Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Traitement acoustique pas à pas

Message » 24 Déc 2006 10:26

:wink:
Dernière édition par fredfish le 28 Jan 2007 10:05, édité 1 fois.
fredfish
 
Messages: 4025
Inscription: 04 Sep 2005 15:27
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Déc 2006 10:26

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Déc 2006 13:36

salut à tous,
par rapport à tes questions JC 07 il te faut bien déterminer tes problèmes et tes objectifs.

Traiter le plafond est une excellente idée en effet,j'ai dû le faire moi aussi mais en utilisant une autre méthode que celle "des vagues".

En règle générale un plafond "à vagues" est surtout interessant car il te permets de polariser ta pièce:
les enceintes ne voient que des surfaces absorbantes et l'auditeur depuis son point d'écoute ne voit lui que des surfaces réfléchissantes.
On peut aussi jouer sur des vagues de période différentes (plus ou moins courtes,plus ou moins prononcées)

Par rapport au traitement des surfaces en général,que ce soient plafonds murs ou sol,il faut bien garder à l'ésprit que dés qu'une surface n'est pas rigide elle va absorber de l'énergie et de façon souvent difficile à connaitre.
On a le coef de Sabine pour les surfaces mais selon sur quoi cette surface est posée,comment elle est reliée au support solide derrière,s'il y a présence d'un vide ou plénum qui va réagir comme une cavité accordée,un résonnateur en quelque sorte,tout celà va devenir très difficile à maîtriser et les acousticiens le reconnaissent eux mêmes,ils ne sont jamais absolument certains du résultat.
Donc attention à ne pas trop retirer d'énergie dans ta pièce car tu tomberais alors dans un autre travers et tu serais obligé peut-être de changer d'enceintes si les tiennes ne chargent plus assez une pièce qui "en bouffe trop".

En outre regardes bien tes rapports de dimensions,car dans une pièce "mal née" beaucoup s'accordent à reconnaitre qu'en dessous de 56 mètres cube à moins d'un énorme travail de traitement il n'y a pas de solution facile.

Ceci dit il y a toujours des solutions et on peut parvenir à des résultats comparables avec des chemins différents,et c'est toujours un vrai bonheur que d'attaquer un tel chantier.

Excellentes fêtes à tous et à très bientôt
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 24 Déc 2006 17:54

JC 07 a écrit:je suis donc en train de prevoir cet amenagement et l'idee de ce plafond en vague me taquine.
Je n'ai que 2.26m de hauteur pour un piece qui fera en gros 4.1 m de largeur par 6m de long.
Alors j'ai quelques petites questions


Nous ne sommes pas si éloigné sen terme de dimensions, ça va aider, mais saches que la hauteur de ton plafond est quand même très bonne, bien meilleure que le mien en tous cas ;-)

As tu des solives à 2,26 m ou seulement le "dur"?

JC 07 a écrit:1) concernant le plafond:

-La forme des vagues peut elle etre alternée?


C'est ce que nous avons fait, aucun angle entres les solives n'est identique, mais on peut faire mieux si le plafond est plus haut, tel que le tiens.
Je suis en train de finaliser le compte rendu en images de notre projet, pour illustrer les détails dont vous n'avez pas encore connaissance, patience.

JC 07 a écrit:-Cette forme, si j'ai bien suivi, est là pour casser les reflexions plafond/sol, peut on envisager une forme non pas en vague mais en accent circonflexe inversé?


Tu risques d'avoir plus de chance de te retrouver avec des résonances ou ondes stationnaires si tu crées des formes courbes non solidaires.

Je m'explique, une forme d'accent circonflexe est soit un creux soit une bosse, je préfère de loin utiliser un relief tel une bosse qu'un creux, qui lui va être complexe à maîtriser, surtout si ce ne sont que des morceaux mis bout à bout, c'est différent si tu réalises une vague complète réalisée avec des grands et petites creux suivi de bosses grandes et petites sur un seul tenant, avec un petit espace entres les lattes de bois par exemple, ce qui va avoir pour conséquence de ne pas engendrer de phénomène d'écho et de capturer certaines résonances indésirables, mais là encore c'est au cas par cas.


JC 07 a écrit:-Quelle est la frequence ideale( si elle existe) pour une piece de cette longueur?


Je ne comprends pas ta question.

JC 07 a écrit:-Y a t'il une hauteur minimum souhaitable?


Le pire qu'il puisse arriver c'est de se retrouver avec un plafond bas, tel que mon salon d'écoute à la base.

Le mieux, c'est d'avoir une hauteur élevée, plus elle l'est, meilleurs seront les résultats et moins vous serez obligé de travailler le plafond.

Jusqu'à 2,5 mètres à 3,5 mètres, un relief au plafond est salutaire, au delà ... non, ce n'est pas nécessaire, surtout si c'est un plafond dit "cathédrale", ça c'est un must, mais qui peut aussi réserver de mauvaises surprises, et là au lieu de diffuser il faut absorber... mais c'est une autre histoire.

JC 07 a écrit:-L'incidence du changement de materiau pour la realisation des vagues: par exemple du placo doublé par de la laine de roche?


Je ne conseille pas d'utiliser du placo, du moins pas en plaque complète, le bois a un coefficinet proche du plâtre, mais il a l'avantange d'être coupé en lattes assez aisément, ce qui n'est pas le cas du placo qui risque de trop vite se briser et dont il faudra réaliser une finition, ce qui augmente considérablement les coûts ...

Oui, les formes vont diffracter le son, mais tu vas peut être avoir des échos flottants du fait d'une surface lisse face à un sol lisse, tu veux prendre le risque? moi pas et aucun ordinateur ne vas te donner la réponse à 100%.

Je veux dire par là qu'un plafond bien structuré va vous affranchir de créer du relief au sol, j'ai moi même retiré la table basse qui se trouvait là initialement, elle est devenu obsolète.
Le mobilier usuel suffit dans la majorité des cas, chez les particuliers.

JC 07 a écrit:2)concernant le traitement des murs:

J'envisage de venir plaquer les murs en beton armes avec un parement type lambris ( tasseaux de 40mm, circulation d'air derrierre le lambris pour l'aeration)dois- je doubler cet espace avec de la laine de roche ou autre pour des raisons acoustiques?


Le béton est très solide et va te permettre une bonne base pour une isolation PHONIQUE structurelle, c'est à dire, sur laquelle tu vas venir t'appuyer.

Le fait de laisser de l'air et d'utiliser du lambris + laine, va concourir à d'une part capter les sons pour éviter qu'ils ne se perdent dans les murs, c'est le traitement phonique, mais si tu utilises un matériaux qui va vibrer, tel le lambris, tu vas perdre en dynamique sur certaines fréquences qui vont être littéralement "bouffées" par ce résonateur géant que seront tes murs...

Pour réaliser un traitement acoustique de bonne efficacité, c'est à dire faire en sorte de "dompter" les sons pour les rendre plus agréable DANS la pièce, il faut absolument penbser à créer du relief sur les murs ... mais de penser qu'il y a deux sortes de travaux, la structure solide et non vibrante d'une part, c'est sur celle ci que l'on va s'appuyer pour réaliser le traitement acoustique final.

Disons que le traitement Phonique est ce qui ne se voit pas, dans les murs pour éviter que les sons ne sorte de la pièce et le traitement Acoustique, c'est ce qui se voit, et que nous voulons qui restent dans la pièce bien ordonnés, si je peux résumer ainsi.

JC 07 a écrit:Je vois que dans ta piece les angles ne sont pas cassés, cela ne crée t-il pas des zones de resonnances dans le grave? Est il preferable de prevoir des angles cassés?


Très bonne observation, les angles sont maintenant, et comme je l'avais fait avant les travaux, "cassés".
C'est IN-DIS-PEN-SA-BLE.
Pourquoi? pour éviter les ondes stationnaires dans le grave notamment, ce qui peut avoir pour conséquence, soit de "manger" du grave, soit de "gonfler" ce registre, ce qui est une plaie.

Dans TOUS les cas, je vous recommande de "casser" les angles de votre pièce, vous allez vous affranchir d'un tas de problèmes par la suite et il sera plus simple de traiter l'acoustique de votre salon au lieu de courir à résoudre les défauts engendrés par une mauvaise conception à la base.

Le "best" est de réaliser un "cache" qui va venir s'appliquer dans les angles, grâce à un panneau à trous, sur toute la hauteur ou au 3/4 de la hauteur avec en arrière une succession de matériaux absorbants, pour terminer sur une planche de bois ou de plâtre, la largeur peut être de 60 à 80 cm, dépendant de la taille de votre pièce, ça peut être plus également, mais là nous ne parlons pas de cas particulier.

Le panneau à trous, que vous trouverez facilement chez votre quincailler, est intéressant, car il va diffuser et absorber à la fois.

JC 07 a écrit:3) concernant le sol:

C'est une dalle en beton lissé brut, je ne compte lui ajouter qu'une sous couche et un parquet flottant (enfin, du stratifié) pour rester raisonnable au niveau de la perte de hauteur. Est ce un probleme?


Oui, ça peut devenir un problème.

Je te suggère, vivement, de laisser un vide d'air de quelques centimètres au sol, je sais, ce n'est pas très pratique à réaliser mais saches que le résultat sera meilleur si ton plancher ne touche pas le sol en béton directement.

Regardes, prends un violoncelle ou une contre-basse et joue en directement sur du béton et passe ensuite sur une estrade avec un vide d'air en dessous ... résultat? quel son aimes tu le plus?

D'autre part, ton sol va "respirer" si tu lui laisses une couche d'air avant de le recouvrir.

Une structure de bois traité est constituée au sol, puis une base de contreplaqué va servir de support plein, puis mets ta sous-couche pour le confort de la marche et appliques ton plancher flottant.
Si tu as un budget plus élevé, je ne saurais trop te conseiller un plancher flottant en bois franc, ça existe en France, j'en ai déjà posé et le fini est incomparable.

Bonne fêtes de Noel à tous :wink:
Euterpe
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 2286
Inscription: 13 Fév 2005 16:40
Localisation: Québec-Canada

Message » 25 Déc 2006 9:26

Je suis sceptique en ce qui concerne l'espace sous le plancher.
Je proposerai plutôt de laisser cet espace au niveau du plafond car poser du matériel sur un sol vibrant n'est pas ce qu'il y a de mieux pour l'inertie du système.

Je suis conscient de ce que va apporter un vide sous plancher. Ce dernier va permettre de dégraisser la restitution en absorbant une partie de l'onde émise vers le sol par les HP graves.
Maintenant tout dépend de la hauteur physique de ces HP. Plus ils seront haut et plus ils diffuseront un registre grave bien aéré sans rebondir violement sur le sol en direction des oreilles. Et dans ce cas il faudra revoir le positionnement des enceintes pour retrouver ce qu'il manque à vos oreilles.
Ce genre de réglage est plus difficile si l'enceinte est grande.
Sachez aussi qu'un grave bien dégraissé va ouvrir le rendu de manière générale par diminution de l'effet de masque.

Par prudence je poserai mon plancher sur une fine couche de liège avec la dalle béton en dessous puis je fabriquerai des petites estrades à placer sous chaque enceinte, la hauteur restant à déterminer selon les essais, pour corriger un surplus de grave s'il y en a un.
clonedvinyl
 
Messages: 1824
Inscription: 09 Sep 2005 14:46
Localisation: 78
  • offline

Message » 25 Déc 2006 9:40

Tout d'abord un joyeux noel à tous,

Merci à tous pour vos reponses encourageantes.


Euterpe a écrit:

As tu des solives à 2,26 m ou seulement le "dur"?


hourdis et moellons de la dalle du garage

JC 07 a écrit:-Quelle est la frequence ideale( si elle existe) pour une piece de cette longueur?


Euterpe a écrit: je ne comprends pas ta question.


Doit on respecter un intervalle regulier entre les solives ou peut on jouer sur l'espacement: j'ai la reponse semble t'il!

Euterpe a écrit:
JC 07 a écrit:-Y a t'il une hauteur minimum souhaitable?


Le pire qu'il puisse arriver c'est de se retrouver avec un plafond bas, tel que mon salon d'écoute à la base.

Le mieux, c'est d'avoir une hauteur élevée, plus elle l'est, meilleurs seront les résultats et moins vous serez obligé de travailler le plafond.

Jusqu'à 2,5 mètres à 3,5 mètres, un relief au plafond est salutaire, au delà ... non, ce n'est pas nécessaire, surtout si c'est un plafond dit "cathédrale", ça c'est un must, mais qui peut aussi réserver de mauvaises surprises, et là au lieu de diffuser il faut absorber... mais c'est une autre histoire.


Je parlais de la hauteur de la vague, j'envisageai des solives de 20 cm de haut.

JC :wink: , j'attends la suite du cr concernant ta salle avec impatience!
JC 07
 
Messages: 858
Inscription: 19 Juin 2003 20:54
Localisation: Bourg Les Valence (26)
  • offline

Message » 25 Déc 2006 20:31

Joyeux Noel à tous,

soulever les enceintes est une opération délicate et hasardeuse,
par rapport à la hauteur des tweeters qui détermine souvent le réglage de la mise en phase,de la propagation et de l'image en général on risque de tout déséquilibrer.
Sans compter le fait de savoir de combien les soulever et sur quel support le faire ?

En théorie il est exact qui si on éloigne du sol des hp de grave on diminue en général leur efficacité, c'est d'ailleurs ce que Wilson faisait avec les colonnes de grave de son Wamm où la hauteur était réglable mais comme tous les autres hp étaient dans une autre structure ça ne déséquilibrait rien.

Je l'avais,essayé de soulever mes enceintes,sur les conseils de Rinaldo Bassi,me voilà donc avec mes Wilson "en hauteur".
Résultat fort peu concluant,
alors je les avais remises au sol et j'avais soulevé...la zone d'écoute en plaçant le canapé sur une estrade ouverte afin d'éviter qu'elle ne réagisse comme un résonnateur et ainsi d'éloigner l'auditeur des trop fortes pressions au voisinage du sol.
C'était mieux mais la sagesse a finalement repris le dessus,j'ai changé d'enceintes.

Si la dalle est parfaitement inerte sous les enceintes n'est-il pas interessant d'en profiter pour en faire un appui "de référence" en quelque sorte et de ne mettre alors un revètement que dans le reste de la salle,et pourquoi pas un caillebotti (pas bien certain de l'orthographe du coup...) au niveau des réfélexions primaires au sol,ça prend la poussière mais ça évite le tapis,donc on diffuse au lieu d'absorber ?

Voilà juste quelques remarques enveloppées de bulles de champagne,
salut à tous et @ +
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 25 Déc 2006 21:07

van.alstine a écrit:Si la dalle est parfaitement inerte sous les enceintes n'est-il pas interessant d'en profiter pour en faire un appui "de référence" en quelque sorte et de ne mettre alors un revètement que dans le reste de la salle,et pourquoi pas un caillebotti (pas bien certain de l'orthographe du coup...) au niveau des réfélexions primaires au sol,ça prend la poussière mais ça évite le tapis,donc on diffuse au lieu d'absorber ?

Voilà juste quelques remarques enveloppées de bulles de champagne,
salut à tous et @ +


Van.alstine,

Excuse moi pour cette question mais c'est quoi un "caillebotti" ?

Bonne bulles,
Fred. :wink:
fredfish
 
Messages: 4025
Inscription: 04 Sep 2005 15:27
  • offline

Message » 26 Déc 2006 0:45

salut Fred,
c'est ce que l'on trouve sur certaines parties des ponts des voiliers ou aussi en sortie de baignoire dans certaines salles de bain,une structure de bois en croisillons qui peut laisser passer l'eau et sur laquelle tu peux marcher,
c'est vrai que la profondeur des "accidents" est relativement faible si tu poses ça au sol directement,de l'ordre de quelques centimètres seulement mais ça diffuse quand même (ça se limite aux fréquences élevées)
Dans une instal "haut rendement" le gars avait fait ça devant les médium-aigu,mais comme il avait à peu prés construit sa pièce autour du système sous le caillebotti en question il y avait un "trou" assez profond et partiellemnt amorti pour éviter les retours génants,il s'affranchissait ainsi presque complètement des réflexions primaires au sol.
Mais je vais quand même vérifier l'orthographe...
@ +
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 26 Déc 2006 7:07

Une petite photo de l'utilisation posible des caillebotti, prise sur le site DB SYSTEM:
Trois rangée de caillebotti au sol devant le tapis en coco
JC :wink:
Fichiers joints
db system.jpg
db system.jpg (83.47 Kio) Vu 1430 fois
JC 07
 
Messages: 858
Inscription: 19 Juin 2003 20:54
Localisation: Bourg Les Valence (26)
  • offline

Message » 26 Déc 2006 10:03

Ok, merci pour la réponse et la photo.
Maintenant concernant le look c'est juste un peu limite à mon goût.
Et c'est bien là tout le problème du traitement acoustique... il faut que l'esthétique suive ! Et ça c'est tout aussi difficile que le traitement.

Fred. :wink:
fredfish
 
Messages: 4025
Inscription: 04 Sep 2005 15:27
  • offline

Message » 26 Déc 2006 10:29

Bonjour a tous et bonne fêtes ,
je suis actuellement dans la même demarche que vous mais peut etre avec un train d'avance...
Mon local est maintenant terminé et globalement l'acoustique est déja satisfaisante (aucune résonnance).

Mais dans une démarche d' éternel insatisfait je souhaite toute fois peaufiner celle ci :mdr: etant donné que derrière mon "loading point" se trouve devant 2 fenetres :
une de 180 cm et une autre de 100 cm.

- plusieurs pistes :
- fabrication de panneau acoustique
- chargé la piece avec des plantes (beaucoup ficus , bananier...etc...)
- mis en place d'un rideau epais

l'arriere :
http://img242.imageshack.us/my.php?image=dscn0339be0.jpg

l'avant :

http://img49.imageshack.us/my.php?image=dscn0564uj2.jpg

bien a vous ! :wink:
angel68
 
Messages: 1261
Inscription: 12 Jan 2006 18:30
  • offline

Message » 26 Déc 2006 13:52

bien vu JC
ce n'est pas à cette instal que je pensais mais en effet le gars a eu la même idée
par contre celle que j'avais vue était plus réussie du point de vue de l'intégration, là on voit le coté "rajouté" et je suis d'accord avec Fred, look un peu limite,

si tu comptes faire un parquet par exemple, tu peux t'arranger pour que les dalles du dit "caillebotti" arrivent à fleur de tes dalles de parquet, sans différence de hauteur ça peut être plus sympa d'autant que sur la photo le gars avait mis le premier prix de chez Leroy Merlin visiblement et on peut en trouver de beaucoup plus belles qui vues de dessus forment un damier.

Toujours si tu fais un parquet tu peux aussi penser à ménager le long des murs un espace de 5 à 10 cm de large que tu couvrira par une planche (comme une plinthe mais à plat, on marche rarement le long des murs) qui te servira au besoin à passer des cables d'un bout à l'autre de ta pièce et qui resteront invisibles, c'est souvent bien plus pratique que de les faire passer dans le faux plafond et tu peux en avoir besoin si tu rajoutes des voies arrières ou un projo focale fond de salle (ça t'évites de l'avoir au milieu).

C'est généralement quand on a fini qu'on voit ce qu'on aurait pu faire...

allez @ +
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 26 Déc 2006 14:02

salut Angel,
Quelles sont les dimensions de ta pièce ?
Est elle un rectangle parfait avec des angles droits partout et des surfaces complètement parallèles ?
La nature des murs et de la dalle ?
Est-elle un volume clos ou communiques-t-elle avec d'autres pièces ?
Que reproches-tu à ton résultat d'écoute ?

J'aurais dû travailler pour le KGB !
@ +
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 26 Déc 2006 14:28

van.alstine a écrit:salut Angel,
Quelles sont les dimensions de ta pièce ?
Est elle un rectangle parfait avec des angles droits partout et des surfaces complètement parallèles ?
La nature des murs et de la dalle ?
Est-elle un volume clos ou communiques-t-elle avec d'autres pièces ?
Que reproches-tu à ton résultat d'écoute ?

J'aurais dû travailler pour le KGB !
@ +


c'est un rectangle de 400 cm par 700 cm...je répete que suis vraiment dans une démarche de "peaufinage"..

Au plafond j'ai mis en place un plafond tendu de type Barisol , sous cette tenture il y a une isolation termique.
Comme j 'ai écris dans le post précédent , jusqu'à la moitié de la piéce c'est parfait .
Du fait des fenetres , je me retrouve avec une moitié de piece (coté fenetres) légerement réverbérante.
Je pense qu'il y a donc matière a améliorer ....mais il faudra que ce soit esthétique et efficace !

Merci pour vos commentaires .
angel68
 
Messages: 1261
Inscription: 12 Jan 2006 18:30
  • offline

Message » 26 Déc 2006 15:20

salut Angel,
coté fenêtres une solution simplex pour réduire le coté réverbérant consisterait à mettre une tenture,
un rideau lourd en coton si possible (là il y a le choix pour éviter les foudres de madame, et tu prendra le double de la dimension qu'il te faut en largeur afin de le plisser à 50%).
L'autre avantage c'est que ce n'est pas fixe, tu peux le tirer plus ou moins en fonction du résultat recherché.
Il est souvent recommandé de le décoller légèrement du mur avec des supports longs mais même si ce n'est pas possible c'est de toutes façons pas mal déjà, ça va bien calmer l'arrière.

En outre avec 28 mètres carrés même avec un plafond à 2,50 m tu es déjà dans un volume qui te permets d'éviter pas mal de problèmes de résonnances classiques.

Au plafond ton barisol va être à peu prés réverbérant pour les hautes fréquences (surface lisse) et absorber un peu d'énergie dans le grave (surface molle avec un traitement thermique donc un absorbant derrière).

@ +
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message