Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Qu'est-ce qui fait d'un matériel hi-fi un THdG?

Message » 16 Fév 2005 19:28

Bah t'écoutes, t'es sur le derrière et quand tu demandes le prix, tu comprends pourquoi t'étais sur le derrière...
fredicol
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1794
Inscription: 23 Juil 2004 0:51
Localisation: BAGNEUX
  • offline

Annonce

Message par Google » 16 Fév 2005 19:28

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Fév 2005 3:28

nico- a écrit:
phil974 a écrit:Quelque chose qui génère forcément de la frustration...


Chez les possesseurs ou chez les envieux ? ;)


Et toc........ :evil: :mdr:

Pour préciser ma pensée, je pense que les paramètres relatifs au THDG impliquent un débat plus large (prise en compte de la pièce, des conditions d'écoute, etc...) qui nécessairement pointent des incohérences de fait générant de la frustration; comment améliorer tel point? Comment réduire tel désagrément? Etc...
phil974
 
Messages: 7086
Inscription: 18 Juin 2003 7:31
Localisation: Saint Gilles les Hauts (La Réunion)
  • offline

Message » 17 Fév 2005 12:20

Le THDG a aussi ce coté complètement subjectif.
Prenons le même appareil en double et ajoutons dessus
- pour le premier, le logo Philips ou pire Century Sound
- pour le deuxième le logo Mark Levison, ou Goldmund

Vous voyez le coté subjectif ? et je parie même que vous l'entendrez (sauf écoute en aveugle).

Ceci pour démontrer que le THDG se doit d'être d'un nom que le tout venant ne peut pas s'offrir, un THDG Sony ne sera jamais à l'aulne d'un THDG Krell ou Accuphase (rien que de dire les noms...).
Ensuite, il faut que dans ces marques THDG ou HDG le produit soit exeptionnel (look, prix, son, top de la gamme) sinon ce n'est qu'un HDG.

Donc pour résumer ma pensée (sérieuse cette fois ci), un THDG c'est :

- La marque (forcément pas "grand public")
- La gamme de produit (le top level de la marque)
- Le look / design (l'être et le paraitre, proverbe du siècle....)
- La finition (ça va avec le look, mais regardez les critiques sur Ferrari est ses finitions à 2 FF)
- Le son (quand même !!!)
- L'effet mode (certaines marques sont à la mode à un moment - Wadia par exemple il y a qq années)
- La non considération de coût pour la recherche / fabricaition (effet marketing possible hélas)
- Et enfin le prix, stratosphérique, (forcément stratosphérique dirait Duras)

Bref , on remarque que des crotères objectifs entrent en compte (prix, son) mais aussi des critères bien plus subjectifs (la marque, le look).


ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 17 Fév 2005 12:52

Bien sur, le THDG se doit d'être un produit de luxe, mais mettre le son en 5° position... Qui dit produit de luxe dit prix abusif, mais dit aussi qualité et décorandum.
SoulMan
 
Messages: 1877
Inscription: 04 Juin 2004 10:23
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 17 Fév 2005 13:27

SoulMan a écrit:Bien sur, le THDG se doit d'être un produit de luxe, mais mettre le son en 5° position... Qui dit produit de luxe dit prix abusif, mais dit aussi qualité et décorandum.


N'ai crainte, ce n'est pas un classement, c'est une énumération. Le son n'est pas en 5iem position, c'est même le premier auquel j'ai pensé.
Mais honnêtement, je pense que pas mal de gens qui achètent du THDG le choisissent plus en fonction de leur intérieur qu'en fonction du fruité du bas médium (certainement pas icic, mais ici c'est quand même un recpaire de connaisseurs).

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 17 Fév 2005 13:40

Je pense le contraire mais alors vraiment le contraire.
Les produits HDG ou THDG ne se vendent JAMAIS sans que le client passe du temps à ecouter le matériel, à le tester sous toutes les coutures.
Regarde le nombre d' achats "en sourd" fait ici et tu verras que les gens qui achetent un produit pour son look ou sa renommée sans l' ecouter sont bien plus nombreux dans le BDG ou le milieu.
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 17 Fév 2005 13:47

Nonobstant leur qualité intrinsèque, les produits Bang et Olufsen s'achètent pour leur look. Ils sont beaux, ils sont chers, ils sont donc bons à l'écoute pour ceux qui sont clients de cette marque.

Mais j'ai la vague impression que la question posée par Scytales reste quasi sans réponse sur ce thread.

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 17 Fév 2005 14:05

dub a écrit:
En tout cas, ça doit procurer une écoute exceptionnelle, dans le genre "concert à la maison", et ne laisser aucune frustration d'aucun genre…

Cdlt :wink:


Pas sûr que ce critère-là coïncide vraiment toujours, dans les faits, avec la présentation par les fabricants, importateurs et revendeurs du produit comme un produit THDG !

Je crois que ce qui qualifie vraiment comme très haut de gamme un produit, c'est avant tout son prix. C'est le prix qui qualifie le THDG car la caractéristique du THDG c'est en tout premier lieu son inaccessibilité... sa rareté, sa chèreté !

Bien sûr, ce prix est justifié par des coûts de revient de recherche, de conception, de fabrication et de distribution élevés ou très élevés... Mais ces coûts-là ne sont justifiés qu'en partie seulement !!

Car ces coûts ne justifient absolument pas, à eux seuls, le prix final du produit qui, pour certains, ne sont rien moins qu'astronomiques et, donc, carrément artificiels et irréalistes !!

La hifi, c'est un peu comme l'automobile (qui est souvent pris ici - ce n'est pas un hasard - comme métaphore), c'est en grande partie un moyen de détermination sociale.

Donc, dire que ce qui justifie le THDG, c'est l'absence de contrainte financière à tous les niveaux n'est qu'en partie vrai, car précisément c'est cette absence de contrainte financière à tous les niveaux qui fait le caractére inaccessible du produit et, donc, sa noblesse !

Car le vrai luxe, finalement, n'est-ce pas précisément l'absence de contraintes en tout genre ?

La réelle finalité de la démarche de tous les acteurs n'est donc pas forcément celle qui est immédiatement visible !

Car bien sûr qu'une BMW THDG c'est extrêmement bien conçu, bien fabriqué ! Bien sûr que le confort de vie et de conduite à bord d'un tel véhicule est exceptionnel ! Ca, c'est l'aspect visible, palpable... L'autre aspect, qui à mon sens est le plus essentiel, c'est que ce véhicule, par son inaccessibilité au commun des mortels, détermine le niveau d'appartenance social de celui qui en est propriétaire !

Eldudo a finalement raison lorsqu'il écrit de manière très succinte mais très juste :

Pour moi, le THDG, c'est quand je dis 3 fois p*tain !
- La première fois quand je vois l'appareil : "P*tain, c'est beau !"
- La deuxième fois quand je l'écoute : "P*tain, quel son !"
- La troisème fois en regardant l'étiquette : "P*tain, le prix !"


La partie visible, c'est la beauté, le son (pas toujours !) et le prix. L'essentiel est dans le "P*tain", car il exprime le caractère inaccessible du produit, cette exclamation étant bien évidemment empreint de fascination, d'envie, de convoitise et - c'est vrai - d'un peu de frustration aussi ( :wink: ) !!

Mais bon, ce n'est là que mon avis, bien sûr !

Fred :wink:
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Message » 17 Fév 2005 14:48

N.B. Ce que je voulais dire c'est que le véritable (t)hdg devait procurer une écoute exceptionnelle sous peine d'être seulement du matériel très cher…

Ce que j'aime bien aussi dans le thdg, c'est quand les revues demandent que ça se démocratise — ou quand elles affirment que tel est le cas…

:wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 17 Fév 2005 14:53

dub a écrit:Ce que j'aime bien aussi dans le thdg, c'est quand les revues demandent que ça se démocratise — ou quand elles affirment que tel est le cas…


Eh oui ! Un sacré paradoxe ! Car la tendance des revues - avouée (PAV) ou non (NRDS) - est justement de nous faire rêver... pardon !, de nous donner envie en nous présentant du matériel,... financièrement inaccessible au commun des mortels !

Est-ce que personne ici n'a pas rêvé, un jour ou l'autre, de s'offrir tel ou tel matériel considéré comme une sorte de nec plus ultra de la haute fidélité ?

Bon...

Fred :roll:
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Message » 17 Fév 2005 15:07

Eldudo a écrit:Le THDG a aussi ce coté complètement subjectif.
Prenons le même appareil en double et ajoutons dessus
- pour le premier, le logo Philips ou pire Century Sound
- pour le deuxième le logo Mark Levison, ou Goldmund

Vous voyez le coté subjectif ? et je parie même que vous l'entendrez (sauf écoute en aveugle).

Ceci pour démontrer que le THDG se doit d'être d'un nom que le tout venant ne peut pas s'offrir, un THDG Sony ne sera jamais à l'aulne d'un THDG Krell ou Accuphase (rien que de dire les noms...).
Ensuite, il faut que dans ces marques THDG ou HDG le produit soit exeptionnel (look, prix, son, top de la gamme) sinon ce n'est qu'un HDG.

Donc pour résumer ma pensée (sérieuse cette fois ci), un THDG c'est :

- La marque (forcément pas "grand public")
- La gamme de produit (le top level de la marque)
- Le look / design (l'être et le paraitre, proverbe du siècle....)
- La finition (ça va avec le look, mais regardez les critiques sur Ferrari est ses finitions à 2 FF)
- Le son (quand même !!!)
- L'effet mode (certaines marques sont à la mode à un moment - Wadia par exemple il y a qq années)
- La non considération de coût pour la recherche / fabricaition (effet marketing possible hélas)
- Et enfin le prix, stratosphérique, (forcément stratosphérique dirait Duras)

Bref , on remarque que des crotères objectifs entrent en compte (prix, son) mais aussi des critères bien plus subjectifs (la marque, le look).


ed


Bah franchement non. Non car certains chez les personnes qui peuvent se permettre un tel achat le font sans trop se poser de questions et ne connaissent pas les marques. Ils achètent parce qu'on leur a dit que cela marchait bien, point à la ligne. Ok, ils sont une minorité mais ils existent, fais-moi confiance.

Maintenant, les marques, on s'en fout un peu... Sauf quand le nom évoque une esthétique sonore : YBA par exemple ou les câbles MIT, depuis qu'ils existent, ils progressent toujours dans la même direction avec une logique inébranlable. Perso, j'aimerais pouvoir me payer la nouvelle platine TEAC avec double convertisseur. On ne peut pas dire que TEAC ne soit pas une marque grand public ou que c'est un nom qui évoque le très haut de gamme et pourtant cette nouvelle platine va apparaître comme un référence...

Wadia était à la mode il y a quelques années car ils étaient absolument inégalées. Je pense aux années 85-90 dès l'apparition du CD où ils étaient à la pointe de la technologie, etc... Donc ils suscitent un engouement non pas egendré par un phénomène de mode mais bien par une qualité et un rendu aussi stratosphériques que leur prix de vente. Et puis qui connaît Wadia à part les mordus du son ? On peut épater ses amis avec une ligne plus finie pour bien moins cher... Et puis on fait des envieux chez les sourds en montrant sa chaîne et non pas en faisant écouter la musique qu'elle reproduit.
fredicol
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1794
Inscription: 23 Juil 2004 0:51
Localisation: BAGNEUX
  • offline

Message » 17 Fév 2005 15:14

fredicol a écrit:On ne peut pas dire que TEAC ne soit pas une marque grand public ou que c'est un nom qui évoque le très haut de gamme et pourtant cette nouvelle platine va apparaître comme un référence...


Ah bon ?

Ben... Souviens toi, peut être des P 30 ou P 0, X 1, etc.

Teac fait du THDG a travers sa deuxième marque : Esoteric...

Aujourd'hui, il y a les P 70 / D 70, DV 50, UX 1, X 01, etc.

http://www.teac.co.jp/av/esoteric/?main=eso_main.html

D'ailleurs, Esoteric, ça veut dire ce que ça veut dire ! C'est quand même nettement plus THDG que Teac !! :lol:

C'est d'ailleurs un bon exemple de l'usage de la sémantique dans une démarche de catégorisation...

Fred :wink:
Dernière édition par Mabuse le 17 Fév 2005 15:42, édité 1 fois.
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Message » 17 Fév 2005 15:18

fredicol a écrit:Wadia était à la mode il y a quelques années car ils étaient absolument inégalées. Je pense aux années 85-90 dès l'apparition du CD où ils étaient à la pointe de la technologie, etc... Donc ils suscitent un engouement non pas egendré par un phénomène de mode mais bien par une qualité et un rendu aussi stratosphériques que leur prix de vente. Et puis qui connaît Wadia à part les mordus du son ? On peut épater ses amis avec une ligne plus finie pour bien moins cher... Et puis on fait des envieux chez les sourds en montrant sa chaîne et non pas en faisant écouter la musique qu'elle reproduit.


Wadia... qui utilise des mécaniques Teac...

Fred :roll:
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Message » 17 Fév 2005 15:30

Et alors, je n'ai pas dit que TEAC faisait du mauvais matos, bien au contraire, mais ils ne font pas que du THDG mais aussi beaucoup de matériels grand public... C'est certainement pour cela qu'ils se sentent contraints de vendre le THDG sous une autre enseigne...

C'est une politique commerciale qui doit être gérée plus qu'habilement. Est-ce-que des marques comme TEAC ou JmLab vendent leur milieu ou bas de gamme grâce à leur produits THDG qui font office de vitrine (au même titre qu'une écurie de formule 1 pour rependre la métaphore sur les Ferrari évoquées plus haut) ou est-ce-que leurs produits grand public portent préjudice à la vente de leurs THDG respectifs ?
fredicol
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1794
Inscription: 23 Juil 2004 0:51
Localisation: BAGNEUX
  • offline

Message » 17 Fév 2005 15:32

Et puis pour reparler d'esthétisme, on peut comparer ça à des disques. Si la pochette est belle, cela ne veut pas dire que le disque est bon mais perso quand je rencontre une pochette de daube, cela ne me donne pas envie d'écouter le disque (peut-être très bon par ailleurs)...
fredicol
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1794
Inscription: 23 Juil 2004 0:51
Localisation: BAGNEUX
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message