Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Quel système pour les 2è et 8è de Mahler ?

Message » 10 Mai 2008 14:01

Baussart a écrit:Je t'invite à venir visiter quelques auditoriums.... Et à tester des systèmes...

:wink:


Merci pour l'invitation. A priori, et si je me réfère aux commentaires glanés sur les amplis Lavardin, ceux-ci pourraient éventuellement m'intéresser.
nebel
 
Messages: 666
Inscription: 07 Avr 2008 20:44
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Mai 2008 14:01

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Mai 2008 14:07

Le Dom a écrit:



Il faut que je les réécoute sur mon système nouvellement optimisé.


Son ton système répond à mes attentes, n'hésite pas à m'en donner une description exhaustive.
nebel
 
Messages: 666
Inscription: 07 Avr 2008 20:44
  • offline

Message » 10 Mai 2008 14:46

Scytales a écrit:

Que le niveau sonore soit élevé sur le final de la 2e et encore plus de la 8e de Mahler (Mahler lui-même avait réuni 1 207 exécutants, solistes, choristes et instrumentistes, pour la création de son oeuvre) me paraît quelque peu inévitable.

En concert, même dans une hangar, sans sonorisation, avec le tiers des effectifs originaux, à une vingtaine de mètres du chef, le final de la 8e décoiffe (expérience vécue lors de l'exécution de cette oeuvre au Rhénus, à Strasbourg, il y a quatre ans environ).

Vouloir préserver les écarts dynamiques et l'amplitude sonore de cette oeuvre dans son pauvre petit séjour relève de la quête chimérique.

M'enfin, bon. Ton problème semble plus généralement être que sur les messages musicaux très complexes, ta chaîne perd un peu les pédales, si je te comprends bien.

Au fait, c'est quoi ta chaîne actuelle (ampli, enceintes, caractéristiques de la pièce d'écoute) ?
:wink:


Ce n'est pas le niveau sonore qui me casse les oreilles mais la piètre qualité du message reproduit.
Si seule ma chaine perdait les pédales sur des oeuvres complexes, il y aurait bien longtemps que mon problème serait résolu. Malheureusement pour moi, comme je l'indique dans mon premier message, les systèmes écoutés récemment, excepté celui composé à partir d'électroniques JMF Audio, aboutissent au même résultat. Dans ces conditions, il me parait absurde d'investir un montant d'environ 15000 euros dans du matos affublé des mêmes défauts que celui que je possède.
Rassure toi, mes exigences sont des plus raisonnables et je n'ai nullement la prétention de reproduire dans une pièce de 25m2 la pression sonore ressentie au concert.
J'écoute actuellement sur des enceintes Tannoy Arundel (38 coaxial) alimentées par un bloc de puissance Nakamichi PA7e, sorte de Treshold produit au Japon par Nakamichi qui avait à l'époque pris le contrôle de la marque américaine.
nebel
 
Messages: 666
Inscription: 07 Avr 2008 20:44
  • offline

Message » 10 Mai 2008 15:08

daouar a écrit:Je pense que tu fais bien de souligner. Selon ta signature, "2/Gemincore en biamp", tu as donc 500 watts par enceinte, et sur les grosses masse orchestrales il n'y a pas de secret, il faut du jus.

D'ailleurs nebel a apprécié un système JMF Audio, je connais pas du tout, mais sur leur site web le moins puissant de leurs amplis fait 450W, le plus puissant... 1Kw.

Bien sur ce n'est pas le seul facteur qui va jouer sur la restitution, mais je suis de ton avis, l'amplification c'est la première piste à suivre, avec les enceintes et la pièce, ne jamais oublier la pièce !


La puissance requise est également dépendante du rendement des enceintes drivées par un ampli. Encore que certaines associations réservent parfois des surprises. Je me souviens avoir écouté une paires de Spendor S100 drivées par des blocs monos AUDION d'une petite vingtaine de watts (PP 300B). Ce système reproduisait sans la moindre difficulté, et avec des subtilités, des détails et des contres chants dont je ne soupçonnais même pas l'existence, une symphonie de Shostakovich alors que les Spendor n'ont pas un rendement exceptionnel, loin s'en faut, et qu'elles ont la réputation d'être difficiles à alimenter.
C'est là un des paradoxes de la HIFI ou des associations, à priori contre nature, produisent des résultats totalement inattendus et particulièrement convaincants
nebel
 
Messages: 666
Inscription: 07 Avr 2008 20:44
  • offline

Message » 10 Mai 2008 15:12

Scytales a écrit:Les 8e généralement reconnues comme très bien enregistrées ... celle d'Evgueny Svetlanov (Saisons russe).

La version de Svetlanov est, musicalement, excellente !



Je profite du post de Scytales pour intervenir sur ce fil !

Je ne suis pas un grand connaisseur de la musique symphonique mais il se trouve que je possède cette version de Svetlanov que j'avais acheté, plus pour éprouver les limites de ma chaîne que par réelle appétence :oops: . Intrigué et pris au jeu initié par ce fil, je m'en suis (re :oops: )passé ce matin quelques extraits du second mouvement, ainsi que le final ... trois fois !

Ma foi, pour autant que je puisse en juger, il me semble bien que le message sonore est d'une très grande clarté. La spatialisation procurée par cet enregistrement est remarquable de précision : les pupitres en arc de cercle sans trou au centre, les solistes bien en avant, les percussions se répondant de droite et de gauche, le double choeur légèrement en hauteur et son ample mouvement de va et vient, même l'orgue ... tout est à sa place y compris les plus petits détails. Les messages complexes me semblent passer correctement, y compris sur le final qui effectivement me parait présenter les qualités requises pour mettre à genoux quelques chaîne HiFi :lol: ... mais rien d'insurmontable non plus :wink: ! Le seul reproche, mais je pense que celà vient de mes amplis qui sont un cran en dessous du reste de ma chaîne, est une certaine dureté sur les instruments à vents sur le final. Un problème de timbres, quoi !

Mébon ! Assez parlé de moi ! :roll: :lol:

Nebel, je pense franchement que ta demande n'est pas insurmontable. Sans doute requiert-elle pour y répondre quelques solutions de bonne qualité, mais tu devrais pourvoir y arriver en multipliant les écoutes.

Et bien entendu, l'inévitable remarque qui en devient presque un lieu commun lorsque l'on parle de la constitution d'une bonne chaîne HiFi, mais qui est réellement primordiale : le local d'écoute qui va imposer ses limites à une écoute de qualité ! Il est certain, par exemple, qu'un peu trop de réverbération ou des modes propres mal placés génèrent un résultat à l'écoute des plus désagréables sur des messages sonore aussi complexes. Ensuite, si son local ne permet pas d'écouter à niveau convenable par rapport à ce pourquoi ses enceintes ont été conçues par le constructeur, alors la qualité de timbre sera moindre (courbes isotoniques). Il est primordial de "comprendre" sa pièce d'écoute avant d'y installer la moindre paire d'enceinte.
syber
 
Messages: 10305
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 10 Mai 2008 15:48

La version de Svetlanov est...commandé sur sur ama zone !


M'en vais voir ce que ça donne :mdr:
Mahler
 
Messages: 12951
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 10 Mai 2008 16:25

nebel a écrit:
Le Dom a écrit:



Il faut que je les réécoute sur mon système nouvellement optimisé.


Son ton système répond à mes attentes, n'hésite pas à m'en donner une description exhaustive.


Tu as dû rater mon dernier message à ce sujet :wink: ..

J'ai essayé.

http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?p=171789024#171789024
Le Dom
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3993
Inscription: 17 Juil 2004 9:22
  • offline

Message » 10 Mai 2008 19:20

J'ai retrouvé mon intégrale Malher par Inbal et je viens d'écouter la 8ème, ce que je n'avais pas fait depuis des années. Sur le final, il est clair que les choeurs rendent moins bien que dans une très grande salle de concert, mais les différents instruments sont localisables (enfin, pas l'orgue...). Ce n'est aucunement brouillon, même si dans un salon de 30 m² (appartement), il manque indéniablement quelque chose :wink: .

Pour info, mes enceintes sont très neutres et d'un rendement correct (94 dB), la source est un lecteur Marantz de bon niveau sans être un monstre à plus de 5 000 €, l'ampli est par contre un Accuphase E-550. L'ensemble est en dessous de 15 000 € PPI et peut donc se trouver neuf pour quelques milliers d'euros en moins : au cas où tu aurais encore un doute, il y a donc des solutions efficaces pour beaucoup moins de 39 000 € !

J'ai fait une deuxième écoute du final avec le préampli Atoll PR5.1 (différent mais pas loin du niveau du PR200) qui est plus analytique. Le résultat est meilleur pour ton critère : c'est un peu plus défini. Par contre, on perd un peu sur les voix par rapport au préampli du E-550.

Deux écoutes différentes donc , mais aucune n'est brouillonne sur cette version de la 8ème.

Essaye d'écouter les préamplis Atoll PR200 et PR300 avec des blocs mono type Kora Ariès. La précision des Atoll pourrait te convenir (pas brouillon du tout) et leur côté un peu (trop ?) analytique être adouci par les tubes du premier étage d'amplification des Ariès.

Côté enceintes, le bass reflex sur de grandes masses orchestrale, cela fonctionne, mais il est difficile d'avoir un grave sec avec cette technologie. Privilégier dans ce cas un modèle où les évents peuvent être partiellement obturés afin d'accorder au mieux l'enceinte à la pièce. On perd un peu en fréquences basses, mais on gagne un grave plus tendu ! En charge close, si j'appréciais mes Cabasse de la grande époque, je ne suis pas sûr de choisir cette marque aujourd'hui (bon, il y a la Sphère, mais à 120 000 € :o ). D'autres que moi sauront te conseiller pour tes écoutes !
Adhérez à l'association pour que le site progresse : http://www.homecinema-fr.com/asso.php/
Avatar de l’utilisateur
frahlt
Administrateur de l'Association
Administrateur de l'Association
 
Messages: 20830
Inscription: 05 Mai 2006 4:29
Localisation: Entre Saumur, Bourgueil, Chinon... et La Défense
  • offline

Message » 10 Mai 2008 19:49

frahlt a écrit:Côté enceintes, le bass reflex sur de grandes masses orchestrale, cela fonctionne, mais il est difficile d'avoir un grave sec avec cette technologie. Privilégier dans ce cas un modèle où les évents peuvent être partiellement obturés afin d'accorder au mieux l'enceinte à la pièce. On perd un peu en fréquences basses, mais on gagne un grave plus tendu ! En charge close, si j'appréciais mes Cabasse de la grande époque, je ne suis pas sûr de choisir cette marque aujourd'hui (bon, il y a la Sphère, mais à 120 000 € :o ). D'autres que moi sauront te conseiller pour tes écoutes !



J'ai deux façons de répondre à celà ... :roll: :roll: :roll:

... la meilleure et la plus intelligente consiste à t'inviter à franchir la Seine, venir prendre un expresso à Levallois ! :lol:
syber
 
Messages: 10305
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 10 Mai 2008 20:21

frahlt a écrit:J'ai retrouvé mon intégrale Malher par Inbal et je viens d'écouter la 8ème

J'ai la 4è et la 5è par Inbal. Très belles interprétations et prise de son de haut niveau. Je suppose que ces qualités se retrouvent sur l'ensemble des oeuvres.


au cas où tu aurais encore un doute, il y a donc des solutions efficaces pour beaucoup moins de 39 000 € !

Rassure toi, j'avais bon espoir sans quoi je n'aurai pas lancé ce fil.


J'ai fait une deuxième écoute du final avec le préampli Atoll PR5.1 (différent mais pas loin du niveau du PR200) qui est plus analytique. Le résultat est meilleur pour ton critère : c'est un peu plus défini. Par contre, on perd un peu sur les voix par rapport au préampli du E-550.

Deux écoutes différentes donc , mais aucune n'est brouillonne sur cette version de la 8ème.

Bien que le prix de la partie préampli du E 550 ne soit pas connu, il est fort probable qu'il soit très nettement supérieur à celui de l'Atoll. C'est une des particularités de la hifi où des appareils de prix très différents peuvent aboutir à des résultats très similaires.

Essaye d'écouter les préamplis Atoll PR200 et PR300 avec des blocs mono type Kora Ariès. La précision des Atoll pourrait te convenir (pas brouillon du tout) et leur côté un peu (trop ?) analytique être adouci par les tubes du premier étage d'amplification des Ariès.

Il faudra que je me lance dans un tour de france car dans ma région le choix est assez limité ; impossible d'écouter du Kora.

Côté enceintes, le bass reflex sur de grandes masses orchestrale, cela fonctionne, mais il est difficile d'avoir un grave sec avec cette technologie. Privilégier dans ce cas un modèle où les évents peuvent être partiellement obturés afin d'accorder au mieux l'enceinte à la pièce. On perd un peu en fréquences basses, mais on gagne un grave plus tendu ! En charge close, si j'appréciais mes Cabasse de la grande époque, je ne suis pas sûr de choisir cette marque aujourd'hui (bon, il y a la Sphère, mais à 120 000 € :o ). D'autres que moi sauront te conseiller pour tes écoutes !


Tant qu'à faire, je préfère un système plutot léger dans la partie inférieure du spectre plutôt qu'un excédent de grave.
Pour les "Sphère", ne désespère pas, la Française des jeux va incessamment sou peu lancer une super cagnotte dans les jours à venir d'un futur très proche.
nebel
 
Messages: 666
Inscription: 07 Avr 2008 20:44
  • offline

Message » 10 Mai 2008 22:43

syber a écrit:
frahlt a écrit:Côté enceintes, le bass reflex sur de grandes masses orchestrale, cela fonctionne, mais il est difficile d'avoir un grave sec avec cette technologie. Privilégier dans ce cas un modèle où les évents peuvent être partiellement obturés afin d'accorder au mieux l'enceinte à la pièce. On perd un peu en fréquences basses, mais on gagne un grave plus tendu ! En charge close, si j'appréciais mes Cabasse de la grande époque, je ne suis pas sûr de choisir cette marque aujourd'hui (bon, il y a la Sphère, mais à 120 000 € :o ). D'autres que moi sauront te conseiller pour tes écoutes !



J'ai deux façons de répondre à celà ... :roll: :roll: :roll:

... la meilleure et la plus intelligente consiste à t'inviter à franchir la Seine, venir prendre un expresso à Levallois ! :lol:

[Mode HS= on]
Merci, pourquoi pas ! Mais je te rassure, mes enceintes actuelles sont en bass reflex et j'en suis très content. L'invitation vaut aussi dans l'autre sens, vers l'ex banlieue rouge... Il faut juste attendre deux semaines que nous ayons eu le temps de finir la réfection du salon.
[Mode HS=off]
Sur le fond, si tant de forumeurs utilisent un DD1x en Hifi, il y a quand même une raison, non ? Mais ce n'est pas le topic pour en débattre :wink: . Disons seulement que j'ai été habitué pendant 15 ans aux charges closes et que je découvre depuis peu le bass reflex...
Adhérez à l'association pour que le site progresse : http://www.homecinema-fr.com/asso.php/
Avatar de l’utilisateur
frahlt
Administrateur de l'Association
Administrateur de l'Association
 
Messages: 20830
Inscription: 05 Mai 2006 4:29
Localisation: Entre Saumur, Bourgueil, Chinon... et La Défense
  • offline

Message » 11 Mai 2008 16:13

Bonjour,

Je pense également, comme certains intervenants de ce post, que ces deux oeuvres de Mahler nécessitent des systèmes de reproduction sans compromis.

Je connais aussi très bien ces oeuvres et les possède en "plusieurs exemplaires", la 2ème par Inbal, Metha-Israel (en DVD Audio chez Teldec) et Chailly (chez DECCA en DVD Audio également), et la 8ème par Ozawa-Boston, Chailly (en DVD Audio chez DECCA) et Nagano en SACD.

Ce sont des oeuvres que j'écoute lorsque j'ai vraiment envie de "m'éclater" et l'apport du multicanal est alors incontestable.

Effectivement de telles masses orchestrales et chorales peuvent vite se transformer en "bouillie sonore", mais quoi qu'il en soit, le résultat sonore ne pourra pas avoir la lisibilité d'une symphonie de Haydn interprétée par 40 musiciens.
Nous sommes, avec le final de chacune de ces deux oeuvres, dans le gigantisme et la puissance, et vouloir "déméler" les lignes mélodiques d'un tel enchevêtrement, même lorsque l'on est au concert, me paraît assez difficile.

Cependant, je pense que de telles oeuvres, qui mettent à genou bien des systèmes, s'expriment au mieux avec des systèmes d'enceintes actives multiamplifiées où les phénomènes d'intermodulation sont beaucoup moindres qu'avec des enceintes passives et la différentiation des plans sonores supérieure.

C'est sur de telles enceintes à 3 voies (l'actif à 2 voies me semble d'intérêt bien moindre, car c'est le médium qu'il faut décharger des fréquences les plus basses pour les confier à un boomer de diamètre important), de conception et de réalisation personnelles, que je m'éclate comme un malade avec les 2ème et 8ème de Mahler, et bien d'autres oeuvres plus ou moins complexes.

Il y a surement des produits intéressants à écouter du côté de chez PSI Audio, comme ce modèle : http://www.psiaudio.com/products/prod_ster_25_3.html

Cette enceinte a également existé sous le nom de Studer A5.
Avec l'enceinte active, croyez-moi, on entre dans un autre monde sonore...
Odax
 
Messages: 99
Inscription: 10 Sep 2005 17:56
  • offline

Message » 11 Mai 2008 17:30

Odax a écrit:Nous sommes, avec le final de chacune de ces deux oeuvres, dans le gigantisme et la puissance, et vouloir "déméler" les lignes mélodiques d'un tel enchevêtrement, même lorsque l'on est au concert, me paraît assez difficile.



+1
Mahler
 
Messages: 12951
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 11 Mai 2008 18:07

Mahler a écrit:
Odax a écrit:Nous sommes, avec le final de chacune de ces deux oeuvres, dans le gigantisme et la puissance, et vouloir "déméler" les lignes mélodiques d'un tel enchevêtrement, même lorsque l'on est au concert, me paraît assez difficile.



+1


Oui, ce point à déjà été effleuré par Scytales. Et il me semble intuitivement que j'aurais sans doute fait mienne cette remarque, si j'avais l'habitude d'aller assister à des représentations de "telles" symphonies.

Sinon, l'idée de creuser la piste des systèmes à multi-amplification active me parait être très bonne.
syber
 
Messages: 10305
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 11 Mai 2008 18:12

frahlt a écrit:[Mode HS= on]
Merci, pourquoi pas ! Mais je te rassure, mes enceintes actuelles sont en bass reflex et j'en suis très content. L'invitation vaut aussi dans l'autre sens, vers l'ex banlieue rouge... Il faut juste attendre deux semaines que nous ayons eu le temps de finir la réfection du salon.
[Mode HS=off]


Avec plaisir, d'autant plus que je serai ravi d'écouter ton ampli stéréo que je verrai bien sur mes Baltic, d'ici quelques mois !

Je t'envoie un MP :wink:


PS : Levallois est aussi une ancienne banlieue rouge !
syber
 
Messages: 10305
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message