Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Pour parler encore des cables

Message » 11 Oct 2003 18:03

Bonjour

un article interessant sur peut etre mais si donc
les electrons seraient ils intelligent, pourquoi mon cable a un sens (ou non?) etc...

Le phénomène "transition de Mott" mieux compris

CNRS, vendredi 10 octobre 2003 à 10h00

Pour comprendre les propriétés électroniques de toute une catégorie de nouveaux matériaux(1), les physiciens proposent des concepts théoriques que seule l'expérimentation peut valider. De nombreuses années peuvent s'écouler entre la description qualitative d'un phénomène et sa compréhension en profondeur. C'est le cas d'un phénomène appelé "transition de Mott" décrit dès 1949. La revue Science du 3 octobre publie la première étude fine de ce phénomène, menée par des chercheurs du CNRS.

Cette avancée de la physique fondamentale résulte d'une collaboration entre les expérimentateurs Patrice Limelette, Denis Jérome et Pawel Wzietek du Laboratoire de Physique des Solides d'Orsay (CNRS – université de Paris Sud) et le théoricien Antoine Georges du Laboratoire de physique théorique de l'Ecole Normale Supérieure (CNRS - ENS - Université de Paris 6), ainsi que les chimistes P. Metcalf et J.M Honig de l'Université Purdue (USA).

Lorsque les interactions entre les électrons d'un métal deviennent trop fortes, il peut se produire une localisation des électrons qui restent accrochés aux atomes constituant le réseau cristallin. Le transport de charge n'est alors plus possible : le solide devient un isolant. Cet isolant est cependant d'une nature bien différente des isolants conventionnels (comme les semi-conducteurs par exemple). Il porte le nom d'isolant de Mott, du nom de Sir Nevil Mott, prix Nobel 1977, qui avait compris ce mécanisme physique dès 1949. Ce phénomène joue un rôle essentiel dans la physique de toute une classe de matériaux, les "matériaux à électrons fortement corrélés", qui sont l'objet d'un intérêt considérable depuis une quinzaine d'années.

la suite de l'article ici
http://www.futura-sciences.com/sinformer/n/news2550.php

a bientot
illel
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 577
Inscription: 30 Juin 2001 2:00
Localisation: Paris

Annonce

Message par Google » 11 Oct 2003 18:03

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Oct 2003 18:18

salut Laurent ;)

Lien intéressant mais je ne vois pas comment il pourrait expliquer le sens d'un cable ?

Perso, j'ai enfin compris il y a peu de temps l'influence de l'isolant (dielectrique) sur un cable grace à site pourtant pas très technique mais qui m'a l'air d'être une bonne illustration :

http://www.argento.dk/philoso/indhold_m ... osophy.htm

Electrons can be captured in the insulation (a kind of capacitor effect, where part of the signal is "stored" in the insulation, then released later, introducing distortion.) This phenomenon is audible as a dulling of transients, a temporal smearing which robs sound of immediacy and spatial detail. The more electrically stable the insulation, the smaller the effect.


Mais pour le sens du cable, je cherche toujours et pour ceux qui m'ont suivi, n'oubliez pas que je vous ais promis "le retour de la vengeance du fils maudit", c'est à dire une explication scientifique du sens du cable. J'ai pas encore trouvé mais ca viendra, je suis confiant ;)

En attendant, un très bon article de QED sur les différents paramètres d'un cable HP, mesures à l'appui, qui dit (malheureusement pour moi) que le sens n'a pas d'importance, du moins au niveau de ce qu'ils ont mesuré :

http://www.qed.co.uk/contact/files/genrep.pdf
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 11 Oct 2003 18:45

Salut Ajds

j' ai mis sens du cable pour l'exemple, car on se pose quand meme beaucoup de questions (qui restent pour la plus part sans réponses pour le moment) sur les phénomenes physique, electrique et autres qui font que 2 bouts de cuivre d'un aspect equivalent vont sonner radicalement differament (je schematise).

le sujet est toujours aussi interressant en tous cas

a bientot
illel
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 577
Inscription: 30 Juin 2001 2:00
Localisation: Paris

Message » 11 Oct 2003 19:48

Vous pouvez trouver quelques lectures là :

http://www.mitcables.com/technology/wp.asp

surtout les trois premiers.
langmc
 
Messages: 662
Inscription: 01 Mai 2003 17:12
Localisation: Tremblay 93
  • offline

Message » 21 Oct 2003 16:02

ajds a écrit:En attendant, un très bon article de QED sur les différents paramètres d'un cable HP, mesures à l'appui, qui dit (malheureusement pour moi) que le sens n'a pas d'importance, du moins au niveau de ce qu'ils ont mesuré :

http://www.qed.co.uk/contact/files/genrep.pdf


Ouais et c'est pour ca que leur peritel RGB only est directionnelle. Conclusion ca peut se voir mais pas s'entendre.
karyboue
 
Messages: 5096
Inscription: 02 Aoû 2001 2:00
  • offline

Message » 21 Oct 2003 18:55

Perso, j'airais tendance a porter plus de credit aux gens du CNRS (quoi que des fois... :lol: ) qu'aux gens de QED ou de MIT (ne pas confondre MIT et M.I.T. :lol: ).
Mais bon, c'est tout a fait personnel et là, vu que les gens de QED n'ont rien a gagner a parler du sens du cable, je me dis pourquoi pas...
A+
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 21 Oct 2003 20:15

Laurent, toi qui a l'opportunité d'avoir plein de câbles et de matériels sous la main, tu as quel avis personnel sur la question ? Notamment au sujet des cordons Audioquest type 4 par exemple qui ont un sens inscrit sur leur cordon ?
Keron
 
Messages: 17741
Inscription: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message