Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Qui a dit que la tres haute fidelite etait inaccessible ?

Message » 12 Juin 2003 14:41

La Nounouille a écrit:Bonjour Alain, permettez moi cette familiarité bien que nous ne nous connaissions pas.

Je suis, déguisé sous un autre pseudo, le monsieur qui à fait le converto utilisé par Mr X, et c'est par la même occasion mon premier message sur ce forum.

Pour en revenir au violoncelle, je connais bien le disque - Eric LONGSWORTH - "I hear you" - et le monsieur qui joue, pour l'avoir entendu plusieurs fois en concert (la dernière fois à Beauvais le moi dernier dans le cadre des "rencontres de violoncelle"). Bien qu'il utilise son violoncelle à fond je n'avais jamais eu cette impression de "talonnage" en live, il semble bien que ce soient les enceintes qui accusent leurs limites dans ce cas.


Jean-Paul.


Ici on se tutoie! Beauvais? Un voisin!

C'était la façon de décrire le phénomène par Ninja qui m'avait fait penser ça : bruit caractéristique de l'archet cognant à la verticale les cordes, frappements sur la caisse : on entend parfois ça dans les concerts de musique contemporaine.

Mais vu ce que tu dis : explication mauvaise.

Reste l'écrétage de l'ampli dont parle Marc G : en général les lampes font alors un bruit de papier d'alu qu'on froisse, l'instant de l'écrétage.

Curieux donc ce talonnage...

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 12 Juin 2003 14:41

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 12 Juin 2003 15:09

Ca n'était le cas que sur certains disques, lors de violentes attaques dans le grave (un violoncelle aux cordes frappées par exemple).
De façon générale, je pense que la distortion ne peut être importante que sur les fréquences très graves et avec une forte dynamique. Le reste du spectre, qui est engendré par des mouvements de la membrane essentiellement dans la zone linéaire, est très peu affecté par les distortions aux limites dont tu parles. Et surtout si le HP est mal tenu, ce qui n'était pas le cas là.


En effet, dans c'est dans le grave que les non-linéarités liées aux suspensions et aux spider sont importantes. Dans le médium, le HP est "piloté" par la masse et les suspensions ne jouent plus aucun rôle, dans cette plage, ce sont les non-linéarités liées au changement d'inductance qui sont importantes..
Mais il n'empêche que j'ai du mal à comprendre la totale satisfaction sucitée par un HP qui talonne: si on l'a poussé jusque là hors séance de torture, soit le HP n'est pas à la hauteur, soit la pièce est pas adaptée (trop grande)...
J'ai passé mon WE a torturé une paire de SS 15W Revelator (bah, il faut dire qu'à 18mm de couse totale, c'est les champions dans leur catégorie..), eh ben j'ai pas réussi à les faire talonner... Mais c'était dans 13m^2... Dans ce cas les HP me semblent adapté, car les oreilles "talonnent "avant les HP :wink:
Philippe Terrier
 
Messages: 385
Inscription: 28 Fév 2001 2:00
Localisation: Lausanne, Suisse
  • offline

Message » 12 Juin 2003 16:00

haskil a écrit:Ici on se tutoie! Beauvais? Un voisin!

C'était la façon de décrire le phénomène par Ninja qui m'avait fait penser ça : bruit caractéristique de l'archet cognant à la verticale les cordes, frappements sur la caisse : on entend parfois ça dans les concerts de musique contemporaine.

Mais vu ce que tu dis : explication mauvaise.

Reste l'écrétage de l'ampli dont parle Marc G : en général les lampes font alors un bruit de papier d'alu qu'on froisse, l'instant de l'écrétage.

Curieux donc ce talonnage...

Alain :wink:


Heureux de trouver un voisin :D

Ce que j'ai entendu samedi n'était pas un écrétage d'ampli à lampe (je commence à avoir l'habitude d'en entendre et c'est pour ça que je passe d'un SE300B à un PP845)

Il faut dire qu'on avait mis le paquet question niveau et ce disque est extrèmement dynamique (E. LONGSWORTH joue sur un Violoncelle amplifié RAAD 4 cordes - et ça a de la pêche ces machins là).
A des niveaux plus raisonnables, et à mon avis plus conformes à la réalité il n'y avait aucun problème!

Jean-Paul.
La Nounouille
 
Messages: 56
Inscription: 10 Juin 2003 20:47
Localisation: ORSAY - France
  • offline

Message » 12 Juin 2003 16:06

L'ampli en question est un ... Mc Farlow à tubes El 34, il n'est plus fabriqué depuis 5 ans dixit la personne qui me l'a vendu. Il a subi quelques modifications.
Les Boston ont talonné pour cause de correcteur de grave de l'Audiofolia poussé un peu trop; et d'ailleurs une seule fois.

Ninja n'a rien exagéré. Ce CR est fidèle à ce que l'on a entendu.

Le Farfadet a recueilli sur ce forum bien des lauriers, ma foi mérités, il ne faut pas oublier que marié à l'ART DIO de Jean Paul, ils font de beaux enfants.

Enfin rendons à Marc G ce qui revient à Marc G, c'est lui qui est à l'origine de mon incursion dans la haute fidélité.
Dernière édition par sidery le 12 Juin 2003 16:16, édité 1 fois.
sidery
 
Messages: 141
Inscription: 22 Oct 2001 2:00
Localisation: RP
  • offline

Message » 12 Juin 2003 16:15

La Nounouille a écrit:
haskil a écrit:Ici on se tutoie! Beauvais? Un voisin!

C'était la façon de décrire le phénomène par Ninja qui m'avait fait penser ça : bruit caractéristique de l'archet cognant à la verticale les cordes, frappements sur la caisse : on entend parfois ça dans les concerts de musique contemporaine.

Mais vu ce que tu dis : explication mauvaise.

Reste l'écrétage de l'ampli dont parle Marc G : en général les lampes font alors un bruit de papier d'alu qu'on froisse, l'instant de l'écrétage.

Curieux donc ce talonnage...

Alain :wink:


Heureux de trouver un voisin :D

Ce que j'ai entendu samedi n'était pas un écrétage d'ampli à lampe (je commence à avoir l'habitude d'en entendre et c'est pour ça que je passe d'un SE300B à un PP845)

Il faut dire qu'on avait mis le paquet question niveau et ce disque est extrèmement dynamique (E. LONGSWORTH joue sur un Violoncelle amplifié RAAD 4 cordes - et ça a de la pêche ces machins là).
A des niveaux plus raisonnables, et à mon avis plus conformes à la réalité il n'y avait aucun problème!

Jean-Paul.


C'est vrai que l'Audiofolia est capable, correcteur de grave remonté, de balancer un niveau incroyable dans la partie du grave corrigée... sans empâter en rien ce qui est au dessus...

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 12 Nov 2003 19:55

J'ai eu très récemment la chance de pouvoir écouter ce système qui m'avait fait baver à la lecture du premier cr magnifiquement rédiger par un certain Ninja40.

Simon m'a donc gentiment accueilli dimanche dernier pour une écoute et déjà à 20 mètres des enceintes, à travers l'encadrement de la porte de la pièce d'écoute ça sonne déjà très bien. Ca fait du "gros" son propre plein de détail et de subtilité.

On commence à discuter le courant passe bien et le volume sonore sans être excessif et déjà trop fort pour s'entendre correctement à l'extérieur de la pièce :o

Pourtant une fois dans la pièce à la vu de la taille des enceintes, il y a effectivement de quoi se poser des questions. Présentation du matériel que je ne connais pas à part l'audiofolia.

On peut dire pour ceux qui connaissent ce préampli qu'il est le seul élément officiel HDG. Le reste parait modeste: des petites enceintes boston vrm 50 (ou 60 je sais plus :oops: )qui payent pas de mine pas plus haute que des ls3/5a, un pp en EL34 d'un nom qu'on croirait qu'il s’agit d'une marque bas de gamme pour sono automobile et une ancienne source marantz qui sert de drive accoupler à un dac artisanal à base de carte numérique d'art dio, et pourtant...

(Je ne donnerai mon avis que sur des musique que je connaissait peu ou pas, j'avais bien emmener deux cd mais je n'est pas osé les suggérés :oops: puis le temps et tout de même vite passé)

Que de présence (surtout sur les voix) et d'aplomb! La musique depuis le point d'écoute rempli le volume de la pièce pourtant grande. On est tout de suite frappé par une très grande transparence, et beaucoup de fluidité. Les plans sonores sont respectés avec précision sans aller à la chirurgie. L'équilibre tonal est exemplaire, le grave à défaut de descendre très bas se déploie avec facilité et l'aigu monte très haut avec finesse. Tout le spectre bénéficie d'une grande richesse de timbre. On ressent les ambiances et dimension de salle c'est épatant! L'ensemble drive convertisseur et très réussi

Qui viennent attaquer l'audiofolia rajoutant aération, dynamique, ouverture et franchise dans les attaques, il bonifie et complète les qualités de la source.

L'ampli lui fait passer tout ça de façon admirable, il se révèle neutre, puissant, se contentant de fournir au mieux le signal aux enceintes sans faiblir, qui elles restituent toutes ces qualités de fort belle manière.

Sans tenir compte du prix les performances et qualités musicales sont époustouflantes. C'est simple quand je suis rentré chez moi, j'ai trouvé mon système mauvais. Même avec mon audioméca en source, j'étais loin d'obtenir un tel résultat.

Les éléments de Simon sont certes modeste mais même individuellement ils sont plein de qualités. En terme de tarif hormis la source, c'est approximativement du même ordre que moi avec en commun l'audiofolia et un système semblable (enceinte deux voies type biblio et ampli à tube pp pour tout les deux). Il a aussi l'avantage sur la pièce d'écoute et une mise en oeuvre plus soigné, enfin quand même, je m'attendait pas à me prendre une telle claque (surtout que le système en question réuni de nombreuses qualité auxquelles je suis sensible).

Il me vient donc à l'esprit mais beaucoup plus encore que la semaine dernière qu'un système très haut de gamme ne se fait pas obligatoirement avec du matériel cher. Et vu le résultat obtenu je pense même qu beaucoup d'appareil sont sur évalué et ne mérite pas de cr aussi élogieux comme on en lit souvent dans la presse. Evidement ça dépend des goûts de chacun et de ce que l'on recherche dans la restitution sonore. Mais j'ai l'impression que de nombreuse marque privilégient des critères hifi à défaut de concevoir des appareils capables de restituer au mieux la musique sur son ensemble.
naturalman
 
Messages: 338
Inscription: 04 Fév 2003 1:04
Localisation: Région parisienne
  • offline

Message » 12 Nov 2003 20:37

Moi, c'est mon banquier qui me l'as dit :-?
Avatar de l’utilisateur
aldiallo
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10483
Inscription: 25 Fév 2002 2:00
Localisation: Ici,la bas, ailleurs

Message » 12 Nov 2003 20:49

naturalman, merci pour ce compte-rendu, cette chaîne continue décidemment à me faire baver d'envie...
naturalman a écrit:un système très haut de gamme ne se fait pas obligatoirement avec du matériel cher.

Euh, je suis pas d'accord sur le vocabulaire utilisé : "haut de gamme" veut dire par définition, le haut de la gamme d'un constructeur, donc les produits les plus chers de ce constructeur.

Par contre, je suis d'accord pour dire : un système de très grande qualité ne se fait pas obligatoirement avec du matériel cher.

Et vu le résultat obtenu je pense même qu beaucoup d'appareil sont sur évalué et ne mérite pas de cr aussi élogieux comme on en lit souvent dans la presse. Evidement ça dépend des goûts de chacun et de ce que l'on recherche dans la restitution sonore. Mais j'ai l'impression que de nombreuse marque privilégient des critères hifi à défaut de concevoir des appareils capables de restituer au mieux la musique sur son ensemble.


Il ne faut pas oublier que le matériel que tu as écouté n'existe pas dans le commerce. Il est donc normal qu'il enfonce les produits du commerce :
Ampli "tranfiguré par Roger Carado"
DAC entièrement fait maison à base d'une carte numérique,
drive bardé de bitume...

J'ai envie de dire que ces produits sont les oeuvres d'artistes, mises en oeuvre et optimisées par des artistes. Il est donc plutôt normal que le résultat transcende des produits commerciaux mis en oeuvre par des gens ordinaires, non?
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 12 Nov 2003 21:03

vincent128 a écrit:J'ai envie de dire que ces produits sont les oeuvres d'artistes, mises en oeuvre et optimisées par des artistes. Il est donc plutôt normal que le résultat transcende des produits commerciaux mis en oeuvre par des gens ordinaires, non?


Voila une excellente définition du système de Simon !!
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 12 Nov 2003 21:19

vincent128 a écrit:Euh, je suis pas d'accord sur le vocabulaire utilisé : "haut de gamme" veut dire par définition, le haut de la gamme d'un constructeur, donc les produits les plus chers de ce constructeur.

Par contre, je suis d'accord pour dire : un système de très grande qualité ne se fait pas obligatoirement avec du matériel cher.



J'admet ta correction il est vrai bien mieux approprié :wink:

les enceintes et l'audiofolia sont totalement d'origine :wink: mais je reconnais que sa chaine est assez artisanal dans son ensemble. Ce n'est pourtant que le résultat de conceptions et mise en oeuvre rigoureuse...y'a pas d'autre secret :wink:
naturalman
 
Messages: 338
Inscription: 04 Fév 2003 1:04
Localisation: Région parisienne
  • offline

Message » 12 Nov 2003 22:00

naturalman a écrit:les enceintes et l'audiofolia sont totalement d'origine


L'audiofolia est un pré-amp tweaké d'origine! ;) c'est pas du tout un appareil commercial ordinaire. Je l'incluais dans les appareils conçus par des artistes.
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message