Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 15 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Retour au Vinyl: Expérience.

Message » 04 Sep 2006 10:41

J'ai depuis peu fait l'acquisition d'une platine TD Project Debut III. Celle-ci est associée un Audio Analogue Hybride Primo Cento (et des BW).

Je redécouvre le son et "l'esprit" du Vinyl que j'avais délaissé depuis quelques années, et j'ai eu la bonne idée de garder la plupart de mes vinyls.

Malgré mon "jeune" age, il faut dire que une grande partie de mon éducation musicale s'est construite autout du Vinyl.
Fouiller dans les 33 et 45 tours de mon père, assis devant la platine à écouter "Shine on you crazy diamond"...et puis dans les années 90, arpenter les rues du quartier Saint Michel à Paris (ou à Metz) pour se procurer de bon vieux disques pour connaitre des groupes à prix modiques (on pouvait acheter un Zappa pour 40 fr au lieU de 150 frs en CD à l'époque!).



Depuis que je me suis mis à la HiFi, j'ai toujours eu 2 petites frustrations:
- Je ne retrouvais pas les mêmes sensations du vinyl avec mes installation et avec l'écoute de CD. Par exemple, mon point de repère est l'album "The song remains the same" de Led Zeppelin. Qu'est-ce que j'ai pu vibrer sur ce vinyl. Avec le CD: Rien! Je me suis toujours demandé pourquoi. En réécoutant le vinyl, j'avais compris!!!
Et avec la musique classique, c'est tout à fait surprenant! (il faut dire que le Audio Analogue excelle dans ce genre musicale)

- Avec mes installations Hifi, je suis toujours devant un problème, mes oreilles supportent mal les aigus et la musique très projetées. Ampli? Source? Enceintes? Cables? Mes questionnements sont passés par tous les stades. En réécoutant du vinyl, j'ai compris que c'est LE son que je cherchais.
Une rapide petite expérience sur Hot Rats de Zappa (écoute parallèle) m'a fait comprendre ma douleur. En CD, la musique est certes plus dynamique, aérée mais tous semble désarticulé, moins homogène et plus froid.
(Rapidement: J'ai remarqué également très clairement qu'avec le CD, on entendait principalement les cymbales et le charleston. avec le vinyl c'est plutot la caisse claire. Les basse sont plus grasses sur le vinyl et un peu plus discrète mais plus "incorporées" dans la musique.)

Bref, mon expérience me montre clairement que la différence entre Vinyl et CD est ENORME.
Après, chacun ses gouts, ses préférences, ses envies.

Et cela me donne la motivation de persévérer dans le vinyl (surtout en jazz, classique...) et peut-être, d'acquérir une meilleure platine TD;-)
Brazil
 
Messages: 429
Inscription: 29 Juin 2003 12:32
  • offline

Annonce

Message par Google » 04 Sep 2006 10:41

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Sep 2006 12:43

Il y a les enceintes aussi qui peuvent aider. C'est l'autre élément principal qui agit directement sur l'équilibre cymbale-charleston / reste.
Pio2001
 
Messages: 5908
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 04 Sep 2006 12:47

Oui tout à fait, c'est d'ailleurs le chainon que j'aimerais remplacer rapidement. Les BW fatigue un peu sur les aigus...
Brazil
 
Messages: 429
Inscription: 29 Juin 2003 12:32
  • offline

Message » 04 Sep 2006 12:49

Tu es sur la voie du bonheur, mais le vinyl est comme tout le reste : il faut optimiser !!

Je ne connais pas ta cellule, mais sans délirer il y a de trés bonnes "choses" pas trop cher . Et puis un jour tu tomberas dans la marmite THORENS vintage, et là.............!!

Pour avoir de nouveaux vinyls sans lacher trop d'euros, tu as les "Emmaus", les trocs, et notre ami Ebay (en faisant un peu attention !!).

Bonne route.
fargo
 
Messages: 7624
Inscription: 15 Avr 2005 23:01
Localisation: Tolosa
  • offline

Message » 04 Sep 2006 12:55

Oui Ebay c'est top au niveau du choix, mais on sait jamais l'état du disque par avance...
Brazil
 
Messages: 429
Inscription: 29 Juin 2003 12:32
  • offline

Message » 04 Sep 2006 13:25

Par exemple, mon point de repère est l'album "The song remains the same" de Led Zeppelin. Qu'est-ce que j'ai pu vibrer sur ce vinyl. Avec le CD: Rien! Je me suis toujours demandé pourquoi. En réécoutant le vinyl, j'avais compris!!!


le remastering des versions cd du zep commence à sérieusement dater :( ...Le son est franchement plat comparé au 33t ,un peu comme les premières réeditions cd des stones (nulles à chier :evil: )...Par contre les même albums des stones en verson remasterisées récentes (les réeditions en sacd hybride) n'ont plus rien à voir et amha surpassent les lp originaux...

ceci dit j'aime tjs le "rituel" de l'écoute vinyl,ça rend plus "perceptif" à la musique (sans compter la compression très bien faite des dits vynils de l'époque qui donnent une sensation de présence qu'on a bcp moins avec le cd de nos jours).

Ca me fait penser que je n'ai même plus de platine "valide" :oops:

A+ :wink:
rodjeur
 
Messages: 4753
Inscription: 25 Avr 2002 15:26
Localisation: huit six
  • offline

Message » 04 Sep 2006 13:50

Oui, c'est l'élément essentiel à ajouter: le remastaring sans parler des différents mixages, prises de son... C'est flagrant pour les instruments acoustiques.

Mais le vinyl rend cette présence des instruments de manière incomparable. Tiens un exemple, Rory Gallagher (j'adore), je ne l'écoutais plus en CD. Avec le vinyl, le charme est revenu. Ce type un un jeu de guitare physique, charnel, très prêt du corps avec des sons qui sortent direct de l'ampli, seul le vinyl peut tirer partie de ça...
Brazil
 
Messages: 429
Inscription: 29 Juin 2003 12:32
  • offline

Message » 04 Sep 2006 13:55

Brazil a écrit: Tiens un exemple, Rory Gallagher (j'adore), je ne l'écoutais plus en CD. Avec le vinyl, le charme est revenu. Ce type un un jeu de guitare physique, charnel, très prêt du corps avec des sons qui sortent direct de l'ampli, seul le vinyl peut tirer partie de ça...


Là tu tapes fort !!

Le "Irish tour" est extraordinaire en vinyl , par contre en CD le son est trés trés plat !! Pareil avec "Tonight's the night" de Neil Young le vinyl enterre 8) le Cd. Tests réalisés en quintuple aveugle, triple sourdingues et à la maison !! :mdr:
Dernière édition par fargo le 04 Sep 2006 13:58, édité 1 fois.
fargo
 
Messages: 7624
Inscription: 15 Avr 2005 23:01
Localisation: Tolosa
  • offline

Message » 04 Sep 2006 13:57

Brazil a écrit:[...]
- Avec mes installations Hifi, je suis toujours devant un problème, mes oreilles supportent mal les aigus et la musique très projetées. Ampli? Source? Enceintes? Cables? Mes questionnements sont passés par tous les stades. En réécoutant du vinyl, j'ai compris que c'est LE son que je cherchais.
Une rapide petite expérience sur Hot Rats de Zappa (écoute parallèle) m'a fait comprendre ma douleur. En CD, la musique est certes plus dynamique, aérée mais tous semble désarticulé, moins homogène et plus froid.
(Rapidement: J'ai remarqué également très clairement qu'avec le CD, on entendait principalement les cymbales et le charleston. avec le vinyl c'est plutot la caisse claire. Les basse sont plus grasses sur le vinyl et un peu plus discrète mais plus "incorporées" dans la musique.)

Bref, mon expérience me montre clairement que la différence entre Vinyl et CD est ENORME.
Après, chacun ses gouts, ses préférences, ses envies.

Et cela me donne la motivation de persévérer dans le vinyl (surtout en jazz, classique...) et peut-être, d'acquérir une meilleure platine TD;-)


Les floyd et les zappas passent mieux en 33 tr qu'en CD chez moi aussi, Floyd j'ai un peu laissé tombé mais il m'arrive encore de réécouter du zappa sur les vieilles K7 issues des 33tr de l'époque. Et ça sonne. Idem pour les brecker brothers période 70's, les CD sont plats, mes 33 tr non.

Maintenant les questions à se poser:
1)- est-ce que le CD est plus proche de la bande magnétique master d'époque que le vynil ne l'est?
2)- est-ce que l'intention des artistes en question était de faire écouter le master ou le 33 tr?

Pour moi, la réponse au 1) est oui.
La réponse au 2 est clairement le 33 tr, au moins pour certains artistes et producteurs qui ont perçu dans quels sens se dirigeait le son quand on fait un transfert master->matrice, et ont su en profiter. Sachant que faire un 33 tr nécessite pas mal d'opérations de transformation du son (dynamique, EQ, etc...), j'imagine que des mecs aussi pointus que Zappa ou les Floyd ont bien du penser à ça: ils savaient quel son ils voulaient et ce que cela allait donner UNE FOIS SUR 33 TR.
Ce qui tend à confirmer cette réflexion, c'est que la musique sur CD faite par des artistes d'aujourd'hui POUR LE CD sont incomparablement plus agréables que certains CD faits à partir de bandes vintages (je parle de certains disques pop, rock, jazz-rock des 70's).
Ils mettent les "épices" qu'il faut dans le master sans attendre que les manips de transfert sur 33tr n'arrangent les choses, puisque le CD est très proche du master.

cdlt,
GBo
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 04 Sep 2006 14:59

salut a tous
le pied :rory,les stones ,floyd.....justement je veux y retourner aux vinyls mais je n ai plus de pré phono ;vous utiliser quoi vous
et si certain ont des conseils pour un diy
a plus
dom
boisset
 
Messages: 86
Inscription: 19 Juil 2005 22:42
  • offline

Message » 04 Sep 2006 15:44

nad pp2 99 euros
xavier69
 
Messages: 155
Inscription: 12 Juin 2006 9:40
Localisation: Région de Lyon
  • offline

Message » 04 Sep 2006 17:00

xavier69 a écrit:nad pp2 99 euros


Mieux !! L'entrée phono d'un ampli vintage !! parfait pour une MM.
fargo
 
Messages: 7624
Inscription: 15 Avr 2005 23:01
Localisation: Tolosa
  • offline

Message » 04 Sep 2006 17:25

Super: j'adore les 33t!

Pour acheter encore des 33t, j'aime pas mal cdandlp.com — on peut à peu près se fier aux indications d'états (au bout du compte, on finit par y gagner).

Sur le débat 33t/CD… Ma foi c'est variable… Par exemple pour Pink Floyd (j'ai le repressage de 78 en coffret et un ou deux séparés d'avant The Wall), je préfère de loin le 33t au CD pour tout ce qui va de Saucerful à The Wall — sauf pour DSOTM: là couche CD du Sacd n'est pas aussi catastrophique que le CD que j'ai par ailleurs, me semble-t-il.
En revanche pour Division Bell, la comparaison 33t/CD laisse moins à désirer.

Un pré phono: en dehors du Nad, le petit pré de chez Project est pas mal, le Cambridge (540 si cellule MM) — ou même le petit pré de chez selectronic (http://www.selectronic.fr/article.asp?a ... .1565-9999) qui est encore moins cher. En revanche, sur les Début, en général, c'est une cellule Sumiko d'entrée qui est proposée: c'est à vérifier, car, pour moi, cette cellule n'est pas ce qui se fait de mieux (elle éteint un peu les aigus). A tout prendre une shure (genre mx97): http://www.thomann.de/thoiw9_artikel-181454.html ) ou une petite Grado d'entrée de gamme (à partir de la prestige: http://www.jefferson-hifi-video.fr/deta ... mprod=1518 ) marche mieux.

Bonne chasse et bonnes écoutes! Je retourne me passer Emerson Lake & Palmer (:lol:).

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28992
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 05 Sep 2006 8:19

Un préphono peu onéreux qui fonctionne correctement sur n'importe quelle cellule, c'est pratiquement introuvable.... Je cherches toujours, les clearaudio fonctionnent pas trop mal mais ils ont tendance à accentuer le haut du spectre, par contre ils rendent justice à la dynamique du vinyle. Je vais essayer le Audio analogue... Sinon je sais que ASR fabrique l'un des meilleurs préphono qui existe mais son prix est assez rébarbatif (env. 4500 €), là il faut vraiment une cellule qui le mérite (Benz Ebony peut-être ?).

:wink:
Baussart
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 3067
Inscription: 15 Juil 2004 13:06
Localisation: Reims

Message » 05 Sep 2006 8:53

+ 1 avec GBO !

Comme certains microsillons classiques passent mieux que les versions CD, surtout quand elles remontent aux premières années du CD pour certaines d'entre elles. Pas pour les raisons qu'on pense, car certains CD des débuts sonnent excellement !

Le transfert n'y est donc pour rien parfois !

C'est souvent qu'on a pris une copie de copie de copie pour faire la première édition CD et non le master original.

D'autre fois, on n'a tout simplement pas apporté à la copie de la bande analogique sur support numérique les corrections subtiles apportées lors de la gravure du microsillon.

D'autres fois, on n'a pas utilisé le bon Dolby en lecture de la bande analogique : authentique !

D'autres fois, on n'a pas mis les bons réglages de têtes de magnéto, etc., etc.


Mais quand le transfert a été fait dans les régles de l'art : bande master originelle, lue dans un magnétophone très bien réglé et/ou originel et en bon état, avec application du bon Dolby, et qu'on a appliqué les mêmes petites corrections a la copie sur support numérique que lors de la gravure du LP, les deux supports deviennent difficiles à discriminer.

Le mieux du LP étant mangé par ses défauts terribles dont une distorsion de fin de face très élevée et contre laquelle on ne peut rien faire, une usure réelle du sillon et du diamant.


Un conseil : copier ses LP sur CD et n'utiliser les LP que pour les grandes occasions. Copié sur CD, un LP conserve 98% de ses qualités :wink:


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message