Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 12 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Un p'tit conseil d'achat pour novice

Message » 13 Mai 2002 1:22

Bonne nuit :wink:

Gilles
GillesC1
 
Messages: 209
Inscription: 05 Jan 2002 2:00
Localisation: LYON
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Mai 2002 1:22

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Mai 2002 8:40

Vincent ,
J'ai bien précisé dans mon post
"sous toutes réserves"
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 13 Mai 2002 9:31

GillesC1 a écrit: d'accord sur le fait qu'il ne faut accorder qu'un crédit limité (ou contrôlé) aux critiques, qu'elles soient positives ou négatives. Tous sauf peut-être ceux qui n'ont pas encore suffisamment pratiqué ce monde de la HI-FI et qui sont donc plus tenté d'accepter un fait comme avéré simplement parce qu'ils l'ont vu écrit dans un journal ou...un forum respectable. Pour ces gens là, on se doit de mesurer nos propos.


Il ne faut pas prendre les gens pour plus crédules qu'ils ne sont. Un article dans un magazine n'est rien de plus que le reflet d'une appréciation subjective d'un produit. Il s'agit de l'avis d'un rédacteur sans doute audiophile, très certainement sincère. C'est néanmoins une recommandation intéressante qui peut orienter un choix ou servir de base à une écoute au même titre que nos différents conseils où que ceux d'un revendeur.

Les personnes qui fréquentent ce forum sont justement ici car elles refusent les discours trop orientés ou mercantils des pousseurs de cartons.
Keron
 
Messages: 17736
Inscription: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 13 Mai 2002 10:18

Bonjour KERON,

Keron a écrit:Il ne faut pas prendre les gens pour plus crédules qu'ils ne sont. Un article dans un magazine n'est rien de plus que le reflet d'une appréciation subjective d'un produit. Il s'agit de l'avis d'un rédacteur sans doute audiophile, très certainement sincère. C'est néanmoins une recommandation intéressante qui peut orienter un choix ou servir de base à une écoute au même titre que nos différents conseils où que ceux d'un revendeur.

Les personnes qui fréquentent ce forum sont justement ici car elles refusent les discours trop orientés ou mercantils des pousseurs de cartons.


L'avis d'un utilisateur n'ayant aucun intérêt économique (ou autre) aura forcément plus de poids que celui d'un revendeur ! Je pense que les gens viennent chercher ici autre chose qu'un article pipotroneux comme dans beaucoup (sic...) de magazines, pas plus qu'un jugement "au sabre" qui restera forcement (au moins en partie) subjectif.
Je pense que les visiteurs de ce forum cherche à ce faire une idée en "croisant" des avis SANS PARTI PRIS d'utilisateur désireux de faire partager leur expérience...

C'est mon idée et je la défendrai, ce qui ne m'empêchera pas de respecter les idées différentes des miennes :wink:
J’aurais apprécie que tout le monde en fît de même :)

Gilles
GillesC1
 
Messages: 209
Inscription: 05 Jan 2002 2:00
Localisation: LYON
  • offline

Message » 13 Mai 2002 10:56

Si je ne me trompe pas toutes les Triangle sont equipées du même tweeter
il me semble assez logique qu'elles aient donc cette même caracterisitique.
mais cela ne doit en aucun cas être choquant mais au contraire demontrer que cette marque est cohérente das sa production et dans les modèles qu'elle conçoit.

Tu as raison et tu as tort. Il y a des enceintes de différentes marques équipées des mêmes tweeter et dont l'aigu est lon d'être identique à l'écoute....
Tout dépend de la fréquence à laquelle il est filtré, tout dépend du filtre et des caractéristiques du médium qui est en dessous...
Parfois d'ailleurs on crédite le tweeter d'une dureté qui en fait vient du médium...
Quant aux Triangle, regardez les différents relevés de courbe faits sur ces enceintes et vous verrez que sous un angle de 30°... cette remontée des aigus, par ailleurs pas identique sur tous les modèles se transforme en une courbe beaucoup plus plate...

Donc en orientant convenablement ces enceintes une partie non négligeable de cette caractéristique voulue par le constructeur s'estompe...

Et elle devient négligeable quand on écoute de loin... car la puissance acoustique rayonnée par un tweeter à dôme, quand bien même il est chargé par une amorce de pavillon, diminue considérablement à trois mètres de distance....

Je l'ai pas de courbes Triangle sous les yeux, mais il me souvient avoir remarqué que cette bosse commençait sur certains modèles avant l'intervention du filtre de séparation médium/aigu. Triangle raccorde en effet très haut son tweeter... là où sur de la musique acoustique en tout cas il n'y a pas de notes de musique à reproduire, seulement les harmoniques de notes reproduites par le HP dit de médium... qui en l'occurence se charge aussi de l'aigu...


Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 13 Mai 2002 11:08

Haskil,

Il y a des courbes concernant les tweeter sur le site Triangle:
http://www.triangle-fr.com/tz22xs.htm
Je ne sais pas si ça peut illustrer ton propos...

Sinon, qu'entends tu par "sous un angle de 30° ? D'après toi quelle orientation donne quels effets ?
Si tu peux détailler un peu, le sujet m'interesse... :wink:

Gilles
GillesC1
 
Messages: 209
Inscription: 05 Jan 2002 2:00
Localisation: LYON
  • offline

Message » 13 Mai 2002 11:22

Les Triangle ont des tweeters différents selon les modèles.
Dans la gamme 202, il y a juste un aimant (ex : Antal) et dans la gamme 222 (ex : Lyrr) il y a en plus une "ferrite en opposition" d'après ce que j'ai compris.

Pour atténuer les aigus, tu peux orienter les enceintes de façon à ce qu'elles le son se forme devant toi et non sur toi.
KHOI
 
Messages: 910
Inscription: 12 Avr 2002 2:00
  • offline

Message » 13 Mai 2002 11:42

Plus on monte en fréquence et plus le son acoustique est directif. On sait au moment où on l'entend d'ou vient le son aigu d'un violon. On met quelque temps à repérer le contrebasson qui joue au tout début du concerto pour la main gauche de Ravel: quand on voit le gars qui joue on sait enfin d'où vient le son...

Une enceinte, enfin la quasi-totalité d'entre celles qui émettent seulement par des haut-parleurs placés en face avant, ont des lobes de directivité qui varient en fonction de la fréquence : plus ils sont réguliers et meilleure sera l'ouverture de la scène stéréo, la spatialisation, le naturel du son ressenti à l'écoute.

Une enceinte qui a un aigu relevé quand on l'écoute dans l'axe, c'est à dire quand on est face à elle, verra le niveau de l'aigu baisser, en raison de la directivité des sons qu'il reproduit quand bien même lui-même ne serait pas directif, si l'on se déplace latéralement face à elle : 30° est un angle choisi pour les mesures.

Donc une enceinte qui aurait un aigu relevé verra, dans la majorité des cas, ce niveau baisser si on oriente les deux enceintes vers le point d'écoute, de façon que la ligne imaginaire que l'on trace depuis le centre de ses haut-parleurs se croisent en avant de l'emplacement où l'on est assis et surtout pas là où l'on est assis. Voire, dans certains cas si on les laisse parallèle et qu'on s'assoit au milieu, en face.

Il faut de toute façon chercher de façon soignée le meilleur emplacement des enceintes dans la pièce et la meilleure orientation des enceintes vers le point d'écoute. Certains défaut disparaissent alors comme par enchantement. De plus l'aigu est le plus facile à juguler par des parois absorbantes : capital avoir une surface absorbante derrière le point d'écoute...

Enfin, plus on s'éloigne d'une enceinte et plus on voit le niveau du tweeter baisser. Comme les autres HP, tu vas me dire! Eh! bien non! l'énergie délivrée par un tweeter est moindre que celle délivrée par un boomer ou un medium.
De nombreuses enceintes à l'aigu impitoyable (Cabasse souvent) perdent ce défaut écoutées de loin : écouter un ensemble Haut rendement avec deux mètres de recul est ainsi très souvent une aberration. Comme d'ailleur écouter un piano à un mètre du couvercle ouvert, particulièrement au bout de la queue, et pour les mêmes raisons : un piano est conçu pour que la totalité des sons émis, fondamentales et harmoniques fusionnent à une distance respectable. C'est la même chose pour les enceintes : elles sont au top de leurs performances et de leur qualité là ou les sons émis par les haut parleurs fusionnent. D'ailleurs les minuscules enceintes de monitoring de cabine d'enregistrement sont excellentes à un mètre, mauvaises à deux...

Dans le domaine hi-fi, de nombreuses petites enceintes de bibliothèques sont conçues pour être écoutées de près (les petites Rogers d'autrefois, par exemple) tu te mets à trois mètres et le son devient déséquilibré et décharné. Tu les écoutes à un mètre cinquante de distance, voire moins, et sous un niveau faible (surtout les rodgers!) et l'illusion est frappante.

:P Alain
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 13 Mai 2002 12:13

haskil a écrit:Donc une enceinte qui aurait un aigu relevé verra, dans la majorité des cas, ce niveau baisser si on oriente les deux enceintes vers le point d'écoute, de façon que la ligne imaginaire que l'on trace depuis le centre de ses haut-parleurs se croisent en avant de l'emplacement où l'on est assis et surtout pas là où l'on est assis. Voire, dans certains cas si on les laisse parallèle et qu'on s'assoit au milieu, en face.


Effectivement Haskil, c'est (après de nombreux essais) en les laissant parallèle que j'obtiens les meilleurs résultats y compris en scène sonore qui dépasse largement le cadre des enceintes).
Les essais réalisés en "croisant" le point d'écoute devant la position d'écoute ont effectivement atténué les aigus mais dans le sens de les "appauvrir". J'ai perdu en finesse, en détails et également dans le grave au profit d'un médium "en avant". Et je ne parle pas de la scène sonore qui se réduit comme peau de chagrin...

haskil a écrit:Il faut de toute façon chercher de façon soignée le meilleur emplacement des enceintes dans la pièce et la meilleure orientation des enceintes vers le point d'écoute. Certains défaut disparaissent alors comme par enchantement. De plus l'aigu est le plus facile à juguler par des parois absorbantes : capital avoir une surface absorbante derrière le point d'écoute...


Bien d'accord pour soigner l'emplacement, c'est essentiel !
Pour la surface absorbante derrière le point d'écoute, c'est une idée que je vais développer mais là... Le WAF est sérieusement à prendre en compte (déjà que j'ai fait avancé les enceintes dans la pièce jour après jour, mm par mm :lol: :lol: :lol:

Merci de tes conseils et bienvenu à Lyon si tu passes par là (Ya un CD de Hilary HAHN qui demande qu'à tourner... :wink:

KHOI, merci pour toutes ces précisions; comme Khoi, les infos données sur ce forum peuvent être très complètes quand on s'y met à plusieurs :D
GillesC1
 
Messages: 209
Inscription: 05 Jan 2002 2:00
Localisation: LYON
  • offline

Message » 13 Mai 2002 12:32

Il existe de jolis tissus trs waf. Si elle est du genre retour des Indes : une soirie colorées accrochés et décalée du mur arrière de deux ou trois centimètres : derrière un molleton qui sera invisible.
Si elle est coquine, tu choisis un des kamasoutra.
Si elle a le goût rustique? Un de ces splendides scènes de casse, en véritable acrylique imitation soie, qui représente une meute de chiens entourant un pauvre cerf qui va bientôt être saigné par la dague qui s'avance. N'oublie pas le joug de boeuf au plafond : ça pulvérise les ondes stationnaires.
Si elle est du genre châtelaine : une tapisserie de beauvais d'époque
Si elle en est resté bloquée aux années 60 : une tapisserie moderne horrible de cette époque genre Buffet.
Si elle aime le faux louis XIII, un velours frappé.
Enfin, tu vois il y a le choix...
Alain :D
Merci pour l'invitation. Du temps que je faisais encore critique musical, je suis souvent descendu à Lyon, maintenant je suis rivé à mon ordinateur comme un fonctionnaire des postes à son guichet!
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 13 Mai 2002 15:32

Ca serait plutôt Afrique, désert, nomades... Un chameau ? :lol:

Paris-Lyon en TGV c'est deux heures ! Mais bon, si tu préfères t'encrouter
:lol: :lol: :lol:

Gilles :wink:
GillesC1
 
Messages: 209
Inscription: 05 Jan 2002 2:00
Localisation: LYON
  • offline

Message » 13 Mai 2002 18:14

GillesC1 a écrit:Ca serait plutôt Afrique, désert, nomades... Un chameau ? :lol:

Paris-Lyon en TGV c'est deux heures ! Mais bon, si tu préfères t'encrouter
:lol: :lol: :lol:

Gilles :wink:


A défaut, on peut te mettre Khoi dans le TGV....Ouahahaa!!!

JérômeB

« la vie est plus douce avec ses vices qu avec ses vertus »
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

A

Message » 14 Mai 2002 11:53

Je te conseille
-une CD 723
-les AE 300
-un proton AMS3, un rotel RA 971 MKII ou RA 972, un NAD C300 ou C320, un atoll IN50, ...
A+ Romain
romain b
 
Messages: 215
Inscription: 05 Mar 2002 2:00
Localisation: Nancy (54)
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message