Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

transparence <---> matière

Message » 08 Nov 2003 1:14

La transparence est liée à la neutralité de la chaine, plus une chaine est neutre, plus elle sera transparente puisque elle n'ajoutera ou ne retirera rien à la musique, ou plutôt à ce qui est enregistré sur le cd...

La matière sonore est la faculté qu'a une chaine à reproduire "l'âme" des instruments ou de l'artiste, ne dit on pas quand on écoute une chaine que l'on a l'impression qu'ils jouent devant nous lorsque elle reproduit cette matière? sauf que lorsque c'est systématique, c'est plus un manque de neutralité que de transparence! :o

Ce n'est que mon avis, mais je suis d'accord avec... :wink:
REGISTLSE
 
Messages: 1716
Inscription: 01 Juil 2003 23:21
Localisation: Le pays de Nougaro con... (31)
  • offline

Annonce

Message par Google » 08 Nov 2003 1:14

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Nov 2003 9:48

C'est un peu réducteur des systèmes droits aux mesures et transparents peuvent parfaitement manquer subjectivement de chair....en outre il est vraiment pas façile de distinguer la "mauvaise graisse" d'une reproduction sonore.
Pour ma part au concert deux points me frappe toujours :l'energie et la sensation de matière sonore y compris dans l'aigu et ça peu de systèmes réussissent à le reproduire correctement la mode étant plutôt à la course à la définition et transparence extrême et à la maigreur.
Sonlam
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2444
Inscription: 27 Aoû 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Nov 2003 13:18

Sonlam a écrit:C'est un peu réducteur des systèmes droits aux mesures et transparents peuvent parfaitement manquer subjectivement de chair....en outre il est vraiment pas façile de distinguer la "mauvaise graisse" d'une reproduction sonore.
Pour ma part au concert deux points me frappe toujours :l'energie et la sensation de matière sonore y compris dans l'aigu et ça peu de systèmes réussissent à le reproduire correctement la mode étant plutôt à la course à la définition et transparence extrême et à la maigreur.


Je suis d'accord avec toi! c'est pas parce qu'un système est droit qu'il a de la matière... c'est vrai que beaucoup de système aujourd'hui sont ascendant et privilégis la définition et la pseudo transparence à de la matière et de la chaleur (la plupart du temps fausse elle aussi!)
REGISTLSE
 
Messages: 1716
Inscription: 01 Juil 2003 23:21
Localisation: Le pays de Nougaro con... (31)
  • offline

Message » 08 Nov 2003 13:27

Ce qui m'embète dans votre interpértation c'est que vous donez au mot matière une certaine connotation ésotérique qui AMHA n' pas lieu d'etre.

Comme je l'ai déjà dit, on ne crée pas de la matière.... Une enceinte n'est qu'un dispositif déstiné à générer des vibrations d'air et rien de plus. C'est de la bonne corrélation entre ces vibrations et le codage présent sur l'enregistrement que dépend tout le reste...

Maverick :wink:
Maverick
 
Messages: 5417
Inscription: 04 Juil 2002 12:58
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 08 Nov 2003 14:16

Il est parfaitement possible d'avoir ET transparence ET matière. Je connais quelques appareils qui fournissent les deux.
Je pense que l'un des problèmes, quand on cherche à avoir un système qui est "droit", c'est qu'on fait les mesures en régime stationnaire, c-a-d sur une sinusoide, à volume constant. Or la musique n'étant pas une simple sinusoide, ce qui est droit à régime stationnaire ne l'est pas forcément en régime variable, et plus particulièrement en régime "transitoire", c-a-d lors de variations rapides du signal.

Dans ce cas-ci, qui est celui qui nous importe, certaines bandes de fréquences peuvent varier rapidement, avec peu de distortions, alors que d'autres ne suivront pas. Cela dépend évidemment de l'alimentation, mais de façon générale de toute l'électronique, et bien sûr, des enceintes.
Mieux vaut un système à peu près droit sous n'importe quelle sollicitation qu'un système parfaitement droit et transparent uniquement en régime stationnaire.

A mon sens, un système peut être neutre, ou droit, lorsqu'on écoute de la musique relativement calme (en absence de fortes attaques), et plus du tout lorsque ça s'énerve un peu.
En général, c'est dans le bas médium et le grave qu'une électronique s'écroule en premier en régime transitoire (car ces fréquences requièrent plus d'énergie).
Ce serait à confirmer, mais à mon sens, la sensation de matière serait corrélée à la capacité du système à rester neutre en régime transitoire.
Ninja40
 
Messages: 1473
Inscription: 22 Aoû 2002 16:37
  • offline

Message » 08 Nov 2003 15:25

Salut Ninja,

Je pense également que la sensation de matière provient de plusieurs paramètres correctement maitrisé par les transducteurs.J'aimerais également beaucoup avoir des mesures en régime transitoire à diverses niveaux d"écoute .y compris les sacro saintes courbes de réponse et on aurait vraiment des surprises.En off des constructeurs dénonçent la dictature de la courbe droite en régime stationnaire à un niveau donné condition sine qua non pour avoir un test dans nos chères revues.
Dernière édition par Sonlam le 08 Nov 2003 17:07, édité 1 fois.
Sonlam
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2444
Inscription: 27 Aoû 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Nov 2003 15:56

Michel K a écrit:Rendre un système transparent tend donc, entre autres, à enlever la matière articficielle, cad celle qui n'est pas présente sur l'enregistrement. C'est bien ça?

:-)


Un appareil dit transparent, c'est celui dont le schéma électronique et les composants utilisés apportent un minimum de signature (coloration) et jouent le moins possible le rôle de bouchon sur les micro-signaux. Bref, il restitue acoustiquement un signal le plus fidèle possible à celui qu'il reçoit à l'entrée. Beaucoup de paramètres en découlent, dont pour les plus audibles la qualité de timbre et de transitoires et la perception de l'environnement.

Pour ce qui est de la matière, lorsqu'elle semble faire défaut, elle est le plus souvent le fruit d'un déséquilibre de la courbe de réponse (manque dans le bas-médium/grave, aigu mis en avant, etc.), mais aussi parfois des composants eux-même, notamment dans les transistors. Plus subtilement, un manque d'harmoniques (du à une bande passante trop courte en haut ou (et) à une médiocre transparence) contribuera à des timbres secs et pauvres qui renforceront cette impression.
Sham
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 281
Inscription: 07 Jan 2003 19:09

Message » 08 Nov 2003 16:58

Sonlam a écrit:Salut Ninja,

Je pense également que la sensation de matière provient de plusieurs paramètres correctement maitrisé par les transducteurs.J'aimerais également beaucoup avoir des mesures en régime transitoire à diverses niveaux d"écoute .y compris les sacro saintes courbes de réponse et on aurait vraiment des surprises.En off des constructeurs dénonçent la dictature de la courbe droite en régime stationnaire à un niveau donné condition siné qua non pour avoir un test dans nos chères revues.



J'aimerais avoir ce que d'autres en pensent, mais à mon avis, la courbe donnée par la NRDS permet de découvrir certaines colorations permanentes, mais en réalité, c'est très insuffisant, et il faudrait compléter celà par des mesures du spectre fréquentiel d'une impulsion de Dirac à diverses puissances (le spectre d'une impulsion de Dirac est théoriquement plat, mais obtenir celà électroniquement est malheureusement difficile à faire).
Là, on aurait quelque chose de vraiment valable.
Ninja40
 
Messages: 1473
Inscription: 22 Aoû 2002 16:37
  • offline

Message » 08 Nov 2003 17:13

Là tu rêves Ninja :o qui prendrait le risque de détruire un mythe de la hi-fi
:D surement pas les revues et surtout les annonceurs parce qu'à mon avis il y aurait de la casse......dans le même registre je n'est JAMAIS lu des courbes de réponse mesurées dans dans divers acoustiques domestiques standards l'audiophile risquerait de différer ses achats afin d'investir dans le traitement acoustique.
Sonlam
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2444
Inscription: 27 Aoû 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 09 Nov 2003 18:28

A mon goût personnel, la transparence m'apporte moins que la "matière".
J'ai été musicien et je préfère nettement ressentir le grain typique d'un instrument quitte à faire un peu l'impasse sur une transparence, souvent relative.
Ce qui, pour moi, rends la musique enregistrée "vivante", c'est la dynamique et le grain (ou matière). La transparence est un plus, mais à condition qu'elle ne se fasse pas au détriment du reste. :wink:
Strat57
 
Messages: 1071
Inscription: 13 Oct 2002 14:07
Localisation: 78
  • offline

Message » 09 Nov 2003 20:33

A mon sens, un système peut être neutre, ou droit, lorsqu'on écoute de la musique relativement calme (en absence de fortes attaques), et plus du tout lorsque ça s'énerve un peu.
En général, c'est dans le bas médium et le grave qu'une électronique s'écroule en premier en régime transitoire (car ces fréquences requièrent plus d'énergie).

assez d'accord avec ca.....ce qui malheureusement revient à dire qu'avec de pauvres petits 16 cm dans le grave il est bien difficile d'avoir une base stable et performante dans le bas du spectre quand ca devient necessaire
et si on augmente le diametre des hp c'est l'ampli qui va avoir plus de mal à "tenir" la membrane.....pas facile ;)

est ce qu'ne enceinte avec un 38cm dans le grave, un hp medium en large bande et une compression dans l'aigu serait plus "transparente" et avec plus de matiere? peut etre.....ou simplement cette enceinte va agir comme une loupe ce qui est à mon sens different
bref le débat est ouvert ;)
sbringer
 
Messages: 2181
Inscription: 13 Avr 2002 2:00
Localisation: ales (30)
  • offline

Message » 10 Nov 2003 10:25

Ninja40 a écrit:A mon sens, un système peut être neutre, ou droit, lorsqu'on écoute de la musique relativement calme (en absence de fortes attaques), et plus du tout lorsque ça s'énerve un peu.
En général, c'est dans le bas médium et le grave qu'une électronique s'écroule en premier en régime transitoire (car ces fréquences requièrent plus d'énergie).
Ce serait à confirmer, mais à mon sens, la sensation de matière serait corrélée à la capacité du système à rester neutre en régime transitoire.



Assez d'accord avec ça aussi

Si on prend l'exemple d'une enceinte électrostatique qui peut faire des merveilles dans l'effet de présence à faible ou moyen niveau sur des musique calmes, dés que l'on passe à des choses plus remuantes, ce n'est plus crédible.
Pouquoi ?
Peut-être le tassement de la dynamique.

Fred
fast freddy
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2333
Inscription: 25 Jan 2003 16:06
Localisation: Neuf cinq
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message