Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Exabot [Bot] et 37 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

RAPPEL HISTORIQUE !

Message » 11 Juin 1999 17:43

Invité
 
  • offline

Annonce

Message par Google » 11 Juin 1999 17:43

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Nov 2001 2:18

A Mr Ogobert :
>Mais bien sur...
>La résistivité du cuivre à 20°C est de >0.0000000167 ohm/métre et il a un >coefficient thermique de 0.0039. A 1000°C ( >T de fusion du cuivre 1084°C ) sa >résistivité est donc de 0.00000081 >ohm/métre. C'est sur que ca va produire une >diminution _marqué_ du niveau sonore.
>Et elle augmente selon une formule Ri = Ro >x [ 1 + ( C x ( Ti-To ) ) ] ( NB: c'est du >programme de collége il me semble ). Avec >Ro qui est d'un facteur 10-8 et C d'un >facteur 10-3. C'est "epsilonesque" pour une >différence de température ( Ti-To ) d'une >centaine ( et même d'un millier comme je >l'ai démontré ) de degré.
Epsilonesque, vraiment ??
Si on fait le rapport de vos deux résistivités , vos propres chiffres :
0.00000081 /0.0000000167 = 50,62 !!!
La résistivité aurait été multipliée par 50 !
Donc la résistance également !
Bon , vous avez fait une erreur , il manque un Zéro dans une des deux valeurs !
Par commodité , utilisons la notation scientifique , de la ffaçon suivante :
2E8 pour 2*10 puissance 8 .
j'ai refait les calculs , on trouve :
8,36 E-8 ohms*mètre pour Ro à 1000°C , avec un coeff de température de 0,004 .
Mais c'est énorme ! car ce qu'il faut considérer c'est la Variation , l'augmentation de la résistivité ro.
Or elle est de 392 % !! Pas epsilonesque du tout !
La résistance d 'une bobine de cuivre portée
à 1000°C , si c'était possible , serait 5 fois sa valeur à 20° C !! et l'augmentation relative de 3,92 soit 392 % !!
Les augmentations relatives de Résistivité , ou de résistance sont données par :
C*(Ti-To)*100 !
Ces phénomènes sont également bien connus en électrotechnique , où les bobinages des moteurs qui chauffent voient leur résistance
varier .
Colonne de gauche : Variation de température
Colonne de droite :Variation de Résistance (ou résistivité)
20°C -----> 8%
40°C -----> 16%
60°C 24%
100°C 40%
160°C 64%
200°C 80%
Vous pouvez constater que ce n'est pas négligeable , vu que la température d'une bobine mobile de HP peut atteindre les 100°C
'(et plus encore, parfois) et causer le phénomène de la "compression dynamique" .
Et effectivement comme d'autres l'ont signalé , cela change un certain nombre de facteurs dont l'amortissement, les fréquences de coupure.Puisque les courants induits par la FCEM du HP se referment à travers Zs ampli+ R HP, si R Hp augmente
l'intensité des courants induits diminue , et l'amortissement aussi :L 'équipage mobile est moins bien "tenu" .
****************************************
Mais vous avez été intoxiqué par les propos d'un certain FYL , et vous avez commis l'erreur de le croire aveuglément.
Ce FYL qui s'est permis d'insulter Hyperbol, moi même , et beaucoup d'autres , sans que vous réagissiez , en tant que modérateur.
Je précise que je n'ai aucun lien avec "Choupito " , Hyperbol et les autres.
En toute impartialité , vous n'avez pas été juste quand vous avez bloqué le compte d'Hyperbol et de Choupito !
Hyperbol n'a jamais critiqué la fonction de
modérateur , il a été forcé de constater la perversité avec laquelle vous avez exercé cette fonction.
Ainsi vous l'avez exclu ,lui , alors qu'il n'a insulté personne .
Et FYL , qui insultait et humiliait la majeure partie de ses contradicteurs , avec des termes tels que "******* " , "pauvre ****** ", un ton méprisant . Vous ne lui avez même pas envoyé un blâme.
Deux poids , deux mesures !
ne pas se tromper de cible , tout de même.
Quant à la pseudo science , je pense avoir sufisamment démontré où elle se trouvait !
Quoi qu'il en soit , tout le monde peut s'exprimer , même pour dire que la Terre est plate ou que 2+2 font 5 !
A condition de respecter la net étiquette , et de ne pas manier les insultes après épuisement des arguments scientifiques.
Mais quand vous excluez Choupito au lieu de lui répondre sur le fond , vous utilisez <BR
Hannibal Pantalacci
 
Messages: 54
Inscription: 25 Aoû 2001 2:00
  • offline

Message » 04 Nov 2001 3:04

Putain, y'en a marre de ces querelles de *****. Et t'es pas obligé de mettre 2 fois le message (en réponse et en nouveau message)
Et avant de commencer à critiquer FYLG, faudrait en savoir autant que lui, et c'est pas gagné...D'ailleurs, pourquoi tu en reparles, il s'est cassé à cause d'em*****urs (ça m'étonne d'ailleurs, vu qu'il est sur Usenet)
quant à la compression de dynamique, je dirais plutôt que l'échauffement de la bobine entraîne une diminution du volume max, car la durée caratéristique du refroidissement ou de l'échauffement du cuivre est plutôt assez longue, et ça serait plutôt audible dans les très basses fréquences, genre le Hz à vue de nez...
Nono Le Rouje
 
Messages: 1096
Inscription: 26 Mar 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 04 Nov 2001 10:02

L'argumentation développée par Choupito à l'époque est l'exemple typique de ce que j'appelle de la pseudo science...
Il part d'un argument juste et incontestable : l'augmentation de température d'un matériaux conducteur augmente sa résistance...
Il ajoute un argument "probable" : une bobine d'un HP à bas rendement s'échauffe à l'usage ( c'est d'ailleurs la définition d'un mauvais rendement => conversion en chaleur )
Et il conclue : donc cette augmentation de la température de la bobine a un effet audible sur le rendu final de l'enceinte...
Et la, je dis que ce "donc" est en trop... Si les 2 premiers arguments sont incontestables, le derniers est lui, au contraire, tout à fait contestable.
Car l'augmentation de la résistance en question, même forte en valeur relative je le reconnais, reste "négligeable" en valeur absolue. On passe de qq chose en 10-9 à qq chose en 10-8 ohm.metre ( et encore pour les 160° dont parlait Choupito, je ne pense même pas qu'on change d'ordre de grandeur mais j'ai la flemme de refaire le calcul ).
Admettons "pour rire" que la bobine soit constitué d'un kilométre de cable ( en fait je n'en ai aucune idée mais ca fait un compte rond pour la démonstration ).
On passerait donc d'une résistance ( et non plus résistivité ) de qq chose en 10-6 ohm à qq chose en 10-5 ohm.
Or, regardons par exemple la courbe d'impédance d'une enceinte en fonction de la fréquence ( je parle bien d'une "enceinte" et non plus simplement du HP, après tout, c'est l'enceinte qui constitue une charge vu de l'ampli ). Sur certaines enceintes un peu "torturées", l'impédance peut passer d'un ou deux ohms à des dizaines, voir des centaines d'ohms.
Si on admet qu'une variation du niveau d'un micro-ohm (mon 10-6 sur ma bobine d'un km ) sur un composant peut avoir un effet "audible" sur le système complet, que dire d'une variation d'une valeur un _million_ de fois plus élevé. Ca doit être horrible, atroce, absolument inécoutable, non ?? Pourtant, certaines de ces enceintes sont des références du monde audiophile même si il est reconnu qu'elles sont, comme on dit "difficile à driver".
Alors que la bobine s'échauffe, oui.
Que sa résistance augmente avec l'échauffement, oui aussi.
Mais que cette augmentation est un effet audible, désolé mais non, personne ne me fera avaler ca...
Par contre, effectivemment, je trouve beaucoup plus plausible qu'une augmentation de la température provoque des effets mécaniques ( augmentation de la température => augmentation du volume, dont des frottements sur les piéces mécaniques ajustées, frottements qui eux même produisent de la chaleur, etc ). Les frottements pouvant aussi provoquer "physiquement" un ralentissement du HP avec des phénomènes de trainage et de baisse de dynamique.
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 04 Nov 2001 10:43

Simplement pour ajouter que pour ma part je ne vois pas l'interêt de poster ce genre de message à retardement dont tout le monde se fout...
Flégal, malgré un ton péremptoire, était sans doute plus compétent que tous les membres réunis et son avis me manque. Ses commentaires étaient laconiques mais d'une pertinence rare...Tant pis pour nous.
jeancarmet
 
  • offline

Message » 04 Nov 2001 16:17

> Ce FYL qui s'est permis d'insulter Hyperbol, moi même , et beaucoup d'autres
> sans que vous réagissiez , en tant que modérateur.
J'avais décidé d'ignorer mais depuis ce que j'ai recu en mail perso, je me vois donc contrait de prévenir "charitablement" que le prochain qui fait encore une réflexion concernant cette histoire serait immédiatement exclu.
a bon entendeur.
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message