Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 28 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Quelle est votre magazine hi-fi français preféré (presse papier)

Haute Fidélité
29
52%
Stereo et image Prestige
18
32%
What Hi-Fi
8
14%
Hi-Fi vidéo homecinema
1
2%
 
Nombre total de votes : 56

Quelle presse hi-fi lisez-vous ? (sondage)

Message » 04 Oct 2013 12:25

haskil a écrit:Pendant des années, ils nous ont bassiné avec les mêmes ficelles et les mêmes concepts : chaque génération nouvelle efface les défauts de la précédente dont on ne nous avait rien dit... et ces revues ont inventé le concept de rodage pour faire passer les défauts les plus criants des appareils, le concept de musicalité pour introduire la subjectivité la plus débridée dans l'appréciation des électronique de façon à clouer au pilori les appareils japonais dont ils ne parlaient pas, préférant parler de la myriade de petites marques et leurs distributeurs qui leur assurait le fonds de roulement de trésorerie nécessaire à leur activité...

Dans un livre qui fut un temps célèbre et dont j'ai oublié le titre, Daniel Toscan du Plantier avait écrit "donnez-nous des journaux, pas des supports publicitaires". La presse hifi a préféré être un support : elle a éliminé la rationalité de ses colonnes, éliminé les mesures complètes (1), les bancs d'essais complets et sérieux au profit du délire subjectif des comptes-rendus d'écoute : elle a perdu du terrain inexorablement. Ne sachant même pas profiter du Net pour mettre toutes les mesures sur la toile et n'en garder qu'une partie sur le papier... avec un abonnement double à la clef...

(1) Les patrons de presse et les éditeurs sont souvent responsables : ils ne savent pas quoi faire avec les revues spécialisées et pensent que pour élargir la base de lectorat, il faut "dé-techniciser" le discours, ne pas employer de vocable technique, s'adresser au plus grand nombre. Cette erreur colossale fait fuir les lecteurs. Un bon journal doit être cru par le spécialiste et ne pas rebuter le profane qui s'intéresse à son contenu...



Je découvre seulement maintenant ce post mais à ma décharge, le 4 août je bronzais tranquillement... :D

Un gros +1 concernant ton analyste mais je trouve tout de même quelques circonstances atténuantes à ses tristes revues.

Il y a en France une forme de "culture magazine" que je juge un peu malsaine. Je ne sais plus si c'est toujours le cas, mais j'avais lu il y a quelques années que nous étions les champions de monde en terme de nombre de magazines. On trouve
de tout en kiosque de la revue des amoureux du baudet du Poitou, les spécialistes des maquettes des frégates du XVIIIeme siècle les adeptes de la cuisine tibétaine aux revues techniques les plus pointues ou aux hebdomadaires d'info, la presse
auto et sportive jusqu'au lancer de nains etc etc.
Autrement dit subsiste l'idée que quelque part, si on est passionné par un sujet, on est capable de lancer une revue. Ca peut partir d'un bon sentiment mais hélas c'est loin d'être suffisant pour proposer un produit de qualité.
La vulgarisation terme que je trouve d'ailleurs toujours un peu péjoratif, est un art des plus difficile qui soit. Elle suppose contrairement à ce que l'on pourrait croire au départ, une connaissance et une maitrise quasi exhaustive du sujet
traité et là, force est de constater que c'est très loin d'être le cas amha d'une bonne partie des magazines et revues diverses. La genèse de Haute-Fidélité est édifiante à cet égard ce n'est pas un groupe de spécialistes qui ont créer cette
revue...par exemple, le co fondateur P.Y Maton était un ancien de Prestige Audio Conseil et diplômé du Celsa en sciences de la communication et de l'information. L.Thorin longtemps rédacteur en chef était quant à lui juriste ou avocat de
formation je ne me rappelle plus très bien.
Autre écueil, il faut être lu et donc qu'à la base existe un lectorat potentiel assez nombreux hors, je ne suis pas certain que ce n'ai jamais été le cas en France. Il y a pas mal d'années, j'avais eu l'idée de proposer un sujet "magazine"tv sur l'univers des audiophiles ( durées standards : 6mn, 13, 26 et le saint Graal le 52 mn mais là je n'étais pas assez fou croire que c'était possible... :D ). J'avais eu beaucoup de mal à obtenir des chiffres sur le nombre "d'audiophiles" ma recherche
était finalement dans l'esprit d'une étude de marché mais avec mes moyens limités du bord. En croisant, la CA des magasins, en discutant avec des importateurs et fabricants y compris étrangers principalement anglais et teutons je suis
arrivé non pas hélas à des résultats suffisamment précis et fiables mais à des ordres de grandeur. Et là, surprise, le marché français était (est toujours ?) très réduit comparé a ceux de pays comme la GB, l'Allemagne et même l'Italie.
Cette petitesse du marché entraîne fatalement des difficultées et provoque des effets pervers pour la presse. Dès lors que l'on a affaire à un microcosme il va être coton de survivre sans compromission. Je vois ça aussi par ex dans mon travail avec le journalisme politique. Même avec la meilleur volonté du monde, des liens de copinage, d'interdépendance se nouent et nuisent à l'objectivité ou mènent à la paresse intellectuelle.
Pour résumé, je pense que dès le départ il n'y avait pas la place pour plusieurs revues traitant de la hi-fi en France et même pour une seule revue pas facile d'échapper à l'effet microcosme, à la dépendance des annonceurs.
Quand tu vois qu'en photo sujet qui touche un public autrement plus vaste une seule revue ne mache pas ses mots et peut se permettre de se passer d'annonceurs c'est édifiant sur l'état de la presse consumériste dans notre beau pays.

L'évolution on l'a vu. La NRDS était dirigé par J.Hiraga à la compétence technique incontesté mais qui tout de même défendait dès le départ sa chapelle HR, tubes et triode. Il y a eu de moins en moins de mesures dans la revue il suffit de feuilleter les anciens numéros (diagramme de polarité d'une enceinte, distorsion à divers puissances, réponse sur signaux carrés etc.) Les essais moins nombreux et moins fournis, la disparition de rubrique comme "l'Audiophile" plus technique.
Haute Fidélité a connu des phases diverses : quelques mesures puis plus du tout, L'apparition, la disparition puis la réapparition de notes sur quelques critères, des descriptifs techniques erronées ou simple copie du dossier de presse faute
de techniciens compétents etc etc.
Le meilleur exemple de la faiblesse quantitative et éditoriale de la hi-fi en France c'est Diapason et dans une moindre mesure le Monde de la Musique/Classica.
Que la rubrique hi-fi d'un magazine traitant de musique classique ait pris une telle importance dans le monde de la hi-fi est révélateur du malaise. Un seul Testeur J.M.Piel puis T.Soveaux (qui d'ailleurs a copié jusqu'à la caricature le style, les
tics d'écriture de son prédécesseur.) lié à des marques et concepteurs non pas par la pub, mais par des liens de copinage, connaissances ou "d'effet microcosme" évoqué plus haut. Essai souvent effectués sur son propre
système et pièces dont le moindre que l'on puisse dire est qu'ils ne sont pas universels (pièce traitée mais très longue et étroite dans les 3 mètres, SE 300B Shindo sur des 604, peu de matériels disponibles en permanence à la revue.

L'autre grande difficulté pour la presse hi-fi est l'absence d'un vocabulaire descriptif normalisé à l'image de l'œnologie par exemple. Le sens des mots peut différer selon les testeurs et c'est seulement avec du recul, du temps et que l'on peut précisément avoir une idée de la signature sonore d'un appareil par rapport à son expérience, son ressenti et son vocabulaire propre. Ca ne facilite vraiment pas les choses sachant que même en essayant d'être le plus objectif possible chacun
entend différemment et qu'inévitablement on a des priorités des préférences dans la quête de la "haute fidélité.
On trouve la même difficulté dans les forums. A moins de bien connaître l'auteur du cr pour l'avoir lu depuis longtemps sur des produits que l'on a soi même écouté voire mieux avoir fait des écoutes communes, difficile de savoir comment
l'appareil sonne réellement. Par exemple toi quand tu décrit un appareil j'ai je pense avoir une idée assez juste de sa signature sonore. :wink:
Je ne suis sinon pas tout à fait d'accord avec ton analyse concernant le "Japan bashing" dont aurait et font preuve les revues.
Des appareils japonais de marque grand publique ont régulièrement été récompensés par les revues. Je pense tout particulièrement à la RDS ou à Diapason ( Yamaha série AX, Onkyo, petit Denon 280 etc) Seul HF s'est clairement livré à un dénigrement assez systématique. Bon, je suis d'accord les récompenses pour les appareils de marques "grand public dans la RDS et Diapason ont un petit arrière goût d'alibi parfois... :wink:
Les constructeurs japonais ne sont pas innocents non plus. Nul ne peut contester leur apport dans le monde la haute-fidélité sans eux il n'y aurait pas de HF domestique tout simplement et on leur doit la fantastique démocratisation des
appareils permettant une meilleure fidélité au son . J'ai encore le souvenir de la chaîne assez bdg de mes parents au début des 70's qui sonnait avec toutes les réserves liées de la mémoire auditive, moins bien qu'une mini chaîne à 500 euros
d'aujourd'hui pour un coût infiniment supérieur. Sans les nippons pas de composants, sans parler d'une bonne partie des schémas.
Cependant, les premiers qui ont inventé le blanc qui lave plus blanc ce sont eux...quid des pubs avec chiffres à l'appui des distorsions à 40' zéros après la virgule, quid du "son parfait" vendu à toute les sauces ? Jeune étudiant dans les
années 80 j'avais écouté de produits surtout des amplificateurs intégrés des choses bizarres : tous les 500FF il y avait un ampli chez les constructeurs japonais généralistes et le plus cher n'était pas forcement le meilleur mais la signature
sonore changeait un peu à la manière des CD HDG d'aujourd'hui. Je me rappelle que peu de constructeurs proposait un gamme avec une signature sonore suivie (c'était des intégré entre 2000 et 5000FF Chaque gamme était remplacé tous les
ans ou deux ans et bien entendu, enterrait la précédente. La politique commerciale est aussi responsable de cette campagne de dénigrement j'ai un exemple en mémoire. Vers 1992 je crois Sony sort une enceinte la "Voce" dont la
caractéristique était de posséder un tweeter tissé par des bactérie je crois. L'enceinte proposé à 10000FF à l'époque avec son pied dédié était magnifiquement finie. Le son n'était pas en reste, très loin des poncifs sur le son japonais ultra
défini et chirurgical. De très beaux timbres doux et charpentés, une image parfaitement construite, peut un équilibre un poil physio mais si on m'avait dit que c'était une Rogers ou une Spendor je n'aurais pas bronché.
Pas mal de revendeurs étaient intéressés par cette enceinte mais Sony exigeait de prendre toute la gamme pléthorique...Bilan des courses l'enceinte n'a pas eu le succès qu'elle aurait du avoir et les fins de série ont fini chez Magma.
Et des comme ça j'en ai plusieurs...
Sonlam
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2444
Inscription: 27 Aoû 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 04 Oct 2013 12:25

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Mar 2014 23:52

Le site audiophile-magazine est vraiment excellent (je retombe dessus par hasard ce soir). Avec des moyens limités, mais une très bonne connaissance du sujet, un très bon rédactionnel, ce site apporte une foule d'informations intéressantes. Franchement bravo à eux !
Irwinwayfair
 
Messages: 218
Inscription: 18 Juin 2011 22:12
Localisation: Annecy-le-vieux
  • offline

Message » 12 Mar 2014 12:45

http://www.audiophile-magazine.com/

Le site est agréable regarder, mais sur le fond, les articles concernant les appareils ne dépassent pas le niveau de ceux de Haute Fidélité (version papier) : sur les aspects techniques de la conception des appareils, aucune information différente des affirmations du constructeurs n'est apportée et sur l'aspect évaluation par l'écoute, il n'y a aucune méthodologie particulière. C'est un média d'opinion sur la hifi, comme il en existe tant d'autres. Or, la lecture d'un forum permet d'avoir autant d'opinions qu'on souhaite. L'intérêt de ce site est donc finalement assez limité.

De mon point de vue, c'est un site qui a le mérite d'exister mais c'est un site qui n'a a aucun mérite particulier sur le fond.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 13 Mar 2014 6:35

Perso, je ne lit plus que les pages de mesures de Stereophile et certain blogs et forums.
khaos974
 
Messages: 1471
Inscription: 20 Mar 2006 20:46
  • offline

Message » 21 Nov 2014 14:29

N'a pas voté !!

en effet, "aucun magazine" n'est pas un choix possible dans ce sondage :D

perso je ne lis plus rien du tout, vu qu'il n'y a jamais e que je recherche.
j'ai lu pendant 5 ans et quand j'ai compris que rien de ce que je lisais ne servait pour choisir, j'ai arreté, totalement.

dès qu'un magazine sortira des courbes, exploitables avec une méthodo précise je reprendrai immédiatement un abonnement.

je lis souvent le site hometheaterhifi, parceque parfois il sorte les courbes en sortie de prise Hdmi, vu qu'ils ont l'analyseur pour le faire (un truc qui coute bonbon et , à mon avis, personne ne l'a en france ...).

la seule "presse" audio que je lis est le journal de la SFA.
WhyHey
 
Messages: 13833
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 21 Nov 2014 15:49

WhyHey a écrit:N'a pas voté !!

en effet, "aucun magazine" n'est pas un choix possible dans ce sondage :D

perso je ne lis plus rien du tout, vu qu'il n'y a jamais e que je recherche.
j'ai lu pendant 5 ans et quand j'ai compris que rien de ce que je lisais ne servait pour choisir, j'ai arreté, totalement.

dès qu'un magazine sortira des courbes, exploitables avec une méthodo précise je reprendrai immédiatement un abonnement.

je lis souvent le site hometheaterhifi, parceque parfois il sorte les courbes en sortie de prise Hdmi, vu qu'ils ont l'analyseur pour le faire (un truc qui coute bonbon et , à mon avis, personne ne l'a en france ...).

la seule "presse" audio que je lis est le journal de la SFA.

Erreur. Ce n'est pas à toi personnellement que je voulais répondre.
padcost
 
Messages: 1059
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 21 Nov 2014 15:51

Je viens de lire seulement la dernière page de ce fil, pas le temps d'en lire davantage. Tant pis si mon commentaire fait doublon.
Opposer les subjectives écoutes aux objectives mesures est l'erreur première quand on se risque à analyser le marché de la hifi. C'est la mère de toutes les erreurs. Et la pire des idées reçues en audio...
La musicalité d'un produit — car il s'agit bien de musicalité — sera toujours particulièrement délicate à définir que ce soit par les mesures ou par les mots, sauf à dire que la musicalité n'existe pas ce qui simplifie le problème. Et en dernier ressort c'est le mot (et le style rédactionnel) qui est déterminant — pour les béotiens comme pour les affranchis.
padcost
 
Messages: 1059
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 21 Nov 2014 16:34

pour les subs il y a quand même un site qui fait les choses pas trop mal (les review, pas les preview)
audioholics
par exemple:
http://www.audioholics.com/subwoofer-re ... lity-tests

j'y vais de temps en temps pour voir un peu les perfs d'un sub.
WhyHey
 
Messages: 13833
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 21 Nov 2014 17:20

Je lis pas mal computeraudiophile et audiocircle, un peu aussi DIY.com,( aux USA) car l'avantage des américains c'est de se foutre pas mal des dogmes divers (genre opposition ridicule entre ceux qui se mettent à genoux devant la mesure toute puissante en niant les aptitudes de chacun, et ceux qui croient que les mesures ne servent a rien et sombrent dans des délires éroto-blablatesques)(la réalité étant évidemment d'utiliser les mesures comme MOYEN(ou OUTIL si vous préférez) et nos oreilles....aussi -comme Félicie-).....

En angleterre, Martin Colloms donne certaines indications utiles dans "Hificritic", malheureusement il est élitiste et par conséquent ne veut pas voir que certains matériels pas chers sont aussi bien voire mieux que les monstres hdg...Ses mesures sont insuffisantes (je le lui ai écrit)
Hifinews a été bon mais sombre dans le commercial et met 4 ou 5 étoiles à tout le monde, avec des commentaires de peu d'interet et des mesures insuffisantes...hélas..De plus on remarque qu'il joue bien le matériel anglais..(il a raison après tout!!)
Hifiworld sombre dans le subjectif, on ne comprend rien au fondé de leurs écoutes,impossible d'en faire un outil fiable.Mesures insuffisantes..sans valeur.
Whathifi=je n'en parle pas, ce sont des vagues indications pour les débutants,honnètes peut-etre, mais sans interet profond.

En allemagne, trois magazines dont deux appartiennent aux memes actionnaires! (il s'agit de Audio.de et Stereoplay.de..).forts les allemands de faire deux magazines avec les memes, et des conclusions différentes (enfin presque)..Le troisième est stereo.de....Les magazines allemands sont très intelligemment dirigés, les conclusions sont orientées pour ne pas "casser le marché " (marché hifi de snobs bien sur), avec des classements bien concus pour ne pas dire trop de conn..ries mais classer quand meme mieux ce qui est...plus cher(BIEN VU!!)

Finalement STEREOPHILE apporte des confirmations pas trop bètes, en privilégiant bien sur le hdg, c'est a dire le marché juteux...Mais je n'ai jamais constaté de gros mensonges...Les mesures sont les plus complètes (il manque les courbes de phase des enceintes)

Reste les francais, je n'insiste pas, nuls de chez nuls...aucune mesure de valeur, blabla et surtout: aucune méthodologie ni banc d'essai étalonné et constant, (comme c'était le cas du temps de la Revue du Son historique, avant qu'elle ne parte en quenouille)
Magazines francais= poubelle direct, dommage pour le papier glacé, on ne peut meme pas faire de la récupération pour là ou vous savez.
Aucun interet, strictement aucun! Diapason encore moins..
maxitonic
 
Messages: 1853
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • online

Message » 21 Nov 2014 18:29

Bonsoir,

Néanmoins, pour ceux qui n'envisagent pas de courir les magasins Hifi en permanence (lorsqu'il y en a). Certaines, permettent de se tenir au courant des nouveautés. Et, ensuite, de chercher de vrais tests ou avis sur le net. :wink:



Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 19866
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
  • offline

Message » 22 Nov 2014 10:21

bonjour,

je suis ce post, qui est finalement assez à charge sur la revue spécialisée.
Bien sur, elle est loin d’être sans reproche, mais les impressions décrites sont pour moi loin d’être choquantes, et je m'y suis retrouvé bien souvent (pas toujours). je parle ici des électroniques (ampli, cd) et enceintes, pas tout ce qui touche aux accessoires ....
En parallèle, j'ai pu écouté du matériel encensé "techniquement" (courbes) et qui m'a laissé de marbre.

La valeur ajoutée des forums est d'avoir plus de précisions sur le matériel utilisé et les conditions d'écoute, mais finalement les avis restent assez subjectifs. sans compter que les retours ne sont pas toujours d'une grande honnêteté, ou dirigés (vendeurs pro ou vendeurs particuliers).

donc finalement seule l'écoute est déterminante. Même si certains n'y ont pas accès, et sont bien obligés de tenir compte des avis, ici et là.

cordialement.
james2010
 
Messages: 1072
Inscription: 21 Nov 2010 15:08
Localisation: Isère
  • offline

Message » 22 Nov 2014 10:26

Une revue prend complètement ses responsabilités, ou elle ne les prend pas complètement.

Pour moi, il n'existe pas, DANS UNE REVUE AUDIO À DESTINATION GRAND PUBLIC (et l'audio hifi-HC est une branche technico-commerciale et non pas "scientifique"), de manière privilégiée d'appréhender la qualité d'un appareil hifi — "scientifique" ou "ésotérique" p.ex. — autre que celle qui consiste à confronter les appareils entre eux, et d'en DÉGAGER UNE HIÉRARCHIE.

Ne pas prendre complètement ses responsabilités, toujours à mon humble avis, consiste à effectuer un test d'un produit SEUL.

Aujourd'hui, parce que nous ne sommes plus dans les années 70 p.ex., DANS TOUTE REVUE, un produit hifi-HC à quelque niveau de gamme qu'il se situe doit être ABSOLUMENT confronté à sa concurrence, que l'on utilise l'écoute simple ou que l'on multiplie les mesures à partir d'un protocole aussi sophistiqué que ce soit.

Les meilleures revues aujourd'hui, les plus modernes et mieux adaptées au but qu'elles poursuivent (informer de mieux possible en tenant compte des puissantes contraintes de type publicitaire), et à condition que ces revues restent concurrentes, sont des revues de type Diapason, Classica, WhatHifi, etc. C'est une tendance irréversible (un Guide d'achat est une hiérarchisation, pas un catalogue commercial).

Les moins adaptés et adaptables à l'évolution d'un marché ont toujours été non pas les consommateurs (le passionné de hifi est un consommateur comme un autre), particulièrement malléables et influençables, mais bel et bien les commerciaux, les communicants et les industriels au sens large qui, par profession, n'on jamais intérêt à la confrontation directe entre appareils car là le marché leur échappe au moins en partie : la confrontation entre produits a été la seule nouveauté (et un réel progrès) dans l'approche évaluative en matière d'audio depuis quarante ans. Cela s'est produit sous la pression indirecte de la puissance publique (60 Millions de consommateurs, Que Choisir, etc.) et donc contre le marché.
padcost
 
Messages: 1059
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 22 Nov 2014 18:37

Bonsoir,

Néanmoins, lorsqu'à partir des tests comparatifs effectués par Que Choisir, je publie des informations relatives aux téléviseurs (le dernier de 60M ne m'a vraiment pas convaincu). Il est toujours utile de prendre les précautions d'usage, parce que les critiques ne tardent pas à arriver en nombre.

Pourtant, encore plus particulièrement depuis une trentaine d'années, comme on sait bien que tout en haut de ce qui régit encore le monde se trouve la finance. Que la publicité qui la sert, a pour but de faire croire que ce qui est superflu est indispensable.
Sous la coupe de laquelle se trouve désormais l'industrie et les rendements financiers auxquels elle est contrainte.

On peut pourtant espérer que les résultats livrés par une revue comme Que Choisir ne sont pas sous influence, puisqu'elle ne contient pas de publicité et qu'elle est majoritairement financée grâce aux abonnements aux formules papier et internet et ventes en kiosque (comme l'ensemble de la presse, probablement aussi avec des deniers publics).

Ce qui est vrai, puisque c'est à l'occasion le cas. :wink: Cependant, les appréciations telles que testeurs de lave-vaisselle ou de boîtes de petits pois lui sont régulièrement assénées.

Bien que ces tests comparatifs sont plutôt destinés au grand public. Lequel, par exemple, ne se préoccupe pas trop de la valeur ANSI du contraste de l'image. Lequel ne connaît pratiquement pas ce qu'est le clouding et autres joyeusetés qui peuvent altérer la qualité des images produites. Qui ne demande pratiquement jamais de tester le son d'un téléviseur en magasin .
Lorsqu'on regarde le classement des téléviseurs établi par Que Choisir. S'il ne paraîtra pas parfait aux "spécialistes". On s'aperçoit quand même, que bien des éléments sont évalués et, que les modèles qui obtiennent les meilleures notes, sont également très estimés et très bien notés sur les sites de tests sérieux. Qu'on y retrouve les modèles qui ont certainement le meilleur rapport Q/P de cette fin 2014 (Samsung HU7500 et HU8500 pour les TV UHD).

Par contre, contrairement aux revues de consommateurs, les revues Hifi et vidéo, permettent de se tenir au courant de l'actualité de ce secteur. Tout en permettant de parfois rêver devant quelque très belle photo d'un produit dont le PPI peut laisser songeur.



Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 19866
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
  • offline

Message » 23 Nov 2014 10:48

En France, il existe en gros, aujourd'hui, trois types de revues spécialisées audio : la revue qui s'adresse au passionné de reproduction sonore et son commerce (Prestige Audio, Haute-Fidélité p.ex.) ; la revue hifi-HC se voulant au service de l'industrie et son commerce autant qu'à celui du consommateur (WhatHifi, Hifi Stéréo p.ex.) ; la revue appréhendant la hifi comme fait culturel et son commerce (Diapason, Classica p.ex.).

Il en existait une autre autrefois (qui était la seule, donc peu confrontée à la concurrence) : la revue hifi avant tout basée sur l'explication technique et son commerce. La technique, et ses mesures, a progressivement disparu des revues au moment même où la hifi est devenue un produit de consommation (comme l'automobile p.ex., feuilleter les revues auto des années 50, 60, 70 pour en être convaincu).

En régime libéral (capitaliste), la presse est placée sous la double contrainte de vendre de l'information à son lectorat, et de revendre celui-ci à ses annonceurs. Si le Marché avait encore besoin de revues techniques, celles-ci seraient toujours fabriquées. Mais il n'en a plus besoin. Au moins sur support papier.

La presse n'est pas un service public.
padcost
 
Messages: 1059
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 14 Déc 2014 12:27

Bonjour,

Toutes, parce-que j'aime bien rire un bon coup.
Mais souvent j'ai bien l'impression quand même de ressembler à celui qui prend un billet pour entendre un mec le traiter de con pendant une heure trente.

Le dernier article de J.H. sur les connections,
L'or c'est jaune, mais quand c'est jaune c'est pas forcément de l'or,
C'est comme ça, mais enfin pas tout le temps,
Quand c'est propre c'est mieux, surtout quand on sais que dans un ampli y'en a tout un tas.
Je sens bien qu'il écrit pour une presse de passionnés.

J'en ai appris des choses, presque content que chez moi le journal est le double du prix. Avant j'étais deux fois plus con.
didius_63
 
Messages: 558
Inscription: 28 Nov 2009 23:55
Localisation: dans la pièce du fond
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message