Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 15 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Platine CD AYRE CX7 le monde de l'informatique et le son?

Message » 05 Nov 2002 21:04

Bah, en province, les "Bang" sont tous seuls dans leur magasin rien qu'à eux... Et en Corée du Nord ? :lol:

Betekaa
militant pro-choice
Avatar de l’utilisateur
Betekaa
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Bla Bla
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Bla Bla
 
Messages: 52150
Inscription: 15 Jan 2002 2:00
Localisation: omnichiant
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Nov 2002 21:04

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Nov 2002 10:17

alain,

je ne parlais pas trop du prix de fabrication des composants du CX-7, mais de leur prix de conception. Si Ayre a conçu leur 'propre' système de sur-échantillonage, tu penses bien qu'ils vont l'intégrer dans le prix de la machine, et ne pas le faire uniquement pour la gloriole.

ça me semble bizarre qu'ici, on ne parle pas plus que ça de toutes les étapes de conception d'un matériel quel qu'il soit. Comme si la conception d'une nouvelle machine se faisait en 2 temps trois mouvements, sans compter les périodes d'essai, les échecs, le tri des composants et leur assemblage, etc, etc....

je travaille chez un constructeur informatique qui a la réputation de ne pas sortir du matos tous les trois mois, et qui prend beaucoup plus son temps que les autres, afin de sortir du matos (spécialisé) qui correspond à une attente. Le changement du moindre fournisseur de mémoire, de disque dur, de bus ou de périphérique remet à chaque fois en cause toute la chaîne de production, avec moults tests à l'appui.

dans le cas de Ayre, mais je ne cherche pas particulièrement à les défendre, je n'ai aucune action chez eux, je suppose qu'ils ne se sont pas contentés d'assembler au petit bonheur la base lectrice Teac avec n'importe quoi. Et je persiste et signe que sans doute leur mode d'échantillonage doit être pour beaucoup dans le coût final (attention, il est plus honnête de parler du prix de vente de 3.000 aux USA plutot que des 4.800 euros pratiqués ici en France).

d'ailleurs il est symptômatique de constater que sur les forums amerloques, ce CX-7 est plutot considéré comme du moyenne gamme et non pas du haut de gamme, alors que pour nous, vu le prix, ça serait plutot l'inverse.....

mais il est vrai que tous les autres matos conçus par Ayre sont également à des prix plutot élevés......
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 06 Nov 2002 10:49

BrunoLev a écrit:alain,

je ne parlais pas trop du prix de fabrication des composants du CX-7, mais de leur prix de conception. Si Ayre a conçu leur 'propre' système de sur-échantillonage, tu penses bien qu'ils vont l'intégrer dans le prix de la machine, et ne pas le faire uniquement pour la gloriole.

ça me semble bizarre qu'ici, on ne parle pas plus que ça de toutes les étapes de conception d'un matériel quel qu'il soit. Comme si la conception d'une nouvelle machine se faisait en 2 temps trois mouvements, sans compter les périodes d'essai, les échecs, le tri des composants et leur assemblage, etc, etc....

je travaille chez un constructeur informatique qui a la réputation de ne pas sortir du matos tous les trois mois, et qui prend beaucoup plus son temps que les autres, afin de sortir du matos (spécialisé) qui correspond à une attente. Le changement du moindre fournisseur de mémoire, de disque dur, de bus ou de périphérique remet à chaque fois en cause toute la chaîne de production, avec moults tests à l'appui.

dans le cas de Ayre, mais je ne cherche pas particulièrement à les défendre, je n'ai aucune action chez eux, je suppose qu'ils ne se sont pas contentés d'assembler au petit bonheur la base lectrice Teac avec n'importe quoi. Et je persiste et signe que sans doute leur mode d'échantillonage doit être pour beaucoup dans le coût final (attention, il est plus honnête de parler du prix de vente de 3.000 aux USA plutot que des 4.800 euros pratiqués ici en France).

d'ailleurs il est symptômatique de constater que sur les forums amerloques, ce CX-7 est plutot considéré comme du moyenne gamme et non pas du haut de gamme, alors que pour nous, vu le prix, ça serait plutot l'inverse.....

mais il est vrai que tous les autres matos conçus par Ayre sont également à des prix plutot élevés......


Bruno, le prix de cet appareil en France et la revue où il a été critiqué sont ce qui a attiré notre attention à tous. Il aurait été vendu au prix américain qu'il aurait moins attiré l'attention... et que sa qualité présupposée aurait été moindre...

Ensuite, DocteurM qui en connait un rayon en base lectrice a reconnu, comme Ogobert, une Teac... dont DocM dit qu'il a foutu la sienne à la poubelle tant elle était de fonctionnement aléatoire...

Enfin, le temps passé à la conception d'un nouvel ampli, d'un nouveau lecteur CD... n'est rien comparé à celui que passent les grands constructeurs à mettre au point une nouvelle mécanique, un nouveau transistor, une nouvelle puce de traitement numérique. la quasi totalité des constructeurs audiophiles font leur marché chez les fondeurs, les fabricants de composants et les fabricants de mécanique. Certains font un vrai travail de fond sur leurs circuits. La majorité applique des recettes éprouvées.

Encore une fois, le père Walker a mis vingt ans à travailleur au successeur du ESL 57.... et son ESL 63, sorti à la fin des années 70 n'a pas été vendu à un prix dément. Et crois-moi son idée des celulles concentriques avec lignes de retard pour simuler une source ponctuelle (le fameux caillou qui tombe dans l'eau et produits des cercles concentriques à la surface), c'est autrement plus de travail de mise au point, plus d'investissements que fabriquer une platine CD de nos jours...

Si Ayre a trouvé un système NOUVEAU, réellement nouveau de sur-échantillonnage qui a donné lieu à une nouvelle puce, je te suis. ça n'a pas l'air d'être le cas. Note qu'aux Etats-Unis ce temps passé est vendu moins cher! :wink:

Le tri des composants dans les productions hifi, surtout quand il s'agit de composants de surface :wink: , est un peu comme les fabrications sur cahier des charges. Une vue de l'esprit, un argument repris en choeur par les revues qui confondent la propagande et l'information.

Si les composants sont choisis dans les gammes supérieures des fabricants, tolérances militaires par exemple, il est moins coûteux de vérifier l'appareil fini en fin de chaine que de trier les composants un à un... les seuls qui doivent l'être sont les transistors de sortie complémentaires pour qu'ils le soient réellement... Le reste... Ce sont les fabricants de composants qui contrôlent leur qualité et les fondeurs qui contrôlent leurs puces...

Quand Nagra dit qu'il doit trier les petites triodes de son préampli, là je les crois. Ils disent même qu'ils n'en retiennent qu'une sur cinquante. Leur circuit, comme ceux des grands Audio Research, tirent en effet le maximum de tubes de grande diffusion, coûtant si peu chers à produire, contenant tant de mécanique, qu'il est évident qu'il faut les trier... mais une résistance vishay, un condensateur nichicon, blackgate, SRC, Jensen, une self, un aop...

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 06 Nov 2002 11:19

Tiens, ça fait quelque temps que PAV insiste sur le fait que les transfos traditionnels sont meilleurs que les toriques tant vantés jusque là. Faut dire aussi qu'ils font un petit retour, ces temps-ci, les transfos à tôle du bon vieux temps. Faut dire aussi que quelques grands de l'élec-tronique ne les ont jamais abandonnés...


Salut tout le monde,

Tient, tient ???? Tu parle de ca toi ?

Parce que je suis un fervent des transfos classiques, et oui ! L’ampli que tu as écouté chez moi, malgré sa petite taille, a un transfo classique. :)

La difference qu’il y a avec un classique et un torique, est la capacité à développer du courant crête, très au-dessus d’un torique, impératif en audio, malgré le crépitement des tôles, provenant de la difference de période qui doit être de 60hz alors qu’en France c’est du 50hz, ce qui produit un crépitement sans aucune nuisance d’écoute !!! :) (Petit vilain va !! :) )


Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 06 Nov 2002 11:31

BPhil a écrit:Tiens, ça fait quelque temps que PAV insiste sur le fait que les transfos traditionnels sont meilleurs que les toriques tant vantés jusque là. Faut dire aussi qu'ils font un petit retour, ces temps-ci, les transfos à tôle du bon vieux temps. Faut dire aussi que quelques grands de l'élec-tronique ne les ont jamais abandonnés...


Salut tout le monde,

Tient, tient ???? Tu parle de ca toi ?

Parce que je suis un fervent des transfos classiques, et oui ! L’ampli que tu as écouté chez moi, malgré sa petite taille, a un transfo classique. :)

La difference qu’il y a avec un classique et un torique, est la capacité à développer du courant crête, très au-dessus d’un torique, impératif en audio, malgré le crépitement des tôles, provenant de la difference de période qui doit être de 60hz alors qu’en France c’est du 50hz, ce qui produit un crépitement sans aucune nuisance d’écoute !!! :) (Petit vilain va !! :) )


Philippe


Et comment que je parle de ça... j'en ai toujours sous le pied :wink: Un long échange, au printemps dernier nous avaient opposés un forumeur et moi à ce sujet. Un technicien sérieux m'avait dit que les transfos classiques étaient supérieurs, sur les points que tu cites et sont bien connus. Je l'avais donc rapporté. Bigre! fallait pas dire ça. Mon contradicteur n'était pas d'accord.

J'étais donc parti vérifier les infos en interrogeant l'ingénieur en chef d'un des plus grands fabricants de transfos en France... ma manie professionnelle de la vérification... :wink: POur faire bonne mesure, pour avoir une autre source d'information, j'en avais contacté un autre, d'une autre boite. Même réponse.

Sa réponse était que les meilleurs à tout point de vue étaient les doubles colonnes, soit les R-Core, bien fabriqués... ce qui n'est pas facile...

Il m'avait dit aussi que les toriques avaient pour principal défaut dans les grandes puissances d'avoir un très fort appel de courant à la mise sous tension et pour principal avantage d'être moins couteux à fabriquer à qualité égale que les transfos à tôle normaux... Ils vibrent aussi du reste m'avait-il dit...

voilà pourquoi les toriques font flores dans les alimentations des amplis et autres petites machines... voila pourquoi Sony a mis d'excellent R-Core dans ta platine... voila pourquoi quelques très grands constructeurs ont toujours utilisés les transfos traditionnels dans leurs appareils...

Voilà pourquoi, rares sont les fabricants d'amplis à lampes qui utilisent des transfos toriques en sortie... quand cela pourrait parfaitement se faire et se fait d'ailleurs...

Tu veux que je me lance sur les selfs à air contre selfs à noyaux dans les filtres d'enceintes? J'ai aussi fait une petite enquête sur le sujet... Celle qui offre le moins de résistance n'est pas celle qu'on pense depuis une quinzaine d'années...

Quand je te dis que j'en ai sous le pied... :wink:

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 06 Nov 2002 11:51

alain,

j'ai en effet mal choisi mes mots en parlant de tri des composants : je voulais dire que c'était plutot le choix des composants tout au long de la conception, trouver le meilleur assemblage. Ensuite, à la fabrication, c'est vrai que les marques qui disent trier leurs composants, c'est souvent pour faire bien, de la poudre aux yeux en fait (c'est pas d'ailleurs un des principaux arguments de Naim ?). Et tout à fait d'accord sur le terme de 'construit sur cahier des charges spécial', ça fait bien sur leur carte de visite, mais dans la réalité......

j'ai lu sur un forum amerloque que le concepteur de chez Ayre, Charles Hansen, expliquait avoir choisir la base Teac pour sa souplesse de modification, notamment :

First of all, yes, it is normal for the tray to be noisier than average when opening and closing. This is just a characteristic of the Teac drive we chose. We purchased and evaluated well over two dozen drives before selecting the Teac. There are many, many factors that must be considered:

1) Sound quality -- some drives do not output a bit-accurate signal from their S/PDIF outputs. This significantly affects sonic performance.

2) Build quality -- we would like to include a drive that will last a long time.

3) Ease of modification -- in order to achieve maximum performance, we must inject our own clock signal into the drive. This requires that the drive be modified. Some are very easy to modify, and others are virtually impossible.

4) Noise -- ROM drives vary widely in the amount of noise they produce.

5) Ability to read copy protected discs -- the copy protection schemes being used on some releases will trip up many ROM drives. However, this depends on the algorithms used in the drive's firmware.

6) Availability -- it is preferable to use a drive that is still in production rather than relying upon exisisting warehouse stock of a discontinued model.

bon, mais tout ça ne nous dit pas ce que donne vraiment cette platine à l'écoute. On m'a dit, qu'en comparaison avec le transport Goldmund Easy DVD + SRDA2, la CX-7 était encore meilleure, donnant un son plus chaud, plus matérialisé. C'est pour ça que cette CX-7 m'intéresse, car j'avais été agréablement surpris par la Goldmund qui enterrait mon Ikemi, rien qu'en transport (tiens à propos de Linn qui concevrait à 100% ses mécaniques, j'ai cru lire que pour l'Ikemi, ils étaient partis d'une mécanique existante, mais laquelle, je ne sais pas, qu'ils avaient revue et corrigée.......
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 06 Nov 2002 12:07

BrunoLev a écrit:in order to achieve maximum performance, we must inject our own clock signal into the drive. This requires that the drive be modified.


Bien vu ... tout à coup elle devient crédible cette base lectrice ... Ce qui m'intrigue le plus depuis le début n'est pas qu'on fasse confiance à une mécanique de PC mais à une sortie SPDIF de mécanique de PC, nuance :wink:

Doc'M
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline

Message » 06 Nov 2002 12:10

Le début d'une explication rationnelle de la qualité de cette platine pourrait bien être cette histoire d'horloge... qui réduit considérablement le jitter quand elle est excellente et relativement coûteuse du reste... ou quand par une astuce (cf. une ancienne CEC qui utilisait une fréquence totalement différente aisée à corriger, sa qualité venait essentiellement de cette astuce peu couteuse et très efficace m'avait on expliqué)...
Pour Lin, je crois qu'un procès a opposé cette marque avec quelqu'un en Grande-Bretagne qui avait dit que leur mécanique était une Sony. Et Lin a gagné, si ma mémoire est bonne. Il semble, je dis bien il semble, que seule le bloc optique soit exogène à cette marque écossaise... pas la mécanique proprement dite.
Et ça concevoir un bloc optique et le faisceau laser qui va avec, c'est pas rentable...

Pour les composants : d'accord avec toi, c'est le fabricant et les gammes qu'il faut soigneusement sélectionner avant de se lancer dans la production d'un modèle. La qualité, l'assurance de performances identiques dans le temps, l'approvisionnement dans le temps sont des facteurs déterminants pour la réussite d'un modèle à long terme... Imagine une platine CD qui se vend très bien... et qui d'un coup doit être changée car sa base lectrice ne serait plus fabriquée... je crois que Philips, de ce point de vue, a laissé un goût amer à quelques constructeurs...

D'ailleurs, il se dit que Rega a acheté des dizaines de milliers d'AOP de sortie, d'un coup, pour ses lecteurs de CD. Des ampli-op montés jusque là dans les baladeurs d'une grande marque nippone. Mais c'est une autre histoire. voulaient pas être à court de composants. Et cet aop de sortie n'est pas pour rien dans la qualité sonore finale...

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 06 Nov 2002 14:36

Je vais donner mon avis sur l’écoute d’une platine CD Ayre ce n’est pas la CX7 mais la D1X modèle au dessus de la CX7( selon son concepteur “Charles Hansen” elle est un peu supérieure à la CX7 et fait de la vidéo en + ) je la possède depuis 1 an et pour moi elle dépasse tout ce que j’ai pu entendre entre autre une Goldmund 36 qui pour moi était une référence , je possédais auparavant une Goldmund 39 elle même sup. à beaucoup d ‘autres platines CD : Sony SCD1, Mark Levinson N°? , la dernière Mephisto mais je n’ai pas tout essayé quand à la Goldmund Easy DVD j’avais été déçu de son écoute : hypertransparence : trop(aigu remontant?) manquant de naturel .
Avec L’Ayre D1X on ne se pose plus de questions : fluidité , matière , finesse , détails , image etc... on ne parle plus de grave de médium d’aigu tout y est , la musique coule de source , il n’y a plus d’ électronique .
Le prix il est dithyrambique 10000 € version de base heureusement que la la qualité vidéo est aussi fabuleuse !
Si on compare l’ intérieur d’une Sony SCD1 et de l’AYRE cette dernière parait presque vide ( cependant l’alim est extérieure 2 transfo toroïdaux + 2 selfs aussi grosses) la mécanique lectrice est une Pioner DVD de base ? la comparaison en coût de composants est sans aucune mesure mais l’Ayre marche fabuleusement mieux
“ qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse “Si Sony avait le coup de main d’ Ayre le THDG serait presque abordable !
je ne suis pas comme dit Scytales celui pour qui “Le prix est certainement le facteur déterminant de l'image de qualité d'un produit “ , j'ai quelques années de + qu’Haskil dont je ne manie pas aussi bien la sémantique et la virtuosité au clavier , et je traîne dans la Hi Fi depuis plus de 25 ans, je ne roule pas sur l’or mais j’ai fait des choix , j’en ai eu des appareils avant d’arriver au HDG dans ce sens je suis plus proche de Beal Ph: récemment essai d’un préamp Audioresarch SP 16 très décevant à l’écoute malgré les critiques dithyrambiques de la Nrds résultat passage a un pream Ayre K3x ou la il n’y a pas photo , idem Converto Bel Canto DAC 2 moins décevant beaux timbres mais image plate sans relief mon vieux converto ( 8 ans) Goldmund 10P restant nettement sup. .
j’aurais nettement préféré des appareils 3 à 4 fois moins coûteux mais mes écoutes comparatives m’ont amené au stade supérieur il est vrai je n’ai pas pu tout écouter habitant dans la région Lilloise nous n’avons pas le choix de la région parisienne
cependant je suis arrivé à un certain nirvana sonore il en a fallu du temps , certes il est possible que mon écoute soit teintée de subjectivité et je suis tout à fait réceptif à des écoutes critiques ( toujours constructives) si cela intéressent certains .
Jean Louis
Jean Louis dB
 
Messages: 206
Inscription: 26 Oct 2000 2:00
Localisation: au nord
  • offline

Message » 06 Nov 2002 14:37

Je vais donner mon avis sur l’écoute d’une platine CD Ayre ce n’est pas la CX7 mais la D1X modèle au dessus de la CX7( selon son concepteur “Charles Hansen” elle est un peu supérieure à la CX7 et fait de la vidéo en + ) je la possède depuis 1 an et pour moi elle dépasse tout ce que j’ai pu entendre entre autre une Goldmund 36 qui pour moi était une référence , je possédais auparavant une Goldmund 39 elle même sup. à beaucoup d ‘autres platines CD : Sony SCD1, Mark Levinson N°? , la dernière Mephisto mais je n’ai pas tout essayé quand à la Goldmund Easy DVD j’avais été déçu de son écoute : hypertransparence : trop(aigu remontant?) manquant de naturel .
Avec L’Ayre D1X on ne se pose plus de questions : fluidité , matière , finesse , détails , image etc... on ne parle plus de grave de médium d’aigu tout y est , la musique coule de source , il n’y a plus d’ électronique .
Le prix il est dithyrambique 10000 € version de base heureusement que la la qualité vidéo est aussi fabuleuse !
Si on compare l’ intérieur d’une Sony SCD1 et de l’AYRE cette dernière parait presque vide ( cependant l’alim est extérieure 2 transfo toroïdaux + 2 selfs aussi grosses) la mécanique lectrice est une Pioner DVD de base ? la comparaison en coût de composants est sans aucune mesure mais l’Ayre marche fabuleusement mieux
“ qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse “Si Sony avait le coup de main d’ Ayre le THDG serait presque abordable !
je ne suis pas comme dit Scytales celui pour qui “Le prix est certainement le facteur déterminant de l'image de qualité d'un produit “ , j'ai quelques années de + qu’Haskil dont je ne manie pas aussi bien la sémantique et la virtuosité au clavier , et je traîne dans la Hi Fi depuis plus de 25 ans, je ne roule pas sur l’or mais j’ai fait des choix , j’en ai eu des appareils avant d’arriver au HDG dans ce sens je suis plus proche de Beal Ph: récemment essai d’un préamp Audioresarch SP 16 très décevant à l’écoute malgré les critiques dithyrambiques de la Nrds résultat passage a un pream Ayre K3x ou la il n’y a pas photo , idem Converto Bel Canto DAC 2 moins décevant beaux timbres mais image plate sans relief mon vieux converto ( 8 ans) Goldmund 10P restant nettement sup. .
j’aurais nettement préféré des appareils 3 à 4 fois moins coûteux mais mes écoutes comparatives m’ont amené au stade supérieur il est vrai je n’ai pas pu tout écouter habitant dans la région Lilloise nous n’avons pas le choix de la région parisienne
cependant je suis arrivé à un certain nirvana sonore il en a fallu du temps , certes il est possible que mon écoute soit teintée de subjectivité et je suis tout à fait réceptif à des écoutes critiques ( toujours constructives) si cela intéressent certains .
Jean Louis
Jean Louis dB
 
Messages: 206
Inscription: 26 Oct 2000 2:00
Localisation: au nord
  • offline

Message » 06 Nov 2002 14:49

Merci de nous éclairer pour ce qui est du modèle qui se situe au dessus du modèle dont on parle et est le fleuron de la marque. As-tu des informations sur le traitement numérique particulier dont use Ayre, dans son 'petit' modèle?
Le descriptif de haute-fidélité n'étant pas très instructif et ne laisse pas entrevoir de solutions révolutionnaires.
On a pour le moment, mis le doigt sur une éventuelle horloge de grande qualité, mais le reste?
Si tout se révèle exact, ils ont trouvé l'oeuf de colomb chez Ayre et les ingénieurs de Sony et de bien d'autres maisons, n'ont plus qu'à être mis à la retraite. Le tour de main s'ils ne l'ont pas, alors même, qu'ils sont à l'origine du CD, c'est qu'il n'y a aucune transmission du savoir dans cette entreprise qui serait alors victime d'un syndrome bien occidental...

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 06 Nov 2002 14:50

et ce que dit Charles Hansen, quand on lui demande la différence entre le CX-7 et le D-1X :

The CX-7 is slightly more vivid and dynamic. The D-1x is slightly more refined and smooth. The images are a touch more solid, and the unit sounds a bit more "expensive". Both are very resolved, continuous, and musical.
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 06 Nov 2002 15:04

> la D1X modèle au dessus de la CX7 ... je la possède depuis 1 an
...
> Le prix il est dithyrambique 10000 €
...
> passage a un pream Ayre K3x
...
> je possédais auparavant une Goldmund 39
...
> mon vieux converto ( 8 ans) Goldmund 10P

Lisant ca, je pense que :
> je ne roule pas sur l’or
est un peu de trop...

Dans le Ayre
> la mécanique lectrice est une Pioner DVD de base
comme dans les Goldmund, les modules "Job" sont le résultats d'une étude faite à la fac de Lausanne ou il avait été spécifiquement demandé que le résultat soit "le moins couteux possible"...
Enfin bon, s'il y a des gens pour acheter...
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 06 Nov 2002 15:09

euh, voilà comment on casse l'ambiance !!!!

mais à ma connaissance, Ayre n'utilise pas de composants 'Job' non ?
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 06 Nov 2002 15:09

BrunoLev a écrit:et ce que dit Charles Hansen, quand on lui demande la différence entre le CX-7 et le D-1X :

The CX-7 is slightly more vivid and dynamic. The D-1x is slightly more refined and smooth. The images are a touch more solid, and the unit sounds a bit more "expensive". Both are very resolved, continuous, and musical.


J'adore les termes de l'identification des différences sonores (d'ailleurs pas à sens unique à lire ce Hansen: la petite a pour elle des choses que la grande a en moins bien...):

sligthly more...

a touch more...

a bit more...


Par contre, quand on passe à la différence de prix, there is a huge gap between the two...
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message