Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Un soir à bagneux...

Message » 24 Juin 2002 12:22

Un soir à Bagneux (ou comment faire un compte-rendu qui n’a pas l’allure d’un compte rendu)

Le torride après-midi avait laissé sa place à une bienveillante soirée, plus douce, rafraîchie par un vent porteur de saveur d'été précoce ; saveur à peine rehaussée par un soupçon d'ozone synonyme d'humidité.
La porte-fenêtre ouverte laissait passer les bruits joyeux de jeux d'enfants, ainsi que le brouhaha doucereux de la ville environnante, le cliquetis régulier et continu de la vie urbaine. La lumière déclinait doucement, soulignant les contours écrétés des immeubles aux alentours, mais aucune des personnes présentes dans la pièce ne se souciait réellement de l'atmosphère extérieure.

La pièce aurait pu être silencieuse en elle-même, laissant aisément passer les stimuli sonores extérieurs, tant ses convives se faisaient discrets, tant le niveau de bruit de leurs existence, de leurs actions, de leur substantifique appartenance sociale à un groupe de personnes attablées, avait été reculé par leur concentration. Pourtant, le silence ne s'était pas fait. Bien au contraire, au delà de quelques tintements de verres, de quelques déplacements de couteaux, elle s'était emplie d'une succession syncopée mais métronomique de musiques diverses et variées.
La Musique avait prit sa place dans la salle comme un roi sur son trône, et les quatre sujets de son royaume étaient à ses pieds, entièrement livrés à son admiration, à son analyse, à la perspicace étude de ses moyens de reproduction. Car c'était bien là le but de leur réunion, écouter la chaîne et pas réellement la musique, étudier le contenant et peu le contenu, se pencher sur le fond pour analyser la forme.

Se soustrayant provisoirement à l'étude de l'alchimie sonore naissant de l'association étudiée d'un ampli nouvellement venu, d'enceintes habituées au lieux de leur déploiement, et d'un lecteur de cd tout autant résident, Bruno tenta de prendre le recul nécessaire à une sortie de son état de concentration, comme un dernier palier de décompression. Sorti de sa torpeur, il prit conscience que tout à sa tâche, il passait à coté du plaisir simple d'écouter la musique, d'en profiter, et en fut déçu : il se vit alors dans la peau d'un de ces esthètes sonores, jamais satisfait de l'écoute de leur chaîne, et toujours à la recherche du grand maillon, ou du petit rien, pouvant améliorer de manière miraculeuse le tout. La perfection n'est pas de ce monde, le graal sonore non plus.

Il se saisit d'une saucisse cocktail, la moutarda généreusement, et la mangea avec plaisir. Tentant de reprendre une gorgée de kir, il se rendit compte que son verre était aussi vide que sa tête, et se leva pour le remplir. Ce faisant, il se tourna vers les autres convives, pour voir si eux aussi s'étaient extraits de leur concentration. Ingrid, sa petite amie, partageait son attention entre le tartinage de la cancoyotte et la musique elle-même, sans se soucier d'une quelconque perfection sonore, de défauts de reproduction, ou autre.
Laurent, un très sympathique Naimeux, rencontré sur un forum de discussion sur la HiFi, relâchait de temps à autres sa concentration pour nourrir Gribouille, chienne de notre hôte.
Cette dernière, Boudze, était entièrement accaparée par les sons qui sortaient de ces enceintes. Captivée qu'elle était par cette nouvelle étape de sa quête personnelle : trouver un amplificateur capable de tirer le meilleur de ses enceintes Triangle Antal.

Bruno, en tant que possesseur de l'appareil soumis au banc d'essai, tenta de synthétiser les qualités et défauts de la chaîne obtenue. La première chose perçue, par l'ensemble des protagonistes présents, fut une bande passante très étendue. Un grave loin d'être court et un aigu déployé. Le deuxième point entendu fut une bonne dynamique, corroborant l'impression, faite à la pesée de l'appareil, d'une alimentation plus généreuse que le prix ne pouvait le laisser croire. Le transfo R-Core faisait parler la poudre.
Par contre, le troisième point avait cruellement frappé les oreilles des auditeurs : l'aigu devenait pincé, l'ampli -un peu punchy, comme le dira Laurent- flattant la coquetterie bien connue des Antal dans ce registre. Sur certains morceaux, l'agressivité de l'écoute gommait toute envie de trouver des qualités à l'ensemble (qui n'en manquait pourtant pas) et se substituait à tout plaisir d'écoute.
Un test d’un câble « fait maison » par le modérateur du forum n’aida pas les choses, et prouva, contre toute attente et en opposition avec la réputation du-dit câble, qu’un cordon ne peut pas faire de miracles, et surtout qu’un câble, même excellant sous certaines conditions (ce que Burndav’ aurait l’occasion de vérifier plus tard), peut se montrer défaillant dans d’autres.

Changement d’ampli, changement de sonorité, changement de registre, changement de point de vue.

Ingrid n’avait pas réellement reconnu dans l’écoute précédente l’ampli qu’elle appréciait chez elle : l’agressivité dans le haut du spectre - qu’elle reconnaissait plutôt, à sa juste valeur, comme un dynamisme agréable sur les « magnat de mon chéri » et dans son appartement à l’acoustique plus amortie - l’avait surprise.
Elle avait apprécié l’image sonore, comme tout le monde, et la cancoyotte, qu’elle tartinait à tour de bras, mais surtout l’accueil d’Annie (elle ne la connaissais que sous ce prénom), bien que la conversation lui parût à bien des moments obscure, telle qu’on aurait pu l’entendre entre trois membres d’une confrérie sectaire aux adeptes fanatiques. Elle entendit ainsi parler de nems (elle apprit par la suite que cela s’orthographiait Naim et que cela ne se consommait pas avec de la menthe), de maxitrans (elle sut rapidement qu’il ne s’agissait pas de l’anxiolytique auquel elle pensât en tout premier lieu), de Klipsch sans basses, de Pierre, des Macs (sans prostitués ?), de Jerome, d’Eper, de cabasse, d’Olivier, de spendor, d’Audio Synthèse, de Linn, de Haute Publicité, de toutes ces choses qui font le quotidien des passionés, et le malheur de leurs compagnons.
L’ampli que Bruno (elle ne le connaissais réellement que sous ce prénom également) était en train de brancher actuellement était plus sombre et plus sobre que le Proton, mais à la mise sous tension, elle fut amusée de voir le rougeoiement du tube à travers le petite fenêtre aménagée uniquement pour que le possesseur puisse s’enorgueillir de posséder un appareil à lampes (Ingrid avait compris, lorsqu’un Bruno un peu exalté lui avait expliqué que son ampli pour casque était équipé de tubes, et que c’était génial, que les « tubards » formaient une sorte de secte fermée et prestigieuse, tels les immuables académiciens, prêts à défendre corps et âmes la moindre triode -rougissante de plaisir- face à l’assaut exalté des transistors et autres médiocres babioles numérisantes).
Note du narrateur : Une autre explication de cette fenêtre aurait pu être une volonté d’augmenter la transparence de l’écoute, mais Ingrid ne connaissant ni JéromeB, ni PNicolas, ni (dieu l’en garde) Brinkman, seul un Burndav’ souriant pendant qu’il jonglait avec des câbles et des bananes se fit la remarque ce soir là.

L’écoute de l’appareil la surprit également : la première chose qu’elle notât, eu égard à ses habitudes, fût un petit manque de dynamique. La seconde fut un bande passante différente, se traduisant par un grave un peu court, mais surtout, et c’était sans doute là le but recherché, par un aigu beaucoup plus doux, laissant enfin parler le médium, ce que le Proton n’avait pas réussi à faire, en réveillant le monstre aigu, qui avait fait fuir, en lui faisant peur, le fameux médium triangle.
Réveillé, ce dernier permit en tout premier lieu de donner une plus grande impression d’espace sonore, pas tellement en largeur, le résultat était déjà bon, mais surtout en profondeur. La musique reprit ses droits, et le fruité du message sonore fit rapidement oublié le petit manque de pèche du Kora. Ingrid, incrédule, vit alors Laurent lancer ses bras dans de grandes explications sur les courbes d’écoutes subjectives des amplis, puis Bruno et Laurent se battre sur le sens dans lequel ces courbes devraient être dessinées.

La cancoyotte étant tarie, Gribouille repue, les auditeurs fatigués, les conclusions faites et les sujets de discussion pour le moment épuisés, les quatre compères d’écoute ne virent plus réellement de raison à ne pas se séparer, ce qu’ils tentèrent de faire, vainement puisqu’ils passèrent encore plus de quinze minutes dehors avant que la fraîcheur de la soirée ne les sépare pour de bon.
Bruno et Ingrid emportant avec eux le souvenir d’une bonne soirée, un ampli tout chaud dans les bras, et de la musique plein des oreilles, reprirent la direction de Boulogne, Laurent celle de Viroflay, et Annie celle de son appartement, où le kora patientait encore un peu avant de devoir la quitter pour un nouveau propriétaire.

Avec un peu de recul, Burndav’ se dit que le Proton n’avait pas été ridicule, mais qu’en voulant trop bien faire, il s’était trahi avec les triangle, qui avaient besoin de douceur plutôt que de force. La où il avait pêché, s’était qu’à vouloir, sans répit et à tout prix, faire chanter les Antal, il avait fait crier leurs tweeter. Il avait réussi à faire parler le grave, mais la souffrance de l’aigu avait fait oublier le médium.
La morale est claire : même si on aime les plats pimentés, on ne poivre pas les fraises, on les sucre.

Burndav’ (plus rapide à signer qu’à rendre des comptes)

Note 1 : les impressions que j’attribue à ma chère et tendre compagne sont en partie celle que nous avons évoqué sur le chemin du retour, et en partie celle que j’avais noté. J’ai changé le point de vue uniquement pour une plus grande richesse narrative, si tant est que je puisse en avoir une (de richesse narrative).

Note 2 : que Pierre et Laurent ne se réjouisse / ne s’inquiète (rayez la mention inutile) pas trop vite : je ne ferai pas d’autre CR de cette taille, surtout que pour les autres, je ne serais pas seul.
Dernière édition par Burndav le 24 Juin 2002 14:21, édité 1 fois.
Burndav
 
Messages: 3390
Inscription: 25 Avr 2001 2:00
Localisation: Jamais très loin
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Juin 2002 12:22

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Juin 2002 12:35

A quand le premier essai littéraire de notre ami Burndav sur la recherche sur saint graal en hifi ? :D

Image
Titistardust
 
Messages: 1228
Inscription: 13 Juin 2001 2:00
Localisation: (78)
  • offline

Message » 24 Juin 2002 12:45

Note 2 : que Pierre et Laurent ne se réjouisse / ne s'inquiète (rayez la mention inutile) pas trop vite : je ne ferai pas d'autre CR de cette taille, surtout que pour les autres, je ne serais pas seul.


Domage, j'aurais bien aimé un comme ça :cry: :cry:
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 24 Juin 2002 12:47

Alors là je dis BRAVO, C'est pas synthétique mais c'est agréable à lire
Tu nous avais caché tes talents de romancier.
A quand le premier essai sur "la Quête du graal en haute fidélité" aux éditions homecinéma ?
GCJC
 
Messages: 506
Inscription: 31 Mar 2001 2:00
Localisation: Manche

Message » 24 Juin 2002 13:34

Bah dis donc Bruno, ça c'est du CR :o :o :o
J'voudrais pas en rejouter, mais on voit que t'as fait philo :roll: :roll: :roll:
Juste une petite précision : Gribouille est une chienne et non un chien :P
Sinon, encore bravo et merci :lol: :lol: :lol:
C'EST TOP SUPER et le niveau des autres CR à venir sur le forum va être dur à atteindre :-?
T'as mis la barre très haut :wink: :wink:
Qui habet aures audiendi, audiat
Avatar de l’utilisateur
boudZe
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 18224
Inscription: 17 Avr 2002 17:17
Localisation: Pas loin de Barbara
  • offline

Message » 24 Juin 2002 14:17

LaurentV a écrit:Domage, j'aurais bien aimé un comme ça :cry: :cry:


Ouais, heu... Je vais voir ce que je peux faire, mais je te promets rien..
Parce que, mine de rien, c'est du boulot, quand on a des tas d'autre trucs à faire ;)

Burndav' (CR = Compte Romancé)
Burndav
 
Messages: 3390
Inscription: 25 Avr 2001 2:00
Localisation: Jamais très loin
  • offline

Message » 24 Juin 2002 14:18

Beau compte rendu, tu es prêt pour la politique : c'est tellement bien dit qu'on en oublie le reste :D Blague à part , ça change et c'est bien agréable.
nickfaldo
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1593
Inscription: 25 Juin 2000 2:00
Localisation: Grenoble

Message » 24 Juin 2002 14:19

BOUDZE a écrit:J'voudrais pas en rejouter, mais on voit que t'as fait philo :roll: :roll: :roll:

J'AI PAS FAIT PHILO !!!! Mais j'aime bien écrire. ;)

Juste une petite précision : Gribouille est une chienne et non un chien


:oops: désolé...

Burndav' (qui reconnait pas le sexe des chiens... enfin rarement ;) )
Burndav
 
Messages: 3390
Inscription: 25 Avr 2001 2:00
Localisation: Jamais très loin
  • offline

Message » 24 Juin 2002 18:02

LaurentV a écrit:
Note 2 : que Pierre et Laurent ne se réjouisse / ne s'inquiète (rayez la mention inutile) pas trop vite : je ne ferai pas d'autre CR de cette taille, surtout que pour les autres, je ne serais pas seul.


Domage, j'aurais bien aimé un comme ça :cry: :cry:



Et oui, mais c'est pas dit qu'on naim ton système :lol: :lol: :lol: :lol:
Qui habet aures audiendi, audiat
Avatar de l’utilisateur
boudZe
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 18224
Inscription: 17 Avr 2002 17:17
Localisation: Pas loin de Barbara
  • offline

Message » 24 Juin 2002 18:16

BOUDZE a écrit:
LaurentV a écrit:
Note 2 : que Pierre et Laurent ne se réjouisse / ne s'inquiète (rayez la mention inutile) pas trop vite : je ne ferai pas d'autre CR de cette taille, surtout que pour les autres, je ne serais pas seul.


Domage, j'aurais bien aimé un comme ça :cry: :cry:



Et oui, mais c'est pas dit qu'on naim ton système :lol: :lol: :lol: :lol:


M'en moque, je l'aime bien moi ! et pis ceux qui sont venus jusqu'a présent l'on bien aimé aussi ;enfin c'est ce qu'ils m'ont dit peut être par politesse.
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 24 Juin 2002 18:23

A quand les CR sur le système de LaurentV ? N'ayant pu venir, je suis curieux...

D'autant plus que son système aurait tout à fait pu être le mien (à part la source Rega que je ne connais pas, mais je n'ai rien contre à priori) !

Par contre, Naim et Mulidine, je connais et j'aime beaucoup. D'autant plus que LaurentV a la chance un NAC 82 (+ hicap je crois ?) et un NAP 180, une combinaison qui doit être assez féroce !!!
KHOI
 
Messages: 910
Inscription: 12 Avr 2002 2:00
  • offline

Message » 24 Juin 2002 18:27

LaurentV a écrit:M'en moque, je l'aime bien moi ! et pis ceux qui sont venus jusqu'a présent l'on bien aimé aussi ;enfin c'est ce qu'ils m'ont dit peut être par politesse.


Bah oui, on allait pas dire un truc du genre "ah, c'est de la merde, c'est coloré, c'est bouché, y'a pas d'aigu, y'a pas de grave, c'est mou, c'est moche et pis tes enceintes elles sont ideuses sans cache"...
Ok, c'est p'tet aussi parce qu'on ne le pense pas ;)

Burndav' (qui attend que tous ceux qui ont été invités chez Laurent y soient allés avant de faire un CR)
Burndav
 
Messages: 3390
Inscription: 25 Avr 2001 2:00
Localisation: Jamais très loin
  • offline

Message » 24 Juin 2002 18:29

KHOI a écrit:Par contre, Naim et Mulidine, je connais et j'aime beaucoup. D'autant plus que LaurentV a la chance un NAC 82 (+ hicap je crois ?) et un NAP 180, une combinaison qui doit être assez féroce !!!


Moi aussi, j'aime bien, par contre, c'est trop féroce : quand j'y suis allé, son NAC m'a mordu...

burndav' (enragé)
Burndav
 
Messages: 3390
Inscription: 25 Avr 2001 2:00
Localisation: Jamais très loin
  • offline

Message » 24 Juin 2002 18:29

Ah oui, j'avais oublié qu'il fallait attendre que tout le monde soit passé... avant d'avoir les premiers CR...

Mordu par un Nem ??? Normalement, c'est à toi de mordre dedans (avec de la salade et de la menthe).... OUAF !!!

OK, blague vaseuse... je sors... :oops:
KHOI
 
Messages: 910
Inscription: 12 Avr 2002 2:00
  • offline

Message » 24 Juin 2002 18:37

Si je vous suis bien j'ai pas interet à lire les CR lundi et mardi prochain
ou sinon je fais une cure d'antidepresseurs.
Je me consolerais avec le Petrus que Peter77 doit ramener :lol: :cry:
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline


Retourner vers Discussions Générales