Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Revue Du Son: CD hors série n°17 Janvier 2005

Message » 05 Jan 2005 12:25

Pfiou :o çà rigole pas niveau "analyse spectrale".
Ca tombe bien, j'y entrave que pouic :lol:

Concernant les 3 plages moyen ageuses j'avais juste remarqué que le niveau d'enregistrement était plus fort :lol: que les autres plages, à la louche facilement +5dB
Mais à l'oreille en baissant le son pour retrouver le même niveau je n'ai pas de sensation de distortion.
Le relief est très marqué par contre. Hélas musicalment çà ne m'émeut guère :cry: .

Le clipping c'est ?

Autre question technique: dans une église une voix d'alto masculin peut elle interagir avec du "mobilier" et susciter des résonnances dans l'aigu ( type verre, cloche, coupe...) ??
Avatar de l’utilisateur
hounddog
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1633
Inscription: 24 Oct 2000 2:00
Localisation: Gard
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Jan 2005 12:25

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Jan 2005 13:29

Pio2001 a écrit:Curieux... Il faudrait retourner écouter un Do0 sur un vrai orgue.

Juste une precision: j'utilise toujours la numérotation anglosaxonne pour les notes (c'est celle à laquelle je suis habitué car celle des logiciels d'analyse courants et des instruments MIDI...).
=> ce que j'appelle Do0 (= C0), correspond au do"-1" (do "moins un") de part chez nous il me semble, il y a un décalage de 1 dans l'ancien monde :-? :wink:
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 05 Jan 2005 13:57

Pio2001 a écrit:Curieux... Il faudrait retourner écouter un Do0 sur un vrai orgue.
Je ne sais pas si c'en était un, mais à la cathédrale de Belley, un organiste a joué une note impressionante ! On parlait à voix basse, et sans que je réalise quand cela avait débuté, je me suis rendu compte que l'orgue jouait quelque chose. Cela faisait une drôle d'impression... comme si des géants secouaient un drap en travers de la cathédrale et que l'ondulation me traversait de part en part...
C'était il y a longtemps, et peut être ma mémoire exagère-t-elle le phénomène...


Attention à l'orgue, il y a au moins deux façons de faire sonner une note : tu appuies sur l'unique touche de la fameuse note qui sort le 16 hz... et tu entends le son sortir du tuyau. C'est ce qui t'es arrivé !

Ou tu joues un accord ou un intervale de quinte... et miraculeusement par des phénomènes acoustiques et harmoniques ont entend la fondamentale située plus bas à un niveau moindre évidemment... et sans que le moindre air passe dans le tuyau correspondant à cette fameuse note vu que la note n'a pas été jouée !

Il y a encore la possibilité de coupler les claviers comme au clavecin : et là c'est encore autre chose qui se passe !

Au piano, on peut s'en rendre compte mais par vibrations symphatiques des cordes si les étouffoirs sont levés vu qu'il n'y a pas de clavier accouplables !

Exemple : joue le ré le plus bas sur le clavier pédale enfoncée,
pédale levée,
pédale levée avec simplement le do et le mi entourant le ré enfoncés de façon muette et écoutes... attentivement...

Schumann utilise cet effet d'accords muets enfoncés rapidement pour faire naître des sons non joués en réalité... Et ils sonnent ! Sans attaques, mais à un niveau nettement perceptible dans une grande salle de concert : cf. son Carnaval op. 9 !

Je m'en vais écouter ce disque attentivement, car pour le moment, je ne l'ai écouté qu'à la poussette sans aller au bout des plages. ça m'ennuie tellement !

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 05 Jan 2005 19:47

hounddog a écrit:Le clipping c'est ?


Enregistré trop fort dans un contexte numérique.
Le son est alors saturé, comme sur une cassette, mais en numérique, l'effet est un peu différent et porte le nom spécifique de "clipping", ou clipage, si on veut franciser. Le terme français serait plutôt "troncature".

Il peut se manifester par un broutement sur les percussions graves, cela fait "Prout !" au lieu de "Poum !", comme c'est le cas sur le passage illustré ci-dessus, plage 5, 1 minute 41, pendant la syllable "nou".
Dans l'aigu, cela fait du "ringing", ou "effet hélicoptère", ou en phonétique "cuicuicuicui" au lieu de "biiiiip".
Plus généralement, les différentes pistes se clippent les unes les autres par "intermodulation" en quelque sorte. Quand une grosse caisse projette le signal contre le 0 dB numérique pendant quelques millisecondes, toutes les autres voix se taisent pendant cette durée, vu que le signal est bloqué.
Pio2001
 
Messages: 5908
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 05 Jan 2005 20:00

Pio, j'ai écouté les plages en question jusqu'au bout : l'horreur tu as raison, ça tord. C'est dégueulasse !

Par ailleurs, les plages beethoven et Chopin sont ternes et éteintes : dommage que j'ai prêté les CD correspondants, pour faire une comparaison. Mais elles sont aussi gravées faiblement ce qui explique peut être cela après l'audition des autres plages précédentes un peu éprouvantes...

La plage brahms : idem.

Reste la plage 8 (piano solo aussi), plutôt pas mal, sauf que l'aigu est parfois sale (pas les notes les plus aiguës mais un peu en dessous...) mais là, c'est peut etre le micro placé très près qui capte des saletés dans l'émission : suffit que les marteaux soient mal harmonisés, un peu trop durs sur certaines notes, pour qu'on entende des saletés dans le son. En vrai... donc avec le micro si près du plan de cordes comme à la mauvaise habitude des preneurs de son jazz... sans compter que les pauvres jazzmen ont rarement des pianos réglés comme il faut à leur disposition...

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 05 Jan 2005 22:55

hounddog a écrit:Pfiou :o çà rigole pas niveau "analyse spectrale".
Ca tombe bien, j'y entrave que pouic :lol:

Avec cette animation du principe (simplifié), ce sera plus clair:
http://www.physics.smu.edu/~olness/www/ ... waves.html
Ce que tu vois c'est ce qui se passe au ralenti dans le tuyau pour la fondamentale (c'est un systeme d'onde stationnaire), clique ensuite sur "Higher" pour faire apparaitre les harmoniques successifs. Il faut enfin imaginer que tous ces modes interviennent en même temps grâce à l'excitation très particulière du jet d'air (non représenté, ce serait une autre paire de manches!).

hounddog a écrit: (...) Autre question technique: dans une église une voix d'alto masculin peut elle interagir avec du "mobilier" et susciter des résonnances dans l'aigu ( type verre, cloche, coupe...) ??


Où veux tu en venir? tout objet creux, boîte, cylindre etc. débouchant partiellement dans la pièce est potentiellement un lieu de résonance au sens physique du terme grâce à l'air qu'il contient... mais dans quelle mesure dans le cas décrit?
Si tu approches un diapason qui est en train de vibrer très près de l'extrêmité ouverte d'une petite bouteille (ou d'une flûte de champagne) convenablement remplie, le son du diapason sera comme amplifié si ces vibrations excitent un mode propre de l'air de la bouteille (si ce mode est exactement à la même fréquence, d'où la hauteur d'eau adéquate à rechercher). Si le diapason est à peine plus loin, ça n'excite pas grand chose, effet inaudible.

cdlt,
GBo
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 06 Jan 2005 2:00

La où cela gène la reproduction du son, c'est quand des surfaces mal fixées entrent en vibration, et grincent ou raclent contre leur support. C'est parfois le cas de vitres sur d'anciens montants en bois vermoulu. Ou de bibelots légers posés sur les enceintes (ils finissent par tomber de l'enceinte à force de glisser d'ailleurs).
Pio2001
 
Messages: 5908
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 06 Jan 2005 3:17

GBo a écrit:...
Il n'est pas du tout certain que le micro soit en cause...
Je n'ai pas ce CD de test mais un autre qui contient le fameux "Ainsi parla Zarathoustra" (R. Strauss) qui débute par un do0 à 16,35 Hz, joué sur un orgue capable de le faire sans tricher (c'est marqué sur le livret en tout cas), le tout capté avec un BRUEL & KJAER 4003 qui passe le 10 Hz à l'aise (à -2 dB).

- j'observe comme toi qu'il y a très peu d'énergie à 16 hz, beaucoup à 32, 48, 65, - , 97 Hz...
- j'entends très bien un do0 et non un do1 (la fondamentale du do1 est environ 32 hz) sur les enceintes et sur mon casque. Mes enceintes n'ont d'ailleurs rien en dessous de 30 Hz en régime sinusoïdal, ce qui confirme que cette limitation n'empêche pas d'entendre le do0 de l'orgue (et donc l'impression d'entendre un 16 Hz, fréquence qui n'était pas beaucoup plus présente dans la cathédrale que chez moi si on en croit l'analyse spectrale...).

...
GBo


Gérard, il me semblait que pour le Zarathoustra, il s'agissait d'un 16 pieds (32 Hz) donc un Do1 si je me trompe pas (?), c'est ce qu'il y a sur la pochette du RCA living presence... : un musicien connaît-il la partition (Gilles, t'es là....??)

A ma connaissance, très peu d'églises possèdent des 32 pieds (16 Hz) et seul l'opéra de Sydney aurait un tuyau de 64 pieds (8 Hz :o :o :o ), à moins que l'on ait construit ailleurs ? Maintenant, avec les synthé, on est moins embêtés par l'encombrement pour descendre dans l'infra 8)

Une Capsule B & K (omni) passe le 10Hz à quasi 0 dB, c'est peut-être du côté préampli que l'on pourrait avoir des atténuations s'il devait y en avoir...

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 06 Jan 2005 9:56

TMS a écrit:(...) Gérard, il me semblait que pour le Zarathoustra, il s'agissait d'un 16 pieds (32 Hz) donc un Do1 si je me trompe pas (?), c'est ce qu'il y a sur la pochette du RCA living presence... : un musicien connaît-il la partition (Gilles, t'es là....??)
A ma connaissance, très peu d'églises possèdent des 32 pieds (16 Hz) et seul l'opéra de Sydney aurait un tuyau de 64 pieds (8 Hz :o :o :o ), à moins que l'on ait construit ailleurs ? (...)


Salut D'jac moi c'est Gil :wink:
J'ai fait confiance à la pochette du CD de test qui s'appelle "STACCATO 2" , plage 12, dont le texte particulièrement disert souligne "l'effet de basse du sous-contre do 16.35 Hz [...]. Pour réaliser cette adaptation pour orgue de Hans Pflüger [...], nous disposons, avec l'orgue Tschökel de l'église St. Michael à Schwäbisch Hall d'un instrument adéquat. [...]".

Voici d'ailleurs un article de Stereophile confirmant la remarque sur la faiblesse de l'énergie de la fondamentale à 16.35 Hz sur les quelques orgues équipés pour, indépendamment de limitations des micros ou préamplis:
http://stereophile.com/reference/26/index2.html

Enfin, si tu reprends l'applet java du tube de mon post précédent (le tube par défaut est ouvert "both side open" ce qui modélise bien les jeux à bouche), et que tu rentres length = 5.25 m par exemple pour avoir une fondamentale vers 32 Hz, en cliquant sur "higher" tu ne pourras pas avoir d'harmonique vers les 48 Hz; avec ce tube seul, c'est physiquement pas faisable, preuve que "mon" tuyau et celui de pio ne sont pas des 32 Hz :wink:
Applet sur http://www.physics.smu.edu/~olness/www/ ... waves.html

cdlt,
GBo
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 02 Mar 2005 14:02

Pio2001 a écrit:J'ai des oreilles bioniques ou quoi ? Sur la plage 5, il y a tellement de distortion qu'on croirait que les enceintes sont cassées ! L'enregistrement de la voix est complètement saturé, en particulier à gauche. L'extraction numérique du CD et son analyse montre du clipping sur les coups de grosse caisse, également très audible :

Image

Il y a aussi du clipping sur la voix de Kari Bremnes, plage 2, à 1'49.8". Je la trouve distordue aussi entre 2'01.5" et 2'02.3", bien que le graphe ne montre pas un niveau excessif.

L'enregistrement de Kari Bremnes est bon, bien que le micro à 10 cm de l'interprète, ce ne soit pas ma tasse de thé. Entre parenthèses, l'excellente dynamique me fait bien regretter que mes artistes préférés (Qntal, Gathering...) soient si mal enregistrés. Et c'est un problème artistique, parce que 90% de l'expression de l'interprète reste au fond du compresseur de dynamique :(

Je m'étonne simplement de trouver sur un disque test audiophile une plage, la numéro 5, comportant un défaut aussi grossier, et encore plus que personne ne l'ait remarqué ! A 14 ans, j'avais un radio-cassette Sony qui enregistrait la FM sans ce genre de problèmes.


Salut!

J'ai enfin écouté ce CD test sur ma chaîne principale ce week-end.

J'ai effectivement entendu à plusieurs reprises de la distorsion sur la voix de Bremnes, au point que j'ai cru que les tweeters de mes enceintes étaient cassés ou frottaient!

Je suis content d'apprendre que c'est la gravure numérique qui est saturée! Ce que je soupçonnais quand même un peu!

A noter aussi, sur ce disque test, que la qualité de la plage Rubinstein, issue de la piste CD du SACD Living Stereo, récemment édité, n'a rien à voir avec la plage SACD dudit disque. Le gain en aération et en qualité de timbre en SACD est même soufflant! Mais je n'ai pas comparé la plage reprise par la NRDS avec la piste CD du SACD hybride.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 02 Mar 2005 14:48

GBo a écrit:.....
Salut D'jac moi c'est Gil :wink:
J'ai fait confiance à la pochette du CD de test qui s'appelle "STACCATO 2" , plage 12, dont le texte particulièrement disert souligne "l'effet de basse du sous-contre do 16.35 Hz [...]. Pour réaliser cette adaptation pour orgue de Hans Pflüger [...], nous disposons, avec l'orgue Tschökel de l'église St. Michael à Schwäbisch Hall d'un instrument adéquat. [...]".

Voici d'ailleurs un article de Stereophile confirmant la remarque sur la faiblesse de l'énergie de la fondamentale à 16.35 Hz sur les quelques orgues équipés pour, indépendamment de limitations des micros ou préamplis:
http://stereophile.com/reference/26/index2.html

Enfin, si tu reprends l'applet java du tube de mon post précédent (le tube par défaut est ouvert "both side open" ce qui modélise bien les jeux à bouche), et que tu rentres length = 5.25 m par exemple pour avoir une fondamentale vers 32 Hz, en cliquant sur "higher" tu ne pourras pas avoir d'harmonique vers les 48 Hz; avec ce tube seul, c'est physiquement pas faisable, preuve que "mon" tuyau et celui de pio ne sont pas des 32 Hz :wink:
Applet sur http://www.physics.smu.edu/~olness/www/ ... waves.html

cdlt,
GBo


Oouuuppssss, excuses-moi... Gil, c'est pour Gilles ou Gilbert (histoire que je ne fasse plus de planture :lol: )

Si c'est une "adaptation" je peux comprendre... (j'ai récupéré en CD un vieux LP que j'avais dèjà : "les corps glorieux" de Messiean avec du 32 pieds...)

autrement il est clair que l'énergie de la fondamentale est souvent inférieures aux harmoniques quand on va vers les notes graves...

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 29 Mar 2005 16:10

Le Naim est enregistré de façon agréable, mais il est assez ennuyeux et il sonne bien... même dans ma voiture :lol: Ce qui n'est pas le cas de toutes les plages de celui de la NRDS...


Alain :wink:[/quote]



personnellement, je trouve que les cds-test de chez naim sont très proche de la branlette d’audiophile...
tout ce fingerpicking, cette musique sans aucun intérêt mais avec pleins de sons très impressionnants, qui nous rassure sur la résolution, la transparence, la dynamique de nos systèmes...
fin, moi j’aime pas.

caspar
cazone1
 
Messages: 12
Inscription: 29 Avr 2003 20:34
Localisation: paris 12
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message