Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 29 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Un essai de CR de 8 ans de ma vie hi-fi

Message » 21 Avr 2004 14:49

Salut cats rider ! Sais-tu qu’a Bruxelles il y a plusieurs équipes de Rugby (dont une fort sympathique le Kibubu à Ixelles) ? Ah je dois bien dire que ça me plairait bien d’être un Ardennais expatrié au Pays Basque, une des plus belle région qu’il m’ai été donné de visiter. En plus le mixage des produits de terroir de la mer, de la montagne et du sud-ouest, ben je dois dire qu’il est difficile de faire mieux. Ah un verre d’Irouleguy rouge avec un morceau d’Ossau Iraty et de la confiture de cerises noires !

Bon retour à mon (votre) feuilleton :

5. L’upgrade majeur : ce qui nous entoure la chaîne hi-fi et ma famille : la maison.

Et oui, la vie suivant son cours, il est devenu impératif de pouvoir abriter ma petite famille. Plus question de balancer des loyers par le fenêtre pour une location pourrie d’humidité et où l’installation électrique préhistorique risque à tout moment de tout griller. A titre d’exemple, l’ensemble de mon système était branché sur une seule prise de courant sans terre ! Bonjour l’angoisse.

Nous avons opté pour une maison à ossature bois (MOB) à la fois pour des raisons écologiques, de facilité de parachèvement (une scie sauteuse et une perceuse et on va déjà loin, même quand on a deux mains gauches) mais aussi acoustique (si si je vous assure).

En effet, l’acoustique en MOB c’est à la fois un très gros point fort mais aussi un point faible (avec son peu d’inertie thermique).
Je m’explique. Point faible tout d’abord : les bruits d’impacts sont assez embêtants (si je laisse tomber un truc en métal à l’étage, on a l’impression en bas qu’on va se le ramasser sur le coin de la figure). Mais il existe des possibilités d’isolation assez simple qui réduisent ces désagréments (je vais poser du liège de sol) ou encore d’autres très coûteux et très performants (type planchers réellement flottants, murs qui ne touche pas les planchers en question. Une sorte de maison en lévitation).
En terme de point fort maintenant : une MOB est très bien isolée thermiquement et acoustiquement aux bruits aériens. En effet, elle est emmitouflée partout d’épaisses couches de laine de roche et c’est cela qui leur donne cette sensation de confort si particulière.

Je ne veux pas vous assommer de détails techniques et constructifs mais pour vous donner une idée, les murs sont composés (de l’extérieur vers l’intérieur) : brique – lame d’air – panneau d’OSB – ossature et laine de roche (90mm d’épaisseur) – plaque de gyproc (18mm – en France on dit placo je crois). Pour les plafonds (du sol vers le ciel) : gyproc (18mm) – ossature et laine de roche (120mm) – plancher en OSB – liège de sol (5mm).

Revenons à nos moutons : la pièce d’écoute n’est pas une pièce dédiée.
Ben l'autre alors ! :o
C’est un choix issu de deux réflexions. Tout d’abord, une pièce dédiée, c’est pas mal de m² et les m² influent négativement sur le budget. Donc pas possible.
En outre, et c’est une raison plus « philosophique », nous avons décidé d’habiter une maison largement ouverte sur l’extérieur et largement ouverte à l’intérieur : la cuisine donne ainsi sur le salon et la salle à manger, sans séparation. De cette manière quand nous préparons nos repas nous ne sommes pas obligés de nous priver de nos amis (du coup on ne peut plus clasher la dinde au whisky par terre, mais c’est un détail). J’allais donc pas m’enfermer tout seul dans une pièce pour profiter de la musique comme un sale égoïste alors que c’est ce que j’ai sans doute le plus d’envie de partager (on y renviendra). Donc tout est ouvert.

Maintenant, c’est pas tout les jours facile, la télé revendique son droit à l’existence. Mais vu qu’elle propose une grille de programme d’une qualité hallucinante, la lutte n’est pas trop inégale…
Tout ça pour vous dire que cette pièce n’est pas dédiée et que sa forme est un « L ». Dans la grande partie de ce L, on trouve, dans le fond, la cuisine puis la salle à manger et à l’autre bout, une partie de la pièce d’écoute : à l’intersection des deux barres du L se trouve le canapé, le point d’écoute donc.
Et dès lors, dans la petite partie du L nous avons le salon : point d’écoute – espace et table basse et système (hi-fi, télé, …). Cela implique que le point d’écoute est cerné d’un côté par un mur et de l’autre par du vide (la salle à manger en l’occurrence).
Ce détail a son importance : cette asymétrie (au point d’écoute seulement. Côté enceintes, c’est symétrique avec un mur de chaque côté) est assez favorable à l’acoustique générale du lieu. Moins d’échos bizarroïdes, de déplacement erratiques des musiciens. Bref, ça a l’air de mieux tenir la route. Cela respire.

Autre élément d’importance, l’électricité. J’ai installé une ligne électrique dédiée pour mon matos audio (classique : 3X2,5mm² rigide. L’Eupen connaissait pas à l'époque) et surtout j’ai fait installer une seconde boucle de terre uniquement pour cette ligne (le surcoût à la construction est vraiment dérisoire). Pour le système (audio et vidéo), j'ai prévu 12 prises. Quand on les place soi-même, l'économie est au-delà de 50% du prix...
Résultat : avant, j’avais des clics, des clacs des bzzzz, des brrr (wizzzz, shibaaah) et maintenant juste de la musique (j'ai bien eu un bourdonnement de la mort, mais avec un stop courant, c'est au poil).
Bon, je ne sais pas si c’est le résultat de ces deux facteurs ou simplement dû à une distribution électrique plus propre, mais peu importe, cela fonctionne tip top. C'est cela qui compte.

Ceci dit cette maison m’a causé un stress assez élevé : un bon 9 mois de retard, un logement provisoire chez des amis (Nathalie, Pierre-Antoine et leur petite-fille, des vrais de vrais amis pour nous accueillir sans sourciller pendant un mois 1/2 !) et pas de musique pendant un an :cry: sauf sur mon discman pourri ou dans la bagnole. Dur de chez dur, impossibilité de se ressourcer au moment où on en a le plus besoin. Une épreuve, une vraie, de celles qui rendent les hommes meilleurs, plus forts et plus beaux (j'ai perdu plus de 10 kg, mais j'ai déjà repris du poil de la bête !).

Mais, quand il y a maintenant trois mois environ, j’ai sorti tout le toutim des caisses, nettoyé chaque connecteur et câble à l’alcool iso-propylique, astiqué les boîtiers noirs, placé minutieusement d'aplomb l’ensemble sur des pointes Soundcare (à essayer absolument : des pointes et contrepointes intégrées, moins de risque de se casser la pipe, nickel sur du carrelage), repéré la phase de chaque appareil (merci jbcauchy pour tes explication limpides, notamment sur la boucle de masse), laissé chauffer le matos une demi-journée de torture,…


Ah et bien mes amis, quand le soir venu,

Ben oui, va falloir attendre ce soir ! :D

Bon après-midi à tous !

Gilles.
Gillounet
 
Messages: 71
Inscription: 18 Déc 2002 16:53
Localisation: Belgique (Massul)
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Avr 2004 14:49

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Avr 2004 14:56

alors la tu es dur avec nous...............
l'attente va être longue
Rhum
 
Messages: 181
Inscription: 14 Oct 2002 9:11
Localisation: Bordeaux

Message » 21 Avr 2004 15:18

Enfoiré ! Là, tu es vache !!! :lol: :evil: 8)
julien max jacquemin
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 15597
Inscription: 29 Oct 2002 14:03
Localisation: Serris (77)

Message » 21 Avr 2004 15:52

julien max jacquemin a écrit:Enfoiré ! Là, tu es vache !!! :lol: :evil: 8)


Enfoiré ?! Nan, un maître du suspense. Faut le faire, tenir en haleine un lectorat en causant de laine de roche et de gyproc :D !

Un peu de patience, ce soir nous allons parler de câble d'alimentation (pas de trollage siouplaît), reparler de caisson de basse, un peu de musique quand même, puis, comme dans tout texte qui se respecte, un peu d'avenir.

Allez un courage :wink: !

Gilles.
Gillounet
 
Messages: 71
Inscription: 18 Déc 2002 16:53
Localisation: Belgique (Massul)
  • offline

Message » 21 Avr 2004 16:02

Gillounet a écrit:
julien max jacquemin a écrit:Enfoiré ! Là, tu es vache !!! :lol: :evil: 8)


Enfoiré ?! Nan, un maître du suspense. Faut le faire, tenir en haleine un lectorat en causant de laine de roche et de gyproc :D !

Un peu de patience, ce soir nous allons parler de câble d'alimentation (pas de trollage siouplaît), reparler de caisson de basse, un peu de musique quand même, puis, comme dans tout texte qui se respecte, un peu d'avenir.

Allez un courage :wink: !

Gilles.


Pour la peine, on va troller le post sur le câble d'alimentation !!! :lol: :lol: :lol:

Vivement la suite ! :wink:
julien max jacquemin
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 15597
Inscription: 29 Oct 2002 14:03
Localisation: Serris (77)

Message » 21 Avr 2004 18:20

Gillounet a écrit:
bobim a écrit:En tout cas, je sens qu'on tient une "bonne tête de champion" aux futurs concours de CR d'écoute :lol: :wink:


ça me fait un peu peur votre championnat là ! C'est pas un dîner votre concours. Parce que je pourrais vous montrer mes maquettes de McIntosh en bois d'allumette ! :P
Gilles.


:lol: Non rien à craindre de ce coté.

Par contre je suis un convaincu des qualité thermiques et acoustiques des maisons en bois :wink:

Bon vivement la suite :wink:
Avatar de l’utilisateur
bobim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 25383
Inscription: 05 Mar 2002 2:00
Localisation: ici et ailleurs
  • offline

Message » 22 Avr 2004 0:20

Bonsoir tout le monde !

Bien me revoilà. Joignant le geste à la parole, je viens de me faire une jolie session d'écoute.
J'ai commencé par Brad Mehldau, l'album Largo (Madame l'administratrice, messieurs les modérateurs, je sais que ceci trouverait plus sa place dans la partie Oeuvres - Musique, mais soyez indulgent, j'illustre mon propos).

Je me suis arrêté sur le morceau "Paranoïd Androïd". Vache trop fort le Brad. Pour celles et ceux que le jazz indiffère mais que Radiohead passionne, je vous invite à écouter comment les jazzmen transcrivent cette pièce rock (alternative ?, j'ai jamais été très fort pour les étiquettes et les tiroirs) en standard jazz. Quand je vous disait que le jazz était une belle aventure. Faites l'essai, vous serez transformé(e)s.

Du coup, je suis passé à Radiohead lui-même (Ok Computer donc, puis me suis laissé emporter par le courant vers Hail To The Thief. Master Piece comme on dit outre channel !).
Et là en vous écrivant cette bafouille, j'écoute Sidsel Endresen (l'album s'appelle Undertow). Comme son nom l'indique elle vient de loin dans le nord où quelques fois l'an, les journées durent 6 mois. Forcément, une musique lumineuse. Sidsel est Norvégienne. Merci à Yves Gerardy pour cette exceptionelle découverte lors d'un soûper jazz - fromage.

Mais trève de choses importantes, continuons notre cheminement.

On s'était quitté entre chien et loup. Le moment de la journée que je préfère. L'air a une sorte de limpidité, de douceur même en hiver. Et la lumière rasante atténue gentiment l'idée même d'une troisième dimension. Du coup, on a l'impression de vivre dans un tableau de Vermeer. La vie, c'est vraiment épatant.

Souvenez-vous, j'ai, durant la journée, tout déballé, nettoyé, préparé.

Et le soir venu, après avoir placé Kind Of Blue de Miles dans le tiroir de l’alpha 9, je me suis assis dans le fauteuil, un verre de Dalwhinnie (à ta santé Pnicolas !) dans une main, la telco Kameleon 6 dans l’autre et j'ai appuyé sur le play. Pour moi, KOB, c'est le meilleur album du monde, avec comme meilleur morceau de tous les temps passés : All Blues. Mais c'est évidemment très personnel.

Quel pied ! Ce fût suave (pas le sinistre personnage, non ! vade retro). Quand Jimmy Cobb passe des balais au sticks (du moins je crois) et qu'il pose tout le morceau, Miles prend les commandes et ça roule, cela groove. Je sais que ce n'est pas le mot approprié. Et pourtant, faut écouter Paul Chambers asseoir le tempo à la basse tandis que Bill Evans surligne chaque phrase de Miles avec une retenue absolument merveilleuse d'humilité. Puis c'est John. John Coltrane. J'ai chaque fois la même émotion en l'entendant. C'est avec lui que j'ai eu le choc. Ma vie ne sera plus jamais la même. Vous ne lisez ici que quelques mots qui ne peuvent vous communiquer ce que j'ai ressenti en entendant Africa Brass. Je ne savais même pas qui jouais. Mais c'était trop fort. John, immortel.
Une sorte de bleu, quelque chose de bleu : on entend le souffle de Miles. On pourrait presque sentir son haleine. Tout comme l'air j'en ai besoin pour vivre.

Bon très rapidement, disque après disque, l’écoute s’est soldée par un « je me lève et je tourne les enceintes d’un quart de micro -poile de mouche vers l’intérieur. Ah mer.e ! C’était mieux avant. Ah ! Puis un rien plus de volume pour le caisson, ça peut pas faire de tort. Sy ! Rhaaa, c’est trop. A moins que de baisser la fréquence de coupure. Nan raté. Met de l'eau dans ton vin !
Puis, les verres de whisky n’aidant pas à l’optimisation on arrête pour ce soir d’optimiser mais pas d’écouter, ça non, parce que le whisky pose l’écoute, tout le monde sait cela (encore qu’une Suze – cassis ou même un porto – cassis donne des effets comparables).

Bon, après plusieurs jours (dont certains sans alcoul pour rester clair) tout cela fût bien optimisé : le caisson est maintenant établi à une fréquence de coupure un peu plus basse que dans la maison que je louais (aux alentours de 45hz) mais à un volume beaucoup plus élevé ; la biamplification est toujours de rigueur, mais maintenant l’ampli de puissance drive les tweeters.
Ces derniers ont retrouvé une prime jeunesse et ne me lâchent plus pendant la 9ème de Beethoven où ils avaient, lors de mes sessions "fait péter les watts", une dureté fort désagréable.
Du coup, l’intégré est chargé de driver les medium. Il fait son job avec une jolie souplesse et une finesse que je ne parvenais pas à avoir dans cette même configuration dans ma location. Allez comprendre. Moi je n'essaie pas. Je profite.

Je profite et j'ai continué à écouter des galettes et des galettes. Et des galettes. Avec un plaisir non dissimulé et lu avec le même plaisir un grand nombre de vos messages (j’ai peu participé il est vrai).
J’ai donc lu pas mal de message (dont un grand nombre largement trollés) sur les câbles d’alimentation. Nous y sommes. Danger, mon épée Dard devient All Blue. Des trolls pas loin.

Troll ou pas, je me suis lancé dans la construction (relativement facile il est vrai) d’un Pirelli-like pour le CD.
De fait, j’ai entendu une nette différence. Mais sans pouvoir vous dire si c’était meilleur ou moins bon. Non, juste différent. Pour la peine, ils sont restés. C'est que c'était quand même mieux :wink:

Du coup, je crois (I believe de Jo Satriani, fort sympathique morceau) en l’influence du câble sur un système. La foi quoi. Cela ne s'explique pas.

Mais la chance est avec moi, lorsque mon cousin (Marc, le fils de mon oncle, aussi fêlé que lui) me dit souhaiter offrir à son beau-frère (mon beau-cousin Edouard) des mètres de câble Eupen (Hello Ogobert !) GNLM 3X2,5mm²
Or, si on prend plus de mètres, on l’aura moins cher ! Emballé c’est pesé, j’en prends 10 mètres ! Ce câble a traîné plusieurs semaines dans un coin. Je suis en effet un rien fade depuis que je suis dans ma nouvelle maison. Puis fallait trouver des fiches mâles et femelles susceptibles de recevoir du 2 ½ carré. Pas évident.

M’enfin, ce dimanche midi, j’ai pris le taureau par les cornes et j’ai réalisé mes quatre câbles (3 de 2 mètres et un de 4 mètres pour le caisson).
J'ai testé histoire de ne pas tout griller, puis j'ai rebranché. J'ai laissé le tout allumé pendant quelques heures puis :
Mes amis, quelle différence :o ! (claque ?). Et cette fois faut pas se pousser pour savoir si c’est meilleur ou non. C’est incontestablement meilleur.
A un tel point que même ma femme qui n’a pas l’oreille particulièrement musicale (même si, à force, elle s’éduque - son oreille) a entendu une nette différence. Positive.

Et c’est la raison de cette tartine de 6 pages : ça y est, je l’ai ce son : de la matière, de la finesse, de la tenue, des basses qui frappent, … le pur bonheur musical. Dimanche soir. Miles et John, chez moi. Bill n'a pas voulu rester. Il devait rejoindre Scott La Faro pour boire le coup. J'ai pas insisté, faut pas contrarier les anges qui passent.

Bonne nuit, à demain. C'est le futur.

Gilles, round' about midnight...
Gillounet
 
Messages: 71
Inscription: 18 Déc 2002 16:53
Localisation: Belgique (Massul)
  • offline

Message » 22 Avr 2004 6:43

Gillounet a écrit:Salut cats rider ! Sais-tu qu’a Bruxelles il y a plusieurs équipes de Rugby (dont une fort sympathique le Kibubu à Ixelles) ?

la meilleure équipe c'est Boitsfort et quelques joueurs sont aussi audiophiles
BBBBILL
 
Messages: 180
Inscription: 21 Fév 2004 1:53
  • offline

Message » 22 Avr 2004 8:28

Gillounet a écrit:Bonsoir tout le monde !

....
....
....

Bonne nuit, à demain. C'est le futur.

Gilles, round' about midnight...


:D :o
C'est BO
Rhum
 
Messages: 181
Inscription: 14 Oct 2002 9:11
Localisation: Bordeaux

Message » 22 Avr 2004 13:12

Très beau CR !

Vivement la suite !!!

En tout cas, tu as fait une très bonne affaire sur le câble Euphen !!! Si tu as des bons plans, n'hésite pas à nous faire signe ! :wink:

A+
:wink:
julien max jacquemin
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 15597
Inscription: 29 Oct 2002 14:03
Localisation: Serris (77)

Message » 22 Avr 2004 13:27

Gillounet a écrit:Et le soir venu, après avoir placé Kind Of Blue de Miles dans le tiroir de l’alpha 9, je me suis assis dans le fauteuil, un verre de Dalwhinnie (à ta santé Pnicolas !) dans une main, la telco Kameleon 6 dans l’autre et j'ai appuyé sur le play. Pour moi, KOB, c'est le meilleur album du monde, avec comme meilleur morceau de tous les temps passés : All Blues. Mais c'est évidemment très personnel.

Quel pied ! Ce fût suave (pas le sinistre personnage, non ! vade retro). Quand Jimmy Cobb passe des balais au sticks (du moins je crois) et qu'il pose tout le morceau, Miles prend les commandes et ça roule, cela groove. Je sais que ce n'est pas le mot approprié. Et pourtant, faut écouter Paul Chambers asseoir le tempo à la basse tandis que Bill Evans surligne chaque phrase de Miles avec une retenue absolument merveilleuse d'humilité. Puis c'est John. John Coltrane. J'ai chaque fois la même émotion en l'entendant. C'est avec lui que j'ai eu le choc. Ma vie ne sera plus jamais la même. Vous ne lisez ici que quelques mots qui ne peuvent vous communiquer ce que j'ai ressenti en entendant Africa Brass. Je ne savais même pas qui jouais. Mais c'était trop fort. John, immortel.
Une sorte de bleu, quelque chose de bleu : on entend le souffle de Miles. On pourrait presque sentir son haleine. Tout comme l'air j'en ai besoin pour vivre.


Eh bien voilà un homme de goût !
Une prose qui fait bien plaisir à lire. :D

Et bravo pour ces CR, fort bien écrits. :wink:

A +
Avatar de l’utilisateur
Mathieu M.
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 9763
Inscription: 25 Juil 2000 2:00
Localisation: FRANCE Dept 91
  • offline

Message » 22 Avr 2004 16:03

:) Salut,

Poête, tu es !

Bravo qu'elle merveille, ta description d'un de mes disques préféré KOB de Miles, tu es d'un entousiasme qui fait plaisir à lire.

Quel enregistrement as-tu ? Le collector master sound ou le normal ?

Autre question : Africa Brass, c'est sur quel disque ?

Merci de tes réponses et continu, c'est génial ! !

Bye à toi, à +, très vite ! ! ! !
sxmichel
:o :o :o :o :o Admiration ! !
sxmichel
 
Messages: 981
Inscription: 24 Oct 2003 23:12
Localisation: Saint-Martin ( FWI)
  • offline

Message » 22 Avr 2004 17:35

J'en ai la larme a l'oeuil de tous ca....! C'est beau, plein d'émotion, de joie, de suspens...bref un vrai film digne des plus grand studio de cinema mais sans l'image ni le son...dans le temps on appelai ca un livre je croi...!
Bref j'ai hate de lire la fin meme si j'ai l'impression que le gros de l'action est fini :cry:
En tout cas merci, ca donne envie de faire pareil mais mon patron veu pas me donner une assez grosse augmentation (il est quand meme monté a 1.72€!)...du coup ca donne aussi envie de changer de patron! mais je m'égard!

encore un grand bravo pour cette prose tres poétique...!
patwo77
 
Messages: 945
Inscription: 16 Mar 2004 1:28
Localisation: noiseau (94)
  • offline

Message » 22 Avr 2004 17:35

Salut à toutes et tous, et merci pour vos petits mots gentils.

sxmichel, pour KOB, j'ai les deux versions. La seconde version remastérisée 20 bits a été remixée en corrigeant un problème de vitesse de bande, mais elle vaut surtout par le naturel avec lequel le son s'épanouit. Ils sont là, plus près de nous, pour nous...

Quant à Africa/Brass, c'est le titre d'un album de John Coltrane. Je te conseille la version complète chez Impulse! : The Complete Africa/Brass Sessions. Ces sessions ont été dirigées par Eric Dolphy (il y a un paquet de cuivres, deux contrebasses dont Jimmy Garrison), mais sont aussi présents les indéfectibles McCoy Tyner (p), Elvin Jones (dr).
C'est un album vraiment extraordinaire, puissant, envoûtant, hypnotique. Un truc spécial, ambitieux mais pas ennuyeux. Maintenant, comme souvent pour Coltrane, c'est pas de la musique de supermarché. Faut se donner les moyens de l'apprécier, se livrer à sa musique. Se délivrer de soi. Avec effort. Plonger en Afrique.
D'ailleurs, il y a encore quelques albums de Coltrane pour lesquels je ne suis pas prêt.
Si tu apprécies Africa/Brass, fais aussi un tour du côté de Steve Coleman, tu y trouvras sans doute aussi quelque bonheur (je pense par exemple à "Steve Coleman And The Mystic Rythm Society -The Sign And The Seal" , enregistré à Cuba) ou encore dans un registre nettement plus léger, Art Blakey and The Jazz Messengers - Drum Suite (c'est du Hard Bop, mais ethnique ? Toujours ces problèmes de tiroirs !).

6.Le futur.

Evoquer le futur, c’est déjà s’approcher de la fin… :cry: J’aimerais pouvoir continuer à écrire ce CR, mais il ne s’agit pas d'une Never Ending Story. Bien que.

Attaquons : vous imaginez bien que, vu le résultat atteint, je n’ai pas trop envie de tout bousculer.
L’équilibre est, à tout point de vue, quelque chose de fragile. Devrais-je dire transitoire ? Bien évidemment, l’équilibre, en tant qu’état temporaire, procède de la dynamique de l’existence (Brahma crée, l’équilibre c’est Vishnu, et Shiva détruit ... ).
Mais là, je n’ai pas envie de me précipiter dans les bras de Shiva.
Je vais profiter de cette plénitude. C’est, à tout choisir, le mot qui convient le mieux à ce que je vis et à ce que j’entends.

Pourtant, le ver et dans le fruit : j’ai dans l’idée qu’il pourrait être intéressant d’ajouter un élément à ma configuration. Un élément qui me permettrait de franchir un pas supplémentaire sans tout déstructurer. Le Pas du Chat Noir ? Non, pas ce bel album d’Anouar Brahem, mais plutôt l’intégration d’un sacd.
Après lecture des posts d’Haskil (dont le contenu a été étonnamment critiqué) sur le sujet, je crois que je vais mettre quelques euros de côté pour acheter un lecteur d’entrée de gamme. Ou peut-être de milieu. Je ne sais pas, faudrait que je réfléchisse le truc. Comparer quelques prix. Vous poser quelques questions. Bref, faut que j’aborde l’affaire.
Après on est reparti pour un tour d’écoute, un exercice difficile de persuasion de ma moitié sur le bien fondé de ces dépenses inconsidérées (alors qu’elles sont tout sauf inconsidérées).

En tout cas, j’ai bien envie d’entendre ce que Miles a de plus à me dire à travers ce support. Car, c’est incontestable, il y a plus sur le support. Et je voudrais bien savoir quoi ! Mais j'ai une crainte quant à la capacité de mes enceintes (en particulier au niveau aigus) à suivre l'évolution... De là à acheter des supertweeter de chez Tannoy, il n'y a qu'un pas. Mais il est impératif que je gagne au Lotto (deux T en Belgique, on sais jamais faire comme tout le monde...). Mais j'aimerais essayer.

A côté de cela (le ver mange le fruit), je me vois bien essayer un second caisson Rel Quake. Juste par curiosité. Mais chacun sait que Curiosity Kill the Cat, et qu’il est possible – probable - que ce second caisson tienne compagnie au premier (je vous informe s’ils font des petits).

Autre évolution possible (le ver a une indigestion) : mes câbles d’enceintes. Mais là, c’est de suite plus difficile à tester en bicâblage. Et comme je vous l’ai dit, l’investissement est plus rude. Ce que je projette d’acheter : j’aime bien QED, et je tenterait bien du X-Tube 300 (cuivre) ou 350 (cuivre – argent). Mais pas le 400 (il est trop cher, et l’argent pur me fait un peu peur) avec des terminaisons Airlock. Ou bien essayer le Silver Anniversary (cuivre – argent). Je sais pas. On verra à défaut d’entendre.

Puis pour parfaire la chose (le ver devient papillon !), je me lancerais bien dans la construction d’un ogotransfo. Cela fait un petit temps que cela me trotte dans la tête, mais à l’époque de ma location avec installation électrique thermonucléaire sans terre mais étincelles comprises, ce n’était pas envisageable. Mais maintenant que la terre est belle, pourquoi pas. Je suis parvenu à parachever ma maison, j’arriverai bien à construire un ogotransfo ?!

Voilà c’est (presque) fini. Je suis tout triste et cet épisode se termine en queue de poisson. Bon ce soir je lancerai le générique de fin. Bonne fin d’après-midi,

Gilles.
Gillounet
 
Messages: 71
Inscription: 18 Déc 2002 16:53
Localisation: Belgique (Massul)
  • offline

Message » 23 Avr 2004 10:37

quelle belle histoire!
une autre, une autre...!
en ce qui concerne le futur...tu compte mettre 2 caisson? c'est invoquer shiva! beaucoup de reglage en perspective pour pas grand chose (c'est mon avis...)
quand au sacd, perso ca m'intrigue aussi! cette rencontre du multicanal et de la psychoacoustique sur de la hifi...si le resultat est a la hauteur on se raprocherai encore plus de la perfection! il faudra me tenir au courant!
quand a ton ésitation la reponse est dans ma signature...
merci pour ce partage de ta passion et, on l'espere tous, a tres bientot pour connaitre l'evolution...
patwo77
 
Messages: 945
Inscription: 16 Mar 2004 1:28
Localisation: noiseau (94)
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message