Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Igor Kirkwood et 24 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

STEREO Prestige & Image : au secours!!! Mais que dites-vous?

Message » 05 Sep 2010 0:34

J'ai pas vu de syntaxe déficiente: les moments de phrases s'enchainent plutôt avec une certaine rigueur (à défaut de sonorité et de mélodie particulièrement plaisante): les progressions commencées sont achevées, l'une après l'autre, les informations se suivent logiquement sans mélange informe. Pour moi, c'est plutôt informatif et clair, même si on peut avoir envie de vérifier l'enthousiasme qui provoque l'image finale, à caractère artisanal et néo-jésuesque, en écoutant le morceau décrit sur le système étudié.
Quoi de plus efficace que la musique acoustique vivante, pour évaluer ensuite la qualité du matériel Hifi et le réalisme de la retranscription proposée ?
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7397
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Annonce

Message par Google » 05 Sep 2010 0:34

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Sep 2010 7:57

grand x a écrit:J'ai pas vu de syntaxe déficiente: les moments de phrases s'enchainent plutôt avec une certaine rigueur (à défaut de sonorité et de mélodie particulièrement plaisante): les progressions commencées sont achevées, l'une après l'autre, les informations se suivent logiquement sans mélange informe. Pour moi, c'est plutôt informatif et clair, même si on peut avoir envie de vérifier l'enthousiasme qui provoque l'image finale, à caractère artisanal et néo-jésuesque, en écoutant le morceau décrit sur le système étudié.


Je n'osais pas l'écrire, mais à part l'histoire du pré-écho (?) sur lequel je ne me prononcerai pas, je trouve que les extraits relevés sont écrits tout simplement en français. Les phrases sont certes plus longues que celles d'un quotidien sportif et demandent un peu plus d'attention, mais je préfère de loin cela au style "Vous pouvez me croire, l'ampli Gartgyl A231 nique trop sa race, il m'a laissé sur mon fondement, il place tous ses concurrents à la cave [fin du descriptif détaillé]." ...

:wink:
zert
 
Messages: 830
Inscription: 25 Sep 2006 14:41
  • offline

Message » 05 Sep 2010 8:56

Encore que......... ça a son charme :lol:
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 05 Sep 2010 9:00

Question de style: c'est une suite de segments de phrases enchaînées comme si ça venait dans l'ordre où ça surgit, à mesure qu'on écoute et qu'on éprouve de la surprise… suite de touches impressionnistes… mais effectivement, tout le monde n'est peut-être pas Céline.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
dub
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 28338
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
  • offline

Message » 05 Sep 2010 9:09

Le pré-écho est un phénomène qui était bien connu du temps de l'analogique et qui existe toujours parce que beaucoup de masters actuels sont dupliqués sur bande avant de retourner à l'état numérique, histoire d'obtenir une couleur analogique.

Le temps séparant une spire d'une autre ne dépend pas du diamètre du plateau mais de celui de la bobine, lequel diminue au fur et à mesure que la bande se déroule et quand la bobine est à son maximum à gauche, elle est à son minimum à droite. Le pré-écho peut être court mais assez détaché pour qu'on le perçoive nettement. Le commentaire de la revue est donc dans le vrai.

Patrick Vercher sait de quoi il parle, ce qui n'est pas le cas de ceux qui commentent ses propos et qui feraient mieux de se documenter avant de lui tomber ainsi sur le dos, surtout quand on connaît sa passion, bien réelle, pour tout ce qui est mécanique de précision. Les magnétos, les haut-parleurs, les automates, les appareils photo, les montres... il en possède beaucoup et en connaît parfaitement le fonctionnement. Une petite visite dans son bureau en dit long.
Savez-vous qu'il existe une modification Vercher chez Lamborghini? C'est au même Vercher qu'on la doit.

Quant à la précision de son son oreille, j'ai eu l'occasion de la vérifier à de nombreuses reprises. C'est très impressionnant! Personnellement, je la situe très au-dessus de la moyenne. Mon métier m'a amené à le rencontrer assez souvent et j'irai jusqu'à affirmer que je lui dois beaucoup car il m'a souvent conduit à me remettre en question, ce qu'aucun journaliste n'a su faire aussi bien que lui. Cet homme généreux mérite d'être connu et... respecté.
Preneur de son - Créateur du Studio Acoustique à Passavant et du Label Passavant Music (Codaex) - Collaborateur Cabasse de 1982 à 1996 - Collaborateur B&W de 1996 à 2009 - Prix Haute-Fidélité 1993 - Orphée d'Or Prix Thomas Edison 2010...
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 05 Sep 2010 9:18

Oui: c'est ce qui a été plus haut.

Quand il écrit que

La capacité d'analyse du système est excellente, on entend nettement certaines notes de piano (à très très bas niveau), en pré-écho, juste avant qu'elles ne soient restituées de façon claire et parfaitement distincte, à haut niveau sonore.


il veut simplement dire que ce pré-échos, qu'on entend par exemple sur pas mal de 33t procédant de masters enregistrés sur bande magnétique, s'entend très nettement, pas seulement au casque, mais aussi sur enceintes, alors que sur un système manquant de transparence, ça peut passer inaperçu. Mais, comme je le disais plus haut, mieux vaudrait dire l'inverse: quand on ne l'entend pas, c'est que le système n'est pas bon.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
dub
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 28338
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
  • offline

Message » 05 Sep 2010 9:37

dub a écrit:
il veut simplement dire que ce pré-échos, qu'on entend par exemple sur pas mal de 33t procédant de masters enregistrés sur bande magnétique, s'entend très nettement, pas seulement au casque, mais aussi sur enceintes, alors que sur un système manquant de transparence, ça peut passer inaperçu. Mais, comme je le disais plus haut, mieux vaudrait dire l'inverse: quand on ne l'entend pas, c'est que le système n'est pas bon.

Cdlt :wink:


Tout à fait d'accord! mais cela demande de penser à tout. L'article finirait par ressembler à une check-list ennuyeuse. Le pré-écho est un souvenir du passé qui ne devrait plus être évoqué sur les disques modernes. Les CD ou SACD qui sont passés par l'étape "magnéto" n'ont pas tous du pré-écho, heureusement!
Preneur de son - Créateur du Studio Acoustique à Passavant et du Label Passavant Music (Codaex) - Collaborateur Cabasse de 1982 à 1996 - Collaborateur B&W de 1996 à 2009 - Prix Haute-Fidélité 1993 - Orphée d'Or Prix Thomas Edison 2010...
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 05 Sep 2010 9:40

Pas tous: mais certains si. Maintenant, après, c'est une question de goût. Pour moi, ça me rappelle des souvenirs et je t'avoue que quand j'enregistre un 33t sur CD, je ne le supprime pas (alors que c'est assez facile à faire). Good all times…… :D
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
dub
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 28338
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
  • offline

Message » 05 Sep 2010 9:44

dub a écrit:Pas tous: mais certains si. Maintenant, après, c'est une question de goût. Pour moi, ça me rappelle des souvenirs et je t'avoue que quand j'enregistre un 33t sur CD, je ne le supprime pas (alors que c'est assez facile à faire). Good all times…… :D


Quand je dis que le pré-écho ne devrait plus exister, je veux parler des enregistrements modernes.
Preneur de son - Créateur du Studio Acoustique à Passavant et du Label Passavant Music (Codaex) - Collaborateur Cabasse de 1982 à 1996 - Collaborateur B&W de 1996 à 2009 - Prix Haute-Fidélité 1993 - Orphée d'Or Prix Thomas Edison 2010...
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 05 Sep 2010 9:51

Ah oui: sauf à employer un magnéto à bandes, je ne vois pas comment ça pourrait se produire. Ou alors, il faudrait imaginer quelqu'un qui aurait des raisons d'utiliser le même Ampex 8 pistes que celui des Beatles. Ça serait pour essayer de produire un "son typique d'une époque". Mais là, on serait dans un autre registre :idee:

Cela dit, pour ma part, j'emploie d'autres types de critères pour la lisibilité et la transparence. Quand j'entends Gould fredonner distinctement au dessus de son clavier, que je peux le localiser, le "voir", alors, c'est que c'est bon. :idee:

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
dub
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 28338
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
  • offline

Message » 05 Sep 2010 11:24

Philippe Muller a écrit:Patrick Vercher sait de quoi il parle, ce qui n'est pas le cas de ceux qui commentent ses propos et qui feraient mieux de se documenter avant de lui tomber ainsi sur le dos, surtout quand on connaît sa passion, bien réelle, pour tout ce qui est mécanique de précision. Les magnétos, les haut-parleurs, les automates, les appareils photo, les montres... il en possède beaucoup et en connaît parfaitement le fonctionnement. Une petite visite dans son bureau en dit long.
Savez-vous qu'il existe une modification Vercher chez Lamborghini? C'est au même Vercher qu'on la doit.

Quant à la précision de son son oreille, j'ai eu l'occasion de la vérifier à de nombreuses reprises. C'est très impressionnant! Personnellement, je la situe très au-dessus de la moyenne. Mon métier m'a amené à le rencontrer assez souvent et j'irai jusqu'à affirmer que je lui dois beaucoup car il m'a souvent conduit à me remettre en question, ce qu'aucun journaliste n'a su faire aussi bien que lui. Cet homme généreux mérite d'être connu et... respecté.


Dans une moindre mesure (pour avoir eu moins l'occasion que vous de le rencontrer), je peux témoigner moi aussi de tous ces éléments.
Et y rajouter son complice Jacques Vallienne, dont plusieurs constructeurs m'ont vanté la qualité des mesures et analyses (même si les graphiques des bancs d'essai de la revue sont loin d'en illustrer la précision et la pertinence), et la précision, le sens d'analyse et la sureté de leurs oreilles.
J'ai à plusieurs reprises acquis des matériels, parfois de prix, sans les avoir écoutés moi même, suite à leurs articles, mais pour autant sans grand risque, parce que les connaissant, et connaissant leurs écoutes, leurs valeurs et points de jugement, et la manière dont leur rédaction d'articles traduit leurs écoutes (point essentiel, dû à leur rencontre), je savais exactement à quoi m'en tenir. Et j'ai eu exactement ce à quoi je m'attendais.

Je considère les compères comme ayant une très grande expertise sur la technique et les matériels, un certain don pour créer et faire vivre des revues, comme Patrick Vercher le prouve depuis des années, et par dessus tout une intégrité au dessus de tout soupçon.

Les articles de leur revue sont, vus du coté lecteur, perfectibles, mais il n'y a pas que le coté lecteur, et "nobody's perfect".
Pour ce qui est de la revue, et de Vercher et Vallienne, il y a certains souhaits qui peuvent être faits, certains reproches émis, mais d'autres non.
Certains manques ressentis coté lecteur sont conscients, et voulus par eux, pour préserver ce qu'il y a de bien chez les fabricants, et les encourager aussi, sans pour autant leur ménager directement les réserves et critiques lorsqu'ils trouvent à en émettre. Sachant le pouvoir multiplicateur de certaines remarques négatives mineures, ils ont parfois choisi de ne pas mettre en avant ces points mineurs dès que leur appréciation peut être subjective. Par contre, les appareils souffrants de réels défauts chroniques ne sont tout simplement pas présentés dans la revue, et ils se payent le luxe de détailler, voire même d'expertiser les défauts et leur(s) origines. Bien des fabricants leur sont redevables de leurs analyses pertinentes et parfaitement documentées tant techniquement, par les mesures et décryptage de principes des appareils, qu'auditivement par les écoutes très poussées, analytiques elles aussi et nourries de leur grande expérience.
C'est sans ambiguïté quand on a pu les voir discuter matériels, activité du secteur, échanger avec les fabricants, et avec des musiciens (ça m'est arrivé à plusieurs reprises), avec franchise et générosité comme indiqué. On ne peut qu'être respectueux devant de telles connaissances et savoir-faires, et aussi de la manière humaine de les utiliser, y compris (et ce n'est pas négligeable) en connaissances sur la musique et les enregistrements, sur lesquels ils ne sont pas non plus des débutants.
Dernière édition par grand x le 05 Sep 2010 13:37, édité 4 fois.
Quoi de plus efficace que la musique acoustique vivante, pour évaluer ensuite la qualité du matériel Hifi et le réalisme de la retranscription proposée ?
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7397
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Message » 05 Sep 2010 11:53

dub a écrit:
Ben oui: c'est connu…

Celui qui n'a jamais eu son magnéto à bande en "faux 4 pistes" ne voit peut-être pas de quoi on parle. Mais il suffit d'écouter la plupart de ses 33t des 70s à très fort niveau sur les quelques secondes qui précèdent le début de la piste, pour entendre ce pré-écho, signe de l'utilisation d'un magnéto à bandes.



Exacte, Même à faible niveau et aussi sur des vinyles des années début 80. Il y des cellules phono plus sensibles que d'autres à ce problème.
On ne jette des pierres qu'à l'arbre qui porte des fruits
Sauvons le Dimanche !
wuwei
 
Messages: 2722
Inscription: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 05 Sep 2010 14:31

et que le chanteur sorte un son de saxo avec ses dents, mais sans saxo, vous y avez pensé!! :o :o :D
plus fort qu' Uri Geller, non!
je m'explique : le chanteur enregistre en studio avec un casque clos sur les oreilles, mais le son du casque passe par voie osseuse et débouche au niveau des dents : ce son se mêle à son chant et est enregistré sur la piste chant alors que le saxo est déjà sur la piste instrumentale..alors :idee:
dans ce cas, effectivement, le chanteur n'est pas étanche :roll:
ou bien, toujours avec son casque clos pas si clos que ca, il tourne la tête pour faire un effet acoustique d'éloignement, et le son du casque qui se trouve très près du micro est enregistré par le micro :idee: :idee:
ce sera tout pour aujourd'hui, je retourne dans la cinquième dimension!
tchao
CD : EAR Acute / Cayin 17A - Ampli : Almarro A318B - HP : Atohm GT1 - Secteur TWL - Class' A Intégrale
milles
 
Messages: 96
Inscription: 30 Nov 2008 1:23
  • offline

Message » 10 Sep 2010 23:47

Les explications techniques de Philippe Muller sont remarquables de clarté et de justesse et on le remercie.

Mais non, désolé, je ne crois pas un mot à ce que raconte cette revue, d'une mauvaise foi impressionnante.

Extrait : n°33, p51, à propos du lecteur Marantz SA 8003.
" toujours dans le grave, les bruits d'objet lourds traînés sur le sol, dans le lointain, sont beaucoup plus présents qu'avec la plupart des lecteurs CD, même de prix bien supérieurs à celui du Marantz".

Mon oeil ! On aimerait bien connaitre le nom de "la plupart des lecteurs CD" ! Ils n'existent pas : ils sont fictifs ! Et dans le numéro suivant, ils remettront le couvert... et trouveront sous cape des défauts à ce Marantz -passés sous silence lors de sa critique- en le comparant à leur nouvelle trouvaille du moment (avec généralement une page de pub un peu plus loin). Allons, allons...

La technique est simple et récurrente : comparer un produit en laissant entendre qu'il est supérieur à bien d'autres produits équivalents mais bien plus chers (produits que l'on ne cite jamais, bien entendu). Avec pour objectif de rameuter les ressources publicitaires, satisfaites par une critique qui favorise l'achat du produit par le consommateur.
Dernière édition par gil_mars le 11 Sep 2010 3:51, édité 1 fois.
gil_mars
 
Messages: 272
Inscription: 24 Avr 2009 23:07
  • offline

Message » 11 Sep 2010 2:44

Et bien je vois que tu ne connais pas les bonshommes pour les vilipender de cette manière.
Jamais ils ne diront de bien d'un appareil qu'ils pensent affublé d'un défaut majeur. Jamais ils ne tenteront de faire passer pour bon un appareil qui a des défauts le rendant impropre à sa destination. il y a régulièrement des recalés, dont on n'entendra jamais parler dans cette revue tant que les défauts ne seront pas corrigés. Quitte à perdre des annonceurs (et c'est arrivé), ils ne soumettront pas leurs critiques à ces ventes d'espaces.
Pour le reste, si on veut un peu de détails, il faut parfois lire un peu entre les lignes, pour apprécier les qualités indiquées qui ne sont jamais usurpées.
Et on ne pourra jamais, à eux et à quelques autres, mais pas pour toutes les revues, reprocher de ne pas avoir écouté les appareils présentés.
Par contre, c'est vrai, on ne verra jamais écrit, comme déjà indiqué, leurs retenues sur un point particulier, si l'on peut s'en accommoder (le matériel parfait n'existe pas). Il faut lire avec attention, et on aura par avis positif ou parfois par défaut une idée claire de ce à quoi s'attendre.
Les commentaires pourraient être plus incisifs, moins allusifs, mais je n'ai jamais vu d'erreur majeure, de contresens dû à de mauvaises mises en oeuvre, de méprise sur un produit, comme j'ai pu en voir dans quelques autres revues.
Quoi de plus efficace que la musique acoustique vivante, pour évaluer ensuite la qualité du matériel Hifi et le réalisme de la retranscription proposée ?
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7397
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message