Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 28 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Regain de popularité pour les disques de vinyle

Message » 28 Juin 2008 15:25

haskil a écrit:Une fois admis que la galvanoplastie a été parfaitement réussie et que l'on a des matrices de pressages parfaites... (on peut sauter l'étape galvanoplastie en faisant un Direct Metal Mastering : technique qui a donné des résultats exceptionnels !.


Les vinyles pressés en DMM sont vraiment excellents, du niveau des meilleurs pressages actuels audiophiles (quand ils sont réussis ! :lol: ) J'en possède quelques uns et franchement en écoute à l'aveugle on est persuadé d'avoir à faire à un CD très bien remasterisé ou un bon SACD ! :o
Trencito
 
Messages: 989
Inscription: 28 Oct 2004 10:44
Localisation: Spain
  • offline

Annonce

Message par Google » 28 Juin 2008 15:25

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Juin 2008 15:43

Jean-Michel.F. a écrit:Tout ça c'est bien beau. Mais -soyons un peu provocateur- la baisse spectaculaire des prix des disques durs associée aux perfectionnements des systèmes de sauvegarde (la solution windows home server donnera sa pleine puissance dès la sortie de sa prochaine version d'ici quelques semaines) permet assez facilement de stocker toutes ses archives (photos, etc.) et toutes ses musiques. C'est ce que j'ai fait voici quelque temps en retrouvant toutes mes archives photos issues de différents ordinateurs qui sont maintenant centralisées et protégées sur des stockages de plusieurs téra octets. Un bon moyen de résoudre les problèmes de stockage optique...
Quant aux vinyles, malheureusement, ils n'ont rien d'inaltérables et malgré leurs autres défauts, les CD avaient eu, au moins, l'avantage de nous éviter tous ces grattements et craquements divers.
: :wink:
JM


Un vinyle bien soigné et stocké passe facilement le cap des 50 ans, mes premiers cd acheté en 1983 sont eux aussi en parfait état, les DD ont certes bien baissés de prix, par contre pour la fiabilité je doute qu'ils tiennent plus de 10 ans...

Quant aux stockage à distance, là on s'éloigne du sujet, mais de toute façon ça ne résoud pas à 100% les problèmes de sécurité d'archivage ! :-?
Trencito
 
Messages: 989
Inscription: 28 Oct 2004 10:44
Localisation: Spain
  • offline

Message » 28 Juin 2008 19:49

Trencito a écrit:
haskil a écrit:Une fois admis que la galvanoplastie a été parfaitement réussie et que l'on a des matrices de pressages parfaites... (on peut sauter l'étape galvanoplastie en faisant un Direct Metal Mastering : technique qui a donné des résultats exceptionnels !.


Les vinyles pressés en DMM sont vraiment excellents, du niveau des meilleurs pressages actuels audiophiles (quand ils sont réussis ! :lol: ) J'en possède quelques uns et franchement en écoute à l'aveugle on est persuadé d'avoir à faire à un CD très bien remasterisé ou un bon SACD ! :o



Tiens :D , j'ai UN Direct Metal Mastering dans le peu de vinyl que j'ai acheté à l'époque. Je m'en souviens encore, car effectivement le son était vraiment excellent.

Il s'agissait d'un Michel Petrucciani - Trio : Pianism - édité chez Blue Note et présenté comme "Audiophile Pressing", fabriqué et distribué par EMI - Pathé Marconi (croyez-moi sur parole, je suis en train de lire la pochette ! :D ).

Je vais faire plaisir à certain : j'ai racheté récemment cet album en CD et il ne m'a pas procuré le même plaisir d'écoute qu'à l'époque. Quand à proposer une explication à cette - relative - déception, je préfère m'abstenir 8) :D :wink:
syber
 
Messages: 10308
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 28 Juin 2008 20:11

syber a écrit:Je vais faire plaisir à certain : j'ai racheté récemment cet album en CD et il ne m'a pas procuré le même plaisir d'écoute qu'à l'époque. Quand à proposer une explication à cette - relative - déception, je préfère m'abstenir 8) :D :wink:
Pour ma part, c'est un plaisir d'avoir raison que j'aurais bien souhaiter m'en passer ! Pareil: no comments... :wink:
As with amplifiers, you cannot judge a CD player by analyzing its specifications. (Ken Ishiwata)
Avatar de l’utilisateur
Themisto
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4367
Inscription: 16 Mai 2008 14:02
Localisation: Montpellier
  • offline

Message » 28 Juin 2008 20:16

Pour ma part, c'est un plaisir d'avoir raison que j'aurais bien souhaiter m'en passer ! Pareil: no comments... :wink:


Ah ça...:mdr: :wink:
Trencito
 
Messages: 989
Inscription: 28 Oct 2004 10:44
Localisation: Spain
  • offline

Message » 29 Juin 2008 14:12

Sympa le sujet.

Les articles du début sont vraiment amusants avec des commentaires de maisons d'édition sur la supériorité du vynil lorsque l'on peut voir la qualité médiocre des mixages de la production actuelle sur CDs. Mais bien sur c'est de la faute du support... :roll:

Cela dit, si on regarde froidement, c'est sûr qu'ils ont intérêt à ce que l'on revienne au vynil: au moins avec ce média là, ils n'ont pas à se battre contre les copies.
nidsee
 
Messages: 2148
Inscription: 24 Déc 2006 20:42
Localisation: Terre
  • offline

Message » 29 Juin 2008 15:43

nidsee a écrit:...

Cela dit, si on regarde froidement, c'est sûr qu'ils ont intérêt à ce que l'on revienne au vynil: au moins avec ce média là, ils n'ont pas à se battre contre les copies.


Le piratage est toujours possible mais moins intéressant car plus de manipulations et un minimum de connaissances sont necessaire. C'est donc moins accessible à la plupart des gens.
clonedvinyl
 
Messages: 1824
Inscription: 09 Sep 2005 14:46
Localisation: 78
  • offline

Message » 29 Juin 2008 15:49

clonedvinyl a écrit:
nidsee a écrit:...

Cela dit, si on regarde froidement, c'est sûr qu'ils ont intérêt à ce que l'on revienne au vynil: au moins avec ce média là, ils n'ont pas à se battre contre les copies.


Le piratage est toujours possible mais moins intéressant car plus de manipulations et un minimum de connaissances sont necessaire. C'est donc moins accessible à la plupart des gens.


Donc tout benefice !

On peut donc attendre la prochaine campagne de pub nous expliquant les bienfaits du vynil.
Si elle n'a pas déjà été lancée :wink:
nidsee
 
Messages: 2148
Inscription: 24 Déc 2006 20:42
Localisation: Terre
  • offline

Message » 29 Juin 2008 17:06

Ce qui est rigolo, dans ce cas, est que mes oreilles avaient noté la différence, bien avant que mes yeux ne lisent ce que les directeurs marketing avaient à dire...

On peut facilement en conclure que le son voyage plus vite que la lumière ! :mdr:
As with amplifiers, you cannot judge a CD player by analyzing its specifications. (Ken Ishiwata)
Avatar de l’utilisateur
Themisto
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4367
Inscription: 16 Mai 2008 14:02
Localisation: Montpellier
  • offline

Message » 30 Juin 2008 15:13

loloboy a écrit:Prends un CD gravé il y a 10 ans, normalement, il ne passe plus.

Je me permets quand même de dire que cette phrase est fausse. Sauf à faire du skate avec, un CD gravé même de 10/15 ans d'âge passe parfaitement; j'ai eu un graveur dès leur sortie. Tous mes CDR passent no soucy. Je ne sais pas d'où vient ce mythe du CD qui ne marche plus...mais il a la vie dure en tout cas! :lol:
Analogeek
 
Messages: 1174
Inscription: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 30 Juin 2008 15:32

Trencito a écrit:
haskil a écrit:Une fois admis que la galvanoplastie a été parfaitement réussie et que l'on a des matrices de pressages parfaites... (on peut sauter l'étape galvanoplastie en faisant un Direct Metal Mastering : technique qui a donné des résultats exceptionnels !.


Les vinyles pressés en DMM sont vraiment excellents, du niveau des meilleurs pressages actuels audiophiles (quand ils sont réussis ! :lol: ) J'en possède quelques uns et franchement en écoute à l'aveugle on est persuadé d'avoir à faire à un CD très bien remasterisé ou un bon SACD ! :o


Il y a eu des Teldec vraiment fantastiques en DMM ! Cette techno a été utilisée juste avant l'apparition du CD et dans les années qui ont suivi par EMI principalement.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 30 Juin 2008 15:41

Analogeek a écrit:
loloboy a écrit:Prends un CD gravé il y a 10 ans, normalement, il ne passe plus.

Je me permets quand même de dire que cette phrase est fausse. Sauf à faire du skate avec, un CD gravé même de 10/15 ans d'âge passe parfaitement; j'ai eu un graveur dès leur sortie. Tous mes CDR passent no soucy. Je ne sais pas d'où vient ce mythe du CD qui ne marche plus...mais il a la vie dure en tout cas! :lol:


Tu as raison de prendre la parole... :wink: mais pas pour affirmer que cette phrase est fausse... car elle est vraie, documentée (INA, BNF) et est complexe à appréhender... (

Mettons de côté les centaines de milliers de DVD-R mis sur le marché alors qu'ils étaient défecteurs (le vice étant qu'ils ne le sont qu'une fois gravés...)...

Mais...

Ayant défendu ta position pendant longtemps sur ce forum... et récemment encore contre le propos à ce sujet de Pio 2001... je me suis aperçu, reprenant un CD-R vieux d'environ 5 ans... qu'il commençait à devenir illisible... du coup, j'ai un peu systématisé les ré-écoutes de ceux que je voyais dans ma discothèque (concerts gravés, échantillons de maisons de disques, CD envoyés par des artistes, etc.) ... et j'en ai trouvé trois autres.... que j'ai immédiatement recopiés en faisant une extraction sans correction d'erreurs... C'est long... pour un CD on peut quasi atteindre sa durée...

Mais je dois bien en avoir encore une centaine à vérifier... :mdr: :(

En revanche, certains CD-R vieux de 10 ans et plus n'ont aucun problème... mais combien de temps ça va durer...
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 30 Juin 2008 15:45

haskil a écrit:
Analogeek a écrit:
loloboy a écrit:Prends un CD gravé il y a 10 ans, normalement, il ne passe plus.

Je me permets quand même de dire que cette phrase est fausse. Sauf à faire du skate avec, un CD gravé même de 10/15 ans d'âge passe parfaitement; j'ai eu un graveur dès leur sortie. Tous mes CDR passent no soucy. Je ne sais pas d'où vient ce mythe du CD qui ne marche plus...mais il a la vie dure en tout cas! :lol:


Tu as raison de prendre la parole... mais pas pour affirmer que cette phrase est fausse... car elle est vraie, documentée (INA, BNF) et est complexe à appréhender... Mettons de côté les centaines de milliers de DVD-R mis sur le marché alors qu'ils étaient défecteurs (le vice étant qu'ils ne le sont qu'une fois gravés...)...

Mais...

Ayant défendu ta position pendant longtemps sur ce forum... et récemment encore contre le propos à ce sujet de Pio 2001... je me suis aperçu, reprenant un CD-R vieux d'environ 5 ans... qu'il commençait à devenir illisible... du coup, j'ai un peu systématisé les ré-écoutes... et j'en ai trouvé trois autres.... que j'ai immédiatement recopiés en faisant une extraction sans correction d'erreurs... C'est long... pour un CD on peut quasi atteindre sa durée...

En revanche, certains CD-R vieux de 10 ans et plus n'ont aucun problème... mais combien de temps ça va durer...

Tu penses que ça dépend des marques/vitesse de gravure/graveurs? Parce que moi j'en n'ai pas encore trouvé un qui ne marchait plus, donc ça me semblait étrange d'entendre des trucs comme ça. C'est pas la première fois, et ça me choque toujours.
Analogeek
 
Messages: 1174
Inscription: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 30 Juin 2008 15:50

Jean-Michel.F. a écrit:Tout ça c'est bien beau. Mais -soyons un peu provocateur- la baisse spectaculaire des prix des disques durs associée aux perfectionnements des systèmes de sauvegarde (la solution windows home server donnera sa pleine puissance dès la sortie de sa prochaine version d'ici quelques semaines) permet assez facilement de stocker toutes ses archives (photos, etc.) et toutes ses musiques. C'est ce que j'ai fait voici quelque temps en retrouvant toutes mes archives photos issues de différents ordinateurs qui sont maintenant centralisées et protégées sur des stockages de plusieurs téra octets. Un bon moyen de résoudre les problèmes de stockage optique...
Quant aux vinyles, malheureusement, ils n'ont rien d'inaltérables et malgré leurs autres défauts, les CD avaient eu, au moins, l'avantage de nous éviter tous ces grattements et craquements divers.
: :wink:
JM



Raison pour laquelle, j'ai investi dans un NAS Sinology, un ordinateur portable équipé de prises e-Sata externes en plus des USB 2, et quelques DD...

Cet été, le Tera octet est à 150 euros... soit quelques CD en plein débit non compressé... surtout ne pas s'enquiquiner à compresser même en format sans pertes.. au prix du DD... ça vaut pas le coup... et ça prend un peu de temps...

reste le problème du logiciel pour gérer tout ça de façon intelligente... les photos et films ça va... la musique, hélas ! surtout classique et jazz, c'est pas ça...

J'en suis à essayer Filemaker pro : c'est dire si je cherche... Un logiciel de généalogie peut-être ?
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 30 Juin 2008 16:04

Analogeek a écrit: Tu penses que ça dépend des marques/vitesse de gravure/graveurs? Parce que moi j'en n'ai pas encore trouvé un qui ne marchait plus, donc ça me semblait étrange d'entendre des trucs comme ça. C'est pas la première fois, et ça me choque toujours.


Apparemment, c'est variable et dû au réactif brûlé par le laser : sa stabilité dans le temps est variable selon les fabrications (ne pas se fier aux marques car les fabrications changent et les marques sont plus nombreuses que les usines productrices) et variable en fonction de la température ambiante...

En fait, il semble que la durée de vie des CD-R (imaginons bien fabriqués car dès lors que ce sont des produits mal fabriqués...) dépend essentiellement de la température ambiante à laquelle ils sont soumis : en gros, ils sont heureux aux mêmes températures que nous : soit entre 15 et 25 ° centigrades et en atmosphère raisonnablement humide...

Bref, promis pour durer 100 ans... les CD-R et DVD-R, dans la pratique sont loin de durer si longtemps...
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline


Retourner vers Discussions Générales