Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: jc.berthalon et 11 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

rentrée de vacances + modifs matériel

Message » 25 Aoû 2003 11:38

Je suis donc revenu de vacances il y a une semaine, j'ai refait connaissance avec mon matériel avec une petite évolution. En effet j'avais déposé mon lecteur CD (base CEC) et mon convertisseur North Star Design 192 chez Espace Musical à Tournai.

Petite parenthèse pour dire que j'ai retrouvé mes Cabasse Zef (voies arrière) par terre. Et moi qui voulais les vendre… :wink: elles sont maintenant écornées. Je mets ainsi en garde les possesseurs d'enceintes Cabasse de ne pas utiliser les encoches de suspension intégrées. Le plastique s'est déformé et a cassé.

Revenons à nos moutons : pourquoi avoir déposé mes appareils pour modification ?

D'abord je pense que ma source est un peu le maillon faible de mon installation. Le lecteur n'était pas mauvais à l'époque mais son convertisseur complètement dépassé m'a poussé à acheter le NS 192. Je me disais que la base mécanique CEC ne devait pas être totalement nulle et qu'il était donc préférable d'investir un millier d'euros dans un convertisseur séparé plutôt que la même somme dans un nouveau lecteur intégré. Dès le premier raccordement un sourire béat éclairci mon visage. Effectivement il y avait une énorme différence avec le lecteur seul. Beaucoup, beaucoup, beaucoup plus de détails. Pas de chuintantes, une qualité de médium renforcée, un aigu propre et aucune perte en grave. Sinon l'impression générale était qu'il y avait plus d'air entre les instruments mais que la scène paraissait plus étroite.

Cependant à la longue et avec les dernières évolutions de mon matériel une caractéristique semblait s'accentuer avec la transparence du système : le grave ronflait. Je dois ici signaler que l'Offrande est une loupe qui révèle les défauts des maillons connectés et particulièrement les sources. Je l'ai déjà dit, je pense que l'Offrande est plus dure avec les sources qu'avec les amplis. Le pire c'est que le phénomène peut tout à fait paraître pour un problème de couplage avec la pièce et c'est ce que j'ai d'abord cru. Mais après avoir essayé le placement des enceintes au milieu de la pièce, il fallait me faire un raison, le problème venait d'ailleurs.

Donc j'avais comme rendu un traînage de l'extrême grave qui, du coup, faisait perdre en lisibilité le grave. Ce dernier manquait d'impact. J'ai pensé à une caractéristique de l'Offrande d'autant plus que Gbo soulignait également un léger creux dans les 80 Hz. Mais d'un autre côté il vantait la qualité des impacts sur la batterie, ce qui ressortait chez moi comme plus "ambiant" que "violent". D'autre part je me suis souvenu d'une remarque que Gbo (encore lui) faisait sur le déplacement des membranes du 17 des Offrande. J'observait un déplacement plus grand que le sien. Ce n'était donc pas un problème d'enceinte ni de couplage avec la pièce.

Je n'ai pas suspecté l'ampli parce que même avec des tubes pourris en entrée ou en sortie un ampli en classe A qui n'a en plus pas de distorsion doit être capable de sortir un grave propre. Sur les Jadis le grave peut certes être ample mais en tout cas pas traîner comme je le remarquais.

Donc si l'ampli fait bien son boulot c'est qu'il amplifie un signal pourri sur l'extrême grave. Avec les Iroise c'était moins important car l'enceinte coupait plus tôt, avec l'Offrande ça s'entend. Je me souviens de mon petit Artec qui coupait volontairement dans les 50 Hz et qui finalement donnait un grave assez propre, du moins pas mauvais en impact en regard de sa puissance. Et bien avec un ampli qui sait descendre bas, une enceinte capable de 30 Hz, mon lecteur (ou mon convertisseur) pêche.

Et puis j'ai écouté le système d'Ogobert, tellement précis même dans le bas du spectre que j'ai compris que mon problème ne pouvait venir que du lecteur. Ce qui est rendu presque irréel chez lui est chez moi beaucoup trop chaud dans le mauvais sens du terme, flou. En fait il me faut un compromis des deux. Moins sec que chez Olivier mais infiniment plus précis que chez moi (précis en placement, pas en timbres).

D'où l'idée de modifier le lecteur d'abord pour voir. J'appelle André et lui demande s'il est possible de modifier la sortie numérique de mon lecteur et même éventuellement de shunter le convertisseur intégré. Après quelques minutes il me convainc de modifier également les entrées numériques du convertisseur et ses sorties analogiques. Sachant que le NS 192 n'a pas la réputation d'être exceptionnel sur le grave, je me laisse faire. Je dépose donc mes appareils chez lui pendant les vacances. Bien entendu je ne veux pas modifier son jugement en en disant trop. Je reste donc flou sur ce que je pense de mon matériel.

La semaine dernière je récupère donc mon matériel, au passage en lui prenant un petit câble numérique qu'il trouve meilleur que le mien et je rentre chez moi. Bien entendu je lui ai alors dit ce que j'espérais dans la modification et après quelques minutes à discuter avec André j'étais persuadé qu'il avait réussi.

Donc branchement à la maison, écoute et… grand sourire béat : plus de basses qui traînent. La scène est un peu plus large, mais considérablement plus stable. En fait les progrès escomptés sont dépassés. Je suis très, très content. Je ne dis pas que tout est parfait, je suis certain qu'on peut encore améliorer le rendu, mais tout est tellement plus stable. Je ne sais pas si j'ai encore gagné en définition, mais de temps en temps l'acidité d'un violon ressort plus qu'avant, on pourrait dire que c'est moins joli… peut-être.

Alors j'ai mis des CD qui font bien ressortir les impacts de batterie et ces impacts se sont considérablement améliorés. C'est plus tendu, plus net, plus violent.

Et je terminerai en disant qu'il est bien difficile de juger une enceinte si on n'est pas sûr de la source. Très honnêtement, la comparaison des écoutes avant ou après montre des différences énormes. Et je suis persuadé que la plupart des oreilles non exercées auraient mis les défauts sur les Offrande. Quand à ces dernières elles viennent encore de me surprendre en bien et je crois qu'avec encore une ou deux petites amélioration ce n'est pas terminé.
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline

Annonce

Message par Google » 25 Aoû 2003 11:38

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 25 Aoû 2003 11:47

Et je terminerai en disant qu'il est bien difficile de juger une enceinte si on n'est pas sûr de la source. Très honnêtement, la comparaison des écoutes avant ou après montre des différences énormes. Et je suis persuadé que la plupart des oreilles non exercées auraient mis les défauts sur les Offrande. Quand à ces dernières elles viennent encore de me surprendre en bien et je crois qu'avec encore une ou deux petites amélioration ce n'est pas terminé.


c'est clair :wink:

j'en ai eu la preuve aussi dernierement, et avec satisfaction comme toi de redécouvrir un grave tendus !!!!!

que je pensais deja tres bien :o :o :o

amitiés Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 26 Aoû 2003 11:46

C'est l'orpheus qui t'a fait redécouvrir ton grave ?

Au fait Orpheus et Anagram il me semble que c'est la même société. Si je ne me trompe pas l'audioaero prima est également équipé des même DAC pour un peu moins cher.

Quelqu'un a-t-il fait la comparaison entre les deux ?
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline

Message » 26 Aoû 2003 11:56

n.d.b a écrit:C'est l'orpheus qui t'a fait redécouvrir ton grave ?

Au fait Orpheus et Anagram il me semble que c'est la même société. Si je ne me trompe pas l'audioaero prima est également équipé des même DAC pour un peu moins cher.

Quelqu'un a-t-il fait la comparaison entre les deux ?


C'est exact, ce sont des sociétés soeurs, les modules Anagram qui équipent les Audio Aéro sont des modules STARS développés pour AA en exlusivité. Ils sont anterieurs au modules ATF 24/192 qui équipaient le premier Orphéus One, nous en sommes aujourd'hui à la deuxieme version de ce "resampler" il dispose d'un nouvel algorythme.

Je ne peux pas répondre à ta dernière question, mais je peux proposer une écoute comparative Audio Aero Capitole 24/192 vs Orphéus Zero + One, à Paris et cette semaine uniquement ...

Si vous ètes interessé -----> MP

Cordialement

Marc
Marc Terpsichore
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 557
Inscription: 05 Sep 2002 15:28
  • offline

Message » 27 Aoû 2003 17:54

C'est gentil, j'aurais bien aimé faire la comparaison, mais je n'aime pas vraiment faire travailler les gens quand je ne suis pas en phase "achat". Je vais essayer de me calmer un peu côté hifi pour le moment (je sais, je sais on dit toujours ça...).

Un petit truc rigolo : avec les modifs sur le lecteur ET sur le DAC,je ne sais pas lequel des deux a le plus progressé !

Enfin si quelqu'un passe dans le coin de Lille avec un bon lecteur et/ou DAC sous le bras, je me ferai un plaisir de le recevoir pour le tester sur le couple Jadis/Offrande. Là encore : MP.
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline


Retourner vers Discussions Générales