Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Test du Behringer T1951 + mon instal

Message » 20 Nov 2005 1:05

L'engin:

Image

J'y ai join les cables qu'il fallait de la marque Procab la finition est moyenne surtout pour les RCA mais ce n'est que du provisoire, et puis ils ne vont pas si mal que ca, je vais en faire en DIY avec selectronic.

Déballage:

Waw c'est beaucoup mieux qu'en photo, ca fait son poid 8 kilos, transformateur toroidal, connexion très soignée, lampe 12AX7-A...
Aeration avec l'écriture BEHRINGER... Le cable d'alimentation est très soigné aussi, Bref ca inspire confiance.

Ecoute:

Avant tout je met tous les potentiomètres au minimum, ensuite mise sous tension waw que c'est joli...(voir photo dans le fond du post).

Je prend un cd au hazard, Stan Getz Lullaby of Bridland...

La musique démarre je commence par regler le niveau d'entrée des deux canaux sur 0, niveau normal quoi ni plus ni moins que sans le correcteur...

Ensuite je joue un peu avec les boutons de correction c'est tres sensible et efficace, chaque petit cran se fait entendre si on prete l'oreille.

Passons aux choses sérieuse Aznavour Live Olympia 1978 un enregistrement que j'affectione beaucoup pour sa justesse et sa simplicité.

Je cale sur la piste 13 (La bohème) je laisse aller une minute histoire de me remettre tout ca en tete ensuite remise a zero pause j'augmente le volume de lampe un cran avant midi, je met play, et la... c'est la GROSSE claque, c'est plus chaud plus intime, J'ai l'impression qu'il chante rien que pour moi, tout en gardant la dimension de la salle qui a augmenté...
Le piano est plus "spatial" et chaud, mieux détouré, Charle semble s'etre décallé un peu vers la droite on entend sont déplacement quand il bouge...

Viens ensuite Diana Krall Live in Paris piste 7 Devil may care, meme remarque au niveau du piano, la voix de Diana est plus charnelle, plus vivante, pour ceux qui connaise la passage avec les percussion solo est fabuleux, on entend plus distinctement chaque symbale c'est magique...

Se sont suivit de quelques heures d'écoutes de différent cd nottament cd de test bowers & wilkins avec lequel il est difficile de faire mieux... pourtant certaine petite différences se font entendre c'est agréable...

Meme avec du Bob Marley, Madonna, Mozart les changements sont me plaisent...

Bref c'est du tube quoi, la différence fait plaisir a entendre j'étais deja content qu'il ne polue pas le son de mon ampli mais avec les lampes c'est encore mieux...

J'espere que je n'ai pas été trop fouilli dans mes descriptions LOL

Comme promis quelques photos de la bete et de mon install...

Détail du Behringer:

Image

Avec le lecteur CD Marantz CD6000 OSE LE:

Image

Avec l'ampli Marantz PM17MK2:

Image

Avec les enceintes ( B&W DM602S3 sur PM17 et JBL sur l'autre ampli Marantz PM7000 )

Image

B&W DM602S3:

Image

JBL Studio Serie S26:

Image

Marantz PM7000 et lecteur DVD/SACD philips:

Image

Voila :wink:
C0nst@ntine
 
Messages: 835
Inscription: 28 Oct 2005 14:58
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Nov 2005 1:05

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Nov 2005 0:37

Elle pue tant que ca :lol:
C0nst@ntine
 
Messages: 835
Inscription: 28 Oct 2005 14:58
  • offline

Message » 21 Nov 2005 13:47

Bonjour,

Je ne suis pas sûr d'avoir tout compris.
Je comprends que le T1951 est un égaliseur paramétrique avec un étage à tube.
Et à priori il permet d'égaliser (jusque là ca va :wink:), mais il permettrait aussi d'ajouter une coloration de type tube au son qui le traverse.

Et les tests que tu as faits semblent porter uniquement sur la partie "son tube", avec les égaliseurs à zéro, c'est bien ca ?

Alors quand tu dis :
C0nst@ntine a écrit:Je cale sur la piste 13 (La bohème) je laisse aller une minute histoire de me remettre tout ca en tete ensuite remise a zero pause j'augmente le volume de lampe un cran avant midi, je met play, et la... c'est la GROSSE claque, c'est plus chaud plus intime, J'ai l'impression qu'il chante rien que pour moi, tout en gardant la dimension de la salle qui a augmenté...
Le piano est plus "spatial" et chaud, mieux détouré, Charle semble s'etre décallé un peu vers la droite on entend sont déplacement quand il bouge...

Je comprends assez bien ce que ca peut donner (j'ai moi même un pré-ampli à tubes avec des AX7 et je retrouve un peu ce que j'entends en comparaison avec le pré-ampli à transistor que j'avais avant).

Par contre quand tu dis :
C0nst@ntine a écrit:Viens ensuite Diana Krall Live in Paris piste 7 Devil may care, meme remarque au niveau du piano, la voix de Diana est plus charnelle, plus vivante, pour ceux qui connaise la passage avec les percussion solo est fabuleux, on entend plus distinctement chaque symbale c'est magique...

Là ca métonne un peu car tu laisses à penser qu'il y a plus d'information qu'auparavant (sans le Behringer), alors que ca n'est objectivement pas possible. S'il n'y en a pas moins qu'avant c'est déjà un exploit. Par contre que la coloration apportée te plaises à l'oreille, ca n'est pas discutable et c'est peut être le principal dans ce que tu recherchais.

Tu vas faire hurler ceux qui pensent qu'un préampli doit être le plus transparent possible et qu'un bon ampli (pré-ampli) à tube doit sonner pareil qu'un bon ampli (pré-ampli) à transistors, mais bon, c'est ton droit :mdr:

Ca m'intéresse d'avoir la suite de tes expériences, avec l'égaliseur en fonction : comment tu détermines la correction à appliquer, et quel est le résultat obtenu au final.

A+ :wink:
Quetzal
 
Messages: 429
Inscription: 23 Avr 2003 23:12
Localisation: 74
  • offline

Message » 21 Nov 2005 22:15

Salut Quetzal,

Merci pour l'interet que tu portes amon post (je desesperais lol)

Premierement oui j'ai fait ces test la avec le potentiometre a zero... j'ai juste testé le fait d'ajouter des harmoniques ( c'est ce qu'il dise dans le manuel :roll: ) en augmentant la chaleur des lampes...

Pour le test avec Diana Krall, je me suis peut etre mal exprimé, on entend pas plus mais différament, sauf pour les cymbales ou j'ai bien l'impression qu'elle sont plus réelle, et un peu plus physique que sans le Behringer (surtout apres une heure de chauffe, juste pour le Behringer...)... Il y a aussi une chose qui m'a surpris c'est que quand quelqu'un tousse dans le public je l'entend mieux qu'avant... j'ai encore refait le test tanto... Cela m'a beaucoup etonné, car effectivement lorsqu'on ajoute un appareil dans la chaine on est sensé perde... Je referais d'autre test avec des prises de son de ce genre la, par contre sur le CD de test Bowers & Wilkins je n'ai ni perdu, ni gagné cela me semble pareil, mais je le connais moins bien que Live In Paris de Diana Krall.

Pour ce qui est de l'égalisation c'est un 2x4 bandes:


Bande 1: de 20hz à 300hz

Bande 2: de 60hz à 1,2khz

Bande 3: de 250hz à 5khz

Bande 4: de 1000hz à 20khz

Pour chaque bande je peux regler la plage d'action de fréquence pour chaque fréquence, le deuxieme potentiometre définit la largueur du filtre, autrement dit sa valeur,. La largeur peut aller de 0,03 a 2 octaves. Le troisieme etant le potentiometre level de -15 à +15db.
C'est assez efficace pour corriger l'acoustique défaillante, ou redonner un petit coup de jeune a du Louis Armstrond de mauvaise qualité... c'est assez interessant. Par manque de temps je n'ai pas encore réellement su tester tout ca...

Je n'ai pas compris ce que tu voulais dire avec ceux que je vais faire Hurler... lol

a plus

Cordialement
Thomas
C0nst@ntine
 
Messages: 835
Inscription: 28 Oct 2005 14:58
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message