Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 25 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Shaman contre Swiss Physics

Message » 23 Mar 2004 23:45

JérômeB a écrit:PS. Tu n'as pas entendu de différences? Tu n'y crois pas assez pour l'entendre. :wink:


C'est sans doute ça. :wink:
Et pourtant, le propriétaire n'a, je crois, pas entendu de différence non plus. Mais il les a quand même gardées, au cas où...
Ninja40
 
Messages: 1473
Inscription: 22 Aoû 2002 16:37
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Mar 2004 23:45

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Mar 2004 23:50

chardonnet a écrit:
[...]
Par exemple, le problème de phases et de retard du grave sur le Live de Rachel Farrel est réel, mais sur l'enregistrement... je passerais les détails techniques, mais un analyseur de phase numérique a tranché.
[...]


'soir!
Puisque tu as l'air équipé, ça donne quoi au fait les écarts de phase des correcteurs de tonalité en action?
cdlt,
GBo.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 23 Mar 2004 23:51

haskil a écrit:IL existe des capteurs qui permettent de mesurer les vibrations émises par les parois d'une enceinte. Il suffirait alors de poser un absorbeur de vibration à cet endroit précis pour que les parois soient mieux amorties. Si tant est que cet absorbeur existe (il transformerait ces vibrations en chaleur), je ne comprend pas pourquoi les constructeurs ne les intègrent pas à leurs enceintes.

Si pour 3 euros six sous le résultat était patent et reproductible, il me semble qu'ils ne s'en priveraient pas, les constructeurs sérieux d'enceintes.

Alain :wink:


C'est le principe des amortissements, Alain. Mais les modes de vibration de la caisse d'une enceinte en bois doivent être assez complexes, et dépendent naturellement des fréquences en jeu. En tout état de cause, je vois mal comment une barrette de quelques grammes peut les atténuer de façon significative.
Ninja40
 
Messages: 1473
Inscription: 22 Aoû 2002 16:37
  • offline

Message » 23 Mar 2004 23:52

chardonnet a écrit:....Par exemple, le problème de phases et de retard du grave sur le Live de Rachel Farrel est réel, mais sur l'enregistrement... je passerais les détails techniques, mais un analyseur de phase numérique a tranché.....


tu peux préciser un schouilla STP

merci
Laurent
LaurentD
 
Messages: 2115
Inscription: 27 Fév 2002 2:00
Localisation: Dpt 78
  • offline

Message » 24 Mar 2004 0:03

Je vous ferais un joli CR sur ce sujet Demain, les problèmes de phases sont l'énemi des ingé son... et peuvent être difficile à maitriser surtout dans un enregistrement live avec une chanteuse qui vit pleinement sa musique et qui à une facheuse tendance à s'écarter du micro lorsqu'elle chante....
chardonnet
 
Messages: 659
Inscription: 14 Oct 2003 12:01

Message » 24 Mar 2004 0:05

Bonsoir,

ninja 40 a écrit:C'est le principe des amortissements, Alain. Mais les modes de vibration de la caisse d'une enceinte en bois doivent être assez complexes, et dépendent naturellement des fréquences en jeu. En tout état de cause, je vois mal comment une barrette de quelques grammes peut les atténuer de façon significative.


Je ne prétends pas que cela s'applique aux vibrations émises par une enceinte acoustique, mais les phénomènes vibratoires ont la faculté de se'additionner dans certaines conditions (phénomène de résonnance).

Une roue de voiture en rotation peut aussi être le siege de vibration extrêmement violentes à certaines fréquences.... Et pourtant avec une toute petite masse d'équilibrage de quelques grammes, ont supprime la résonnance d'une roue de 15 kilos !

Je ne suis pas assez calé en math et physique pour savoir si les 2 modèles vibratoires sont proches mais mon bon sens me dit que parfois peu de choses peuvent changer beaucoup de choses


Cordialement,

Udayan
Udayan
 
Messages: 637
Inscription: 25 Sep 2003 15:14
Localisation: Centre - Loir et Cher
  • offline

Message » 24 Mar 2004 0:15

Du latté de hêtre massif de 3 cm d'épaisseur (je parle d'enceintes bien fichues), ça ne doit pas vibrer des masses, c'est même "étudié pour".
En plus payer au prix fort un bidule dont seule la densité et la forme compterait, ça serait un peu fort non?
Dans les sciences nouvelles, mieux vaut pas essayer d'expliquer, y croire suffit :wink:

cdlt,
GBo.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 24 Mar 2004 0:25

Udayan a écrit:Une roue de voiture en rotation peut aussi être le siege de vibration extrêmement violentes à certaines fréquences.... Et pourtant avec une toute petite masse d'équilibrage de quelques grammes, ont supprime la résonnance d'une roue de 15 kilos !

Je ne suis pas assez calé en math et physique pour savoir si les 2 modèles vibratoires sont proches mais mon bon sens me dit que parfois peu de choses peuvent changer beaucoup de choses


Cordialement,

Udayan


Pour la roue de voiture, un léger déséquilibre peut en effet provoquer des tensions importantes à haute vitesse (la force centrifuge s'accroit comme le carré de la vitesse angulaire). Je ne vois cependant pas en quoi les deux phénomènes seraient comparables.
Ninja40
 
Messages: 1473
Inscription: 22 Aoû 2002 16:37
  • offline

Message » 24 Mar 2004 7:41

Bonjour Ninja40,

Ninja40 a écrit:Je ne vois cependant pas en quoi les deux phénomènes seraient comparables.



Ces phénomènes ne sont peut-être pas comparables d'un point de vue vibratoire (ce n'est d'ailleurs pas ce que je soutiens)

La roue est simplement un exemple d'un remède apparemment ridiculement petit face au phénomène su'il est sensé endiguer mais qui remplit néanmoins parfaitement son office.

Là commence et s'arrête mon propos ! Je forumise, je dis ce qui me passe par la tête, j"émets une hypothèse sans prétendre avoir raison, mais pour échanger des idées.


Cordialement,



Udayan
Udayan
 
Messages: 637
Inscription: 25 Sep 2003 15:14
Localisation: Centre - Loir et Cher
  • offline

Message » 24 Mar 2004 9:22

chardonnet a écrit:Je vous ferais un joli CR sur ce sujet Demain, les problèmes de phases sont l'énemi des ingé son... [...]

C'est bien pour ça que je parlais des correcteurs de tonalité. Merci de ton avis là dessus aussi. :wink:
cdlt,
GBo.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 24 Mar 2004 10:26

Ninja40 a écrit:
Udayan a écrit:Une roue de voiture en rotation peut aussi être le siege de vibration extrêmement violentes à certaines fréquences.... Et pourtant avec une toute petite masse d'équilibrage de quelques grammes, ont supprime la résonnance d'une roue de 15 kilos !

Je ne suis pas assez calé en math et physique pour savoir si les 2 modèles vibratoires sont proches mais mon bon sens me dit que parfois peu de choses peuvent changer beaucoup de choses


Cordialement,

Udayan


Pour la roue de voiture, un léger déséquilibre peut en effet provoquer des tensions importantes à haute vitesse (la force centrifuge s'accroit comme le carré de la vitesse angulaire). Je ne vois cependant pas en quoi les deux phénomènes seraient comparables.


Eh bien, vois-tu, avec des enceintes boules comme les Elipson, si on les monte sur un axe pour en faire des roues de chariot, on va avoir des vibrations dûes au mauvais équilibrage. Il suffit de placer une plaquette bip par enceinte, exactement comme les garagistes placent les masselottes d'équilibrage sur les roues de voiture, et le chariot ne vibre plus! Voilà le rapport!

Il faut reconnaître que sur des enceintes parallépipédiques, l'analogie est beaucoup plus difficile à tenir... :wink: :lol:
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 24 Mar 2004 11:28

hello à tous,

si la lutte contre les vibrations parasites est votre dada il existe des petites plaquettes en pâte de sillicone vendues à un prix raisonnable (moins de 100 balles les 8) et qui servent à masquer certaines harmoniques indésirables sur les peaux de batterie.

Ca se trouve à la Baguetterie rue de Douai sous la ref R-Toms (petite boite ronde noire).

J'en ai utilisé longtemps et ça marche très bien (heu sur les peaux de batterie :roll: :wink:)

A+
rodjeur
 
Messages: 4753
Inscription: 25 Avr 2002 15:26
Localisation: huit six
  • offline

Message » 24 Mar 2004 15:03

Très intéressant les CR sur les vibrations, mais dans le cas des petits cubes O ,s :H je ne pense pas qu’ils agissent à ce niveau, mais sur quelque chose que je ne puis expliquer !!!
Ce que d’ailleurs j’aimerais bien au prix ou ça coûte…

Parlons un peu des histoires de phases, tout d’abord je tiens juste à préciser que j’ai analysé la phase de l’enregistrement de Rachelle, grâce à un logiciel prévu à cet effet. Il s’agit de wavelab, il suffit de faire une extraction audio de la piste en question puis de la passer au phase scope. De toute façon n’importe quel logiciel de prémastering fait ça très bien.

En général un problème de phase surviens d’une « erreur » lors de la prise de son, par exemple lorsque l’on met 2 micros l’un à coté de l’autre sur une même source, si l’on inverse pas la phase sur la console, les deux micros ce mettent hors phase, entraînant un léger phénomène de « Chorus », un lissage des attaques des instruments ainsi qu’un flou dans le bas médium et le grave.

Dans le cas de Rachelle, c’est un peu différent, nous sommes en live, lorsqu’elle chante normalement pas de problème, mais dés quelle pousse (et c’est très souvent) elle est obligée de s’éloigner du micro sous peine de saturer la console, et c’est là qu’arrive notre fameux problème de phase…
Explication : A priori l’enregistrement que l’on entend provient directement de la sortie console, mais dés qu’elle va s’éloigner du micro celui ci aura une fâcheuse tendance à capter en plus de la voix, l’ambiance de la scène.
Il faut savoir qu’en général il y a toujours un retard entre le son jouer sur scène et le son transmis au public, ce décalage peu aller de la milliseconde inaudible pour nos oreilles (en dessous de 40 ms) à presque une seconde.
On ce retrouve donc avec un enregistrement ou l’on à un son provenant directement de la console et le son provenant de l’ambiance de scène, l’addition de ces deux sons entraînent sur certains système très rigoureux une sensation de décalage. De plus lorsque Rachelle s’éloigne trop de son micro la modulation de sa voie va être perturbé par celle des autres musiciens ceci entraînant un « nœud » dans la modulation qui peut occasionner une gêne pouvant être assimilée à un problème de phase.
Une prise de son live est très complexe certain lieu s’y prête d’autre moins d’ou la difficulté,
Le problème des écarts de dynamique sur une voie peuvent être réduit grâce à un compresseur limiteur, mais bon sur une très bonne chanteuse le résultat ne sera pas vraiment génial…

Pour ce qui est de l’influence des correcteurs de tonalité sur la phase, c’est techniquement évident, les circuits utilisés pour cela modifie forcement la phase, mais aussi le lieu d’écoute, le placement des enceintes… Donc bon dans l’absolue il n’y a pas péril en la demeure.
On peut également se poser la question de l’utilité d’un système qui met trop en valeur les défauts d’un enregistrement, a priori nous écoutons tous de la musique principalement par plaisir….


Ps : L’histoire de Delnobile (Swiss Physics) est un peu chaotique, mais l’histoire de l’ingénieur qui passe chez Goldmun n’est pas si simple et forcement vrai…
chardonnet
 
Messages: 659
Inscription: 14 Oct 2003 12:01

Message » 24 Mar 2004 15:58

merci pour ces qqs explications.
je préfère cà à ce que tu disais dans ton message précédent :
....Par exemple, le problème de phases et de retard du grave sur le Live de Rachel Farrel est réel, mais sur l'enregistrement... je passerais les détails techniques, mais un analyseur de phase numérique a tranché.....
qui ne me parlait pas

cependant, ce qui suit me chiffonne qq peu

chardonnet a écrit:
Pour ce qui est de l’influence des correcteurs de tonalité sur la phase, c’est techniquement évident, les circuits utilisés pour cela modifie forcement la phase, mais aussi le lieu d’écoute, le placement des enceintes… Donc bon dans l’absolue il n’y a pas péril en la demeure.
On peut également se poser la question de l’utilité d’un système qui met trop en valeur les défauts d’un enregistrement, a priori nous écoutons tous de la musique principalement par plaisir….


cela sous-entend qu'il est préférable d'utiliser un matériel qui permet la correction de tonalité - qui du coup recalera la phase - pour "nettoyer" les mauvais enregistrements de leurs imperfections ( de phase ). Mes connaissances techniques - proches du zéro absolu -, mais aussi mon gout immodéré pour rachel Ferrell ( c'est bien du live à montreux dont tu nous parles ? ) que je savoure sans correcteurs, m'obligent à te poser cette question.

A+
Laurent
LaurentD
 
Messages: 2115
Inscription: 27 Fév 2002 2:00
Localisation: Dpt 78
  • offline

Message » 24 Mar 2004 16:52

-----------
Dernière édition par JérômeB le 06 Oct 2004 22:23, édité 1 fois.
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message