Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Comment considérez-vous votre installation HIFI ?

Neutre et c'est très bien comme ça.
49
42%
Neutre mais j'aimerais que ca change.
10
9%
Colorée et c'est très bien comme ça.
44
38%
Colorée mais j'aimerais que ca change.
13
11%
 
Nombre total de votes : 116

Quel horreur !!! Mon installation est neutre !

Message » 29 Sep 2003 23:16

JB14 a écrit:Tu es accroché pour une raison que j'ignore au concept de "système neutre". Et un système neutre à te lire, c'est celui qui reproduirait exactement ce qu'il y a sur le disque.
Pas du tout, j'appelle cela la fidélité. La neutralité n'est, selon ma définition, qu'une des composantes de la fidélité. Maintenant il est tout à fait possible que nous n'en ayons pas la même définition. :-?

Je vois au moins 4 variables qui caractérisent la qualité d'un système:
- la transparence qui est la capacité à reproduire la moindre variation du signal d'origine et qui se caractérise par la présence de nombreux détails.
- le respect des timbres qui est un déphasage minimal dans l'amplification de deux harmoniques : le déphasage entre les deux signaux doit être le même à l'entrée qu'à la sortie. (si je ne suis pas clair dites le moi)
- la dynamique. Bon ben là, je crois qu'on est tous d'accord sur la signification.
- la neutralité qui consiste en une amplification identique de toutes les fréquences. Mais je suis ouvert à tout autre terme ou expression qui permettrait de mieux se comprendre.

JB14 a écrit:Je crois que l'on peut raisonnablement démontrer de manière rigoureuse que personne ne sait exactement ce qu'il y a sur le disque.
Donc personne ne peut savoir ce qui est neutre. Pas plus toi que moi, le pape ou le bon Dieu (encore que là...)
Une fois que l'on sait ça, on se détend...
Je dis qu'il est possible de savoir ce qu'il y a sur le cd parce que, pour moi, savoir ce qu'il y a sur le cd ne signifie pas entendre le son que l'on y a codé mais simplement connaître l'information qui y est écrite.
Maintenant que le test de la neutralité ne soit pas aussi trivial, je suis d'accord avec toi. Mais cela ne veux pas dire que la neutralité n'existe pas. :-?

JB14 a écrit:Et donc neutre serait ce qui te plait bien.
Comme tout un chacun...
Mais comme il y aurait des imperfections à tes oreilles, il resterait bien un peu coloré-éloigné de la neutralité ce système, du moins pour ce qui ne te convient pas...
C'est là que nos avis divergent le plus sur la définition de la neutralité et de la fidélité en général. Mais le moins sur l'essentiel : seul compte le plaisir d'écoute. :D

JB14 a écrit:Mais je sens bien que des années de répétition par les revues, les revendeurs, les forums de termes qui sont des basiques de la Hifi (la bonne neutralité qui serait l'idéal à atteindre) ne rend pas la compréhension facile.
Absolument pas ! C'est ma formation scientifique qui fait cela, en particulier mes cours d'automatisme. :roll:

JB14 a écrit:Avec une bonne bière, cela s'arrangerait facilement.
Là, je ne peux qu'être d'accord ! :lol:

Seb.
Fsin
 
Messages: 3454
Inscription: 31 Aoû 2003 22:33
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Sep 2003 23:16

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Sep 2003 11:05

Fsin a écrit: - la neutralité qui consiste en une amplification identique de toutes les fréquences. Mais je suis ouvert à tout autre terme ou expression qui permettrait de mieux se comprendre.

JB14 a écrit:Je crois que l'on peut raisonnablement démontrer de manière rigoureuse que personne ne sait exactement ce qu'il y a sur le disque.
Donc personne ne peut savoir ce qui est neutre. Pas plus toi que moi, le pape ou le bon Dieu (encore que là...)
Une fois que l'on sait ça, on se détend...
Je dis qu'il est possible de savoir ce qu'il y a sur le cd parce que, pour moi, savoir ce qu'il y a sur le cd ne signifie pas entendre le son que l'on y a codé mais simplement connaître l'information qui y est écrite.

Seb.


On peut continuer à l'infini, je pense que Delphi est un forum plus à même de voir 30 cinglés s'empailler avec délectation sur ce type de question. La guerre des objectivistes et des subjectivistes a fait 10 000 messages et quelques morts.
Mais au moins on est arrivé à trois idées qui font à peu près consensus maintenant :

1 - personne ne sait ce qu'il y a sur le support. "Connaître l'information qui y est écrite" n'a pas de sens, une succession de millions de bits ne dit rien à personne pour ce qui nous intéresse, à savoir la reproduction fidèle d'un événement sonore. Ni à toi, ni à Dieu. Et en plus, ces bits viennent d'une conversion d'un événément analogique (de la musique) en quelque chose de numérique. Et je te dis pas les pbs de conversion, tu les connais...

2 - "L'amplification identique de toutes les fréquences". Ça cela semble faire référence à l'ampli. Bon, la plupart des amplis savent faire droit une courbe de réponse. On se dit donc que cela va être simple.
Mais les différences de rendu sonores entre amplis échappent pour une large part aux mesures que l'on sait faire aujourd'hui.
Aïe. D'ailleurs la plupart des amplis dits "neutres" de la Hifi d'aujourd'hui sont pour moi infâmement colorés avec une aseptisation recherchée du son. Juste pour signaler que les "colorations", au sens de caractère sonore;, qui sont de moins point de vue parfaitement descriptibles sont aussi - pas seulement - affaire de goût.

Pire : une courbe plate de réponse de 20 à 20000 Hz, au niveau du canapé où tu écoutes, quelques systèmes peuvent le faire, avec un Tact, dont celui de JYK.
Et bien c'est inécoutable. Et donc, à tes oreilles, ce ne serait pas neutre du tout, mais beaucoup trop agressif et aigu. C'est agaçant pour tout le monde, cela va contre tout ce qu'on raconte, mais fait l'expérience...

3 - Les différences ne sont pas entre scientifiques et littéraires...Nous avons une formation scientifique tous les deux : ce n'est pas de ce côté que se situent les clivages, si clivages il y a. Il faut sans doute se dire que le concept de "neutralité" n'est pas utile en Hifi, simplement parce qu'il ne tient pas debout. Surtout si on regarde une définition un peu "costaud" du mot comme celle-ci :
http://zeus.inalf.fr/tlf.htm

Taper "neutralité", le TLF est fabuleux. Tu verras, on parle même de la clarinette...
Mais plein d'autres mots sont utiles, bien mieux définis autour d'une bière, parce que l'eau "neutre" (laquelle d'ailleurs ? H20 pure : imbuvable et pas "neutre" du tout au goût)...

Pour le résumer in fine en un mot : tous les systèmes Hifi ont du goût.
JB
JB14
 
Messages: 335
Inscription: 14 Jan 2002 2:00
  • offline

Message » 30 Sep 2003 13:44

BPhil a écrit:Oi je suis d'accord avec Fsin, et je défend sa position pas du tout absurde, par contre jouer de la correction pour avoir l'air, ne serai jamais la clef du bonheur.

Philippe


Honnêtement, je crois que tu changerais d'avis après avoir écouté de tes oreilles le système de JY Kerbrat.
C'est un joli paradoxe : il représente ce qu'il y a de plus achevé sans doute au monde de la planète Hifi (ses moyens sont quasiment infinis). Et il a les moyens de savoir assez exactement ce qu'il se passe dans sa pièce (infiniment plus que toi ou moi). Et il a les moyens de faire jouer d'un pouillème (0,1 db) n'importe où sur la courbe, pour tenir compte de l'ensemble du système et de son adéquation avec les particularités des 600 petits mètres cubes de son salon.
Disons que le mythe du fil droit avec du gain (que j'ai suivi longtemps, t'inquiètes...) en prend un peu un coup...

Et enfin : pour les préamplis, dans la discussion avec Sylvain. Heureusement que le tien marche mieux dans ton système que beaucoup d'autres, car manifestement ton autoradio est réglé de manière très, très pointue.
Et il est très vraisemblable qu'un grand changement (un changement de préampli par ex.) ruinerait cet équilibre.
Cela ne dirait pas forcément quelque chose sur le match ML / audiofolia dans l'absolu.
Si ?
JB
JB14
 
Messages: 335
Inscription: 14 Jan 2002 2:00
  • offline

Message » 30 Sep 2003 17:38

JB14 a écrit:Honnêtement, je crois que tu changerais d'avis après avoir écouté de tes oreilles le système de JY Kerbrat.
C'est un joli paradoxe : il représente ce qu'il y a de plus achevé sans doute au monde de la planète Hifi (ses moyens sont quasiment infinis). Et il a les moyens de savoir assez exactement ce qu'il se passe dans sa pièce (infiniment plus que toi ou moi). Et il a les moyens de faire jouer d'un pouillème (0,1 db) n'importe où sur la courbe, pour tenir compte de l'ensemble du système et de son adéquation avec les particularités des 600 petits mètres cubes de son salon.
Disons que le mythe du fil droit avec du gain (que j'ai suivi longtemps, t'inquiètes...) en prend un peu un coup...

Un truc que je ne comprends pas.
J'ai lu ton CR, fort bien écrit par ailleurs, mais en quoi ce systeme est-il si exceptionnel ???
En gros, un Tact, tout le monde peut en avoir un, dés lors, qu'y a-t-il de si particulier ?
Un systeme 5 voiex multiamplifiées et corrigé par un Tact ? C'est peut etre bien, mais je ne vois pas en quoi on touche a l'aboutissement de la HIFI ou je ne sais quoi...
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 30 Sep 2003 19:25

Le système de JYK est sans doute une référence en terme de mise en phase des hps, de linéarité de la bande passante, de transparence etc ... et rien ne semble avoir été laissé au hasard ( tous les éléments du système sont connectés à une horloge unique etc ... ) .
Cela-dit, j'ai un doute sur la musicalité des amplis numériques Tact .
Même s'il s'agit de hps électrodynamiques et non de pavillons comme chez JYK, Meridian par exemple propose depuis des années des solutions à base d'enceintes alimentées en multi-amplification active numérique .
J'ai toujours trouvé les timbres "froids" et quelque-peu monochromes, le tout manquant de densité sonore .
Amha, le système de JYK est sans doute ( je sais pas, j'ai pas écouté ) typé en ce sens qu'il privilégie la transparence et l'équilibre avant tout, au détriment des autres paramètres du son ( matière, justesse des timbres ... ) .
Pour moi, c'est plus un ( très bel ) exercice de style qu'une chaine véritablement équilibrée dans ses qualités .
Je me demande si son système ne marcherait finalement pas mieux ( ou en tout cas serait plus agréable à écouter, la recherche de la "neutralité" absolue dans le sens où l'on semble employer ce terme ici étant de toute façon une utopie ) sans upsampler, avec une source reconnue ( et pas forcément la plus chère au monde ) comme l'intégré Ayre D1X, un bon préampli analogique, un filtre actif et des blocs monos analogiques style Halcro ou autres ... et une salle à l'ACOUSTIQUE OPTIMISEE .
GOLDENPATH
 
Messages: 983
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 30 Sep 2003 22:28

JB14 a écrit:On peut continuer à l'infini, je pense que Delphi est un forum plus à même de voir 30 cinglés s'empailler avec délectation sur ce type de question. La guerre des objectivistes et des subjectivistes a fait 10 000 messages et quelques morts.
:D

JB14 a écrit:Mais au moins on est arrivé à trois idées qui font à peu près consensus maintenant :

1 - personne ne sait ce qu'il y a sur le support. "Connaître l'information qui y est écrite" n'a pas de sens, une succession de millions de bits ne dit rien à personne pour ce qui nous intéresse, à savoir la reproduction fidèle d'un événement sonore. Ni à toi, ni à Dieu. Et en plus, ces bits viennent d'une conversion d'un événément analogique (de la musique) en quelque chose de numérique. Et je te dis pas les pbs de conversion, tu les connais...
Connaître l'information qu'il y a sur le disque a un sens si tu renumérises le son produit par la chaine. Toute la difficulté de la mesure de la neutralité d'une chaine étant dans la connaissance des caractèristique du système de numérisation utilisé. La mesure n'est pas simple mais elle n'est pas impossible.

JB14 a écrit:2 - "L'amplification identique de toutes les fréquences". Ça cela semble faire référence à l'ampli. Bon, la plupart des amplis savent faire droit une courbe de réponse. On se dit donc que cela va être simple.
Mais les différences de rendu sonores entre amplis échappent pour une large part aux mesures que l'on sait faire aujourd'hui.
La neutralité concerne le système dans son ensemble. Si elle ne concernait que l'ampli, sa mesure serait beaucoup plus simple. Mais la neutralité n'est qu'une des caractéristique du système et elle n'en assure pas la qualité. Je n'ai jamais dit qu'un système non neutre ne pouvait pas être agréable à écouter.C'est juste une histoire de goût.

JB14 a écrit:Aïe. D'ailleurs la plupart des amplis dits "neutres" de la Hifi d'aujourd'hui sont pour moi infâmement colorés avec une aseptisation recherchée du son. Juste pour signaler que les "colorations", au sens de caractère sonore;, qui sont de moins point de vue parfaitement descriptibles sont aussi - pas seulement - affaire de goût.
A mon sens, la neutralité ne s'écoute pas, elle se mesure.

JB14 a écrit:Pire : une courbe plate de réponse de 20 à 20000 Hz, au niveau du canapé où tu écoutes, quelques systèmes peuvent le faire, avec un Tact, dont celui de JYK.
Et bien c'est inécoutable. Et donc, à tes oreilles, ce ne serait pas neutre du tout, mais beaucoup trop agressif et aigu. C'est agaçant pour tout le monde, cela va contre tout ce qu'on raconte, mais fait l'expérience...
Ce n'est pas la faute de la chaine hifi si le contenu du cd est désagréable a écouté. :P

JB14 a écrit:3 - Les différences ne sont pas entre scientifiques et littéraires...Nous avons une formation scientifique tous les deux : ce n'est pas de ce côté que se situent les clivages, si clivages il y a. Il faut sans doute se dire que le concept de "neutralité" n'est pas utile en Hifi, simplement parce qu'il ne tient pas debout. Surtout si on regarde une définition un peu "costaud" du mot comme celle-ci :
http://zeus.inalf.fr/tlf.htm
Taper "neutralité", le TLF est fabuleux. Tu verras, on parle même de la clarinette...
Je ne l'ai pas encore eu le temps d'aller voir. Mais merci pour le lien.

Seb.
Fsin
 
Messages: 3454
Inscription: 31 Aoû 2003 22:33
Localisation: Paris
  • offline

Message » 01 Oct 2003 10:29

GOLDENPATH a écrit:Amha, le système de JYK est sans doute ( je sais pas, j'ai pas écouté ) typé en ce sens qu'il privilégie la transparence et l'équilibre avant tout, au détriment des autres paramètres du son ( matière, justesse des timbres ... ) .
Pour moi, c'est plus un ( très bel ) exercice de style qu'une chaine véritablement équilibrée dans ses qualités .
Je me demande si son système ne marcherait finalement pas mieux ( ou en tout cas serait plus agréable à écouter, la recherche de la "neutralité" absolue dans le sens où l'on semble employer ce terme ici étant de toute façon une utopie ) sans upsampler, avec une source reconnue ( et pas forcément la plus chère au monde ) comme l'intégré Ayre D1X, un bon préampli analogique, un filtre actif et des blocs monos analogiques style Halcro ou autres ... et une salle à l'ACOUSTIQUE OPTIMISEE
.


Honnêtement on touche aux limites du net. Tu es en train d'imaginer des choses à distance sur un système dont je crois tu ne peux avoir aucune idée. Grâce à Kifs (béni soit-il jusqu'à la nuit des temps) et à internet, on peut découvrir ça soi-même. Profites en !
Parce que écrire ça à distance :
"Pour moi, c'est plus un ( très bel ) exercice de style qu'une chaine véritablement équilibrée dans ses qualités .", prouves un don d'écoute à distance que j'admire...

Plus sérieusement, savoir à distance comment ça risque de sonner à partir de ton expérience des Meridian (effectivement pas très bons à mes oreilles, pour ce que j'ai écouté une fois, mais mal mis en oeuvre, donc ce n'est pas très significatif)...comment dire, tu risque d'éclater de rire (si tu as de l'humour sur toi, ce dont je ne doute pas) quand tu seras sur place.
Et qui te dit que l'accoustique de la salle n'a pas été optimisée.... d'une manière extrêmement savante d'ailleurs ?

Et enfin, je l'ai écrit, mais tu ne l'as pas intégré, nous avons entendu un système déréglé par le rôdage des BG. Et sur ce type de système, un petit déséquilibre prend des proportions très importantes.

Hifi 2001 et ce qu'il vend (Halcro, Ayre, etc.), c'est parfois bien je crois (j'ai entendu des avis très divers), c'est horriblement cher pour ce que c'est surtout. Mais c'est une voie possible pour une Hifi (un certain type de constructeurs, un certain type de lieux de vente) qui vise une catégorie sociale très précise.

Quand à la querelle tubes / numérique etc....
De mon point de vue, avec l'âge qui avance, il vaut mieux rester ouvert et sans à priori.
Je vis avec du tube, que j'estime supérieur (ou égal, une fois) à tout ce que j'ai entendu en totors (et en tube), du moins sur les enceintes qui me ravissent.
Mais ça ne prouve pas grand chose.

JYK a utilisé les références du marché en triode et cie. Il est passé à autre chose, c'est sa voie.
Avec la démarche Tact, il rentre dans un autre univers, où l'on s'occupe de la phase, de l'implémentation de corrections de salle dans les amplis, de réglage à 0,1 db près (chez nous, il y a des creux de +/- 10 db dans nos salons et on disserte sur la neutralité, j'adore). Bref, c'est un autre monde. Mais qui risque de devenir rapidement très accessible, le numérique ce n'est pas cher.

Mais je pense qu'il peut te faire sonner "tube" en deux coups de clics sur ses redoutables machines. Là, tu te gratterais la tête, tout comme moi d'ailleurs.
C'est finalement peut-être le plus drôle. Et cela ne m'empêche pas de penser que dans mon séjour, chez moi, mon vieil autoradio bien mis en oeuvre et bien...

Bonnes écoutes
JB

PS : pour Fsin, parce que je jette l'éponge : "Ce n'est pas la faute de la chaine hifi si le contenu du cd est désagréable a écouté." en réponse à ce que j'écris montre que l'on ne se comprend absolument pas.
Il y a des représentations contre lesquelles on ne peut rien, dirait Bachelard (c'est vrai pour tout le monde, moi compris).
Ce n'est pas grave, c'est le charme du net. Mais je suis curieux : quelle est pour toi la meilleure chaine que tu ais écouté ?
JB14
 
Messages: 335
Inscription: 14 Jan 2002 2:00
  • offline

Message » 01 Oct 2003 14:24

Je viens de voter "neutre et c'est très bien comme ça", mais j'aurais voulu voter "assez neutre comme ça, et j'aimerais bien un peu plus de fun".

En écoutant ma chaîne, j'écoute deux choses :
- le son
- la musique

Le son, j'aime bien qu'il soit neutre afin de m'aider à distinguer un piano d'une guitare.

Le son, j'aime bien qu'il soit "transparent" au sens "non voilé".

Le son, j'aime bien qu'il fasse ressortir les caractéristiques que j'aime bien dans un instrument. Et là, cela m'est égal qu'il soit neutre et transparent, car je dois compenser les kilomètres qui éloignent ma chaine de la réalité. Tant pis si je zoome, et génère ainsi un anamorphisme.

La musique, j'aime bien qu'elle m'attrape les tripes et non le cerveau. Et pour cela, tous les moyens sont bons, ça m'est égal. Le fait est que je suis plus souvent captivé par des systèmes qui, et c'est une coincidence car il s'agit d'une dimension différente, ne sont pas spécialement neutres ou transparents. Ils ont des timbres fous, une dynamique qui cogne, ou une suivi mélodique évident.

Je n'ai pas encore entendu un système qui sache faire parfaitement à la fois un excellent son et une formidable musique.

A choisir, je prèfère la formidable musique, car on s'en lasse moins que d'un formidable son.
Aujourd'hui, j'ai plutôt un bon son et essaye d'en sortir de la musique ...

Marc :wink:
Marc 75
 
Messages: 762
Inscription: 27 Sep 2002 22:58
  • offline

Message » 01 Oct 2003 19:53

JB :

Je ne peux qu'imaginer comment le système de JYK peut sonner, j'ai pas écouté .
Pour l'acoustique du local, pareil, j'ai vu les photos : il y a les fenêtres, le lustre, etc ... Cela ne ressemble pas vraiment à un studio d'enregistrement .
Quand on met les photos de son installation sur le net, on doit s'attendre à ce que certains spéculent sur ses mérites .
Maintenant, que l'idée que je me fais de cette installation soit complètement erronée, je te crois sur parole .

A+, Jerome
GOLDENPATH
 
Messages: 983
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 01 Oct 2003 21:00

JB14 a écrit:Avec la démarche Tact, il rentre dans un autre univers, où l'on s'occupe de la phase, de l'implémentation de corrections de salle dans les amplis, de réglage à 0,1 db près (chez nous, il y a des creux de +/- 10 db dans nos salons et on disserte sur la neutralité, j'adore).
+1
C'est sûre que ça recadre le débat. :roll:

JB14 a écrit:PS : pour Fsin, parce que je jette l'éponge : "Ce n'est pas la faute de la chaine hifi si le contenu du cd est désagréable a écouté." en réponse à ce que j'écris montre que l'on ne se comprend absolument pas.
Il y a des représentations contre lesquelles on ne peut rien, dirait Bachelard (c'est vrai pour tout le monde, moi compris).
Quand tu me réponds : "Aïe. D'ailleurs la plupart des amplis dits "neutres" de la Hifi d'aujourd'hui sont pour moi infâmement colorés avec une aseptisation recherchée du son." Je me dis qu'effectivement on ne se comprend pas.
Encore une fois, ce n'est pas parce qu'un système est neutre qu'il a une bonne restitution sonore et qu'il est agréable à écouter. Le degré de neutralité n'est qu'une des caractéristiques d'une chaine.

Ensuite il serait intéressant de savoir dans quelle mesure les cds sont colorés pour pouvoir être écoutables sur les mini-chaine, micro-chaine et autres. Cela permettrait de savoir comment colorisés nos chaines pour avoir le rendu réellement souhaité par l'ingénieur du son.
Et là tout le problème est qu'il est certain qu'aucuns d'entre eux n'a la même façon de trafiquer le son. Du coup, comment espérer avoir une chaine idéal qui permettrai d'écouter tous les cds ! (A moins de s'appeler JYK :D )

JB14 a écrit:Ce n'est pas grave, c'est le charme du net. Mais je suis curieux : quelle est pour toi la meilleure chaine que tu ais écouté ?
La meilleur chaine que j'ai entendu: c'était mon piano quand j'en jouais encore. Et ça m'aurait bcp ennuyé qu'il soit coloré ! :lol:

Seb.
Fsin
 
Messages: 3454
Inscription: 31 Aoû 2003 22:33
Localisation: Paris
  • offline

Message » 02 Oct 2003 0:00

loloboy a écrit:jeanpascalg,
j'ai ecouté 2 fois l'audiofolia. Les deux fois, les conditions n'etaient pas ideales. Mais, cependant, je pense ne pas trop aimer cet appareil.
MAIS, soyons quand meme honnete, un preamp d'integré Atoll ne fait absolument pas mieux !!!

pas moins bien sur le plan de la neutralité.

l'Audiofolia est coloré, sa prédominance du bas médium donne de la présence et de la chaleur aux timbres.
jeanpascalg
 
Messages: 1059
Inscription: 25 Mai 2001 2:00
Localisation: Chantilly
  • offline

Message » 02 Oct 2003 0:05

Marc 75 a écrit:
Je n'ai pas encore entendu un système qui sache faire parfaitement à la fois un excellent son et une formidable musique.

ce n'est pas le cas chez toi ?
jeanpascalg
 
Messages: 1059
Inscription: 25 Mai 2001 2:00
Localisation: Chantilly
  • offline

Message » 02 Oct 2003 0:22

Fsin a écrit:Je vois au moins 4 variables qui caractérisent la qualité d'un système:
- la transparence qui est la capacité à reproduire la moindre variation du signal d'origine et qui se caractérise par la présence de nombreux détails.
- le respect des timbres qui est un déphasage minimal dans l'amplification de deux harmoniques : le déphasage entre les deux signaux doit être le même à l'entrée qu'à la sortie. (si je ne suis pas clair dites le moi)
- la dynamique. Bon ben là, je crois qu'on est tous d'accord sur la signification.
- la neutralité qui consiste en une amplification identique de toutes les fréquences. Mais je suis ouvert à tout autre terme ou expression qui permettrait de mieux se comprendre.

Seb.


La transparence n'est justement pas de la clarté ou un sentiment de définition. Un système véritablement transparent restitue le plus d'informations sur le disque ce qui veut dire que si c'est un vieux disque des années 40 il ne doit pas sonner comme un enregistrement très défini.

Sur la neutralité elle n'existe pas.

Quand à ta définition des timbres ? c'est en fait lié a la transparence. Un système transparent en restituera pas des timbres agréables mais ceux qu'a voulu l'ingénieur du son.
jeanpascalg
 
Messages: 1059
Inscription: 25 Mai 2001 2:00
Localisation: Chantilly
  • offline

Message » 02 Oct 2003 9:11

jeanpascalg a écrit:La transparence n'est justement pas de la clarté ou un sentiment de définition. Un système véritablement transparent restitue le plus d'informations sur le disque ce qui veut dire que si c'est un vieux disque des années 40 il ne doit pas sonner comme un enregistrement très défini.

Tout a fait d'accord ;) meme si les canons de la HIFI moderne essaient de nous faire penser le contraire ;)
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 02 Oct 2003 10:27

Fsin a écrit: Le degré de neutralité n'est qu'une des caractéristiques d'une chaine.

Du coup, comment espérer avoir une chaine idéal qui permettrai d'écouter tous les cds ! (A moins de s'appeler JYK :D )

La meilleur chaine que j'ai entendu: c'était mon piano quand j'en jouais encore. Et ça m'aurait bcp ennuyé qu'il soit coloré ! :lol:

Seb.[/quote]

Tu est accroché dur comme une croyance à une idée (platonicienne ?) de la neutralité, qui est indéfinissable dans la pratique qui nous intéresse, alors que JeanPascal a donné une définition très simple et très opérante de la transparence, par exemple.

Comme elle ne sert à rien dans la pratique, on comprend parfaitement que le terme soit employé à longueur de post dans la " littérature" Hifi des revues. Parfois même sur les forums... Et évidemment par les revendeurs, qui te vendent du cable, des enceintes et des amplis neutres à tour de bras.

Mais si quelqu'un ici peut donner un protocole simple qui permettrait de savoir si un élément est "neutre" ou pas, dans le sens de la définition retenue (qui retranscrit exactement ce qu'il y a sur le disque), bienvenue... En particulier, la machine qui permettrait de savoir de manière "neutre" quels sont les vrais bits qu'il y a sur le CD...

Comme toi ni personne ne peut savoir ce qu'est un système "neutre", une phrase comme celle-ci me plonge dans des abimes de perplexité :

"Encore une fois, ce n'est pas parce qu'un système est neutre qu'il a une bonne restitution sonore et qu'il est agréable à écouter."

Franchement, je crois que le concept de transparence proposé par Jean-Pascal est beaucoup plus opérant. Un système très transparent ne rendra pas du tout tous les CD agréables à écouter, évidemment. Et personnellement, je ne connais pas de système qui permettrait d'écouter tous les CD.

Enfin d'enfin : tu ne réponds pas sur le meilleur système que tu ais écouté. Moins de théorie peut-être, plus de pratique d'écoutes très différentes, et tu verras, sans trop m'avancer, je crois que tu balanceras bientôt avec délectation la neutralité à la rivière, comme la rancune.

Mais cela veut dire sans doute abandonner l'idée d'une vérité unique en Hifi, avec une seule échelle d'excellence, ce qui est difficile, je veux bien le concevoir : cela va rigoureusement à l'encontre de tout ce qui se raconte habituellement.
Dit autrement, la reproduction sonore est une science humaine (comme le sait très bien JYK par exemple, qui cite tout de suite les travaux de Tomatis sur l'audition), et pas qu'une science des bits...

JB
JB14
 
Messages: 335
Inscription: 14 Jan 2002 2:00
  • offline


Retourner vers Discussions Générales