Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 10 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Que penser de LINKY pour la HiFi ?

Message » 04 Oct 2016 9:25

j_yves a écrit:
CHRIS.D a écrit:Attention aux propos d' "UFC Que choisir" (comme 60millions de conso) car ce mag est en parti subventionné par l'État.

ce genre de propos mériterait des sources précises
L'état finance l'INC (Institut National de la Consommation) qui est un établissemnt Public et qui édite 60 millions de consommateur.
l'UFC Que Choisir est une association loi 1901 qui à ma connaissance n'a pas de financement d'état ...mais si tu peux nous éclairer sur ce point ....


Bonjour Yves,

Je te réponds mais je suis hors sujet...
N'importe quelle association à le droit de demander une subvention de l'état.
Dans le cas de l'UFC, selon cette source : http://www.assemblee-nationale.fr/14/cr ... 314014.asp, il est mentionné 13% de dotation publique (pour retrouver rapidement l'info tu appuie sur "ctrl f" avec windows et "cmd f" avec mac). Et même en dehors de ça, vu la notoriété du magazine et sa diffusion, ce n'est pas dans leur intérêt de nuire à des entreprises comme EDF et/ou Enedis. Il sont très bien pour épingler quelques produits qui ne respectent pas les règles de temps en temps mais il va de soit qu'ils s'écraseront s'ils s'attaquent à plus fort qu'eux et à a la main qui donne.
L'UFC a aussi eu un malentendu avec le CRIIREM en interprétant des propos de ce dernier à tort mais n'a jamais rectifié le tir.
CHRISTOPHE DESJARDINS
CHRIS.D
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49
Inscription: 17 Nov 2015 15:02
Localisation: Yvelines 78
  • offline

Annonce

Message par Google » 04 Oct 2016 9:25

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Oct 2016 16:41

L'ANFR a confirmé que les Linky émettent très peu d'ondes au sein des logements.

J'ai compris le fin mot de l'histoire, encore une hystérie populaire comme il est bon d'en faire de temps en temps :grad:
Amplificateur : Yamaha A-S500 - Enceintes : Monitor Audio BX2 - Source : Panasonic BDT-500 - Projecteur : Optoma H180X
Subway2400
 
Messages: 2476
Inscription: 11 Oct 2011 22:05
  • offline

Message » 04 Oct 2016 18:38

Bonjour,

ceux qui pleurent sont les mêmes qui ont les Box et TV connectés en CPL, c'est exactement la même technologie
la différence est que le Linky émet quelques secondes de temps en temps, alors que le CPL émet 24h sur 24
mais comme personne n'en parle, ça ne les dérange pas
les mêmes qui pleurent contre les relais GSM et qui ont le smartphone allumé en permanence

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 3191
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 04 Oct 2016 18:57

Ben non!
Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Fafa
 
Messages: 69459
Inscription: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse

Message » 04 Oct 2016 19:09

MickeyCam a écrit:Bonjour,

ceux qui pleurent sont les mêmes qui ont les Box et TV connectés en CPL, c'est exactement la même technologie
la différence est que le Linky émet quelques secondes de temps en temps, alors que le CPL émet 24h sur 24
mais comme personne n'en parle, ça ne les dérange pas
les mêmes qui pleurent contre les relais GSM et qui ont le smartphone allumé en permanence

Michel...


C'est exactement ça !! :thks:
Amplificateur : Yamaha A-S500 - Enceintes : Monitor Audio BX2 - Source : Panasonic BDT-500 - Projecteur : Optoma H180X
Subway2400
 
Messages: 2476
Inscription: 11 Oct 2011 22:05
  • offline

Message » 04 Oct 2016 22:14

Bonjour,

j'ai dit les mêmes, je dira le CPL bien pire
le compteur utilise deux fréquences entre 60 et 75 KHz environ, alors que le CPL utilise toutes les fréquences entre quelques dizaines de kilohertz à quelques dizaines de mégahertz, c'est bien pire
tellement que le Japon l'a interdit sur son territoire
le CPL et surnommé "le cancer des ondes"

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 3191
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 05 Oct 2016 16:46

MickeyCam a écrit:Bonjour,

ceux qui pleurent sont les mêmes qui ont les Box et TV connectés en CPL, c'est exactement la même technologie
la différence est que le Linky émet quelques secondes de temps en temps, alors que le CPL émet 24h sur 24
mais comme personne n'en parle, ça ne les dérange pas
les mêmes qui pleurent contre les relais GSM et qui ont le smartphone allumé en permanence

Michel...


J'ai entendu dans un reportage que Linky émet en permanence, alors que justement ça correspond pas au besoin.
Une histoire de monitoring de ta conso en détail, façon temps réel pour parait-il optimiser ton forfait ...
Les utilisateurs de grosses lampes au sodium en intérieur seraient mécontents. :hehe:
To be and not to be, that is the answer.
JAVA Alive
 
Messages: 1329
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Auvergne
  • offline

Message » 05 Oct 2016 17:35

Bonjour JAVA,

Qu'est-ce qu'une lampe au sodium ?
CHRISTOPHE DESJARDINS
CHRIS.D
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49
Inscription: 17 Nov 2015 15:02
Localisation: Yvelines 78
  • offline

Message » 05 Oct 2016 17:35

Et puis, qui est capable de croire que ces offres personnalisées adaptées à notre consommation nous ferons faire des économies.
Bien évidemment qu'après la phase de relevés horaires, les offres proposées auront pour effet d'augmenter notre facture.

Rien que le forfait heures pleines / heures creuses a bien ce but là.
Déjà, ça n'a pas d'intérêt spécifique de favoriser la consommation la nuit dans les zones où la consommation n'est pas "tendue".
Et ensuite, ça ne permet de réaliser que de bien modestes économies au regard des inconvénients que cela impose au niveau de sa machine à laver à faire tourner la nuit quand tout le monde dort (un pote déteste son voisin de pallier à cause de ça) et qu'il faut ensuite étendre en se levant avant de partir au boulot.
Au final, dans ma précédente maison, j'avais ce forfait et j'économisais 20€ par an. Supeeeer!
Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Fafa
 
Messages: 69459
Inscription: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse

Message » 05 Oct 2016 18:51

CHRIS.D a écrit:Bonjour JAVA,

Qu'est-ce qu'une lampe au sodium ?


https://www.google.fr/search?q=lampe+au ... 88&bih=517
To be and not to be, that is the answer.
JAVA Alive
 
Messages: 1329
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Auvergne
  • offline

Message » 05 Oct 2016 19:21

JAVA Alive a écrit:
CHRIS.D a écrit:Bonjour JAVA,

Qu'est-ce qu'une lampe au sodium ?


https://www.google.fr/search?q=lampe+au ... 88&bih=517


(je suis de nouveau, comme plusieurs d'entre nous depuis quelques messages, hors sujet)

Effectivement...la signature électrique de ce type de lampe ne passera pas inaperçue au QG d'Enedis. De quoi provoquer une descente de police et ce sera au domicilié de prouver aux agents que la raison de leur venue est infondée.

C'est une pratique courante des industriels...on impose un produit et si le consommateur nous accuse de le nuire, nous lui demandons des preuves. Alors que c'est aux industriels de prouver l'innocuité de leurs produits qu'ils imposent.

Pour revenir au sujet, quid des fréquences superposées au 50Hz sur les appareils hifi ?
Cela fait environ un an que je me renseigne sur le Linky mais je ne sais pas encore à quelle fréquence le ping CPL est émis par jour sur l'installation domestique de l'abonné. Dans l'affaire d'Hydro-Quebec, c'était 1 fois par seconde environ.
CHRISTOPHE DESJARDINS
CHRIS.D
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49
Inscription: 17 Nov 2015 15:02
Localisation: Yvelines 78
  • offline

Message » 05 Oct 2016 23:58

Bonjour,

perso, je ne connais pas les détail du fonctionnement
mais techniquement il aurait été facile de mettre un filtre côté utilisateur pour que les infos ne se baladent que côté ligne extérieure
le jour où on me le mettra de force, je mesurerai le spectre émis
pour la Hi-Fi, ça dépend de la conception des appareils
je sens que Schaffner va faire des affaires

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 3191
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 19 Oct 2016 22:27

Subway2400 a écrit:L'ANFR a confirmé que les Linky émettent très peu d'ondes au sein des logements.

J'ai compris le fin mot de l'histoire, encore une hystérie populaire comme il est bon d'en faire de temps en temps :grad:


Ce n'était pas les mêmes autorités qui sont venus nous dire, au journal de 20h le 1 mai 1986, que le nuage de Tchernobyl s'arrêterait à la frontière des fois ? Ou leurs cousins?... Lol

Faisons confiance aux pouvoirs publics.

Nous leur devons le Distilben et des milliers d'enfants handicapés, la commercialisation de l'amiante jusqu'à la fin des années 90 quand les USA l'ont interdite un siècle avant, l'affaire du sang contaminé et ses centaines d'enfants infectés par le SIDA, le choix du diesel et ses particules fines et métaux lourds, le choix exclusif du nucléaire, une politique vaccinale envahissante...
Et bientôt une tablette wifi dans les mains de chaque écolier.

Comment pouvez vous douter des nobles intentions du lobby du nucléaire???

Vous êtes vraiment tordus...

:ane: :ane: :ane:
MBPR 1To Ssd+audirvana, W4S recovery, audioquest diamond usb +curions, Etalon isolator, Luxman D08U, C900 et M900, Audiophysics Avantera plus sur pieds VCF V, Gigawatt PC4 evo DCB, meubles Woodlink.fr, drive BR 3Dlab, Pioneer KRP600 et JVCX30.
totololo
 
Messages: 1009
Inscription: 28 Oct 2004 10:28
  • offline

Message » 20 Oct 2016 2:11

Robert64 à collé cet article dans son fil "le coin des sciences" de "blabla et home cinéma" de ce forum :wink:

http://www.homecinema-fr.com/forum/blabla-home-cinema/le-coin-des-sciences-t30075999.html

A propos de Linky - Un petit texte sur ce sujet chaud


POURQUOI LINKY EST DEVENU LA BÊTE NOIRE DES MÉDIAS

Attention ils arrivent : d’ici cinq ans, 35 millions de compteurs d’électricité intelligents – de son petit nom Linky – vont remplacer nos vieux compteurs bêtes et gris. Mais c’est peu dire que l’accueil est glacial. Ce nouveau compteur serait mauvais pour la santé, pas intéressant économiquement et surtout mouchard en puissance, selon ses nombreux détracteurs dont les messages alarmants sont largement relayés par les médias. Entre thèses carrément fumeuses et vrais arguments, @si tente le tri.

Gros coup de gueule, le 21 avril, de Dominique Seux. Dans sa chronique éco de France Inter, le journaliste, par ailleurs directeur délégué de la rédaction des Echos fustige le combat des anti-Linky, qu’il qualifie d’"obscurantisme". Un mot également utilisé le même jour par le PDG du fournisseur d’électricité Direct Energie – concurrent d’EDF – invité… dans la matinale des Echos. Linky ? C’est ce compteur électrique intelligent vert, qui va remplacer notre vieux compteur bête et gris. Le projet ne date pas d’hier – il est annoncé depuis 2007 – mais il a fallu attendre le vote de la loi sur la transition énergétique cet été pour consacrer sa généralisation. L’an dernier, 600 000 nouveaux compteurs ont été installés. Dans cinq ans, 35 millions de foyers en bénéficieront.

En quoi ce compteur est "intelligent" ? Il permet de mesurer en temps réel la consommation d'électricité, de gérer à distance le réseau et d’accompagner la transition qui prévoit 40% d'électricité renouvelable d'ici le milieu du siècle. Ce compteur est le bébé d’ERDF, gestionnaire du réseau électrique en France – à ne pas confondre avec EDF, producteur et fournisseur d’électricité.

C’est peu dire que Linky est fraîchement accueilli par de nombreux détracteurs aux reproches multiformes. Quasiment tout y passe : le compteur serait néfaste pour la santé, collecteur de données donc Big brother en puissance, aberrant économiquement – le projet coûte 5,5 milliards d’euros – et nullement efficace en économie d’énergie. Les attaques fusent : des militants anti-ondes comme les Robins des toits, la Ligue des droits de l’homme qui a appelé la semaine dernière à un moratoire, l’association de défense des consommateurs UFC-Que choisir qui dénonce une arnaque, des communes qui refusent l’installation des compteurs et même des youtubeurs dont cette jeune femme, par ailleurs auteure de tutos sur le maquillage qui – sans rire mais en larmes – poste une vidéo d’une demi-heure pour dénoncer (accrochez-vous) un "génocide", un "scandale sanitaire" et un "crime contre l’humanité".



En somme, "un marketing de la peur" pour reprendre le terme d’Anne Brunel dans sa chronique Les légendes du Web diffusée sur France Inter le 25 mars dernier. La journaliste a compté plus de 100 000 vidéos liées au terme Linky et "si toutes ne concernent certes pas le fameux compteur, quand c’est le cas, la majorité d’entre elles sont à caractère fortement anxiogène". Effet immédiat : cette angoisse a déteint sur une majorité des articles consacrés à Linky et bien sûr sur les JT – et notamment ceux de la mi-journée. Ainsi, à quelques semaines d’intervalles, les 13 Heures de TF1, de France 2 ou de M6 ont donné la parole à ces Français qui refusent de voir entrer le diable dans leur maison.

Si, avant le début de l'année, les sujets consacrés à Linky étaient mi-figue mi-raisin, depuis quelques semaines les médias focalisent sur les "controverses" ou les "polémiques" autour du compteur mal-aimé. Quand ce n'est tout simplement pas "la guerre déclarée" selon le site d’Europe 1. Certains comme Sud-Ouest relaient les dangers pour la santé, d’autres comme Bastamag ou Reporterre signalent les communes qui refusent la mise en place des compteurs, Jean-Jacques Bourdin sur RMC donne la parole au conseiller municipal écolo anti-nucléaire et anti-Linky Stéphane Lhomme – coqueluche des médias si on en croit son site – qui s’inquiète de la récolte de données, forcément liberticide, sans parler du thème "démêlons le faux du vrai" exploité notamment dans l’émission On n’est plus des pigeons diffusé sur France 4 fin février.

Bref : difficile d’échapper à la "controverse". Qui plus est, les médias n’aident pas à séparer le bon grain de l’ivraie, à savoir les arguments fumeux des plus pertinents. Tous les médias ? Non. Par chance, le numéro d’avril et mai de Canard PC Hardware consacre un dossier très complet au compteur si décrié. Vous le trouverez en kiosque exclusivement et il vaut largement les 5,90 euros qu'il coûte. L’occasion pour nous de résumer l’essentiel des reproches passés au crible par nos confrères – par ailleurs partenaires de l’émission d’@si C’est p@s qu’un jeu. Et, pour vous éviter l'indigestion, nous nous en tiendrons uniquement aux reproches formulés ces derniers mois.

Linky, la peste et le choléra réunis

Passons rapidement sur la question du danger pour la santé dénoncé par les anti-ondes, et repris par les municipalités qui refusent la pose des compteurs intelligents - un refus de toute façon impossible comme l'explique le site d'Europe 1. En gros, les anti-ondes considèrent que la technologie utilisée par le compteur serait à l’origine d'un risque sanitaire. Dans leur ligne de mire, expliquait en janvier France Info, "le rayonnement électromagnétique produit par le compteur Linky et sa technologie CPL pour Courant Porteur en Ligne, un système qui permet de transmettre les données vers des installations appelées Concentrateurs et qui se trouvent cette fois dans la rue". Pour les anti-Linky, ce nouveau compteur est un "tueur silencieux". Ridicule selon Canard PC Hardware qui fustige "un lobbyisme agressif basé sur un gloubi-boulga pseudo-scientifique mâtiné d’un soupçon de menaces juridiques sans fondement et d’affirmations péremptoires" afin de convaincre des méfaits sanitaires de Linky qui serait responsables, entre autre, d’acouphènes, de la maladie de Parkinson ou encore de cancers.

Or, comme le précise un responsable d’ERDF cité par Sud-Ouest, "Linky fonctionne exactement comme les compteurs déjà en place dans les foyers depuis des dizaines d'années. C'est l'un des appareils électriques qui émettent le moins de champ électromagnétique dans la maison par rapport aux autres". A titre de comparaison, poursuit-il, Linky "émet 150 fois moins de champ électromagnétique qu'une lampe basse consommation, et 800 fois moins qu'un sèche-cheveux !" Un constat établi également par Canard PC Hardware qui étrille le soi-disant rayonnement toxique pourfendu par les anti-ondes. En effet, l’argumentaire pourrait s’appliquer en tout point à l’ADSL qui émet un signal aux caractéristiques similaires. Or cette technique de communication n’a jamais fait l’objet d’une telle cabale. Mieux : même les Robins des toits considèrent que l’ADSL ne présente "aucun risque sanitaire".

Un relevé en temps réel ? Pas tout à fait

Autre sujet de discorde : l’utilité de ce nouveau compteur, à commencer par l’économie d’énergie pour le consommateur. Un thème cher à UFC-Que Choisir qui regrettait, en décembre dernier, que "Linky n’apporte rien, strictement rien aux usagers". L’association de défense des consommateurs rappelle qu’au départ, le nouveau compteur "devait permettre un affichage des consommations en temps réel dans un endroit bien visible du logement, seul moyen pour que chacun prenne conscience de ses dépenses d’électricité et réduise sa facture". L’idée était de pouvoir repérer instantanément les pics de consommation et demander au petit dernier d’éteindre sa console de jeu et sa guitare électrique allumées en même temps.

Patatras : ce projet d’affichage en temps réel a été abandonné – hormis pour les bénéficiaires des tarifs sociaux qui seront, eux, équipés. Les autres pourront uniquement consulter sur Internet leur consommation, mais pas en temps réel. Dès lors, est-il bien utile de savoir que la veille, votre ado a allumé ses appareils en même temps (si on excepte la joie d’avoir un prétexte supplémentaire pour l’enguirlander) ? Pour bénéficier de cette option, il faudra souscrire une offre auprès des fournisseurs d’électricité. Et donc raquer, même si on n’a encore aucune idée des tarifs des futures offres. Et quand bien même serions-nous mieux informés sur notre consommation, allons-nous pour autant faire des économies d'énergie ? Rien n'est moins sûr pour Eric Vidalenc, auteur d’un blog consacré à la transition énergétique interrogé par @si : "même très informés, on gaspille toujours autant." Et de renvoyer à l'étude réalisée sur les compteurs intelligents Gazpar– l'équivalent de Linky mais pour le gaz – qui prévoit une économie d'énergie... de 1,5%. Pas de quoi crier youpi.

Pour Canard PC Hardware, cette déception est en partie imputable à ERDF, qui a promis des économies d’énergie grâce à cet outil prévu initialement : "les communicants n’ont pas pu s’empêcher d’en faire trop" et "se sont tirés une balle dans le pied" écrit le magazine. D’ailleurs, nos confrères n’hésitent pas à souligner les erreurs de communication d’ERDF, à savoir "une certaine arrogance, surtout dans les débuts, un manque de transparence injustifié (secret industriel !), l’absence totale de soutien de la part d’EDF (à qui on croirait parler de l’antéchrist quand on aborde le cas de Linky), des déclarations à l’emporte-pièce de certains responsables locaux qui enchaînent les contre-vérités en croyant bien faire, des omissions grossières dans les plaquettes de présentation, etc."

De même, c’est le flou total sur la facture finale. En revanche, on comprend bien l’avantage pour ERDF : puisque le compteur envoie automatiquement nos informations de consommation électrique au distributeur qui pourra intervenir à distance pour couper le courant ou changer la puissance, c’est autant de techniciens en moins sur le terrain. Quant au gain de temps pour le consommateur qui n’est plus obligé d’être présent lors des relevés, comment dire… Même la femme interrogée par TF1 en décembre dernier n’y croit qu’à moitié.

L’Allemagne en marche arrière

Reste la question du compteur intelligent indispensable à la transition énergétique, qui prévoit un passage à une production d’électricité renouvelable à hauteur de 40%. Pour mémoire, le nucléaire fournit aujourd’hui 80% de notre électricité. Et avec le nucléaire, la production est en continu. On produit, on fournit. Avec l’éolienne ou le photovoltaïque, il faudra faire coïncider production fluctuante et consommation. C’est là qu’entrent en jeu nos petits machines, imposées en 2009 par l’Union européenne aux États-membres, lesquels sont tenus d’équiper au moins 80% des foyers en compteurs intelligents d’ici à 2020. La France se plie donc à la directive… quand l’Allemagne a fait machine arrière l’an dernier.

Selon Le Moniteur, "le ministère allemand de l’Économie a annoncé que les compteurs intelligents ne seraient rendus obligatoires que pour les foyers fortement consommateurs d’électricité". C’est-à-dire une minorité. Pour quelle raison ? Selon une étude d’un cabinet mandaté en 2013, "l’adoption massive de nouveaux compteurs n’est pas dans l’intérêt du consommateur allemand". Un recul évidemment repris par les anti-Linky. Concernant l'Allemagne, Vidalenc rappelle quelques chiffres : "en 2015, l’Allemagne a installé 39 GW en solaire contre 6 en France et plus de 40 GW en éolien contre 10 en France. Et ils n’ont pas attendu le compteur intelligent pour le faire". Avant d’ajouter : "ce compteur intervient en bout de chaîne. Il reste encore beaucoup à faire en termes de moyens de production pilotables à distance, et notamment sur les barrages. Quand nous serons à 80% ou 100% d’électricité renouvelable, ces compteurs seront en effet indispensables. En attendant, peut-être pouvait-on les installer progressivement en commençant, comme en Allemagne, par les gros consommateurs. Là, on les change chez tout le monde de manière très rapide".

Mouchard en puissance

Finissons en beauté par la question des données. A en croire les anti-Linky, et notamment Lhomme qui le répète à l’envi, "les compteurs communicants vont capter sur nos vies d'innombrables informations utilisables à des fins commerciales ou policières. Les autorités promettent que ces données ne seront pas utilisées sans notre aval, mais que vaudront ces belles paroles à l'avenir ? Il suffira à un gouvernement quelconque d'arguer de la situation économique ou sécuritaire pour décréter que les informations collectées par les compteurs seront utilisables par les entreprises ou la police, par exemple sous les prétextes respectifs de « relancer la croissance » ou de « lutter contre le terrorisme ». On veut installer dans nos logements de véritables "Big brother" en nous jurant qu'ils ne serviront pas à nous surveiller… et nous devrions y croire ?"

Là encore, ERDF n’est pas étranger à cette psychose : selon Canard PC Hardware, des responsables du distributeur d'électricité n'ont pas hésité à s'enthousiasmer autour de ces données qui pourront "servir de levier d’innovation pour les start-ups" ou, pourquoi pas, permettre "la modulation des primes d’assurance en fonction des équipements". En somme : nos données pourront profiter à d'autres et pas exclusivement à l'utilisateur. C'est ce point qui fâche justement la très sérieuse Ligue des droits de l’homme. Mardi dernier, l'association a exigé un moratoire sur les nouveaux compteurs considérés comme très bavards.

Pourtant, comme le souligne Canard PC Hardware, l’ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) et la CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés) ont fixé une règle : les données collectées à partir de Linky sont considérées "comme privées et appartiennent aux clients. Pour les transmettre à quiconque, ERDF devra obligatoirement recueillir son consentement." Mais le diable se cache dans les détails, poursuit le magazine : "nul doute que le fameux consentement sera intégré dans le fin fond des petites lignes des contrats". D’ailleurs, selon la Ligue, ce consentement n’est pas indiqué dans "les courriers envoyés par ERDF annonçant le remplacement des compteurs". Arguons cependant qu’un courrier qui annonce la pose du compteur n’est pas encore un contrat.

Autre réserve de nos confrères : rien ne dit que les fournisseurs d’électricité ne vont pas nous proposer de nouvelles offres appétissantes en échange de nos données. Et si vous refusez, vous risquez de payer plus cher. Mais là où Canard PC Hardware tire la sonnette d’alarme – et rejoint la position de Lhomme – c’est sur ces données qui peuvent potentiellement intéresser les services de police et de gendarmerie : "non seulement ERDF peut savoir exactement quand vous étiez chez vous et quand vous n’y étiez pas, mais il peut également renseigner les forces de l’ordre (à dix minutes près) dès que vous regagnez votre domicile. Ce genre de réquisition exige normalement l’accord d’un juge, mais voilà : depuis l’élargissement très conséquent des pouvoirs de police consécutif à l’état d’urgence, on peut craindre que cette alléchante possibilité ne soit exploitée en masse en échappant à tout contrôle. Et ni l’ADEME, ni la CNIL, ni ERDF ne pourront s’y opposer."

Par Anne-Sophie Jacques le 25/04/2016
http://www.arretsurimages.net/articles/ ... ias-id8687
(article payant)
j'aime le rock, j'aime l'alcool, j’aime le sexe. résistance. résistances.
« L'ode à la perversité » de Charline Vanhoenacker
baldabiou
 
Messages: 1752
Inscription: 15 Mai 2011 4:38
Localisation: choucroute / noix / cassoulet / pin o bè
  • offline

Message » 20 Oct 2016 9:00

Donc, pour résumer, c'est un truc dont on n'a pas besoin et dont on a des doutes sur les qualités... Et faut qu'on se justifie sur le fait qu'on n'en veut pas! :lol:
Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Fafa
 
Messages: 69459
Inscription: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message