américaine, à Chopin, à Ravel, etc. Un grand compositeur ce Gershwin...

Et Shostakovich ? C'est pas du jazz ?

Pas du tout! du classique! mais il a composé des musiques de films, des chansons et des suites dite Jazz qui n'en sont pas! Sa fameuse valse est par ailleurs une démarque absolue d'une valse française qu'on entendait autrefois dans un générique d'émission de télévision sur le cinéma...

Tout mérite d'être écouté dans de bonnes conditions. Sepultura aussi :wink:


Tout? Peut-être pas! La je rigole, bien sur que oui! Même Mireille Matthieu et Helffgott

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 08 Avr 2003 21:14

question intéressante,

c'est vrai que moi aussi, j'avais un à priori audiophilement correct du type : une bonne source, cela ne se révèle qu'avec du classique.

Ou atrement dit, pour du rock ou de la pop, c'est donné de la configure aux cochons.

Et depuis que j'ai une bonne source, depuis 2 mois, donc je n'avais quasi exclusivement écouté que du jazz ou du classique.

Par hasard, hier, j'ai sorti quelques CD de mes 20 ans :
* Peter Gabriel : secret world live.
* un best of des blues brothers.

Et là, ce fut la claque : par rapport à mon souvenir de ce qu'il y avait sur ces CD, une redécouverte totale : focalisation des voix, descente abyssale dans le grave, profondeur... une surprise totale, moi qui m'attendait à attendre une bouillie sonore.

Donc maintenant j'affirme haut et fort qu'une bonne platine valorise TOUTES les musiques :D

Laurent
Laurent69
 
Messages: 2851
Inscription: 01 Jan 2002 2:00
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 08 Avr 2003 21:23

n.d.b a écrit:Pas mal ce sujet.

Heureusement que je n'était pas né pour son début !

Vous ne croyez pas que la frontière est mince entre le "classique" et le rock ou tout autre forme musicale dite moderne ?

Les meilleurs musiciens de rock ont quasiment tous une formation classique à la base. Slash, The Edge, Satriani et autres guitaristes, Freddy Mercury et autres chanteurs, tous ont touché au classique.

Prenez deux mesures de Purcell, vous aurez un départ de Led Zep, trois de Bach et on dirait les Who.

Quand Pete Townshend crée Tommy c'est l'invention de l'Opéra Rock. Achetez le "Live at Leeds" des Who, il a été réédité. Ecoutez "my generation" pas le début que tout le monde connait, TOUT le morceau. C'est 13 minutes de classique. Et tant pis pour les fausses notes : il jouaient tellement fort qu'ils se couvraient les uns les autres.

Et Tim Rice ? c'est pas devenu du classique ?

Et Gershwin ? c'est du classique ou du jazz ?

Et Shostakovich ? C'est pas du jazz ?

Tout mérite d'être écouté dans de bonnes conditions. Sepultura aussi :wink:

Petite rectification,le 1er opera rock de l'histoire c "S.F Sorrow" des Pretty things sorti en 1968.
tailleur de zone
 
Messages: 242
Inscription: 26 Jan 2002 2:00
Localisation: Ajaccio
  • offline

Message » 08 Avr 2003 21:44

Moi c'est plutot l'inverse qui s'est produit, lorsque j'ai eut ma nouvelle chaine, je suis ouvert à tous types de musique, j'écoute du Björk, ACDC, metallica, David Bowie, de la Techno ( mais dans ce domaine c difficile de trouver des trucs valable :lol: mais bon, ken ishii pour ceux qui conaissent, c'est quand même bien sympa ), du bashung, souchon, etc...je vais jusqu'à écouter du Rammstein....c'est dire ! Enfin toujours utile que j'avais envie de me mettre au jazz et au classique depuis longtemps, mais j'avais jamais réussi à étre schotché sur un morceau, mais depuis mon changement de matos, j'écoute en boucle les 9 symphonies de Beethoven, dont la 9éme qui est absolument sublimissime, en jazz, pareil, "kind of blue" de milles davis, un pur chef d'oeuvre, et depuis peu, bach, verdi, etc... même un peut de bartok, ou stockhaussen....

Enfin tout ça pour dire que je prend un plaisir immense à réecouter les disques que j'aimais, et qu'en plus j'ai découvert de nouvelles choses qui ne m'avaient pas frappés jusqu'alors.
2501
 
Messages: 331
Inscription: 28 Mar 2002 2:00
Localisation: Bretagne

Message » 08 Avr 2003 22:37

Du "pas classique" bien enregistré ?

Qui va vous consoler d'avoir autant dépensé dans votre instal ?

En vrac:
Lynyrd Skynyrd - Twenty
Sting - All this time
Extreme - pornograffitti
Pink Floyd - Dark Side (SACD)
Gary Moore - Still got the blues
Stuart Hamm - King of sleep
Carla Bruni - Quelqu'un m'a dit (inécoutable dans ma voiture, un régal sur ma chaine)
Michel Jonasz - Mister swing
Toto - Absolutely Live
Uzeb - fast emotion
Jeff Healey - see the light
Chick Corea - Inside out
SRV - Texas flood
Herbie Hancock - Gershwin's world (oups....la boucle se boucle... :oops: )

Un échantillon de mes CD que j'ai redécouvert depuis que j'ai mis un peu de sous dans mon install.

Un vrai plaisir artistique ;)

Pour moi la preuve est faite qu'une "bonne petite instal" sait s'effacer pour laisser place au plaisir de l'écoute - tous styles confondus - :lol:
ThP
 
Messages: 3335
Inscription: 09 Oct 2001 2:00
Localisation: 78
  • offline

Message » 08 Avr 2003 22:56

Je témoigne ici en tant qu'auditeur quasi-exclusif de pop et surtout de rock "dur".

Il y a peu de temps, je décidai de m'offrir un système hi-fi digne de ce nom... convaincu des limites de ma mini chaîne Philips MC50.

Petit compte-rendu :

N'y connaissant pas grand chose, je me dirige naturellement vers les forums et les revues spécialisées afin de faire un premier tri...

Mauvaise surprise, on parle beaucoup de jazz et de classique et les préocupations que j'y retrouve sont loins des miennes... Il en faut pour tous les goûts, c'est vrai, alors pourquoi tous sauf les miens ?

Extraits :

"Redécouvrez le Requiem de Mozart, jamais vous ne l'avez entendu comme çà ". Heu maintenant que j'y pense, je l'ai jamais entendu en fait.

"On a l'impression que Carla Bruni est assise sur la télévision, entre les deux enceintes". Oulala de la musique presque moderne... enfin tant qu'elle reste pas pour manger.

"Ouais super, avec tel ampli on entend le pied du pianiste se poser sur la pédale... avec tel autre, on entend un mec tousser dans la salle." Et le type qui se grattent les c******s, on l'entend ?

Mon dieu, c'est çà l'audiophilie... m'écriai-je alors !

Bref, passons sur les obsessions quasi-fétichistes de certains... si un système est bon pour un orchestre symphonique, il doit être bon pour un groupe de rock...

Je note donc quelques références avant de me rendre dans un auditorium, cd sous le bras, pour choisir un ampli.

Les tests débutent... et les modèles s'enchainent. Bon sang ! C'est du grand n'importe quoi ! Je perds tous mes repères (disons plutôt ceux posés par d'autres) au fil de mes écoutes. C'est vrai, sur les voix et sur quelques morceaux calmes, je retrouve les caractéristiques notées par les spécialistes... mais dès que le son devient plus violent, les amplis, platines et enceintes plébiscités (pas tous quand même) ne sonnent plus. "Un ensemble incroyablement dynamique qu'il disait ! " Ben peut-être avec un violoncelle mais avec une grosse guitare électrique ??? A l'inverse et contre toute attente, d'autres systèmes, jugés moins bons, se démarquent plus clairement.

Alors que dire... et bien je pense qu'avant de recommander un produit, il convient de le soumettre à plusieurs types de musiques.

Oui, je pense qu'une configuration Hi-fi doit être pensée en fonction de ce que l'on écoute.

Non, une chaîne qui convient au classique ne conviendra pas forcément au rock et inversement, même si dans ce sens cela me semble moins flagrant... Ne vous énervez pas, je suppose que cette impression est le fait de ma méconnaissance du genre...

Une dernière chose, c'est vrai que les chaines de supermarché "tout intégré" ont tendance à délivrer un son trés fortement coloré dans les extrêmes et notamment dans le grave. Pour le rock, cette exagération de type "sono" flatte facilement l'oreille. Il convient donc de rééduquer son écoute lors du passage à la hi-fi, la vraie.

Personnellement, j'ai essayé d'acquérir une relative exigence et une certaine habitude audiophile avant de me lancer dans un achat (et je n'ai pas fini).

Le temps d'adaptation est relativement court... et le bénéfice est énorme... à condition de savoir discerner le faux du vrai et dans mon cas la théorie de la pratique.
midrangdaymer
 
Messages: 279
Inscription: 03 Mar 2003 20:29
Localisation: Pau
  • offline

Message » 09 Avr 2003 1:44

Vaste débat que celui ci.

En réalité, et pour répondre au titre du topic, il faudrait qualifier ce que l'on entends par platine "audiophile". C'est toute la signification du terme "Hi-Fi" qui est en cause.

Il y a 2 conceptions de la hi-fi radicalement différentes et la distinction est rarement abordée.

Cas1 : Il y a ceux pour qui la hi-fi représente avant tout une écoute agréable et "musicale". Ils seront surtout enclains à prendre des enceintes douces, des amplis à tubes et surtout, leur choix d'électronique sera fortement dépendant du type de musique écoutée. Ce penchant se rencontre essentiellement chez ceux qui écoutent du classique ou du jazz. Les comptes-rendus parlent essentiellement d' "émotion" ressentie à l'écoute de tel ou tel disque.

Cas2 : Il y a les autres, pour qui la hi-fi, représente avant tout la haute-fidélité c'est à dire une transparence absolue et une retranscription exacte de l'enregistrement avec ses qualités et ses défauts. Ce penchant n'est pas dépendant du type de musique écoutée. Les comptes-rendus parlent essentiellement de "fidélité" se traduisant par dynamique, impact, cohérence des différentes parties du spectre sonore, transparence au sens respect des moindres détails.

Pour bien cerner la différence entre ces 2 mondes, il faut savoir, par exemple, qu'un ampli à tubes est moins fidèle (au sens signal electrique) qu'un ampli à transistors. Il produit plus de distorsions, mais ces distorsions sont de type agréables à l'écoute (harmoniques paires) alors qu'un ampli à transistor en produira moins mais elles sont désagréables à l'écoute (harmoniques impaires).

Dans le premier cas, la réponse est non, une platine dite "audiophile" selon cette définition ne sera pas forcément capable de retranscrire correctement tout les types de musiques et particulièrement la musique rock.

Dans le second cas, la réponse est oui, une platine dite "audiophile" ou plus précisément "hi-fi" sera apte à reproduire tout type de musique, quel que soit son genre.

midrangdaymer, pour répondre à ton expérience midi-chaines versus hi-fi , je dirais que sur une midi-chaine, tous les disques rock/pop seront plus ou moins écoutables avec un certain niveau de satisfaction mais rares seront les cas ou tu pourra être choqué par la bonne ou mauvaise qualité du son. Ces enregistrements sont produits et mixés pour que ca passe à peu près partout, d'une radio FM de mauvaise qualité reproduite sur un auto-radio à une chaine hi-fi haut de gamme.
Par contre la différence avec un bon système hi-fi (au 2eme sens du terme), c'est que selon l'enregistrement tu seras dans la situation ou le disque est totalement inécoutable à la situation ou la musique est totalement sublimée et fait ressortir toutes les qualités de l'enregistrement et du mixage. Par exemple, un morceau de batterie sur une midi-chaine fera toujours un vague boom-boom quel que soit la qualité du disque. Sur une bonne chaine hi-fi, avec un bon disque, tu pourra ressentir physiquement les impacts de la grosse caisse avec une localisation dans l'espace de tous les instruments, y compris les cymballes, placées un peu plus haut que la grosse caisse, la ligne de basse en retrait à gauche, la guitare electrique devant à droite et le chanteur pile-poil au milieu et à la bonne hauteur.
Sur une chaine hi-fi, avec un mauvais disque, la batterie ressemblera à tout sauf une batterie et ca va complètement dénaturer le message sonore et ne te donnera pas vraiment envie d'en écouter plus alors que tu aurais pu adorer le disque en question s'il était joué sur une midi-chaine. C'est tout le paradoxe de la hi-fi ;)

J'entends ici par "bonne chaine hi-fi" l'intégralité de la chaine, allant du lecteur jusqu'a la pièce d'écoute qui joue un rôle non-négligeable et participe à la déception que certains peuvent rencontrer : une midi-chaine sonera quasiment pareil dans une pièce catastrophique ou dans une excellente pièce, une chaine hi-fi sera radicalemnt différence selon la pièce.
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 09 Avr 2003 4:31

Absolument d'accord avec toi AJDS, en tout point.

Une petite précision cependant. Tu évoques 2 cas dans l'approche hi-fi :

Cas1 : Il y a ceux pour qui la hi-fi représente avant tout une écoute agréable et "musicale". Ils seront surtout enclains à prendre des enceintes douces, des amplis à tubes et surtout, leur choix d'électronique sera fortement dépendant du type de musique écoutée. Ce penchant se rencontre essentiellement chez ceux qui écoutent du classique ou du jazz. Les comptes-rendus parlent essentiellement d' "émotion" ressentie à l'écoute de tel ou tel disque.

Cas2 : Il y a les autres, pour qui la hi-fi, représente avant tout la haute-fidélité c'est à dire une transparence absolue et une retranscription exacte de l'enregistrement avec ses qualités et ses défauts. Ce penchant n'est pas dépendant du type de musique écoutée. Les comptes-rendus parlent essentiellement de "fidélité" se traduisant par dynamique, impact, cohérence des différentes parties du spectre sonore, transparence au sens respect des moindres détails.


Je me doute que tu as volontairement poussé la carricature.

Personnellement j'ai choisi une troisième option, savant compromis entre les deux cas évoqués : une recherche de transparence, de clarté et de dynamisme avec un "habillage" sonore extrêmement dosé pour un minimum d'émotion...

Toute la difficulté consiste justement à peser trés justement l'ingrédient qui saura discrètement apporter la musicalité recherchée.
midrangdaymer
 
Messages: 279
Inscription: 03 Mar 2003 20:29
Localisation: Pau
  • offline

Message » 09 Avr 2003 12:33

midrangdaymer a écrit:...Je note donc quelques références avant de me rendre dans un auditorium, cd sous le bras, pour choisir un ampli.

Les tests débutent... et les modèles s'enchainent. Bon sang ! C'est du grand n'importe quoi ! Je perds tous mes repères (disons plutôt ceux posés par d'autres) au fil de mes écoutes. C'est vrai, sur les voix et sur quelques morceaux calmes, je retrouve les caractéristiques notées par les spécialistes... mais dès que le son devient plus violent, les amplis, platines et enceintes plébiscités (pas tous quand même) ne sonnent plus. "Un ensemble incroyablement dynamique qu'il disait ! " Ben peut-être avec un violoncelle mais avec une grosse guitare électrique ??? A l'inverse et contre toute attente, d'autres systèmes, jugés moins bons, se démarquent plus clairement.


Midrangdaymer,

merci pour ton témoignage qui est plus qu'intéressant.

Je serais curieux de connaître les "références" dont tu parles et qui t'ont déçu ainsi que celles qui ne le sont pas, et qui ont été de bonnes surprises. Pourrais-tu nous les communiquer ?

Je te rassure, tu n'es pas le seul à écouter du Rock. Pour ma part, j'écoute essentiellement du Rock et de la variétoche française mais aussi pas mal de Jazz.

Une bonne chaîne peut reproduire n'importe quoi, c'est l'évidence même. Une bonne chaîne doit avant tout reproduire fidèlement ce qu'il y a sur le CD. Et c'est cela qui est frustrant sur certains disques de Rock, par exemple, car la qualité peut être excellente comme pitoyable. Le niveau de grave peut être ridicule comme carrément envahissant.

Prends les magnifiques albums de Paris Dernière (que des reprises), les prises de son vont de excellent à très mauvais.

Je trouve que les prises de son à partir d'instruments non amplifiés s'en sortent mieux, en général.

Roro
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline

Message » 09 Avr 2003 13:02

Je trouve que les prises de son à partir d'instruments non amplifiés s'en sortent mieux, en général.

Il n'empêche que 8 disques classiques du 10 sont mal enregistrés ou de façon seulement convenable... et je dois en écouter ou jeter une oreille (souvent jeter) sur une bonne cinquantaine de nouveaux par moi et ce depuis vingt-cinq ans...

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message