Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 24 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

SACD/CD qui sent vraiment une différence ?

Message » 23 Oct 2002 23:57

Pour info, une nouvelle édition de "lady in satin" vient de sortir en sacd, multicanaux cette fois ci.
alterman
 
Messages: 1712
Inscription: 25 Jan 2002 2:00
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Oct 2002 23:57

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Oct 2002 0:19

ogobert:avec quelle version cd de kind of blue as-tu comparé?Dans mon cas c'est la version 20 bits et comparé avec le sacd l'écart est assez significatif pour être nettement entendue (je précise que je suis loin d'avoir une chaine de folie,donc l'écart doit être encore plus patent avec un système supérieur)...
rodjeur
 
Messages: 4753
Inscription: 25 Avr 2002 15:26
Localisation: huit six
  • offline

Message » 24 Oct 2002 9:13

roro : je me suis séparé il y a quelques temps de mon CD Ikemi, donc j'avoue ne pas être spécialement tenté pour loucher à nouveau du côté des Scottish. Ils avaient annoncé plutot pour 2003 leur lecteur SACD, et puis il était plus ou moins question qu'i lise également les dvd-audio, mais rien n'est moins sur.

mais 2004 et plus du double de l'Ikemi qui n'est déjà pas franchement donné, non merci !!!!

de toutes façons, on sent bien que les constructeurs (mis à part les grands groupes japonais qui nous sortent des bécanes tous les trois mois comme à leur habitude) hésitent quant à la mise à dispo de platines mutliformats. Ce qui ne veut pas dire qu'ils ne sont pas en train de plancher dessus, heureusement. Mais on a du mal à y voir clair dans leur positionnement. Une marque comme TagMcLaren a l'air, si l'on en croit leur forum, plutot farouchement opposée aux nouveaux formats, ou tout au moins jouent la prudence. Ceci dit, j'ai sous les yeux la liste des marques qui ont acquis des licenses SACD (ça ne doit pas être pour des prunes....) :

Accuphase
Aiwa
Burmester Audiosysteme
Classe Audio
Denon
dCS
Goldmund
Kenwood
Krell
Lindemann
Linn Products
Luxman
Marantz
MBL
MRC
Musical Fidelity
Nakamichi
Onkyo
Philips
Pioneer
Sharp
Sony
Teac
Yamaha

pour certain on savait déjà, pour d'autres c'est une confirmation ou une nouveauté. Maintenant reste à savoir quand ces messieurs-dames se jeteront à l'eau. Plutot que se regarder en chien de faïence, ils feraient mieux de jouer leur rôle d'acteur actif dans ce genre de situation. S'ils jouent la frilosité, on en sera toujours au même point dans 10 ans !!! C'est vrai qu'ils ne sont pas tous seuls, puisque sans soft, pas franchement intéressant de sortir du hardware compatible, mais si les fabricants de hard travaillaient de façon plus étroite avec les éditeurs de soft et le public qui va avec, de façon à saisir quelles sont les attentes du public, on avancerait peut-être un peu plus vite.

en fait, on nous a mis l'eau à la bouche avec ces histoires de nouveaux formats révolutionnaires qui entererrait le CD, le faisant passer pour un objet de la préhistoire, mais dans les faits, c'est toujours bel et bien le CD qui doit constituer 99,99999999999% des ventes actuelles.

et si les distributeurs ne se lancent pas aussi de façon plus évidente dans la bataille, on pourra attendre longtemps........
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 24 Oct 2002 10:51

BrunoLev a écrit:je suis tout à fait d'accord avec vous : la supériorité du SACD ne fait aucun doute lorsqu'on compare la version CD 'classique' avec le re-mastering SACD.

mais j'ai l'impression que la queston posée concernait l'écart qualitatif entre la couche CD remastérisée en SBM et la couche SACD d'un disque hybride. On pourrait d'ailleurs ne faire que la comparaison entre nos anciens CD et la version CD SBM d'un SACD.......


Exact, je comparais les deux couches de SACD hybrides et non une ancienne version CD avec sa ressortie en SACD. Je vais donc également tenter ce type de comparaison mais comment savoir alors si les deux mixages sont identiques et si le gain de qualité obtenu ne vient pas tout simplement d'une réedition plus soignée ?
zoloft
 
Messages: 316
Inscription: 16 Oct 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 24 Oct 2002 11:42

J'ai un lecteur DVD/SACD Sony DVP NS 900. Au fil des écoutes -et de mes acquisitions de SACD- la différence entre CD et SACD s'est nettement accentuée au profit du SACD.
En fait, il faudrait surtout que le prix des enregistrements SACD baissent au niveau de ceux des CD. Et là on ne se poserait plus de questions. :wink:
litoxe
 
Messages: 56
Inscription: 23 Jan 2002 2:00
Localisation: Auvergne
  • offline

Message » 24 Oct 2002 14:35

zoloft, vu la vitesse d'escargot à laquelle sortent les SACD, on pourrait se dire qu'ils en profitent pour re-mixer différemment la version CD en vue de l'améliorer. Mais c'est à mon avis trop beau !!!

y'a que Sony pour sortir 36.245 versions d'un même enregistrement : leur dernière (en date, il y en aura encore sans doute d'autres plus atrd) 'version' CD des Variations Goldberg par Gould (si je ne m'abuse, ça doit être le coffret paru pour les 20 ans de sa mort, avec l'autre version de 55 et un CD de bonus d'interviews) est re-masterisée à partir d'une bande analogique d'origine et non pas de la bande numérique de 1981 !!! n'importe quoi pourvu que ça fasse vendre. Ceci dit, il y a peut-petre bel et bien une différence, mais justifier ça parce que, à l'époque, le numérique n'était pas suffisamment maitrisé, venant de l'einventeur du PCM, ça fait tâche !!!

plus généralement, je pense que le SBM est un assez bon moyen d'améliorer la sonorité d'un CD traditionnel. Toute la série des CD de Gould qui sortait il y a 3-4 ans par coffrets en était la preuve. Pas systématique, mais presque. J'ai pu comparer à l'époque les versions d'origines des suites françaises parues chez CBS et leur re-mastering en SBM par Sony, cette dernière était beaucoup plus présente, plus chaude, comme si on avait rapproché le piano. Mais par contre, si on veut couper les cheveux en quatre, de temps en temps, le SBM donne des sonorités un peu trop grasses, notamment sur le piano.

et en plus, je me suis aperçu sur plusieurs CD SBM de Sony, là encore c'est surtout sensible sur du piano, que par moment, le son donnait l'impression de 'flotter', de 'bouger', de n'être pas aussi pur, comme si les cordes du piano n'étaient plus aussi tendues. C'est difficile à exprimer, mais ça n'était pas un problème de variation de vitesse, mais comme si on avait plongé le piano dans l'eau (ou alors c'est l'abus de rhum-orange)....
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 24 Oct 2002 14:58

> ogobert:avec quelle version cd de kind of blue as-tu comparé?

Celle qu'il y avait dans ma discothéque... Aucune idée du (re)mastering mais c'est un CD que je me traine depuis un moment donc probablement pas "au top de la technique" ;-)
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 24 Oct 2002 15:11

J'ai pu comparer CD avec couche CD d'un SACD hybride : Chopin par sageman chez Lyrinx et Prokofiev par Maazel chez Telarc : supériorité au SACD (manifeste dans le cas de Sageman) sur le CD et de la couche CD sur le CD simple (pas manifeste, mais quand même un poil). un peu moins manifeste dans le cas du Prokofiev de Maazel chez Telarc, car l'enregistrement d'orgine est numérique.

Sinon, BrunoLev : la version analogique des Goldberg par Gould est meilleure que les précédentes éditions... mais sony, comme CBS autrefois, se fout de la gueule du monde...

Il semble ( :wink: : lire c'est certain) que l'enregistrement analogique d'origine remonté va être subsititué à l'enregistrement numérique reporté après superbitemapingage sur le SACD... dans les mois qui viennent, mais ni vu ni connu sans avertissement sur la pochette me suis-je laissé dire chez Sony...

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 24 Oct 2002 15:48

haskil a écrit: Les silences sont également beaucoup plus denses.

Alain :wink:


:lol: Elle m'a bien fait rire celle la ... et je suppose que Dash lave plus blanc que blanc ...

Teo
Seytan
 
Messages: 780
Inscription: 07 Juil 2002 16:33
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 24 Oct 2002 16:02

Seytan : le défaut du CD en 16/44 est justement que plus le signal est faible et plus la qualité de ce signal est déficiente... Et donc les silences sur un CD laissent entendre un bruit de quantification numérique que le premier venu entendra...
Tu n'as jamais écouté sur un disque test de la musique enregistrée à - 40 dB? Fais-le, je t'assures tu rigoleras moins car tu seras instruit par tes oreilles de ce qui te fait rire car tu l'ignores...

Tandis qu'avec les supports haute définition le bruit numérique s'envole et les silences sont des silences... analogiques... As-tu entendu un silence au coeur d'une interprétation? D'autres forumeurs ont relevé ce fait...

Tu vois l'audiophilie et moi font deux, mais la musique et moi vont bien ensembles...

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 24 Oct 2002 16:49

Même conclusion : indiscutable supériorité du format SACD, mais au niveau des machines... hum, hum.

Chez moi, en comparant un lecteur SACD de moyenne gamme (SCD-XB770, probablement bcp moins bon que le XB940 de Haskil car il ne comporte que 3 convertisseurs pour 6 canaux au lieu de 6 pour 2 canaux comme le SCD777ES) et le converto CD externe, c'est kif kif. Globalement, je reconnais les qualités citées par Bphil pour le SACD (scène sonore très réaliste, ampleur et naturel du son), mais mon converto est nettement meilleur sur d'autres critères (plus de chaleur et de corps, et par moment plus de détails), ce qui fait que sur le "Kind of Blue", le CD est bien meilleur. Mais j'attribue cela à la qualité des appareils et non des technologies. Globalement, le SACD est plus agréable à écouter.

Maintenant, je pense que pour apprécier réellement l'apport du SACD, il faut une chaîne à la hauteur. Et à 200 boules le disque...
Ninja40
 
Messages: 1473
Inscription: 22 Aoû 2002 16:37
  • offline

Message » 25 Oct 2002 14:36

Bonjour,

fort des infos recueillies dans ce thread, j'ai filé à la FNAC trouver un SACD mono-couche d'un disque que j'avais déjà en CD (le Rhapsody in Blue de Gershwin par Bernstein).

Et là, je dois admettre une certaine supériorité du SACD sur la version CD (plus déliée, non agressive, spatialisation mieux tenue et percussions plus vraissemblables). Du coup, je ne comprends pas pourquoi c'est bien moins évident sur un disque hybride ?

Est-ce parce que le transfert analogique -> DSD -> PCM 16/44.1 est supérieur au transfert analogique -> PCM 16/44.1 ou bien parce que la techno double couche perturbe la lecture de ces disques ?

Au passage, la FNAC fait honneur à sa réputation de truands parce que les SACDs Sony y sont vendus à 28 euros (en prix vert !!!) quand on les trouve à 17 dollars sur elusivedisc !
zoloft
 
Messages: 316
Inscription: 16 Oct 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 25 Oct 2002 14:37

Bonjour,

fort des infos recueillies dans ce thread, j'ai filé à la FNAC trouver un SACD mono-couche d'un disque que j'avais déjà en CD (le Rhapsody in Blue de Gershwin par Bernstein).

Et là, je dois admettre une certaine supériorité du SACD sur la version CD (plus déliée, non agressive, spatialisation mieux tenue et percussions plus vraissemblables). Du coup, je ne comprends pas pourquoi c'est bien moins évident sur un disque hybride ?

Est-ce parce que le transfert analogique -> DSD -> PCM 16/44.1 est supérieur au transfert analogique -> PCM 16/44.1 ou bien parce que la techno double couche perturbe la lecture de ces disques ?

Au passage, la FNAC fait honneur à sa réputation de truands parce que les SACDs Sony y sont vendus à 28 euros (en prix vert !!!) quand on les trouve à 17 dollars sur elusivedisc !
zoloft
 
Messages: 316
Inscription: 16 Oct 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 25 Oct 2002 14:39

Bonjour,

fort des infos recueillies dans ce thread, j'ai filé à la FNAC trouver un SACD mono-couche d'un disque que j'avais déjà en CD (le Rhapsody in Blue de Gershwin par Bernstein).

Et là, je dois admettre une certaine supériorité du SACD sur la version CD (plus déliée, non agressive, spatialisation mieux tenue et percussions plus vraissemblables). Du coup, je ne comprends pas pourquoi c'est bien moins évident sur un disque hybride ?

Est-ce parce que le transfert analogique -> DSD -> PCM 16/44.1 est supérieur au transfert analogique -> PCM 16/44.1 ou bien parce que la techno double couche perturbe la lecture de ces disques ?

Au passage, la FNAC fait honneur à sa réputation de truands parce que les SACDs Sony y sont vendus à 28 euros (en prix vert !!!) quand on les trouve à 17 dollars sur elusivedisc !
zoloft
 
Messages: 316
Inscription: 16 Oct 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 26 Oct 2002 6:45

123
Dernière édition par BPhil le 26 Oct 2002 6:54, édité 1 fois.
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline


Retourner vers Discussions Générales