Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Système YBA+Etalon+ProAc : vos conseils pour l'optimiser ?

Message » 03 Mai 2008 18:36

Paull a écrit:On en met trois sous une enceinte. Dont deux à l'arrière, pour telle raison théorique.

Puis : trois, dont deux à l'avant, pour telle raison théorique.

???

Vous réalisez la tournure que prend ce fil? C'est mieux avec tel accessoire hyper cher. Et c'est encore mieux si on le dispose en configuration B qu'en configuration A.
Mais c'est encore mieux si on le dispose en configuration A.

C'est étrange, pour moi, de lire cela.

--> pourriez-vous svp chacun faire le test?
1/ deux truc much à l'avant, et
2/ deux truc much à l'arrière.

Ensuite, écrivez nous ce que vous avez ressenti comme différences. Sans se laisser influencer par ce que le copain a écrit avant. Et en s'autorisant à estimer qu'il n'y a pas de différence, ou pas plus qu'entre deux écoutes d'un même système à plusieurs jours de différence, si c'est ce que l'on a estimé.

Si vos conclusions convergent, alors tout le monde ici aura appris quelque chose. Merci


Je me suis livré à une petite expérience:


Je voulais vérifier l'influence du sol sur les enceintes.
J'ai enlevé toutes les pointes sous les enceintes et j'ai posé ces dernières directement au sol (carrelage et dalle parpaings). Afin qu'elle soient stable, je les aies positionné sur un carreau.
Une petite écoute tel quel à donné un rendu................sans aucune différence par rapport à avant (trois points au sol)..........à ma surprise. Comme quoi...


Ensuite, j'ai intercalé une couche de liège de 2mm d'épaisseur entre un carreau (du même type que ceux au sol, 9 mm d'épaisseur )et un panneau de CP de 19 mm d'épaisseur. Le tout collé et découpé aux même dimension que la surface de l'enceinte. La couche de liège servant à provoquer une limitation de la transmission des vibrations par voie solidienne.
J'écoute le rendu et c'est caverneux que ce soit sur une face, sur l'autre, avec trois points de contact au sol ou la totalité de la surface.
Le problème était que malgré le soin apporté à la confection de ce sandwich, l'enceinte posé (directement) dessus était instable au toucher. Ce qui peut expliquer ce rendu merdique.

Je repose les enceintes au sol sur un carreau sans mes sandwichs et je constate que le rendu est meilleur sans.
Retour à la case départ.

Mais comme mon obsession est d'avoir des enceintes le plus stable possible, et même sur un seul carreau, je réinstalle quatre cônes (munis d'un réglage de hauteur avec filetage très sérré) sous chaque colonnes et je constate au toucher que la stabilité n'a jamais été aussi bonne. Bien supérieure qu'avec les trois points. De plus, sans aborder la sécurité, cette sensation d'inertie est très rassurante et prometteuse. Du moins à ce stade de l'expérience.

A l'écoute, l'évidence est immédiate....fermeté, précision, définition, douceur,....tout à été amélioré et chaque morceau de musique me dévoile ses nuances qui étaient masqués jusque-là.

Ma conclusion:

L'inertie est importante, la stabilité aussi et si le repos en trois points amène sont lot immédiat de facilité, il n'est malheureusement pas adapté à la forme de l'enceinte et cette dernière (malgré son inertie excellente) s'ébranlera plus rapidement sur cette configuration de contact au sol.
Je n'ai pas poussé plus loin l'expérience qui aurai consisté à installer deux points devant et un derrière. C'en est devenu inutile.
Je reviens donc sur mes propos non pas sur le choix de l'emplacement en trois points mais plutôt sur cette configuration en trois points.

Une surface doit comporter autant de point de contact que d'angle présent. Du moins sous une enceinte et si l'on veut ponctualiser le contact. Et si possible éviter la déportation des points de contact par rapport à l'axe du volume.
Plus l'on s'éloigne et plus l'inertie en prend un coup.




C'est pourquoi, olivierbutters, je te recommande de respecter le nombre d'arête présente sur tes enceintes et de placer autant de supports qu'il y aura de ces dernières.
clonedvinyl
 
Messages: 1824
Inscription: 09 Sep 2005 14:46
Localisation: 78
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Mai 2008 18:36

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Mai 2008 19:32

vraiment bien ton expérience.

Je vais ressortir mes pointes arrières et vous dirai...

Tout cela m'intrigue !
gillougillou
 
Messages: 2430
Inscription: 13 Déc 2002 12:37
Localisation: Normandie Alsace
  • offline

Message » 04 Mai 2008 12:04

A la finale, le constat est simple...
Si en dessinant un carré sur une feuille on y inscrit un triangle à l'intérieur de ce dernier, il apparaît clairement que tout ce qui est situé en dehors de ce triangle n'est pas utilisé. Et dans le cas d'une enceinte, n'est pas supporté.

L'inertie en prend un coup à cause de cette surface réduite d'appui.

Un individu se tenant debout jambes écartées et adossé à un mur n'aura pas la même stabilité que sur ces deux jambes sans le mur puis sur une seule jambe et enfin sur la pointe d'un pied.


Je reconnais les avantages immédiats de trois points qui sont la stabilité et le réglage ainsi que les défauts de quatre points avec leur bancalité et la longueur des réglages.
Mais sur le long terme.....


Quand j'ai démarré la conception de mobilier, j'ai tout de suite adopté la configuration en trois points. Et plus le temps passait plus la somme de problèmes rencontrés avec cette config devenait supérieure aux quatre points.
clonedvinyl
 
Messages: 1824
Inscription: 09 Sep 2005 14:46
Localisation: 78
  • offline

Message » 30 Juil 2009 21:25

je viens juste de decouvrir ton post, une petite astuce qui marche toujours sur les gros systemes:
resserrer une fois par an les boulons des HP, c'est facile, ça ne coute rien et le resultat est evident
tonyma
 
Messages: 1031
Inscription: 28 Avr 2003 18:37
Localisation: montpellier
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message