Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 22 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

« Ressentir » n’est pas « Entendre » ... ??

Message » 10 Jan 2003 11:47

Cette discussion me semble manquer dramatiquement de considérations phylogénétiques....
Alors à quoi sert notre oreille dans la survie de l'espèce depuis des centaines de milliers d'année? Elle sert à entendre et à localiser des sons généralement faibles, comme le souffle du vent, le chant des oiseaux (quand ils se taisent c'est pas bon signe), les murmures des autres chasseurs, le bruit des feuillles mortes des pas d'un animal....
En même temps il est naturel d'entendre parfois des bruits très forts : tonnerre, chute d'eau, cri d'une bête à l'agonie...
Depuis ces temps lointains, quels sons portent l'émotion à nos oreilles? Le bruissement généralement léger d'un beau jour de printemps, les paroles murmurées de l'être aimé, les gazouillis d'un bébé, les nuances de la voix d'une personne (est-il en colère, heureux, fatigué? Cette capacité de ressentir l'émotion dans la voix est essentielle à la survie d'un individu! Certains scientifiques pensent que le dévelloppement énorme de notre cerveau a été nécessité par la complexité extrême de la vie sociale en groupe des humains, or la réussite dans le groupe est indispensable à la survie de l'individu. Et la capacité à déceler les nuances dans la voix des autres est essentielle à cette réussite dans le groupe).
En bref, notre oreille est optimisée pour entendre toutes les nuances de bruits légers, situés dans le médium.

Donc ce n'est pas étonnant qu'on puisse être ému à l'écoute d'un morceau de musique qui est beau, mais entendu de loin, ou à travers un haut-parleur de 5cm...

Personnellement il m'arrive de mettre ma chaîne très doucement, le soir vers 1 heure, et la musique a alors une qualité et une beauté rares...

Donc, pour transmettre la beauté et l'émotion, il n'y a pas besoin, AMHA, de retransmettre parfaitement toutes les fréquences au niveau d'origine de l'instrument. Le son entendu au niveau du musicien, ou à quelques mètres, est souvent très très fort et il n'y a pas de raisons de le considérer comme une référence.
Par exemple je ne vois pas en quoi le son d'une trompette à quelques mètres, ou le son d'une batterie et d'amplis de guitares et de basses dans une cave sont une bonne référence. A mon avis c'est trop fort pour écouter la musique.

Et n'oublions pas que la surdité partielle et les acouphènes, consécutifs à des traumatismes acoustiques, survenus notamment dans les discothèques ou pendant des concerts amplifiés, est une véritable épidémie dans notre société.
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Jan 2003 11:47

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Jan 2003 12:10

Vincent a écrit :

Cette discussion me semble manquer dramatiquement de considérations phylogénétiques....

Pardon Vincent, mais cette discussion ne manque pas "dramatiquement", mais tout simplement "volontairement" de considérations phylogénétiques... Tu auras sans doute remarqué que ce n'était pas l'objet de ce post qui n'avait pas pour ambition de reprendre l'ensemble de l'historique des mutations de l'espèce humaine consécutives à l'évolution de son environnement...

Son objet était un tantinet plus modeste et déjà, me semble-t-il, suffisamment complexe pour s'en satisfaire et, accessoirement, s'y... empêtrer ! :oops:

En ce qui concerne la suite de ton intervention (ci-dessous), je te ferai juste remarquer que, bien que n'étant pas remonter jusqu'à des considérations d'ordre psycho-acoustique, nos propos (que tu as lu sans doute) ne différaient, en substance, pas beaucoup de ce que tu proposes... j'entends bien"en substance" car on peut cependant formuler les choses de bien des manières ! :wink:


Alors à quoi sert notre oreille dans la survie de l'espèce depuis des centaines de milliers d'année? Elle sert à entendre et à localiser des sons généralement faibles, comme le souffle du vent, le chant des oiseaux (quand ils se taisent c'est pas bon signe), les murmures des autres chasseurs, le bruit des feuillles mortes des pas d'un animal....
En même temps il est naturel d'entendre parfois des bruits très forts : tonnerre, chute d'eau, cri d'une bête à l'agonie...
Depuis ces temps lointains, quels sons portent l'émotion à nos oreilles? Le bruissement généralement léger d'un beau jour de printemps, les paroles murmurées de l'être aimé, les gazouillis d'un bébé, les nuances de la voix d'une personne (est-il en colère, heureux, fatigué? Cette capacité de ressentir l'émotion dans la voix est essentielle à la survie d'un individu! Certains scientifiques pensent que le dévelloppement énorme de notre cerveau a été nécessité par la complexité extrême de la vie sociale en groupe des humains, or la réussite dans le groupe est indispensable à la survie de l'individu. Et la capacité à déceler les nuances dans la voix des autres est essentielle à cette réussite dans le groupe).
En bref, notre oreille est optimisée pour entendre toutes les nuances de bruits légers, situés dans le médium.

Donc ce n'est pas étonnant qu'on puisse être ému à l'écoute d'un morceau de musique qui est beau, mais entendu de loin, ou à travers un haut-parleur de 5cm...

Personnellement il m'arrive de mettre ma chaîne très doucement, le soir vers 1 heure, et la musique a alors une qualité et une beauté rares...

Donc, pour transmettre la beauté et l'émotion, il n'y a pas besoin, AMHA, de retransmettre parfaitement toutes les fréquences au niveau d'origine de l'instrument. Le son entendu au niveau du musicien, ou à quelques mètres, est souvent très très fort et il n'y a pas de raisons de le considérer comme une référence.
Par exemple je ne vois pas en quoi le son d'une trompette à quelques mètres, ou le son d'une batterie et d'amplis de guitares et de basses dans une cave sont une bonne référence. A mon avis c'est trop fort pour écouter la musique.

Et n'oublions pas que la surdité partielle et les acouphènes, consécutifs à des traumatismes acoustiques, survenus notamment dans les discothèques ou pendant des concerts amplifiés, est une véritable épidémie dans notre société.
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Message » 10 Jan 2003 12:45

Mabuse a écrit:Vincent a écrit :

Cette discussion me semble manquer dramatiquement de considérations phylogénétiques....

Pardon Vincent, mais cette discussion ne manque pas "dramatiquement", mais tout simplement "volontairement" de considérations phylogénétiques... Tu auras sans doute remarqué que ce n'était pas l'objet de ce post qui n'avait pas pour ambition de reprendre l'ensemble de l'historique des mutations de l'espèce humaine consécutives à l'évolution de son environnement...


Quand je disais que ça manque "dramatiquement", c'était de l'exagération un peu ironique, fallait pas le prendre comme une critique! :wink:

Mais c'est vrai que souvent, comprendre comment a évolué notre biologie et notre organisation sociale permet de comprendre beaucoup de nos comportements...
En l'occurence la musique nous touche à peu près dans la même "sensibilité", dans tous les sens du terme, que la voix parlée et chantée, et c'est pour cela que la parfaite linéarité entre 20 et 20 kHz, la parfaite fidélité que poursuivent certains, ne sont pas nécessaires pour ce qui est, me semble-t-il, l'intérêt primordial de la musique : la beauté, l'émotion, le rythme.
Evidemment qu si une chaîne passe 20-20kHz linéairement, ça ne gâche rien, mais ça me semble secondaire...
Et ces considérations phylogénétiques expliquent mieux pourquoi tant de mélomanes sont heureux avec des électroniques à tubes sur des enceintes compactes qui ne passent certainement pas le 20 Hz, ni même le 40 : pour beaucoup de personnes, l'émotion passe plutôt par un médium subtil que par des basses d'outre-tombe.
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 10 Jan 2003 12:52

vincent128 a écrit:Evidemment qu si une chaîne passe 20-20kHz linéairement, ça ne gâche rien, mais ça me semble secondaire...
Et ces considérations phylogénétiques expliquent mieux pourquoi tant de mélomanes sont heureux avec des électroniques à tubes sur des enceintes compactes qui ne passent certainement pas le 20 Hz, ni même le 40 : pour beaucoup de personnes, l'émotion passe plutôt par un médium subtil que par des basses d'outre-tombe.


yes :wink:
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 10 Jan 2003 13:11

Vincent a écrit :

"Quand je disais que ça manque "dramatiquement", c'était de l'exagération un peu ironique, fallait pas le prendre comme une critique!

Mais c'est vrai que souvent, comprendre comment a évolué notre biologie et notre organisation sociale permet de comprendre beaucoup de nos comportements...
En l'occurence la musique nous touche à peu près dans la même "sensibilité", dans tous les sens du terme, que la voix parlée et chantée, et c'est pour cela que la parfaite linéarité entre 20 et 20 kHz, la parfaite fidélité que poursuivent certains, ne sont pas nécessaires pour ce qui est, me semble-t-il, l'intérêt primordial de la musique : la beauté, l'émotion, le rythme.
Evidemment qu si une chaîne passe 20-20kHz linéairement, ça ne gâche rien, mais ça me semble secondaire...
Et ces considérations expliquent mieux pourquoi tant de mélomanes sont heureux avec des électroniques à tubes sur des enceintes compactes qui ne passent certainement pas le 20 Hz, ni même le 40."


Pas de souci Vincent ! :wink: J'avais bien saisi l'aspect un peu provoc de ton entrée en matière ! :wink:

Je voulais simplement bien te faire remarquer que nous étions, dans le fond, au diapason, mais qu'il est des "dimensions" extrêmement difficiles à aborder dans un post (à l'écrit, si l'on ne veut pas aligner les pages !) et c'est pourquoi je m'en étais tenu écarté ! :wink:

En tout cas, ton intervention ci-dessus, la dernière, met l'accent sur la musique, dans son rythme, sa beauté & son émotion (j'aurais dit sa jouissance !!) et ça me suffit pour être convaincu quant à notre accord, sur le fond ! :wink: La forme, c'est autre chose... moins important ! :wink:
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Message » 10 Jan 2003 17:28

Je peux aussi le faire à 16h28 :lol:
karyboue
 
Messages: 5096
Inscription: 02 Aoû 2001 2:00
  • offline

Message » 10 Jan 2003 18:27

karyboue a écrit:Je peux aussi le faire à 16h28 :lol:


????? :o
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 10 Jan 2003 22:19

karyboue a écrit:Je peux aussi le faire à 16h28 :lol:


Alors làààà !... T'es trop foooooooort !! :wink: :wink:
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Message » 10 Jan 2003 23:39

vincent128 a écrit:
karyboue a écrit:Je peux aussi le faire à 16h28 :lol:


????? :o


louper de si peu 17h28 :(
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 11 Jan 2003 0:46

blounote a écrit:
vincent128 a écrit:
karyboue a écrit:Je peux aussi le faire à 16h28 :lol:


????? :o


louper de si peu 17h28 :(


Ouais, Blounote, mais lui il a commencé à 5h... heu... et des brouettes et toi à 8 h 48 SEULEMENT !! :wink: :wink:
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Message » 11 Jan 2003 11:01

c'était pour vincent qui a psoté à 17h27 :)
avoue qu'il l'a loupé de peu
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 11 Jan 2003 12:08

blounote a écrit:
vincent128 a écrit:Evidemment qu si une chaîne passe 20-20kHz linéairement, ça ne gâche rien, mais ça me semble secondaire...
Et ces considérations phylogénétiques expliquent mieux pourquoi tant de mélomanes sont heureux avec des électroniques à tubes sur des enceintes compactes qui ne passent certainement pas le 20 Hz, ni même le 40 : pour beaucoup de personnes, l'émotion passe plutôt par un médium subtil que par des basses d'outre-tombe.


yes :wink:


Indeed ! :wink:
fraric
 
Messages: 1089
Inscription: 12 Avr 2002 2:00
  • offline


Retourner vers Discussions Générales