Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 11 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Serait-il correct de relier son pc à un ampli ?

Message » 24 Aoû 2001 11:50

Salut !
Juste pour défendre le MP3, n'oubliez pas que la majorité des MP3 sont encodés à la vas vite en utilisant des codecs de daube pour gagner du temps ! J'encode personnelement tous mes MP3 avec le bon vieux codec Fraunhofer IIS Professional, l'original et le meilleur, le tout en 192 Kbps en cochant l'option HQ. Ok, ca met 4x plus de temps à encoder qu'avec un Lame ou autre, mais si vous comparez à l'oreil et même sur un soft d'analyse de spectre, vous pourrez constater la différence.
Je ne suis pas de ceux qui disent que le MP3 vaut un CD, seulement que quant c'est bien fait, cette qualité suffit pour beaucoup d'enregistrement. Sans oublier que certains styles musiscaux, particulièrement tout ce qui est électronique, se prêtent bien mieux à une telle compression que d'autres.
Quant au PC à brancher sur un ampli, attention ! En choisissant bien vos composants (Processeur qui chauffe pas, carte gfx sans ventilo, Alim silencieuse, Disque dur silencieur), vous pourrez quasiment le rendre inaudible. De plus, en ce qui concerne le souffle, faut savoir régler sa carte son c'est tout ! La première chose à faire, que presque personne ne fait, est de tout mettre au minimum dans les propriétés d'enregistrement. Ensuite, dans les propriétés de lecture, tout mettre au minimum, sauf le son général, le Wav & le CD-Audio qui doivent êtres au maximum. Avec une telle config, et un cordon Monster Câble entre la SB Live! et l'ampli, je n'au pas beaucoup plus de souffle en mettant l'ampli au maximum qu'avec mon CD Audio Marantz et son super cordon. Bref, à faible volume, considérés que le souffle peut être négligeable.
@++
Thomas Olivaux
Thomas Olivaux
 
Messages: 548
Inscription: 11 Fév 2001 2:00
Localisation: Moyen, BE

Annonce

Message par Google » 24 Aoû 2001 11:50

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Aoû 2001 12:12

Thomas Olivaux, je suis de ton avis, sauf pour le PC silencieux, que j'attend de voir...
Par contre, pour la SB Live, mon probleme, en analogique n'est pas une question de souffle (je crois pas en avoir entendu), mais plus de manque de dynamique et de reponse en frequence limitée. D'ou l'avis donné plus haut.
Amicalement Loïc
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 24 Aoû 2001 12:29

Que dire sur le mp3 ?
déjà la bande passante : elle peut aller de 20Hz à 48KHz
donc déjà ceux qui ont du matériel permettant de descendre en dessous de 20Hz pourrons sentir (et pas vraiment entendre) la différence
ensuite la fréquence de coupure haute :
et oui on peut monter au dessus de 44.1KHz avec par exemple le codec professionnel de l'institut Fraunhoffer, donc si on souhaite avoir de la qualité, la coupure haute n'est pas un problème si on part d'un CD
Ensuite la perte :
La force du codec Fraunhoffer pro c'est son perceptual model (modèle psycho accoustique)
C'est à dire déterminer quels sont les sons qui sont masqués par d'autres sons
Le but est de ne garder que ce que l'oreille peut entendre et discerner, le reste ne servant à rien (sauf pour votre chien qui lui a un autre modèle psycho accoustique)
extrait de chez Fraunhoffer :
The perceptual model is mainly determining the quality of a given encoder implementation. It uses either a separate filter bank or combines the calculation of energy values (for the masking calculations) and the main filter bank. The output of the perceptual model consists of values for the masking threshold or the allowed noise for each coder partition. If the quantization noise can be kept below the masking threshold, then the compression results should be indistinguishable from the original signal.
Donc après passage dans ce "filtre", le son doit être indicernable à l'oreille de l'original, mais son entropie est plus faible (son moins complexe)
Une autre méthode que j'aime utiliser, c'est le joined stereo. Au lieu d'encoder les 2 voies stéréo (A et B) séparément, on calcul et encode les voies (A+B) et (A-B)
Normalement, l'entropie de A-B est beaucoup plus faible que celle de A+B
A-B étant grosso modo l'importance de la stéréo. Si Entropie(A-B) est faible, alors il vaut mieux réserver une plus grande précision à A+B
Du coup on obtient par exemple sur un débit de 160kb/s :
en stéréo 64kb/s par canal mono (pas génial)
ou par exemple
128kb/s pour A+B
32kb/s pour A-B
(ces valeurs ne sont pas fixes, j'ai juste pris un exemple)
Le but est de garder le plus de bits possible là ou l'entropie est la plus forte
Ce système permet simplement de profiter de la redondance d'informations entre les 2 canaux séréo d'un enregistrement
ensuite arrive la transformée discrete de fourrier et l'élimiation des valeurs les plus faibles pour faire tenir le flux dans le bit-rate indiqué. C'est ici que la plus grosse perte de qualité à lieu. C'est pour cela que le bitrate est LA valeur à surveiller
Enfin il y a une autre compression sans perte : Huffman

Donc pour qu'un mp3 soit de bonne qualité il faut :
que le modèle psycho accoustique soit proche de celui de votre oreille. (les Japonnais ont parait il un modèle un peu différents de celui des Européens)
Que le bit-rate soit assez élevé
Que l'exploitation de la redondance de la stéréo soit bien faites (certains codec sont mauvais en joined stereo)

Ce que je conseille à ceux qui souhaiterais tester un mp3 sur leur installation :
prenez un enregistrement studio que vous connaissez bien, faite une extraction en wav.
Normalement, le passage en wav ne doit occasionner aucune perte, ce wav servira de référence
ensuite vous encoder ce wav en :
constant bitrate, mode stereo, à 320kb/s, échantillonnage à 44.1kb/s (48 si vous avez du DAT)
Vous pouvez faire aussi un autre à :
constant bitrate, joined stereo, à 192kb/s, 44.1KHz
Enfin vous mettez dans une playlist le wav et e mp3 en boucle et en aléatoire
arriverez vous à faire la différence entre le wav et les 2 mp3 ?

Pour les softs je conseille :
Audiograbber pour extraire
Codec Fraunhoffer pro (au pire le radium pour tester)
Winamp pour écouter, sans utiliser l'égalizer
N'hésiter pas à mettre un maximum d'informations dans les tag du fichier mp3. Perso j'aime bien avoir à l'écran quand j'écoute un mp3 l'auteur de la musique, le chef d'ochestre, où a été fait l'enreg
HAL
 
  • offline

Message » 24 Aoû 2001 14:53

A parler sans savoir... :wink:
Ok, merci pour ces precisions, j'en conclut que j'ai du ecouter de mauvais MP3 (ca ne m'etonne qua moitie). D'ailleurs, je suis surpris de la gamme de frequence, plus large qu'un CD audio (20 Hz à 44.1 kHz). Les essais que j'avais fait etaient avec le logiciel MP3 encoder (Xing software) et l'extraction avec Nero 4.XX. On en reparlera quand j'aurais fait des essais (même si pour tester dans de BONNES conditions, il va faloir que je repasse le MP3 sur un CD et le lire sur ma platine CD avec mon ampli HIFI -> sans entree numerique )
A+ Loïc
PS : tu peux laisser des URL pour telecharger les codec (meme en version demo), ou bien me les mailer. STP.
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 24 Aoû 2001 15:14

Xing est l'un des plus mauvais codec du marché
pour les liens :
pour tester avec un programme gratuit qui utilise le codec Fraunhoffer (je ne sais pas si il utilise la version pro) http://www.musicmatch.com/download/free/?os=pc&LANG=FRA&mode=input
si tu repasses tes mp3 en CD audio, tu peux le faire directement avec Nero. Par contre ne grave pas en vitesse trop élevée, comme ça ton CD sera plus facile à lire pour ta platine (et grave le wav que tu as extrait avec Musicmatch, pour te servir de référence)
HAL
 
  • offline

Message » 27 Aoû 2001 12:47

Par superstition (et pour avoir vu qques problemes d'incompatibilite avec certaines platines ainsi que qques pistes 'qui sautent'), je ne grave les CD audio qu'en 1X (sauf quand je suis presse et que c'est pas pour moi, egoïstement).
Merci, j'essaierais.
A+ Loïc
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 27 Aoû 2001 13:30

Oups là,attention, même si des trucs sont justes, y'a des erreurs dans ce qui a été dit....
- C'est la fréquence d'échantillonnage qui peut monter à 48kHz, pas la bande passante qui va au maximum (théorème de Shanon) jusqu'à la moitié de la fréquence d'échantillonnage.
- ensuite, il n'y a aucun intérêt à encoder en 48 kHz un signal issu d'un CD Audio (encodé d'origine en 44.1kHz), ça apporte plus de problèmes. Pour des sources extérieures, au vu des qualité des cartes son grand public, il y a peut-être un mieux, mais c'est pas sûr. De toutes façons, les cartes-son grand public reformatent en 48kHz, alors...
- au cours de la compression, les sons considérés comme inaudibles par le modèle psychoacoustique ne sont pas éliminés (c'est une confusion très courante, je l'ai faite aussi).
Je vais essayer d'expliquer en simplifiant plus ou moins (j'ai pas d'adresse de site sous la main expliquant totues les étapes en détail, faudrait demander à Flegal)
On effectue les opérations suivantes: on prend un groupe d'échantillon du signal à encoder (par exemple 1024), on fait une tranformation de Fourier (ce qui va nous donner la répartition en fréquence de ce groupe). On a donc l'amplitude du signal dans 1024 bandes de fréquence codée sur 16 bits. Alors, le modèle psychoacoustique, à partir de cette tranformée de Fourier, nous indique dans quelles bandes de fréquences on peut réduire le nombre de bits de codage de façon à ce que le bruit créé par cette opération reste inaudible. Il n'y a donc pas élimination de signal stricto sensu. Ca explique en partir pourquoi le tatouage audio (le fameux watermarking) peut résister à une compression MP3.
Seulement totu ça fait que le MP3 n'est pas vraiemnt Hifi, pour différentes raisons:
- le modèle psychoacoustique est créé à partir d'ue moyenne, et des auditeurs avertis remarqueront plus facilement les différences que d'autres
- ce modèle est créé en comparant des signaux simples (si je mets un signal à 1kHz à 70 dB, à combien dois-je mettre un signal à 2kHz pour l'entendre, par exemple). Hors vous savez tous que la musiqe n'est pas tellemetn composés de signaux simples, c'est même le contraire... Bon, en fait, c'est pas totu fait le cas, mais les modèles psychoacoustique sont vraiemnt très simples par rapport à l'audition humaine.
- pour faire ue transformation de Fourier, on considère que le signal ne varie pas sur la durée de l'échantillon (23 ms pour 1024 échantillons à 44.1kHz). Or la musique varie plutôt en continue, surtout les percussions, par exemple...
Bref, j'espère avoir dit pas trop de conneries en essayant d'en corriger d'autres et j'espère surtout que ça vous aura permis de comprendre un peu mieux comment ça marche et pourquoi ça marche pas aussi bien qu'on voudrait nous le faire croire...
Nono Le Rouje
 
Messages: 1096
Inscription: 26 Mar 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 27 Aoû 2001 13:45

> - C'est la fréquence d'échantillonnage qui peut monter à 48kHz, pas la bande passante
> qui va au maximum (théorème de Shanon) jusqu'à la moitié de la fréquence
> d'échantillonnage.
Je sais plus si c'est Shannon ou Niquist.
Et c'est le double : on peut considérer que l'on échantillon sans perte si la fréquence d'échantillonage est du double de la fréquence. La bande passante audible va de 20 Hz à 20KHz => la fréquence d'échantillonage est au moins de 2x20KHz...
> ensuite, il n'y a aucun intérêt à encoder en 48 kHz un signal issu d'un CD Audio (encodé d'origine en 44.1kHz),
C'est clair ! Aucun algo même très élaboré ne va "inventer" les bits qui manquent. Ce n'est que de l'interpolation qui n'apporte rien.
> - au cours de la compression, les sons considérés comme inaudibles par le modèle
> psychoacoustique ne sont pas éliminés
Il me semble bien que si, n'est ce pas pour ca que c'est une compression "avec perte" ?<p>[This message has been edited by ogobert (edited 27-08-2001).]
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 27 Aoû 2001 23:09

Ogobert, ce que je voulais dire, c'est que le son n'était pas éliminé au sens propre (C'est ce que j'avais dit le jour d'un oral a propos du Musicam, et en face ça a un peu tilté... :wink: ). En fait, comme je le disais, on diminue le nombre de bits codant une partie du signal de façon à ce que le bruit de quantification ainsi généré reste en dessous du seuil d'audition. Mais les signaux en dessous du seuil d'audition ne sont pas éliminé, ce n'est vrai que pour ceux qui sont très en-dessous du seuil d'audition (je ne saurais pas dire à quel niveau). Si on a un signal juste en dessous du seui ld'audition, le bruit de quantification va être du même ordre.
effectivement, c'est un système avec pertes, pour plusieurs raisons: on peut pas retrouver exactement le signal d'origine (pas comme avec des algos de Huddman ou du genre zip ou rar), il y a une augmentation du bruit de fond et les détails sonores les plus fins très en dessous du seuil d'audition sont éliminés au final. Mai dire que les sons en dessous du seuil d'audition sont éliminés est incorrect stricto sensu, c'est finalement une sorte d'abus de langage qui simplifie grandement la compréhension et qui n'est pas une erreur grossière.
Nono Le Rouje
 
Messages: 1096
Inscription: 26 Mar 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 28 Aoû 2001 9:46

Merci pour le coup de pouce dans les explications, je me sens moins seul.
en effet 44.1 et 48kHZ, ce sont les fréquences d'échantillonnages (44.1kHz étant celle des CD audios) et non la la coupure haute en terme de bande passante (mea culpa)
On en déduit que l'on peut reproduire au max une fréquence égale à 44.1kHz / 2 (Shanon)
la bande passante en tout cas dans l'idéal reste celle du CD audio si on choisi 44.1KHz. le fait de passer en 48k ne peut générer que de la perte par approximation
si le mp3 permet le 48kHz, il n'a en effet (je croyais l'avoir dit) d'utilité que si l'on prend une source en 48KHz ou 96KHz ou plus
Pour le perceptual model, merci pour ce complément d'info. Il permet donc d'allouer le nombre de bits (la précision) nécessaire (et surtout suffisant) par fréquence en fonction de ce que peut entendre et ne pas entendre l'oreille. En tout cas le modèle de Fraunhoffer est connu pour être le meilleur
En passant, on m'a dit que le mode high quality était en fait un système de vérification après encodage du résultat avec une comparaison à l'enregistrement de départ. Si le bruit de quantification est trop imporatnt sur une fréquence donnée, il réencode en allouant un peu + juste sur cette fréquence (comme un système auto réguler en quelque sorte)
Si quelqu'un a des infos ...
j'ajoute un lien de test d'encodeur : http://arstechnica.com/wankerdesk/1q00/mp3/mp3-1.html
HAL
 
  • offline

Message » 28 Aoû 2001 11:01

> D'ailleurs, je suis surpris de la gamme de frequence, plus large qu'un CD audio (20 Hz à 44.1 kHz).
Donc, d'apres ce qu'il a ete dit, la gamme de frequence d'un CDA est
20 Hz à 22 052 Hz (20 + 44.1 * 1000 / 2). Non ?
Soit dit au passage que la division par 2 est due a l'utilisation d'un signal stereo (2 voies). meme si ca semble evident, ca permet de comprendre certaines donnees du DVDA par exemple.
A+ Loïc (qui espere ne pas dire de conneries)<p>[This message has been edited by loloboy (edited 28-08-2001).]
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 28 Aoû 2001 13:19

Soit dit au passage que la division par 2 est due a l'utilisation d'un signal stereo (2 voies). meme si ca semble evident, ca permet de comprendre certaines donnees du DVDA par exemple.
A+ Loïc (qui espere ne pas dire de conneries)

Ben si... (Désolé !!), ça n'a rien a voir avec le mode stéréo.
Théorème de Shannon :
"les échantillons d'un signal contiennent toute l'information qui est contenue dans le signal si la fréquence d'échantillonnage est au moins deux fois supérieure à la fréquence maximale contenue dans le signal."
Amitiés
<p>[This message has been edited by dmarc34 (edited 28-08-2001).]
dmarc34
 
Messages: 96
Inscription: 20 Déc 2000 2:00
Localisation: St Quentin en Yvelines
  • offline

Message » 28 Aoû 2001 13:37

Si l'on se refere uniquement a la theorie du traitement du signal la frequence de Shanon pour etre sur et certain de retranscrire a la perfection le signal d'origine est Fe=2.56*Fu.
Je sais tres bien que ce n'est pas la pratique courante pour la HiFi mais tout instrument de mesure digne de ce nom utiliser lorsque l'on fait du traitement du signal est parfaitement en accord avec cette regle fondamentale.
A+
briceg
 
Messages: 235
Inscription: 23 Mar 2001 2:00
Localisation: Valence
  • offline

Message » 28 Aoû 2001 14:03

Desole je crois que j'ai fais une petite confusion......
Pardon, milles pardons, le rapport entre la freq d'echantillonnage est la frequ la plus haut que l'on souhaite reproduire est bien egale a 2 et ceci etant le minimum pour eviter le recouvrement.(Shanon)
La valeur de 2.56 est une valeur pratique utilisee par les appareils de mesures qui ont pour soucis d'etre le plus fideles possibles vis a vis du signal enregistre.(cette valeur etant >2 on evite d'autant mieux tout risque de recouvrement)
Sorry.... A+
briceg
 
Messages: 235
Inscription: 23 Mar 2001 2:00
Localisation: Valence
  • offline

Message » 28 Aoû 2001 14:35

> Ben si... (Désolé !!), ça n'a rien a voir avec le mode stéréo.
merci :wink:
Et pour la gamme de frequences, j'avait bon au moins ???
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline


Retourner vers Discussions Générales