Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

SICOMIN

Message » 12 Fév 2005 19:01

Sonlam a écrit:
250 000 euros? Tu serais pas devenu un peu marseillais à force de descendre dans le sud?
Pour une écoute stéréo seule au moment où j'étais passé : un DVD/SACD Pioneer,un pré/processeur TMS,un Tact 2150,un ampli pro (Crown?) pour le grave et des A2t.
On est très loin du compte.


C'est sûr que même avec la config 7.1, le scaler, l'écran Screen Research de 3,70m déroulant avec masking, le VP, les divers processeurs, la déco, la lumière, la domotique (en cours), on est pas à ce tarif, mais si un client veut payer ce prix, j'ai des adresses....

et pourtant le 10e arrondissement de Paris est loin de Marseilles quand même :wink:

jacques

PS l'ampli de grave est bien un Crown, je confirme
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Annonce

Message par Google » 12 Fév 2005 19:01

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Fév 2005 1:37

Emile a écrit:kifs
. Le jour où tu auras la même taille d'image, colorimétrie, résolution, etc ...
. et une stereo ou surround aussi bonne, sur qq passages de DVD que je peux te donner :
Tu m'appelles ! je serais très curieux de voir et écouter TON résultat/installation.
Merci, Emile
Amha : je ne connais pas de local en France de 80m2 donnant ce résultat, cinema compris
Causer c'est bien ... les si si pas mal aussi,
le concours à celui qui a la plus plus .... aussi
Maintenant : es-tu sûr de chercher la même chose que le propriétaire QdV ? c'est bien chez lui, ie son domicile, non ?
Casser du sucre, sans raison, je pige pas là :roll: ... sur un forum ...
Rapporter sous forme "il semble, on m'a dit que" bof bof aussi
Demander un devis à un prestatire qq qu'il soit et le casser avant même de le recevoir ...
Je ne vois/comprends pas ton intérêt ?





Emile,

J’ai demandé à TMS un devis concernant un local en cours de construction . Jacques et son collègue passent chez moi (après la visite du dit local) prendre un café et ils écoutent sur ma modeste chaîne une seule plage d’un disque test de la NRDS .
Et on a bavardé . J’ai expliqué à l’équipe TMS que l’écoute effectuée par mes soins Quai de Valmy (stéréo et non multi canal) ne m’a pas convaincu et qu’il y a encore beaucoup de boulot à faire tant au niveau du fouilli du matériel assemblé qu’au niveau du réglage effectué et en particulier le côté « absence de profondeur » de la scène sonore .
Cela date de quelques semaines .
Tu remarqueras que je n’ai pas fait de CR sur l’écoute Quai de Valmy sur aucun forum car j’ai estimé qu’il s’agit de pro et qu’un CR négatif pouvait nuire à leur business.
Quelle ne fut pas ma surprise de lire dans ce thread notre ami Jacques casser du sucre sur mon installation en parlant de fouilli de la scène sonore… Fouilli ou pas je m’en tape, le problème est ailleurs :
- un professionnel en visite commerciale n’est pas habilité à parler des installations des autres avec ses propres jugements de valeur ;
- cela pouvait passer inaperçu si notre Jacques national avait écouté chez moi une série de disques qu’il connaît (il n’a écouté que 2 minutes d’une seule plage) ;
- ce comportement démontre tout simplement un manque de professionnalisme de Jacques, son manque de sérieux, et l’absence de réserve dans son comportement sur les forums .

Pour revenir à l’écoute Quai de Valmy, je précise que mon expérience s’arrête au système stéréo. Je ne connais donc pas le système vidéo.
Mais côté stéréo, avec tout le respect que je te dois, c’est à mes oreilles un système très ordinaire qui a de réels problèmes . Il a bien entendu de vraies qualités aussi . Mais eu égard aux moyens mis en œuvre, on peut se poser des questions…et pas les moindres .
kifs
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 79
Inscription: 05 Sep 2000 2:00
Localisation: Le neuf trois
  • offline

Message » 13 Fév 2005 2:19

Donc, et pour en revenir au sujet initial de la filière, quand fais-tu intervenir Sicomin? :lol:

JérômeB
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 13 Fév 2005 8:08

Salut Kifs
Merci pour ta réponse
Donc 15-15, balle au centre ;-)

NB: Tu peux avoir un avis négatif sur l'install QdV, no problemo pour moi ;-) ARGHHHH Les goûts et les couleurs :lol:
Emile
 
Messages: 2827
Inscription: 23 Fév 2003 16:19
Localisation: Paris
  • offline

Message » 13 Fév 2005 10:40

Emile a écrit:Salut Kifs
Merci pour ta réponse
Donc 15-15, balle au centre ;-)

NB: Tu peux avoir un avis négatif sur l'install QdV, no problemo pour moi ;-) ARGHHHH Les goûts et les couleurs :lol:


Excusez-moi d'intervenir mais là je trouve vraiment que tt dérape : comment peut-on être à 15-15, score de tennis, et remettre la balle au centre? :o
Je suis vraiment scandalisé par la confusion croissante qui commence à régner ds ce débat :mdr:
mightydwarf
 
Messages: 2809
Inscription: 20 Mai 2004 13:32
  • offline

Message » 13 Fév 2005 12:43

JérômeB a écrit:Donc, et pour en revenir au sujet initial de la filière, quand fais-tu intervenir Sicomin? :lol:

JérômeB




Salut Jérôme,

Puisque le thread est consacré à Sicomin, je vais donner mon avis basé sur mon expérience personnelle avec l’équipe en question et sur ma connaissance du duo Gérard et Eric.

Il me semble au préalable indispensable pour chaque audiophile de faire sa propre expérience avec son matériel dans sa pièce d’écoute et d’aller jusqu’au bout des essais en tous genres.
Mon sentiment est que le matériel audio vendu sur le marché est généralement bon quelque soit la gamme de ce matos. Quand il y a problème, faut regarder l’acoustique de la pièce, s’assurer qu’il n’ y a pas d’erreurs techniques en matière d’installation puis voir l’association faite entre les maillons. En général, les audiophiles arrivent à trouver une solution qui les satisfait après qq semaines/mois de galère. Néanmoins, il y a une poignée qui reste insatisfaite et cela (à mon avis) pour 2 raisons :
- soit ils n’aiment pas, ne sont pas familiarisés, n’arrivent pas à « jongler » avec le côté technique de la chose « audio » ;
- soit ils cherchaient un « son » de type X, alors que leur choix de matériel n’était pas celui qu’il fallait pour obtenir ce son X où bien l’acoustique est tellement difficile qu’elle ne permet d’avoir le son X.
Et là (après avoir tout tenté par eux-mêmes), le recours à l’équipe Sicomin peut être très bénéfique.
A cet égard (j’ouvre une parenthèse), il serait vraiment intéressant de lire (il y a une littérature abondante sur le sujet) les écrits de Marcel Mauss et de Claude Lévi-Strauss sur le rôle du shaman/sorcier dans les sociétés sans écritures (je ferme la parenthèse).

Gérard et Eric possèdent une connaissance technique et auditive fort intéressante mais ils possèdent la connaissance de quelque chose d’encore plus important que l’audio : les Audiophiles ! Quand ils passent chez quelqu’un, ils ne font pas qu’écouter une chaîne, ils ne font pas qu’écouter le « client », ils essaient de lire dans le discours de celui-ci mais aussi dans son comportement, dans ses gestes, dans son regard, etc… ce qu’il cherche, où veut-il aller . Tout le monde sait qu’il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où aller. En général Gérard et Eric essaient de déterminer où leur client voudrait aller et une fois arrivés, il ne leur reste plus qu’à mettre en place une méthode et proposer un produit. Parfois pas cher du tout, parfois coûteux.

Gérard et Eric sont de vrais professionnels et ils connaissent leur métier, ils jouent parallèlement le rôle de sorciers ambulants, apportent des solutions qui, ma foi, peuvent s’avérer très intéressantes pour certains audiophiles. Intelligents ils sont. Quand il n’y a rien à proposer, ils ne proposent rien. Leur premier déplacement reste gratuit. Ils ne roulent pas sur l’or et essaient de gagner honnêtement leur vie.
Personnellement, j’ai beaucoup de sympathie pour cette équipe même si à ce jour je n’ai pas eu besoin de leurs services.
Demain, peut-être ?
kifs
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 79
Inscription: 05 Sep 2000 2:00
Localisation: Le neuf trois
  • offline

Message » 13 Fév 2005 12:58

mightydwarf a écrit:
Emile a écrit:Salut Kifs
Merci pour ta réponse
Donc 15-15, balle au centre ;-)
NB: Tu peux avoir un avis négatif sur l'install QdV, no problemo pour moi ;-) ARGHHHH Les goûts et les couleurs :lol:

Excusez-moi d'intervenir mais là je trouve vraiment que tt dérape : comment peut-on être à 15-15, score de tennis, et remettre la balle au centre? :o
Je suis vraiment scandalisé par la confusion croissante qui commence à régner ds ce débat :mdr:

C'est pas comme ça au ping-pong ??? :roll: :roll: :lol:
Emile
 
Messages: 2827
Inscription: 23 Fév 2003 16:19
Localisation: Paris
  • offline

Message » 13 Fév 2005 13:25

Parce que tu mets la balle au centre au ping-pong? Où, sur le filet? :wink: :D
mightydwarf
 
Messages: 2809
Inscription: 20 Mai 2004 13:32
  • offline

Message » 14 Fév 2005 11:48

kifs a écrit:(...)
Gérard et Eric possèdent une connaissance technique et auditive fort intéressante mais ils possèdent la connaissance de quelque chose d’encore plus important que l’audio : les Audiophiles ! Quand ils passent chez quelqu’un, ils ne font pas qu’écouter une chaîne, ils ne font pas qu’écouter le « client », ils essaient de lire dans le discours de celui-ci mais aussi dans son comportement, dans ses gestes, dans son regard, etc… ce qu’il cherche, où veut-il aller . Tout le monde sait qu’il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où aller. En général Gérard et Eric essaient de déterminer où leur client voudrait aller et une fois arrivés, il ne leur reste plus qu’à mettre en place une méthode et proposer un produit. Parfois pas cher du tout, parfois coûteux.

Gérard et Eric sont de vrais professionnels et ils connaissent leur métier, ils jouent parallèlement le rôle de sorciers ambulants, apportent des solutions qui, ma foi, peuvent s’avérer très intéressantes pour certains audiophiles. Intelligents ils sont. Quand il n’y a rien à proposer, ils ne proposent rien. Leur premier déplacement reste gratuit. Ils ne roulent pas sur l’or et essaient de gagner honnêtement leur vie.
Personnellement, j’ai beaucoup de sympathie pour cette équipe même si à ce jour je n’ai pas eu besoin de leurs services.
Demain, peut-être ?


Un petit contrepoint à ta vision du duo, avec des points d'accord et des points de nuance. C'est ça l'intérêt du contrepoint.
Le point d'accord est sérieux : une prestation de service, dans quelque domaine qu'elle soit, est de qualité si elle sait prendre en compte les desiderata du client. Et comme en audiophilie la difficulté principale est que beaucoup d'amateurs ne savent pas au fond ce qu'ils veulent, il faut un certain talent pour le faire "accoucher", notamment en confrontant des propositions d'améliorations au ressenti exprimé par la personne qui vit chez lui et demande un appui.
Cela est vrai pour un consultant en entreprise, un coiffeur, un architecte, etc.

Par contre, là où je ne te suis pas, c'est sur deux point bien précis.
Le premier est la référence à Marcel Mauss (que je vénère) et Claude Levi Strauss. Non pas que je pense que dans nos sociétés dites modernes ce qu'ils ont découvert dans des sociétés dites "primitives" ne soit pas présent tous les jours, dont évidement la question des guides, des shamans, des leaders spirituels (= la version moderne du mot).
C'est un immense débat, mais que je n'introduirais qu'avec réticence ici, tant la tentation a été grande de faire passer une prestation de service précise (celle d'un professionnel qui s'appelle Gérard Mezzadourian) pour une intervention "magique". Et tu sais parfaitement que déjà il y a 5 ans, alors qu'il ne carburait en rien au bizarre, il se faisait déjà traiter de gourou, de charlatan, j'en passe et des meilleures. Simplement alors parce qu'il déplaisait fortement à certains qui avaient disons fort pignon sur rue. Et parce qu'il faisait de l'intervention à domicile et des modifications d'appareils en ne "respectant" pas les créateurs des dits appareils, ce qui était "honteux". Cela fait rigoler aujourd'hui, quand les mêmes détracteurs proposent sur le net des modifications d'appareils dûment tarfiées... Rien de grave, c'est plutôt cocasse finalement.

M'enfin, on peut avoir un peu de mémoire, car... la calomnie laisse toujours des traces. Donc je serais prudent en ressortant pour la millième fois ce vocabulaire, qui sorti de son contexte et de ses références précises (M. Mauss par exemple, que je suppose peu de forumeurs sur HCFR ont lu, enfin je présume), laisse juste le mot : "sorcier" !....


Mon second point de divergence est plus technique. Comme Marc 75 l'explique très bien dans cette filière, GM comme tout le monde "entend" d'une certaine manière et va dans une certaine direction. Finalement exactement comme un architecte qui propose des plans d'une maison nouvelle. Il faut savoir discuter avec lui (i.e. savoir ce que l'on veut), mais on n'imagine pas un architecte compétent qui n'aurait pas ses idées, son analyse de l'espace, du lieu d'implantation, etc. C'est là que la technique et l'expérience interviennent. Et pour l'avoir vu faire quelque fois, GM a une capacité d'analyse de la manière dont un système sonne dans une pièce assez... étonnante je trouve. Et il sait aussi relier une modification (sur un placement, un positionnement, une modification d'appareil) à une évolution de ce rendu dans une direction donnée.
C'est là que se trouve le coeur de sa compétence. Finalement, il sait faire "sonner" un système dans une pièce donnée, en fonction de sa manière à lui d'entendre la musique (notamment dans sa recherche du côté "vivant" de l'interprétation). Il peut aussi le faire sonner de la manière dont l'entend son client, si celui-ci sait bien le guider. Exactement comme un architecte, finalement.

Maintenant, aussi, cela dépend des pièces, des systèmes et du profil psychologique du client. Il n'y a donc pas de recettes absolues, ni de réussite "absolue", à tous les coups, etc. Il n'y a aucune magie là dedans qui vaille, ni "sorcier" ni "gourou" : toutes les situations sont différentes et c'est une prestation de service.
Par exemple, dans le cadre d'une installation plutôt HdeG, on verra bien vers le 15 mars - si j'ai bien compris l'initiateur de la filière - ce que son proprio en pense.

Enfin, un codicille de divergence pour terminer : ses premières interventions sont parfois assez "parlantes", voire quelquefois spectaculaires, tant la plupart des systèmes souffrent de défauts assez "énormes" on va dire. Ou parce qu'il connait sur le bout des doigts tel ou tel matériel (par exemple les enceintes Spendor) et qu'il sait parfaitement comment intervenir desssus. Et cela pour une raison simple : beaucoup de systèmes littéralement ne "marchent pas", au sens où ils sont peu crédibles musicalement, même s'ils ont certaines qualités de son (un grave "tendu comme un string" etc.).

Sur ce point là je diffère donc un peu avec toi : à mes oreilles à moi, la plupart des sytèmes que j'ai écouté chez des audiophiles chevronnés souffrent d'énormes défauts qui couvrent souvent leurs qualités. Cela est au-delà de mes préférences particulières : j'ai même a contrario entendu des Martin Logan plutôt bien sonner chez quelqu'un, c'est dire...
D'où ma conviction sur l'incompétence de nos revendeurs - je parle au moins pour les parisiens que je connais le mieux - en ce qui concerne la mise en oeuvre à domicile . Bref, on peut aimer habiter une belle maison, qui sera la "sienne" : mais ne pas être très fort pour savoir soi-même la construire, ni faire confiance aux vendeurs de pièces en magasin que l'on devrait assembler chez soi pour faire sa maison.

Mais ce talent d'architecte ne marche évidemment pas à tous les coups. La preuve chez toi par exemple. Où vu la complexité actuelle de ton système dans ta pièce (pas plus de 256 cables pour relier les différents appareils entre eux, ceci juste pour donner une idée à ceux qui ne connaissent pas), je ne pense pas que son intervention soit très utile (AMHA).
De plus, nous ne sommes pas sensibles tous aux mêmes choses.

De ce point de vue, autant j'ai trouvé l'intervention de TMS un peu lourdingue sur le plan publicitaire dans ce fil, limite déplacée (je ne suis visiblement pas le seul, et les intervenants ont eu raison de lui faire remarquer que c'est à lui de faire preuve de tact et de discrétion, et non pas de se comporter de manière lourdingue jusqu'à temps que des flics interviennent : on est sur un forum, pas sur une autoroute), autant j'ai noté en positif un de ses "aveux", venant de quelqu'un ayant certainement une bonne expérience : il dit être très sensible aux questions de phase, mais "être très tolérant" sur les timbres.
Et bien cela je l'entend très bien. Je connais des gens qui n'entendent pas les questions d'image (en gros, ils s'en foutent), mais qui sont par contre hyper chatouilleux sur les questions de timbres (Marc 75 en est une illustration assez exemplaire).
Accessoirement, cela renforce ma vision sur "l'arbre" de la hifi. Je comprends très bien que quelqu'un de finalement peu sensible aux timbres puisse ne pas entendre les "petits soucis" que j'entends moi lorsque l'on passe par une correction numérique.
Personne n'a tort, les priorités sont différentes.

JB
Dernière édition par JB14 le 14 Fév 2005 13:40, édité 1 fois.
JB14
 
Messages: 335
Inscription: 14 Jan 2002 2:00
  • offline

Message » 14 Fév 2005 13:01

vincent128 a écrit:Enfin, c'est un peu ridicule tout ça, mieux vaut en rire. Si on reparlait de Sicomin? Sans rancune itou ;)


Voilà ce que je voulais lire !

Merci Vincent !
julien max jacquemin
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 15597
Inscription: 29 Oct 2002 14:03
Localisation: Serris (77)

Message » 15 Fév 2005 2:17

truong a écrit:J'ai payé 70 euros pour les Vibrapod et la prise Furutech. Ca reste dans mes moyens gri gri ou pas. En fait j'aimerai savoir si j'arrive à percevoir les améliorations nettes que décrivent les magasines/sites/post au sujet de la prise furutech. Et j'adore le nom vibrapod, je suis sur qu'on peut faire plein de choses avec pour améliorer le WAF :wink:



Quel modèle de prise murale Schuko plaquée or ou rhodium as tu ?


Et quelles sont les améliorations (différences) constatées ?


A +.
Gérard.
Alpes94
 
Messages: 3792
Inscription: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline

Message » 15 Fév 2005 10:06

M. Mauss par exemple, que je suppose peu de forumeurs sur HCFR ont lu, enfin je présume


merci de prendre les forumers "d'içi"pour des abrutis ou incultes (et ça d'ailleurs c'est dans TON optique) :evil: ...Si la populace locale ne te convient pas tu n'es pas obligé de rester :evil: !
rodjeur
 
Messages: 4753
Inscription: 25 Avr 2002 15:26
Localisation: huit six
  • offline

Message » 15 Fév 2005 12:13

rodjeur a écrit:
M. Mauss par exemple, que je suppose peu de forumeurs sur HCFR ont lu, enfin je présume


merci de prendre les forumers "d'içi"pour des abrutis ou incultes (et ça d'ailleurs c'est dans TON optique) :evil: ...Si la populace locale ne te convient pas tu n'es pas obligé de rester :evil: !


:roll: pourquoi tu t'énerves rodjeur ?? moi, je ne l'ai pas lu et n'en prends pas ombrage.

P.
paquerette
 
Messages: 724
Inscription: 02 Déc 2003 22:55
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 15 Fév 2005 13:28

rodjeur a écrit:
M. Mauss par exemple, que je suppose peu de forumeurs sur HCFR ont lu, enfin je présume


merci de prendre les forumers "d'içi"pour des abrutis ou incultes (et ça d'ailleurs c'est dans TON optique) :evil: ...Si la populace locale ne te convient pas tu n'es pas obligé de rester :evil: !



Merci d'intervenir comme "modérateur" aussi aimablement et de manière aussi constructive dans cette filière.
Honnêtement, Marcel Mauss est un sociologue - pour moi génial - mais assez peu connu du grand public en France.
Je ne pense pas que relever cela soit la marque d'un quelconque mépris de qui que ce soit. Je connais François Kifs dans la vraie vie en vrai, je sais un peu quelles études il a faites et donc je lui répond de manière précise dans ce contexte là. Parce qu'il me semble que dans le cadre de la discussion en cours, un peu de vigilance sur le choix des mots est utile. Je le dis d'autant plus facilement que - dans le contexte précis que donne Kifs - je comprends très bien son allusion au rôle des guides, des shaman etc. Mais je sais aussi comment cette référence assez précise - et subtile - peut être travestie et devenir du salmigondis de bistrot incompréhensible, pour ne pas dire malveillant parfois.
Je précise que j'aime bien aussi les salmigondis de bistrot, surtout lorsque la bouteille est bonne.
Et débouchée.

Mais si tu t'intéresses à son oeuvre, voici un lien utile, celui des cahiers du Mauss :
La revue du Mauss

Sinon, il y a des milliers et des milliers d'immenses auteurs depuis l'aube de l'humanité, qui ont écrit peut-être des centaines de milliers de livres admirables : essais, romans, poésie, contes, traités, etc.
Je n'en connais que l'epsilon de l'epsilon, comme tout un chacun. Je connais des gens qui en connaissent 10, peut-être 100 fois plus que moi.
Si à chaque fois qu'on me citait précisément un grand auteur pour moi inconnu, même en me faisant remarquer qu'il est particulièrement intéressant, je me sentais abruti ou inculte, je crois que je ne vivrais pas bien.
Donc cool, pourquoi voudrais tu te sentir abruti ou inculte parce que tu ne connais pas Marcel Mauss ?
L'intervention de Paquerette est très sage il me semble.
Et pourtant, je n'ai pas encore lu tous ses livres : il va falloir que je me rattrape.
JB
JB14
 
Messages: 335
Inscription: 14 Jan 2002 2:00
  • offline

Message » 15 Fév 2005 14:09

JB14 a écrit:(M. Mauss par exemple, que je suppose peu de forumeurs sur HCFR ont lu, enfin je présume)

Sociologue atypique que ce Marcel Mauss.

S'il avait pu intervenir dans ce thread il aurait sans doute dit que Sicomin incarne la "personne de prestige" car faisant l’acte autorisé, prouvé, l’élève devenant "individu imitateur". Pour Mauss c’est dans la notion de prestige de la personne qui fait l’acte ordonné, par rapport à l’individu imitateur, que se trouve tout l’élément social.

Autant, en matière de pouvoir et de domination, je préfère l'analyse des sociologues de l'école franco-américaine dite "sociologie des organisations" (M.Crozier, E.Friedberg, etc.), autant Marcel Mauss a frappé un très grand coup, je le reconnais, en matière d'étude des techniques du corps. De mémoire c'est dans son livre "sociologie et anthropologie".

Il y a montré que les « habitudes » corporelles varient non pas simplement avec les individus et leurs imitations, mais surtout avec les sociétés, les éducations, les convenances et les modes. D'où sa thèse "fracassante" : "il n’existe peut-être pas de façon naturelle chez l’adulte". Il nous faut y voir des techniques et l’œuvre de la raison, là où on ne voit d’ordinaire que l’âme et ses facultés de répétition.


Stéphane, forumeur HCFR et lecteur de Mauss.
DrBenton
 
Messages: 2089
Inscription: 14 Fév 2003 19:35
Localisation: Paris 16



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message