Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Privilégier les enceintes ou l'amplification ?

Message » 18 Juin 2009 11:08

AndJusticeForAll a écrit:Concernant la répartition du bugdet, pour revenir au premier post, je sur-confirme tous les postes. Inutile de coller un ampli à 2000 euros sur une paire d'enceinte moitié moins chere.
Ampli à 500 euro sur enceinte à 1500 euros largement meilleur choix qu'un ampli à 1000 euros sur enceinte à 1000 euros (pour imager et dans cette gamme de prix).

Tu sentiras nettement une réelle vraie différence si tu montes en gamme en enceinte plutot que si tu montes en gamme en ampli.
(à mon avis de simple amateur débutant y a vraiment qu'en changeant d'enceintes que tu sens une vrai différence de son mais bon ... à moins d'aller voir dans des trucs hors de prix dans les amplis).


Je plussoie de toutes mes forces amha. Je viens de passer des B&W 604S3 à des 804S et c'est vraiment beaucoup mieux!
Le Pivert
 
Messages: 1860
Inscription: 01 Juin 2006 15:53
Localisation: Belgique
  • offline

Annonce

Message par Google » 18 Juin 2009 11:08

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Juin 2009 12:05

Je pense que sans même parler du budget, le choix des enceintes doit être effectué en premier.
- D'une part par ce que l'enceinte a une "personnalité" et c'est là que l'on trouve les plus grandes différences
- D'autre part , comme il a déjà été dit, l'accord acoustique avec la pièce fait 50% du résultat.
Il faut écouter, ecouter et encore écouter des enceintes pour trouver "son" enceinte, celle qui dès la première écoute se différenciera des autres dans le bon sens.

Et c'est tout à fait vrai que des petits amplis pas cher donnent de très bon résultat, car ils sont assez neutres et c'est ce que l'on demande comme première qualité à un ampli.

A+
jacques
peter.pan
 
Messages: 1778
Inscription: 01 Aoû 2003 22:46
Localisation: paris
  • offline

Enceintes actives

Message » 18 Juin 2009 12:27

Un autre choix est celui des enceintes actives = l'ampli intégré dans l'enceinte par le constructeur.

Avec par exemple: -3 hauts parleurs -3 Amplis indépendants -3 cables indépendants, l'adaptation est incontestablement puriste voire audiophile.

Toutefois ce fil intéresse sans doute avant tout les possesseurs d'enceintes et d'amplis achetés séparément, donc juste un bref aperçu .

A mon avis avec la montée en force (et en écologie) de la classe D les constructeurs d'enceintes vont réaliser davantage d'enceintes actives que d'enceintes passives( en proportion).

Igor kirkwood.
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6754
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 18 Juin 2009 12:45

Igor Kirkwood a écrit:Un autre choix est celui des enceintes actives = l'ampli intégré dans l'enceinte par le constructeur.

Avec par exemple: -3 hauts parleurs -3 Amplis indépendants -3 cables indépendants, l'adaptation est incontestablement puriste voire audiophile.

Toutefois ce fil intéresse sans doute avant tout les possesseurs d'enceintes et d'amplis achetés séparément, donc juste un bref aperçu .

A mon avis avec la montée en force (et en écologie) de la classe D les constructeurs d'enceintes vont réaliser davantage d'enceintes actives que d'enceintes passives( en proportion).

Igor kirkwood.


Un choix excellent. : dynaudio, psi audio, k+h, jmlab, mackie, prodipe, m-audio, adam... la liste est trés longue.

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 18 Juin 2009 13:30

L'assertion qui voudrait que la qualité df'un amplificateur soit déterminée par son prix de vente plublic est erronnée pour plusieurs raisons.

La première est que quand on oublie de mettre en face la puissance (dont je disais qu'avec la qualité de fabrication, elle déterminait en grande partie l'augmentation du prix), on oublie le principal...

Ensuite, parce que certains constructeurs, comme l'a rappelé Fgirard ont le don de fabriquer pour quatre ou dix fois plus cher ce qu'un autre fait pour quatre ou dix fois moins cher.

Bref, en le seul conseil fiable que l'on puisse donner en ce domaine à quelqu'un qui n'est pas un audiophile pathologique comme nous le sommes tous ici un peu est : l'ampli le plus puissant pour une somme donnée et fabriqué par un constructeur sérieux qui a pignon sur rue.

Pourquoi ? Parce que la puissance est une garantie de voir l'ampli toujours fonctionner dans sa plage la meilleure tandis qu'un ampli un peu faible peut écrêter et casser du haut parleur et du filtre.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 18 Juin 2009 13:33

haskil a écrit:L'assertion qui voudrait que la qualité df'un amplificateur soit déterminée par son prix de vente plublic est erronnée pour plusieurs raisons.

La première est que quand on oublie de mettre en face la puissance (dont je disais qu'avec la qualité de fabrication, elle déterminait en grande partie l'augmentation du prix), on oublie le principal...

Ensuite, parce que certains constructeurs, comme l'a rappelé Fgirard ont le don de fabriquer pour quatre ou dix fois plus cher ce qu'un autre fait pour quatre ou dix fois moins cher.

Bref, en le seul conseil fiable que l'on puisse donner en ce domaine à quelqu'un qui n'est pas un audiophile pathologique comme nous le sommes tous ici un peu est : l'ampli le plus puissant pour une somme donnée et fabriqué par un constructeur sérieux qui a pignon sur rue.

Pourquoi ? Parce que la puissance est une garantie de voir l'ampli toujours fonctionner dans sa plage la meilleure tandis qu'un ampli un peu faible peut écrêter et casser du haut parleur et du filtre.



+1
et rajouter aussi que l achat de cet ampli en question permettra de voir venir au cas ou l on passe de biblio a colonne chez le meme constructeur par exemple
lone wolf and cube
 
Messages: 2430
Inscription: 26 Déc 2005 0:11
  • offline

Message » 18 Juin 2009 13:40

l'audiophile n'a pas encore intégré la mondialisation : les couts de revients et de distribution : Il faudrait pouvoir dans l'idéal comparait les produits à cout de revient constant et minorés des couts de dsitributions.

L'audiophile n'a pas encore intégré que la qualité de fabrication et le design n'ont qu'une influence lointaine sur la qualité sonore : Un ampli n'est pas une platine vinyle.

Comment des moniteurs de studio extrêment réputés Klein, PSI ou Dynaudio peuvent embarquer des 2 ou 3 amplis de + 100 watt et ne pesaient que 15 kg et coutaient un prix raisonnable ?

il y a des moments où je me dits que le test en aveugle aurait une bonne raison d'exister même si le test en aveugle serait finalement l'écoute visuelle pratiqué l'audiophile.

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

...la puissance.

Message » 18 Juin 2009 15:32

lone wolf and cube a écrit:
haskil a écrit:L'assertion qui voudrait que la qualité df'un amplificateur soit déterminée par son prix de vente plublic est erronnée pour plusieurs raisons.

La première est que quand on oublie de mettre en face la puissance (dont je disais qu'avec la qualité de fabrication, elle déterminait en grande partie l'augmentation du prix), on oublie le principal...

Ensuite, parce que certains constructeurs, comme l'a rappelé Fgirard ont le don de fabriquer pour quatre ou dix fois plus cher ce qu'un autre fait pour quatre ou dix fois moins cher.

Bref, en le seul conseil fiable que l'on puisse donner en ce domaine à quelqu'un qui n'est pas un audiophile pathologique comme nous le sommes tous ici un peu est : l'ampli le plus puissant pour une somme donnée et fabriqué par un constructeur sérieux qui a pignon sur rue.

Pourquoi ? Parce que la puissance est une garantie de voir l'ampli toujours fonctionner dans sa plage la meilleure tandis qu'un ampli un peu faible peut écrêter et casser du haut parleur et du filtre.



+1
et rajouter aussi que l achat de cet ampli en question permettra de voir venir au cas ou l on passe de biblio a colonne chez le meme constructeur par exemple


Je vote pour la puissance :D :wink:

Mais hors toute considération économique, deux ou trois limites à la puissance d'un Ampli:

1/Si l'ampli est "trop puissant" risque à bas niveau avec une enceinte à bon rendement d'entendre du souffle :mdr:.
Ce qui est certain c'est que plus un ampli est puissant plus il dois avoir un rapport signal sur bruit supérieur afin que le souffle ne soit pas plus élevé que celui du modèle moins puissant.

2/Certains ampli très puissants et "très haut de gamme" du fait de leur énorme transformateur génèrent du bruit aérien :mdr:

3/ Discussion que je ne saurais trancher sur le risque de destruction des tweeters en cas de fausse manoeuvre.Cela est fonction des circuits de protection des amplis...)

Igor Kirkwood
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6754
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 18 Juin 2009 15:40

Igor Kirkwood a écrit:Un autre choix est celui des enceintes actives = l'ampli intégré dans l'enceinte par le constructeur.

Avec par exemple: -3 hauts parleurs -3 Amplis indépendants -3 cables indépendants, l'adaptation est incontestablement puriste voire audiophile.

Toutefois ce fil intéresse sans doute avant tout les possesseurs d'enceintes et d'amplis achetés séparément, donc juste un bref aperçu .

A mon avis avec la montée en force (et en écologie) de la classe D les constructeurs d'enceintes vont réaliser davantage d'enceintes actives que d'enceintes passives( en proportion).

Igor kirkwood.

Je veux bien mais force est de constater que peu de magasins hi-fi les proposent, perso je n'en connais pas.
Le Pivert
 
Messages: 1860
Inscription: 01 Juin 2006 15:53
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 18 Juin 2009 15:43

On vas bien rire quand ca vas etre le cas... :lol:
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 18 Juin 2009 16:09

lone wolf and cube a écrit:
haskil a écrit:L'assertion qui voudrait que la qualité df'un amplificateur soit déterminée par son prix de vente plublic est erronnée pour plusieurs raisons.

La première est que quand on oublie de mettre en face la puissance (dont je disais qu'avec la qualité de fabrication, elle déterminait en grande partie l'augmentation du prix), on oublie le principal...

Ensuite, parce que certains constructeurs, comme l'a rappelé Fgirard ont le don de fabriquer pour quatre ou dix fois plus cher ce qu'un autre fait pour quatre ou dix fois moins cher.

Bref, en le seul conseil fiable que l'on puisse donner en ce domaine à quelqu'un qui n'est pas un audiophile pathologique comme nous le sommes tous ici un peu est : l'ampli le plus puissant pour une somme donnée et fabriqué par un constructeur sérieux qui a pignon sur rue.

Pourquoi ? Parce que la puissance est une garantie de voir l'ampli toujours fonctionner dans sa plage la meilleure tandis qu'un ampli un peu faible peut écrêter et casser du haut parleur et du filtre.



+1
et rajouter aussi que l achat de cet ampli en question permettra de voir venir au cas ou l on passe de biblio a colonne chez le meme constructeur par exemple


+1 aussi mais on peut aussi, une fois les enceintes choisies, et dans le budget alloué, se faire quelques comparaisons d'amplis, les yeux et le reste bien ouverts, et puis prendre ce qu'on a préféré :idee: :D :wink:
Dernière édition par expertdoc le 18 Juin 2009 19:26, édité 1 fois.
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 18 Juin 2009 19:03

On parle d'ampli... d'enceintes... et la source dans tout ca? C'est pourtant elle qui va donner le son a la base non? (après le media biensur)
niklos0
 
Messages: 1073
Inscription: 26 Avr 2009 12:15
  • offline

Message » 18 Juin 2009 19:07

je suis d'accord, source first.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 18 Juin 2009 19:15

niklos0 a écrit:On parle d'ampli... d'enceintes... et la source dans tout ca? C'est pourtant elle qui va donner le son a la base non? (après le media biensur)



On peux voir le problème sous l'angle de la distorsion (problème posé dans un cadre HiFi, bien entendu ; à savoir : reproduire le plus fidèlement possible ce qui est sur le CD).

Dans la chaine qui va du lecteur de CD, vers l'ampli, puis les enceintes et enfin le local, chaque maillon distord de plus en plus le signal. :wink:

Dans cette logique - reproduire le plus fidèlement possible le signal gravé sur le CD - , le plus important, c'est d'avoir un bon local, puis d'y mettre de bonnes enceintes et de bon(s) caisson(s) bien adaptés au local, puis de les alimenter avec un bon ampli -mais ça, c'est facile à trouver -, puis d'y brancher un bon lecteur de CD - et ça, ça se trouve encore plus facilement. :wink:
syber
 
Messages: 10315
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 18 Juin 2009 19:33

astrorock a écrit:je suis d'accord, source first.


Tiens, pour une fois nous sommes d'avis différent :D . La source, pour mes oreilles, a toujours été le maillon le moins discriminant (j'ai écouté sur des systèmes bien connus de très nombreuses sources de 500€ ... jusqu'au Puccini), en tout cas loin derrière l'ampli et encore plus loin du complexe enceintes/pièce d'écoute, mais bon ce sont peut être mes oreilles qui sont peu discriminantes, ça fait toujours quelques économies :lol: :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message