Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Un peu de détente pour l'été avec HAUTE FIDELITE !

Message » 25 Juil 2014 22:35

Haute Fidélité est un bon magazine de poésie.

Mais dès que ce magazine aborde la technique ça donne ceci (p32) :

"De plus, ce haut rendement entraîne une faible excursion des membranes : l'équipage ne peut donc pas sortir du champ magnétique."
Avatar de l’utilisateur
El ninio
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 717
Inscription: 08 Juin 2009 22:24
Localisation: Est de Lyon - 38
  • offline

Annonce

Message par Google » 25 Juil 2014 22:35

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 25 Juil 2014 23:01

C'est pas faux.. :oops:
wuwei
 
Messages: 2726
Inscription: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 26 Juil 2014 9:09

wuwei a écrit:C'est pas faux.. :oops:

ce n'est pas juste non plus ....
l'excursion n'a rien a voir avec le rendement ... pour une même surface de HP et un même niveau sonore l'excursion sera toujours la même
il faut juste plus de puissance pour l'atteindre avec un HP à bas rendement.
j_yves
 
Messages: 4206
Inscription: 18 Oct 2002 14:21
  • online

Message » 26 Juil 2014 16:16

Bonjour,

Excursion, équipage, des thèmes appropriés aux vacances d'une autre époque. Lorsque les revues Hifi françaises étaient moins lyriques et probablement plus didactiques. :idee: :wink:


Bon week-end.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 19864
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
  • offline

Message » 28 Juil 2014 14:35

autrichon gris a écrit:Déplorable évidemment.

Mais comment survivre dans un marché ou...il n' y a pas de marché ! Assez loin des revues anglaises et allemandes, je comprends que le choix est fait de s'orienter vers le coté magazine de luxe et de pub, sur joli papier, un peu comme les magazines de design, d'architectures et de montres, destinés aux salles d'attente très chics et à flatter les égos des portefeuilles garnis, certains que leur réussite ne peut être comprise que par ceux qui savent parler au dit portefeuille...Pour mieux le vider bien sur.

Aujourd'hui, l'info, la vraie elle est sur les foras, chez nous quoi ! :grad:


certes, mais ce n'est pas en testant des produits hors de prix, de marques quasiment inconnues, sauf peut être de quelques masturbophiles convertis, qu'ils vendront plus d'exemplaires.
On en est à regretter l'époque de Laurent Thorin au début des années 2000, où, à défaut de ne pas lire des bêtises, on avait au moins des tests de produits abordables en prix et de marques connus (ou en train de l'être)...

:(
julien max jacquemin
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 15597
Inscription: 29 Oct 2002 14:03
Localisation: Serris (77)

Message » 19 Aoû 2014 18:13

CITI a écrit:J avoue ne plus lire cette revue depuis pas mal de temps, ce n'est qu'un catalogue publicitaire !

En Novembre 2013 n°192 Nagra HD DAC "meilleur du monde ?" prix : "haute fidélité référence" ah oui ? sauf qu'il ne s'agissait que d'un prototype :ane: , le Nagra est officiellement commercialisé depuis le 16 mai 2014 (Salon de Munich).
(Ps : j'aime beaucoup la marque Nagra)



lulumusique a écrit:
Lucus a écrit:
Nagra fait bien son boulot de Public Relation....J'aimerais savoir dans quels hotels ils ont été invités et ce qu'ils ont reçu pour ce reportage dithyrambique...
(PS: moi aussi j'aime bien Nagra... :wink: )


Pas besoin d'aller chercher dans les pots de vin, ils leur ont peut-etre simplement offert la possibilite de survivre un mois de plus en leur achetant quelques pages de pub...


Messieurs,
je suis un peu surpris et peiné de ce que je lis...

Il faut savoir qu'il existe plusieurs niveaux de prototypage:
- le niveau 1, qui n'est pratiquement que du R que du D, il sert à la Recherche, c'est assez brouillon , en général, avec bcp. de modif.
- le niveau 2, qui est déjà bcp. plus proche de la machine finale, mais avec pas mal de modif. et corrections...
- le niveau 3, quasi une machine de production, que l'on appelle un proto de production, ou machine de pré-prod.; on construit en général 10 machines de pré-prod. (appelés aussi proto car pas encore machine de production, même si elles sont les mêmes que les machines fabriquées tout de suite après, si tout va bien, qui elles, sont des machines de productions et commercialisées.)

C'est une machine de préprod., un des 10 protos niveau 3, qui a été présenté au journaliste; je peux en parler, c'est moi qui lui ai présenté la machine et qui lui ai fait écouté.
Je ne connaissais pas ce journaliste (Dominique Mafrand), dont j'ai fait la connaissance, qui est venu par train et qui a fait l'aller et retour dans la journée en TGV.
C'est le premier journaliste qui voyait en réel et pour la première fois le HD-DAC et version proto niveau 3, donc une machine identique à celles qui devaient être produites par la suite pour la vente; il était très heureux d'être le premier à la découvrir.
Ce monsieur, que j'ai découvert progressivement, connait très bien le matériel audio, complétement passionné, il était en train de travailler chez lui sur un nouveau type d'enceintes... nous avons beaucoup discuté de matériel audio de haut niveau, discussion très enrichissante.
Autour d'un café, dans notre petite salle de réunion, je lui ai présenté la machine en détail, lui ai ouvert le dessus et donnant le maximum de détails sur les choix des technologies employées et les raisons de ces choix, les divers écueils durant le développement et comment nous les avons résolus.
Nous sommes passés ensuite dans notre salle d'écoute, qui, il est vrai, fonctionne très bien; les enceintes Verity Audio, Lohengrin 2, difficile à mettre en œuvre, sont vraiment fantastiques après 3 mois de tests, mesures, essais de câbles...placements, etc... avec notre DAC, l'écoute est vraiment hors du commun, extrêmement proche de la réalité, je suis vraiment très exigeant, voir pénible, et si je dis que le résultat est génial, c'est que vraiment, c'est au dessus de la normal... (j'ai une grande habitude des DACs, je fais des tests de DACs depuis plus de 20 ans, j'avais bcp. aimé le Sonic Frontiers SFD2 MKII, j'ai bcp. apprécié aussi le Total DAC D2, j'en ai même acheté un pour la maison, en version spéciale 2 canaux + sub. pour tout ce qui est en dessous de 40 Hz, pour l'orgue classique, les 3 canaux sont constitués de 6 DACs R2R, c'est une très bonne machine pour le PCM...).

Je dois dire que le journaliste a été déstabilisé dès la première écoute, il a été extrêmement surpris par le très haut niveau de qualité proposé, par le placement des instruments sur un scènes placée virtuellement plusieurs mètres derrière les enceintes, qui elles disparaissent totalement de la scène, les transitoires parfaitement placés à la place exacte des instruments dans l'espace, une focalisation hors du commun, tout en restant extrêmement musical et analogique... vraiment au-dessus de celui que j'ai à la maison... quand je pense que j'ai été un fervent défenseur des DACs NOS pendant des années...
Il a pu aussi écouter des enregistrements qu'il avait emmené avec lui, ses références; il m'a confié qu'il écoutait des détails qu'il n'avait pas soupçonné et jamais écouté auparavant, que c'était fantastique.
Je lui ai fait écouter aussi quelques enregistrements du Montreux Jazz, analogiques et numériques, il a pu comparer.
Je précise que la qualité de cette écoute n'a strictement rien à voir avec ce que l'on peut écouter sur les salons..., malheureusement... :-(
Puis il est reparti, extrêmement satisfait de sa demi-journée chez nous.
Voilà comment s'est passée la première écoute et la découverte d'une des premières machines HD DAC produite.
Il n'y a pas de pub payées (Nagra ne fait pas de pub. dans ce magazine); il me semble qu'un magasin de Paris fait des pubs pour le matériel qu'il vend, il n'y a pas que du Nagra sur la page mais plusieurs marques mêlées, et Nagra est en général tout peut noyé au milieu des autres marques...
Il n'y a pas de cadeaux et autres... comme vous le faites remarquer... :-( ce n'est pas la politique de la maison qui est assez austère...
(oui, il semblerait que certaines marques fassent cadeau du matériel testé, mais ce n'est pas du tout notre cas ! ).

Ensuite, lors des derniers tests en labo, nous avons constaté une sensibilité de la face avant aux décharges de 8 000 V, avec le pistolet de test haute tension, nous avons donc arrêté le processus de production pour apporter des correction sur l'électronique de la face avant (quelques composants faits pour ça...), nous avons remarqué que l'encodeur numérique cranté, servant à sélectionner les entrées et les fonctions nous semblait peut être mieux si il n'y avait pas les crans... alors nous avons essayé un encodeur non cranté et effectivement, le ressenti était beaucoup mieux, nous en avons profité pour améliorer un peu la carte d'entrée numérique, dont la sensibilité des entrées AES-EBU et S/P-DIF variait d'une machine à l'autre, dû à la disparité de certains composants, ceci nous a pas mal retardé (problème réglé depuis mars, ouf...), et le logiciel de la face avant qui a été enrichi de pas mal de fonctionnalité par rapport aux télécommandes et l'apport de plusieurs langues: 4 mois de retards, mais les machines sont sorties enfin pour de bon, mi-avril.
Il n'y a absolument pas eu de modifications sur la partie DAC et la partie analogique, ni alimentations. La machine qu'a écouté le journaliste lors de la première écoute, était bien une machine identique à celles destinées à la production. Il y avait pas mal de demandes, et le journaliste qui voulait de nouveau écouter le DAC, mais cette fois dans les locaux de son journal, a dû patienter jusqu'à juillet... et a pu confirmer ce qu'il avait entendu chez nous. Il n'est pas le seul de cette revue, un autre journaliste a effectué une séances d'écoute, et nous a envoyé un SMS pour nous dire qu'il était très surpris, qu'il n'avait pas encore écouté un DAC de ce niveau, même parmi les plus haut de gamme qu'il a vu passé lors de tests.
Alors c'est tant mieux, car cette machine nous a vraiment empêché de dormir pendant plus de deux ans et demi... ;-) C'est une machine extrêmement complexe, qui comprend des milliers de lignes de code, 25 alimentations, des circuits audio avec beaucoup de recherche, notamment les transformateurs élévateurs de gains, des horloges de course, et certains composants fabriqués sur mesures...

J'ai fait cette mise au point à titre tout à fait personnel et en dehors de mon travail, car j'ai vraiment été très peiné de lire ce que vous avez pu écrire ici... (CITI, Lucus, Lulumusique...)
et vous dites que vous aimez Nagra ?
Pas cool !
Pour les gens qui me connaisent, je ne suis pas du genre "masturbophiles convertis" comme écrit julien max jacquemin, mais plutot un pénible ergoteur, qui cherche à être au plus près de ce que j'entends au concert, face aux instruments réels !

Je ne sais pas si ce que vous avez écrit est la réalité pour d'autres marques, c'est peut être bien possible, mais je peux vous affirmer que ce n'est pas le cas chez nous, et tout ce que j'ai pu lire dans les 2 articles sur notre HD DAC est absolument exacte et correspond à ce que l'on peut écouter. article écrit avec une grande précision et une grande justesse (hormis 2 petites coquilles sur le dernier article, un sur la référence du tube et l'autre sur les quelques lignes concernant la cryogénisation, -3C°, ça fait pas beaucoup... ;-) ).

Bonne soirée !
Dernière édition par PhC le 19 Aoû 2014 18:32, édité 2 fois.
PhC
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 723
Inscription: 15 Fév 2002 2:00
Localisation: Montreux, Suisse
  • offline

Message » 19 Aoû 2014 18:30

PhC a écrit:
CITI a écrit:J avoue ne plus lire cette revue depuis pas mal de temps, ce n'est qu'un catalogue publicitaire !

En Novembre 2013 n°192 Nagra HD DAC "meilleur du monde ?" prix : "haute fidélité référence" ah oui ? sauf qu'il ne s'agissait que d'un prototype :ane: , le Nagra est officiellement commercialisé depuis le 16 mai 2014 (Salon de Munich).
(Ps : j'aime beaucoup la marque Nagra)



lulumusique a écrit:
Pas besoin d'aller chercher dans les pots de vin, ils leur ont peut-etre simplement offert la possibilite de survivre un mois de plus en leur achetant quelques pages de pub...


Messieurs,
je suis un peu surpris et peiné de ce que je lis...

Il faut savoir qu'il existe plusieurs niveaux de prototypage:
- le niveau 1, qui n'est pratiquement que du R que du D, il sert à la Recherche, c'est assez brouillon , en général, avec bcp. de modif.
- le niveau 2, qui est déjà bcp. plus proche de la machine finale, mais avec pas mal de modif. et corrections...
- le niveau 3, quasi une machine de production, que l'on appelle un proto de production, ou machine de pré-prod.; on construit en général 10 machines de pré-prod. (appelés aussi proto car pas encore machine de production, même si elles sont les mêmes que les machines fabriquées tout de suite après, si tout va bien, qui elles, sont des machines de productions et commercialisées.)

C'est une machine de préprod., un des 10 protos niveau 3, qui a été présenté au journaliste; je peux en parler, c'est moi qui lui ai présenté la machine et qui lui ai fait écouté.
Je ne connaissais pas ce journaliste (Dominique Mafrand), dont j'ai fait la connaissance, qui est venu par train et qui a fait l'aller et retour dans la journée en TGV.
C'est le premier journaliste qui voyait en réel et pour la première fois le HD-DAC et version proto niveau 3, donc une machine identique à celles qui devaient être produites par la suite pour la vente; il était très heureux d'être le premier à la découvrir.
Ce monsieur, que j'ai découvert progressivement, connait très bien le matériel audio, complétement passionné, il était en train de travailler chez lui sur un nouveau type d'enceintes... nous avons beaucoup discuté de matériel audio de haut niveau, discussion très enrichissante.
Autour d'un café, dans notre petite salle de réunion, je lui ai présenté la machine en détail, lui ai ouvert le dessus et donnant le maximum de détails sur les choix des technologies employées et les raisons de ces choix, les divers écueils durant le développement et comment nous les avons résolus.
Nous sommes passés ensuite dans notre salle d'écoute, qui, il est vrai, fonctionne très bien; les enceintes Verity Audio, Lohengrin 2, difficile à mettre en œuvre, sont vraiment fantastiques après 3 mois de tests, mesures, essais de câbles...placements, etc... avec notre DAC, l'écoute est vraiment hors du commun, extrêmement proche de la réalité, je suis vraiment très exigeant, voir pénible, et si je dis que le résultat est génial, c'est que vraiment, c'est au dessus de la normal... (j'ai une grande habitude des DACs, je fais des tests de DACs depuis plus de 20 ans, j'avais bcp. aimé le Sonic Frontiers SFD2 MKII, j'ai bcp. apprécié aussi le Total DAC D2, j'en ai même acheté un pour la maison, en version spéciale 2 canaux + sub. pour tout ce qui est en dessous de 40 Hz, pour l'orgue classique, les 3 canaux sont constitués de 6 DACs R2R, c'est une très bonne machine pour le PCM...).
Je dois dire que le journaliste a été déstabilisé dès la première écoute, il a été extrêmement surpris par le très haut niveau de qualité proposé, par le placement des instruments sur un scènes placée virtuellement plusieurs mètres derrière les enceintes, qui elles disparaissent totalement de la scène, les transitoires parfaitement placés à la place exacte des instruments dans l'espace, une focalisation hors du commun, tout en restant extrêment musical et analogique... quand je pense que j'ai été un fervent défenseur des DACs NOS pendant des années...
Il a pu aussi écouter des enregistrements qu'il avait emmené avec lui, ses références; il m'a confié qu'il écoutait des détails qu'il n'avait pas soupçonné et jamais écouté auparavant, que c'était fantastique.
Je lui ai fait écouter aussi quelques enregistrements du Montreux Jazz, analogiques et numériques, il a pu comparer.
Je précise que la qualité de cette écoute n'a strictement rien à voir avec ce que l'on peut écouter sur les salons..., malheureusement... :-(
Puis il est reparti, extrêmement satisfait de sa demi-journée chez nous.
Voilà comment s'est passée la première écoute et la découverte d'une des premières machines HD DAC produite.
Il n'y a pas de pub payées (Nagra ne fait pas de pub. dans ce magazine); il me semble qu'un magasin de Paris fait des pubs pour le matériel qu'il vend, il n'y a pas que du Nagra sur la page mais plusieurs marques mêlées, et Nagra est en général tout peut noyé au milieu des autres marques...
Il n'y a pas de cadeaux et autres... comme vous le faites remarquer... :-( ce n'est pas la politique de la maison qui est assez austère...
(oui, il semblerait que certaines marques fassent cadeau du matériel testé, mais ce n'est pas du tout notre cas ! ).

Ensuite, lors des derniers tests en labo, nous avons constaté une sensibilité de la face avant aux décharges de 8 000 V, avec le pistolet de test haute tension, nous avons donc arrêté le processus de production pour apporter des correction sur l'électronique de la face avant (quelques composants faits pour ça...), nous avons remarqué que l'encodeur numérique cranté, servant à sélectionner les entrées et les fonctions nous semblait peut être mieux si il n'y avait pas les crans... alors nous avons essayé un encodeur non cranté et effectivement, le ressenti était beaucoup mieux, nous en avons profité pour améliorer un peu la carte d'entrée numérique, dont la sensibilité des entrées AES-EBU et S/P-DIF variait d'une machine à l'autre, dû à la disparité de certains composants, ceci nous a pas mal retardé (problème réglé depuis mars, ouf...), et le logiciel de la face avant qui a été enrichi de pas mal de fonctionnalité par rapport aux télécommandes et l'apport de plusieurs langues: 4 mois de retards, mais les machines sont sorties enfin pour de bon, mi-avril.
Il n'y a absolument pas eu de modifications sur la partie DAC et la partie analogique, ni alimentations. La machine qu'a écouté le journaliste lors de la première écoute, était bien une machine identique à celles destinées à la production. Il y avait pas mal de demandes, et le journaliste qui voulait de nouveau écouter le DAC, mais cette fois dans les locaux de son journal, a dû patienter jusqu'à juillet... et a pu confirmer ce qu'il avait entendu chez nous. Il n'est pas le seul de cette revue, un autre journaliste a effectué une séances d'écoute, et nous a envoyé un SMS pour nous dire qu'il était très surpris, qu'il n'avait pas encore écouté un DAC de ce niveau, même parmi les plus haut de gamme qu'il a vu passé lors de tests.
Alors c'est tant mieux, car cette machine nous a vraiment empêché de dormir pendant plus de deux ans et demi... ;-) C'est une machine extrêmement complexe, qui comprend des milliers de lignes de code, 25 alimentations, des circuits audio avec beaucoup de recherche, notamment les transformateurs élévateurs de gains, des horloges de course, et certains composants fabriqués sur mesures...

J'ai fait cette mise au point à titre tout à fait personnel et en dehors de mon travail, car j'ai vraiment été très peiné de lire ce que vous avez pu écrire ici... (CITI, Lucus, Lulumusique...)
et vous dites que vous aimez Nagra ?
Pas cool !

Je ne sais pas si ce que vous avez écrit est la réalité pour d'autres marques, c'est peut être bien possible, mais je peux vous affirmer que ce n'est pas le cas chez nous, et tout ce que j'ai pu lire dans les 2 articles sur notre HD DAC est absolument exacte et correspond à ce que l'on peut écouter. article écrit avec une grande précision et une grande justesse (hormis 2 petites coquilles sur le dernier article, un sur la référence du tube et l'autre sur les quelques lignes concernant la cryogénisation, -3C°, ça fait pas beaucoup... ;-) ).

Bonne soirée !


Personnellement je ne lis plus la presse Hi-fi française.
La derniere fois que je l'ai lu, j'était interessé par un modèle d'ampli : je regarde, et j'était très content, l'ampli que je convoitais était l'ampli parfait . Etant totalement rassuré par cet essai, et donc décidé sur mon achat, je décide quand même de lire les autres articles, et là deception : tout les articles sur tout les produits testés étaient laudatifs.
Vous comprendrez que le lecteur que je suis, était très déçu .
Si une revue qui note sévère dit que votre DAC est le meilleur du monde, cela a du poids. Si la dite revue, dit le plus grand bien sans reserves, de tout les autres articles testés, vous comprendrez que déclarer votre produit, meilleur produit du monde, perd en crédibilité.
Je n'ai pas lu l'article en question, mais la lecture de quelques numéros de hi-fi en français m'a fait perdre la foi en ces magazines.
Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4979
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 19 Aoû 2014 18:41

Powerdoc a écrit:
PhC a écrit:



Messieurs,
je suis un peu surpris et peiné de ce que je lis...

Il faut savoir qu'il existe plusieurs niveaux de prototypage:
- le niveau 1, qui n'est pratiquement que du R que du D, il sert à la Recherche, c'est assez brouillon , en général, avec bcp. de modif.
- le niveau 2, qui est déjà bcp. plus proche de la machine finale, mais avec pas mal de modif. et corrections...
- le niveau 3, quasi une machine de production, que l'on appelle un proto de production, ou machine de pré-prod.; on construit en général 10 machines de pré-prod. (appelés aussi proto car pas encore machine de production, même si elles sont les mêmes que les machines fabriquées tout de suite après, si tout va bien, qui elles, sont des machines de productions et commercialisées.)

C'est une machine de préprod., un des 10 protos niveau 3, qui a été présenté au journaliste; je peux en parler, c'est moi qui lui ai présenté la machine et qui lui ai fait écouté.
Je ne connaissais pas ce journaliste (Dominique Mafrand), dont j'ai fait la connaissance, qui est venu par train et qui a fait l'aller et retour dans la journée en TGV.
C'est le premier journaliste qui voyait en réel et pour la première fois le HD-DAC et version proto niveau 3, donc une machine identique à celles qui devaient être produites par la suite pour la vente; il était très heureux d'être le premier à la découvrir.
Ce monsieur, que j'ai découvert progressivement, connait très bien le matériel audio, complétement passionné, il était en train de travailler chez lui sur un nouveau type d'enceintes... nous avons beaucoup discuté de matériel audio de haut niveau, discussion très enrichissante.
Autour d'un café, dans notre petite salle de réunion, je lui ai présenté la machine en détail, lui ai ouvert le dessus et donnant le maximum de détails sur les choix des technologies employées et les raisons de ces choix, les divers écueils durant le développement et comment nous les avons résolus.
Nous sommes passés ensuite dans notre salle d'écoute, qui, il est vrai, fonctionne très bien; les enceintes Verity Audio, Lohengrin 2, difficile à mettre en œuvre, sont vraiment fantastiques après 3 mois de tests, mesures, essais de câbles...placements, etc... avec notre DAC, l'écoute est vraiment hors du commun, extrêmement proche de la réalité, je suis vraiment très exigeant, voir pénible, et si je dis que le résultat est génial, c'est que vraiment, c'est au dessus de la normal... (j'ai une grande habitude des DACs, je fais des tests de DACs depuis plus de 20 ans, j'avais bcp. aimé le Sonic Frontiers SFD2 MKII, j'ai bcp. apprécié aussi le Total DAC D2, j'en ai même acheté un pour la maison, en version spéciale 2 canaux + sub. pour tout ce qui est en dessous de 40 Hz, pour l'orgue classique, les 3 canaux sont constitués de 6 DACs R2R, c'est une très bonne machine pour le PCM...).
Je dois dire que le journaliste a été déstabilisé dès la première écoute, il a été extrêmement surpris par le très haut niveau de qualité proposé, par le placement des instruments sur un scènes placée virtuellement plusieurs mètres derrière les enceintes, qui elles disparaissent totalement de la scène, les transitoires parfaitement placés à la place exacte des instruments dans l'espace, une focalisation hors du commun, tout en restant extrêment musical et analogique... quand je pense que j'ai été un fervent défenseur des DACs NOS pendant des années...
Il a pu aussi écouter des enregistrements qu'il avait emmené avec lui, ses références; il m'a confié qu'il écoutait des détails qu'il n'avait pas soupçonné et jamais écouté auparavant, que c'était fantastique.
Je lui ai fait écouter aussi quelques enregistrements du Montreux Jazz, analogiques et numériques, il a pu comparer.
Je précise que la qualité de cette écoute n'a strictement rien à voir avec ce que l'on peut écouter sur les salons..., malheureusement... :-(
Puis il est reparti, extrêmement satisfait de sa demi-journée chez nous.
Voilà comment s'est passée la première écoute et la découverte d'une des premières machines HD DAC produite.
Il n'y a pas de pub payées (Nagra ne fait pas de pub. dans ce magazine); il me semble qu'un magasin de Paris fait des pubs pour le matériel qu'il vend, il n'y a pas que du Nagra sur la page mais plusieurs marques mêlées, et Nagra est en général tout peut noyé au milieu des autres marques...
Il n'y a pas de cadeaux et autres... comme vous le faites remarquer... :-( ce n'est pas la politique de la maison qui est assez austère...
(oui, il semblerait que certaines marques fassent cadeau du matériel testé, mais ce n'est pas du tout notre cas ! ).

Ensuite, lors des derniers tests en labo, nous avons constaté une sensibilité de la face avant aux décharges de 8 000 V, avec le pistolet de test haute tension, nous avons donc arrêté le processus de production pour apporter des correction sur l'électronique de la face avant (quelques composants faits pour ça...), nous avons remarqué que l'encodeur numérique cranté, servant à sélectionner les entrées et les fonctions nous semblait peut être mieux si il n'y avait pas les crans... alors nous avons essayé un encodeur non cranté et effectivement, le ressenti était beaucoup mieux, nous en avons profité pour améliorer un peu la carte d'entrée numérique, dont la sensibilité des entrées AES-EBU et S/P-DIF variait d'une machine à l'autre, dû à la disparité de certains composants, ceci nous a pas mal retardé (problème réglé depuis mars, ouf...), et le logiciel de la face avant qui a été enrichi de pas mal de fonctionnalité par rapport aux télécommandes et l'apport de plusieurs langues: 4 mois de retards, mais les machines sont sorties enfin pour de bon, mi-avril.
Il n'y a absolument pas eu de modifications sur la partie DAC et la partie analogique, ni alimentations. La machine qu'a écouté le journaliste lors de la première écoute, était bien une machine identique à celles destinées à la production. Il y avait pas mal de demandes, et le journaliste qui voulait de nouveau écouter le DAC, mais cette fois dans les locaux de son journal, a dû patienter jusqu'à juillet... et a pu confirmer ce qu'il avait entendu chez nous. Il n'est pas le seul de cette revue, un autre journaliste a effectué une séances d'écoute, et nous a envoyé un SMS pour nous dire qu'il était très surpris, qu'il n'avait pas encore écouté un DAC de ce niveau, même parmi les plus haut de gamme qu'il a vu passé lors de tests.
Alors c'est tant mieux, car cette machine nous a vraiment empêché de dormir pendant plus de deux ans et demi... ;-) C'est une machine extrêmement complexe, qui comprend des milliers de lignes de code, 25 alimentations, des circuits audio avec beaucoup de recherche, notamment les transformateurs élévateurs de gains, des horloges de course, et certains composants fabriqués sur mesures...

J'ai fait cette mise au point à titre tout à fait personnel et en dehors de mon travail, car j'ai vraiment été très peiné de lire ce que vous avez pu écrire ici... (CITI, Lucus, Lulumusique...)
et vous dites que vous aimez Nagra ?
Pas cool !

Je ne sais pas si ce que vous avez écrit est la réalité pour d'autres marques, c'est peut être bien possible, mais je peux vous affirmer que ce n'est pas le cas chez nous, et tout ce que j'ai pu lire dans les 2 articles sur notre HD DAC est absolument exacte et correspond à ce que l'on peut écouter. article écrit avec une grande précision et une grande justesse (hormis 2 petites coquilles sur le dernier article, un sur la référence du tube et l'autre sur les quelques lignes concernant la cryogénisation, -3C°, ça fait pas beaucoup... ;-) ).

Bonne soirée !


Personnellement je ne lis plus la presse Hi-fi française.
La dernière fois que je l'ai lu, j'étais intéressé par un modèle d'ampli : je regarde, et j’étais très content, l'ampli que je convoitais était l'ampli parfait . Étant totalement rassuré par cet essai publié, et donc décidé sur mon achat, je décide quand même de lire les autres articles, et là déception : tout les articles sur tout les produits testés étaient laudatifs.
Vous comprendrez que le lecteur que je suis, était très déçu . Je ne me souviens plus du nom de la revue.
Si une revue qui note sévère dit que votre DAC est le meilleur du monde, cela a du poids. Si la dite revue, dit le plus grand bien sans réserves, de tout les autres articles testés, vous comprendrez que déclarer votre produit, meilleur produit du monde, perd en crédibilité.
Je n'ai pas lu l'article en question, mais la lecture de quelques numéros de hi-fi en français m'a fait perdre la foi en ces magazines.



Rassurez vous, j'ai aussi un peu la même opinion que vous, je me suis fait avoir comme un bleu, il y a une quinzaine d'années, avec l'achat un ampli multi-canal d'une grande marque japonaise, décrit d'une façon dithyrambique, et la déception a été très grande... je l'ai revendu 3 mois plus tard... si j'avais eu le journaliste de l'époque en face de moi, je l'aurais "étranglé" !!! Grrr. :evil:

Concernant les 2 articles sur le DAC, je vous confirme que tout ce que j'ai lu dans ces deux magazine est exacte, même si appellation meilleur au monde est un peu... bon... mais il y a un point d'interrogation... la question reste...
Dans les tests de DACs très haut de gamme que j'ai pu effectuer, effectivement, je n'ai pas trouvé au dessus jusqu'à présent, et je suis vraiment difficile et pénible.
Je peux vous confirmer que cette machine est de très haut niveau et que la description dans l'article est exacte (peut être pour une fois...)
Ils restent des articles qui reflètent la vérité et quelques journalistes intègres dans la profession, même si ils sont rares.
Je ne comprends pas pourquoi il y a cette focalisation sur cette machine alors qu'il y a tellement de nombreux autres appareils décrits...
Bon, je ne vais pas faire de pub. ici, avec mon abonnement personnel, ce n'est pas le but, et je n'aime pas ça, mais c'était de réagir et rectifier ce que j'ai pu lire et qui m'a fait mal. :cry:
PhC
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 723
Inscription: 15 Fév 2002 2:00
Localisation: Montreux, Suisse
  • offline

Message » 19 Aoû 2014 19:05

lulumusique a écrit:
Pas besoin d'aller chercher dans les pots de vin, ils leur ont peut-etre simplement offert la possibilite de survivre un mois de plus en leur achetant quelques pages de pub...

PhC a ecrit:
J'ai fait cette mise au point à titre tout à fait personnel et en dehors de mon travail, car j'ai vraiment été très peiné de lire ce que vous avez pu écrire ici... (CITI, Lucus, Lulumusique...)


J'ai du mal m'exprimer. Ce que j'ai voulu dire c'est qu'il ne fallait pas chercher a voir des pots de vin en echange de compte-rendus elogieux (contrairement a ce qui a ete suggere plus haut), mais simplement que si ils disaient que la moitie des appareils qu'ils testent est moins bonne que l'autre moitie ils perdraient 50% de leurs annonceurs et pouvaient mettre la cle sous la porte le mois suivant.
lulumusique
 
Messages: 818
Inscription: 12 Mar 2012 13:16
  • offline

Message » 19 Aoû 2014 19:31

Merci Lulu, pour cette mise au point :D
PhC
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 723
Inscription: 15 Fév 2002 2:00
Localisation: Montreux, Suisse
  • offline

Message » 24 Aoû 2014 13:31

Mafrand est un très bon chroniqueur, pas de problème. Rien à redire sur sa couverture du pré-ampli Nagra, à mon avis. Mais la revue Haute fidelité, effectivement évolue vers du publi-reportage : je n'ai pas aimé de n° de juillet consacré au haut de gamme, très complaisant, et qui n'apporte rien de bien intéressant. Il manque surtout une ligne éditoriale à cette revue. C'est un problème qui n'est pas simple. Pas suffisamment de rentrée d'argent, donc pas d'indépendance etc... Il y a des compétences en France, dans les revues, sur les forums, parmi les professionnels, et il faut maintenant recouper différentes sources d'information. Personnellement, j'ai maintenant un petit réseau qui me suffit. Mais le nouvel entrant dans la hifi peut avoir du mal à s'y retrouver...
Irwinwayfair
 
Messages: 218
Inscription: 18 Juin 2011 22:12
Localisation: Annecy-le-vieux
  • offline

Message » 24 Aoû 2014 17:00

Irwinwayfair a écrit:Mafrand est un très bon chroniqueur, pas de problème. Rien à redire sur sa couverture du pré-ampli Nagra, à mon avis. Mais la revue Haute fidelité, effectivement évolue vers du publi-reportage : je n'ai pas aimé de n° de juillet consacré au haut de gamme, très complaisant, et qui n'apporte rien de bien intéressant. Il manque surtout une ligne éditoriale à cette revue. C'est un problème qui n'est pas simple. Pas suffisamment de rentrée d'argent, donc pas d'indépendance etc... Il y a des compétences en France, dans les revues, sur les forums, parmi les professionnels, et il faut maintenant recouper différentes sources d'information. Personnellement, j'ai maintenant un petit réseau qui me suffit. Mais le nouvel entrant dans la hifi peut avoir du mal à s'y retrouver...


Oui tout à fait, en plus, un type très sympathique et passionné.
Ils en ont un autre de très bien dans cette revue, c'est Philippe David; même genre. J'ai aussi confiance; ce n'est pas le genre à écrire le contraire de ce qu'il pense, et c'est un bon.
Les autres, je ne les connais pas.

Les revues, c'est comme les forums, il faut toujours faire le tri.
Sur les forums aussi, on peut lire des choses loufoques..., de types qui n'ont jamais vu ou entendu le matériel... et qui en parlent comme si ils l'avaient chez eux tous les jours... :evil:

Donc méfiance partout, recoupement, et confiances dans les gens que l'on connait.
Surtout, tout faire pour écouter le matériel soi même, dans de bonnes conditions, se le faire prêter si c'est possible..., et ne pas se faire son opinion sur des écoutes vites faites sur les salons, au milieu de la foule...
Quand on investi beaucoup d'argent durement gagné, il faut tout faire pour se faire prêter le matériel et le tester sur son installation, chez soi, en suivant bien les conseils pour bien associer et bien utiliser le matériel...
MAC-mini SSD+ NAS + Audirvana Plus, NAGRA HD-DAC + MPS option batteries, ampli monotriode 6C33cb dual mono classe A, 2X Tannoy D700 + super tweeter, Velodyne HGS18, JVC DLA-RS57U, PC-HC + RME FireFace 800, Ampli Nakamichi AVP1, centrale: Tannoy D750
PhC
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 723
Inscription: 15 Fév 2002 2:00
Localisation: Montreux, Suisse
  • offline

Message » 25 Aoû 2014 8:37

julien max jacquemin a écrit:
autrichon gris a écrit:Déplorable évidemment.

Mais comment survivre dans un marché ou...il n' y a pas de marché ! Assez loin des revues anglaises et allemandes, je comprends que le choix est fait de s'orienter vers le coté magazine de luxe et de pub, sur joli papier, un peu comme les magazines de design, d'architectures et de montres, destinés aux salles d'attente très chics et à flatter les égos des portefeuilles garnis, certains que leur réussite ne peut être comprise que par ceux qui savent parler au dit portefeuille...Pour mieux le vider bien sur.

Aujourd'hui, l'info, la vraie elle est sur les foras, chez nous quoi ! :grad:


certes, mais ce n'est pas en testant des produits hors de prix, de marques quasiment inconnues, sauf peut être de quelques masturbophiles convertis, qu'ils vendront plus d'exemplaires.
On en est à regretter l'époque de Laurent Thorin au début des années 2000, où, à défaut de ne pas lire des bêtises, on avait au moins des tests de produits abordables en prix et de marques connus (ou en train de l'être)...

:(


Il me semble que c'était plutôt en 93 un truc comme ça pour avoir chez moi les premiers numéros, je vous avoues ne plus rien lire depuis début 2000, dates des première inscription sur les forum qui propose souvent des tests vécus et non pas virtuel comme sur les revues.
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 25 Aoû 2014 14:13

On fait dire à un composant essayé à peu près ce qu'on veut (..ou plutot..ce qu'on PEUT..) en fonction de la facon dont il est utilisé.

Il est très facile, juste avec de très minimes modifications d'installation,de faire sonner de facon très médiocre un excellent appareil..ou, réciproquement, de changer complètement d'opinion sur un composant que l'on croyait de niveau moyen,en optimisant son montage.

Les petits carrés ou les points donnés sur les critères retenus sur les revues francaises n'ont aucune signification réelle à mon avis, tout au plus expriment ils une sorte d'"impression" retirée à l'écoute, dont rien ne prouve qu'une modification très minime de l'installation ne viendrait pas complètement changer la donne.

L'écoute chez un revendeur est également un piège,d'ailleurs les Fora sont farcis d'exemples de personnes décues de ne pas obtenir le meme résultat chez elles, ce qui est pourtant prévisible et meme quasi certain.

Ces observations permettent d'ailleurs aux constructeurs de développer la croyance que le haut de gamme sonne mieux parce qu'il est plus cher,ce qui est souvent une belle illusion, compensée néammoins par le plaisir de posséder un bel objet, meme si l'investissement est gaspillé en relation avec le pur résultat.
Une remarque néammoins, qui n'est pas de moi=Une enceinte acoustique ne peut pas etre meilleure que ses mesures.
La solution marketing face à ce problème est quasi généralisée: les mesures ne sont pas données!!!A ce sujet la courbe d'amplitude n'est que d'un interet extremement réduit, ce qui a de l'interet pour une enceinte, c'est sa bourbe de phase acaoustique et sa réponse à un échelon unité..
Pour le première, aucun constructeur ne la donne, et aucun magazine non plus, et pour la seconde 98% des enceintes ont une réponse catastrophique à un échelon unité (voir stéréophile)

Quant aux revues francaises, elles sont interessantes car elles contiennent de belles photos technicolor.
maxitonic
 
Messages: 1852
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 28 Aoû 2014 14:36

Bonjour à tous,

La critique des revues hifi, en particulier françaises, est un sujet récurrent sur les forums. Leur médiocrité ( je n' entre pas dans le détail des reproches classiquement formulés ) serait la cause de leurs difficultés ou de leur disparition. On peut déjà douter de ce dernier point quand on constate qu' en Allemagne par exemple on peut trouver presqu'une dizaine de ces revues qui sont loin de se distinguer toutes par une tenue supérieure à celle de nos deux ou trois rescapées !
Le principal reproche, qu' on peut lire encore une fois ici, est qu' elles pratiqueraient le dithyrambe permanent et systématique. Je viens de relire quelques anciens numéros de la défunte " Nouvelle revue du son ", et je suis surpris de constater à quel point les limites, les défauts, les caractéristiques particulières à maîtriser des appareils étaient précisément indiqués, bien plus que dans le souvenir que j' avais de cette revue. Les raisons de sa disparition ne peuvent donc certainement pas se trouver dans une complaisance qui lui aurait fait perdre de la crédibilité, même si évidemment, en dépit des points négatifs ou des bémols relevés, le produit était tout de même plus ou moins chaudement recommandé, ce qui est la loi du genre ( les produits à éviter étant simplement ignorés de la revue ).
En ce qui concerne " Haute fidélité " ( je ne parlerai pas de " Stéréo prestige et image", où je ne suis en effet jamais parvenu à trouver mention du moindre point négatif ou simplement limitant ) le reproche de l' enthousiasme systématique ne résiste pas à un examen sérieux de ce qui y est écrit. Evidemment, si on n 'y jette qu' un coup d' oeil distrait comme à un livre d' images qu' on replace en rayon sans l' acheter, on pourra continuer à véhiculer sans états d' âme sur les forums les poncifs habituels.
Pourtant, tenez, j' ai sous les yeux le dernier numéro de " Haute fidélité ". Voici ce qu' on peut lire à propos d' intégré à tubes à près de 12000 euros. Evidemment, je n' achèterai jamais un appareil de ce prix, mais je suis un audiophile, j' aime le son, et tout appareil destiné à le reproduire, même en photo, fait naître en moi une irrépressible excitation ( on reconnait bien là les symptômes de ce qu'on appelle une passion non ?). Alors, même pour un appareil hors de portée, je lis tout de même. Et je découvre ceci, par exemple:

" Le... ne peut cacher longtemps son incontestable personnalité. La balance tonale n'est pas totalement linéaire et, à l' écoute, ça se traduit par une légère accentuation de la zone médium autour de 2 khz environ..."
" L' extension dans les hautes fréquences du ... ne correspond pas vraiment à ce qu' indique la fiche technique de l' appareil...les harmoniques supérieurs paraissent rabotés..."
" le filé est un poil mesuré dans le haut du spectre..."
" cet intégré n'est assurément pas le plus transparent des amplificateurs à tubes que nous ayons testés..."

Evidemment, et c'est de bonne guerre, ces défauts sont habilement transformés en qualités, deviennent le fondement d' une " personnalité " , d' une originalité " attachante " de l' appareil. N' empêche, ils ont été notés, et personne n'est dupe, le coup est porté: cet appareil ne me fait plus rêver ! Tant mieux, puisque je n' avais pas les moyens de l' adopter !

Cordialement,

lupu
lupu
 
Messages: 448
Inscription: 26 Avr 2010 21:59
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message