Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 24 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Quelles différences entre CD et SACD ?

Message » 24 Mai 2010 10:10

Bonjour,
Je viens de faire l’acquisition d’un modeste « appareil à tout faire », (sauf le Blu-Ray) : lecteur Pioneer DV-610AV-S, assurant la lecture des SACD et des DVD Audio. (Prix catalogue : 200,00 € et vendu à 50 % de son prix du fait de son « ancienneté » (appareil datant de 2008)).

Caractéristiques de la partie audio :
Réponse en fréquence : 4 Hz à 44 kHz
Rapport signal sur bruit : 115 dB
Plage dynamique : 100 dB
Distorsion harmonique totale : 0,0023 %
Pleurage et scintillement : Limite de seuil de mesure

Mon objectif : découvrir (enfin !) le SACD et dans un deuxième temps, faire l’acquisition d’un appareil davantage « audiophile » (Lecteur CD / SACD Onkyo C-S5VL : prix catalogue 500,00 €) destiné à compléter l’installation stéréophonique, l’appareil Onkyo étant uniquement stéréophonique, à la différence de l’appareil Pioneer, assurant la lecture des SACD en mode multicanal.

Mais voilà, mes projets sont bouleversés car je ne perçois pas de différences entre la lecture de la couche CD et de la couche SACD d’un disque hybride (écoutes réalisées (dans un premier temps, pour ne pas compliquer les choses…), uniquement en stéréophonie, avec le matériel relié à mon installation Hi Fi : casque Beyer DT990 Pro, branché sur la sortie casque d’un amplificateur Yamaha AX 596, lecteur Pioneer pour la lecture des SACD, lecteur Philips CDR 820 pour la lecture de la couche CD, enceintes JM Lab Cobalt 820).

Disques utilisés :
- RAVEL : Daphnis et Chloé, enregistrement réalisé en 1955 par RCA (l’un des premiers effectué en stéréophonie, la firme ayant débuté en 1954 en utilisant ce procédé). L’orchestre symphonique de Boston, magnifiquement enregistré, est placé sous la direction de Charles Munch. Lors du report en CD et SACD, les ingénieurs ont pris le parti de laisser le signal audio tel qu’il sort du magnétophone : le souffle, assez important, fini cependant par être balayé par l’ivresse de la direction de Munch, tout autant que par la volupté de la musique du ballet de Maurice Ravel… Mais pour ce qui concerne une différence entre la lecture CD et SACD, j’ai beau tendre l’oreille…

- MAHLER : Symphonie n°8 (Orchestre de la Radio Bavaroise, solistes et chœurs sous la direction de Rafael Kubelik). Encore un enregistrement analogique, effectué en public en 1970, édité par Audite, et qui a la particularité de présenter une « double version » : plages 1 à 3, version « remastérisée » (version « retouchée » par l’ingénieur du son, lisible en CD ou SACD et, une seconde version, originale, lisible uniquement sur une lecteur SACD. L’équilibre sonore des deux versions est différent et cela s’entend facilement. Mais pour ce qui est de la 1ère version, la seule dont on peut comparer la lecture en CD ou en SACD, là encore, je ne perçois pas de différences…

- RACHMANINOV : Symphonie n°2 et Vocalise n°14, Op.34 (Channel Classics). Budapest Festival Orchestra sous la direction d’Ivan Fischer. Enfin un enregistrement « tout numérique » (effectué en 2003), réalisé selon le mode muticanal (5.0). Mais je n’ai pas encore testé ce mode (pour cela, il faudra rebrancher le lecteur sur l’installation Home cinema)… Toujours pas de différences perçues entre la lecture stéréophonique de la couche CD et celle SACD.

- MARIN MARAIS : « Suitte d’un Goût étranger », pièces de viole du IV Livre.1717. Jordi Savall, basse de viole, Pierre Hantaï, clavecin… (Alia Vox). Magnifique prise de son, réalisée (en mode multicanal) en 2006 par Manuel Mohino (Musica Numeris). Put*** :oops: , mais qu’est-ce que je fous à écouter des décibels et des fréquences, alors que cette musique vous fait mettre à genoux ? Au diable le lecteur de SACD… :evil:

Voilà ma (triste ?) expérience du SACD.

Ah, si, quand même une différence entre le lecteur Pioneer et le lecteur Philips : le lecteur Pioneer est (légèrement) bruyant et cela s’entend malgré tout, de manière infime, à 3 ou 4 mètres de distance, dans le silence séparant les plages. A part cela, dans une écoute en aveugle, je serais bien en peine de distinguer l’un ou l’autre de ces appareils.

Alors, la (les) question(s) du jour :
Sur votre installation percevez-vous une différence entre la lecture CD et la lecture SACD ?
Faut-il être « équipé » d’une, ou plutôt de deux oreilles expertes, voire exceptionnelles, pour percevoir une différence ?
Faut-il disposer d’un équipement (très) « haut de gamme » ?

Une réponse affirmative à ces deux dernières questions expliquerait en partie pourquoi le SACD à une position si marginale…
Tamino
 
Messages: 45
Inscription: 04 Mar 2008 9:14
Localisation: Evry 91
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Mai 2010 10:10

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Mai 2010 10:19

le SACD est surtout intéressant en multicanal. Il te faudrait 5 enceintes.
lapaille
 
Messages: 2108
Inscription: 29 Sep 2007 16:23
Localisation: Eslapion du 93
  • offline

Message » 24 Mai 2010 10:44

Les cinq enceintes, je les ai sur mon installation home cinema...
Alors, le SACD, "poudre aux oreilles"(?), inutile pour avoir une meilleure qualité d'écoute et une plus grande définition sur une installation Hi-Fi stéréophonique ???
Tamino
 
Messages: 45
Inscription: 04 Mar 2008 9:14
Localisation: Evry 91
  • offline

Message » 24 Mai 2010 10:58

Bonjour,
pour bien percevoir la "DIFFERENCE" j'ai acquis 2 cd de Norah Jones, en CD et l'autre en Hybride.
spatialisation, détourage des instruments, profondeur scénique de la voix, rien à voir, véritablement.
J'ai fait de même avec Thriller de notre regretté Mickael. Et là, big claque !!!!!
Le cd dit classique est touffu, confu, les instruments sont, comment dire, mixés, c'est ça, mixés...
Les graves bavent, les médiums sont à la traine, les aigus s'effilochent. Tout ceci est dorénavant
la perception que j'en ai en comparaison de L'AUTRE. Petit nota quand même avec ce cd, il est uniquement
en SACD (il m'a côuté la peau des corones). C'est magique. Je ferme les yeux, et regarde.
C'est ça, en fermant je m'ouvre. Ma petite Dame, peu sujette à la magie auditive (chacun son truc !),
s'est assise. M'a demandé le cd classique, puis le SACD; puis de nouveau le classique, puis de nouveau le SACD.
Sidérant, la Musique et la Dame de ma vie...
Maintenant, je ne sais quel âge tu as (myself 54), et suis aussi "écoutant" de musique classique.
Les conditions d'enregistrement de cette musique ne sont absolument pas les mêmes.
Les conséquences : trés peu de différences véritablement audibles. De plus le classique a été bien souvent
enregistré dans des temps plus anciens. Essaies avec une musique plus "actuelle. Bonne écoute.
Cdt
lejap
lejap
 
Messages: 237
Inscription: 11 Fév 2010 23:38
  • offline

Message » 24 Mai 2010 11:20

C'est une blague ? a l'écoute et surtout en stéréo, le SACD est bien meilleur...achete chick korea, etc.....me^me avec un milieu de gamme pioneer.....Bien sur sortie analogique sur le SACD et numeriquez pour le cd ( car le convertisseur sacd est bon mais pas le cd sur le pioneer......
Sinon il y a des platine universel et blu ray avec sacd chez sony, oppo et denon aussi.....
Sinon les dernier Sony DVPS x70, 370,470,570 et futur 770 renvio les SACD par la hdmi (via un transcodage du genre 24/96)
provideo10
 
Messages: 1205
Inscription: 09 Nov 2009 17:17
Localisation: Entre Paris et Troyes

Message » 24 Mai 2010 11:30

Tamino a écrit:Je viens de faire l’acquisition d’un modeste « appareil à tout faire », (sauf le Blu-Ray) : lecteur Pioneer DV-610AV-S, assurant la lecture des SACD et des DVD Audio.

je ne perçois pas de différences entre la lecture de la couche CD et de la couche SACD d’un disque hybride …


bien vu, tu n'es pas sourd, il n'y a pas de différences
sauf à avoir du matériel performant
et à la condition que l'enregistrement SACD soit de qualité ce qui n'est pas toujours le cas
bref, le SACD ne correspond que rarement à ce que l'on promet dans les brochures marketing
et il y a entre temps d'excellents CD vraiment bien enregistrés..

tu ferais mieux de chercher un bon lecteur CD et cela c'est déjà pas évident
Dernière édition par corintin le 24 Mai 2010 11:32, édité 1 fois.
corintin
 
Messages: 1740
Inscription: 24 Mai 2009 22:25
  • offline

Message » 24 Mai 2010 11:32

j'ai un pote qui a du matos audio de la mort hé bien il m'a fait écouter le cd et sacd de bowie 'ziggy stardust' ya pas photo c'est un monde de différence!

par contre c'est fini je pense le SACD mais je me demande si ce qu'on fait actuellement, des bluray avec la partie audio HD si c'est comparable et aussi bon que le SACD (genre mon bluray de police en master audio true HD)..
olivierdo
 
Messages: 601
Inscription: 18 Sep 2003 17:36
  • offline

Message » 24 Mai 2010 11:51

Bravo provideo10, tes gôuts musicaux sont plus qu'intéressants (je le possède aussi, alors...),
effectivement avec de la musique plus actuelle, la différence est flagrante !
Quant au fait que le SACD n'a pas une grande vie devant lui, car trop cher, peut-être.
Mais à ma connaissance il n'y a pas sur le marché actuellement de reproduction musicale supérieure.
Ceci en fera certainement un marché de niche de riche.
Pour autant je me pose la question suivante : pourquoi parfois dépenser des "fortunes"
dans des systèmes audiophiles, avec des lecteurs "monstrueux" pour une restitution d'enfer des cd dits classiques,
alors qu'un bon lecteur SACD de l'ordre de, disons 800 à 1200 €, voire moins, suffit plus qu'amplement ?
La différence avec les 'monstrueux" pouvant être investi en SACD, qui eux ne sont pas sujets à usure et décôte.
Enfin, c'est un point de vue.
lejap
 
Messages: 237
Inscription: 11 Fév 2010 23:38
  • offline

Message » 24 Mai 2010 11:54

Merci les gars pour vos réponses :) , elles sont très diversifiées (tant mieux d'ailleurs! ) mais pas forcément encourageantes pour ce qui concerne l'écoute SACD en stéréophonie ! Moi qui bave depuis des années à la lecture des comptes-rendus de la revue Diapason, "du grain exceptionnel du SACD", "du velouté du son", de l'extraordinaire transparence sonore", "de la définition époustouflante", etc, etc... Mais, bien sûr, il s'agit de lecteurs qui coûtent dix fois plus chers que celui dont j'ai fait l'acquisition !

Et en même temps, de manière contradictoire, lorsque les critiques de Diapason confèrent une double notation technique pour les SACD hybrides (une notation pour la couche CD, une autre pour la couche SACD), la note est souvent... la même ! L'écart est parfois de 0,5 point et encore plus rarement d'un point ! Est-ce à dire que l'apport du SACD est vraiment minime même pour des oreilles très averties ?
Tamino
 
Messages: 45
Inscription: 04 Mar 2008 9:14
Localisation: Evry 91
  • offline

Message » 24 Mai 2010 12:03

Refais une écoute des mêmes disques sur ton installation multicanale et dis nous ce que tu en penses.
Normalement tu devrais gagner en relief sonore.
lapaille
 
Messages: 2108
Inscription: 29 Sep 2007 16:23
Localisation: Eslapion du 93
  • offline

Message » 24 Mai 2010 12:13

Tamino a écrit:Merci les gars pour vos réponses :) , elles sont très diversifiées (tant mieux d'ailleurs! ) mais pas forcément encourageantes pour ce qui concerne l'écoute SACD en stéréophonie ! Moi qui bave depuis des années à la lecture des comptes-rendus de la revue Diapason, "du grain exceptionnel du SACD", "du velouté du son", de l'extraordinaire transparence sonore", "de la définition époustouflante", etc, etc... Mais, bien sûr, il s'agit de lecteurs qui coûtent dix fois plus chers que celui dont j'ai fait l'acquisition !

Et en même temps, de manière contradictoire, lorsque les critiques de Diapason confèrent une double notation technique pour les SACD hybrides (une notation pour la couche CD, une autre pour la couche SACD), la note est souvent... la même ! L'écart est parfois de 0,5 point et encore plus rarement d'un point ! Est-ce à dire que l'apport du SACD est vraiment minime même pour des oreilles très averties ?

extraordinaire transparence sonore, oui c'est ça. Les instruments, et voix s'il y en a, sont chacun à leur place, et définis dans l'espace. Un des interlocuteurs parlait de Ziggy Stardust, je possède aussi le classique et son grand frère. Aucune comparaison possible. Et vraiment je me permets d'insister, mais aux oreilles de non-"initiés" ils perçoivent la différence, mais encore une fois avec des musiques plus actuelles (conditions d'enregistrement aidantes).
lejap
 
Messages: 237
Inscription: 11 Fév 2010 23:38
  • offline

Message » 24 Mai 2010 12:40

lapaille a écrit:Refais une écoute des mêmes disques sur ton installation multicanale et dis nous ce que tu en penses.
Normalement tu devrais gagner en relief sonore.


Bien évidement je vais continuer quelques écoutes comparatives et notamment en écoute multicanale, même si j'ai plutôt un a priori défavorable sur ce type d'écoute...
Qu'apportera une écoute multicanale, surtout sur un instrument solo ? Je n'ai pas envie de me retrouver emprisonné à l'intérieur de la caisse d'un luth !!! Et sur l'orchestre, cela ne va-t-il pas ajouter de la confusion ? Certes le muticanal peut, peut-être, mieux reconstiruer l'acoustique de la salle de concert), mais cela ne va-t-il pas se superposer aux propres réflexions parasites de ma salle d'écoute, car je n'écoute pas la musique en chambre sourde (!) ?

Et je recherche plutôt une écoute stéréophonique, de qualité supérieure... si cela existe !
Tamino
 
Messages: 45
Inscription: 04 Mar 2008 9:14
Localisation: Evry 91
  • offline

Message » 24 Mai 2010 12:44

Tamino a écrit:pas forcément encourageantes pour ce qui concerne l'écoute SACD en stéréophonie ! Moi qui bave depuis des années à la lecture des comptes-rendus de la revue Diapason, "du grain exceptionnel du SACD", "du velouté du son", de l'extraordinaire transparence sonore", "de la définition époustouflante", etc, etc...

tu ne dois pas prendre à la lettre tout ce que raconte Diapason surtout quand il s'agit de hifi
et puis finalement tu as fait le test toi même pour constater le côté surfait du SACD.. CQFD !
corintin
 
Messages: 1740
Inscription: 24 Mai 2009 22:25
  • offline

Message » 24 Mai 2010 12:56

corintin a écrit:tu ne dois pas prendre à la lettre tout ce que raconte Diapason surtout quand il s'agit de hifi
et puis finalement tu as fait le test toi même pour constater le côté surfait du SACD.. CQFD !


Tu as raison Corintin ! Et d'ailleurs mon côté "Saint Thomas de l'audio" me pousserait plutôt à croire uniquement ce que j'entends ! Mais je ne rejette pas forcément un "avis autorisé" et surtout la confrontation d'avis différents, toujours contructive ! :)
Tamino
 
Messages: 45
Inscription: 04 Mar 2008 9:14
Localisation: Evry 91
  • offline

Message » 24 Mai 2010 13:09

le multicanal apporte une sensation de relief supérieur. le nombre d'instrument n'a rien à voir !
C'est vrai que pour optimiser tout ça c'est pas simple.

Sinon, si tu veux rester sur 2 canaux, il vaut mieux investir sur de meilleures enceintes.
lapaille
 
Messages: 2108
Inscription: 29 Sep 2007 16:23
Localisation: Eslapion du 93
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message