Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Regain de popularité pour les disques de vinyle

Message » 30 Juin 2008 16:07

haskil a écrit:Bref, promis pour durer 100 ans...
Ah bon ? Je ne savais pas... bah, je suis sûr que si il y avait procès, les fabricants nieraient d'avoir promis une chose pareille... :mdr:
As with amplifiers, you cannot judge a CD player by analyzing its specifications. (Ken Ishiwata)
Avatar de l’utilisateur
Themisto
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4367
Inscription: 16 Mai 2008 14:02
Localisation: Montpellier
  • offline

Annonce

Message par Google » 30 Juin 2008 16:07

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Juin 2008 16:14

Tu me diras, il y en a bien des forumeurs qui disent et donc pensent sérieusement ceci et on leur fait pas de procès en sorcellerie :

"D'un autre côté, il a fallu, quoi... 20 ans pour que la qualité d'écoute devienne acceptable pour des appareils bas-milieu de gamme. Et il aura fallu je ne sais combien de ré-éditions de certains CD avant qu'ils ne contiennent un signal un peu correct."


Alain :lol:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 30 Juin 2008 16:45

Hehe, certes :D
As with amplifiers, you cannot judge a CD player by analyzing its specifications. (Ken Ishiwata)
Avatar de l’utilisateur
Themisto
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4367
Inscription: 16 Mai 2008 14:02
Localisation: Montpellier
  • offline

Message » 30 Juin 2008 16:54

20 ans... ça fait 2003... or, on a eu des platines CD d'entrée de gamme remarquables en tout point dès la troisième génération soit dès 1985 ! Quand aux CD, il y a eu d'excellentes rééditions dès les débuts du CD et d'autres foirées... et ça continue... même si globalement, la qualité s'est améliorée.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 30 Juin 2008 17:01

haskil a écrit:20 ans... ça fait 2003... or, on a eu des platines CD d'entrée de gamme remarquables en tout point dès la troisième génération soit dès 1985 !
Eh bien, je te ferais écouter l'une de ces platines "remarquables" (qui avait été plébiscitée par la presse spécialisée et considérée "révolutionnaire") un Onkyo 1-bit (j'ai pas le modèle sous la main) que je garde précieusement en réserve... Tu m'en diras des nouvelles... :lol:
As with amplifiers, you cannot judge a CD player by analyzing its specifications. (Ken Ishiwata)
Avatar de l’utilisateur
Themisto
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4367
Inscription: 16 Mai 2008 14:02
Localisation: Montpellier
  • offline

Message » 30 Juin 2008 17:04

Themisto a écrit:
haskil a écrit:20 ans... ça fait 2003... or, on a eu des platines CD d'entrée de gamme remarquables en tout point dès la troisième génération soit dès 1985 !
Eh bien, je te ferais écouter l'une de ces platines "remarquables" (qui avait été plébiscitée par la presse spécialisée et considérée "révolutionnaire") un Onkyo 1-bit (j'ai pas le modèle sous la main) que je garde précieusement en réserve... Tu m'en diras des nouvelles... :lol:


T'inquiète pas, je connais et ai pratiqué ces lecteurs d'une époque déjà lointaine ! :D

Philips CD 104, Marantz CD 54, Yamaha oublié la référence... et même le tout premier Denon (un modèle Hitachi rebadgé) sont encore à ma disposition (ce dernier donné à un ami d"ami fonctionne toujours avec un clou pour tenir fermé son tiroir vertical :lol: )... et ils sont bien meilleurs que ce que l'on en dit...

Faut pas exagérer cette histoire de premiers lecteurs CD inaudibles... :wink: Ni de CD très mauvais...
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 30 Juin 2008 17:10

Je n'exagère rien : Le problème n'est pas s'ils sont meilleurs ou pires que ce qu'on dit. Le problème est qu'ils étaient pires que n'importe quelle platine 33 grand public du même prix de l'époque... :wink: Je n'invente rien, quand même ! :oops:

Toute façon, ce qui était mis en avant, au début, c'était surtout le côté "pratique" et "inaltérable" des disques CD. Le reste était secondaire.

Je critique pas le côté "pratique",mais pour le côté "inaltérable" il y aurait quand-même à dire... (copyright Audiard). :lol:
As with amplifiers, you cannot judge a CD player by analyzing its specifications. (Ken Ishiwata)
Avatar de l’utilisateur
Themisto
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4367
Inscription: 16 Mai 2008 14:02
Localisation: Montpellier
  • offline

Message » 30 Juin 2008 18:33

Themisto a écrit:Je n'exagère rien : Le problème n'est pas s'ils sont meilleurs ou pires que ce qu'on dit. Le problème est qu'ils étaient pires que n'importe quelle platine 33 grand public du même prix de l'époque... :wink: Je n'invente rien, quand même ! :oops:

Toute façon, ce qui était mis en avant, au début, c'était surtout le côté "pratique" et "inaltérable" des disques CD. Le reste était secondaire.

Je critique pas le côté "pratique",mais pour le côté "inaltérable" il y aurait quand-même à dire... (copyright Audiard). :lol:



Pardonne moi, mais tu exagères et tu en dis des choses fausses :lol:

Dans les premiers temps, ce qui était mis en avance c'était : le silence du numérique, pas de souffle, pas de craquements, sa qualité sonore supérieure, son côté pratique et le fait que le CD restait neuf quelque soit le nombre de lecture... on allait même, pour montrer qu'il était inrayable en usage normal, le salir volontairement pour bien montrer que ça marchait encore !

Ces lecteurs des années 1985 à 1990 étaient largement meilleur que n'importe quelle platine 33 tours grand public vendue le même prix à l'époque... équipée d'un diamant vite usé et/ou d'une cellule pas réglée dans les règles de l'art... et chez les gens dans 99,99 % des cas la cellule n'était pas bien installée sur le bras et/ou le diamant n'était pas en parfait état... Et un diamant usé, et ça s'use très vite, délivre un son de piètre qualité... quand à la cellule montée au bout du bras sans aucun ustensile de réglage : c'est une distorsion à deux chiffres assurée dès le dernier tiers de la face...


Pour 99,9 % des gens qui écoutent de la musique chez eux, le CD a été une révolution qualitative. Reste 1 % d'audiophiles... et encore je suis généreux... :lol:

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 30 Juin 2008 19:22

C'est tellement vrai ! :wink:

Et, à voir ce topic, il y en a encore pas mal de personne pour remanier l'histoire pour se convaincre eux-même de leurs convictions toutes personnelles...

Cordialement
FDRT
FDRT
 
Messages: 6575
Inscription: 23 Jan 2004 19:48
  • offline

Message » 30 Juin 2008 19:26

Analogeek a écrit:
loloboy a écrit:Prends un CD gravé il y a 10 ans, normalement, il ne passe plus.

Je me permets quand même de dire que cette phrase est fausse. Sauf à faire du skate avec, un CD gravé même de 10/15 ans d'âge passe parfaitement; j'ai eu un graveur dès leur sortie. Tous mes CDR passent no soucy. Je ne sais pas d'où vient ce mythe du CD qui ne marche plus...mais il a la vie dure en tout cas! :lol:


Idem, à part deux CDs gravés sur des cdr très bas de gamme (à l'époque j'étais fauché :mdr: ) mes cds gravés de 10-15 ans sont encore nickels.

Toutefois, contrairement à beaucoup de cdr, ils ont toujours été stockés et manipulés avec le plus grand soin...

Pour les cds du commerce, j'ai racheté récemment d'occase dans une mediatheque la toute première édition cd d'un Genesis (1984 - je crois ! à vérifier), et il passe encore parfaitement. Or, là, on peut douter de la qualité d'entreposage et de manipulation :mdr: :mdr:
Naother
 
Messages: 730
Inscription: 29 Avr 2005 1:39
Localisation: Bruxelles

Message » 30 Juin 2008 20:03

haskil a écrit:Pour 99,9 % des gens qui écoutent de la musique chez eux, le CD a été une révolution qualitative. Reste 1 % d'audiophiles... et encore je suis généreux... :lol:


En fait, "99% des gens" autour de moi, n'ont que faire de a qualité musicale. Donc, à mon avis, la "révolution qualitative" ne concernait que les éditeurs, les fabricants et... le 1% des audiophiles restants. :wink:
La plupart des gens (non-audiophiles, donc) utilisaient essentiellement des lecteurs K7, pas des disques. Dans la maison et dans la voiture. A mon sens, le CD a d'abord tué les K7 bien avant les disques.
Alors, je vais raconter une autre petite histoire.

Mon premier lecteur K7 était un Sankyo (me rappelle plus le modèle) entrée de gamme, pas cher et acheté en 73 (74?) avec mon premier argent de travail d'été. J'avais pas d'argent pour des disques etc, à 'époque.
C'était un lecteur ridicule selon les critères de la haute-fidélité actuelle : 20-16khz (à peine)+-3dB, un ratio S/N inexistant (ou presque), un DolbyB pour le souffle (j'en rigole) et de la distorsion en veux-tu en voilà. Bien. Rien à voir, donc avec le support CD de 85 dont tu parles, "propre, sans souffle d'une qualité sonore supérieure"... on est TRES loin, d'accord ? Mes premiéres acquisitions étaient: une "Magical Mystery Tour" du commerce (qualité excellente) et deux cassettes vierges TDK hdg chrome que j'ai fait enregistrer chez un ami qui avait du matériel haut-de-gamme : Platine Thorens (bras tangentiel) et un K7 Nakamichi (dragon? me rappelle plus). J'y ait mis un peu de Kraftwerk, du EL&P, du Rick Wakeman et du chais plus quoi.

Personnellement, je ne m'explique pas pourquoi il a fallu attendre 95 avant que je commence à retrouver le respect des timbres de mon Sankyo sur ces mêmes enregistrements... Donc, ce que j'ai écrit un peu plus haut n'était pas une exagération : c'est la stricte vérité pour moi. Si tu dis qu'il y ait eu des bons lecteurs dés 85... ben je te crois. Mais cela ne correspond pas à mon expérience, désolé. Sans parler que l'Onkyo (acheté en 90-91) était trés (mais alors, trés) loin de pouvoir délivrer le même messages sur les mêmes enregistrements. Et pourtant son prix (relatif) était le même que celui du Sankyo... va comprendre...

Et, en passant, je ne suis pas du style mystique, mon boulot c'est l'informatique (depuis toujours) : bits are bits. Aucun doute. Toute ma vie est basée sur ce principe. 8)

Mais j'exagère encore, d'ailleurs Exagere est mon deuxième prénom... :lol:


FDRT a écrit:C'est tellement vrai ! :wink:

Et, à voir ce topic, il y en a encore pas mal de personne pour remanier l'histoire pour se convaincre eux-même de leurs convictions toutes personnelles...

Cordialement
FDRT
Que faire, on a pas tous la chance d'avoir des convictions des autres : on est parfois obligé de rester avec nos pauvres convictions personnelles.... :lol:
As with amplifiers, you cannot judge a CD player by analyzing its specifications. (Ken Ishiwata)
Avatar de l’utilisateur
Themisto
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4367
Inscription: 16 Mai 2008 14:02
Localisation: Montpellier
  • offline

Message » 30 Juin 2008 20:15

Il y a 20 ans Kenwood nous sortait le DP 1100 SG construit comme un Accuphase et qui m'a fait "enfin" acheter mon premier lecteur CD :wink:
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 30 Juin 2008 20:41

Moi, il y a vingt ans j'ai acheté mon Rega Planar (que j'ai encore, d'ailleurs... ) qui coûtait le même prix que le Kenwood (7000F)
Avec le recul, je me dis que c'était pas une affaire pour mon vendeur : si j'avais acheté un lecteur CD à la place, je l'aurais changé 5-6 fois depuis... :mdr:
As with amplifiers, you cannot judge a CD player by analyzing its specifications. (Ken Ishiwata)
Avatar de l’utilisateur
Themisto
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4367
Inscription: 16 Mai 2008 14:02
Localisation: Montpellier
  • offline

Message » 30 Juin 2008 21:01

Thémisto écrit : En fait, "99% des gens" autour de moi, n'ont que faire de a qualité musicale. Donc, à mon avis, la "révolution qualitative" ne concernait que les éditeurs, les fabricants et... le 1% des audiophiles restants


Non la révolution qualitative (qui a parlé de révolution musicale ? c'est du vocable flou d'audiophile), c'était un son propre, sans distorsions et surtout sans craquements et sans disques rayés qui sautaient. Et dès que les prix ont baissé les gens se sont rués sur le CD. Bon, on ne va pas récrire l'histoire du CD et de sa réussite. :lol:

La plupart des gens (non-audiophiles, donc) utilisaient essentiellement des lecteurs K7, pas des disques. Dans la maison et dans la voiture. A mon sens, le CD a d'abord tué les K7 bien avant les disques.


Non, la K7 est morte plus tard... quand le CD a été enregistrable... et que la copie de CD sur ordinateur s'est développée vitesse grand V... Mais cela, il a fallu attendre encore quelques années après le lancement du CD : généralisation du CD sur les autoradios et les walkmans pour trois francs six sous...

En 1983, donc, quand le CD est sorti, les gens écoutaient encore des disques et pas qu'un peu ! C'était même, et de loin, très loin, le média dominant. Même si la K7 a progressé.

La midi chaine monobloc de base était d'ailleurs équipée d'une platine LP qui la coiffait et qui était équipée dans la plupart des cas d'une cellule piezzo électrique enfichée à même le bras et pas interchangeable avec une autre.

Si l'on montait un gamme et qu'on passait aux éléments séparés, y compris dans le format midi, on trouvait des modèles avec bras qui se soulève en fin de face... et des petites cellules de base à aimant mobile...

Les gens faisaient des cassettes bien sur, beaucoup pour la voiture (qui se rémémore les bandes magnétiques de cassettes jetées par la fenêtre car coincées dans l'autoradio et qui finissaient accrochés aux branches comme des guirlandes :lol:) et pour les walkman... K7 copiées depuis les microsillons et achetées, dans le meilleur des cas, préenregistrées...

Donc définitivement non, ceux qui ont acheté des platines CD n'ont pas été des gens qui ont remplacé leur lecteur enregistreur de cassettes... mais qui ont choisi un support de meilleure qualité que la qualité sonore délivrée par le microsillon dans 99, 99 % des cas !

Car le lecteur CD se branche et fonctionne à tous les coups... Quand une platine LP doit pour délivrer un son de qualité optimum des performances possibles de la dite platine être très bien réglée et la cellule doit être parfaitement couplée au bras (en terme de compliance, de fréquence de résonnance) faut de quoi on a un son médiocre...


Alain
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 30 Juin 2008 21:13

haskil a écrit:
En 1983, donc, quand le CD est sorti, les gens écoutaient encore des disques et pas qu'un peu ! C'était même, et de loin, très loin, le média dominant. Même si la K7 a progressé.

La midi chaine monobloc de base était d'ailleurs équipée d'une platine LP qui la coiffait et qui était équipée dans la plupart des cas d'une cellule piezzo électrique enfichée à même le bras et pas interchangeable avec une autre.

Si l'on montait un gamme et qu'on passait aux éléments séparés, y compris dans le format midi, on trouvait des modèles avec bras qui se soulève en fin de face... et des petites cellules de base à aimant mobile...

Les gens faisaient des cassettes bien sur, beaucoup pour la voiture (qui se rémémore les bandes magnétiques de cassettes jetées par la fenêtre car coincées dans l'autoradio et qui finissaient accrochés aux branches comme des guirlandes :lol:) et pour les walkman... K7 copiées depuis les microsillons et achetées, dans le meilleur des cas, préenregistrées...

Donc définitivement non, ceux qui ont acheté des platines CD n'ont pas été des gens qui ont remplacé leur lecteur enregistreur de cassettes... mais qui ont choisi un support de meilleure qualité que la qualité sonore délivrée par le microsillon dans 99, 99 % des cas !

Car le lecteur CD se branche et fonctionne à tous les coups... Quand une platine LP doit pour délivrer un son de qualité optimum des performances possibles de la dite platine être très bien réglée et la cellule doit être parfaitement couplée au bras (en terme de compliance, de fréquence de résonnance) faut de quoi on a un son médiocre...


Alain

plus un Alain..... certains ont la mémoire courte...
j_yves
 
Messages: 4198
Inscription: 18 Oct 2002 14:21
  • offline


Retourner vers Discussions Générales