Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Tact RCS 2.2 X

Message » 16 Juil 2005 13:03

En parlant de Landrangin il est plus loquace en règle générale sur les forums que dans la NRDS.
Le Tact est un très mauvais appareil à ses oreilles, en tout cas c' est ce qu' il dit sur delphi.
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Annonce

Message par Google » 16 Juil 2005 13:03

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 16 Juil 2005 13:16

nico- a écrit:En parlant de Landrangin il est plus loquace en règle générale sur les forums que dans la NRDS.
Le Tact est un très mauvais appareil à ses oreilles, en tout cas c' est ce qu' il dit sur delphi.


A l'époque, il s'était défendu sur Delphi. Je m'en souviens parfaitement. Et sa position était plus nuancée que "très mauvais appareil à ses oreilles". Peut-être a-t-il changé d'avis depuis ? Il disait que c'était pas la panacée et il a raison.


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 16 Juil 2005 13:19

Il disait, entre autres, que les Tacts "bouffent toutes les micros informations".
Je ne sais pas si c' est très nuancé :)
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 16 Juil 2005 13:26

S'il dit qu'il les bouffe toutes, par définition c'est pas nuancé et erroné, car pour avoir une telle certitude il faudrait pouvoir avoir la liste des dites micro informations à l'origine :lol:

J'aurais, sur ce critère, tendance à penser que l'effet du TACT est justement de faire entendre une plus grande quantité d'informations que la même chaine sans, mais je me trompe peut-être.


Pourtant, des disques que je connais depuis des années m'ont fait entendre des choses que je n'avais jamais entendues : des montages par exemples, un siège de piano qui grince et plein d'autres choses plus ou moins utiles mais néanmoins sur la bande, et pour les disques enregistrés en public une telle séparation des informations venant de l'instrument lui même et des bruits à l'entour baignant dans l'acoustique que j'ai tendance à entendre l'inverse de lui, si ce que tu rapportes est exact.

Et comme tu ne prendrais pas le risque de rapporter des propos qui n'ont pas été tenus, faut bien que je me gratte la tête...


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 16 Juil 2005 13:43

Tu n' es pas tout seul à entendre l' inverse... :roll:
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 16 Juil 2005 14:03

haskil a écrit:J'ajouterais une chose :

Un égaliseur type beringher, comme un TACT ne doivent pas être envisagés comme étant une baguette magique qui va résoudre tous les problèmes comme par enchantement.


Il faut qu'amplificateur et enceintes qui suivent soient capables de supporter les corrections demandées par ces appareils : tant qu'il faut raboter des bosses, ça va, l'ampli et les enceintes suivent, s'il faut boucher des trous de 10, voire plus : là l'ampli doit suivre et les enceintes pas moins...

Il faut donc être très prudent.

....
Alain :wink:


Tout à fait d'accord..... mais quand on maîtrise "tout", il nous est arrivé de corriger jusqu'à + 17dB comme pour la cabine du studio que l'on a optimisé en début de cette semaine (là où été fait le son du film "Les Choristes"...). Mais tout suivait (ampli numérique pro de 1,1 kW, enceinte pro, etc...), et il n'est pas surtout pas conseillé de corriger en positif sans de bonnes bases acoustiques et électroacoustiques (ce que fait le Tact d'ailleurs, et qui amenait le processeur au clip à la démo Tact du dernier CES d'ailleurs..). Une règle prudente est de corriger qu'en "négatif", on évite les grosses bourdes...

C'est sûr que l'approche Tact est un peu plus "plug and play" qu'un Behringer... :wink:

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 16 Juil 2005 14:17

nico- a écrit:En parlant de Landrangin il est plus loquace en règle générale sur les forums que dans la NRDS.
Le Tact est un très mauvais appareil à ses oreilles, en tout cas c' est ce qu' il dit sur delphi.


Comme outil, l'approche "Tact" (inversion de l'impulsionnelle par filtre FIR si mes infos sont correctes...) permet de faire pleins de "choses" qui ne sont pas forcément reliés à une réalité "psychoacoustique" (l'approche est purement du type "traitement de signal"). Dans certaines configurations, on peut avoir une dégradation du son perçu (je connais qqs audiophiles qui ont revendus leur appareil après avoir écouté : d'après eux il "tuait la musique", ce que je peux comprendre aisément avec ce que je sais du process utilisé dans la machine.... la mise au point du process automatique inclus dans le Trinnov Optimizer Taylor Made Edition nous a demandé un certain nombre d'aménagements.... et une machine ne remplacera jamais un être humain en dernier recours.... surtout dans le domaine "musical" 8) )

Avec un Tact, dé fois ça améliore, mais des fois ça "détruit" le son du point de vue de l'auditeur : le système ne donne donc pas 100% de résultats positifs!

Landragin a pu être victime du même "problème" en toute bonne foi...

jacques

PS : nico- a bien suivi mes préconisations et il semble satisfait du résultat :wink: , et il possède également de bonnes bases en "informatique", ce qui aide quand même un peu... le Tact n'est définitivement pas un produit "grand public" contrairement à ce que l'on voudrait parfois faire croire.. (c'est pour celà que l'importateur a une politique de prêt :P )
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 16 Juil 2005 14:50

Raison pour laquelle il aurait dû avoir la prudence requise...

Il semble qu'amplis à tubes et TACT ne fonctionnent pas au mieux, souvent sans aucun doute parce que la puissance de ces amplis est limitée.

Et surtout : la mesure... même si TACT est plus simple de ce point de vue qu'un Beringher, si la mesure est mal faite... les corrections le seront tout autant...

Par ailleurs, il ne faut pas utiliser un TACT en automatique ! Il faut retravailler à la mimine en partant d'une courbe cible...

Cependant, les expressions du genre "tue la musique", fait disparaître "la musicalité" m'intriguent beaucoup, car je comprends neuf fois sur dix l'inverse : pour mes oreilles, il est probable que la musique commence alors à exister...

Les amplis "musicaux" m'ont toujours intrigué, parfois amusé, souvent effaré quand il s'agissait de simplification du message, de concentration dans le médium, avec pertes d'informations liées à l'aération du message et à la discrimination des plans sonores.

Un bel exemple chic du genre : Naim dont les meilleurs appareils ont cette capacité là, les moins bons étant bouchés ou bizarrement rentre dedans.


Un exemple plus démocratique : Rega.


Cependant que ces deux marques semblent rejoindre le camp des marques moins musicales, plus transparentes vis à vis de la musique qu'elles sont censées amplifier.

Du coup, les afficionados de la première heure sont un peu désarçonnés. Et je les comprends.



Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 16 Juil 2005 15:05

haskil a écrit:Raison pour laquelle il aurait dû avoir la prudence requise...

Il semble qu'amplis à tubes et TACT ne fonctionnent pas au mieux, souvent sans aucun doute parce que la puissance de ces amplis est limitée.

Et surtout : la mesure... même si TACT est plus simple de ce point de vue qu'un Beringher, si la mesure est mal faite... les corrections le seront tout autant...

.......

Alain :wink:


Pour être "prudent", il faut savoir ce que l'on fait (dans le domaine du traitement du signal un minimum de connaissance est requis pour pas faire de bourde.... ), je ne pense pas que Landragin soit un "journaliste scientifique" et qu'il s'est limité à écouter le résultat "auditif" (dans la NRDS&HC de septembre paraîtra un article fait par un journaliste avec une approche plus "scientifique" de la compensation électronique...)

C'est sûr que booster un ampli à tube sur une fréquence donnée de 5 à 10 dB peut ne pas lui plaire, mais le seul tact utilisé par nous a été un TCS purement sur le fait d'une sortie en AES (le CasaIII n'esxistait pas à l'époque...) que tu a vu... et la chaine est "full numérique" selon le cahier des charges... je n'ai donc pas d'expérience de mariage Tact/ampli à tube...

Faire des "mesures acoustiques correctes" n'est pas à la portée de "Mr tout le monde", alors que faire des "mesures dans le domaine acoustique" l'est.... mais les résultats diffèrent comme tu le soulignes à juste titre :wink:

maintenant pour revenir à une notion d'inversion de réponse impulsionnelle (ça a été fait dans le pro il y a une dizaine d'année...), même si la mesure est faite correctement :
- ça sonnera pas forcément bien...
- la compensation ne marchera (si elle marche) qu'au point précis de la mesure, suivant le système, le "sweet spot" restera hyper localisé (faudrait presque faire une mesure par oreille... :-? )

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 16 Juil 2005 16:48

TMS a écrit:PS : nico- a bien suivi mes préconisations et il semble satisfait du résultat :wink:


A vrai dire mes essais m' ont naturellement amené aux mêmes conclusions que toi ;)
Le Tact ne fait pas tout mais bien utilisé et en ne negligeant pas non plus quelques traitements acoustiques on peut obtenir un excellent resultat, AVEC les micros informations à leur juste place.
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 16 Juil 2005 16:52

haskil a écrit:Cependant, les expressions du genre "tue la musique", fait disparaître "la musicalité" m'intriguent beaucoup, car je comprends neuf fois sur dix l'inverse : pour mes oreilles, il est probable que la musique commence alors à exister...

Les amplis "musicaux" m'ont toujours intrigué, parfois amusé, souvent effaré quand il s'agissait de simplification du message, de concentration dans le médium, avec pertes d'informations liées à l'aération du message et à la discrimination des plans sonores.

Un bel exemple chic du genre : Naim dont les meilleurs appareils ont cette capacité là, les moins bons étant bouchés ou bizarrement rentre dedans.


Entièrement d' accord.
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 16 Juil 2005 17:23

A quoi j'ajouterais que ce que certains appellent le manque de vie est sans doute à prendre au pied de la lettre :

Un son plus tenu dans le grave, d'apparence moins libre car plus droit et plus propre peut, sur certaines musiques, donenr la sensation d'une écoute plus calme, moins remuante. ça je le conçois sans aucun problème.


Mais si l'on écoute de la musique qui exige d'entendre tout à sa place, la moindre nuance d'un pupitre d'alto dans un orchestre, la plus infime nuance d'un pianiste ou d'un violoniste, alors la vie, mais la vie réelle, celle fondée sur l'appréciation de l'infiniment petit qui justifie l'infiniment grand donne un avantage à une écoute plus propre.

On est alors davantage pris par ce qu'il y a dans le disque que par sa chaine qu'on finit par oublier.


Après tout elle n'est qu'un vecteur d'émotion pas un créateur d'émotion.


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 16 Juil 2005 20:08

haskil a écrit:.....
On est alors davantage pris par ce qu'il y a dans le disque que par sa chaine qu'on finit par oublier.


Après tout elle n'est qu'un vecteur d'émotion pas un créateur d'émotion.


Alain :wink:


Alain, je pense qu'énormément d'audiophiles au contraire on des chaines que je qualidie de "musicales" et qui rajoutent énormément de choses au message enregistré (et ça se mesure aisément sur des enceintes....) et que la chaine passe de vecteur d'émotion à générateur d'émotion... et l'écoute n'est plus de ce qu'il y a dans le disque (+ ou - ...) mais au contraire ce que la chaine crée (ou surajoute), indépendamment de la prise de son, du mixage ou des micros utilisés.

un traitement qui enlèverait ce qu'un enceinte rajoute en terme de musicalité serait perçu comme "non musical"... en fait peu de gens apprécient la neutralité de but en blanc...

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 17 Juil 2005 2:52

Jacques, c'est précisément ce que je dis, depuis toujours sur ce forum ce que tu racontes là et que je venais de dire une fois encore :lol:

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 17 Juil 2005 9:54

pour ma part, j'ai vécu avec l'ensemble TACT plusieurs mois et ... j'avoue n'avoir pas réussi à le dompter.
Cela peut être la meilleure ou la pire des choses car la moindre petite inflexion sur la courbe de réponse se répercute sur tout le spectre;
La bibliothèque de courbes cibles est très vaste et la première approche est de choisir la "bonne" par rapport à votre systême; et ce ne sera certainement pas une droite bien linéaire !
d'ailleurs qu'est vraiment votre "réalité" si ce n'est votre goût. Le Tact fera ce que vous en ferez; le plus dur sera de vous arrêter de trifouiller les courbes et de vous dire OK c'est celle là, n'allons pas plus loin. ce qui ne vous empêchera pas de comparer avec le bypass et de vous poser la même question lancinante : il en fait trop ou pas assez ...
Ne surtout pas lui demander de grandes corrections; ce sera contre productif.
mon expérience n'est pas une référence car j'ai pu passer à coté de quelque chose tellement le Tact est une usine à gaz.
Je suis un peu (mais c'est mon avis) comme Landragin, circonspect et sceptique sur le Tact car le Tact recalcule en permanence mais la spontanéité y perd au passage;
Bien entendu l'acoustique de la pièce est primordiale dans le résultat mais il vaudra toujours mieux traiter la pièce passivement qu'electroniquement
poprock-homecinesolutions
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 2585
Inscription: 01 Nov 2001 2:00
Localisation: Compiegne 60200



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message