Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: davt94 et 25 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Un système tout Linn ?

Message » 23 Aoû 2003 12:39

highray a écrit:donc conclusion, linn est pour moi ce qu il existe de mieux et je la ffirme bien haut, je nai jamais ressenti autant de frisson quavec mon matos.


Je suis content pour toi, et ce d'autant plus que je n'ai pas ton bonheur.

Cela dire, dire, même pour soi, que Linn est ce qui se fait de mieux, après l'avoir comparé à du Onkyo (et à quoi d'autre), c'est un tout petit peu hâtif.

Je n'est jamais entendu du Linn. De ce que j'ai pu en voir ou en lire, cela à l'air d'être très bien fait.

Je serais curieux quant même d'étudier d'un peu plus près leur fameuse platine CD, histoire de voir si, comme un certain autre britannnique, ils appliquent ou non les schémas de mise en oeuvre des fondeurs de puces.

Remarquez que, s'ils le faisaient, chez Linn, qu'on ne pourrait que s'en réjouir, vu que tout les fondeurs insistent sur l'importance de la mise en oeuvre (PCB, implantation et nature des composants, ...) pour atteindre les spécifications de leurs puces (DAC, AOP).
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Annonce

Message par Google » 23 Aoû 2003 12:39

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Aoû 2003 13:42

Les principales critiques qui doivent être faites à Linn sont :
- les prix qui restent assez chers
- le coté captif de la marque Linn c'est fait pour fonctionner avec Linn.
- comme tu le dis toi même l'envie irrésistible de sortir la CB tous les 3 mois, de le faire et de s'apercevoir au bout de quelques années et quelques Keuros plus tard que pour ce qui à été dépensé ches Linn il eût été possible de s'offir un système largement plus performant (demandes à Brunolev)
- le coté "prétentieux" de la marque : ils ont soit disant mis au point l'alimentation à découpage, ils développent pour Sony des bases mécaniques de lecture universelles (je tiens le propos d'un des vendeurs d'AS)

En conclusion, Linn fait des produits corrects, en général, quelques produits de performances supérieures à la moyenne et quelques daubes.


J'ajouterais, en passant, que le twin Klimax, sorti il n'y a pas longtemps, est un zouli petit amplificateur de 2 X 120 watts... équipé d'une alimentation à découpage, pas très coûteuse, et de circuits hybrides de puissance qui valent trois sous... pour un prix de 10 500 euros... quand on peut faire la même chose, avec une alimentation secteur classique, pour environ 500 ou 600 euros.

Les sectateurs de la marque diront que ça marche mieux grâce à son infini savoir-faire, je répondrais juste qu'entre l'alimentation et les modules hybrides de puissance... il n'y a pas beaucoup de composants où montrer le dit savoir-faire...

Reste la zouli boîte en aluminium extra-plate et le zouli ventilateur pour évacuer les calories...

Le preampi qui va avec, le Control est vendu le même prix : il contient une poignée de circuits intégrés, une poignée d'enfant de 3 ans, et une alimentation à découpage... Sans doute, chacun des circuits intégrés a-t-il été écouté, pour être choisi pour ses qualités subjectives :o

Attention, je ne dis pas que cela ne délivre pas un bon son, mais il me semble que pour 21 000 euros, on peut acheter un lecteur CD, un préampli, un ampli, une paire d'enceintes et quelques disques en puisant dans le catalogue d'autres marques dont les productions, loin d'être inférieures qualitativement à celles de Linn, sont au minimum égales...

Quant à l'évolutivité Linn... la meilleure évolutivité que je connaisse est le remplacement pur et simple d'un élément par un meilleur, après revente du premier : ça revient moins cher et l'on reste libre...

Car avec Linn, on se retrouve vite avec une chaîne et un boulet au pied, cadeau, sans aucun doute, de l'Ecossais papa de la marque...

Alain
:wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 23 Aoû 2003 14:01

haskil a écrit:[

. équipé d'une alimentation à découpage, pas très coûteuse, et de circuits hybrides de puissance qui valent trois sous... pour un prix de 10 500 euros... quand on peut faire la même chose, avec une alimentation secteur classique, pour environ 500 ou 600 euros.

Alain
:wink:


Il me semble bien qu'une discution du même acabi , a eut lieu il y a peu sur une autre marque ................................................ :o :wink:

@+

Chris :wink:
On n'a pas toujours tort d'avoir raison tout seul !!
Avatar de l’utilisateur
pépi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6143
Inscription: 06 Fév 2003 14:38
Localisation: Gard (30)

Message » 23 Aoû 2003 14:05

pépi a écrit:
haskil a écrit:[

. équipé d'une alimentation à découpage, pas très coûteuse, et de circuits hybrides de puissance qui valent trois sous... pour un prix de 10 500 euros... quand on peut faire la même chose, avec une alimentation secteur classique, pour environ 500 ou 600 euros.

Alain
:wink:


Il me semble bien qu'une discution du même acabi , a eut lieu il y a peu sur une autre marque ................................................ :o :wink:

@+

laquelle? Ayre et son préampli?

Alain :wink:

Chris :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 23 Aoû 2003 14:11

haskil a écrit:[
laquelle? Ayre et son préampli?

Alain :wink:

]


Entre autre , mais je pense aussi a un "combat" sur le prix de certaines alim d'une marque d'outre-manche elle aussi ............ :wink:

@+

Chris :wink:
On n'a pas toujours tort d'avoir raison tout seul !!
Avatar de l’utilisateur
pépi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6143
Inscription: 06 Fév 2003 14:38
Localisation: Gard (30)

Message » 23 Aoû 2003 14:18

pépi a écrit:
haskil a écrit:[
laquelle? Ayre et son préampli?

Alain :wink:

]


Entre autre , mais je pense aussi a un "combat" sur le prix de certaines alim d'une marque d'outre-manche elle aussi ............ :wink:

@+

Chris :wink:


Chord sans doute, alors ! Un peu chéro aussi pour certains produits équipés de modules Bang et Olufsen... si l'on a bien lu les liens donnés un jour par RemyB. Rien de transcendant en tout cas qui mérite des prix pareils !

En plus, Chord c'est d'une laideur terrifiante : de la hifi a mettre chez Roméo a coté des tables en verre dont les pieds sont des ceps de vigne dorés à l'or fin !

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 23 Aoû 2003 18:40

JérômeB a écrit:
n.d.b a écrit:Moralité : il faudrait peut être faire un salon hifi autour des Offrande avec le matos de tout le monde :wink:. Comme ça on saura !


Bonidé! :wink:

JérômeB

+1
DrBenton
DrBenton
 
Messages: 2089
Inscription: 14 Fév 2003 19:35
Localisation: Paris 16

Message » 25 Aoû 2003 12:03

Salut all !
pour info :
Moi et highray (c'est mon pote depuis la maternelle :wink: ) on a passé une soirée à comparer son matos full linn juste avant de passé en actif, au mien composé d'enceintes BC araxe, d'un ampli NAD 317 et d'1 lecteur nad c520...
Et bien la, on a été bluffé ! on avait beau changé de disque et de style de music, on retrouvait toujours dans la Khelid une incroyable coherence notamment dans le dynamisme et le relief par rapport à mon systeme un peu "volage" au niveau des aigues.
Mais bon, en conclusion je dirais quand meme que le contraire m'aurais étonné car meme si son systeme est d'occasion, le prix de l'ensemble reste à mon gout tres élevé :-?
a+ cam
camcam
 
Messages: 13
Inscription: 31 Juil 2003 17:33
Localisation: Rouen
  • offline

Message » 26 Aoû 2003 9:51

Kikoo,

les quelques essais que j'ai pu faire me poussent à penser le contraire de ce que certains disent ; à savoir :

Linn se marie parfaitement bien avec d'autres marques.

que ce soit pour les lecteurs CD, ça va de soi : j'ai testé l'ikemi sur mon système Naim et le Genki sur les amplis Hartley.

Mais aussi les amplis Linn se comportent très correctement avec des préamplis d'autres marques même passifs.
Alors que les amplis Naim sont merdiques quand ils ne sont pas alimentés par un préampli Naim.

Les enceintes, quant à elles, je ne vois pas du tout pourquoi elles ne se marieraient seulement qu'avec des électroniques Linn... Il faut juste tenir compte de leur caractère descendant (en passif).

En actif, c'est autre chose et il faut avoir la partie amplification/enceintes tout Linn pour en profiter. La rapidité et la transparence deviennent alors impressionnants, le prix aussi.

Roro
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline

Message » 26 Aoû 2003 14:18

Le magazine Haute Fidélité de Septembre publie la liste de ses "références", noté avec des A+,A,B ... (un peu comme Stereophile)

Toute la gamme Linn est pratiquement présente ...
Mais aussi du Rega, les Offrandes, Cayin, Icos, Triangle, Nagra

Oui Linn travaille avec Sony pour la mise à point des mécaniques SACD
http://www.audiorevolution.com/news/0402/10.sacd.shtml

De nombreuses revues allemandes (audio, stereoplay) , américaines (Stereophile) classent les produits Linn dans leurs références.

Mais c'est vrai Linn c'est cher, 10500€ pour leur nouveau lecteur SACD. :(
vinduc
 
Messages: 28
Inscription: 08 Jan 2003 18:23
Localisation: Paris
  • offline

Message » 26 Aoû 2003 14:47

vinduc a écrit:
Mais c'est vrai Linn c'est cher, 10500? pour leur nouveau lecteur SACD. :(


Comme bien souvent en ce qui concerne la plupart des marques audiophilement correctes, toutes les polémiques viennent de là!
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 08 Oct 2003 2:26

Attention c'est trop long! Mais si je ne le fais pas d'un coup je ne le ferai jamais
Maintenant qu’un forumeur distingué a lancé un thread pour m’aider, et que j’ai passé des heures à vous lire, j’ai l’impression que je vous dois un retour d’expérience à mon tour en vous faisant le CR de quelques unes de mes écoutes, même si je suis loin d’avoir votre expérience et le même choix de mots que le vôtre pour exprimer mes sensations.
Je me limite aux écoutes qui m’ont vraiment plu
1°/ Première émotion audiophile : un de ces fameux systèmes full Linn= lecteur Ikemi, processeur 5103, ampli 5 canaux 5125 et des colonnes Ninka ; une transparence comme je n’en avais jamais écouté, beaucoup de détails, mais aussi une très belle présence et une qulaité de timbre sur les voix qui m’a fait frissonner ; sur des musiques plus rock et en live des basses bien nettes et une bonne spatialisation des instruments. Je croyais avoir trouvé, d’autant que j’avais mon système mixte HC/HiFi … pour un peu plus cher que prévu il est vrai surtout à cause du préampli/processeur à 5000 euro

Pb ensuite j’en parle au frère de n.d.b. qui me persuade sans peine que je ne peux pas m’enfermer dans un système Linn sans écouter qq unes des rolls de la hifi. Et que par ailleurs il faut que j’écoute des enceintes compactes qui ont un bien meilleur WAF et qui seront plus facile à mettre en œuvre dans une pièce de dimensions moyennes.
Me voilà parti pour mon plus grand bonheur ou mon plus grand malheur pour écouter quantité d’autres systèmes.

2°/ Très bonne impression des Dynaudio 1.4S, drivées par ampli / préamp Musical Fidelity A3 ; très propre, encore une fois bonne spatialisation, et à ma grande surprise pour ma découverte d’enceintes compactes bonne restitution des graves ; timbres et fluidité très agréables et je pense que globalement le système est bien aidé par un lecteur CD Accustics Art qui m’a semblé cumuler les qualités d’analyse de l’Ikemi et un tantinet plus de douceur, de distinction et de fluidité (et 2000 euro de plus au passage). Le passage aux colonnes 3.4 apporte clairement plus de matière dans le grave, mais ne paraît pas s’imposer ; çà m’a l’air plus homogène avec les compactes

3°/ Ensuite SA2K chez Volumes avec un lecteur Hartley et un intégré Brinkman intégré 2 je crois: déception relative que le maître des lieux combat en passant carrément à un monstre Jeff Rowland tt en alu, qui certes apport une aération considérable à la scène sonore, mais en fait le pb n’est réglé que par le changement de lecteur : passage à un 3D Lab Titanium. Je retrouve le grain des voix et des cordes proche de celui qui m’avait frappé avec l’Ikemi, et je me rends compte là que maintenant que j’ai goûté aux joies d’une source claire, précise, détaillée sans être trop analytique (comme l’Ikemi) il va m’être difficile de m’en passer. Bref dans cet config déjà luxueuse, je me retrouve avec une écoute qui me plaît beaucoup, car relativement neutre et précise, mais suffisamment de musicalité dans le medium, même si le plaisir est un peu gâché par un rendu des basses un peu brouillon : paraît-il l’acoustique de l’auditorium. Dernier détail : budget très significatif, mais j’ai perdu la compatibilité HC qui m’avait attiré chez Linn ( et puis je sens bien que je préfère l’Ikemi …)

4°/ Autre enceinte compacte : BW 805S chez espace cinema à Mouroux (comme le nom ne l’indique pas, accueil tranquille et sympathique : « pas de cinéma », en plus ils vous laissent écouter à votre guise, changer les CD, …)
Première écoute avec un ampli Rotel HC pour gérer mon idée de compatibilité HC : enceintes d’emblée assez frappantes à mon avis par leur transparence et par leur rendu dans le medium mais verdict : je leur demande tout de suite de repasser à une autre amplification ; il me semble être passé par un Classé mais j’avise un ampli à tubes dans un coin de la pièce : Cayin 500 ; je repense au frérot de n.d.b. et son ensemble LS 3/5 + ampli à tubes : il faut que j’essaye. Révélation avec les 805S : la même transparence que précédemment, les mêmes qualités de l’enceintes dans le medium mais une chaleur et un grain de voix vraiment jouissifs, et pas du tout de mollesse même sur du Nougaro jazzy ou du Jonasz, ni sur mon Eagles live de référence où au contraire je trouve une excellente spatialisation des instruments et une bonne restitution de l’ambiance (j’avais presque oublié : la source lecteur Classé à 2500 euro qd même : très très correct, enfin plus que correct je pense que c’est un très bon lecteur … mais esthétique sonore plus passe partout, pas au niveau de l’Ikemi qui me reste tt de même comme un benchmark précision / neutralité / mais aussi finesse du grain et fluidité du message) – çà y est je suis tombe dans le panneau prédit par n.d.b. : avec 0 expérience en HiFi je commence à avoir mes préférences et à critiquer des matos qui sont qd même excellents ; mais bon après tout ils n’ont qu’à les vendre moins cher s’ils veulent qu’on leur trouve des excuses - car en aparté pour moi qui ai bcp travaillé en milieu industriel le prix de ces matériels me paraît hallucinant - par rapport à la simplicité du process d’assemblage et à l’absence de recherche fondamentale sur les technos utilisées : pas de volume, pas d’automatisation, çà se paye vraiment le prix fort
Bref, là j’ai l’impression de tenir qd même une solution séduisante. Avec un WAF d’enfer car entre-temps j’ai montré les colonnes et la centrale Linn à l’amour de ma vie : ce sont pourtant parmi les plus discrètes mais la première réaction est rude « pas de succursale de la FNAC dans mon salon » (comme si la FNAC faisait de la HiFi …)
On discute deux secondes : « pas la peine de comparer aux 1.4 Dynaudio » qui sont dans le fond de l’auditorium. OK fine, admettons (je m’en fiche je les ai déjà écoutées et effectivement je préfère les 805. « Par contre on peut changer l’ampli et mettre un morceau de choix : le TriVista de Musical Fidelity ». Allez je ne serai jamais si près : le temps que les pieds passent du jaune au bleu (çà c’est trop !) et je réécoute les 805S avec 2 x 350 W aux fesses : ampleur de la scène et assise sonore clairement supérieures, mais pour ce qui est des timbres pas sûr que je ne préfère pas le Cayin.
« Maintenant on peut comparer à des colonnes, je vous mets des 804 »; j’écoute un demi-morceau tt est moins bien que sur les 805S « OK je vous mets les 802 » . Avec leur encombrement et leur grosse boule style Elipson qui pour moi a un fort relent de 70s (j’aime pas çà) je me dis bof.. Heureusement que je n’ai pas dit non : une révélation ; autant je me satisferai du Cayin avec les 805S autant avec les 802 le Tri Vista donne sa pleine mesure et celle des enceintes : je comprends tt d’un coup ce qu’une scène sonore en 3 D veut dire ; le positionnement dans l’espace est hallucinant, chaque instrument ou voix est parfaitement lisible, distinct des autres mais sans aucune discontinuité ; et le reste est à l’avenant, même dans medium où les 805 font fort les 802 sont à la hauteur, et je ne vous parle pas des graves : beaucoup de matière mais absolument pas envahissants.
C’est la première que je prends du plaisir sur un CD d’un chœur d’hommes, que je connais bine pour l’avoir entendu plusieurs fois en concert et qui jusque là donnait tjs des résultats décevants ; j’en suis encore ému.
Et c’est là que le vendeur me donne le prix des 802 : 9000 euro ou qq chose comme çà. J’ai vraiment bcp aimé mais j’ai explosé mon budget initial, qd au Waf je n’ose plus y penser

5°/ Entre temps, de passage à Bayonne j’avais emmené ma douce écouter, et d’abord voir, des systèmes HC compacts. Un seul magasin : Connexion ; pourquoi pas ? Effectivement ils ont tout l’achalandage des produits de série qui vont bien. Je lui explique mon pb : je vais dépenser un peu de sous dans ma HiFi mais je pense séparer le HC et prendre qq chose de pas encombrant. Il sourit et nous emmène dans « son » auditorium. Un DVD sur un Bose Lifetsyle 35, puis le même sur un ensemble 5 enceintés PEL (avec des Enzo Référence je crois), « Ah oui mais ce sont des colonnes » pas de pb il nous met çà sur un ampli Audiomat Opéra et des Sonus Faber compactes (je ne sais plus la réf. Elles valaient vers 4000 euro qd même) : alors là à tomber de timbres, de transparence, d’émotion dans les voix et de de présence (çà y est j’ai compris pourquoi ils disent que les enceintes disparaissent de la pièce). Il avoue qd même pour finir : « euh la source est un peu particulière » Drive AudioMeca + convertisseur AudioMat. Mon waf comme vous dîtes n’en est tjs pas revenu : j’ai même de nouveau le droit d’acheter des colonnes si çà fait de la musique comme çà

6°/ OK dans la série waf nous voilà tous les deux chez AS pour lui faire juger de l’encombrement des Espek + voie centrale Ekwal. Ecoute en tri-amp sur des Espek : même pb qu’avec le frérot de n.d.b. : mis à part le prix il y a des disques qui ne marchent pas ; la scène sonore s’écroule, on perd l’aération et sur des ensembles orchestraux çà peut être limite brouillon. Par contre il me fait écoutre les Akurate qui viennent d’arriver : comme çà en passif mono amp : là je crois qu’ils réussi leur coup ! Tout le cotéprécis, neutre de Linn est là, décuplé, toujours pas froid, de beaux timbres, une grande sensation de réalisme et de proximité, et une profondeur de scène sonore que les Espek ou Ninka n’ont jamais montrée (c’est surtout la largeur de la scène qui était réussie dans les autes écoutes) ; je retrouve un peu l’impression que j’avais eue sur les 802 + Tri Vista sur le plan de l’ampleur et de la précision du placement.. Bon : 8400 euro, mais pour le coup je crois qu’on peut se passer de la centrale, et même des arrières, et pourquoi de leur processseur à 5000 euro !

7°/ Après avoir encore passé des heures sur le forum, et relu un des nombreux posts de JérômeB que j’apprécie tjs bcp, je me décide à compléter le tableau avce une des rolls du tube d’après lui : CJ. Me voilà parti à Port Royal audio : pas de questions le gars me mets un MV60 et un préampC14 ; et ses pas très belles enceintes Harpus dont je n’avais jamais entendu parler + lecteur Référence Micromega ; écoute saisissante sur le plan de la transparence, des timbres et de l’assise de la scène sonore ; je ne vois pas comment dire autrement et çà me semble caractériser cette ampli ; pourtant au bout de ¾ heures je m’aventure à suggérer que l’aigu est un peu brillant, un peu agressif ( en fait je pensais fatigant mais je n’osais pas le dire) Sourire du gars, qui change un branchement, et rallume : disparue la brillance et en l’ensemble respire plus, c’est plus reposant, plus serein plus aéré, et on n’a rien perdu des qualités de l’autre écoute. « Qu’est ce que vous avez fait ? » « Ben j’ai changé le pré-ampli ; chez CJ le PV 14 c’est un peu bas dans la gamme, il ne rend pas justice à cet ampli ; je vous ai mis un nouveau pré-ampli Revar. Eh ben c’était magnifique, et il a fini pour couronner le tout par brancher l’autre préampli Revar, le classique à tubes, plus cher, scène moins aérée, plus mélodieux, timbres plus agréables. Et enfin par remplacer le CJ par l’ampli Revar : plus dynamique, plus rythmé et donc plus agréable sur du jazz un peu rythmé ou du rock, et on ne perd pas de matière par rapport au CJ (peut-être juste un peu de cette assise dont je parlais plus haut). Ouf là on a volé très haut car en plus nous n’avions pas parlé des enceintes qui en fait sont fantastiques : je ne leur ai pas trouvé de défaut et surtout pas leur tenue dans le grave et pourtant elles sont compactes (pas très petites qd même). Je serai curieux de savoir si qq’un les a déjà écoutées et appréciées à ce point. Je redescends un peu sur terre avec le prix : 8500 avec les pieds.

8°/ J’ai terminé en retournant écouter les premières enceintes qui m’avaient plus il y a très très longtemps alors que je cherchais à peine : les Ursa Major de Chario chez Lyrique. Décidément leur raffinement et leur distinction me charment. Avec le CD Audio Analogue et le Grand Maestro, c’est subtil mais un peu mou ; Frédéric me branche alors un ampli Accuphase : plus tonique, meilleure tenue du grave, mais très délié, assez subtil : çà commence à me plaire. On passe au Teac D50 la « bombe » ; c’est globalement meilleur sur tous les plans et je retrouve ce caractère précis et analytique qui me plaît à chaque fois pour peu qu’on grade du grain de la texture ce qui est le cas ; mais du coup çà paraît presque un peu agressif, et qd on passe au lecteur Accuphase (DP 55 je crois) c’est le bonheur ; le bon mariage pour moi entre la tenue des enceintes (des graves bien nets, bien fermes, je ne peux pas m’en passer), les timbres, le relief de la scène sonore et une certaine distinction, un certain velouté de la musique. Le D50 il paraît en faire presque trop tellement c’est précis et analytique (sans doute une question d’habitude, je regrettais presque de préférer l’Accuphase car avec le D50 on a tt de suite l’impression d’avoir affaire à une machine d’exception, superbe, et en plus qui lit les DVD et tous les formats ; çà pourrait me faire réfléchir)

Bon me voilà bien avancé et çà vous aura peut être ennuyé car long, peu précis et pas très bien argumenté; mais c’est grâce à vous que j’ai découvert cette fantastique diversité … et c’est à cause de vous que je n’ai pas choisi.
J’ai qd même cerné qq particularités qui me plaisaient bien, je me suis fait une petite échelle des valeurs ; j’ai convaincu mon Waf d’accepter un petit sacrifice tellement çà pouvait être beau à écouter; il me reste à laisser décanter tt çà et ensuite je crois que çà sera un peu au feeling, mais bien influencé par n.d.b. son « frérot » comme il dit, Jérôme B et qq autres.
Et en plus, Jérôme B, je sais que je n’ai tjs pas écouté le prémpli Briknmann avec les deux blocs mono et que visiblement de devrais … Merci à tous

PS si qq'un a compris ce que j'aime et pourquoi, il peut m'aider à choisir!
buruc
 
Messages: 6
Inscription: 27 Sep 2003 1:00
Localisation: Rueil 92
  • offline

Message » 08 Oct 2003 9:15

en tous cas buruc, ça serait intéressant de savoir à quelle heure tu as commencé ton CR, sachant qu'il a été posté à 02.26 !!! tu battrais presque le record du CR le plus long, mais également détaillé, et surtout sincère quant aux sensations que tu as ressenties sur ces différents systèmes. Et qui plus est, tu n'as pas commencé par le bas de gamme (sauf quand j'ai lu Bose.... mais pour finir sur Sonus Faber, tu es excusé !!!)

une seule chose que je puisse te dire quant à mon expérience personnelle sur quelques uns des éléments que tu as décrits, et que je connais un peu, soit pour les avoir possédés, soit pour les avoir entendu à peu près dans les mêmes conditions.

on est dans le thread 'système full Linn', je vais donc commence par là : je ne saurai te conseiller de t'orienter vers leur 5103 comme processeur. Pourquoi ? j'en ai eu un de 2000 à 2001, car c'était pour moi (qui fréquentais assidûment AS), la meilleure transition pour passer de mon précédent système full Naim, à une solution 'toute faite' HC. Et en plus, à l'époque, le 5103 valait 47.500 francs !!! depuis, à ma connaissance, Linn n'a pas ressorti de processeur HC (seulement un préampli à je ne sais plus combien d'euros, dans la lignée des Klimax). Déjà en 2001, le 5103 était ras la gueule (expression de jean-yves Bassaler himself) quant à sa mémoire, lui interdisant par exemple d'évoluer vers le DPLII. Ca n'est peut-être pas indispensable, mais disons qu'à ce prix-là, il ne mérite pas la palme de l'évolutivité. A moins que depuis, ils aient revu leur copie.

j'avais été particulièrement déçu par les 'ancêtres' des Espek, qui s'appelaient alors 5140 si je me souviens bien. On avait même longuement écouté leur Keltik en quadri-amplification active (quatre Klout, soit plus de 15.000 euros d'amplification aux fesses) et je n'avais pas été renversé ni ému. C'est ce qui m'a fait revenir sur terre, et passer d'un full 'Linn' à un ampli.... Cayin 500....

Cayin 500 que j'avais également écouté à Mouroux, également sur des 803 puis 802 (à l'époque, les 805 n'étaient pas encore sorties). Mais la source était mon Ikemi de l'époque, source qui, contrairement à ce que tu en dis, me semblait un peu froide et clinique en comparaison avec l'Ayre CX-7 que j'ai maintenant. A Mouroux, le Cayin drivait sans aucune difficulté les 803, mais celles-ci m'avaient laissé un peu sur ma faim : pas assez engageantes, un peu raides sur le medium (elles n'étaient pas assez rodées), et le passage aux 802 m'avait plus impressionné, mais le Cayin 500 était un peu limite, et donnait une restitution trop claire à mon goût (tiens j'en profite pour rappeler que dès que mon 500 aura été révisé de fond en combles, il sera mis en vente ici-même, qu'on se le dise, ploum, ploum, ploum....).

Ce que j'avais dit à l'époque, c'était qu'il aurait fallu la puissance, l'aisance, la dynamique, le naturel des 802, avec l'aigu des 803 qui semblait bien mieux intégré......

Pour les SA2K chez Volumes, encore une écoute sur une paire insuffisamment rodée. Ca devient une manie chez les revendeurs, et c'est particulièrement pénible (si j'avais écouté les Kalibrator rodées, je ne me serais sans doute pas engouffré dans cette aventure)..... Ce qui me gêe un peu avec ces enceintes, c'est qu'il faut tout de même une débauche d'amplification derrière pour en tirer toute la substantifique moelle. Pourquoi à tout prix vouloir faire de petites (voire liliputiennes enceintes) quant on peut avoir le même résultat avec un volume plus important, ne nécéssitant pas forcément cette batterie d'amplification ? je sais que ce raisonnement est un poil simpliste, et je vais m'attirer les foudres de beaucoup de forumeurs qui me liront.....

Port Royal Audio : il m'avait fait écouter la première mouture de ses Harpus, et à l'époque il ne les avait pas encore baptisées. Mais il m'avait donné deux ou trois infos sur elles, notamment quant à l'origine des deux HP (à l'apparence tréssée si je me souviens bien) : des HP tout bêtes, en provenance de Taïwan ou de quelque part en Asie, donc, implicitement, écoutez ce que j'ai réussi à faire à partir de HP (pas chers). Là encore, à l'époque, il n'était pas question de prix. Pourtant je pense que c'est sans doute à peu de choses près, le même modèle que j'avais vu et entendu, car elles ont le même look quand je vois la pub pour Port Royal Audio. Alors quand je lis leur prix de 8.500 euros, je trouve ça particulièrement scandaleux, même si, en effet, ce sont de belles réalisations, en tous cas moins aggressives à l'oreille que la démo qu'il m'avait faite sur des Dunlavy SCIV (qui tronaient dans sa pièce d'écoute du fond, celle qui est aveugle et toute couverte de tissu absorbant aux murs) et qui m'avaient fait saigner les oreilles....
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message