Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Soudure a l'arc

Message » 15 Oct 2003 18:31

bonjour

question bete peut etre mais, nous qui aimont bien bricoler nos cables nous parlons souvent soudure.. argent etain, et pourquoi pas la soudure a l'arc

bon d'accord tout le monde n'as pas un poste sous la main, mais sur le principe?

a bientot
illel
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 577
Inscription: 30 Juin 2001 2:00
Localisation: Paris

Annonce

Message par Google » 15 Oct 2003 18:31

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Oct 2003 18:53

je ne sais pas si cela fonctionne avec des metaux dont les structures moleculaires sont differentes...
la soudure a l'etain n'est en fait qu'un collage.... :o

Pierre
newbie mais
 
Messages: 9354
Inscription: 02 Fév 2002 2:00
Localisation: Rouen

Message » 15 Oct 2003 20:51

illel a écrit:bonjour

question bete peut etre mais, nous qui aimont bien bricoler nos cables nous parlons souvent soudure.. argent etain, et pourquoi pas la soudure a l'arc

bon d'accord tout le monde n'as pas un poste sous la main, mais sur le principe?

a bientot



C'est pour rire?! :roll:

Aurel :roll:
aurel
 
Messages: 11072
Inscription: 19 Mar 2003 23:42
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 15 Oct 2003 22:13

Pour répondre à NEWBIE, c'est une brasure (dite faible par l'encyclopédie hachette : définition -> http://www.wanadoo.fr/bin/frame2.cgi?u= ... %3Dbrasure)

Pour moi, la soudure correspond à une liaison permanente éffectuée par apport du MEME métal que les 2 éléments à souder ou aucun apport (par fusion en fait) .Les notions que j'avais des différences entre brasures et soudures ont explosées et le terme SOUDURE regroupe ces 2 notions dans la définition donnée par l'encyclo. hachette : http://www.wanadoo.fr/bin/frame2.cgi?u= ... %3Dsoudure

Si un spécialiste peut nous en dire + , je serais preneur ! :lol:

a+

pîerre ( qui n'a pas trop fait avancer le schmilblick :oops: )
petrus
 
Messages: 230
Inscription: 11 Avr 2002 2:00
Localisation: ROCHE (Nord isère proche de LYON)
  • offline

Message » 15 Oct 2003 22:28

Si cela peut t’aider. Il faut que les métaux puissent refroidir lentement sans cela tu changes la structure moléculaire du ou des métaux et ainsi leur caractéristique.
kyoshok
 
Messages: 501
Inscription: 29 Avr 2003 16:34
  • offline

Message » 15 Oct 2003 22:40

Oui Newbie a raison,
le brasage est une soudure à "faible" température qui est faite de deux pièces de même nature, ou de nature différente avec un métal d'apport qui a une température de fusion inférieure à celle des deux pièces à assembler. (donc un "collage").

A ne pas cofondre avec la soudure autogène qui elle est une fusion des deux pièces à assembler, avec ou sans métal d'apport de même nature que ces pièces.

La soudure à l'arc est donc une soudure autogène réservé aux épaisses pièces, certainement pas pour de petits travaux, encore moins pour des câbles ou de l'électronique! :lol:

Aurel :wink:
aurel
 
Messages: 11072
Inscription: 19 Mar 2003 23:42
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 15 Oct 2003 23:22

Tout a été dit ou presque.

Je rajoute quelques informations :
Une soudure est une manière de relier mécaniquement (et électriquement, c'est ce qui nous intéresse en hi-fi) 2 pièces. Aucune méthode n'est préférable dans l'absolu : chaque méthode correspond à un cas multicritères : nature des pièces à rassembler, épaisseur des pièces, type de contraintes mécaniques que l'assemblage est destiné à subir, nécessité ou non de transmission électrique, matériel didposnible, prix de revient, etc.

La soudure à l'arc, ou soudure autogène, est pratiquée entre 2 pièces en acier (non inoxydable) d'épaisseur assez importante. Elle s'est rendue populaire car elle permet à un bricoleur de réaliser des pièces ou des réparations importantes (portail, voitures, camions, etc.). Dans les fermes elle a remplacé la forge en fait, avant pour assembler 2 pièces de métal on les soudait à la forge....

Dans une soudure pratiquée sur un appareil hi-fi, le critère principal est la bonne conductivité électrique, et aussi une bonne tenue mécanique, une basse température de fusion, etc.
La brasure électronique classique étain-plomb répond tout à fait à cela. Pour avoir une conductivité électrique un peu plus élevée, on utilise des soudures à qq % d'argent.
Ce ne serait pas impossible de braser à l'argent pur, mais la température de fusion est beaucoup plus élevée et il faudrait quasiment un petit chalumeau, on endomagerait les isolants et les circuits imprimés. De plus il faudrait étudier la tenue dans le temps, car dès qu'on assemble 2 métaux on réalise une pile et il peut se produire des phénomènes de corrosion...
D'ailleurs même sur du cuivre de section importante on utilise de la brasure : vous n'avez jamais vu un plombier assembler 2 tuyaux de cuivre?

Laurent, en résumé et sans vouloir te vexer, ta question est complètement incongrue et montre une méconnaissance totale des techniques de soudure. De la part de quelqu'un qui ne doit pas être très loin d'un SAV plein de techniciens c'est un peu étonnant.
Si tu connais quelqu'un qui a un poste de soudure autogène je te suggère d'emmener un câble de modulation en kit à assembler : s'il joue le jeu vous risquez de vous payer une sacrée partie de fou-rire! Et dans le meilleur des cas tu reviendras avec un câble brulé et des prises fondues...
P.S. : Attention à ne pas se brûler les doigts quand on soude du cuivre : le cuivre est un très bon conducteur de la chaleur, et pour quelqu'un habitué à soudrer de l'acier c'est dangeureux.
P.P.S : casque de soudeur obligatoire pour la soudure autogène! Il y a production d'une quantité très élevée d'U.V. et donc risque de s'endommager temporairement ou définitivement la vue.
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 16 Oct 2003 10:36

aurel le moqueur \":roll:\" a écrit:C'est pour rire?!


Je suis désolé que t'apprendre que beaucoup de personnes ne sont pas calées en soudure (moi le premier) et que pour le néophyte, cette question presente un intérêt certain.

aurel le prof \":P\" a écrit:La soudure à l'arc est donc une soudure autogène réservé aux épaisses pièces, certainement pas pour de petits travaux, encore moins pour des câbles ou de l'électronique! :lol:


Merci pour l'explication très claire :D
Lord
 
Messages: 6342
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Montpellier (mais Normand !)

Message » 16 Oct 2003 10:38

vincent128 a écrit:Laurent, en résumé et sans vouloir te vexer, ta question est complètement incongrue et montre une méconnaissance totale des techniques de soudure. De la part de quelqu'un qui ne doit pas être très loin d'un SAV plein de techniciens c'est un peu étonnant.


? :-? :eek:

Et bien ça donne envie de poser des questions ça :roll:
Lord
 
Messages: 6342
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Montpellier (mais Normand !)

Message » 16 Oct 2003 11:04

L'intérêt de la soudure à l'arc, c'est qu'il y a fusion entre les pièces à souder, alors que la soudure classique est généralement un simple collage. Avec les postes à souder modernes (onduleurs), il est possible d'utiliser des électrodes spécifiques au type de liaisons (on ne se limite plus à acier-acier, elles peuvent même être mixtes).
Enfin, à moins d'avoir déroulé des kilomètres de cordon de soudure, il me semble difficile de faire un travail compatible avec l'esthétique HiFi...
oufman
 
Messages: 359
Inscription: 20 Jan 2003 22:44
Localisation: 43.17°N 6.03°E

Message » 16 Oct 2003 11:24

bonjour

aurel a écrit:
C'est pour rire?! :roll:

Aurel :roll:


non pour tenter d'apprendre

vincent128 a écrit:Laurent, en résumé et sans vouloir te vexer, ta question est complètement incongrue et montre une méconnaissance totale des techniques de soudure. De la part de quelqu'un qui ne doit pas être très loin d'un SAV plein de techniciens c'est un peu étonnant.


je ne suis pas vexé, je n'ai jamais trouvé une question incongrue quand son but etait de me faire progresser. il n'y a pas si longtemps j 'ai posé la question de savoir pourquoi sur la plupart des condensateurs il y a une petite croix au sommet (et pourtant je doit travailler pas tres loin d'un SAV ...) j'ai obtenue une reponse simple et sans sarcasmes :wink: .
la soudure n'est pas mon metier, mais a un rapport avec un de mes hobby (faire des cables) et c'est justement parce que ce n est pas mon metier que je pose la question.
personne n'a la science infuse. Ceci etant je vous remercie quand meme pour les réponses fournies qui me feront dormir moins c.. ce soir.

pour finir, la base de ma question vient que chez Audioquest, fabricant de cable et qui doit avoir un pool de technicien juste à coté de lui :lol: indique

les fiches de type RCA sont soudées au cable au moyent d'un courant de 8000 Amperes, ce qui cree un alliage conducteur parfait à la jonction du cable et de la fiche....

quel procedé permet une soudure avec un courant de 8000 A ?

a bientot

PS je n'ai pas de SAV a proximité :wink:
illel
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 577
Inscription: 30 Juin 2001 2:00
Localisation: Paris

Message » 16 Oct 2003 12:07

illel a écrit:sans sarcasmes :wink: .

Il n'y avait pas de sarcasmes.

les fiches de type RCA sont soudées au cable au moyent d'un courant de 8000 Amperes, ce qui cree un alliage conducteur parfait à la jonction du cable et de la fiche....

quel procedé permet une soudure avec un courant de 8000 A ?

a bientot

PS je n'ai pas de SAV a proximité :wink:

Je suppose que c'est de la soudure électrique par points.
Je m'explique : en soudure à l'arc il y a une électrode de même métal que les pièce à souder, recouverte de flux (qui attaque le métal pour que la soudure prenne mieux). On fait en général une ligne continue de soudure.
Dans la soudure par point, on place les 2 pièces préalablement dégraissées entre 2 électrodes en cuivre. On applique un très fort courant. Le métal s'échauffe sous l'effet de l'électricité, et comme la résistance électrique est plus élevée au point de contact entre les 2 tôles, c'est là que ça chauffe le plus et en conséquent les 2 pièces de métal se soudent l'une à l'autre en un point. C'est notamment une soudure utilisée par des robots en construction automobile.

Je suppose qu'ils ont appliqué cette soudure par point en faisant réaliser une machine spécifique pour leur usage, adaptée à la taille des pièces notamment. Pour des productions en série c'est intéressant, mais pour une construction de câbles en hobby l'investissement n'est pas raisonnable.
En première approche, je ne pense pas que la conductibilité sera notablement meilleure qu'une brasure "audiophile" à l'argent ben réalisée.
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 16 Oct 2003 17:16

vincent128 a écrit:Je suppose qu'ils ont appliqué cette soudure par point en faisant réaliser une machine spécifique pour leur usage, adaptée à la taille des pièces notamment. Pour des productions en série c'est intéressant, mais pour une construction de câbles en hobby l'investissement n'est pas raisonnable.
En première approche, je ne pense pas que la conductibilité sera notablement meilleure qu'une brasure "audiophile" à l'argent ben réalisée.


+1
-tout est dit!

Aurel :wink:
aurel
 
Messages: 11072
Inscription: 19 Mar 2003 23:42
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 16 Oct 2003 17:21

de mémoire, je crois que les fiches des cables modul Audioquest sont soudées à l'arc. Comment, je n'en sais rien vu la petite taille des pièces... :roll:
Après renseignement sur le site, il ne parle que d'un procédé avec 8000 Ampères pendant une fraction de seconde: ca ressemble à la soudure à l'arc, mais en ai-ce vraiment ?

En tout cas, l'idèe de Laurent n'est pas si incongrue :wink:

Correction: :oops: j'avais pas vu que laurent parlait dejà de ce cas
Dernière édition par Xav47 le 16 Oct 2003 17:30, édité 1 fois.
Xav47
 
Messages: 842
Inscription: 27 Sep 2002 17:27
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 16 Oct 2003 17:27

Lord a écrit:
aurel le moqueur \":roll:\" a écrit:C'est pour rire?!


Je suis désolé que t'apprendre que beaucoup de personnes ne sont pas calées en soudure (moi le premier) et que pour le néophyte, cette question presente un intérêt certain.

aurel le prof \":P\" a écrit:La soudure à l'arc est donc une soudure autogène réservé aux épaisses pièces, certainement pas pour de petits travaux, encore moins pour des câbles ou de l'électronique! :lol:


Merci pour l'explication très claire :D


Salut Lord,

Je ne suis pas moqueur, (enfin pas tout le temps :D ) mais n'importe qui, voyant un poste à souder à l'arc se doute bien qu'il est impossible de souder des petites pièces avec un tel appareil! (enfin soyons sérieux! :lol: )
Nous sommes tout de même à 4500° en bout d'électrode!! :o

Sinon je suis encore moins prof, mais j'ai juste une formation de plombier-chauffagiste à mon actif. :D
Donc je suis amené à faire du brasage, de la brasure forte, et de la soudure autogène. voila...

Aurel :wink:
aurel
 
Messages: 11072
Inscription: 19 Mar 2003 23:42
Localisation: Rennes
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message