Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

reglage platine TD???

Message » 01 Jan 2002 19:26

Il faut surtout que tu connaisses :
les exigences de ta celulle en matière d'angle latéral et vertical : choses qui se règlent quand tu as un bras réglable en hauteur et une coquille porte cellule qui te permet également de régler la position de la cellule de façon longitudinale.
Reste à régler l'angle latéral de la cellule... et là rares sont les porte coquille qui permettent ce réglage important et passé sous silence... trop souvent.

L'avantage de la V 15 Shure, outre le fait que c'est une cellule magnifique (bien meilleure qu'une Denon 103 à mon avis et plus facile d'utilisation qu'une Audio Technica AT 33E qui valait deux fois sont prix!) est qu'elle était vendue avec un socle rigide à poser sur le plateau... et qui te permettait d'effectuer tous ces réglages en toute sécurité car il y avait une forme dans laquelle venait s'emboiter la cellule. Après quoi, on pouvait bloquer les réglages!

On doit pouvoir arriver au même résultat en utilisant des disques vyniles, un distorsiomètre et d'une patience colossale. Et surtout d'un coeur à toute épreuve quand on lit les chiffres de distorsion... qui peuvent atteindre les deux chiffres!
Shure doit commercialiser de tels disques... en tout cas, ils le faisaient autrefois.
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 01 Jan 2002 19:26

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 01 Jan 2002 20:35

Salut

Et "l'antiskating" ça se règle comment ?

a+
Rémy
Rémy_B
 
Messages: 5143
Inscription: 24 Mai 2001 2:00
Localisation: mons belgique

Message » 01 Jan 2002 23:01

Oups! Il y a un petit système qui te permets de le régler directement après que tu as réglé le poids exercé par le diamant sur le disque et mette la même valeur... sauf mention contraire dans le mode d'emploi de la platine.
A ceux qui écoutent en lecture mouillée : il faut toujours retirer un demi-gramme à l'antiskating quand on lit ainsi. Excellente solution mais condamnation à toujours lire mouillé ensuite...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 01 Jan 2002 23:01

Oups! Il y a un petit système qui te permets de le régler directement après que tu as réglé le poids exercé par le diamant sur le disque et mette la même valeur... sauf mention contraire dans le mode d'emploi de la platine.
A ceux qui écoutent en lecture mouillée : il faut toujours retirer un demi-gramme à l'antiskating quand on lit ainsi. Excellente solution mais condamnation à toujours lire mouillé ensuite...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 02 Jan 2002 18:44

Et l'antiHaskil ça se regle comment ?
Non, je rigole on t'aimes bien (en tout cas moi), mais elle était trop facile celle là.
A+
Et bonne année à tous
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 02 Jan 2002 19:55

l'anti-haskil? Un p'tit coup de pif en trop, et il penche du côté où il va sombrer en ronflant (un p'tit résidu de 50 hZ mal filtré ou de rumble)!
A part ça, je sais bien que je suis chiant, car je doute de tout discours dominant, c'est un principe de base...
Le son chaud des lampes? foutaise! il y a des amplis à lampes acides, durs...
Le son froid des transistors? foutaise! il y a des amplis à transistors moelleux, veloutés.
Le LP plus musical que le CD? foutaise!
un circuit simple sonne mieux qu'un circuit compliqué? foutaise!
Moins il y a de composants sur le circuit du signal, mieux ça sonne. Foutaise! Les adeptes du LP plus musical que le CD savent-ils qu'un étage RIAA fait subir des tortures pas possibles au signal...
Etc, Etc.
Il faut être sceptique en tout et écouter et mettre en relation ce qui se dit et s'écrit de contradictoire dans ce domaine depuis des années et des années pour savoir que vérité d'aujourd'hui est une erreur pour demain et pour hier... puisque en cette matière, on ne fait que revenir périodiquement à hier... le numérique mis à part!
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 02 Jan 2002 22:14

> A part ça, je sais bien que je suis chiant,

Mais non mais non :wink:
J'aime bien la contreverse quand elle est argumentée.

> Le LP plus musical que le CD? foutaise!

Heu ben là justement... Ayant une écoute assez "boulversifiante" d'une config LP parfaitement réglée, il n'y a aucun CD qui peut rivaliser. Par contre une config LP mal mise en oeuvre qu'une config CD aussi mal réglée ( je dirais qu'avec un CD on va de "moyen" à "très bon" lors qu'avec un LP on va de "franchement mauvais" à "absolument extraordinaire" ).
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 03 Jan 2002 1:38

J'ai encore écouté des LP ce week-end et crois moi avec deux cellules bien réglées : V 15 5 Shure et Audio-Technica à bobines mobiles modèles AT 33E.
Eh bien : sur du clavecin, du quatuor à cordes, du luth, de la guitare classique, de la harpe, bref sur des instruments ayant peu de dynamique, c'est excellent, vraiment excellent... malgré les petits toc! qui parfois te font sursauter.
Sur de la chanson, c'est pas mal non plus...
Mais quand le message devient très complexe : choeur, plus orchestre avec des coups de timbales, solistes et niveaux très élevés (genre tu vois le sillon beaucoup plus large à l'oeil nu), le son est trop distordu pour mes oreilles surtout quand on arrive dans le dernier quart de la face du disque, alors là ça devient franchement sale comme son et le CD écrase littéralement le LP... D'ailleurs, avec une platine à bras tangentiel on entend nettement la différence en faveur de cette dernière... ce qui est logique.
Ces limites sont physiques et l'on ne peut rien pour les éviter... hors une platine tangentielle. Restent quand même les 8% minimu de distorsion quand on atteint les niveaux élevés de gravure : ceux qui, par parenthèse font tellement élever la température du vinyle au passage du diamant, que le sillon se déforme très vite et qu'un LP ayant été lu une vingtaine de fois voit ses "performances" diminuer de moitié sur les passages fortement modulés...
Et encore, en prenant des microsillons particulièrement bien gravés et pressés... ce qui n'était pas si fréquent.
Tout amateur mélomane qui a dans sa discothèque des microsillons EMI et leur réédition en compact sait quel bon qualitatif énorme le son a fait grâce au laser. Je vous conseille tout particulièrement de comparer le piano EMI microsillon et CD... d'un cymabalum, tout en médium et pincé dans l'aigu, on est passé à un instrument un peu plus plausible... et bien moins dur, bien moins crissant et distordu...
Tout mélomane qui a des DG gravés en allemagne avec des niveaux de gravure faibles sait aussi que le passage au CD lui a fait découvrir quantité de choses perdues à la gravure et à la lecture du LP et qu'il pouvait deviner quand il avait aussi ces microsillons gravés par Philips à Louvier : bien meilleur, mais quand même.
Exemple pire encore : les Decca français gravés et pressés par Sofrason : gravure qui tord épouvantablement dans les forte et pâte bruyante au possible qui fait que les pianissimos se perdaient dans le bruit de surface des disques neufs!
Et je pourrais continuer longtemps avec plus de cinq mille LP (je viens d'ailleurs d'en donner les deus tiers) et autant de CD, des comparaisons j'ai pu en faire...
Ce qui était vaguement vrai les deux premières années du LP, et encore vaguement, n'est plus vrai depuis bien longtemps, depuis que le CD est arrivé à maturité en fait...
D'ailleurs il y a plus de différences entre une bande master analogique et un LP qu'entre la même bande et un CD... pour plein de raisons objectives (passage en mono bien souvent du registre grave, compression de la dynamique pour des raisons liées à la durée des faces et à la capacité des celulles à lire les fortes modulations et les transitoires qui faisaient décoller les quatre cinquièmes des cellules du sillon...
Alors, je veux bien que le microsillon soit meilleur que le CD mais sur seulement sur des messages ayant une dynamique faible, un message pas trop complexe à reproduire et un niveau maximum de gravure... loin du zéro dB...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 03 Jan 2002 10:26

> Et je pourrais continuer longtemps avec plus de cinq mille LP (je viens d'ailleurs d'en donner les deus tiers)

Bon ben si c'est tellement insupportable, je veux bien être généreux et te débarraser du tiers qu'il te reste :wink:
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 03 Jan 2002 11:53

moi aussi je veux bien t'en débarasser kaskil :smile:
s_barth
 
Messages: 50
Inscription: 03 Jan 2002 2:00
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message