Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

question à la con...sur la musicalité

Message » 24 Juin 2002 18:47

Je ne suis pas tout fait d'accord avec vous. Pour moi, la muscalité d'un système existe bien, mais à mes yeux, c'est exactement ce que j'ai expliqué plus haut : c'est le facter de plaisir qui remonte à la surface lors d'une écouté.
Je ne souhaite pas m'étendre sur des pages dans des explications vaseuses à ce sujet, mais je pense qu'on peut parler de musicalité sans s'appeler Zacharie Bourjet (dieu m'en garde).

Si ce n'est pas le cas, alors comment pouvez vous tous parler d'émotion, de matière ou autre, alors qu'il s'agit tout à fait de données aussi subjective que cette musicalité que vous rejetez.
je ne vous jette pas la pierre (Pierre), mais je vous trouve trop hatifs dans vos conclusions, et je rejoins bluenote : "musicalité : qualité de ce qui est musical". je pense qu'il existe des chaines qui ne sont pas complètement tranparentes, mais qui permettent à certains d'éprouver un grand plaisir à leur écoute (Naim, Mac, Rega ?).
je ne pense pas qu'il soit utile de toujours chercher des mesures, ou des critères objectifs pour juger une chaine, enfin pas dans mon cas, parce que MON critère principal est le plaisir, soit un critère purement subjectif. M'enfin là, je pense que c'est très lié à mon leitmotiv "carpe diem".

En fait, je ne comprends même pas comment on peut chercher une chaîne dont le critère de satisfaction à maximiser (ah, flute, ca me rappelle des cours de maths, ce genre de phrases...) soit ce plaisir.
C'est pour cela que je pense que l'effet placébo est la plus belle invention de l'audiophilie : quelque chose qui ne change rien (donc qui ne dégrade rien) mais qui donne l'impression à l'auditeur que c'est mieux : à partir du moment où c'est gratuit (peindre la tranche des CD, mettre les cables dans un certain sens... ) pourquoi s'en priver ? par rationalité ? Arretons de chercher des excuses à une passion : on recherche tous la même chose, et les chiffres, les données numériques et les explications soit disant objectives que nous fournissons pour la description d'un système ne sont que les transcriptions, voire les justifications que nous voulons bien donner au sempiternel et très subjectif "plaisir d'écoute".

Le terme de musicalité est peut-être un barbarisme, un contresens ou un caractère inexistant, il reste que c'est encore le plus beau compliment qu'on puisse faire à une chaîne HiFi.

Burndav' (compli-menteur)
Burndav
 
Messages: 3390
Inscription: 25 Avr 2001 2:00
Localisation: Jamais très loin
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Juin 2002 18:47

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Juin 2002 19:50

D'accord avec cette conception de la "musicalité" qui ne serait alors que l'expression d'un sentiment totalement subjectif, presqu'un synonyme du vocable "plaisir".
En revanche, parler de musicalité d'un système comme on évoque sa transparence ou son dynamisme qui, me semble-t-il, appartiennent davantage au registre de "l'objectif" me dérange furieusement.

JérômeB
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 24 Juin 2002 19:56

JérômeB a écrit:D'accord avec cette conception de la "musicalité" qui ne serait alors que l'expression d'un sentiment totalement subjectif, presqu'un synonyme du vocable "plaisir".
En revanche, parler de musicalité d'un système comme on évoque sa transparence ou son dynamisme qui, me semble-t-il, appartiennent davantage au registre de "l'objectif" me dérange furieusement.

JérômeB


Dans mes bras jérome ! :D
Tu rejoins parfaitement ce que je disais dès ma première réponse à ce post, et cela m'enchante. Je suis à 200% d'acord avec tes propos.

Par contre, et je n'en démordrait pas, bien qu'il s'agisse d'un caractère purement subjectif, je considère qu'il est tout de même le plus important à mes yeux.

Burndav' (subjectivement objectif)
Burndav
 
Messages: 3390
Inscription: 25 Avr 2001 2:00
Localisation: Jamais très loin
  • offline

Message » 24 Juin 2002 20:10

Burndav a écrit:
JérômeB a écrit:D'accord avec cette conception de la "musicalité" qui ne serait alors que l'expression d'un sentiment totalement subjectif, presqu'un synonyme du vocable "plaisir".
En revanche, parler de musicalité d'un système comme on évoque sa transparence ou son dynamisme qui, me semble-t-il, appartiennent davantage au registre de "l'objectif" me dérange furieusement.

JérômeB


Dans mes bras jérome ! :D
Tu rejoins parfaitement ce que je disais dès ma première réponse à ce post, et cela m'enchante. Je suis à 200% d'acord avec tes propos.

Par contre, et je n'en démordrait pas, bien qu'il s'agisse d'un caractère purement subjectif, je considère qu'il est tout de même le plus important à mes yeux.

Burndav' (subjectivement objectif)


Comme aux yeux de tous s'il s'agit bien d'évoquer le plaisir qu'on en éprouve, cette espèce de sentiment de satisfaction d'ensemble.

JérômeB
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 24 Juin 2002 20:51

La musicalité par l'exemple.
j'explique dans un post précedent que je cherche à retrouver un son qui se rapproche de la sonorité des instruments réels. Ca, c'est la première étape. La seconde est plus complexe et difficile à cerner.

Je prends ici le risque de vous donner MA "définition".

Plus encore que de la subjectivité, le concept de musicalité relève de l'émotionnel.

Pour essayer d'être concret j'évoquerai cette écoute récente d'un lecteur CD.
Après diverses écoutes comparatives à entendre toujours les mêmes passages, toujours des mêmes disques et quand tout d'un coup on ne compare plus, on écoute.
quand on ne parle plus de dynamique de graves ou d'aigus et qu'insidieusement, on se laisse aller à écouter les morceaux plus longtemps.
Quand on a la chair de poule sur certains passages pourtant maintes fois entendus.
c'est ça la musicalité.
Je pense que c'est cette capacité à émouvoir qui fait la musicalité d'un élément hifi. Lorsque l'on a trouvé les qualités objectives que l'on attendait et qu'il y a en plus cette touche émotionnelle qui vient comme par magie et que l'on ne peut que ressentir sans l'expliquer.

C'est cette idée là de la musicalité qui me plait, par opposition à celle dont parlent certains qui consisterait, si j'ai bien compris, en une coloration flatteuse et répétitive du son produit par un appareil. ca n'a rien à voir.
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 24 Juin 2002 21:20

je pense que vous avez tous vécu cette chose troublante ou que vous la vivrez un jour .vous souvenez vous de cette vieille pub nulle connue sous le nom "effet impulse"? un gugusse transformé en amoureux transi par une fragrance soudaine émanant d'une accorte inconnue aux effluves inspirants. Il existe des odeurs qui vous transportent instantanement en un espace intérieur, intime, souvent enfantin ou adolescent (l'odeur d'une voisine -ou d'un voisin je ne suis pas sectaire-de classe qui vous a tourneboulé la boite à bonheur...). Le "climat olfactif" d'un jardin d'enfant ou d'un square vous réexpédiant ipso facto aux lointains bonheurs de tenir la main de papa ou maman (snif...) en regardant ces crétins de pigeons en pleine chicore pour un crouton de pain rassi, enfin toutes ces choses...je suis persuadé que pour le son, c'est exactement la mème mécanique. J'ai longtemps écouté la radio sur les grandes ondes bien après l'apparition de la FM par pure nostalgie du vieux poste à lampes de mon grand père qui écoutait religieusement la voix de son maître tous les soirs quand j'était en vacances chez lui.Nos oreilles sont pleines de sonorités du passé qui ont modelé notre carte du tendre auditif. voilà surement pourquoi j'aime de façon totalement déraisonnable la matière sonore qui sort de mes vieilles enceintes; parce qu'elle me renvoie directement à tout ce passé. a partir d'un certain niveau de qualité ( je n'ai qu'une moyenne nostalgie de mon premier mange disque tout de mème...), nous ne faisons que rechercher ces visages de l'avant...C'est bien pour celà que s'écharperont éternellement les tenant d'un certain type de son et les aficionados d'un autre. Ils ont tous raison mème si je dois bien admettre que certaines confréries sonores me laisse parfois perplexe :D :D et surtout ceux qui idolâtrent l'organe vocal d'une vieille tante qui me forçait chaque été à bouffer des épinards!!!!( odieuse sorcière, je la hait considerablement et je porterai personnellement un bouquet d'épinards sur sa pierre tombale avec un portrait de popeye par dessus le marché!!)
le rédacteur
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 123
Inscription: 30 Mai 2002 22:40
  • offline

Message » 24 Juin 2002 22:04

Vive proust...
:wink: :lol: :lol: :lol:
Choussar
 
Messages: 2220
Inscription: 08 Fév 2002 2:00
Localisation: Aix-les-bains
  • offline

Message » 24 Juin 2002 22:58

ce soir j'attends Madeleine
on prendra le tram 33
lalalalèreuhhh!!! :D :D :D
le rédacteur
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 123
Inscription: 30 Mai 2002 22:40
  • offline

Message » 24 Juin 2002 22:59

Le rédacteur et proust ont raison. Moi mon enfance a été bercée du son de la clarinette dont mon père jouait fort bien. Et dans mes disques fétches pour essayer la hifi, il y a toujours une clarinette, dont le côté boisé du son est trop souvent oublié par les appareils hifi.
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 24 Juin 2002 23:01

j'oubliais.... la madeleine est une spécialité de ma ville.
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 24 Juin 2002 23:21

La Musicalité d'un système c'est pas quand on oublie le système au profit de la musique ?
la source, l'ampli, les enceintes, les câbles sont oubliés au profit de la musique et de l'émotion.
C'est un point de vue mais il me semble que notre quète de musicalité est là.

Nous avons tous écouté des materiels dans certaines configurations que nous avons trouvé musicaux et une fois chez nous cela semblait different car nous ne sommes plus dans le même état d'esprit.

Le retour de vacances de Haskil est assez significatif de ce genre de chose.

L'insatisfaction s'installe au fil du temps car notre émotivité et notre sensibilité évolue avec notre experience.

Maintenant de là à savoir si c'est subjetcif où objectif ?
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 24 Juin 2002 23:26

Merci le Rédacteur. C'est tellement frappé au coin du bon sens...

Pour ma part, j'ai été totalement marqué par les écoutes du système de mon père qui possèdait (et possède encore) des "bonnes vieilles" JBL.
Alimentées par des électroniques Marantz (parce qu'il n'avait à l'époque pas les moyens d'acheter un Mac) il se dégageait de cette chaîne une matière quasi palpable.
Les voix de Stevie Nicks et de Patti Smith me donnaient la chaire de poule.
Les riffs de Brian May, les incantations de Clapton, de Led Zep' et les sons novateurs de Yes...autant d'airs qui ont bercé mon enfance, le tout distillé par un système débordant d'énergie et de générosité.

C'est ce son que j'ai tjrs voulu retrouver et c'est la raison pour laquelle les systèmes que l'on dit "transparents" m'ennuient à mourir... Il faut que ça bouge, que ça vive...

Depuis, après avoir moi-même réalisé un rêve de gamin en m'équipant d'électroniques Mac Intosh, j'en ai également trouvé qques unes pour mon père afin qu'il puisse assouvir avec moi cette engouement pour ces électroniques qui confine parfois, il est vrai, à l'intégrisme.

JérômeB
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 24 Juin 2002 23:31

LaurentV a écrit:La Musicalité d'un système c'est pas quand on oublie le système au profit de la musique ?


A l'évidence en ce qui me concerne ce n'est pas le cas...
J'aime tellement ce "petit quelquechose" (de musicalité? :wink: ) que rajoute les Mac... 8)

JérômeB
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 24 Juin 2002 23:54

pour mes oreilles et moi,ma musicalité : c 'est quand j' écoute " la musique " et non plus le matériel.
je me demande combien de temps je pourrais suporter une formation musicale au beau milieu de mon salon...
donc fatalement le son est quelque part "modifié" pour pouvoir rentrer chez nous...
et la différence se fait à ce moment là...
sinon il n'y aurait que 2 paires de hp,3 amplis et... vive big brother...
le plus grand filtre se trouvant entre nos 2 oreilles...
le trésor suprême étant le temps à accorder à notre écoute.
je connais des gens trés heureux avec une micro chaine ambiance foire du trône...alors que nous sommes toujours en train de chercher le top plus mega extra top...
qui a raison ?
la confiture de fraise est elle meilleur que celle de framboise ?
quelle temps fera t il ce week end ?
qui a tué Kennedy ?
:wink:
slash
 
Messages: 10
Inscription: 06 Juin 2002 23:26
  • offline

Message » 25 Juin 2002 0:17

va falloir que j'aille poser des questions à ma moman chérie mon jéromeB...J'ai pour ma part une "bonne vieille paire de jbl " , pas encore un mac mais je sens que ça couve (c'est mon banquier qui va hennir de bonheur ...) et je ne les changerai que collé au mur par un colosse vindicatif desirant impérieusement se les approprier au prix de mon intégrité physique si nécéssaire...J'en ai entendu des enceintes plus ceci, plus cela, mais rien à faire, je reviens toujours à mes vieilles amours...prisonnier volontaire et heureux de mes monstres boites à bruit domestique. je crois que c'est sans espoir :D :D
le rédacteur
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 123
Inscription: 30 Mai 2002 22:40
  • offline


Retourner vers Discussions Générales