Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 24 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Platine CD AYRE CX7 le monde de l'informatique et le son?

Message » 06 Nov 2002 16:37

ogobert a écrit:> la D1X modèle au dessus de la CX7 ... je la possède depuis 1 an
...
> Le prix il est dithyrambique 10000 €
...
> passage a un pream Ayre K3x
...
> je possédais auparavant une Goldmund 39
...
> mon vieux converto ( 8 ans) Goldmund 10P

Lisant ca, je pense que :
> je ne roule pas sur l’or
est un peu de trop...

Dans le Ayre
> la mécanique lectrice est une Pioner DVD de base
comme dans les Goldmund, les modules "Job" sont le résultats d'une étude faite à la fac de Lausanne ou il avait été spécifiquement demandé que le résultat soit "le moins couteux possible"...
Enfin bon, s'il y a des gens pour acheter...


Ogobert, si je puis me permettre, je pense que ce sont les élèves d'une école de Zurich... L'ancêtre de la revue dirigée par Gildas Stenfort l'avait présenté, ainsi qu'un éphèmère ampli conçu, lui aussi, par des éleves d'une grande école française...

Pour Job : le cahier des charges était, en tout cas, pour le moins cher possible...

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • online

Annonce

Message par Google » 06 Nov 2002 16:37

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Nov 2002 16:54

Tu veux que je me lance sur les selfs à air contre selfs à noyaux dans les filtres d'enceintes? J'ai aussi fait une petite enquête sur le sujet... Celle qui offre le moins de résistance n'est pas celle qu'on pense depuis une quinzaine d'années...

Sans probleme jais une opinion bien définie dans le genre et je serais curieux que tu en parle sur un autre Post.

selfs ferrite contre selfs à air :)

Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 21 Nov 2002 14:21

bon, bah dans une semaine j'en aurai le coeur net quant aux qualités de cet Ayre CX-7, j'en aurai un exemplaire chez moi pendant deux jours et pourrai donc le comparer au 3dLab Master, et surtout me rendre compte si son écoute me convient et s'intègre dans le reste de mon install.

sur le hors-série de Diapason, il en est fait un tout petit CR de deux lignes : beaucoup d'ampleur et d'assise, mais compte tenu du prix :wink: ils regrettent qu'il ne fasse pas preuve de plus de piqué et de définition dans le haut du spectre. Renseignement pris auprès de mon mago de Belfort, qui commence à bien le connaître, il m'a dit qu'il comprenait tout à fait cette remarque, car lui aussi a eu cette réaction avec le CX-7. Il m'a même dit que c'était comme pour les Kalibrator : pas aguicheur comme d'autres à la première écoute, mais sans doute plus de réalisme sur le long terme, sans pour autant masquer quoique ce soit comme info dans cette partie du spectre.

je vous donnerai donc mes impressions fin novembre......
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 30 Nov 2002 11:22

comme promis, voici mes premières impressions après plusieurs heures d'écoute du CX-7 que j'ai reçu hier en fin de matinée :

y'a pas à dire, l'appareil fait mastoc, près de 12 kgs, visiblement dûs aux deux gros transfos qui le peuplent.

il n'y a pas de bouton de mise en marche ou arrêt, le CX-7 se met sous tension dès qu'on le branche sur le courant. Seul un bouton de stand-bye permet de le mettre en veille, en laissant alimentés les circuits, mais avec une tension qui n'est pas signalée. Les boutons en façade permettent d'utiliser toutes les commandes nécessaires qu'on trouve également sur la télécommande. Télécommande plastique assez dépouillée, puisque, c'est étonnant, elle ne comporte pas de touches numérotées permettant l'accès direct à une plage. Dans ce cas, il faut appuyer autant de fois sur la touche 'skip' avant ou arrière, et ensuite sur la touche play. Ca n'est pas ce qu'il y a de plus pratique lorsque le CD comporte beaucoup de plages et qu'on veut accéder à une plage située au beau-milieu. Mais on s'habitue finalement assez rapidement.

autre bizarrerie, lors de l'avance rapide avant ou arrière, le niveau d'écoute semble être le même, ce qui choque un peu par rapport à tout ce que j'ai entendu jusqu'à présent. La notice indique pourtant le contraire, mais si baisse de niveau il y a, elle doit être très minime. Ca peut se révéler gênant lorsqu'on écoute à fort volume.

maintenant l'écoute : une chose apparaît très clairement, c'est que ce lecteur revendique une écoute plus douce dans le haut du spectre que le 3DLab CD1 Master que j'avais en prêt. C'est sur ce point là que je vais passer le plus de temps à comparer les deux machines. Par moment, le 3DLab avait tendance à métalliser le registre aigu qui vrillait, notamment sur les cordes et les instruments anciens en général. Le 3DLab me semblait également accentuer les sifflantes un peu trop systématiquement. Comme on sait que les enregistrements effectués maintenant donnent presque toujours des voix éthérées sans aucun poids, à la différence des enregistrements effectués dans les années 60 dont le naturel est souvent impressionant, un lecteur qui permet de calmer ces sifflantes sans masquer les détails, le grain de la voix, les inflexions du chanteur ou de la chanteuse me semble aller dans la bonne direction.

et c'est ce qu'arrive à faire le CX-7 : ne pas accentuer les sifflantes et redonner du poids aux voix. Alors pas de miracle non plus lorsque l'enregistrement est salopé, mais justement le mot qui me vient à propos du CX-7 est qu'il joue l'aigu de façon beaucoup plus 'propre', beaucoup plus naturel, et que quand sifflantes il y a, c'est que ce sont celles effectivement émises par l'artiste, et non pas une pseudo-clarté inutile.

l'ensemble de la restitution a beaucoup plus de corps, le grave descend plus bas (et pourtant le bas du spectre est une limite indéniable des Kalibrator), avec autant de sécheresse dont était capable le 3DLab, mais plus d'extension. On doit gagner quelques Hz non négligeables.

que ce soit sur du classique ou de la musique plus moderne, tout est mieux, plus proprement restitué, c'est peut-être ça le fameux effet de restitution moins numérique, plus analogique. Plusieurs comparaisons effectuées entre la couche PCM et la couche haute-définition de SACD hybrides (sur le pioneer 747) donnent, au niveau des timbres, l'avantage au CX-7 qui est plus chaud par rapport au 747 qui sonne plus rèche, plus sec. Le seul avantage que pourrait conserver la couche SACD est la sensation d'espace entre les instruments. Ca ne veut pas dire que l'image délivrée par le CX-7 est étriquée. Loin de là, même si elle semble un peu moins large que celle du 3DLab. Mais on gagne en profondeur, les instruments et les voix semblant avoir réculé vers le mur, sans aucun tassement de la scène. Un peu comme si on s'était reculé d'un mètre des enceintes. Je pensais au début que c'était dû à un niveau de sortie un peu inférieur sur le CX-7, mais même pas. En poussant un tout petit plus le volume, on a toujours cette sensation d'une scène plus profonde, plus en arrière des enceintes.

alors je ne sais pas si c'est un avantage ou un inconvénient, certains préfèreront avoir les instruments devant les enceintes et d'autres plutot derrières, mais avec le CX-7, le fait d'avoir un son moins projeté et gagnant en profondeur, m'évite de reculer le canapé et de me retrouver dans la rue vu le manque de recul de la pièce.

ce qui est d'ailleurs symptomatique, c'est que sur les enregistrements mono, le 3DLab donnait l'impression d'une fausse stéréo, enfin ne donnait pas l'impression que le son sort bel et bien du centre de deux enceintes. Il en rajoutait un peu trop à mon avis sur la largeur de l'image, alors qu'avec le CX-7, un bon enregistrement mono non trafiqué sonne bien mieux, avec une meilleure profondeur et un meilleur étagement des plans, dans la mesure de la mono, bien évidemment.

j'ai d'ailleurs un peu de mal à comprendre la très courte critique du hors-série de Diapason sur le CX-7 : ils lui reprochent, vu son prix, un léger manque de piqué et de définition dans le haut du spectre. Je m'attendais à ce manque de piqué, surtout par rapport au 3DLab, un peu trop clair à mon goût (et encore, ce 3DLab était un des tous premiers sortis, avec double alimentation et passage en 24/192 + SRC, donc une version revue et corrigée, pesant le double de ceux qu'on trouve acytuellement dans le commerce, et sonnant pas si mal que ça pour son prix).

mais il n'en n'est rien, le CX-7 ne masque aucune information ou micro-information, tout est là, tout ce qui participe à l'ambiance de l'enregistrement, la réverbération, les petits bruits extra-musicaux, les harmoniques. Bref c'est plus chaud, pus réaliste sans tomber non plus dans une fausse chaleur excessive dûe par exemple à une mise en avant du medium (ce que les Kalibrator ne pardonneraient d'ailleurs pas). Il semble avoir une très grande linéarité dans la bande passante.

bref cet appareil m'a vraiment séduit et a fait tomber les reproches que je faisais au 3DLab notamment sur le haut du spectre. A bas volume également on n'a pas l'impression de perdre les informations, on n'est pas obligé de le faire gueuler pour que le CX-7 s'exprime. Est-ce dû à la méthode de sur-échantillonage, peut-être, je n'en sais fichtrement rien.

reste maintenant à savoir s'il vaut le prix qui est annoncé. Ca dépend, bien entendu qu'un peu moins de 5.000 euros c'est cher. Bien entendu, c'est une base Teac CD-540E qui est utilisée comme drive. Bien entendu, ça fait bizarre de voir un tiroir sembable à ce qu'on trouve dans nos PC, par rapport à ceux que l'on trouve chez Linn ou Mark Levinson. Mais le tiroir fait-il la qualité d'un lecteur CD ? je ne pense pas, mais d'autres que mois ont sans doute leur avis sur la question. Bien entendu, ça pourrait en choquer certains de constater le bruit que fait le tiroir quand il sort et qu'il se ferme, comparable à n'importe quel lecteur CD de PC : ça fait beaucoup moins classe que le tiroir de l'Ikemi, ou encore du 390 de MLevinson, qui est d'ailleurs si fin, que beaucoup d'utilisateurs bousillent bon nombre de CD qui restent bloqués en travers lors de la fermeture du tiroir (lu sur des forums amerloques). Mais si tout est mis en oeuvre pour que cette mécanique extrait le maximum d'informations, avec ré-injection du signal d'horloge, l'important c'est que ça s'entende.

dernier bon point : la taille et la lisibilité du panneau d'affichage. Numéro de piste et timing. C'est tout, mais c'est suffisant, et surtout ça se voit de loin (je tiens des photos à dispo de ceux qui le souhaitent) : je suis en ce moment à 5 mètre du CX-7 et je lis parfaitement son écran (avec mes lunettes, fo pas exagérer).

conclusion : j'ai été séduit par le CX-7 et je me verrais bien (mais je vais l'avoir encore au moins une journée complète pour finir mes écoutes) en devenir le propriétaire. Ses quelques points faibles d'ergonomie (pas d'accès direct à une plage et cette histoire dde niveau d'écoute en avance rapide) ne sont pas des concessions bien embêtantes par rapport au plaisir d'écoute qu'il m'apporte. Alors bien sûr on peut encore se poser la question de savoir si c'est raisonnable de payer un peu moins de 5.000 euros une machine proposée à 3.000 dollars aux states. Mais, étant donnée la situation en france sur les nouveaux supports (j'ai d'ailleurs pas mal changé de position ces derniers temps, pensant que le SACD commencerait enfin à percer, mais visiblement, même pour la fin d'année, il n'en n'est rien), c'est un investissement qui devrait durer.

et la comparaison avec les autres lecteurs CD, intégrés ou pas (Electrompaniet, Audio Areo, Audiomeca, Audiomat + transport) ne tourne pas forcément au désavantage du CX-7......
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 30 Nov 2002 12:45

BrunoLev a écrit:et la comparaison avec les autres lecteurs CD, intégrés ou pas (Electrompaniet, Audio Areo, Audiomeca, Audiomat + transport) ne tourne pas forcément au désavantage du CX-7......


Justement, puisque tu as cet Ayre en prêt chez toi, aurais-tu la possibilité de le comparer à d'autres lecteurs... dans d'autres gammes de prix?
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 30 Nov 2002 13:04

Scytales a écrit:
BrunoLev a écrit:et la comparaison avec les autres lecteurs CD, intégrés ou pas (Electrompaniet, Audio Areo, Audiomeca, Audiomat + transport) ne tourne pas forcément au désavantage du CX-7......


Justement, puisque tu as cet Ayre en prêt chez toi, aurais-tu la possibilité de le comparer à d'autres lecteurs... dans d'autres gammes de prix?


J'allais dire la même chose car à ce prix là, il ne suffit pas d'en avoir comparé quelques une, j'ai dernièrement parlé avec un gars (désolé pour le pseudo :roll: ) qui avait été très séduit par l'intégré et non le drive Accustic Art. Il y a aussi l'intégré Mephisto 2, le Bow Wizard, l'EMC1... Qui sont tous des lecteurs qui ont la côte, dans un autre thread kifs parle d'un couple drive + converto pro avec synchronisation qui d'après ce que j'ai compris à l'air de marcher très fort pour beaucoup moins cher que tout ces lecteurs. Bref 5000 euros c'est une sacré somme, je pense qu'il serait plus sage de faire plus d'essais mais si une certaine impatience te guettes et cela je le comprends bien :wink: Si ça se trouve au final tu choisiras le Ayre mais au moins là tu auras l'esprit tranquille, comme moi je peu avoir avec mes HP :wink:

A+
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 30 Nov 2002 14:01

je suis tout à fait d'accord sur le principe de faire des comparaisons, mais il faut du temps, de la disponibilité, trouver les proprios, faire les écoutes sur le même système, etc, etc....

j'avais comparé en magasin mon Ikemi, en transport puis en intégré, puis le Goldmund Easy DVD + SRDA2 et le 3DLab sus-cité (qui n'est à mon avis plus trouvable dans cette version dans la nouvelle gamme de 3Dlab). J'avais donc déjà pu me constituer une première échelle de valeurs.

il est certain qu'il serait intéressant de comparer avec celui qui se rapprocherait le plus en prix, c'est à dire l'EMC-1 (qui est quand même à 4.990 euros contre 4.834 pour le CX-7). De toutes les combinaisons que vous avez citées, et je n'ai aucun intérêt particulier à le dire, le CX-7 est finalement l'un des moins onéreux. l'EMC-1 a beaucoup augmenté ces temps-ci, les Accustic Arts sont à 3.500 euros pièce pour le transport ET pour le converto (peut-être un peu moins pour le DAC qui tourne aux alentours des 3.200), et leur intégré tourne dans les 5.500 dollars. On est donc pour ces modèles dans des tarifs similaires.

quant à Audiomeca, le Mephisto II est à 3.780 euros et le converto Enkianthus est à 3.800 euros. L'audo Aero Capitole MKII, on n'en parle même pas, il s'envole à 7.500 dollars. Pour le moment, la seule solution moins onéreuse en éléments séparés serait de prendre un transport Vecteur et le marier au DAC Electrocompaniet, soit une solution à moins de 3.000 euros. Mais le résultat du mariage, je n'en sais fichtrement rien.

l'intégré Mephisto II j'ai cru lire ici qu'il tournait aux alentour de + de 35.000 francs, soit encore plus que le CX-7. Alors je ne conteste pas qu'il existe d'autres solutions pour moins cher, mais quand on parle de ces solutions, on est plus dans le conditionnel 'il semblerait que... il parait que...' etc, etc..... Ca fait comme pour les enceintes, on peut passer des mois voire des années à chercher, mais il y a un moment où on ressent le sentiment de poser ses valises.

et puis, en ce qui concerne une éventuelle comparaison, les 'méthodes' divergent !!! faut-il comparer avec des lecteurs :
1- dans la même gamme de prix ?
2 - dans une gamme de prix supérieure ?
3 - dans une gamme de prix inférieure ?

etc, etc !!!!!

ça fait maintenant plus de six mois (Jérôme en sait quelque chose) que je cherche un lecteur CD. Goldmund m'a posé un lapin en retardant et en augmentant considérablement le tarif prévu de son futur lecteur universel. De plus, j'ai changé mon fusil d'épaule en me concentrant sur un CD et en oubliant pour le moment le SACD ou pire, le dvd-audio.

mais pardi prochain, quand j'irai ramener le CX-7 au mago de Belfort, ça ne m'empêchera pas de faire quelques comparaisons ultimes. Mais j'estime que le temps est venu pour moi de faire un choix, sinon il y aura toujours quelqu'un pour dire : mais tu devrais essayer telle ou telle marque, telle ou telle combinaison, et ensuite tel ou tel câble. Je construis ma chaîne lentement mais je pense assez sûrement, en tous cas plus sûrement qu'auparavant. Je ne me précipite plus dans la gueule d'un fabricant tous crocs dehors. Mais entre une quête sans cesse renouvelée et le plaisir d'avoir trouvé un lecteur qui correspond à mes attentes, je choisis sans conteste la seconde solution......
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 30 Nov 2002 15:58

BrunoLev a écrit:et puis, en ce qui concerne une éventuelle comparaison, les 'méthodes' divergent !!! faut-il comparer avec des lecteurs :
1- dans la même gamme de prix ?
2 - dans une gamme de prix supérieure ?
3 - dans une gamme de prix inférieure ?


Les trois, mon général!

C'est le meilleur moyen de se rendre compte de la valeur réelle d'un matériel, valeur qui n'a rien à voir avec son prix.

Ainsi, j'ai perdu toute illusion sur mon Planet mk I en le comparant chez moi (!) à un lecteur de DVD jetable de supermarché à 112 euros (!!!)...

Alors, bien sûr, entre les lecteurs que tu cites et un Planet, il est censé y avoir un univers, mais... sait-on jamais!
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 30 Nov 2002 19:22

Tiens c'est rigolo, j'ai eu une experience similaire en comparant pour rire (finalement j'ai pleuré) mon meridian 506 quand meme ancien (1992 j'etais jeune etudiant et naif à l'epoque). La difference de raffinement, tres faible me semble t il , m'a quelque peu agacé, et j'ai revendu le vieux. Pour l'instant je suis dans l'expectative...
vdl1
 
Messages: 898
Inscription: 29 Mai 2002 10:48
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 02 Déc 2002 0:21

Bonjour Brunolev,


Bravo pour le superbe CR, pendant quelques minutes j'ai eu l'impression d'avoir ce lecteur dans monsalon :wink:

Sinon j'aimerais avoir ton opinion sur le 3Dlab que tu possèdes car j'ai la possibilité d'avoir un CD Master pas trop cher. D'après toi comment se compare-t-il à ses principaux concurrents (Linn Genki/Ikemi, Arcam, etc.) J'ai beaucoup aimé le 3DLab mais je n'ai pas pu faire de comparaison directe
vmk
 
Messages: 130
Inscription: 23 Mar 2002 2:00
Localisation: Levallois-Perret
  • offline

Message » 02 Déc 2002 8:04

Si ça se trouve au final tu choisiras le Ayre mais au moins là tu auras l'esprit tranquille, comme moi je peu avoir avec mes HP

Pas si tranquille que ca :) :)

Bonjour a tous,

J’ais parlez de cette platine parce que quelque part j’y crois !

Actuellement il est vrai que ma source est une Sony, doit je avouer qu’elle est sur mon sys-tème à titre de dépannage, le choix c’est porté sur cette platine pour l’esprit ‘’pas cher’’ au rapport qualité son exceptionnel pour l’époque.

Cela dit, elle a quand meme, ce son très Japonais qui m’énerve beaucoup (écoute trop prête), je sais plus qui a dis,, que si Sony faisait une platine à la CX7 sur que cela écouterait moins cher, mais voilà, faut la faire :)

Heu…la Sony est un produit qui fonctionne drôlement bien, le probleme du Son un peut en avant, s’arrange avec un panachage de cable secteur et de modulation, mais sans jamais atteindre les vrais bonnes distances, dans le sens de la profondeur (sur certaine platine la scène peut aller à plusieurs mètre derrière, avec la Sony ca l’est toujours moins)

Mais bon il y a aussi la salle, et comme la mienne est toute petite 20M, la profondeur je peux m’asseoir dessus, donc la Sony reste un bon produit dans le genre, car question définition, ouverture, bande passante, phase precise, scène sonore hyper stable elle le fait.

De toutes façons sur ce forum, beaucoup de personne donnent trop de conseil sans jamais avoir écouté réellement, et ce qui m’énerve, ce sont les gens qui parlent et qui disent des choses sans jamais avoir fait d’essais ou ayant une toute petite expérience de son système seulement.

Difficile de ce faire entendre, par l’ignorance profonde des uns et des autres, qui s’imagine qui vont refaire le monde de la Haute fidélité, par une vision plutôt simpliste :) moi je rigole :)

N’oublié pas, plus de 46% des gens sur ce forum achètes sans écoutés, j’en suis malade !!!!! :(

Amitiés a tous Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

A

Message » 02 Déc 2002 9:28

bon, alors je peux peaufiner mon CR, ayant eu toute la journée d'hier, ou presque, pour me mettre en tête le son de cette CX-7. C'est le Cayin qui a du en voir de toutes les couleurs, car je n'arrêtais pas de le mettre à contribution, en changeant d'une source à l'autre, au bout de ces trois jours je me dis que si le potar du Cayin résista à ça, il pourra résister à tout !!!!

comme je le disait à PNicolas vendredi soir, j'étais en train de répondre à un de ses MP en écoutant la version remastrisée de 'tous les matins du monde'. On dira ce qu'on voudra de Nicolas Bartolomée, encore un sur lequel on tape à tout-và, à partir du moment où c'est quelqu'un d'un peu plus médiatisé dans le petit mondes des preneurs de son, cette version reprise en 24/96 est largement supérieure à la version d'origine, preuve qu'il sait manipuler la technique dans un but d'amélioration sonore sensible et pas par pure esbrouffe. Avec le CX-7, la sensation de justesse de timbres de toutes les plages était vraiment sensiblement supérieure au 3DLab (qui, je le répète ne démérite pas pour autant, mais le 3DLab a une esthétique plus claire, un peu plus hi-fi et moins charnelle ou sensuelle, là où le CX-7 donne plus de poids et de corps aux notes).

un peu comme avec les Kalibrator, le CX-7, sur des prises de son très mates ou très très sombres (ce qui est assez rare), aura un tout petit peu tendance à accentuer cette mattité, et encore. On a cette sensation par rapport au 3DLab qui, à mon sens, apportait trop de clarté systématique (mais il y en a à qui ça peut plaire). Moi c'est l'inverse, je fuis de plus en plus toute restitution trop claire. Sur les très bons enregistrements, il est évident que le CX-7 fait mieux sur tous les plans. Exemple, sonates pour viole et violoncelle de Vivaldi chez Accent par Dieltiens. Avec le 3DLab, il restait une sensation de crispation, très légère peut-être, mais qui gâchait un tout petit peu le plaisir. Avec le CX-7, les instruments sont complètement libérérs de cette crispation, de cette légère coloration. Plus de fluidité, je sais maintenant ce que ce terme, très utilisé dans les CR amerloques, veut dire.

ce qui avait tendance à rendre un petit peu plus difficile la comparaison avec le 3DLab était que le niveau de sortie du CX-7 est légèrement inférieur : ça peut vite fausser l'impression de présence et l'image rendue par le lecteur. Le CX-7 offre une image un peu moins large que le 3DLab (qui paraît donner une largeur un peu exagérée enfait), mais plus profonde : plus d'air et d'espace entre les instruments.

sur les enregistrements moyens ou même carrément dégueu, le CX-7 apporte sa touche d'humanité et de douceur, moins numérique et plus juste, rendant l'écoute plus agréable, on n'a pas envie de se lever pour stopper le CD au bout de cinq minutes.

sur des enregistrements anciens, par exemple, le concerto pour violon de Brahms par Menuhin Furtwängler, enregistré en 49, le CX-7 donne encore plus de présence et de grain au violon de Menuhin, avec la sensation du frottement d'archet quasiment inespérée pour une prise de son de cette date.

mais je le répète, le CX-7 apporte plus de douceur à la restitution, mais sans cacher ou mettre à l'arrière-plan des détails qui font partie de l'enregistrement. Il présente une musique plus palpable, notamment dans le bas du spectre. Je me demande même si je ne vais pas remettre en question l'ajout d'un caisson de basses hi-fi aux Kalibrator qui descendent réellement beaucoup plus bas et surtout très proprement.

par contre, dans mon système, si jamais je voulais changer, par exemple mes câbles de modulation ou d'enceintes, il faudra que je fasse gaffe à prendre des câbles relativement nerveux (mais mes câbles Linn le sont, sauf que lorsque le CD est trop clair, la mariage est sur le fil du rasoir), car à force de vouloir trouver un équilibre tendant plutot vers le sombre que vers la clarté, on tombe dans l'excès inverse. Ce n'est pas pour autant un défaut du CX-7, mais c'est un élément à prendre en compte lors du 'tuning' final dus système.

pour finir avec le 3DLab, je pense que c'est une bonne machine surtout à ce prix, mais encore une fois, je crois que j'ai eu entre les mains un exemplaire revu et corrigé (avec deux grosses alims, ce qui ne semble plus être le cas maintenant). Se fait-il toujours ? je ne sais pas. Par contre, il a des soucis avec la gestion du tiroir et de l'affichage qui se bloque ou ne répond plus de temps à la télécommande. Il faut l'éteindre et la rallumer. Mon mec de Belfort m'a dit que ça provenait de la puce Philips de gestion qui nétait pas, sur ces versions, 100% maitrisée......

voilà. Demain je passe la journée à Belfort pour rendre ces deux appareils et faire mon choix définitif, décider également de l'apport d'un caisson et écouter quelques câbles. Le bout du tunnel n'est plus très loin et je ne suis pas mécontent......

mais décidément, par moment, vu certains réactions ici, et comme je suis quelqu'un de trop facilement influençable, je me demande si je n'ai pas eu le tort de tomber sur des marques, ou des éléments décriés par beaucoup. D'abord les Kalibrator : trop chères, trop ceci, pas assez cela. Ensuite ce CX-7 : y'a rien dedans donc on se fout de la gueule du monde (mais sur le CX-7, j'ai aussi été un des premiers étonnés de voir le vode qui règnait dedans). Mais quant à cette question du vide, est-ce qu'on pourrait pas aussi retourner l'argument dans l'autre sens ? mettre des dizaines et des dizaines de composants à la file dans un élément, n'est-ce pas aussi un facteur de dégradation du signal. Car chaque composant apportera forcément sa 'patte' sonore et il sera d'autant plus difficile de marier, disons, 100 composants entre eux plutot que dix. Bon tout ça c'est de la théorie et je n'y connais de toutes façons strictement rien à la technique.

ce que je constate avec le CX-7, comme d'ailleurs avec les Kalibrator, c'est que ce sont tous les deux des produits qui ne fonctionnene tpas à l'esbrouffe. Et qui ne sont peut-être pas les plus démonstratifs à la première écoute. C'est sur la durée qu'on les apprécie, c'est pour ça que j'ai voulu l'avoir plus d'une journée chez moi, avec mes CD, que j'écoutais longtemps ou au contraire que je changeais toutes les trois minutes, parce que ça me donnait l'impression d'apprivoiser un peu ce lecteur. De mieux le comprendre et le cerner. Et aussi parce que je ne veux pas me louper sur ce coup : prendre un lecteur au son 'impressionnant' pour finalement me rendre compte au bout d'un mois que c'était pas ça.

j'ai du écouter, plus ou moins brièvement, sur trois jours, une bonne centaine de CD avec le CX-7. Un seul m'a un peu déçu (sonates pour piano et violoncelle de Bach par Argerich et Maisky chez DG), car la prise de son était vraiment très très très sombre, mais avec bcp de réverbérations, et le CX-7 a eu tendance à assombrir un peu plus la restitution. Mais 1%, contre 99% de bonheur en plus, le jeu en vaut la chandelle.

et pour finir, ça ma fait penser à un CD que je n'avais quasiment jamais écouté, c'est le Buena Vista Social Club. P'tain, ce CD est incroyable pour l'ambiance, les timbres, la joie qu'on peut retirer à l'écouter. Le piano, quasi bastringue était dans mon salon, un vrai bonheur mon fils !!!!
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 02 Déc 2002 14:12

Cher Bruno,

Nos interrogations étaient légitimes. Sans omettre la possibilité qu'elle sonne bien, nous sommes quelques-uns à nous être gratté la tête en relevant les faits suivants :
- le prix, ce point relevé par toi très honnêtement, qui augmentait de 77% en franchissant l'Atlantique.
- la base lectrice prise dans le catalogue TEAC; un transport très ordinaire, voire très cheap. Quand de nombreux constructeurs mettent au point des bases lectrices qui sont des chefs d'oeuvres de mécanique de précision et d'asservissement numériques pour extraire de façon parfaite le contenu des CD.
- l'électronique, des circuits réalisés de façon habile mais en privilégiant des solutions économiques et sans une technologie révolutionnaire.

Elle sonne bien et personne n'ira mettre en doute ton Compte-rendu d'écoute, cependant l'ingénierie, les composants utilisés dans cette platine ne sont pas en regard avec un prix de vente très largement surévalué.

Questions : si l'on peut obtenir une platine CD d'aussi superbe qualité en mettant en oeuvre une base lectrice de CR rom à 150F, une carte électronique si peu remplie, les autres constructeurs, y compris les spécialistes, devraient s'interroger sur la compétence de leurs bureaux d'études.

Teac ne devrait plus non plus sortir de base lectrice vendues si cher, puisque l'on peut obtenir des résulats de très grande qualité en utilisant l'un de leurs anciens lecteurs de Cd-roms de base...

C'était tout et ce n'était pas rien...

Quant à Bartholomée : je dirais que la plupart de ses prises de son sont un peu trop entâchée de réverbération excessive depuis quelque temps. Il a reussi quelques splendides prises de son et aussi signé d'autres, nombreuses, qui sont juste correctes. Et au moins une franchement mauvaise : Te Deum de Berlioz pour Virgin...

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • online

Message » 05 Déc 2002 12:50

bon, me voici de retrou, après avoir passé près de 7 heures à juger, comparer, jauger, estimer, les qualités du CX-7.

comme je le cite dans le post sur les câbles Apertura, voici la config qu'on avait installée :

- préampli Ayre K-3x
- ampli de puissance Ayre V-5x
- cables modulation et enceintes Goldmund
- enceintes Apetura double Kalibrator.

pourquoi cette config dont le prix atteint tout de même des petits sommets ? parce que je ne voulais pas encore trimballer mon Cayin (et que j'avais eu trois jours pour tester le CX-7 chez moi avec le Cayin afin de m'en donner une première impression), et que cette combinaison préamp-ampli de chez Ayre sonne assez proche de ce dont est capable le Cayin (pour un prix largement supérieur quand même).

ensuite, je préfèrais juger avec des doubles Kal plutot que les imples, car les simples, je les avais écoutées chez moi, et que les doubles me semblaient être parfaitement adaptées, étant données leur immense transparence, pour juger de n'importe quel changement apporté dans le système.

le but de la journée était de comparer le CX-7 au lecteur Esay DVD de Goldmund qui m'avait fortement impressionné, mais également à des transports + convertisseurs TagMcLaren et 3DLab.

toutes les combinaisons y sont passées : transport Tag DVD32R, Goldmund Easy DVD, convertisseurs Goldmund SRDA2 puis 3DLab SRC500, 1000 puis 2000. Et chaque fois, en réelle objectivité, et en mettant de côté le tarif de tous ces matos, le CX-7 m'a fait la meilleure impression. Le transport Tag ? coloré, trop clair, trop numérique, pas assez france dans le bas du spectre. L'easy DVD ? à nouveau j'ai été séduit par le poids qu'il donne à la restitution, mais il est battu dans ce domaine par le CX-7. Les combinaisons Easy DVD + convertos 3DLab ? seule la dernière combinaison se rapprochait un peu du CX-7, c'est à dire lorsqu'on utilisait le 3DLab SRC 2000. Mais on n'était pas encore dans le domaine du plaisir musical que pouvait apporter ensuite le passage au CX-7.

le temps nous a manqué pour tester d'autres combinaisons, mais franchement, il ne m'en fallait pas plus pour conforter ce que j'avais déjà ressenti chez moi au bout de presque trois jours d'écoute : le CX-7 est vraiment un des lecteurs les plus musicaux qu'il m'ait été donné d'entendre. Et la combinaison avec les Kalibrator est fabuleuse : ces enceintes, sur tous les CD que j'avais apportés, me donnaient l'impression, notamment sur les voix, d'avoir l'interprête devant moi, calé(e) au millimètre près, avec une humanité que je n'avais jamais soupconnée.

avec les doubles Kal, tous les enregistrements, même les plus difficiles (Titon et l'aurore de Mondonville chez Erato, cordes souvent acides et prise de son très rapprochée sur les voix) : sur ce système, du pur bonheur, on ferme les yeux, et hop on est au troisième rang. Toute dureté a disparu, sans rien gommer du rythme phénoménal de cette musique. Les moindres intonatins des chanteurs passent comme une lettre à la poste. Repasser ensuite aux simples Kal est évidemment un peu différent, car l'ampleur est moindre : normal, les doubles ont déjà un rendement bien supérieur aux simples, et l'image perd un peu en précision? Mais avec les simples Kal, les timbres sont heureusement toujours là, et l'apport d'un caisson bien musical pallie suffisamment à la petite perte d'ampleur dans le bas du spectre.....

donc, pour moi, c'est 20/20 pour le CX-7.

alors, sans vouloir pour autant relancer la polémique sur son contenu (trop de vide, comme Mozart à qui l'on disait trop de notes quand on parlait de sa musique) : là encore je ne suis pas spécialiste, mais porter un avis sur les composants, notamment qui ont été utilisés pour la conversion N/A, à leur simple vue, c'est faire complètement fausse route. Tout le monde sait que le prix des composants peut varier de façon incroyable suivant leur provenance et leur fabrication. Je suis certain qu'on peut trouver la même résistance ou la même capacité suivant la qualité de fabrication entre disons 2 balles et 200 balles. Mais le débat sur le sujet pourra durer des siècles car personne ne peut, à mon sens, détenir la vérité sur le sujet......
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 05 Déc 2002 13:34

Ce qui veux dire je suppose que tu l'as gardé ?
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message