Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Re: Se rapprocher du réalisme sonore

Message » 26 Sep 2013 18:33

dinococus a écrit:Igor,

Vous avez enrgistré la Via Crucis paru chez Mirare dans le temple de Lourmarin. J'ai assisté à pas mal de concert dans ce lieu mais à salle pleine.
Je n'ai jamais entendu une oeuvre jouée dans ce temple vide.

Comment puis-je savoir que la reproduction de votre prise de son sur mon système est réaliste ?


A mon avis, pour une écoute du CD de cet enregistrement avec un système Stax, l'écoute de cet enregistrement est "ultra réaliste" dans le sens que l'on entend bien plus de détails et d'imperfections sonores que si on assistait en vrai au concert, même aux meilleures places.

Le seul à entendre encore mieux que cela devait être Igor placé à côté des micros au moment de la prise de son.

Moralité de l'histoire, acheter le CD d'Igor (Via Crucis édition Mirare) et écouter le au casque (Stax) et vous aurez alors une reproduction sonore bien plus précise ("ultra réaliste") que si vous étiez au concert :idee: :wink:

eric65 a écrit:Bonsoir à tous,

Je viens de découvrir ce soir, un peu tardivement le CD de Liszt (Via Crucis) offert par Pierre Paya dans une tentative désespérée de corruption à mon encontre (en tant que manipulateur en chef) lors de notre rencontre du 7 et 8 septembre dernier (corruption en pure perte : voir les résultats du test en aveugle d'amplis dans ce même forum).
Ce CD de Liszt a été enregistré il y a 2 ans par un certain Igor Kirkwood (connais pas ce type :wink: ) avec des chœurs grégoriens et un piano (et pianiste) virtuose regroupés tous ensembles à l'intérieur d'un temple protestant (celui de Lourmarin dans le Vaucluse).

Que dire de cet enregistrement avec une écoute au casque (Stax SR 009 + RKV-Wee + transport et Drive Audiomat), et bien qu'il y a beaucoup à redire sur la prise de son (et son preneur de son) : voyez cela (je me suis arrêté à la plage 11 du CD pour relater ces quelques faits) :
D'abord les chœurs : quelle idée d'avoir utilisé des micros tellement sensibles qu'on entend presque à chaque coup les inspirations de chaque choriste ou presque composant le chœur ; parce-qu’ils ne font pas que chanter ces choristes, et qu'ils inspirent parfois (et cela s'entend). Heureusement qu'aucun d'eux n'était asthmatique, sinon je ne vous dis pas le bruit que cela aurait fait ...
Ensuite j'ai noté certains bruits d'environnements qui n'ont rien à faire dans un tel enregistrement : qu'elle idée d'avoir laisser ouvert à la circulation l'avenue Raoul Dautry (en face du temple), parce-que les bruits de circulation s'entendent parfaitement dans cet enregistrement ; bruits de circulation heureusement couverts par le piano dans les fortissimo mais troublant parfois le fameux silence entre les notes (Nb : j'ai vérifié que le bruit ne venait pas de l'extérieur de ma maison, bien plus calme que ce temple aux heures de circulation).
De plus, à la plage 4 de ce CD, à 2 minutes 30, qu'ai-je entendu ? un son de cloche, provenant sans doute de l'extérieur du temple, non noté dans la partition de Liszt. A revoir.
Pour clore le chapitre des doléances, au tout début de la plage 11 du CD, précisément à 7" et 15 " et un peu plus loin de nouveau, on entend sur la voie de gauche un petit bruit bizarre, comme celui du ronron d'un petit moteur (de caméra ?) qui n'a rien à faire dans la partition de Liszt.

Sinon, comme remarques générales, le piano semble latéralisé à gauche (c'est très sensible au casque) alors que les chœurs sont bien centrés et symétriques. Pourquoi ne pas avoir mis le piano au milieu des chœurs pour respecter un semblant de symétrie ? :idee:
Le piano (latéralisé à gauche) dans l'acoustique du lieu donne parfois un petit écho perceptible en réverbération sur la voie de droite de mon casque ; effet curieux. De même l'acoustique des lieux (assez réverbérante) brouille un peu la précision du piano, parfois limite confus par rapport à ce que l'on est habitué à entendre avec des enregistrements très détaillés, ultra analytiques, de certains preneurs de sons (manifestement pas de la même école qu'Igor), c'est à dire le micro placé à raz la moustache des cordes du piano faisant que les aigus sont situés à l’extrême gauche et les graves à l'extrême droite de la scène sonore.
Rien de tout cela ici (avec l'enregistrement d'Igor) puisque l'on a la curieuse impression d'entendre un piano de concert comme si on était dans le lieu même de l'enregistrement (à une bonne place au concert) avec tous les effets du lieu : dissymétrie de placement du piano ; réverbération et échos ; fusion avec les chœurs ; bref un vrai régal d'écoute y compris dans ses imperfections, preuve sans doute de la véridicité de l'enregistrement (pas trop trafiqué, sinon on n'entendrait pas toutes les petites imperfections décrites ci-dessus) et retranscrivant ici à merveille l'atmosphère du lieu (à la fois sereine, reposante et contrastée), et nous donnant l'impression d'y être.
(NB : je suis très sensible au rendu du piano, et pour une fois, une rare fois,, j'ai eu l'impression d'écouter ici un vrai piano de concert dans toute sa véracité).
Bref, une grande réussite de la part d'Igor, qui mérite bien son Diapason d'Or :D


Image

Eric

PS : je t'ai fait quand même un peu peur Igor ? :wink:
eric65
 
Messages: 3745
Inscription: 29 Sep 2010 12:38
  • offline

Annonce

Message par Google » 26 Sep 2013 18:33

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 26 Sep 2013 19:26

p'tet que Margo a rajouté un peu de reverbe :hehe:
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 26 Sep 2013 20:34

J'apprécie les écoutes au casque mais ne les trouve jamais réaliste...il manque la scène stéréophonique, en concert la musique n'est pas dans la tête ( et j'ai également bien du mal a accepter la perte de l'illusion de la réalité a la fin des lives, quand le public applaudie derrière la scène, seul le multicanal permet de conserver l'illusion je trouve)
Avatar de l’utilisateur
STRA
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 6780
Inscription: 28 Jan 2010 3:41
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 26 Sep 2013 20:37

STRA a écrit:J'apprécie les écoutes au casque mais ne les trouve jamais réaliste...il manque la scène stéréophonique, en concert la musique n'est pas dans la tête ( et j'ai également bien du mal a accepter la perte de l'illusion de la réalité a la fin des lives, quand le public applaudie derrière la scène, seul le multicanal permet de conserver l'illusion je trouve)


+1
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 28 Sep 2013 9:47

Bonjour,

Ce qui justifie le titre du topic. :wink: :D

Néanmoins, hormis pour les utilisateurs d'un système multi-canaux de qualité, et, même si ce ne sera jamais comme au concert (encore faut-il savoir de quelle place). Comme le souligne eric65, la "transparence" d'un ensemble Stax ne permet-elle pas d'accéder à une illusion assez réaliste ?

Bon week-end.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 19838
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
  • offline

Message » 28 Sep 2013 10:16

Etant entendu qu'on ne recherche pas tous la même chose et que selon nos expériences, on peut accepter un petit défaut qui permet de compenser un manque.

Exemple, j'ai pu entendre mes Dynaudio Contour 3.0 dans deux auditoriums différents. La première fois lorsque j'avais effectué les essais comparatifs ayant conduit à leur choix. Puis, un exemplaire d'occasion en vente dans un autre magasin où j'avais également pu écouter les Evidence et autre modèles C. Dans les deux cas, très éloignées des murs, avec un volume disponible important et très important.

A mon domicile, elles sont forcément installées bien plus près des murs et cloisons. Même si c'est rare, ce qui fait que les fréquences les plus graves peuvent légèrement ressortir. Comme ces colonnes bas-reflex, sont livrées avec des cylindres en mousse destinés à boucher les évents arrières. J'ai donc bien évidemment testé cette solution.

Ces tampons sont efficaces. La reproduction est plus nette et propre dans le grave. Cependant, je ne les utilise pas, car je trouve que les enceintes "respire" moins bien. Qu'il manque une dimension à la musique. Qu'elle est un peu aseptisée.

J'ai donc été contrait de faire un compromis en fonction de mes priorités.

Compromis auquel ne me contraint évidemment pas le très récent duo Stax que j'utilise.


Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 19838
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message